AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Résister ou succomber ? | PV Kasey

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Abigaël A. Velrose

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 553
▌Points de Rp : 126
▌Initiation magique : 30/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Résister ou succomber ? | PV Kasey   
Dim 3 Fév - 5:15




Résister ou Succomber ?

C'était une belle après-midi dira-t-on, enfin, pour un mois de Janvier. C'était le samedi 2 très exactement. Et Abigaël allait faire des chocapics avec Kasey.

Non, on plaisante. Le beau brun appréciait la présence de son amie blairelle et de ses petites farces envers les gens qui lui marchaient sur les pieds. Il savait qu'elle n'était pas insensible au charme du blaireau, et peut-être que lui ne semblait pas non plus indifférent avec elle. Une des grandes faiblesses d'Abigaël était bien les femmes, et il avait beau être très fidèle, lorsqu'il n'était pas engagé, il aimait batifoler à droite à gauche pour trouver de l'affection et de la passion là où il y en avait. C'est ça qui manquait à sa présente relation, un engagement sérieux avec Cassie pour l'empêcher de commettre l'irréparable. Le Japonais avait beau être patient, ne pas aimer faire de frasques avec les filles, si on le draguait ou le chauffait un peu trop, c'en était fini de la sagesse et du gentil garçon, il devenait un sauvage qui ne répondait plus qu'à ses pulsions.

C'était ça aussi le soucis de cette relation avec Kasey. Elle était bien trop incertaine, trop ambiguë pour saisir les limites. Kasey était toujours là, dans la salle commune le matin et le soir, dans la grande salle pour les repas, dans les couloirs en se croisant, sur le terrain de Quidditch. Le regard d'Abigaël se posait toujours inévitablement sur sa cadette d'une année, au moins deux fois par jour au minimum. Sans oublier bien sûr le point épineux : Kasey était très mignonne. Le Japonais en avait aussi assez de rester enfermé ces temps-ci ; La relation avec Cassie étant secrète, ils ne pouvaient se voir comme ils le voulaient et encore moins en journée. L'état d'Abigaël commençait à créer des interrogations chez ses camarades qui pour la première fois de leur vie voyaient Velrose roupiller jusqu'à presque une ou deux heures de l'après-midi, alors même que les années précédentes, les vacances n'avaient pu le retenir jusqu'à plus de neuf heures. Abigaël adorait Cassiopée, oh oui, il l'aimait sincèrement, mais sa liberté lui manquait, cette forme de liberté à exploiter de jour, sous le soleil. Cela pouvait paraître étrange, puisque ces deux opposés ne sortaient pas ensemble à proprement parler, mais pour Abigaël cette liberté officielle lui donnait plus des airs de prison invisible. Il ne voulait pas tromper Cassie, mais il se connaissait. Il avait trop peu de limites pour ne pas succomber à un jeu.

Il n'était plus temps de reculer d'ailleurs. Abigaël avait pas mal délaissé ses amis pour ses veillées nocturnes et il comptait bien y remédier ce week-end au risque que la vipère lui marche sur les pieds, et il fallait en plus de ça reprendre un rythme normal pour les cours qui referaient bientôt leur retour. Abi avait promis de prendre l'air avec Kasey, tout du moins avant leur entraînement programmé au 5 Janvier. Et quoi de mieux pour deux adeptes du Quidditch qu'un petit vol en balai pour faire les fous, histoire de dépenser de l'énergie un bon coup sans faire de bêtises hormonales ? Permis ou pas, Abigaël s'en fichait pas mal, et si le terrain était pris, il irait voler ailleurs dans l'enceinte du château avec la jolie petite brune.

Non content d’exhiber sa nouvelle coupe de cheveux -qu'il avait coupés et qui ne formaient plus un étalage lisse de cheveux brun chocolat mais une tignasse rebelle et épaisse d'une forêt noire- et une petite barbichette soignée, Abigaël fit encore plus le fier lorsqu'il fila dans le parc, balai à la main. Il faut dire que Velrose dégageait une certaine classe quand il se baladait, le menton haut, avec son balai sous le bras. Et aux oubliettes la robe de sorcier, il avait un jean noir, un T-shirt blanc et un gilet noir, qui lui suffisaient amplement pour cette sortie, il n'avait jamais froid et donnait souvent l'impression d'être fiévreux à quiconque le touchait. Le comble c'est que tout le monde pensait, de ce fait, qu'il cachait quelque chose, mais il n'en n'était rien. Abigaël était le plus normal des sorciers, ou presque, à l'exception de son corps d'athlète et de son nom gravé sur au moins cinquante pour cent de la paperasse de Rusard. Sa réputation se faisait lentement manger par les Maraudeurs, mais il n'en avait que faire, l'heure des farces était belle et bien finie pour lui, sauf si Maewan le poussait dans ce sens.

La bataille de ses cheveux nouvellement arrangés sembla attirer le regard de filles toutes excitées à sa vue, que Potter et Black se tiennent bien, Velrose n'avait pas encore dit son dernier mot face à eux pour être réputé beau garçon par les folles de l'école. Et encore, il n'avait pas joué la carte des lunettes en plus, qui lui donnaient cet air à la fois mystérieux, sérieux et surtout sexy. Mais il tenait encore assez à ses vêtements et à ses mèches brunes pour filer droit à travers le parc en faisant attention de ne pas s'approcher de gamines qui feraient exprès de lui rentrer dedans pour se jeter à son cou. Pourtant, il aurait nettement apprécié, et cette pensée lui arracha un sourire arrogant qu'il n'avait pas eu depuis des semaines.

Avec le recul, il aurait préféré partir de la salle commune avec sa camarades, mais apparemment elle avait dit être occupée avant et ne pas être certaine de l'horaire exact où elle pointerait le bout de son nez tout mignon. Le Japonais décida d'aller se percher dans les gradins vides pour l'attendre. Il s'amusait à souffler de grosses quantités d'air chaud pour le voir s'envoler et disparaître à travers le vent qui avait l'air clément pour une fois. Il prit ses aises en s'allongeant sur l'un des bancs, et observer l'horizon qui grouillait au dessus de lui. Un endroit où il devrait aller avec Cassie un de ces jours : La tour d'astronomie, pour observer les étoiles, allongés, main dans la main si elle ne le baffait pas.

Le temps parut une éternité au pauvre blaireau qui commençait déjà à s'ennuyer et à demander si on ne l'avait pas oublié. Mais ne jouait-elle justement pas avec lui dans ce cas ? Histoire de le faire tourner en bourrique pour qu'il soit encore plus fou en la voyant, et qu'il la gratifie d'un de ses nombreux débordements d'affection ? Car Kasey avait sûrement été mise au courant par Stana -l'une des ex d'Abi- que le jeune homme était un vrai nounours débordant d'amour et ne refusant jamais un câlin pour deux sous. Il se redressa en ouvrant les yeux, pour voir que la brune était juste devant lui. Il sourit en se relevant derechef pour prendre Kasey dans ses bras, comme prévu... Touché.


    « Eh bien ! Je croyais que jamais tu ne viendrais, ma petite blairelle adorée ! »


Pas de bêtise, éviter de trop jouer ou justement de rentrer dans un jeu trop ambigu. Mais tiendrait-il bon ? Il en doutait fortement, et c'est dans ces cas là qu'Abigaël Velrose était le plus vulnérable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Résister ou succomber ? | PV Kasey   
Mer 13 Mar - 14:27

On était un samedi de janvier relativement ensoleillé et la jaune s'apprêtait à passer son après-midi avec Abigael. Le beau japonais, en plus d'être son coéquipier sur le terrain était un très bon ami. Du genre qu'elle verrait bien un peu plus qu'ami. Il lui faisait de l'effet c'était inutile de le nier. Leurs relation, de son côté du moins, oscillait quelque peu entre grand frère et amour. Certes, elle ne ressentait pas pour lui de l'amour fou, mais le désir de paraître belle à ses yeux et de ne pas passer pour l'idiote de Poudlard. Kasey aimait taquiner le beau brun et bien en sa présence tout simplement. Ce sentiment était-il réciproque ? C'était plus qu'incertain. Elle avait parfois l'impression qu'il n'était pas insensible, mais elle ne le pensait pas vraiment intéressé. Ce dont elle était sure, c'est que son amitié était réciproque, et que leur après-midi allait être vraiment sympa.

En effet, Abi étant le batteur et capitaine des Pouffy rien n'était plus normal que de proposer comme sortie une virée sur le terrain. Voler était si grisant ! Quand elle quittait le sol, tout ses problèmes quotidiens devenaient lointains, remplacés par l'ivresse de la hauteur et de la vitesse, la sensation d'être un oiseau. Kasey aurait pu aimer voler et ne pas aimer le Quiditch pour autant, mais ce sport en plus de lui procurer ces sensations était bien le seule pratiqué à Poudlard. Il était parfois violent mais elle adorait l'esprit de compétition entre les maisons et rien ne lui faisait plus plaisir que de l'emporter sur une autre équipe, quitte à passer des soirées par le pire des temps possibles aux entraînements.

Cela dit, leur rendez-vous n'était pas un entrainement de Quiditch, c'est pourquoi elle délaissa la robe jaune des poussins et garda sa robe de sorcier. Elle mit une cape sur elle car le temps était froid dehors en janvier et plus encore dans le ciel. Elle fit une tresse de ses cheveux qu'elle laissa pendre sur le côté. Épais et long, elle avait fait une fois l'expérience de ne pas les attacher, pas deux car effectivement, voler avec ses cheveux claquant sans arrêt son visage n'avait vraiment rien d'agréable. Des gants vinrent compléter sa tenue et elle n'oublia pas son balai, une Flèche d'Argent dont elle était assez fière. Un cadeau de Noel de sa famille, ce qu'elle trouvait particulièrement surprenant puisqu'ils étaient moldus et que sa belle-mère détestait voir sa presque-fille pratiquer un sport qui impliquait parfois des chutes douloureuses.

Ils ne s'étaient pas donnés rendez-vous à une heure fixe et elle ne tenait pas à l'attendre, plutôt le contraire, pour le tester et savoir si il était capable de la planter parce qu'elle était en retard ou si il tenait vraiment à elle. Quand elle pensa qu'il était temps de commencer à monter, elle prit son balai, et sortit de sa salle commune sans croiser Abi. *Il doit être déjà dehors donc. * Dans le parc, elle prit la direction du terrain de vol et repéra bien vite son ami, petite silhouette solitaire sur les gradins. Ravie qu'il l'ait attendu elle courut vers lui. Le jaune avait les yeux fermés et elle crut un moment qu'il dormait. Elle aurait trouvé fort plaisant de le réveiller sans ménagement mais il ouvrit les yeux. Kasey lui adressa son plus beau sourire et il la prit dans ses bras. Ils se firent un gros câlin bien dans le style d'Abi et c'est à regret qu'elle le vit la lâcher.

« Eh bien ! Je croyais que jamais tu ne viendrais, ma petite blairelle adorée ! »


Elle eut un sourire malicieux à son égard car elle avait bien eu pour intention de le faire attendre. Elle fit semblant de s'indigner.

« Moi ?! Mais je ne pose jamais de lapin à de jeunes gens aussi beaux que toi mon petit blaireau ! »


A noter qu'il faudrait bien lui trouver un autre surnom que mon petit blaireau à Abi car même si elle disait cela par rapport à Poufsouffle, ça pouvait prêter à confusion. Sa phrase pouvait être prise comme le voulait Abi. Amicale, ou séductrice. Comment réagirait-il ? Elle saisit son balai et le mit sous le nez d'Abigael.


« Bon mon poto, on est venu là pour rêvasser ou faire la course ! Prend ton balai et en selle ! »


Pas évident que le sorcier comprenne cette expression typiquement moldu. Peu importait de toute façon. Le langage de Kasey était ainsi. Six ans après son entrée à Poudlard elle était tout à fait bien dans le monde des sorciers et se sentait comme telle, non comme une moldue, mais ses références ne changeaient pas : qu'on parle de Beedle le Barde et elle ne suivait déjà plus, en revanche qu'elle sorte qu'elle voulait un prince charmant et personne ne comprenait. Apparemment, point de Cendrillon ni de Belle aux Bois-Dormant chez les sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Abigaël A. Velrose

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 553
▌Points de Rp : 126
▌Initiation magique : 30/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Résister ou succomber ? | PV Kasey   
Jeu 14 Mar - 4:00




Résister ou Succomber ?

Quelle fille amusante cette Kasey ! Un seul de ses sourires malicieux pouvaient vous mettre instantanément de bonne humeur ! Abigaël en avait bien besoin, de sourire un peu, de pouvoir faire l'imbécile sans que personne ne vienne le sermonner. Kasey amusait beaucoup le Japonais, elle avait parfois des mimiques de fillette qui réveillait le gamin en lui et il avait l'impression d'être retourné en enfance. Aussi son compliment fut, pour le coup, prit sur le compte de l'amitié. En même temps, exhiber son balai sous son nez ne l'aidait en rien à être bien sérieux quand ce n'était pas dans le cadre d'un match. Il prit un sourire à son tour malicieux. Etait-elle si pressée d'aller faire la folle ? C'était ça qui était bon, la soif de liberté.

    « C'est bon de rêvasser tu sais. C'est tout aussi bon que de voler, on est libre d'imaginer ce que l'on veut, comme on veut, quand on veut. »


Il s'approcha, la fixant dans les yeux, avant de faire venir son balai à lui et de lui mettre à son tour sous le nez. Il éclata d'un rire tonitruant avant de se lancer dans les airs du haut des gradins, comme un inconscient. A la dernière minute il posa les fesses sur son balai pour filer à ras du terrain et remonter. Il lâcha un grand cri de joie, s'éleva aussi haut qu'il le put, pour redescendre en piqué. Ce fut succession de figures, des élans, des cris joyeux. Il faisait le pitre avec Kasey, lui qui était toujours aussi sérieux et froid lors des matchs de Quidditch.

Il n'avait jamais fait de vol en balai avec Cassie en dehors de la compétition, il ne le ferait sans doute jamais. En vol, il remarqua quelqu'un au loin, qui au bout d'un moment finit par s'en aller à toute vitesse. Sûrement quelqu'un qui voulait être seul ici, mais pas de bol, Abi et Kasey étaient là avant ! Le Japonais finit par retourner dans les gradins, se posant tranquillement pour s'asseoir sur un banc. Ses cheveux étaient encore plus en bataille que jamais, et ça le faisait vraiment rire. Il secoua la tête frénétiquement alors que son amie revenait vers lui. Il sourit une fois de plus en regardant un gradin des Serpentards au loin. De suite il regarda ses pieds. Que faisait-il donc ? A quel jeu jouait-il ?


    « Dis moi, ma petite Kasey... Si tu tombais folle amoureuse de quelqu'un, qui lui, ne l'est pas, comment réagirais-tu ? S'il ne le voyait pas... Tu te battrais, laisserais couler ? Car... Je suis de ceux qui... veulent tout faire pour voir l'être aimé sourire... C'est étrange venant de ma part n'est-ce pas ? L'idiot de Velrose est-il amoureux de quelqu'un ? Haha, c'est un petit secret, mais chut... »


Il eut une sorte de sourire jaune, mal à l'aise. Kasey n'était pas aussi idiote que tout le monde le laissait entendre, et qu'en penserait-elle ? Tout à coup anxieux, il se demanda si elle n'allait pas prendre ça pour elle alors que ce n'était pas tant le but. Malgré tout ce qu'il laissait entendre, Abigaël se confiait facilement auprès de ses amis, c'était un garçon ouvert aux multiples blessures. Kasey s'était toujours montré gentille avec lui, bienveillante sans s'en rendre compte, elle lui avait souvent remonté le moral sans s'en rendre compte. Amusante Kasey.

Il se releva, caressant le bois de son balai qui était sa source de joie de toujours. Il inspira, repensant à ces matches de Quidditch perdus, du premier où il avait échoué en tant que capitaine. Sacré attrapeur que les rouge et or avaient trouvés, il n'était pas un débutant c'est certain. Il avait ça dans le sang, c'était une sorte de petit prodige, à n'en pas douter. Abigaël aurait aimé être un petit prodige lui aussi, quelque part, là où ça lui servirait. Tout avait été affaire de travail. Il releva les yeux vers Kasey, et lui prit une main, serrant ses doigts entre les siens comme le ferait un ami.


    « Quand tu trouveras la personne qu'il te faut, avec qui tu seras sûre d'être heureuse, ne la lâche pas. Ne le laisse jamais s'enfuir, tu m'as compris ? Tu devras te battre parce que dans cette vie on ne cesse jamais de se battre. Si tu es certaine qu'il voudra faire sa vie avec toi, ne le laisse jamais partir. Fais tout pour réussir, parce que tu en es parfaitement capable. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Résister ou succomber ? | PV Kasey   

Revenir en haut Aller en bas
 

Résister ou succomber ? | PV Kasey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier
» Hey Sister, do you still believe in love I wonder ? [Ellie]
» nina ft zoella ∞ i love you little sister, forever ♥
» Wyatt, Triple H, and Sister Abigail..
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: L’Enceinte de l'Ecole :: Le stade de Quidditch-