AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Bellatrix Black

avatar


Mangemort
Fidèle du Seigneur des ténèbres


▌Age : 29
▌Parchemins : 84
▌Points de Rp : 37
▌Initiation magique : 19/02/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 26
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Mer 10 Avr - 2:14

Bellatrix revenait d'une mission plutôt compliquée. En effet, le Seigneur des Ténèbres, lui avait demandé de tenter de rallier des géants à la cause mangemorts. Les arguments avaient largement devancer la mangemorte, mais elle se devint d'éclaircir certains points avec le chef de clan des géants qu'elle venait voir. La Black avait eu du mal à arriver au campement. Même si ces créatures étaient immenses, elles se cachaient, autant des moldus que des sorciers.

Leurs situations étaient diverses et malheureusement, ils devaient sans cesse bouger. C'est pour cela que le Lord avait décidé de leur "offrir" une sécurité, une sorte de terrain où ils pourraient vivre comme bon leur semblait. Et en contre-partie, ils devaient exécuter les travaux qu'il leur confiait. Tout le monde est gagnant au bout du compte. Mais des détails s'étaient immiscer entre temps, et c'est à Bellatrix qu'il a été confié de réglé cela.

Déjà son initiative de propulser Greyback dans l'estime de leur Maître avait été tendu. Alors autant faire quelque chose qui puisse au cas où, la sortir d'un mauvais guêpier.

C'est ainsi que la mangemorte se retrouva perdue en pleine forêt dans le Nord de l'Ecosse. De fil en aiguilles, d'informations en rumeurs de mangemorts sur place, elle parvint à trouver sa cible. Et quelle cible ! Le chef de clan était une géante, une discussion entre femmes y a rien de mieux. A première vue, Bellatrix avait toutes les solutions aux problèmes auxquels les géants avaient médités. Bon point pour la mangemorte.

Une journée entière à parlementer avec toute la diplomatie des Black. Les géants furent satisfaits, mais pas tous. Une sorte de bagarres se déroula sous les yeux de la mangemorte. Certains étaient pour d'autres pas du tout. Pensant être exploités pour leur taille et force et non pour leur statut à part entière. Bella resta en retrait, elle ne se mêlerait pas des affaires de ses créatures, déjà ça ne se faisait pas et surtout elle n'avait pas envie de donner raison à ces idiots. Elle resta alors dans un coin, histoire que tout ce calme. Cela arriva après des jets de part et d'autres de troncs, de racines et également de branches d'arbres. D'ailleurs, Black fut malencontreusement "agressée". Son visage montra des éraflures, mais rien de bien méchant.

Quand la tempête fut calmée, deux groupes de géants se mirent en place. Certains prirent la direction de l'extrême nord, les autres restèrent avec leur chef géante. Ils allaient rejoindre les forces du Seigneur des Ténèbres. Ils se mirent en route après avoir fini ce qu'ils avaient à faire dans ce lieu. Quant à Bellatrix, et bien elle rentra et fit son rapport au Mage Noir.

Ce dernier fut satisfait, même si la moitié des géants visés n'étaient pas avec eux. Il salua la prestation et la prestation oratoire de Bellatrix avant de la congédier.

Black rentra chez elle pour se débarbouiller et surtout soigner sa blessure au visage. Cela la défigurait légèrement, mais avec le temps ça passera comme toute blessure. Le lendemain la sorcière lu comme à son habitude la Gazette du Sorcier. Les articles parlaient déjà de migrations de créatures : acromentules géantes, de trolls des montagnes, de loups-garous, des gobelins aussi, mais aucune trace de géants. Excellents points pour Bellatrix, à moins que le maître ait demandé un service au mangemort responsable du journal ?

Il y avait de grandes chances, mais pour en être certaine. Bella irait rendre visite à ce cher Smiley. Dans la soirée, inutile d'attirer l'attention sur l'un ou l'autre en pleine journée. Elle attendrait. D'ici là, la sorcière s'entraîna sur des sortilèges de magie noire.

Le soir venu, elle se dirigea vers la Gazette. Plus personne n'était là, il faisait déjà nuit noire. Bellatrix sortie sa baguette et ouvrir la porte d'entrée verrouillée. D'un pas lent et discret, elle parcourut les quelques mètres qui l'a séparait du mangemort. Quand elle arriva à destination, elle s'appuya sur l'encadrement de porte et parla d'une voix claire.

-Excellent article, mon cher Nathaniel. Migration de gobelins...hein.

Il aurait pu trouver autre chose, non ? La sorcière retira sa capuche mais resta à sa place, comme si elle attendait qu'on l'invite à s'asseoir. Elle qui s'était permise de pénétrer sans prévenir dans le local.


[hj : je ne suis pas sûre que ce soit au Chemin de Traverse, j'ai essayé de chercher mais pas trouver plus d'infos :s ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Lun 15 Avr - 3:22

J'étais disons captivé par un détail qui n'avait aucune importance, le battement de mon métronome, incessant et régulier m'hypnotisait au plus au point. J'étais donc concentré sur ce phénomène aux lois physiques si basiques. Élémentaires, mais donnait lieu pourtant à une intense réflexion. Inlassablement la battement revenait avec la même force en chacun des coins opposés, comme si celui-ci appelait à l'équilibre dans les deux camps. Comme si celui-ci hésitait à choisir, influencé surement par des circonstances des faits objectifs il oscillait donc entre les deux entités.

Mais il suffisait donc de tricher pour fixer la barre ou alors d'imposer le camp par la force. Comme cela par exemple pensais-je en pressant de mon index la barre qui revenait vers la droite. Malheureusement mon calcule fut très mauvais et je reçut un très mauvais coup cinglant sur mon index de la main droite.


"Ouch!!!!"

Dans ma douleur j’eus le réflexe de me relever pour me cogner contre le lustre de mon bureau. Celui-ci plus bas que d'habitude aurait dut être réparé le jour même, mais la maintenance des équipements magiques n'a pas daigné venir aujourd'hui. Ajouter à la douleur de ma main que je secouai dans tous les sens ma tête désormais se faisait lourde, je devais certainement avoir une bosse quelque part. Grimaçant par ce qui m'arrivait je ne pris guère le temps de me rendre compte de l'arrivée de miss Lane-Sheffield, ma secrétaire. Toujours aussi peu drôle et loquace elle s'adressa sans le moindre égard à ma souffrance.

"Monsieur Smiley, je pars, vous avez mon manuscrit déposé sur votre bureau, bonne soirée monsieur le directeur."

"Hé bien au revoir miss!"


J'aurai aimé lui balancé le dossier Jelly en plein dans son faciès de Nimbus. Aucune considération, aucune complaisance dans mon malheur quelle harpie elle faisait. C'est pourquoi alors qu'elle venait de quitter mon bureau je cria...


"HARPIE! HARPIE!!!!!!"


J'étais tout seul de toute manière, le journal m'appartenait et je faisais en sorte de résider le plus possible au sein de mon empire journalistique. J'avais cependant encore quelques affaires à régler avant de fermer boutique, Je devais préparer mon article de demain, celui dont les faits ne s'étaient pas encore passé. Les Mangemorts créaient l'actualité, en d'autre terme, j'écrivais le future. J'avais scénarisé la révolte gobeline, à qui le tour?

Alors que la douleur lancinait encore ma pauvre tête je réfléchissais au prochain plan... Quel pouvait en être l'objet?

La mode était d'enlever des Serdaigle, faire peur au sein même de l'école toucher le fruit tant défendu du plus puissant mage après Voldemort. Si Théobald avait réussi cela, nous devions nous aussi aller en cette voie.

Enlever des Gryffondors? Éliminer un professeur soupçonner faire parti de l'ordre du phénix? Faire d'un élève insolent une victime, un symbole si fort du pouvoir terrible de notre seigneur qu'il réduirait à néant les efforts d'Albus Dumbledore, oh cela pourrait être intéressant....

Mais voila que dans le cheminement de pensée débarque une amie à l'improviste. Bellatrix Black, l'un des pions les plus utiles dans la quête du seigneur des ténèbres. Sans une formule de politesse elle s'adresse à ma personne. Je ne me formalise aucunement de cette prise de liberté, le talent peut se permettre ce genre de visite. Si Bellatrix maniait la baguette avec excellence, j'étais davantage doué dans celui de la plume. Encore une fois je pris le reproche déguisé avec amusement, la formule d'introduction était plutot bien trouvée.


"Ma chère si vous saviez combien je souffre du manque total d’intérêt qu'éprouve mes lecteurs au moindre écrit original. Que voulez-vous je m'adapte aux souhaits du troupeau dont je tente de guider la pensée. Peut-être un jour le ministère verra quel potentiel, quel pouvoir représente la presse. Mais quand ce jour viendra, nous serons déjà légion, il sera trop tard... Mais je vous ennui certainement avec ces considérations, je vous en prie, prenez place, je vous sers à boire."

Dans l'attente de la réponse je prit la peine d'ouvrir une armoire contenant tout un arsenal de boisson en cas d'invité de prestige à recevoir. Prenant une sélection d'alcool et autres je me dirigea ensuite vers mon hôte servant le tout sur un plateau d'argent. Moi même si je n'étais point à l'aise dans l'exerce je prit mon verre de Bourbon a demi assis sur mon bureau les jambes croisé. J'ai manqué à trois reprise de perdre l'équilibre.

"Nous n'avons guère pris le temps de nous connaitre mademoiselle Black. Dite moi question de curiosité, qui vous envoie. Le maitre ou la curiosité?"


Une question qui semblait forte à propos...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Bellatrix Black

avatar


Mangemort
Fidèle du Seigneur des ténèbres


▌Age : 29
▌Parchemins : 84
▌Points de Rp : 37
▌Initiation magique : 19/02/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 26
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Ven 3 Mai - 2:10

Bellatrix attendit encore quelques instants avant d'entrer véritablement dans le bureau du journaliste. En plein travail, elle savait qu'il n'était pas agréable d'être dérangé, même à une heure aussi tardive. Le truc avec la mangemorte c'est qu'elle ne prévenait jamais de son arrivée, elle surprenait donc toujours « ses troupes ». Déjà avec Lucius, leur dernière entrevue avait débuté par l'insistance de la sorcière à vouloir avoir une entrevue avec le banquier, l'obligeant à progresser dans la banque avec un gobelin.

Bref, Bellatrix rendait visite au journaliste afin de discuter...simplement. Les derniers articles n'étaient pas aussi agréable à lire que les précédents. Le point de vue de Bellatrix ne comptait pas en somme et puis même si elle ne lisait que rarement les articles dans la presse, ceux du mangemort l'intéressait depuis peu.
Alors autant lire des choses plus combler une page de la Gazette, non ? La patience s'écoula un peu avant que la jeune femme ne dévoile sa présence à son interlocuteur. L'homme en question fini par relever la tête vers elle et tous deux débutèrent la conversation.

"Ma chère si vous saviez combien je souffre du manque total d’intérêt qu'éprouve mes lecteurs au moindre écrit original. Que voulez-vous je m'adapte aux souhaits du troupeau dont je tente de guider la pensée. Peut-être un jour le ministère verra quel potentiel, quel pouvoir représente la presse. Mais quand ce jour viendra, nous serons déjà légion, il sera trop tard... Mais je vous ennui certainement avec ces considérations, je vous en prie, prenez place, je vous sers à boire."
-Votre travail reste une excellente publicité pour notre cause...mais, cela reste du sur-volage mon cher ami. Je n'ai pas soif, merci.


Bellatrix prit place d'un pas lent, elle recula le siège afin de faire face à Nathaniel. Elle croisa ses jambes et porta son regard noir sur son interlocuteur.

-Alors c'est ici que vous trouvez l'inspiration ? C'est plutôt...classique comme ambiance, non ? Tout le piquant se résulte à ici ? Elle alterna son regard entre la décoration et son interlocuteur avant de finalement reprendre. -Oui, il semblerait que ce soit le principe même du Ministère, d'ignorer ce qui se passe avec ou sans intervention de la Gazette.

Le mangemort ne se laissa pas intimider. En même temps si un journaliste se minait dès la première offense, il ne ferait pas carrière bien longtemps. Smiley, ce nom avait toujours fait sourire la mangemorte, c'est le cas de le dire. Elle secoua la tête avant d'écouter ces dires.

"Nous n'avons guère pris le temps de nous connaître mademoiselle Black. Dites-moi question de curiosité, qui vous envoie. Le maître ou la curiosité?"

Ce n'était pas faux. Bellatrix prenait rapidement les autres de haut, pensant les connaître par les « on dit ». En même temps, elle se trompait rarement, ses sources étaient fiables, mais cette occasion était différente. En effet, ils n'avaient pas discutés en tête à tête depuis qu'il était en poste. Il était temps de rattraper le temps perdu, non ?

-Vous apprendrez mon cher Smiley que je suis capable d'agir par moi-même. Par conséquent, c'est curiosité qui m'a attiré ici. Vous êtes journaliste...échangeons. Alors parlez-moi de votre implication dans ce journal ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Dim 12 Mai - 12:28

Comment pouvais-je espérer meilleur accueil de la critique? J'avais en face de moi un pur produit de fanatisme, un avatar parfait de la cause Mangemort. Tout ce qu'on pouvait espérer d'un suivant du maître était devant moi, cruauté, conviction, loyauté, talent et intelligence. Néanmoins il manquait quelque chose, un défaut qui rendait la machine fragile. L'étroitesse d'esprit, oui, voila ou était le problème. Trop confiante en sa Majesté miss Black était incapable de considérer à sa juste valeur le temple ou elle se trouvait. Incapable également d'estimer le haut-prêtre de ce lieu, moi. Sans doute son sang-pur lui commandait de me rabaisser, son talent m'intimait alors implicitement de ramper pour de bonnes grâces.

Ce n'était pas d'actualité et mes récents faits d'arme jouaient en ma faveur. Étais-ce d'ailleurs la raison de cette visite nocturne? Oui certainement, un cafard avait interpellé les pontes de notre ordre et on dépêchait alors un émissaire impérial pour rendre compte de ma toute puissance.

Mais comment pouvait-on être à ce point aveugle sur mon pouvoir? Comment pouvais-je réagir face aux mots blessant de miss Black? J'avais l'impression de régresser malgré mon statut. Déception et scepticisme de la part d'une héritière fanatique, je me devais alors de rassurer notre émissaire sur le bien fondé de mon entreprise.

Il était inutile de sombrer dans la colère, j'avais déjà prévu ce genre de risques. Moi, sang-mélé, sans nom, je démarrai avec un fort handicap. Alors souriant, avenant, je montra ce dont était capable un journaliste en quête de pacifisme social.


"Ma chère, ici, je suis le maître des lieux. Toute l'actualité de demain s'écrit ici, aussi sombre que le souhaite le Maître, à son entière convenance à vrai dire. De nos jours la force brute n'est plus vraiment à la mode, il faut manipuler et influer, faire tomber le fruit de l'intérieur. Vous n'êtes pas sans savoir qu'avec Lucius Malfoy nous entreprenons la conquête du Ministère. Bradley est sous notre entière coupe.

Cette Gazette n'est en aucun cas une couverture à mon compte. C'est une arme pour nos sombres desseins, avec ses unes je ferai plier l'opinion, je ferai accepter notre vision au troupeau. Ne voyez-vous point le potentiel du pouvoir que je mes à le disposition de notre Maître?"


Puis sur un ton moins conciliant, plus piquant, je fis glisser alors ma question en retour.

"Mais vous Bellatrix Black, quels sont vos projets? Qui sera votre prochaine victime?"
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Bellatrix Black

avatar


Mangemort
Fidèle du Seigneur des ténèbres


▌Age : 29
▌Parchemins : 84
▌Points de Rp : 37
▌Initiation magique : 19/02/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 26
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Sam 25 Mai - 4:24

Les deux mangemorts ne se connaissaient pas vraiment voire même pas du tout. Ils s'étaient croisés, vus par l'intermédiaire des autres mais rien de concret. Ce soir fut l'occasion en or. Bien sûr, Bellatrix n'était pas du style à tout déballer d'un coup d'un seul. Réputée pour être plutôt discrète sur sa personnalité, contrairement à ses actes. La sorcière savait à qui, elle avait à faire. Un journaliste, soif de questions et surtout de réponses. Ça n'allait pas être aussi simple qu'avec un autre mangemort qu'elle pourrait manipuler comme elle le souhaite. Nathaniel était journaliste, chef de la Gazette, les bobards, il connaissait, peut être est ce même sa ligne de conduite. Ainsi le moindre son de la mangemorte sera posé et réfléchi.

Souvent associée naïvement aux faits et gestes telle une ombre du Seigneur des Ténèbres, Bellatrix avait peu de marge de manœuvre. Elle n'aimait pas qu'on insinue qu'elle était à tel endroit sous le commandement du Maître. Pour ce soir elle n'allait pas rectifier les dires à sa manière, mais plutôt apprendre à connaître son interlocuteur. Ainsi elle pencha la tête sur le côté pour écouter.

"Ma chère, ici, je suis le maître des lieux. Toute l'actualité de demain s'écrit ici, aussi sombre que le souhaite le Maître, à son entière convenance à vrai dire. De nos jours la force brute n'est plus vraiment à la mode, il faut manipuler et influer, faire tomber le fruit de l'intérieur. Vous n'êtes pas sans savoir qu'avec Lucius Malfoy nous entreprenons la conquête du Ministère. Bradley est sous notre entière coupe.

Black sourit de plus belle quand elle entendit les plans que les deux hommes avaient entreprit concernant le Ministère. Ainsi ce que lui cachait Lucius était bien cet objectif. La sorcière ne pu s'empêcher de ricaner, non sans raison, même si aux yeux de son interlocuteur c'était autre chose. Il avait gaffé en disant cela. Pensant peut être que les deux sorciers proches par le biais du mariage avec Narcissa...Lucius avait nié tout en bloc lors de leur dernière entrevue. La prochaine qu'elle le croisera, elle se fera une joie de lui faire part de son approbation. Et dire qu'il ne voulait pas se faire complimenter par sa belle-soeur, quel idiot !

En parlant d'idiot, Smiley ne c'était pas interrompu pour autant. Il expliqua sa démarches, sa ligne de conduite au sein de la Gazette. Cette conviction qu'il ne voulait pas laisser périr sous les sarcasmes et attaques de la mangemorte.

-Cette Gazette n'est en aucun cas une couverture à mon compte. C'est une arme pour nos sombres desseins, avec ses unes je ferai plier l'opinion, je ferai accepter notre vision au troupeau. Ne voyez-vous point le potentiel du pouvoir que je mets à le disposition de notre Maître?"
-Cela n'empêche que vos articles sont pour la plupart...d'un ennui sans nom.


Il n'avait pas vraiment répondu à ses attaques, mais cela ne serait tarder. Sinon Bellatrix en serait dès plus déçue. Le mangemort resta sérieux et posé, non déstabilisé par les remarques de la sang-pur pourtant mauvaise du plus profond de son âme.

"Mais vous Bellatrix Black, quels sont vos projets? Qui sera votre prochaine victime?"
-Mes projets, cette soirée serait bien trop courte pour tout vous dire mon cher. En revanche, vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a eut une attaque d'un malheureux élève de Poudlard récemment ? Je n'ai pas vu d'article à ce sujet, en y repensant. Vous étiez sans doute en...vacances, ou trop occuper à trouver de quoi épater votre « troupeau ».


La sorcière pencha la tête d'un côté puis de l'autre. Elle ne pouvait s'empêcher d'être acerbe, mauvaise. Le jour où le contraire arriverait ça ne préserverait rien de bon, croyez-le. La sang pur reprit la parole. Elle donna quelque chose à mettre sous la dent du journaliste sur l'un des projets sur lequel elle « travaille ».

-Néanmoins...je dois vous confier que de me rendre plus au Nord afin de rencontrer de nouveaux alliés...potentiellement dangereux pour le troupeau de notre pays. Les moldus auront de quoi s'occuper, sur qui de surcroît éloignera les aurors de nos projets principaux.

Bellatrix chercha une question constructive à poser à Nathaniel. Elle plissa les yeux comme si elle tentait de lire dans les pensées de son interlocuteur. Finalement, la mangemorte se leva d'un bond. Et se promena dans le bureau comme le faisait parfois avec Lucius. Le blond n'était pas déstabilisé quand était du brun ?

-Je me suis toujours demandé qu'est ce qui motivent les gens comme vous à rejoindre nos rangs ?

Dans le « comme vous », la probabilité qu'il soit un sang mêlé était évidente mais pas certaine à cent pour cent. Bellatrix se devait de poser la question et puis ça lui donnerait une bonne indication sur la personnalité de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Ven 7 Juin - 3:24

J'étais charmé par ces mots si froid. Il y-avait longtemps que je n'avais pas inspiré un si injuste jugement. Deux possibilités, soit il s'agissait de conviction profonde, soit c'était un test. Franchement je pariais sur les deux. Me reposant sur cette idée fixe, je ne pouvais m’empêcher de sourire intérieurement aux sarcasmes de la belle vipère. Avais-je tout d'un coup mérité ce torrent de poison, moi certes de sang-mélé, mais moi enfin un pion si loyal au seigneur des ténèbres. J'avais en face la mascotte du mouvement Mangemort, la fanatique absolue, une femme qui semblait dénigrer mon travail. J'aurais très bien put m'énerver, sombrer dans les écueils de langage, mais non je demeurai droit et imperturbable alors que l'ange noir semblait découvrir et explorer mon domaine.

Je tiquai cependant au mot stupide, la c'était vraiment incohérent. En tout cas plutôt incompatible avec l'idée que je me faisais de l'intelligence de Bellatrix Black. Sans doute voulait-elle me voir rugir ou être affecté par de tant vilains mots. Ma chère pensais-je, j'écris à longueur de journée des vilains, ne croyais vous pas désormais que j'en suis immunisé. Un peu comme l'on pouvait-être immunisé au poison d'une vipère à force d'y être exposé.

Quoiqu'il en soit, je ne fis aucune remarque jusqu’à la fin de cette prestation. Je me permis toutefois au crépuscule de ce spectacle un sourire naissant au coin de mes lèvres. J'étais assuré et mon regard étincelait de malice.


"Ma chère que je suis chagrinée de votre mauvaise opinion. Torturer, torturer et torturer... N'est ce pas un peu trop redondant à la longue ? Tout est une question de point de vue."


Je me servie un verre d'alcool, moi aussi je me devais d'être théâtral que diable!


"Si je n'ai pas encore écrit d'article? Lisez le journal demain matin, ce sera dans toute les unes. "Bristol attaqué". Un titre simple mais percutant. J'étais la vous savez, c'est moi qui ai développé la meilleur stratégie avec ce Nosferatu "Docteur". Alors que je fus terriblement attristé des postures de nos alliés, attaquer en meute et bestialement sans coordination, ni stratégie. Que voulez-vous je ne puis être partout. Aussi j'aurais put assassiner cette maudite Belacqua si ce Crassus ne s'était point interposé... Quoiqu'il en soit l'événement est clos et prêt à être jeté en pâture à mes milliers de lecteur affamés. Ne voyez-vous point la scène, toutes ces personnes seules face à ce morceau de papier... Et la peur envahissant leur pensée, la peur d'une nouvelle Bristol, la peur qu'une nuit un vampire vienne surprendre la tranquillité d'une maisonnée sans histoire. Craignez mon pouvoir miss Black, si vous agissez sur les corps, j'agis sur les consciences. A deux nous pourrions faire en y pensant un duo assez cruel."


Puis je me devais de répondre à la suite.

"Le nord? Je vous annonce à mon tour que je pars en France avec Lucius Malfoy, la secte de Théobald gagne en intérêt aux yeux du seigneur. Pourquoi ne pas s'en faire des alliés."

Enfin la dernière pique.

"Bonne question, pourquoi suis-je ici. Vous le savez je n'ai pas un de ces noms de famille prestigieux. Croyez vous que je sois un vautour? Un opportuniste? Non... La vérité est bien plus cruelle, je dois avouer avoir une fascination pour les idées de notre Seigneur. Et je ne rêve que d'une chose, écrire la une de son arrivée au pouvoir. Le choix des mots, j'en rêve parfois, quels seraient les mots les plus appropriés, les plus grandiloquent pour annoncer la suprême victoire du Seingeur. Êtes vous satisfaite Bellatrix Black?"
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Bellatrix Black

avatar


Mangemort
Fidèle du Seigneur des ténèbres


▌Age : 29
▌Parchemins : 84
▌Points de Rp : 37
▌Initiation magique : 19/02/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 26
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Dim 9 Juin - 5:32

La curiosité de Bellatrix pourrait être écrite sur une multitude de grimoires. Elle pourrait rendre célèbre l'écrivain qui oserait prendre le temps de la comprendre. La sorcière avait des réactions tellement variées qu'il était parfois difficile de cerner son raisonnement. Mais qu'importe si on voulait la comprendre c'était à l'autre de le faire pas à elle de s'adapter.

L'échange entre les deux mangemorts s'était installé tout doucettement. Elle n'était pas à la pêche aux informations en venant dans l'antre du journaliste, mais simplement apprendre le connaître. Cerner ses alliés étaient tout aussi primordial que d'admettre les réactions de ses ennemis. Ne dit-on pas soit aussi aussi proche de tes ennemis que de tes alliés ? Voilà la nouvelle occupation de Bellatrix Black. L'individu en face d'elle jouait un double jeu. Il était à la fois celui qui récoltait et annonçait les nouvelles à la société, mais également un élément important aux yeux du Seigneur des Ténèbres. Autant en apprendre un peu plus sur lui, non ?

Aussi brefs qu'intéressants, les deux protagonistes se posaient à tour de rôle leurs questions. Orientées vers les rangs des mangemorts mais pas que...

"Ma chère que je suis chagriné de votre mauvaise opinion. Torturer, torturer et torturer... N'est ce pas un peu trop redondant à la longue ? Tout est une question de point de vue."
-Il faut bien perfectionner un art. Et pous cela, il faut tester, tout comme vous testez vos lecteurs avec des articles à sensations...


La sorcière levant un sourcil lorsqu'elle termina sa phrase. Elle l'avait dit le dirait encore si besoin, elle ne trouvait pas captivant les articles de la Gazette. Il manquait le petit quelque chose qui lui donnerait l'envie de féliciter l'homme devant elle. Mais tant qu'il ne bougera pas plus, il n'obtiendra aucune reconnaissance de la part de Black.

Toutefois et il fallait le reconnaître, il ne se laissait pas démoraliser par les pics lancés par son interlocutrice. Il fallait l'admettre et le prendre en considération pour cela.

- « Si je n'ai pas encore écrit d'article? Lisez le journal demain matin, se sera dans toutes les unes. "Bristol attaqué". Un titre simple mais percutant. [...] Ne voyez-vous point la scène, toutes ces personnes seules face à ce morceau de papier... Et la peur envahissant leur pensée, la peur d'une nouvelle Bristol, la peur qu'une nuit un vampire vienne surprendre la tranquillité d'une maisonnée sans histoire. »

Il lui fit un bref résumé des événements écoulés depuis quelques jours. Plus ou moins concernée, Bellatrix inclina la tête à mesure que les paroles étaient prononcées.

« Craignez mon pouvoir miss Black, si vous agissez sur les corps, j'agis sur les consciences. A deux nous pourrions faire en y pensant un duo assez cruel."
-Oui...cela pourrait être une idée à soumettre. Mais je ne voudrais pas bousculer vos petites habitudes d'homme rangé...caché derrière un bureau.


Il était comme Lucius, ravi de dire qu'il agissait dans l'ombre. Lui était celui qui permettait au Seigneur des Ténèbres d'imposer sa force magique dans la société. Mais les deux hommes avaient le même point commun, ils agissaient face cachée ! Protégée par leur soit-disant fonction au sein de leur travail. C'était facile d'émettre des solutions quand on était pas sur le terrain à risquer – plus ou moins – de se faire prendre. C'était une autre histoire, comme dirait l'autre.

"Le nord? Je vous annonce à mon tour que je pars en France avec Lucius Malfoy, la secte de Théobald gagne en intérêt aux yeux du seigneur. Pourquoi ne pas s'en faire des alliés."

Son sourire ne fit que croître. Elle qui pensait justement à son beau-frêre, voilà qu'il était ajouté dans la conversation. Ils étaient les mêmes pas étonnants qu'ils partent en mission ensemble.

-Voilà qui est intéressant...je vous souhaite bien du plaisir dans ce cas...
"Bonne question, pourquoi suis-je ici ? Vous le savez je n'ai pas un de ces noms de famille prestigieux. Croyez-vous que je sois un vautour? Un opportuniste? Non... La vérité est bien plus cruelle, je dois avouer avoir une fascination pour les idées de notre Seigneur. Et je ne rêve que d'une chose, écrire la une de son arrivée au pouvoir. Le choix des mots, j'en rêve parfois, quels seraient les mots les plus appropriés, les plus grandiloquents pour annoncer la suprême victoire du Seigneur. Êtes-vous satisfaite Bellatrix Black?"


Bellatrix avait cessé de marché dans le bureau à regarder les bibelots qui décoraient le bureau de Smiley. Il avait attiré l'attention de la sorcière. Elle n'irait pas à dire qu'elle buvait les paroles de son interlocuteur. Mais ces mots l'intriguèrent et elle se devait de se montrer attentive. On pouvait apercevoir ses yeux se plisser, s'aggraver à mesure qu'avançait le discours de l'homme. Pourtant quand le journaliste termina de poser sa dernière question. La sorcière resta silencieuse, immobile sur ses deux pieds. Tentant peut être de percer la carapace de son interlocuteur. Elle fini par soupirer et surtout de répondre à ce dernier.

-Je serai satisfaite à lecture de cette article...d'ici là...votre prestation est encore à revoir. Une copie qui sera je l'espère moins prévisible qu'actuellement.
Vous vous montrez « intelligent et manipulateur » alors racontez-moi. Comment allez vous procéder pour aller à rencontre de la secte de Théobald. Je suis curieuse de savoir qui de Lucius ou de vous aviez eu l'idée d'aller en France.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Lun 17 Juin - 0:49

Rangé? M'avait-elle seulement écouté quand j'avais affirmé avoir participer à la bataille de Bristol. J'étais le stratège et celui qui avait presque réussis à prendre la vie du professeur de défense contre les forces du mal. Mon constat n'était point à pointer du doigt alors que Fenrir n'avait fait qu'envoyer à l'aveugle ses hommes a la boucherie. Car en face il faut le dire malgré le peu de temps laissé ils avaient fait preuve d'une coordination imprévue. Mais bon, soit passons ce détail, je ne voulais point après tout envenimer cet échange. Discussion qui a propos me paraissait fort distrayante. Les mots étaient civilisés et le contenu... ma foi si un agent du ministère était présent nous étions bons pour Azkhaban. Enfin point si l'agent arrivait à survivre à nos arguments douloureux...

Sur quel élément s'orientait la conversation. Ah évidemment cela ne pouvait échapper à la curiosité de miss Black. Moi et Malefoy envoyé en France, c'était forcément un sujet passionnant. Ma foi, malgré que le maître avait exigé un grand secret sur l'affaire je ne voyais pas pourquoi j’empêcherais la favorite de connaitre des détails de cette affaire. Alors toujours armé de mon flegme, je bus une nouvelle gorgée d'alcool me préparant aux explications.


"Pour l'idée de voyager en France, c'est moi qui l'ai eu et proposer au maître. Le seigneur accepta avec grand intérêt cette proposition. Toute aide est bonne à prendre, ce fut vous le savez le défaut du précédent grand mage noir. Nous avons des géants, des loups-garous, des vampires... Mais ce sont des créatures si instables et repoussantes. Je pense qu'il est préférable de s'allier avec cette secte, nous pouvons nous accorder sur certains intérêts et concernant leur dogme je pense que cela ne semble guère différent de notre crédo. Bref, ce ne sera pas une mission choc, c'est pourquoi j'ai choisis Lucius le maître manipulateur accompli, pour m'accompagner en France. Nous savons ou trouver un contact et j'ai dressé une petite liste qui pourrait intéresser nos amis français. Ils cherchent des Serdaigles et nous allons leur fournir ces Serdaigles. Évidemment, c'est un sacrifice nécessaire... "

Il me venait une idée fort machiavélique...


"Voyez vous en tête de liste, j'ai un nom... Un être au ministère dont il est impossible de s'assurer la loyauté et la manipulation. Un être beaucoup trop intègre, dévoué à sa cause et intelligent pour servir efficacement le Maître. Il est insensible aux mots que je ou Lucius pourrait employer. Il devient dangereux et s'il devient ministre, ce sera un ennemi à éliminer sans délai. Je veux parler de Julien David, ancien Serdaigle, ancien sportif je le pense bon duelliste. Vous sentez-vous à la hauteur miss Black de m'amener ce parasite. Il n'est pas de sang pur, comment le pourrait-il? Lui éliminé, c'est un point gênant en moins dans les plans de notre Seigneur."

Comme j'aimerai qu'elle accepte, il s'agissait d'un défi à sa hauteur. Il ne s'agissait plus d'un étudiant Poufsouffle mais bien d'un adulte et plutôt retord en plus. Comme je me voyais déjà présentant à Théoblad le corps molesté de ce David... Il pouvait se consoler, je ferais en sorte que sa rubrique nécrologique soit mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Bellatrix Black

avatar


Mangemort
Fidèle du Seigneur des ténèbres


▌Age : 29
▌Parchemins : 84
▌Points de Rp : 37
▌Initiation magique : 19/02/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 26
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   
Mar 6 Aoû - 4:55


Spoiler:
 

Une curiosité mal placée mais bien utilisée voilà ce qui rendait Bellatrix si...Black. Elle aimait quand les choses se déroulaient rapidement. Assez de blabla un peu plus d'actions, mais ce n'est pas l'avis de la majorité, loin de là. Agir avec précaution, ne pas faire d'erreurs, terroriser les plus faibles afin qu'ils agissent comme bon nous semble. Et surtout, la manipulation médiatique. Il fallait l'admettre le rôle de Smiley était bien défini dans la stratégie du Seigneur des Ténèbres, mais Bellatrix ne l'admettrait jamais ouvertement. Peut être que si, lorsque le calme serait retombé. Vous savez comme celui qui est contre un plan sur-mesure et qui fonctionne finalement. Celui qui dit : « Je vous l'avais dit que ça marcherait ! » Peut être que Bella était de ces gens là, peut être pas.

Quoiqu'il en était la conversation entre les deux sorciers l'intéressait un tantinet. Il la réconfortait sur certaines intuitions qu'elle a pu émettre en compagnie de certains mangemorts, de ce qui se passe en ce moment.  Mais la sorcière voulait de l'action. Elle en ferait une dépression si on ne lui trouvait quelque chose à lui mettre sous la dent rapidement.

Elle inclina la tête, scruta le bureau du journaliste tandis que celui-ci défendait « sa peau » face aux insinuations de la Serpentard.

"Pour l'idée de voyager en France, c'est moi qui l'ai eu et proposer au maître. Le seigneur accepta avec grand intérêt cette proposition. Toute aide est bonne à prendre, ce fut vous le savez le défaut du précédent grand mage noir. Nous avons des géants, des loups-garous, des vampires... [...]Bref, ce ne sera pas une mission choc, c'est pourquoi j'ai choisis Lucius le maître manipulateur accompli, pour m'accompagner en France. [...]Ils cherchent des Serdaigles et nous allons leur fournir ces Serdaigles. Évidemment, c'est un sacrifice nécessaire... "

Bellatrix fit la moue. Un mimique involontaire d'ailleurs. Elle qui pensait être au courant de tout ce qui se tramait au quartier général, être au plus proche du Maître. La sorcière ne prononça aucun mot, laissant le journaliste sur sa lancée. Déçue d'avoir été mise à l'écart, elle aurait pu aider. Mais bon, le sujet n'est pas là. Elle acquiesça la tête et « bu » les paroles de son interlocuteur.

"Voyez-vous, en tête de liste, j'ai un nom... Un être au ministère dont il est impossible de s'assurer la loyauté et la manipulation. Un être beaucoup trop intègre, dévoué à sa cause et intelligent pour servir efficacement le Maître. Il est insensible aux mots que je ou Lucius pourrait employer. Il devient dangereux et s'il devient ministre, ce sera un ennemi à éliminer sans délai. Je veux parler de Julien David, ancien Serdaigle, ancien sportif je le pense bon duelliste. Vous sentez-vous à la hauteur miss Black de m'amener ce parasite. Il n'est pas de sang pur, comment le pourrait-il? Lui éliminé, c'est un point gênant en moins dans les plans de notre Seigneur."

Black afficha un sourire sur son visage. Finalement elle pourrait aider la mission dont le Seigneur des Ténèbres a eu la brillante idée, non ? [ Rolling Eyes]

-Un nom pareil ne peut appartenir à nos rangs ! Le contraire me dégoûterait. Un bon duelliste, hein...ça mérite réflexion...et puis ça m'occupera un peu.

Bellatrix sortit sa baguette et méditait déjà comment elle allait approcher ce David. Son sourire alors ravie se transforma en un rictus de folie. Puis la seconde suivante redevint sérieux.

-Je suppose qu'il doit être présentable à nos futurs alliés ?

Si la réponse serait positive cela limiterait beaucoup le « duel » entre les deux sorciers. Mais Bellatrix ferait un effort si c'est nécessaire. Une bonne action de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal, non ?

La sorcière attendit un peu, pensant que le journaliste avait autre chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vérité n'est pas toujours écrite [PV Nathaniel Smiley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La vérité n'est pas toujours bonne à dire [Mentos-Ecly]
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Perte des points en dextérité après Up
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Londres :: Le chemin de traverse-