AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Maewan Bretian

avatar

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Ven 1 Fév - 0:06

J'avais mal à la tête... si un sentiment devait prédominé ce matin dès le réveil, c'était bien celui-ci. En plus j'étais tellement dans le brouillard que j'étais dans l'incapacité totale de me rappeler ce que j'avais fait hier, sans doute avais-je encore bût ? Pas cool du tout, mais au moins j'avais fait un rêve hilarant et alors que j'enroulais mes cheveux dans une serviette pour les sécher je m'en souvenais encore.
J'étais au trois balais avec un gamin de Serdaigle et soudainement, un travestit était venu nous voir pour s'énerver contre-nous. Vraiment curieux. Le plus étrange pourtant, c'était d'avoir vu le petit aigle faire une danse sur la table, une danse étrange qui lui donnait sérieusement un air de chimpanzé tant c'était ridicule. À mon réveil j'étais d'ailleurs hilare en repensant à la scène, c'était tellement improbable.

Fin prêt et sec, je décidais enfin de quitter mon dortoir et la salle commune pour aller prendre un petit déjeuner bien mérité. À la place du traditionnel jus de citrouille, j'espérais pouvoir mettre la main sur un autre jus de fruit, un à la pomme, à la poire, à la fraise ou encore à l'ananas. Peut-être même un mélange de tout cela à la fois, un bon multi-fruits il n'y a rien de tel pour commencer la journée et se retirer ce qui ressemble à une goule-de-bois. Encore un peu dans le brouillard, je descendais les escaliers et ne manquais pas de faire une entrée théâtrale dans la salle commune où bon nombre d'élèves me dévisagèrent avec un mélange de sentiments que je ne saurais déterminer, en effet je ratais les dernières marches et me retrouvais le nez contre le sol, poussant un grognement de mécontentement en me relevant et sortant de la maison des blaireaux. J'étais furieux et sans regarder si quelqu'un était dehors ne pouvais retenir une expression typique Maewanesque.

« Non mais ils vont me péter les ovules longtemps à me dévisager comme ça ? Ça leur est jamais arrivé de se vautrer parce qu'ils sont totalement à l'Ouest ? »

En plus ça faisait mal. Puis je remarquais d'un coups que quelqu'un était posté devant l'entrée de notre salle commune, l'air passablement remontée. En y regardant de plus prêt il s'agissait de Cassie, ma camarade et amie serpentard et sa présence ici ne voulait dire qu'une chose, soit elle était furieuse contre Abi, soit contre moi. Même si je ne voyais pas trop pourquoi.

« Ho euh... Salut princesse ! Je peux t'aider peut-être ? Tu cherches quelqu'un en particulier ? » lui lançais-je alors, frottant d'un air absent mon menton encore douloureux après ma petite chute dans les marches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Ven 1 Fév - 22:06

« Lendemain de fête »
Pv Mae & Abi ~




« Un abruti ! » c'était-elle exclamé lorsqu'elle avait reçu la lettre d'Abigaël hier soir, pour une fois elle ne parlait pas du capitaine de l'équipe de Poufsouffle, mais de l'un de ses jours, Maewan Bretian, qui accessoirement était son meilleur ami. Abigaël lui avait envoyé sa chouette tard dans la nuit pour lui annoncer les nouveaux exploits de Maewan. Apparemment cet imbécile n'avait rien trouvé de mieux que d'aller aux trois balais pour se prendre une cuite mémorable avant d'aller cracher sur le dos des mangemorts et par extensions sur celui de leur maître, Lord Voldemort.. Choses totalement irresponsable, par les temps qui courraient. Les choses aillaient de plus en plus mal dans le monde des sorciers. Le lord noir prenait de plus en plus de pouvoir et il n'était pas vraiment prudent de s'en prendre à lui, surtout pas en public et encore moins quand l'on était un sang-mêlé de septième année, même pas capable, encore, de se débrouiller seul. A moins d'être un abruti suicidaire. Ce que devait être Maewan en y réfléchir. Cassie était hors d'elle lorsqu'elle avait lu la missive d'Abigaël. Et lui aussi l'était à ce qu'elle avait pu comprendre à travers ses mots.

Cassie avait donc passé une bonne partie de la nuit à ruminer, mais aussi à s'inquiéter pour Maewan. Elle adorait son meilleur ami et n'aurait vraiment pas souhaité qu'il lui arrive quelques choses. Elle ne savait pas comment elle aurait pu supporter le fait de perdre l'une des personnes qui lui était le plus cher dans ce château. Il y avait déjà eu assez de drames dans cette école. La brune ne s'était pas encore remit de la mort de son professeur préféré, alors de celui de son meilleur ami, elle ne préférait ne pas imaginer. Elle n'avait réussi à trouver le sommeil que très tard dans la nuit et avait dû se réveiller relativement tôt pour pouvoir attraper le Poufsouffle irresponsable dès sa sortie au grand jour. Abi lui avait demandé de se rendre là-bas, pour pouvoir parler à Maewan, mais aussi pour qu'ils puissent le faire ensemble. Ça serait la première fois que les deux adolescents allaient se retrouver depuis le bal. Cassie fut soulagée de se dire que c'était pour Maewan et non pour une autre raison. Les gens ne se poseraient pas de questions s'ils les voyaient tous les deux faces à Bretian. Ils savaient tous que Maewan était réspéctivement le meilleur ami de Cassie, mais aussi d''Abigaël.

C'était donc avec l'idée d'aller passer un savon d'enfer à Maewan que la jeune Serpentard avait quitté son dortoir, en direction de l'entrée de la salle commune des Poufsouffles. Elle n'avait pas vraiment beaucoup de route à faire, les élèves commençaient déjà à afflué dans les couloirs quand elle se retrouva enfin devant les tonneaux qui indiquaient l'entrée. Aucune trace d'un quelconque abruti suicidaire. Il n'allait surement pas tarder, connaissant Maewan il n'allait pas pouvoir rester longtemps sans passer par la Grande Salle. Abigaël n'était pas là, non plus.


Cassie commençait à s'impatienter dans le couloir lorsqu'une tête brune apparue dans l'un des tonneaux. Il était temps. Maewan était là, tout penaud, ce qui ne calma pas la colère de la brune. Il s'avança vers elle et lui demanda comme si de rien était si elle cherchait quelqu'un en particulier. La Serpentard leva les yeux au ciel, décidément ce mec cherchait à se faire taper de bon matin. Cassiopée lui jeta un regard noir à son meilleur ami. Elle prit un instant avant de répondre.

« Effectivement, c'est toi que je cherche idiot ! » dit-il.

Elle ne voulait pas s'énerver tout de suite, elle voulait attendre l'arriver d'Abigaël, peut-être qu'ensemble ils arriveraient à faire entendre raison à ce blaireau immature. Pourtant, elle voulait tout de même avoir des explications, après tout il lui devait bien ça.


« Tu peux m'expliquer ce que tu faisais aux trois balais hier soir ? Avec un mineur en plus de ça ? »

Oui, parce que c'était aussi l'un de ses exploits, il n'était pas sorti seul la veille au soir, il avait emmené avec lui un gamin, même pas encore en âge de pouvoir boire. Il avait vraiment fait n'importe quoi cette fois-ci et il allait en entendre parler.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Abigaël A. Velrose

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 553
▌Points de Rp : 126
▌Initiation magique : 30/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Sam 2 Fév - 7:46

Abigaël menait son petit tour matinal habituel depuis une bonne heure déjà. Il avait d'autant plus besoin en ce matin de 29 Décembre de ne pas rester enfermé et d'aller se défouler. S'il était resté dans son dortoir comme un petit garçon sage qu'il n'était pas, il aurait pu étriper son ami.

La veille, il avait eu la mauvaise surprise de découvrir son meilleur ami, traîné par une membre du personnel de Poudlard jusqu'à la salle commune des Poufsouffles, complètement ivre et ne sachant même plus aligner un pied devant l'autre. Abigaël avait pris le relais pour s'occuper de son frère de cœur mais il avait aussi exigé des réponses. Inutile de demander des explications d'un Bretian complètement pété, qui gazouillait presque et rigolait bêtement autant qu'il semblait chouiner. C'est Blanche Wayne qui émit des réponses vagues sur la situation, et à ce moment là, le sang du blaireau Japonais c'était mis à bouillir comme jamais. Il avait laissé Blanche repartir en s'excusant plusieurs fois du comportement de son ami. Abigaël détestait ça, s'excuser pour les erreurs de ses amis, et ça lui faisait particulièrement honte.

Pour le reste de la nuit, il s'occupa volontiers de Maevan, qu'il essaya de dessoûler avec un bon gros verre d'eau rempli de sel qui avait eu l'effet esconté. S'assurant que le blaireau dégrisé n'allait pas en être malade, il laissa tomber la moindre remontrance et préféra l'envoyer se coucher. De tous ses muscles il avait soulevé son ami et l'avait plongé dans son lit en grommelant. Une fois que Maewan s'était endormi, Abigaël avait saisi un morceau de parchemin, et avait écrit à la situation à sa petite princesse vipère : Cassie. Il espérait qu'avec son aide, il remette les idées claires à leur ami commun, et qu'ils lui fassent comprendre à quel point il était en danger à présent. Et pas question d'y aller en douceur, l'heure était plutôt grave selon Abigaël et il fallait la jouer fine.

De son point de vue il avait déjà bien assez de problèmes comme ça sans qu'on ait eu besoin de lui en rajouter. Mais il était très loyal et se préoccupait trop de la santé et du bien-être de ses camarades. Déjà, il s'était senti atrocement coupable des événements du bal d'une certaine manière, coupable de ne rien avoir vu venir, de ne pas avoir pu aider le directeur des Serdaigles, d'aider ces autres Serdaigles morts, assassinés par des Mangemorts. L'idée que des Mangemorts se soient baladés dans Poudlard lui donnait une sacrée envie de vomir et d'une expression glaciale de dégoût. Aussi, savoir que peut-être son ami s'était fait repérer l'affolait alors qu'il faisait tout pour rester calme en surface, son cerveau fonctionnait à cent à l'heure pour trouver des solutions sur comment préserver la maison Poufsouffle et avant tout ses membres. Il y avait encore des enfants qui ne méritaient pas de se faire attraper et tuer pour les conneries d'un presque adulte qui avait dérapé. Abigaël n'était peut-être qu'un élève, mais il voulait protéger tout le monde, avec ses propres moyens. Alors en attendant, toutes ces histoires de rivalités, de disputes, de dilemme entre James ou Cassie attendraient, au moins pour aujourd'hui.

Sur le chemin du retour, le jeune homme espéra que Cassie n'ait pas oublié et qu'elle soit à l'heure. Elle lui avait écrit la veille de ne pas trop s'énerver, mais Abi prenait trop les choses à cœur. Ce n'était pas dans son habitude de se montrer pessimiste, mais il avait tellement ruminé toute la nuit et s'était tellement inquiété qu'il aurait pu s'en faire des cheveux blancs. Il ne permettrait pas qu'il arrive malheur à son ami, son frère. Rentré dans le château et arrivé devant les tonneaux de sa salle commune, il eut le grand « plaisir » de voir Cassiopée déjà à l’œuvre devant Maewan qui semblait encore à moitié rempli, la tête embrumée d'un grand trou noir. Abigaël n'avait pas eu l'occasion de se faire sermonner à sa première cuite, ça peut paraître bizarre, mais il le regrettait amèrement. Il avait eu la bêtise de boire, trop, de finir sa nuit soûl et aux côtés d'une fille qu'il connaissait à peine, et son père n'avait pas été là pour l'engueuler. Il avait un peu l'impression de se comporter comme le vieux de Maewan, un paternel peut-être trop sévère, et pas plus mature en apparence, mais il s'en fichait. Il voulait faire comprendre à Maewan que le temps des gamineries et des farces, c'était terminé. Une guerre allait poindre, de plus en plus inévitable, alors autant ne pas faciliter la tâche à ces raclures de Mangemorts.

Il arriva aux côtés de Cassie, le regard sévère, avant de croiser les bras et de regarder Maewan d'un œil noir.


    « Tu t'en souviens pas espèce de crétin, n'est-ce pas ? De ton ENORME connerie à Pré-au-Lard ? Alors, juste pour te rafraîchir la mémoire, t'as été un con, et si tu n'avais pas été chanceux, tu aurais déjà le cul dans un cercueil, espèce d'abruti. Et pas la peine de me regarder avec de grands yeux, t'inquiète pas, Maewan, on va éclaircir les choses avec Cassie. Tu te rends quand même compte, en plus de ça, que je revois pour la première fois Cassie depuis le bal, simplement pour te mettre une rouste ? »


Certes, il lui en voulait aussi pour ça. Il aurait largement préféré revoir Cassie dans d'autres circonstances, pour sortir, discuter, rire ou se promener, plutôt que de devoir jouer au tuteur sérieux pour recoller les morceaux. Il essayerait de ne pas se montrer trop méchant, mais il ne garantissait pas qu'après ça, Maewan irait dans un monastère pour rester sage. Le Japonais resta impassible, tout comme sa voix maintenue grave et monocorde. Il n'avait jamais plus été calme et froid à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Maewan Bretian

avatar

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Mar 5 Fév - 10:49

Un complot, j'étais tombé dans un complot de mes meilleurs amis. Cassie me demandait ce que je faisais aux trois balais hier. J'y suis aller ? Bizarre je m'en souviens pas trop. Je me doute que j'ai bût vu la migraine que j'ai, mais au bar ? Je suis rentré comment ? Oula ça craint là.

Et en plus ils étaient au courant pour mon rêve bizarre avec le mineur. Attend... s'ils sont au courant ça veut dire que ce n'était pas un rêve... si ce n'était pas un rêve... j'avais transformé un inconnu en superbe travesti... avec une paire de fesses... mammamiaaaaaa ! Euh... le regard des deux tourtereaux me fait comprendre que ce n'est pas le moment de m'égarer dans mes pensées pour fantasmer sur le derrière de ma victime d'infortune. Les vociférations de Abi aussi. J'avoue il n'avait pas revu sa belle depuis le bal, la revoir pour jouer au papa et à la maman avec un sale gosse, ce n'est pas très glamour. Un peu inquiété par les propos tenus, qu'avais-je en effet fait pour manquer de finir dans une tombe, je prenais mon courage à deux mains pour ouvrir la bouche.

« Euh... vous voulez dire que le rêve avec le Serdaigle et le travesti c'était pas un rêve ? Mais qu'est ce que j'ai à voir là dedans ? Je suis pas coupable si un homme aime porter des jupes, il fait bien ce qu'il veut de sa vie. Même s'il aurait pût s'épiler je vous le concède. »

Évite les blagues de bouses Maewan, ce n'est vraiment pas le moment je crois. Un peu inquiété par le ton employé par les deux autres, je m'avançais vers eux, craignant quand même de me prendre un coups sur la tête histoire de me remettre le cerveau à l'endroit et m'appuyais le dos contre le mur, montrant par un signe de tête que j'étais enfin disposé à les écouter car je ne comprenais strictement rien et devais vite savoir ce que j'avais réellement fait la veille au soir. A tout les coups, c'était Abi qui avait dût me mettre au lit dans un état second.

« Enfin... si vous pouviez éclairer ma lanterne. Je ne me rappelle vraiment de rien à part le gamin qui dansait sur la table et le travestit. Seulement vu ce que vous avez dit, j'ai dû aller plus loin que ça, assez loin pour passer à deux pouces de finir entre quatre planches. Je vous assure dans ce cas que je suis désolé, si jamais j'ai manqué de respect à quelqu'un ou autre, ce n'était pas mon intention. Au fait c'était qui le gamin que j'ai fait picoler ? Un serdy c'est sure mais c'est quoi son nom ? Ohlala Rosmerta va vraiment finir par me virer de la taverne, je vais plus pouvoir y aller pendant les cinquante prochaines années maintenant. »

J'étais nerveux cette fois, tellement que je n'avais plus envie de rire. Juste de comprendre. Mais aussi me préparer psychologiquement au savon que mes parents allaient me passer. Ils étaient persuadés que j'avais régler mon problème avec l'alcool, survenu pendant l'été entre ma troisième et ma quatrième année à cause de certains événements. J'avais juste dit au psy ce qu'il voulait entendre. Peut-être aurais-je dût prendre cela plus à cœur à l'époque déjà. Ça m'éviterais ces problèmes désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Ven 22 Fév - 19:37

Cassiopée était en colère, Maewan avait vraiment été un imbécile de première et il devait le comprendre, sinon, il était bien capable de recommencer.

Cependant, son attention fut détournée l'espace d'un instant par l'arrivée d'Abigaël. Son coeur manqua un battement, avant de se serrer. C'était la première fois qu'elle se retrouvait en sa présence depuis le bal. C'était plutôt bizarre. Ils n'étaient pas vraiment en froid, ils avaient juste simulé une dispute pour pouvoir se retrouver tranquillement, mais ils n'avaient pas eu l'occasion de se retrouver depuis, pour pouvoir parler de ce qui s'était passé. La brune avait espéré pouvoir retrouver le japonais dans un contexte plus agréable. A la place, ils devaient se réunir pour faire la morale à Maewan, pas très romantique.

Une fois ce petit moment d'égarement passer, Cassie reporta son attention sur son meilleur ami, bien décidé à lui faire passer l'envie de sortir faire n'importe quoi. Pas qu'elle ne voulait pas qu'il s'amuse, juste qu'elle tenait à lui et qu'elle n'avait pas envie qu'il se fasse tuer à cause de ses imprudences.

La brune leva les yeux au ciel lorsque Maewan se remit à parler. Décidément, il était vraiment inconscient. Il avait tellement bu qu'il ne se souvenait même plus de ce qu'il avait fait la veille et il ne se souvenait pas non plus de la personne qu'il avait fait boire. Comme si ce n'était pas suffisant de faire boire un mineur. Il méritait des baffes, il avait bien de la chance que la Serpentarde ne soit pas une violente, sinon il aurait déjà été affublé d'un joli oeil au beurre noir. Abigaël n'avait pas l'air en de meilleures dispositions, même si lui non plus n'était pas du genre violent. Mais Maewan était vraiment exaspérant, il fallait l'avouer. Mais c'était leur ami et juste pour cela ils se devaient de tout faire pour le remettre dans le droit chemin, après tout, si cela avait été l'un deux qui aurait été dans ce genre de situation, Maewan ne se serait pas gêné pour venir leur faire la morale. Lui aussi y avait le droit.



« Tu es vraiment sérieux Bretian ? Tu t'inquiètes de ce que pense Rosmerta alors que tu as faillit de faire virer de l'école ? Tu as fait boire un mineur, tu te rends compte ? Et en plus, tu ne te souviens même plus de son prénom. Allô ! T'es totalement inconscient ou quoi ? Des fois je me demande ce que tu as dans la tête par Merlin. Que tu fasses n'importe quoi passe encore, mais que tu l'exposes à tout le monde, non. Tu t'imagines que lorsque Chretien est venue te chercher, tu était en train de raconter n'importe quoi sur n'importe qui ? Si ça avait été une personne mal intentionné qui t'avais récupéré, tu aurais pu te faire tuer sans que personne ne voit quoique ce soit. »


Cassie trouvait ça révoltant, elle avait déjà été en soirée, mais elle n'avait jamais bu au point de ne plus se souvenir de ce qu'elle avait pu faire la veille. C'était n'importe quoi, Maewan avait l'air de prendre ça à la légère, ce qui avait tendance à énerver d'avantager la verte et argent. Les temps n'étaient pas vraiment propices à faire n'importe quoi, surtout en dehors du château et encore moins lorsqu'on se décidait à cracher sur le nom du grand Mage Noir. Ce n'était pas très intelligent. Cassie s'inquiétait d'autant plus que l'histoire était déjà remontée aux oreilles des Serpentards. Elle avait entendu Rosier en parler à une jeune femme. Cassie connaissait assez ses camarades pour savoir que ce genre d'événement n'allait pas vraiment leur plaire et que si les choses ne se calmaient pas rapidement, Maewan allait se faire lyncher dans les couloirs. Les Serpents n'étaient pas vraiment connus pour leur capacité à faire des cadeaux aux autres, surtout pas quand on touchait aux choses qui leur étaient chères et au plus grand désespoir de Cassiopée, beaucoup de ses amis étaient fortement attachés à Voldemort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Maewan Bretian

avatar

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Jeu 28 Fév - 5:43


« Tu es vraiment sérieux Bretian ? Tu t'inquiètes de ce que pense Rosmerta alors que tu as faillit de faire virer de l'école ? Tu as fait boire un mineur, tu te rends compte ? Et en plus, tu ne te souviens même plus de son prénom. Allô ! T'es totalement inconscient ou quoi ? Des fois je me demande ce que tu as dans la tête par Merlin. Que tu fasses n'importe quoi passe encore, mais que tu l'exposes à tout le monde, non. Tu t'imagines que lorsque Chretien est venue te chercher, tu était en train de raconter n'importe quoi sur n'importe qui ? Si ça avait été une personne mal intentionné qui t'avais récupéré, tu aurais pu te faire tuer sans que personne ne voit quoique ce soit. »


N'importe quoi sur n'importe qui ? Elle m'aide là ma petite vipère. Heureusement quelques uns de mes neurones – oui j'en ai bande de médisants ! - semblaient s'être mis en mouvement pour faire le lien entre ce groupement de mots et le fait de finir tué dans un coins ni vu ni connu, jt'embrouille.

Il faut l'avouer, je perdais de fait quelques couleurs, j'avais donc critiqué ouvertement Voldemort. En effet, j'avais vraiment été loin. Pourtant je n'avais pas plus peur que cela pour moi, non en fait je trouvais ça risible dans le fond, j'étais certain de pouvoir m'en tirer. Oui vous savez, je suis le genre de débile profond qui se croit plus fort que tout le monde et qui n'a pas plus peur que cela de la mort. Je me suis fait une raison quand j'avais découvert, alors que j'avais 5 ans, que la chèvre de monsieur Seguin n'était pas revenue à la vie à la fin de l'histoire. Toute une certitude basée sur le destin funeste d'une chèvre. Après on s'étonne que je sois encore perturbé de nos jours. Mon seul modèle est cette pauvre...

« Biquette... »

Arg... sauf erreur, je venais d'achever ma pensée de façon orale et là... mes amis passés en mode ''pourfendeur d'ivrogne'' risquaient de penser que je me payais, une fois n'est pas coutume, leur tête. Aussi pour éviter tout malentendu et comptant sur ma bonne étoile, j’enchaînais aussitôt...

« Enfin je veux dire... »

Qu'est-ce que je veux dire ? Que j'ai appelé Voldemort ''Biquette'' ? Non, je m'enfoncerai en faisant cela, que ce soit devant mes amis, ou auprès des oreilles indiscrètes qui pourraient nous entendre. J'imaginais déjà la scène ''Hey, Bretian à appeler le Seigneur des Ténèbres Biquette ! Hérétiiiique.''. Que ce mot est un juron moldu pour quand on constate agir comme un idiot ? Abi n'y croirait pas une seconde. Pas même un dixième d'ailleurs. Il connaissait le monde moldu aussi bien que moi.

« Je veux dire que... je comprend donc que j'ai insulté le... celui qui fait peur à tout le monde là, je sais que c'est totalement stupide dans ce cas mais... »

Allez mon vieux, préparation intense, dans les secondes à venir le taux de probabilité de se prendre un coups dans la figure est de 200 sur 10. Très élevé donc.

« ...Mais je suis sure que même sous les effets de l'alcool... je pensais en partie ce que j'ai dis. Je n'ai personnellement pas peur de lui et s'il doit y avoir des représailles directement sur moi, alors je les affronteraient. De toute façon, le mal est fait, maintenant je n'ai plus qu'à prier tous les caleçons de Merlin et des Fondateurs pour que tout cela passe aux oubliettes d'ici quelques temps. »

Tant que Voldemort ne touchait pas à mes proches, je me fichais un peu du reste. Ivre ou non, ce n'est pas un sorcier névrosé qui fera sa loi avec moi. Oui, je devais être un peu fou, voir beaucoup. Mais m'appitoyer sur mon sort maintenant, après les actes, serait totalement inutile, stupide, pitoyable. Espérons que Cassie et Abi, aka le couple de l'année, allait comprendre mon point de vue dans ce que je venais de dire, et non pas le voir comme une provocation de plus de la part d'un esprit dérangé.

À tour de rôle, mon regard allait de la vipère au blaireau, puis inversement. Leurs visages seront pour moi le moyen de savoir à quoi m'attendre. Espérons aussi dans ce cas, que j'aurais le temps d'éviter un coups s'il devait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Abigaël A. Velrose

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 553
▌Points de Rp : 126
▌Initiation magique : 30/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Ven 1 Mar - 7:36

Abigaël n'aurait jamais réellement pensé que Maewan puisse être inconscient à ce point. Oh, il connaissait son ami, il le connaissait fort bien lui et son caractère, toujours impatient, pressé de nourrir sa curiosité, à tout épreuve, fidèle envers ses amis et ses idées, oui, comme la majorité de ses camarades en jaune et noir. Mais de là à se mettre en danger sans évaluer les risques... Les erreurs, ça arrive, on sait les pardonner et faire en sorte qu'elles ne se reproduisent pas, mais faut-il que celui qui les a commises reconnaisse qu'il a fait une bourde, et là, ce n'était pas le cas de Mae à cent pour cent.

Le Japonais eut l'impression que son frère de cœur prenait Cassiopée pour une imbécile, et il serra silencieusement les dents en croisant les bras. Les mots de Cassie, plus sages, plus éloquents, aurait dû porter plus lourd que ceux d'Abi. Mae en rajouta une couche en disant que bien qu'il comprenait la gravité de ses actes, il les assumait, même sous les effets de l'alcool. Il était prêt à se défendre, à contrer d'éventuelles représailles. L'humour qu'il ajouta à sa phrase n'était absolument pas drôle par contre, du moins ça n'amusa pas le brun le moins du monde. Il soupira et grommela quelques instants, observant son ami pour voir s'il n'était pas complètement dérangé ou si au contraire le courage brûlait enfin en lui.

Vouloir se défendre était une chose, vouloir se défendre seul face à des Mangemorts quand on est pas expérimenté, c'était du suicide. Et Maewan fonçait droit dans la gueule du loup sans s'en rendre compte. Abigaël essayait de garder son calme, de peser les mots qu'il pourrait utiliser. Il avait confiance en Mae et ne doutait pas que ce dernier savait se défendre, mais il y avait certaines choses qui faisaient qu'il ne le laisserait pas se battre à l'aveuglette : son frère de sang.

Abigaël en avait assez de voir ses proches, ses amis, ses connaissances ou de simples inconnus tomber comme des pions sur un échiquier pour des histoires d'ego, de besoin de faire ses preuves, de provocation lancée à la légère, de mots qui n'avaient pas lieu d'être prononcés à haute voix. Il ne voulait pas être mis sous le fait accompli, à voir son ami se mettre en danger et vouloir s'en sortir seul. Non, c'est même dans ces cas là que les amis servaient le plus, à s'entraider. Surtout dans ses cas là.

Il attrapa son ami par le col, le plaquant contre le mur sans grande violence avant de lui donner un coup dans l'épaule.


    « T'es un idiot fini, Bretian. Tu t'es mis dans un sacré pétrin et tu penses que Cassie et moi allons te laisser t'en sortir seul ? T'es peut-être futé mais pour le coup, ça a pas l'air de bien tourner rond dans ta caboche. Je laisserai pas t'arriver ce qui est arrivé à Gabriel. J'te laisserai pas mourir pour des bêtises, tu m'entends ? J'te protègerai mon pote, foi de Velrose ! »


Il sourit de toutes ses dents, collant son front à celui de son ami en lui ébouriffant les cheveux. Il recula et sourit ensuite à la brune, on aurait dit un sournois à l’œuvre. Il se gratta le menton.

    « Qu'est-ce que t'en dis, Goldstein ? On le prive de sortie pendant 50 ans ? On lui achète une laisse et un collier ? On le punit en l'envoyant au coin ? Je suis d'avis de le surveiller de très très près personnellement. On peut pas laisser ce gamin seul une minute de toute façon ! On va devoir refaire toute son éducation. Hein Mae ! Tu vas avoir papa Abi et maman Cassie sur le dos un moment ! Et puis si Cassie veut encore te botter les fesses un petit peu... »


Il se recula, fit une révérence à Cassie comme pour l'inviter à donner son avis. Pour sa part, il surveillerait en effet son ami sans lui laisser l'occasion de se mettre encore plus dans de beaux draps. La perte de son frère l'avait anéanti et encore aujourd'hui il en souffrait beaucoup. Ce jour-là, il se promit de protéger son ami, de ne laisser personne lui faire du mal sous ses yeux. Perdre son meilleur ami était impensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Ven 15 Mar - 4:40

Si Cassie n’avait pas été aussi peu violente – à part sur un terrain de Quidditch, ça va de soit – elle aurait certainement fichu son poids dans la figure de Maëwan, certaine qu’il n’y avait que ça pour lui faire rentrer quelque chose dans la tête de cette bourrique. Il n’avait pas l’air de comprendre la gravité de ses actes. Autant pour lui, que pour les autres. Car, Cassiopée risquait beaucoup en s’exposant avec lui après ce qu’il avait pu dire. En restant de son côté, elle démontrait involontairement qu’elle était contre Lord Voldemort ou du moins qu’elle adhérée aux idées de Bretian et ça ce n’était pas une très bonne idée pour une fille comme elle. La brune savait très bien qu’elle risquait des représailles, s’opposer au Lord dans sa situation, ce n’était pas la chose la plus maline à faire, mais pour rien au monde elle n’aurait laissé son meilleur ami se débrouiller tout seul. C’était trop lui demander et tant pis si elle allait devoir en subir les conséquences. Mais elle aurait voulu que Mae comprenne ça, pas pour qu’il la plaigne ou quoique ce soit, ça elle s’en fichait, mais pour qu’il comprenne qu’il n’était pas seul dans cette histoire. Qu’il y avait des gens qui l’épaulaient et que ces personnes risquaient autant que lui, voir plus parfois. Peut-être que s’il s’en fichait de ce qu’il pouvait lui arriver à lui, il allait réagir si ça pouvait arriver à un autre. Elle écouta Abigaël parler, il n’avait pas tort, leur meilleur ami était un imbécile.

Maëwan méritait bien une paire de baffes, mais elle était d’accord avec le fait qu’il ne fallait pas le laisser seul, ce mec était un danger pour lui-même, c’était certain. A croire, même, qu’il le faisait exprès. Lorsque qu’Abi se recula pour la laisser parler, elle regarda son meilleur ami, sans trop savoir quoi dire au départ, puis elle regarda le japonais pour répondre.

« Faudrait l’attacher à son lit plutôt, on devrait peut-être aller demander à Rusard ses chaînes qu’il garde si précieusement, ça ne lui ferait pas de mal au petit Bretian, de rester attaché un petit moment, ça lui mettrait peut-être un peu de plomb dans la tête » dit-elle en venant taper sur la tête du dit-imbécile.


Elle secoua la tête, attristée par le comportement de Maewan. Elle devait trouver une solution, elle ne voulait vraiment pas qu’il lui arrive quelque chose. Elle ne voulait pas le perdre, juste parce qu’il était totalement fou à lier. Tout le monde pouvait l’être, ce n’était pas une raison de mise à mort, mais cracher sur le dos de l’un des mages noires les plus puissants du moment, ce n’était pas vraiment une bonne idée pour assurer sa retraite.

« Je le redis, mais faut que tu le comprendre, tu es un idiot, fini en plus de ça. Tu vas vraiment nous faire jouer le rôle de parents, tu nous as vus ? Soit un peu sérieux Maewan, t’es pas tout seul, on est là aussi, alors pourquoi tu continu à faire ça ? Ne va pas me dire que ce n’est rien de grave. Tu sais aussi bien que moi que ce n’est pas vrai. Puis fait gaffe à toi, si j’apprends que tu as refait le pitre comme la nuit dernier je te colle la langue contre ton palet et pas avec un simple blocklangue, non, avec un sort de glue perpétuelle, comme ça je serais sûre que tu ne diras plus de bêtises. »

Un peu radicale peut-être, mais il fallait au moins ça pour calmer Maëwan et encore, même avec ça elle n’était pas sûre qu’il se calme, mais au moins il était prévenu et il savait que Cassie était bien capable de le faire s’il recommençait. Au moins, il y réfléchirait à deux fois si l’envie lui reprenait de boire comme pas permis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Maewan Bretian

avatar

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   
Ven 15 Mar - 9:03

Au propos de Abi, je grimaçais légèrement. Avec mes pitreries, j'avais apparemment réveillé chez lui la peur de perdre quelqu'un, tout comme il avait perdu son frère et son père avant cela. Une mini vague de culpabilité montait en moi, ce n'était pas dans mon intention de lui causer du soucis, mais que dire ? Que je m'en fichais un peu ? Ça serait faux et très mal venu.

D'ailleurs collé contre le mur et maintenu ainsi, je ne faisais pas le fier avant de sourire à pleine dent quand il faisait de même en collant nos fronts. Si la situation n'était pas critique, j'aurai profiter de cette proximité pour lui faire une vacherie, comme le fameux coups dont mon frère était expert, à savoir le léchage de joue intensif, bien baveux et dégoûtant. Pas fou le blaireau, je ne le ferais pas. Par contre l'idée de me faire botter le train encore un temps par Cassie me donnais des sueurs froides. Quand elle état énervée, elle pouvait faire très peur la miss Goldstein.

Pourtant quand la demoiselle prenait la parole, je devais me mordre l'intérieur des joues pour ne pas éclater de rire. Quand elle avait parler de devoir m'attacher au lit, et encore mieux, avec les chaines que Rusard adorait tant, mon self-control était mit à rude épreuve. Une image totalement opposé à la gravité de la situation m'était apparu, une image plutôt agréable, surtout si elle était avec un certain professeur, ou quelques beaux spécimen parmi les élèves, même si je préférais les personnes plus âgées que moi.

« je... Qu'est-ce que tu veux dire... ? Tu penses que mon comportement plus que limite a une source... ? C'est ça que tu veux dire ? Si... Si tu penses à ça il n'y a rien du tout, enfin... rien de grave comme tu dis. Autrement, je ne dirais pas que ce que j'ai fait n'est pas grave, je ne suis pas totalement stupide malgré ce que tout le monde pense, vous les premiers d'ailleurs. » mon regard était un peu vague, ma mine elle, était clairement boudeuse, je n'aimais pas que l'on me prenne pour le dernier des crétins, même si je le méritais. « Enfin... si ça peut m'éviter de finir avec l'impossibilité de faire des choses utiles avec ma langue, genre rouler un patin, je te promet de ne plus boire comme un trou. Enfin... je tenterais de faire un effort en tout cas. Mais avec le temps d'y arriverais oui. »

Dans l'espoir de la calmer, j'esquissais aussi un petit sourire, vers les deux personnes. Peut-être un peu trop confiant, nous verrons bien, j'embrassais la joue de la jeune fille en lui offrant mon air le plus angélique, comme pour lui dire ''ait confiance''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lendemain de "fête" [PV maman Cassie et papa Abi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Votre moment préféré. /!\SPOIL/!\
» 2 - Les pratiques Vaudou
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» CASSIE FEMELLE X CANICHE 8 ANS BETHUNE (62) - ADOPTEE
» Décès de la maman de papa Brixhe
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Salles Communes :: Poufsouffle-