AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Une rencontre nocturne [P.V Sirius]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Une rencontre nocturne [P.V Sirius]   
Jeu 3 Jan - 7:02

ϟ Harry & Sirius ϟ





    Dans le dortoir, tout le monde dormait. Rien ne semblait tourmenter leur sommeil. La lune s’était pointer depuis quelques heures déjà et pourtant je n’arrivais pas au trouver sommeil. Je ressassais chaque petit détail de notre plan qui allait se dérouler dans quelques jours. Tout devait être parfait et soyeusement bien ficeler. Je savais pertinemment que des imprévus pouvaient bien surgir à n’importe quel moment. L’important était de bien réagir et de ne pas resté figer. Ce qui me ramena au temps où l’A.D. existait et que j’apprenais à mes confrères comment se défendre. Il suffisait d’une seconde d’inattention ou bien une énorme hésitation pour devenir la cible d’un sort. Contre des mangemorts, être hors de leur porté, réagir en premier ou bien toujours être en mouvement était toujours préférables. J’ose croire que mes enseignements avaient été utile car en plus de perfectionner leurs sorts, ceux qui m’avaient suivit lorsque nous étions rentré au ministère de magie pour sauvé mon parrain, était tous revenus en un morceau. Bien sûr, cela avait été un piège pour m’y attirer et la cavalerie était arrivée pour nous aidé. Nous avions réussi à les repousser et bien que j’admets avoir mis la vie de mes camarades en danger, j’ai perdu un important membre de ma famille.

    Lorsque Sirius perdit la vie dans cette bataille, je fus inconsolable. Il me manquait énormément. J’avais eu la chance de le connaître. J’avais pris des risques pour le libérer avant son exécution. Des risques que je ne regrette aucunement. Libérer, il avait rejoins l’ordre du Phénix et avait combattu jusqu’à son dernier souffle pour me protéger. Moi qui avait souhaité être vu avec lui sous sa forme humaine en publique sans qu’il n’est à se transformer en Animagus pour m’accompagner n’importe où. Il avait pris un nombre incalculable de risques pour m’aider ou bien garder un œil sur moi. Il en faisait parfois qu’à sa tête et c’est ce que j’admirais chez lui.

    Maintenant que je suis coincé dans cette époque et que je le croise tous les jours. Il m’est difficile d’interagir comme si je ne l’avais jamais connu auparavant. Je dois l’avouer, malgré mes nombreuses tentatives de rapprochement, j’ai échoué lamentablement. Autant auprès de lui, que de James et Lily. Avoir sa famille à porter de main et ne pas réussir avoir une conversation normale est presque honteux. J’avais conscience que je leur apparaissais soit comme un fou, un bizarre ou bien obséder à toujours les regarder. Être à leur place, je penserais probablement la même chose.

    Visiblement, j’étais loin de trouver le sommeil. Soupirant, je me levai de mon lit avec l’intention d’aller prendre l’air pour me changer les idées. Vêtu uniquement de mon pyjama, j’enfilai un pull en laine, m’ennuyant presque des pulls tricoter par Mme Weasly et ma cape d’hiver avant de quitter le dortoir. Un feu crépitait dans la salle commune, me rappelant encore plus de souvenirs. Sans me réchauffer, je quittai la salle commune. Je montai un escalier, n’arrivant pas à me décidé entre la tour de l’horloge ou bien la tour d’astronomie.

    D’ordinaire, j’aurais activé le sort Lumos pour m’éclairer mais dernièrement, ma vision était de plus en plus précise, autant le jour que la nuit. *Parfait! J’allai tout simplement me faire discret et éviter de réveiller les tableaux* pensai-je en errant dans les couloirs avant de finalement me décidé à prendre le chemin de la tour de l’horloge. Au bout de quelques minutes, je trouvai le portrait de Damara Dodderidge.

    « Côte de Porc » Disais-je à l’intention du portrait. C’était le mot de passe à mon époque, j’espérais que cela n’avait pas changé avec le temps. La dame se réveilla et elle ne semblait apprécier de se faire réveiller à cette heure. Elle était d’ordinaire peu bavarde mais je craignais qu’elle en décide autrement vu l’heure qu’il était. Elle me laissa passé, j’étais soulagé de ne pas d’avoir m’éternisé devant le portrait. J’entamai l’ascension de la tour en écoutant le son du balancier de l’horloge. Je souriais à ce bruit familier tandis que je prenais place près de la vitrine. M’installant au sol, je ne savais pas combien de temps je planifiais d’y rester, mais je me perdais lentement dans les méandres de mes pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Sirius Black

avatar

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Une rencontre nocturne [P.V Sirius]   
Sam 5 Jan - 16:59

« Une rencontre nocturne »
Pv Harry ~




Peter ronflait ! C'est fou ce qu'il pouvait ronfler celui-là, à croire qu'il avait avalé un tracteur. Rémus marmonnait des trucs incompréhensibles dans son sommeil et James dormait à point fermé. A croire qu'il n'y avait que moi pour ne pas dormir. Faut dire qu'avec le tracteur & l'orateur je n'avais pas vraiment l'occasion de dormir. James avait du s'endormir avant eux, il n'avait donc pas eu de problème. De mon côté j'avais été le dernier à me coucher, je devais finir un devoir que je devais rendre le lendemain à Mc Go. Je m'étais appliqué et ça m'avait pris plus de temps que je ne l'avais prévu. Résultat des courses, les Maraudeurs étaient déjà en bonne voie pour rejoindre Morphée lorsque je pus enfin retrouver mon lit douillet. J'étais donc là, allongé dans mon lit décoré aux couleurs de ma maison. On dormait beaucoup mieux entouré de rouge. A observer le plafond drapé de mon lit à baldaquin. C'est fou ce que c'était ennuyeux. Je m'amusais parfois à siffler ce qui faisait changer les ronflements de Peter, les intensifiant parfois ou les rendant plus grave. Ça me faisait bien rire, enfin quelques minutes. Après ça, c'était la misère totale. Plus rien à faire. Je ne pouvais pas ouvrir de lumière, James m'aurait assommé pour être sûr que je le laisse dormir. J'attrapai donc ma baguette, fermant les rideaux de mon lit, pour m'entraîner un peu aux Sortilèges. Je faisais apparaître des petits volutes de fumée rouge et or. Mais ça aussi c'était marrant cinq minutes.

Je n'avais donc plus rien à faire et le sommeil ne venait toujours pas. D'ailleurs je ne comprenais pas vraiment pourquoi je n'arrivais pas à dormir, habituellement j'avais tendance à m'endormir comme une masse à peine avais-je posé ma tête sur mon oreiller. Heureusement pour moi, la carte du Maraudeur était posé sur ma table de chevet. Normalement c'était Rémus qui la gardait, parce que c'est lui qui nous couvrait. James & moi préférions foncer dans le tas, sans trop se soucier de ce qui pouvait nous arriver. Pourtant, ce soir, c'était moi qui l'avais, car j'avais apporté une petite modification à cette carte qui n'était pas encore tout à fait au point.

Il faut dire qu'elle n'était pas très vieille. On en avait eu l'idée quelque mois plus tôt. C'était parti d'une phrase toute bête de l'un de nous, qui faisait remarquer que ce serait fort pratique de savoir où se trouvait les gens autour de nous pour savoir si la route était libre ou non. L'esprit des Maraudeurs s'était donc mis en ébullitions. On avait combiné nos talents respectifs pour mettre au point cette petite merveille. Ça n'avait pas été une mince affaire. C'est que l'on ne vous apprend pas à ensorceler une carte en cours de Sortilège. Non, non, non. Rémus avait dû passer des heures à la bibliothèque pour ça, chose encore plus étonnante les trois autres l'avaient suivi parfois. Faut dire que voir les quatre Maraudeurs dans la bibliothèques en train d'étudier, ce n'était pas une chose que l'on voyait tous les jours. Nos efforts avaient pourtant payé, on avait réussi à en faire ce que l'on voulait. Maintenant notre petit bijou était capable de nous dire qu'il y avait dans un endroit spécifique, leur déplacement tout ça. C'était vraiment très utiles pour nos farces, surtout qu'en plus de ça on avait la cape d'invisibilité de James. De plus, pour protéger notre oeuvre on avait dû faire un truc un peu spécial. Chacun avait versé un peu de sa personnalité dans la carte, ainsi si quelqu'un essayait de lire la carte sans connaitre le mot de passe c'était en quelque sorte les Maraudeurs en personne qui l'envoyait s'occuper de ses affaires. C'était tellement drôle.

Pourtant, lors de mon inspection une chose bizarre attira mon oeil. Tout ça pour dire que pour tromper l'ennuie je m'étais décidé à regarder un peu la carte, voir s'il y avait quelqu'un d'autre qui n'arrivait pas à dormir dans le château ou s'il y avait une blague à faire à quelqu'un. Un pauvre innocent endormis dans son lit peut-être. "Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises !" murmurais-je en pointant ma baguette sur le parchemin. Instantanément l'encre apparus. Un sourire se dessina sur mon visage, fier de ce que l'on avait accompli. J'ouvris la carte et me mit à inspecter le château à la recherche de quelque chose à faire. Comme on pouvait s'y attendre, à une heure pareille le château était désert, à par bien entendu les dortoirs et autres chambres du personnel. Même Mister Hyde dormait paisiblement dans son panier. Que les gens pouvaient être ennuyant parfois...

Tout le monde ne dormait pas d'après la carte. Un point se baladé dans les étages, en y regardant de plus près je pus voir le prénom de cette personne. "Potter" lâchais-je malgré moi, étonné de voir le nom de mon frère de coeur se balader dans le château alors que je le pensais endormi à côté. J'ouvris le rideau de mon lit et en un pas fut à côté de celui de James, j'ouvris son rideau et y trouva mon meilleur ami qui ne manqua pas de râler lorsque les rayons de lune pénétrèrent dans son cocon. *Alors, mon vieux, on a des hallucinations, on ne sait plus lire* Pour être sûr, je repris la carte, dirigeant bien la lumière vers elle, je ne rêvais pas il y avait bien un Potter qui se baladait, sauf que lui s'appelait Harry. *Bizarre cette histoire* Je pensai d'abord à une erreur de notre carte, après tout elle n'était pas encore tout à fait au point. Ça m'intriguais tout de même. Elle ne nous avait jamais fait un coup pareil. Au bout de quelques minutes, mon ennui m'y poussant je décidai d'aller voir par moi-même. Ni un ni deux, j'attrapai une cape que je posai sur mes épaules, enfonça la carte dans la poche de celle-ci et je sortis de mon dortoir ma baguette à la main. Je ne m'arrêtai pas dans la salle commune, je savais qu'elle était vide, je fis un signe à la grosse dame qui râla. Je marchais d'un pas rapide vers la tour de l'horloge, là où la carte indiquait le nom de Cornedrue. Peut-être était-ce un cousin à lui *T'aurai été le premier à le savoir s'il y avait un autre Potter à Poudlard* Ma conscience n'avait pas tort, James me l'aurai dit s'il y avait quelqu'un de sa famille à Poudlard, il savait bien pour Régulus. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour arriver. Une fois devant le tableau je donnai le mot de passe, je me fis accueillir par un "Encore ?" pas très aimable, il y avait donc bien quelqu'un qui était passé avant moi. Je grimpai rapidement les quelques marches qui me séparaient du sommet.

Arrivé là-haut, je découvris un garçon, assis sur le sol. Un de me sourcil se fronça. Ce n'était pas une heure pour se balader dans les couloirs *Et c'est toi qui dis ça ?* Je profitai que l'inconnu ne m'aie pas vu pour sortir rapidement la carte et vérifier. Elle indiquait bien "Harry Potter" je rangeai soigneusement la carte dans ma cape avant de tousser pour signaler ma présence. Je bombai le torse, me faisait plus impressionnant que je l'étais d'habitude.


- Tu sais que t'es pas censé traîner dans les couloirs après le couvre-feu ? Ca fait déjà plusieurs heures qu'il est passé.

Depuis quand je parlais comme ça moi ? Rémus aurait été fier de moi s'il m'avait entendu, on aurait facilement pu me prendre pour un préfet qui faisait sa ronde. *Bon boulot Patmol.*









____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Une rencontre nocturne [P.V Sirius]   
Dim 27 Jan - 7:01

ϟ Harry & Sirius ϟ




    L’air frais de la nuit me gardait bien réveillé. Me laissant ainsi disposé à bien réfléchir à mes actes qui pourraient changer le cour d’une ou plusieurs vies dans quelques jours. L’échec ne devait pas s’émincer dans nos plans. Je savais pertinemment qu’ils allaient y avoir des embûches. J’avais conscience que d’être uniquement trois dans ce plan était risqué sauf pour la subtilité. Il est difficile de convaincre une dizaine de personne de nous suivre à l’aveuglette, surtout si nous sommes nouveaux à cette époque et très peu connu. Nous aurions peut-être pu impliquer les maraudeurs. Toute fois, encore une fois, c’était risqué. Pour la simple et bonne raison que j’avais deux membres de ma famille parmi eu. Et que si l’un d’eux meurt et bien, je n’existe plus…

    Soupirant toujours les yeux clos, j’avais conscience que je devenais paranoïaque à leur égard. Après tout, ils sont animagus et sont de très bon sorcier avec le cœur au bon endroit. De toute façon, je me voyais mal jouer l’oiseau de malheur et leur dire d’évité à tout pris de ce mettre en danger. Il est évident qu’ils prendront le chemin contraire. Avec raison, car c’est en prenant ce genre de risque que l’on sait ce que l’on vaut et surtout nos points faibles. Être casse-cou à ses avantages.

    Le son du balancier de l’horloge avait réussi à m’apaiser. Je devais arrêter de tout prendre sur mes épaules. Je n’étais probablement que de passage en 1976 mais je ne serais en rien responsable de tout ce qui pourrait au quotidien de chaque élève de cette école. Même ceux qui me sont cher, on le droit de vivre sans connaître les présages du futur. Il ne faut pas vivre avec la terreur de ce qui arrivera demain ou dans dix ans mais bien au jour le jour. Me forcer à l’admettre était pour moi quelque chose de gros. Ce que je voulais surtout était de retrouver ma famille. Que ce soit à cette époque-ci ou bien à mon retour, je devais en profiter en sachant que je risquerais de tout perdre à nouveau à mon retour. Car rien ne dit qu’ils seront là à mon retour. Si je retourne à cette époque un jour…

    En sommes, je devais profiter de l’instant présent en sachant que demain pourrait m’être aussi cruel que mon futur. Même si ils ne connaissent pas ma véritable identité, je devais me rapprocher autrement. C’est alors qu’une voix familière raisonna à mon oreille et porté par l’écho de la tour d’horloge. Je relevai ma tête, visiblement surpris de voir Sirius Black, mon parrain, devant moi. J’analysais sa stature, il avait bombé le torse pour se donner une importance. Cette attitude me fit sourire. Il ne changera jamais…même avec les années, il avait toujours cette air réprobateur mais qui cachait bien son jeu.

    Je ne répondis pas toute suite à sa question mais je me demandais comment il se trouvait là devant moi. Bien sûr, tout le monde connait ce passage secret. Le seul hic dans tout ça, c’est pourquoi il se trouvait au même endroit que moi ? Coïncidence ? M’avait-il suivit ? Pourtant je n’avais pas fait de bruit en descendant dans la salle commune. Peut-être ce promenait-il comme moi dans le château à cette heure aussi tardive. M’ayant ainsi vu entrer dans ce passage, il m’aurait donc suivit pour… Me faire une peur ? Me jouer un tour ? Ce donné un air de préfet en espérant que je tombe dans le panneau ?

    Inutile, je connaissais les préfets de ma maison. Qui ne les connaissait pas ? Après tout, ils étaient ceux à éviter quand nous voulions déroger à quelques règlements.

    « Oui je sais et toi, tu as une raison spécial pour te promener dans les couloirs à cette heure aussi tardive ? N’étant pas préfet, je ne vois pas pourquoi tu risque une retenue en te promenant la nuit. Attend, laisse-moi deviner. Tu es l’un des maraudeurs ! » *Comme si personne les connaissait, Bravo Potter! * « Quel méfait allais-tu accomplir ? Je peux t’aider ? » Demandai-je en riant. Je ne savais pas pourquoi il se trouvait là, mais j’avais l’impression que cette nuit allait être mémorable.

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Sirius Black

avatar

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Une rencontre nocturne [P.V Sirius]   
Mer 30 Jan - 19:00

« Une rencontre nocturne »
Pv Harry ~




Le gars avait l'air plutôt à l'ouest, j'avais dû l'interrompre dans l'une de ces introspections qui n'avaient lieu que la nuit. Tant pis pour lui. Je le regardais intrigué, me demandant toujours pourquoi la carte l'avait appelé Potter, surtout que si mes souvenirs étaient bons, ce mec s'appelait Granger. Granger, ça n'a rien à voir avec Potter pourtant. La carte était peut-être en train de commettre son premier souci technique. Comme par hasard, quand c'était moi qui devais l'utiliser. Si c'était le cas, j'allais devoir en parler à Rémus, pour qu'on puisse régler ça au plus vite. Une carte qui indiquait des noms au hasard ne nous servaient pas à grand-chose. Elle perdait toute son utilité. Je fus sortis de mes pensées par la voix du fameux Granger. Il me demanda ce que je faisais là. Il avait du culot celui-là. Enfin, ça me faisait bien rire, j'aimais bien les gens avec du culot, ça changeait des gens qui se sauvaient devant moi. Je devais être trop impressionnant pour eux. Que voulez-vous, il faut pouvoir se permettre de rester droit devant un Maraudeur.

Alors, comme ça le nouveau savait que j'étais un maraudeurs. Les nouvelles circulaient vite à Poudlard, ce n'était pas nouveau. Un petit sourire se dessina sur mon visage à cette idée. Au moins, je n'allais pas avoir besoin de lui dire que ce château était un peu le mien. Si bien que parfois je me demandais si je n'étais pas le petit fils de Dumbledore. Je me mis à rire en pensant à ça. Sirius Black à Cent ans avec une barbe qui fait deux fois sa taille et des lunettes en demi-lune comme celle du directeur. Je n'étais pas sûr que ça m'irai très bien ce genre de choses, mais c'était très drôle à imaginer. J'avais déjà les yeux qui vous passaient aux rayons X, ne me fallait plus qu'à me laisser la barbe. Je passai d'ailleurs une main sur ma barbe naissante. J'étais encore loin du compte. Je me décidai tout de même à lui répondre, je n'allais pas le laisser en plan.


« Peter ronflait trop fort, j'avais besoin de faire un tour » lançais-je en riant « Puis toi et moi ce n'est pas la même chose, je ne viens pas d'arriver, contrairement à toi, tu devrais éviter de faire perdre des points à ta maison si tu veux bien te faire intégrer. »

Il était vrai que ce n'était pas très bien vu de faire perdre des points à sa maison alors que l'on venait d'arriver. C'est d'ailleurs pour cela que les premières années se tenaient généralement à carreaux, pour ne pas se faire détester dès leurs arrivées. Là c'était un peu différent, les nouveaux n'étaient pas arrivées pendant leur première année, mais quand même. Le principe était le même, tant qu'il n'était pas vraiment intégré valait mieux pour eux de ne pas se faire attraper en train de faire n'importe quoi. Pour nous, les Maraudeurs ce n'était pas encore pareil. On était connu pour ça en quelques sortes, c'était le fait qu'on fasse les meilleures bêtises de Poudlard qui faisait que nos camarades passaient sur le nombre de points que l'on faisait perdre à l'honorable maison de Godric Gryffondor. Et heureusement, si l'on devait faire un compte on n'avait pas fini. Soudainement, je me souvenais qu'il avait parlé de méfait. J'en n'avais prévu aucun, puisqu'au départ j'étais là pour vérifier qui était ce mystérieux « Potter ».

Il fallait que je trouve un truc à répondre, parce que sinon ça allait passer pour suspect. Patmol qui se baladait dans les couloirs sans aucun but, ça ne me ressemblait pas. Que pouvais-je bien lui dire ? Trafiquer une armure ? Non trop facile. Mettre des bombabousses dans un placard à balais ? Oh ça pouvait être drôle, surtout si c'était Rusard qui venait à l'ouvrir. Mais comment allais-je lui expliquer ma présence ici. Je n'étais pas monté à la tour de l'horloge pour pouvoir trafiquer un placard. C'était totalement idiot. Réfléchit Patmol.


« Justement, je cherchais l'inspiration. Le château était bien trop calme à mon goût, tu crois vraiment que t'es capable de suivre un Maraudeur ? »

Je me mis à rire, me demandant bien ce qu'il allait pouvoir répondre.









____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Une rencontre nocturne [P.V Sirius]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre nocturne [P.V Sirius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces-