AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Sirius Black

avatar

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   
Jeu 7 Fév - 0:16

3 janvier 1976,

Il pleuvait. Pour changer, il pleuvait. C'était déprimant, on était en Ecosse, le temps était pourri et je commençais à tourner en rond dans la Salle commune des Gryffondors. Salle qui était blindée, comme souvent quand il faisait mauvais dehors, chose qui arrivait de plus en plus souvent ces derniers temps, ça devait être la période sûrement. Les Maraudeurs n'étaient pas là, bien entendu. Sinon, je n'aurai pas été à me tourner les pouces dans un fichu canapé. En plus de ça, un groupe de deuxièmes années s'était installé en face de moi et n'arrêtait pas de glousser comme des dindes hors de leur basse-court. C'en était affligeant. Qu'est-ce qu'avaient les filles à toujours glousser ? C'était à se demander si elles ne venaient pas d'une autre planète pour être capable d'émettre de tels sons. Non, parce que jamais je n'aurai été capable de faire ce genre de bruit, même en me forçant. J'étais capable d'aboyer, de miauler à la limite, mais pas de glousser. Tout ça pour dire que la journée était vraiment mauvaise, tellement qu'elle mettait ma bonne humeur légendaire à rude épreuve. Sérieusement. Rien ne se passait, rien du tout. Tout était bien trop calme et le bruit des discussions m'insupportait. J'aurai très bien pu aller voir l'une de ses personnes ou m’immiscer dans l'une de ses conversations sans problème, après tout j'étais Sirius Black et j'étais bien assez connu chez les Gryffondors pour pouvoir me permettre ce genre de choses. Mais là, je n'en avais vraiment pas envie.

James était parti, je ne savais où, sûrement en train de courir après Lily ou peut-être était-il en retenue, je n'en savais rien, pour une fois. Rémus, lui, était certainement à la bibliothèque, pour changer ou peut-être en train de faire l'un de ces trucs de préfet bien trop sérieux pour moi. Quant à Peter, je ne l'avais pas vu depuis le dernier repas. Il devait encore se trouver dans la grande Salle ou traînait-il derrière Lunard, allez savoir. Ce qui était bon à savoir, par contre, était que j'étais tout seul, sans mes amis, que je m'ennuyais et que je n'aimais pas vraiment beaucoup ça. Aria n'était même pas dans les parages, je ne pouvais donc pas m'amuser avec elle, quant aux autres filles, elle me paraissaient bien fade cet après-midi. J'étais peut-être malade. Je posa une main sur mon front. Je ne faisais pas de fièvre pourtant. J'aurai dû aller à l'infirmerie, mais sincèrement, je n'avais vraiment pas envie de me retrouver face à madame Pomfresh. Ou même de prendre une quelconque potion. Je n'étais pas d'humeur. Parce que oui, ça arrivait parfois que ma bonne humeur me quitte pour laisser derrière elle un Sirius plutôt grognon et cette fois, c'était le cas. Tout m'énervait, c'en était hallucinant. A un point tel qu'il était fort possible que j'incendis la première personne assez folle pour venir me déranger dans mon tournage de pouces, absolument passionnant...ou pas.

Dans mon fauteuil, tourné vers une fenêtre je pouvais très bien voir les goûtes d'eau s’écraser contre les carreaux, le ciel était gris, qui ressemblait beaucoup au gris de la fourrure de Peter. Un truc de rat quoi. A cet instant, je me demandais s'il était possible de mourir d'ennui, parce que si c'était le cas, je n'allais pas tarder à rencontrer la mort. À n'en pas douter. Heureusement pour moi, un petit première année passa par là, me coupant momentanément la vue l'espace d'une seconde ou deux, il ne m'en fallut pas plus pour me ressaisir, il avait un livre entre les mains, ça avait l'air sympa. Je lui pris donc des mains, avec un grand sourire et le gratifia d'un « merci gamin » ; il ne protesta qu'à peine. Il devait certainement déjà savoir qu'il ne servait à rien de discuter avec moi. C'était donc le sourire aux lèvres que je me réinstallai dans mon fauteuil et ouvris un bouquin qui se nommait « les aventures d'un elfe et d'un troll » alléchant comme titre, n'est-ce pas ? Je devais vraiment m'ennuyer fermement pour décider de lire de mon plein gré. Ce n'était pas vraiment une attitude naturelle chez moi, la plupart du temps j'avais plutôt tendance à fuir les bouquins. Enfin, surtout les livres de cours, parce que quand il s'agissait de Quidditch ou de trucs moldus, vous pouviez me faire lire tout ce qui était possible de lire, ça ne me dérangeait absolument pas.

____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Peter Pettigrow

avatar

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 63
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 23/01/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   
Ven 8 Fév - 6:54

Pauvre petit Peter ! Il avait accumulé du retard sur ses devoirs et la rentrée approchait à grands pas, ce qui n'aidait en rien à le rassurer. Peter détestait ça, les devoirs, le travail sur table, mais pas autant que la pratique qu'il jugeait bien plus que dangereuse, et il se trouvait toujours tellement maladroit qu'il avait bien peu confiance en lui, sauf quand ses amis étaient à ses côtés. Aussi, pour être sûr de ne pas arriver devant les professeurs, et encore plus McGonagall avec un devoir non rempli ou bâclé, Peter avait supplié Rémus de l'aider. James était trop occupé à courir après une nouvelle fille, et Sirius n'aimait pas vraiment le contexte des travaux scolaires non plus. Et en général, Rémus était toujours celui qui se montrait le plus enclin à donner un coup de main au jeune Peter à la bibliothèque. Néanmoins, le petit rat avait beau montrer toute la bonne volonté du monde, il était déconcentré assez vite. En plus de ça, Lunard avait l'air dans la lune -c'est le cas de le dire- et à chaque fois qu'il pouvait scruter les allées de la bibliothèque, il l'avait fait, comme s'il cherchait quelqu'un ou quelque chose. Peter se demanda ce qui clochait, sachant que son ami était toujours le premier à prendre les devoirs à cœur. *Pas lui aussi quand même ! Allez pas me dire que Rémus aussi a ses groupies maintenant !*. Queudver fit légèrement la moue, marmonnant à peine son incompréhension. Et lui alors ? Pourquoi personne ne s'intéressait jamais à lui ? C'est mignon des bourrelets !

Bref, la travail avait été bouclé plus rapidement que prévu, et Queudver s'était retrouvé seul parce que Lunard était parti à son tour de son côté. Le garçon avait eu l'impression d'être un gêneur laissé au bord de la route, qui avait-il de plus important que les amis, hein ! Bon, certes la nouvelle pleine lune approchait, mais quand même... Si c'était ça qui le tracassait, il ne réagirait pas pour autant de cette façon. Lâchant un petit soupir, Peter quitta rapidement cette pièce remplie de livres à moitié moisis, toute cette ambiance sage et studieuse ne lui convenait guère, et il le montrait souvent. Le simple fait de voir des Serdaigles, les lunettes plongées dans des pages de vieux grimoires le faisait doucement ricaner. Néanmoins il ne s'attarda pas dans les couloirs, pour ne pas avoir à croiser des têtes qui lui en voudraient, à lui et aux Maraudeurs. Et il n'aimait pas être seul, car dans ces moments il était vulnérable et n'arrivait pas à se défendre. Il fila jusqu'au septième étage, en ayant pris une pause en milieu de route pour reprendre son souffle. *Fichus étages ! Fichus escaliers ! Gryffondor était cinglé de nous percher aussi haut ! Il a pas pensé aux gros lui, pas du tout !*

Arrivé devant le tableau de la grosse dame qui ouvrait le passage vers la salle commune des griffons, celle-ci gloussa en voyant Peter rouge comme une pivoine, et lui proposa de chanter pour le réconforter. Les yeux de Peter lui sortirent presque des orbites et il aurait pu prier que cette insupportable pseudo-soprano se fasse poignarder ou arracher les cordes vocales pour avoir la paix une fois pour toutes ! Il supporta quelque peu les vocalises stridentes du tableau avant de parvenir à la convaincre de lui ouvrir. Une fois à l'intérieur, il lâcha un profond soupir en se demandant s'il n'allait pas définitivement finir sourd avec toutes ces âneries ! Peter ne savait pas trop ce qu'il ferait dans la salle, mais c'était le seul endroit où ses ennemis n'arriveraient pas à l'attraper, et vu le temps qu'il faisait, ils seraient tous à l'intérieur du château, ce qui ne l'arrangeait franchement pas !

Grâce à Merlin, Sirius était là avec... un livre dans les mains ?! Peter eut l'impression de se retrouver la tête à l'envers. Rémus et Sirius avaient échangé leurs corps ? Malheur ! Le pauvre Queudver se sentit tout à coup paniqué, mais se dit que franchement, une telle chose n'était pas possible... En même temps, d'un temps pareil, lui aussi n'aurait pas franchement envie d'aller gambader sous la pluie. Le garçon s'avança joyeusement jusqu'à son ami, qui de sa simple présence, déclenchait une vague d'admiration chez le blondinet. Sirius était vraiment le modèle accompli de Peter, à n'en pas douter !


    « Sirius, mon ami ! Dis, dis, dis ! Pourquoi t'as l'air tout flasque ? Il vous arrive quoi à tous, les copains ? »


Oui parce que bon, entre Lunard complètement dans la lune, Cornedrue perdu quelque part, et Patmol qui un air de chien battu, ça commençait à bien faire ! Queudver n'avait pas envie d'être déprimé lui aussi ! Il voulait s'amuser avec les Maraudeurs, refaire un coup de maître comme celui du bal auquel malheureusement il n'avait pas pu participer.

    « Je trouve pas James, et Rémus joue les cachottiers ! Alors j'suis bien content de te trouver ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Sirius Black

avatar

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   
Dim 24 Fév - 20:34

Note à moi-même, les aventures d'un troll et d'un elfe, ce n'était pas si intéressant que ça, mais je m'ennuyais tellement que je n'avais pas le courage d'arrêter de lire. J'étais vraiment démoralisé. La journée s'annonçait mauvaise et j'aurais bien aimé savoir où se trouvaient mes amis. Au moins avec eux j'aurais pu faire passer le temps, mais à croire que Merlin s'acharnait sur moi et m'empêcher de tromper l'ennui. Je serais bien allé me recoucher moi. De toutes manières, il n'y avait vraiment que cela à faire en ce jour. La salle commune était pleine d'élèves qui s'ennuyaient autant que moi, mais aucun ne m'intéressaient vraiment. Pas de Cornedrue, pas de Queudver, pas de Lunard et même pas d'Aria. Toutes personnes intéressantes avaient disparus de mon champ d'attraction, c'était nul !

J'allais poser mon livre lorsque j'entendis une voix familière derrière mon bouquin. Je ne pouvais pas m'y tromper Peter m'avait trouvé. Je pouvais reconnaître la voix de Queudver parmi mille, je l'avais tellement entendu. En plus de ça, il avait l'air de bonne humeur. Ça me changerait certainement les idées. Je refermais donc mon livre pour voir mon meilleur ami. Un vague sourire aux lèvres, pas totalement convaincu. M'enfin, Peter était là, c'était déjà un début.


« T'es monté sur pile ou quoi ? » lançais-je en riant « C'est clair qu'il nous arrive quelque chose, si c'est toi qui saute partout alors que moi, je suis en train de me morfondre dans un fauteuil. Peut-être qu'on a tous échangé nos personnalités, qui sait, c'est peut-être un sale coup de Mac Go, qui en a marre de nous coller pour rien. »

Ouais, c'était l'un de mes passes-temps favoris, inventer des hypothèses saugrenues. C'était que l'air de rien, j'avais une très bonne imagination, super fertile. En plus de ça, j'adorais mettre Mac Gonnagall en jeu dans ces hypothèses, notre professeure de métamorphose. Parce qu'elle le valait bien. Puis elle était amoureuse de moi, elle ne voulait pas se l'admettre, mais c'était obligé, sinon pourquoi me collait-elle aussi souvent ? Elle en voulait à mon corps c'était certain et elle ne trouvait pas de meilleurs excuses que de me demander de rester dans son bureau au moins deux fois par semaine, sans compter les heures de colles, bien entendu. Enfin, inventer ce genre d'histoire m'avait redonné un peu d'énergie et déjà mon éternel sourire revint se dessiner sur mon visage. Je me sentais déjà mieux.

« Ah ouais, j'suis la roue de secours quoi, tu viens me voir parce que tu n'as pas trouvé les autres. Tu me déçois Peter. » dis-je en faisant mine de bouder.

Pour renforcer mon effet, je reprit mon livre et l'installa devant mon visage pour cacher à mon ami le grand sourire plein de malice qui s'affichait sur mon visage. Il fallait avouer qu'embêter Peter était un autre de mes passes-temps favoris, ce n'était vraiment pas méchant juste que c'était tellement facile de le faire marcher que je ne pouvais m'en empêcher. En contre partie, j'adorais Queudver, c'était un peu mon protégé. C'était une bonne guerre quoi. Puis si on ne pouvait plus embêter ses amis, à quoi bon en avoir ?

____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Peter Pettigrow

avatar

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 63
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 23/01/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   
Lun 25 Fév - 10:37

Peter se trouva rassuré de voir Sirius, son modèle de toujours, seul en plus de ça ! Ça laisserait l'occasion à Queudver de rester avec son ami et de faire ses preuves d'ami le plus fidèle de tous les temps, qui sait ! Bon, il aimait aussi beaucoup James et Rémus aussi, faut pas croire ! C'est peut-être le fait que le garçon ait été encore tout rouge de son sport dans les marches qui fit dire à Sirius qu'il était monté sur bile. Bon, c'est vrai que le petit rat était assez énervé aujourd'hui, mais il ne fallait pas oublier que la pleine lune était pour bientôt et qu'il espérait sans doute pouvoir détourner l'attention de ses comparses pour le leur faire oublier. Il détestait la pleine lune, devoir suivre un loup-garou, risquer de se faire blesser, non, non et non ! C'était inhumain de le traîner ainsi avec eux, mais que pouvait-il y faire ? Les Maraudeurs étaient ses seuls amis.

La remarque de Sirius concernant leur possible échange de personnalité fit frissonner Pettigrow autant que ça l'enchanta, d'une certaine manière. Penser à l'affreuse Mc Gonagall le fit trembler comme une feuille morte, il détestait cette vieille sorcière qui passait son temps à rabrouer les Maraudeurs, si elle savait à quel point même Peter était doué pour la métamorphose, elle aurait le bec cloué, et pan ! C'est vrai ça, pourquoi était-elle toujours sur leur dos, avec ses yeux perçants, ses lèvres toutes pointues, son nez crochu, ses... Brr ! Queudver devait affronter sa peur chaque jour qu'il se retrouvait devant elle. Mais penser être devenu un possible Sirius Black remonta le moral au jeune garçon d'un seul coup ! Il s'imagina aller flirter avec tout un tas de filles qui ne pourraient lui dire non, rendre fou Rusard, tenir tête à cette vieille peau de Mc Go' et être respecté de tous ! Queudver eut des étoiles plein les yeux jusqu'à ce que son ami le sorte de ses rêves.

Reprocher à Peter qu'il ne songeait à Sirius qu'en tant que roue de secours le mit affreusement mal à l'aise, plus rouge encore de honte, il s'enflamma pour lui dire le contraire alors qu'il bégayait presque et se tortillait les doigts devant ses poumons.


    « Mais, mais, mais ! P-p-pas du tout, Sirius, je t'adore ! C'est j-juste que je pensais que tu serais avec eux, et je voulais pas me retrouver t-tout seul ! James et Rémus sont juste trop bizarres en ce moment ! Ils sont occupés à quoi ? »


C'était la pire chose à imaginer pour lui, se retrouver seul sans ses amis les Maraudeurs, en prise à tous les dangers possibles ! Non merci ! Il avait bien besoin de se défouler en plus, enfin, surtout d'avoir l'occasion de faire le fort et le malin, mais ça encore, ce n'était possible qu'avec eux. Il tortilla encore plus ses gros doigts dodus en soufflant comme une locomotive pour se donner le courage... qu'il n'avait pas, et n'aurais jamais. Voyant son ami complètement dépité dans son fauteuil, il ne pouvait pas rester les bras croisés ! Même si la pluie de dehors le rassura : Il n'aurait pas à faire le tour du château, de l'exercice, ou quoi que ce soit !

    « Ça te dit d'aller embêter les Serpentards ? J'suis sûr que ça te motiverait ça ! »


Il sautilla presque sur place, ce qui ne donna pas une image très ragoûtante de la chose, c'est sûr. Mais il avait besoin de s'amuser avec son ami et de se mettre à la hauteur des autres, après tout Peter n'avait pas que des défauts... Certes maladroit et lourdeau, un peu bête sur les bords, c'était un garçon enjoué toujours prêt à s'amuser, qui ne demandait qu'à avoir plus d'amis et à s'imposer auprès de ses ennemis qui au final ne retenaient que les noms de « Black » et « Potter » comme les vrais criminels du groupe, et de « Lupin » comme le préfet vendu à ses amis. Peter voulait de la reconnaissance, il voulait son nom sur toutes les lèvres ! « Pettigrow » le dangereux, le garçon trop cool, et non pas « Pettigrow » le petit gros.

    « Allez dis oui ! Comme ça tu penseras pas à des filles inutiles ! Les amis ça passe avant les furies, non ? »


En plus de ça, le sac de Peter était en général rempli de farces, d'inutilités et de babioles pour improviser un méfait de plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Sirius Black

avatar

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   
Ven 15 Mar - 4:12

Je me mis à rire lorsque je vis Peter frémir à l’évocation d’un tour de McGo. Froussard de Peter, quoique McGo fichait vraiment la frousse, même si je savais qu’elle ne me ferais jamais rien, puisqu’elle était secrètement amoureuse de moi. Eh ouais, c’était ça d’avoir un charme légendaire, on faisait tomber même les professeurs les plus récalcitrantes. C’était lourd à porter quelques fois. Enfin moi tant qu’on ne touchait pas à mes cheveux, ça m’allait très bien et à mon balai aussi, bien entendu. D’ailleurs, ça me faisait pensé qu’une fois le temps meilleur je devais aller m’entraîner. Le problème quand c’était votre meilleur ami qui était capitaine de l’équipe de Quidditch et que vous en faisiez aussi parti, c’était que vous ne pouviez pas être médiocre, sinon, c’était dangereux pour votre santé, surtout quand votre meilleur ami était James Potter. Ce n’était pas une bonne idée de lambiner sur les entrainements, mais là, le temps ne le permettait vraiment pas, tout ce que j’aurais pu gagner c’était un bon rhume, des cheveux mouillé et peut-être même une jambe cassé, alors très peu pour moi.

Alors que je faisais mine de bouder je pouvais voir Peter mal à l’aise, pauvre petit Queudver, il n’arrivait toujours pas à voir quand je me moquais de lui. C’en était que plus marrant encore. Cependant, il n’avait pas tort. Cornedrue et Lunard étaient vraiment bizarres depuis quelques jours. Rémus avait presque oublié ses amis pour fricoter avec Alecia et je soupçonnais James d’essayer d’amadouer Lily. Il avait du courage lui, toujours à se lancer des défis improbables. Enfin, il fallait dire qu’ils étaient les seuls à ne pas voir qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. Comme quoi, l’amour rendait vraiment aveugle. Je levais donc le nez de mon bouquin.

« Mouais, t’as raison, ils sont vraiment bizarres ces deux-là, mais que veux-tu je crois bien qu’ils sont amoureux et aussi qu’ils nous ont abandonné. Que veux-tu mon pauvre Queudver, je crois bien qu’il ne reste plus que nous deux. »

Ouais, si ça continuait comme ça, c’était sûr, Rémus allait nous laisser tomber pour Blondie et James pour Evans. Ce n’était pas moi qui aurais été capable de quitter mes amis pour une fille. Non, les amis avant tout, c’était ce qu’e l’on s’était promis, mais bon, je ne pouvais pas leur en vouloir. Il avait le droit de souhaiter autre chose. Nos gamins grandissaient, ils voulaient devenir des grands et voler de leurs propres ailes. Fallait s’y faire. Peter me sortit de ma nostalgie en me parlant d’un tour à faire aux Serpentards. Parfait. Je jetais le livre sur une table basse pas loin et me frottais les mains.

« Heum…qu’est-ce qu’on peut faire… Pour les Serpentards, je ne sais pas, mais il me reste une ou deux bombabousses sous ton lit, on pourrait peut-être jouer un tour à Rusard, qu’est-ce que t’en penses ? »

Queudver sautait déjà partout, il était vraiment énervé celui-là, ça ne lui ressemblait pas, habituellement il était plutôt calme. Enfin, je n’allais pas m’en plaindre, je n’allais pas dire non à un peu de distraction, parce que bon la pluie c’était vraiment ennuyant. Surtout qu’il fallait que je les utilise ses bombabousses, sinon elles allaient exploser sous le lit de Peter, ça aurait été dommage de gâcher de la marchandise, surtout que si elles venaient à exploser elles risquaient d’empester tout le dortoir. Les autres n’allaient pas être super content avec cette idée.

« Tu sais très bien que tu passes avant tout mon petit Queudver, les filles je les laisse à James, ça à l’air de lui faire plaisir. » dis-je en riant. « Alors on va les chercher ses bombabousses ? »

____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Peter Pettigrow

avatar

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 63
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 23/01/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   
Lun 18 Mar - 4:15

Peter grimaça à l'idée que Cornedrue et Lunard puissent être amoureux. Les filles lui volaient vraiment tout, et lui pouvait au moins s'estimer heureux qu'aucune furie d'aucune sorte ne vienne lui embrouiller l'esprit. Parce qu'ils avaient vraiment choisi de sacrées poignes de fer, entre Lily et Alecia, ils n'avaient choisi les filles les plus douces de l'école. Tout ça n'avait pas de sens pour Queudver, et il était bien content que Patmol soit de son avis, lui qui souvent se faisait courser par des filles sans retenue, il était resté du côté du petit rat. Super ! Peter ne pu s'empêcher de sourire quand Sirius lui avoua qu'ils n'étaient sûrement plus que deux. Il saurait enfin à quel point Peter était un bon ami, pas moins doué que les deux autres !

Puis son idée semblait l'avoir conquis, après tout un Sirius qui restait cloîtré dans un fauteuil ou son lit n'était pas Sirius ! Ce n'est pas tant que Peter avait envie de se faire prendre par l'horrible Rusard, non, non, ni qu'il était excité comme une puce -il préférait de loin lambiner et rester dans sa salle commune là où il était en sécurité- mais il fallait bien que quelqu'un fasse quelque chose, puis tous les honneurs lui reviendraient. Alors que James et Rémus seraient occupés à batifoler, lui aurait gentiment remonté le moral de Sirius, et on le remercierait beaucoup pour ça !

Oui, c'était parfait ! *Pour une fois, ce sera Peter le grand Maraudeur ! Je vais pas me laisser abattre !* Par contre l'idée d'aller faire des farces à Rusard lui refroidit quelque peu. Il ne l'aimait pas ça c'était sûr, il lui fichait la frousse, certes pas autant que Mc Gonagall, mais assez pour qu'il se débrouille toujours pour ne pas l'approcher. Mais bon, Sirius serait avec lui et James avait certifié que le temps d'intervention de Rusard demandait 5 minutes de laps de temps durant lequel le petit plaisantin pouvait s'enfuir aussi vite qu'il le pouvait.


    « Euh... D'accord, je te suis ! »


Et puis c'était bien vrai, Sirius n'avait pas besoin des filles, il n'avait besoin de personne, si ce n'est son ami Peter ! Le petit bonhomme fila droit dans sa chambre quand Patmol évoqua les bombabouses, qui restait un outil classique mais pratique. Il en gardait dans un petit coffre, sous son lit, on pouvait dire que chacun avait ses farces dans son coin, ce qui faisait un joli mélange d'un peu tout et n'importe quoi dans le dortoir. Peter en prit quelques unes et les amena au brun sous l'oeil intrigué de plusieurs autres élèves qui se demandaient ce qu'ils allaient encore faire comme bêtise. Ils avaient l'habitude au fond. Personne ne dénonçait les Maraudeurs en général, ce qui aurait été un comble au sein même de leur maison.

Il était prêt à partir et lança un grand sourire à son ami, il était sûr qu'après ça, il pourrait passer davantage de temps avec son idole. C'était dommage quand même, James, Rémus et Sirius avaient eu l'habitude de dire que les Maraudeurs passaient avant tout, or parfois, ce n'était pas tant le cas. Et Peter était vraiment jaloux. Il ne pouvait comprendre pourquoi ils restaient avec ces filles, qu'est-ce qu'elles avaient de plus extraordinaire que leurs amis les plus chers ? Au moins les amis, ça ne se trahit pas, ça n'abandonne pas les leur, alors que les filles pouvaient du jour au lendemain tourner le dos aux garçons, elles l'avaient prouvé tant de fois ! *Oui, moi j'ai pas besoin d'une fille qui va s'amuser et me laisser après ! Les Maraudeurs me suffisent, et voilà !*

Les poches remplies de farces, les joues gonflées d'une assurance nouvelle qui lui donnait un peu de courage, Peter quitta la salle commune des rouge et or en compagnie de son ami quelque peu canin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les aventures de Patmol & Queudver [PV Peter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les aventures de Tom Bombadil
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Les aventures de Lena & Fee
» Peter Retep
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Salles Communes :: Gryffondor-