AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Mer 10 Juil - 6:23



La confiance se mérite. En ces temps sombre, on ne peut la confier à n'importe qui, surtout quand on a un sang impur ...
Les excuses sont faites pour s'en servir


Un léger picotement au niveau de la nuque, une étrange impression d'être suivi, épiée, des sentiments qui suivaient Evangeline depuis un petit moment. A vrai dire, depuis sa sortie du cours de Sortilège. Elle avait prévenu ses amies qu'elle devait travailler un peu à la bibliothèque avant de retourner dans la salle commune. Et comme beaucoup d'autres étudiants, ils la laissèrent prendre le chemin seule, préférant travailler et se divertir au chaud dans la salle commune. Agacée, la jeune femme fit claquer sa langue contre son palais mais sans jamais se retourner une seule fois. Un plaisantin, un mauvais tour ... non, Eva n'était pas une lionne inconsciente prête à se jeter dans la gueule du loup. L'attente est une vertu, cela, elle l'avait bien compris.

Son image se reflète dans l'une des fenêtre ornant le deuxième étage et Angel s'y arrête un instant pour arranger quelques mèches de cheveux. Elle attachait beaucoup d'importance à son physique, lui donnant certainement un air de pimbêche au QI d'huitre, mais heureusement sa curiosité et son ambition lui donnèrent quelques avantages intellectuels. Dans la vitre se reflète également une silhouette qui ne lui était pas inconnue, loin de là. C'était même la personne la plus populaire de tout le château et en quelques sortes son bourreau. Bon, d'autres personnes étaient plus à plaindre comme Rogue ... et ils le méritaient sûrement, mais Potter c'était quand même bien acharné. Après tout, elle était à Serpentard.

Sentant la colère monter en elle, Eva tourna les talons et se pressa dans la direction opposée, ne cherchant pas la confrontation, elle avait d'autres choses plus importantes et plus intéressantes à faire. Potter ne faisait pas parti de ses priorités. Et pourtant, elle sent encore ses picotements perturber son esprit. Que préparait-il encore ? Son pas s'accélère et la voilà enfin dans la bibliothèque. Au moins, il n'osera pas venir lui chercher des noises dans un endroit aussi ... calme et terriblement bien surveillé.

Avec un soupir d'aise, Ange s'installe un peu à l'écart, dans un petit recoin et à proximité des livres de sortilèges. Son sac glisse de son épaule pour se poser sur la table en bois vieilli. Elle craque légèrement sous le poids des livres qu'elle avait emporté mais Eva n'y prête pas attention. Son regard venait d'accrocher un gryffon entrant dans la bibliothèque. De suite, la serpentard se réfugie dans son coin, cherchant à se soustraire à sa vue. Peut être qu'il ne la verra pas. Ce n'était pas de la fuite ... ou peut être que si ! Mais s'il venait vraiment pour l'emmerder, impulsive comme elle est, elle risquait d'exploser ... et cela pouvait lui fermer les portes de son antre favori.





Dernière édition par Evangeline R. Wilson le Ven 16 Aoû - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Mer 10 Juil - 9:25

La mission « tenter de se réconcilier avec les serpentards qui le méritent » en est à l’acte deux.

Le premier acte a été d’écrire une lettre d’excuses à Elisabeth Moses. Elle n’a pas été facile à rédiger, et James se demandait encore comment il avait réussi à l’écrire ! Il avait gaspillé beaucoup de brouillons, et même la lettre envoyée ressemblait à un brouillon. Quoi qu’il en soit, Eli avait accepté ses excuses. Preuve que le gryffondor ne s’était pas trompé sur elle : elle n’était pas une future mangemorte.

Le futur acte trois sera le patinage avec Elesya, une serpentarde atypique qui faisait tout pour se rendre invisible, et qui se débrouillait très bien. Mais avant de patiner avec elle, Potter avait d’autres serpentards à aller voir pour parachever sa quête initiatique.

Et dire qu’il faisait tout cela pour son ami Abigaël qui envisageait très sérieusement de devenir le petit ami de la princesse des serpentardes, la capitaine de Quidditch Cassiopée Goldstein ! D’aucuns disent qu’ils sont déjà amants, d’autres qu’ils ont rompus, d’autres encore jurent qu’ils sont, de nouveau, amants… qui croire ? Mais ce qui est sûr, c’est que l’association formé par James et Abigaël, les églefins, existe. Cette association secrète devait réunir les maisons, aider les membres à ne pas souffrir de leurs maisons ou de leur « pureté » de sang. Empêcher les mariages forcés, les persécutions de toute sorte, pour de faux prétextes.
Oui, Potter a dû renier tout ce qu’il a fait en cinq ans et demi : persécuter les serpentards parce qu’ils étaient dans cette maison, justement ! Or, ce qui est défendable, au cas où il s’agit de pro-mangemorts, devient très discutable s’il s’agit de serpentards sans histoire.

Bref, Potter devait se racheter une conduite, ce qui serait digne des églefins, et ce qui plairait à une certaine rousse de sixième année…

Voilà pourquoi il suivait discrètement – du moins le croyait-il – la septième année Evangeline Wilson. Absolument convaincu qu’elle était une sang-pur arrogante et pro-mangemorte, les maraudeurs ne l’avaient pas raté toutes ces années, au même titre qu’Emmeline Vance. Quelle n’a pas été la surprise du jeune homme lorsqu’il a appris que Vance était une née-moldue ! A serpentard ! Il ne savait même pas que ce genre de choses était possible.
Et Wilson ? Ce nom de famille était plutôt commun. Ce n’était pas un nom de la liste des vingt-huit grandes familles, mais cela ne prouvait rien, Potter n’y était pas non plus, et sa famille était pourtant considéré comme sang-pur. Est-ce possible que Wilson soit une sang-mêlée ? Après toutes ces années de blagues plus ou moins drôles sur la maison serpentard en général, et parfois sur Evangeline en particulier, le gryffondor se rendait compte qu’il ne savait rien d’elle. Il ne s’était jamais posé la question. Pourquoi faire ? Elle est à serpentard, pas besoin de chercher plus loin !

Toujours est-il que le gryffondor repentant suivait maladroitement une fille qui venait d’entrer à la bibliothèque. Se doutait-elle de quelque chose ?

* Impossible ! J’ai été d’une discrétion rare ! C’est vrai que j’ai peu l’habitude de suivre les filles, généralement, ce sont elles qui me suivent… mais j’ai pris grand soin de ne pas me montrer et de respecter une certaine distance. Donc, elle ne doit se douter de rien.*

La suffisance du rouge-et-or n’avait d’égal que son manque de subtilité… Il tenta d’admettre qu’il s’était peut-être fait voir.

*Bon, admettons que je sois plus à l’aise avec ma cape d’invisibilité que sans. Mais rien ne lui prouve que c’est elle que je suis, de toute façon.*


Si l’on excepte les fois où les maraudeurs l’ont suivi, elle, pour lui faire une farce…

*Bon, d’accord, il y a de fortes chances qu’elle se méfie de moi… voire qu’elle me déteste tout à fait… Bon, soyons honnêtes, elle ne doit rêver que du jour où elle me pendra par les pieds et trempera ma tête dans un seau rempli de bouse d’hippogriffe. Mais justement, Cornedrue, tu es là pour qu’elle change d’idée, alors bouge-toi !*

Prenant son courage à deux mains, le jeune homme entra à son tour dans la bibliothèque. Il tourna la tête plusieurs fois, cherchant sa victime, sa proie, son serpentard à torturer…

*Non ! Au contraire, je dois me réconcilier avec elle ! Sors de ma tête, vieux réflexe de chasse au serpent !*


Chassez le naturel…

Il avait très brièvement croisé le regard de la fille qui le détourna immédiatement pour se réfugier dans ses livres.

*Bon sang, mais c’est qu’elle a peur de moi. Je suis allé aussi loin que ça ?*

Car non, lorsqu’il accomplissait ses « blagues », James ne se rendait absolument pas compte du mal qu’il faisait. Il commençait seulement maintenant à en prendre doucement conscience, même s’il relativisait. *Ça va, ce n’était que pour rire, et ce n’est pas comme si on s’acharnait sur des innocents ! Ce sont des serpentards, choisi parce qu’ils sont ambitieux, donc prêts à écraser les autres pour arriver à leurs fins. Par rapport à eux, on est des enfants de choeur !*

En attendant, ce n’était pas avec des pensées comme ça qu’il allait réussir ses excuses. Il soupira pour essayer d’évacuer de sa tête toutes ses mauvaises pensées sur les serpents – et elles étaient nombreuses – et il se décida à s’asseoir juste à côté de la blonde.

Il ouvrit la bouche, la referma. Il se tourna vers elle, re-ouvrit la bouche, émit un « ahhh » et la referma, dépité. Finalement, il regarda droit devant lui, gêné, dans le silence qui commençait à s’installer. Finalement, parler était encore plus difficile qu’écrire une lettre… Il joignit ses mains et se les frotta, essayant de s’encourager pour parler. Il marmonnait, fermant un peu les yeux pour se concentrer.
*Allez, ce ne sont que quelques mots : je m’excuse. J’ai eu tort. Dis-le lui, nom d’un boutefeu chinois ! Tu ne l’as suivi rien que pour ça !*

Le problème, c’est que Potter n’était pas intimement convaincu d’avoir eu tort. Elle est à serpentard, il ne faut pas l’oublier ! Quelque part, n’avait-elle pas cherché ce qui lui était arrivé ?

*Elle non. Les autres oui. Rogue, Avery, Rosier, Findell, tous ceux là, oui. Mais pas elle. Allez, dis-lui, Cornedrue, reconnais que tu as eu tort Tu iras beaucoup mieux après.*

Mais il était très difficile pour un orgueilleux comme James Potter d’admettre qu’il a eu tort, ne serait-ce qu’une seule fois dans sa vie. Alors plusieurs fois !

*Justement, tu as promis de changer à Lily, puis à Abigaël, cela fait deux mois que tu traînes les pieds, il serait temps de mettre en pratique ce que tu as promis. Tu es un courageux, oui ou non ? Alors, prouve-le !*

Il devait être comique à voir, à marmonner des choses et à regarder ses mains avec insistance.

*Elle doit être en train de s’imaginer que je lui prépare un mauvais coup… ou que je suis devenu fou… ou les deux à la fois. Ou pire : elle s’imagine peut-être que je cherche à lui demander de sortir avec elle, et elle doit être aussi horrifiée que si Rusard déclarait qu’il l’adoptait !
*


Il était temps de répondre aux questions qu’elle se posait. Il eut une inspiration pour qu’elle se méfie moins : il sortit sa baguette par la pointe et la posa sur la table. Une façon de jouer « cartes sur table » en quelque sorte. Pas de sorts cachés, pas de piège.

« On peut parler ? » lui demanda-t-il d’un air très sérieux.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Ven 12 Juil - 4:38



La confiance se mérite. En ces temps sombre, on ne peut la confier à n'importe qui, surtout quand on a un sang impur ...
Les excuses sont faites pour s'en servir


Ses cheveux blonds tombent de chaque coté de son visage, le dissimulant derrière cette cascade dorée. Evangeline se cache des regards, de son regard car elle sent bouillir en elle une certaine colère. A vrai dire, c'était plutôt de l'ordre de l'agacement mais avec Potter on ne sait jamais à quoi s'attendre. Elle espère simplement qu'il fera demi-tour, lui laissant un peu de répit dans le seul endroit de Poudlard qui semble l'accueillir sans faire d'histoire. Le calme idéal. Et pourtant, elle ne peut s'empêcher de tendre l'oreille, de s'attarder sur ce bruit de pas qui se rapprochait de plus en plus. C'était lui, elle en était certaine. Son regard se fixe sur la première ligne de son grimoire mais les mots ne s'enregistrent pas dans son esprit. Elle est bien trop préoccupée. Les bruits de pas s'arrêtent à ses cotés et Eva risque un coup d’œil dans sa direction. Potter … évidemment. Regard furtif, elle retourne dans sa lecture imaginaire. Ses muscles sont tendus et sa main gauche, près du mur et hors du champ de vision du Gryffon plonge dans sa poche d'uniforme pour serrer son item précieux. Ce contact la rassure un peu, elle se contente simplement de tenir sa baguette au fond de sa poche, simple réconfort et petite assurance en cas de … farce, comme le définit si bien le maraudeur.

C'est pourtant avec surprise qu'elle le sent s'installer à ses cotés. Elle saisit sa respiration hésitante, comme s'il cherchait à parler sans qu'aucun mot ne sorte de sa bouche. Enfin presque. Il y eut ce « ahh » qui donna à la coqueluche un air particulièrement idiot et qui manqua de lui décrocher un sourire moqueur. Nouveau coup d’œil. Il ne dit rien. Il reste là, assit à côté d'elle, le regard perdu dans le vide, fixé sur un point lointain et imaginaire. Evangeline se redresse un peu plus, tournant complètement la tête et laissant tomber en arrière ses cheveux, dévoilant son visage. Le voilà qui marmonne et qui se tort les mains à présent. Quelque chose clochait mais Angel ne pouvait mettre le doigt dessus. Décontenancée, elle le fixe à présent sans se cacher, fronçant les sourcils et le regardant avec méfiance et surprise. Il avait l'air d'un jeunot timide, cherchant à dire à son amoureuse qu'il était … Stop ! Une minute ! Amoureux ? Non, ce n'était pas possible. Pas Potter, pas avec elle … impossible.

Soudainement, son visage semble s'éclairer, comme si Dieu venait de lui apporter un peu de lumière dans son esprit tordu … En endroit bien sombre d'ailleurs, vide aussi ? Il amorce un geste, plongeant sa main dans la poche de son veston. Evangeline sentit ses membres se tendre à nouveau, craignant la menace, mais fut surprise de le voir sortir l'item magique par la pointe. A partir de ce moment, Angel se sentit perdue et désarçonnée par un tel comportement, un sentiment qui se reflétait parfaitement dans son regard gris de Payne. « On peut parler ? » Ha, le muet venait de prononcer ses premiers mots. Evangeline planta son regard dans le sien, y cherchant une once de malfaisance ou de plaisanterie malsaine, mais elle n'y vit qu'un sérieux des plus troublants. Que faire ? D'un geste vif, Ange sort à son tour sa baguette et la dépose sur le bureau légèrement bancal, mais veillant à garder sa main à proximité … au cas où. « Parler n'est pas dans tes habitudes, Potter. Mais je t'écoutes. » Le petit défaut d'Angel était sa trop grande curiosité et à ce moment même elle désirait par dessus tout savoir ce que manigançait tête de pétard. Il voulait parler … alors qu'il parle, mais avant, petite mise au point. « Vu ton comportement étrange, j'espère que tu ne vas pas me demander de sortir avec toi … au cas où, c'est non ! » Un petit sourire en coin teinté d'ironie éclairait son visage et lui apportait un peu plus de douceur que d'habitude … une infime douceur, à peine perceptible pour son interlocuteur qui était, pour l'instant, indigne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Ven 12 Juil - 7:10

*C’est moi ou elle se moque de moi ? Je suis si comique à voir ?*
Potter savait que les réponses à ses deux questions étaient oui et oui. Comment réagir autrement quand le prétentieux et sûr de lui capitaine de quidditch, gryffondor de surcroit, perdait la parole et n’arrivait pas à s’exprimer correctement devant une fille, lui le grand séducteur ?

C’était justement parce qu’il n’avait pas la moindre intention de séduire la serpentarde. S’il suffisait de complimenter la fille, de la baratiner, de lui proposer une promenade ou quelque chose de ce genre, il s’en serait sans doute mieux sorti. Mais là, il était à la fois mignon et ridicule. D’ailleurs Evangeline ne s’y est pas trompée, son sourire moqueur devant la difficulté de son ennemi parlait pour elle. Mais elle perdit vite son sourire lorsque Potter sortit sa baguette de la poche et la posa sur la table. Il lui montra qu’il était sérieux, du moins qu’il essayait. Du coup, cela dût la décontenancer. Ils ne s’étaient jamais parlé sérieusement. S’insulter, oui, se moquer de la serpentarde aux prises avec de la colle très résistante sur sa chaise oui. S’amuser à lui donner un bonbon qui transformait ses oreilles en oreilles d’éléphant, oui. Ah, la belle époque, il n’était qu’en première année, à l’époque, et elle en deuxième. Elle ne s’était pas méfiée de lui, et voilà le résultat. Le plus drôle, c’est qu’il avait prétendu s’être trompé, qu’il s’était tout simplement trompé de poche, et qu’il s’excusait en lui donnant le vrai bonbon… Evangeline s’était méfiée mais avait mangé le deuxième bonbon : son nez s’est transformé en trompe d’éléphant, devant les rires de Potter et de sa bande, qui attendait, cachée.

Cela remontait à loin, mais du coup, James se sentait à la fois mal à l’aise et joyeux devant ce souvenir, qu’il jugeait très drôle. L’ennui, c’est que si la serpentarde se souvenait de cette petite anecdote, elle ne lui accordera aucune confiance.

« Oui, parler n’est pas vraiment dans mes habitudes, mais cette fois, c’est important. »

Il apprécia le fait qu’elle aussi pose sa baguette sur la table. Qui sait ? Ce n’était peut-être pas voué à l’échec.

En regardant la baguette de la jeune fille, Potter se souvenait d’une autre anecdote… Il était en troisième année, et elle en quatrième. Avec son patmol, ils avaient réussi à la coincer dans un couloir, Potter avait volé la baguette d’Evangeline par surprise, et ils avaient couru dans le couloir, jouant avec la baguette, pendant que la blonde leur courait après, essayant d’attraper la baguette qu’ils se passaient à trois, avec Peter venu les aider. Ils ne lui rendirent qu’au bout de cinq-dix minutes de franche rigolade… pour eux.
En fait, plus il se souvenait des tours qu’il lui avait fait, plus il doutait qu’elle le croie capable de regretter quoi que ce soit. Il commençait à comprendre un peu mieux la peur qu’elle avait manifesté en le voyant et le fait qu’elle se soit réfugiée dans la bibliothèque.

*Comment je vais faire ? Par quoi commencer ?* se demanda-t-il en se décoiffant les cheveux, de son geste machinal.

Elle affirma qu’elle ne voulait pas sortir avec lui. Ainsi c’est bien à cela qu’il faisait penser… A un type timide et hésitant, voulant sortir avec une fille. Il ne put s’empêcher de s’esclaffer à ces paroles. Heureusement qu’elle refusait, il n’aurait vraiment pas su où se mettre si elle lui avait déclaré qu’elle n’avait attendu que ça, et qu’elle se doutait que toutes ses blagues ne servait qu’à cacher son attirance secrète pour elle. Ben voyons…

Ils se regardèrent et… c’était une illusion, ou ils eurent un sourire complice ?

« Désolé de te décevoir, mais non, je n’ai pas succombé à ton charme. Je me demande si ça n’aurait pas été mieux, d’ailleurs. »

Pour le coup, le garçon demeurait pensif. Combien de filles il avait raté, justement parce qu’elles étaient à serpentard et que non, jamais il ne sortirait avec une vipère ? Combien de jolies filles ont échappé à son sourire ravageur pour hériter plutôt de son rire moqueur lorsqu’il leur faisait ses blagues ?

« Mais ça reste difficile à dire. »


Il fallait bien se lancer, mais encore une fois, par quoi commencer ?

« Je me souviens des bonbons-éléphants. Je me souviens de la baguette. Ce sont des flashs, assez imprécis, des souvenirs, mais je me souviens. A l’époque, et peut-être encore maintenant, je les trouvais très drôles. »

Pour crever l’abcès, il valait mieux rappeler les souvenirs plutôt que les éviter.

« Je me souviens aussi du robinet recracheur de pétrole dans les toilettes des filles… je me souviens du mur de neige installé dans le couloir du cachot pour que vous arriviez en retard… et même il y a deux ans, du chaudron à faux fond que j’avais échangé avec ton vrai chaudron, en cours de potions. Ton devoir s’est cassé, alors que tu avais mis trois heures à le préparer. Et nous, on riait sous cape, tu m’avais jeté un de ces regards assassins ! Si tu avais pu tuer d’un regard, je ne serais plus là en ce moment. »

Mine de rien, Potter racontait cela en souriant, il avait vraiment du mal à considérer cela comme de mauvais souvenirs, bien au contraire. Ces blagues le faisaient encore rire. Il avait presque la conviction que s’il pouvait les refaire, il replongerait aussitôt et avec joie !

*Arrête de penser à ça ! Tu ne dois pas te réjouir de ses malheurs !*


« Mais il y a une chose que tu ne sais pas : le lendemain, en potions, tu avais tous tes ingrédients pour recommencer. Pas un ne manquait à l’appel, alors que tu les avais tous utilisé la veille. Tu as recommencé ta potion, et tu n’as eu qu’un cours à rattraper, au lieu d’avoir un zéro pointé. C’était moi qui t’avais dégotté tes ingrédients. »


L’essentiel de la blague avait été de se réjouir de la tête qu’elle allait faire, pas de lui faire rater ses BUSES. Elle était en cinquième année et si casser sa potion était vraiment un très sale coup, Potter ne pouvait se résoudre à ce qu’elle ait une mauvaise note par sa faute. Il avait passé la nuit à réunir la totalité de ce qu’il lui fallait.

« Bref, tout ça pour te dire que… » le passage le plus difficile allait venir. « Je suis conscient qu’à tes yeux je ne suis qu’un sale con. Je mérite que tu penses cela. Mais la vérité est plus complexe. En fait, je… » Potter devenait encore hésitant. Il se força à la regarder, malgré son envie de tourner la tête pour aller voir ailleurs. « il faut que tu saches que… »

*Bon, allez, accouche ! Elle va encore croire que tu lui fais une déclaration !*
« Mais au fait, tu penses vraiment que je suis un sale con ? » lui demanda-t-il soudainement. « Je veux dire, il n’y a rien pour me rattraper dans l’opinion que tu as de moi ? »

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Ven 12 Juil - 9:26



La confiance se mérite. En ces temps sombre, on ne peut la confier à n'importe qui, surtout quand on a un sang impur ...
Les excuses sont faites pour s'en servir


« Oui, parler n’est pas vraiment dans mes habitudes, mais cette fois, c’est important.  » Un sifflement faussement admiratif s'échappa des lèvres de la blonde, signe de moquerie … Bon, même si elle jouait le jeu de l'ironie, la méfiance était de rigueur. Les souvenirs de Potter lors de sa deuxième année n'étaient pas très glorieux. Loin de là à vrai dire. Combien de fois avait-il abusé de sa confiance pour enfoncer le clou par des blagues douteuses. Forcément, lui riait aux éclats avec ses amis. Abruti … c'était un adjectif qu'elle employait à chaque qu'elle le croisait. Crétin faisait aussi parti de la liste, une liste interminable qui pouvait figurer dans le livre des records. Evangeline avait de l'imagination, elle était même débordante. Lorsqu'elle avoua ne pas vouloir sortir avec lui, leurs regards se rencontrèrent l'espace d'un instant. Pendant quelque seconde, Angel crut à une certaine complicité. Est-ce que pour une fois leurs esprits étaient sur la même longueur d'onde ? Étrange … « Désolé de te décevoir, mais non, je n’ai pas succombé à ton charme. Je me demande si ça n’aurait pas été mieux, d’ailleurs. » Un rire franc bien que bas – pour éviter que la bibliothécaire ne leur saute dessus – s'évada et libéra un peu l'atmosphère entre les deux poudlariens.

Evangeline aimait qu'on lui parle de son charme, même en utilisant l'humour comme la fait Potter. Cependant, son air pensif la laissa un peu surprise. Était-il sérieux ? Mieux que quoi ? Une nouvelle fois, les question se bousculaient dans son esprit sans aucune cohérence. Il n'y avait aucune corrélation, rien, aucun lien logique et cela devenait légèrement inquiétant. Difficile à dire … Et puis, sa langue se délia enfin, et Angel aurait, préférait qu'il se taise. Les bonbons-éléphants … Sa première rencontre avec cet écervelé. C'était un souvenir marqué au fer rouge tant elle s'était senti humiliée. Sans vraiment s'en rendre compte ni se contrôler, son poing se ferme doucement et son visage souriant se ferme. Pour c'était des flash, pour elle une hantise et une raison de se battre … et de l'éviter. Et dire qu'elle avait cru à sa bienveillance, la première fois. Elle avait accepté les deux bonbons en espérant que sa première blague n'était qu'une approche, que c'était une façon de l'aborder pour faire connaissance. Pauvre petit fille naïve. Et pourtant, elle aurait bien eu besoin de réconfort ce jour là. C'était une dure période où il fallait se faire une place à Serpentard à cause de son sang impur. Pendant des mois, elle eut une folle envie de repartir de chez elle, espérant que tout cela n'était qu'un cauchemar. Elle aurait presque voulu repartir dans son taudis de Londres avec ses parents ignorants, alcooliques et pauvres, n'ayant aucun intérêt pour elle. Et puis, il y avait ses amis de la rue, le bourbon kid est le trafic de drogue. Ça payait bien et elle s'en sortait pas mal, surtout avec une bouille comme la sienne, imitant parfaitement innocence.

Et il continua dans les souvenirs, rappelant toujours plus de chose à Evangeline qui finit par détourner la tête. C'était vraiment la plus mauvaise de ses blagues. L'humilier par des « blagues » n'était pas suffisant, il fallait qu'il lui rappelle chaque instant ?  Le chaudron … c'était sûrement l'une des pires. Trois heures foutues en l'air à cause de ce guignol. Elle avait ragé et pesté contre lui pendant des heures et des jours. Elle avait aussi pleuré dans un coin à l'abri des regard en croyant que sa note était foutu et que cela lui fermait la porte des examens. Oui, s'il avait pu, son regard les aurait foudroyé sur place. « Mais il y a une chose que tu ne sais pas » Un soupir s'échappe de ses lèvres, exprimant alors toute sa lassitude et son agacement naissant. Mais elle se tait et consent à l'écouter. De toute façon, avait-elle vraiment le choix ? Bien sûr, elle pouvait parfaitement s'en aller … mais ne serait-ce pas prendre la fuite ? Non, Evangeline était prête à l'affronter, une fois encore.

Cependant, la suite fit descendre la pression et la colère retomba d'un coup, la laissant surprise et bouche bée. D'ailleurs ses lèvres s'entrouvrent et elle reste ainsi stupéfaite en fixant Potter comme si c'était la première fois qu'elle le rencontrait. Ainsi c'était lui son petit ange gardien, celui qui avait remis tous les ingrédients dans le caisson pour qu'elle puisse refaire sa potion. Elle ne parle plus, elle ne peut plus, la surprise la rend muette. Et cela lui donne un air de conne, accessoirement. Et Potter continuait sur sa lance, sa langue se déliant à une folle allure si bien que désormais, Evangeline avait beaucoup de mal à suivre. Surtout lorsqu'il se mit à hésiter de la sorte, osant à peine la regarder. C'était réellement inquiétant. Il faut qu'elle sache quoi ? « Tu commence sérieusement à me faire peur, Potter. » Vraiment, Eva avait de plus en plus l'impression d'avoir un première année en train de faire sa déclaration. « Mais au fait, tu penses vraiment que je suis un sale con ? Je veux dire, il n’y a rien pour me rattraper dans l’opinion que tu as de moi ? » . Silence radio. Evangeline le regardait comme s'il venait de débarquer sur terre, tel un extraterrestre, faire et tirant la langue pour parler. « Heuuuu ! » Une impression de déjà vu ? Peut-être y avait-il un concours de voyelles.

Eva avait l'impression qu'on venait de lui couper les deux bras d'un coup, toujours sous le choc, elle laissa son dos se reposer sur le dossier de la chaise, complètement perdue. « Pour le sale con, je crois que tu vas avoir du mal à t'en défaire. Ce n'est pas comme si on pouvait balayer six années d'acharnement. » Avec ses doigts, elle montre le chiffre six, insistant bien sur ce nombre qui pesait sur ses épaules.  « Et ce n'est pas comme si tu étais le seul à m'emmerder dans cette école, surtout à Serpentard. J'en avais bien assez à faire avec ces foutus sang-purs surtout les Black .. .toi tu en rajoutais une couche. T'es pas un salop, mais t'es un con !  »  Des paroles dures mais qui sortaient réellement du fond de sa pensée. La franchise était une qualité chez elle qui pouvait se transformer en défaut. Les ennuis arrivent tellement vites après quelques paroles de trop. Elle se tourne complètement vers lui pour lui faire face. Maintenant, elle ne jouait plus, elle ne rigolait plus. Elle voulait savoir. « Qu'est-ce que tu attends de moi au juste ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Dim 14 Juil - 21:45

Potter n’aurait pas cru qu’entre sa victime des années précédentes et lui-même, il put y avoir de regard complice ou de rires échangés. Comme quoi, qu’elle le veuille ou non, la serpentarde avait dû sentir que les blagues qu’il lui faisait avec ses amis maraudeurs n’étaient ni plus ni moins que des plaisanteries, mais rien de fondamentalement méchant, non ?

*En fait, il n’y a qu’envers Servilus que j’ai pu être vraiment cruel, et encore, n’ai-je pas sauvé la vie de ce dégénéré il y a quelques mois ?*


L’évocation des souvenirs fit se fermer le visage et les poings de la blonde. Le gryffondor avait l’impression qu’il l’encourageait à le haïr et à lui mettre un bon poing dans la figure. Cependant, il fallait bien passer par là. Rien de pire que els non-dits ou de faire comme si de rien n’était. Non, leurs relations durant toutes ces années a été à l’égal de ce qu’il avait dit : parsemées de blagues de plus ou moins mauvais goût… même si pour James, elles étaient excellentes !

Pour l’histoire du chaudron, elle cessa de le regarder pour observer le vide, en serrant les mâchoires. Il semblerait que cette humiliation ait été son pire souvenir… alors la révélation qu’il lui fit était donc bienvenue. C’était, pour lui une bonne illustration de ce qu’il pouvait faire : le pire… comme le meilleur. Même s’il n’avait pas forcément conscience de l’impact que ses blagues avaient sur les autres, il savait réparer lorsqu’il sentait qu’il était allé trop loin. Mais alors, il s’efforçait d’être discret, préférant l’anonymat pour ses bonnes actions. Oui, le garçon était réellement plus complexe qu’il n’y paraissait.

Le comprenait-elle ? En tout cas, son regard surpris fut éloquent. Après les hésitations du garçon, elle finissait par lui avouer qu’il lui faisait peur… ce qui était vrai dans tous les sens du terme !

*Bon sang, je suis si bas dans son estime qu’en fait, elle me croit totalement incapable de faire le moindre geste gentil. Elle doit me placer à peu près entre Voldemort et le diable, comme une sorte de vice-président des enfers, avec une mini-fourche, regardant les damnés avec un rire sadique et des mini-cornes…*


D’où la question de l’adolescent : n’y a-t-il rien qui puisse le rattraper dans son estime ? La septième année ne semblait pas s’attendre à cette question, hésitante, articulant une voyelle sans en donner la suite. Rien que le fait de réfléchir pour lui trouver autre chose que le qualificatif de « sale con », c’était déjà une réponse en soi. Son expression de visage était tout de même comique, alors le rouge-et-or prit le parti d’en sourire en détournant le regard pour ne pas la gêner.

La réponse ne surprit pas le gryffondor, mais paradoxalement, malgré les mots durs et mérités qui sortaient de la bouche de la fille, Potter y trouva matière à espoir. Il n’aurait pas qualifié ces six années-là « d’acharnement », ou alors elle ignorait ce qu’il avait fait subir à Rogue. Ça, c’était du bel acharnement, dont il pouvait être fier !
*Non, Cornedrue, pas fier, il faut dire « triste », « que tu regrettes ». Tu pourrais au moins faire semblant de compatir pour Rogue !*

Mais c’était une cause perdue, le servilo avait mérité ce qui lui était arrivé. Potter se concentra plus sur Evangeline, qui lui avoua quelque chose que, dans son aveuglement passé, il n’avait jamais pris la peine de remarquer : la blonde était persécutée dans sa propre maison, par des sang-purs. Elle reconnaissait implicitement être une sang-mêlée. Serpentard était donc mauvais au point de faire des différenciations dans sa propre maison ! La solidarité entre membres des mêmes couleurs ne fonctionnait pas chez les vert-et-argent ?  C’était à vomir.
Et sans le savoir, Potter achevait donc de lui pourrir la vie. Comme pour Elisabeth Moses naguère, Potter ressentit une drôle d’impression, comme si quelque chose de sec avait décidé de lui serrer un peu la gorge et son estomac. Ce drôle de sentiment, assez nouveau pour lui, il avait son  nom sur le bout de la langue. C’était du... mais si, le truc, là, où on se dit qu’on a mal agi, et qui faudrait faire des blagues plus drôles la prochaine fois. Des… Regrets ! Oui, voilà, regrets ! L’étrange et nouvelle impression dont la légende prétend qu’on appelle aussi ça : remords. Ces nouveaux noms ne sont pas faciles à retenir, surtout pour quelqu’un qui ne les avait jamais éprouvés jusqu’à sa sixième année de collège ! Enfin… il faut un début à tout, non ?

Et c’est reparti dans le frottage de mains et le regard qui évite son ex-victime. Par Merlin, ce n’est pas si facile de regarder une fille contre qui on s’est « acharné », puisqu’elle a choisi ce mot, et de le regretter.
*Allez, arrête de jouer au timide. Le jeu est fini. Abats tes cartes sur la table.*

Potter fronça les sourcils pour se donner du courage et la regarda franchement. Un con, il méritait sans doute ce nom, alors autant ne pas s’en formaliser. L’espoir restait, puisqu’elle avouait tout de même qu’il n’était pas si méchant que ça, du moins c’est ce qu’il comprenait. L’espoir était là, mais il devait tout de même frapper un grand coup pour obtenir ce qu’il voulait.

Evangeline aussi le regarda face à face. C’était le moment de vérité. Que voulait-il d’elle, au juste ? Il laissa trois secondes, le temps que la question flotte dans l’air, avant de répondre, en défronçant les sourcils, en adoptant un ton doux, mais en essayant de montrer qu’il était également sérieux.

« Le pardon. »

Il laissa un autre moment avant de se forcer à prononcer une formule qu’il n’avait vraiment pas l’habitude d’utiliser, mais dont il connaissait l’existence.

« S’il te plaît. »

Jamais Potter ne s’était autant humilié. Car demander cela, était reconnaitre implicitement d’avoir eu tort de la traiter ainsi pendant cinq ans et demi, et de se mettre en position de faiblesse face à une vert-et-argent, chose qui ne lui était jamais arrivé avant. Il n’aimait pas du tout ça, et cela devait se voir, mais il était venu exprès pour le lui dire. On ne peut prétendre être courageux si on n’allait pas au bout.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Mar 16 Juil - 7:25



La confiance se mérite. En ces temps sombre, on ne peut la confier à n'importe qui, surtout quand on a un sang impur ...
Les excuses sont faites pour s'en servir



Et le revoilà, ce chevalier gardant la tête baissée et la queue entre les jambes alors qu'un combat avait lieu. Osera-t-il enfin y prendre part et affronter ce démon ? Pourquoi Evangeline n'était pas aussi effrayante que cela, n'est-ce pas ? Pas de là à hérisser le poil ou faire dresser les cheveux sur la tête … quoique Potter avait déjà une tête de porc-épic. Son visage se relève enfin, dévoilant des traits froncés par la détermination. Eva fut aussi captivée par son regard pétillant qui lui rappelait sa propre rage, son ambition de grimper toujours plus haut, de franchir les obstacles. Étaient-ils réellement différents ?  Le silence plana l'espace d'un instant, un moment qui lui sembla durer bien plus longtemps, si bien qu'elle arqua un sourcil, signe de son impatience grandissante.

Son torse se bombe, comme s'il prenait une grande inspiration, puis le verdict tombe. « Le Pardon. » Que venait-il de dire ? Avait-elle des hallucination ? Ce ne pouvait qu'être un rêve, voir le grand maraudeur, le grand Potter venir demander le pardon. « S'il te plaît. » Et en plus avec une formule de politesse. Certes dite comme si cela lui arracher les lèvres, mais tout de même. Cela avait dû lui coûter un gros effort. Mais cela était tellement inattendu que cela ne la rendu qu'un peu plus méfiante. Son regard de Payne se planta dans le sien, y cherchant une once de vérité, un indice qui pourrait lui apporter une preuve de ses dires. Ce qu'elle y vit acheva de la troubler.

Sa position devait certainement l'humilier et en y pensant, cela fit naître en elle un plaisir profond, comme si cet aveu venait de sonner l'heure de sa vengeance. Tout vient à point qui sait attendre. Un léger sourire en coin illumina son regard tandis qu'elle prenait appui sur son dossier, croisant les bras. « Et qui me dit que ce n'est pas encore une de tes ruses pour mieux me … vanner. Tu parlais du coup des bonbons lors de ta première année … Le deuxième n'était pas sensé être une excuse pour m'avoir fait une farce ? » Evangeline savait qu'elle avait raison sur ce point et elle prit un malin plaisir à remuer le couteau dans la plaie, rendant la position de Potter de plus en plus inconfortable. Pourtant, au fond, elle savait qu'il y mettait du sien … mais elle pouvait bien s'amuser un peu, n'est-ce pas ?

D'un geste de la main, Eva ferma le livre posé sur la table. Le travail pouvait attendre, elle avait en ce moment quelque chose de bien plus intéressant à se mettre sous la dent. « Et qui me dit que tu ne fais ça que pour plaire à cette chère et tendre Lily Evans, pour lui jouer le rôle du gentil qui vient s'excuser sans vraiment y croire ? » Le couteau s'enfonce un peu plus dans sa poitrine et se tourne avec une lenteur jouissive – pour Evangeline évidemment, pas sûr que Potter aime particulièrement cette situation. Patience …. patience … elle profite du temps qui s'écoule et qui lui appartient face au gryffon. Mais au fond, elle n'est pas aussi méchante et sadique que ces autres Serpents. Bien au contraire … mais il faut connaître avant de juger.

Enfin, son bras s'étire et sa main se tend vers lui. Un accord de paix serait-il en cours d'achèvement ? Mais avant que James n'ait pu s'en saisir, elle la leva hors de portée du jeune homme avec un sourire malicieux et espiègle. Perfide Evangeline. « Les excuses sont faites pour s'en servir, n'est-ce pas … James. » Elle accentue le James comme pour le narguer plus encore. Elle rit un peu. « Sang de bourbe, certes mais à Serpentard. » Elle s'insulte elle-même, certain pourrait être choqué mais à force de vivre dans cette maison, on finit par s'y habituer et Angel préférait en rire et sourire plutôt que de leur lancer un regard haineux. Cela avait bien plus d'impact.

Elle prend une mine pensive, une petite moue moqueuse et agaçante et pourtant pas dénué de charme. Elle fait mine de réfléchir à une petite punition pour son cher et tendre bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Mer 17 Juil - 22:03

La demande fut difficile, l’orgueilleux Potter avait fait un gros effort sur lui-même, mais la serpentarde ne pensait pas à cela. Elle lui rappela le coup des bonbons éléphants et ne put s’empêcher de faire la comparaison. Évidemment. Quand on trahit la confiance de quelqu’un, même si c’était il y a quatre ans de cela, on s’en souvenait encore. Surtout que c’est le premier souvenir qu’elle devait avoir de lui. Comment ne pas la comprendre ? A lui aussi, si on lui avait dit l’année dernière : tu iras t’excuser auprès de Wilson, il aurait ri au nez de celui qui lui aurait fait une telle prédiction.

« Oui, je sais. Il est évident que c’est une ruse, j'ai si peu évolué depuis ma première année, et j’y gagne tant de choses. D’ailleurs, j’ai prévu de te faire goûter un échantillon complet de bonbons surprises, dans mon sac invisible, là, posé sur la table. »
rétorqua à contre-pied James Potter, tentant de lui montrer que sa réflexion pouvait paraître tout autant raisonnable qu’absurde. Il est vrai que la dernière fois, il avait menti dans un but. Ici, quel était son but ? Il n’avait rien apporté, il n’avait rien à lui faire ingérer, et il ne lui avait rien demandé.

Evangelin ferma son livre. Le combat commençait pour de bon. Elle l’attaqué sur Evans. Mais pourquoi toutes les conversations qu’on lui tenait tournaient autour de cette fille ? il lui démontra qu’elle était totalement à côté de la plaque :

« Mais c’est évident aussi. Même si c'est contradictoire avec ta première réflexion, c'est quand même sous le sceau du bon sens! Lily m'adore tellement que je ferai tout pour elle. D’ailleurs, il ne t’a pas échappé qu’elle file le parfait amour avec Rogue, et qu’elle adule les serpentards depuis quelques mois. Elle ne peut que m’avoir demandé de m’excuser auprès de toi. Elle t’adore tellement ! Et puis, je suis son petit toutou obéissant, je suis un élève modèle qui l’a toujours écouté, ça aussi, c’est connu. »


Sachant que Lily s’était disputée avec Rogue et ne pouvait plus voir les serpentards en peinture, la réflexion de James prenait une saveur agréable à sa bouche… Quant à son obéissance supposée envers la rousse… combien de fois les couloirs de Poudlard ont résonné de disputes et de course-poursuite de la lionne envers Potter ? La légende voulait qu’à chaque cours de duel, elle lance un sortilège en marmonnant : « prends ça, Potter ! ».

Et pourtant, même s’il voulait faire croire à Evangeline qu’elle se trompait totalement, James pressentait le côté justifié de cette réflexion. Ne faisait-il pas cela pour Lily ? N’avaient-ils pas enterré la hache de guerre, dansé ensemble au bal de Noël ? N’était-elle pas une raison supplémentaire de faire la paix avec certains serpentards (sauf les pro-mangemorts) ? En bref, malgré les dénégations de James, Wilson n’avait-elle pas secrètement raison ? Faisait-il vraiment cela par amitié pour Abigaël, ainsi que pour son évolution personnelle ?
Le silence s’installa, Potter avec un sourire, prêt à répondre par une parade à une autre attaque, et Wilson à réfléchir à comment le piéger. Elle finit par lui tendre la main. Cette fois, James ne se méfia pas… il a eu tort. Elle enleva sa main hors de portée de celle du gryffon, prétendant que les excuses sont faites pour s’en servir. Le gryffon ne comprenait pas cette phrase, ou plutôt la comprit de travers. Voulait-elle se servir de lui ? Le faire chanter, peut-être ? Elle allait être décue. Elle s’insulta elle-même, se traitant de sang-de-bourbe. Là encore, Potter le comprit de travers.
« Tellement à Serpentard que tu t’insultes toi-même ? Tellement à Serpentard que tu refuses de serrer la main à un gryffon ? Tu veux vraiment te servir de moi et de mes excuses, « comme un serpentard » ? Dommage… je t’ai cru plus intelligente, plus mature ; je t’ai sur-estimé. »
Le gryffon se leva.
« Je ne retire rien de ce que j’ai dit. Vas-y, fais-toi plaisir, essaie de t’en servir, placarde des affiches si ça t’intéresse, clame haut et fort que le grand Potter t’a fait des excuses, n’hésite surtout pas. Tu ne pourras pas m‘humilier. Tu sais pourquoi ? » Il se rapprocha de l’oreille d’Evangeline. « Parce que ce sera bientôt de notoriété publique. »
Il se redressa et rappela tout de même à la blonde qui il était.
« Par contre, un mensonge, même minime, en apportera un autre de ma part. Je t’ai dit que je m’excusais, pas que j’avais changé du tout au tout. »

Avant de lui tourner le dos, il se permit de regretter le choix de la serpentarde. Car pour lui, il était évident qu’elle avait refusé ses excuses. N’aurait-il pas dû s’y attendre ? Il changea de ton, devenant plus sérieux, essayant de lui faire comprendre une dernière fois qu'elle avait raté une occasion :

« Continue à vivre dans le passé et dans les éléphants. Moi, je vais de l’avant. »


Puisqu’elle avait refusé, elle n’était ni une victime, ni une amie. Elle n’était plus rien, et James doutait qu’il lui adresserait encore la parole un jour. II avait une grande envie de  lui dire adieu, mais ce serait trop mélodramatique, d’autant plus que ce serait ridicule : ils se côtoieront encore six mois dans le collège. Mais il avait vraiment l’impression qu’ils n’avaient plus rien à se dire.
Un dernier regard désolé, et il tourna les talons. Après tout, il fallait qu’il se mette en tête qu’il ne pouvait pas gagner à tous les coups.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Mer 31 Juil - 3:16



La confiance se mérite. En ces temps sombre, on ne peut la confier à n'importe qui, surtout quand on a un sang impur ...
Les excuses sont faites pour s'en servir


A chaque réponse, à chacune de ses paroles, Potter y répondait, comme si leur échange était porté sur celui qui aurait le dernier mot. L'ironie teintait sa voix, une intonation inhabituelle chez lui et qui ne fit qu'élargir son sourire. Il s'énervait … Et le sujet de Lily semblait particulièrement sensible. Il niait tout en bloc mais Angel le voyait bien. Elle n'était pas une idiote, une greluche sans cervelle. Ses réactions étaient à la fois puériles et surprenante. « Tellement à Serpentard que tu t’insultes toi-même ? Tellement à Serpentard que tu refuses de serrer la main à un gryffon ? Tu veux vraiment te servir de moi et de mes excuses, « comme un serpentard » ? Dommage… je t’ai cru plus intelligente, plus mature ; je t’ai sur-estimé. » Il l'avait cru plus intelligente et plus mature. Surestimé. Un sourire en coin naquit sur ses lèvres tandis qu'il se levait, particulièrement énervé. But ultime atteint. Adossée tranquillement sur le dossier de sa chaise, Evangeline le fixait avec intensité, analysant chacune de ses paroles car c'est bien connu. Sous la colère, on peut dévoiler les pires vérités. Il se rapprocha soudainement d'elle, lui murmurant que ces gestes seront bientôt rendus publics.

Ses doigts saisissent son menton tandis qu'un air satisfait se pose sur visage d'ange. Non, il n'avait pas changé … et d'un coté cela était rassurant. Le fait qu'il soit devenu un gentil toutou adorable était une perspective pour le moins … effrayante. Mais il restait ce Potter qu'elle avait connu en moins puérile évidemment. « Continue à vivre dans le passé et dans les éléphants. Moi, je vais de l’avant. » Il se lève et s’apprête à partir … mais la main d'Evangeline le rattrape par le poignet. Elle n'a pas eu besoin de force, ni de faire pression, elle savait que le simple fait de la touche, de prendre sa main le ferait réagir. Angel est à moitié debout, le retenant toujours, son regard le fixe avec intensité tandis qu'un sourire fier et satisfait étire ses lèvres fines.  « Alors Potter, on n'aime pas être le dindon de la farce ? » Expression moldue mais passons.  « On aime faire des farces mais pas l'inverse … » Elle sourit, plus sincèrement, sans ironie cette fois et relâche enfin la légère pression sur son poignet.

Evangeline se redresse avec une main posée sur sa hanche. « Nous avons simplement un humour différent. » Mais ils étaient également totalement différent, que ce soit dans leur caractère ou dans leur vie. Il famille de sang purs, riche, noble … elle venait des bas fonds de Londres, pauvre et née moldue. Elle prend cela à la légère, fait mine de ne pas s'en soucier, mais chaque jour est un combat. Pendant les vacances, elle ne cessait de travailler, dans les bars comme serveuse, elle dealait aussi un peu le soir avec le Bourbon Kid, cherchant à mettre de l'argent de coté. Mais à coté, il y avait les fournitures à acheter, tant de choses qui faisait que son coffre n'était jamais bien rempli, voire quasiment vide.  « Tes excuses sont acceptées Potter … je te faisais marcher. ». Le dos se tourne pour lui laisser le temps de rassembler ses affaires et de prendre sous le bras un grimoire qu'elle allait emprunter pour travailler. Il fallait qu'elle trouve Cassie pour lui raconter ça .. et Willow aussi.  « Tu sais, je m'insulte parce que j'ai l'habitude et que je ne m'en formalise plus. Si je devais tiquer à chaque fois, m'énerver, cela leur donnerai bien plus de plaisir. Alors que si je leur fais un grand sourire … Voir Lestrange fulminer est ma plus grande satisfaction. » Rodolphus, elle entendait. Lui qui cherchait à la rabaissait, un clin d'oeil charmeur suffisait à lui faire péter un câble.   « C'est une façon pour moi de me défendre. Chacun son truc. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Ven 9 Aoû - 5:06

Juste au moment où le gryffondor se retourna pour partir, sa main fut saisie par la blonde. Que devait-il faire ? La repousser et partir pour de bon ? Pourquoi pas ? Cependant, le geste l’avait immobilisé, et il ne se décida pas à s’en aller. Il s’attendait a à peu près tout, mais pas à être traité de « dindon » ? Pour le coup, il se tourna avec une grimace d’incompréhension sur la figure. Il lui dit « C’est le moment de parler cuisine ! ». Il ne voyait pas trop ce qu’une dinde farcie venait faire dans la conversation… Fort heureusement, sa deuxième phrase fut plus compréhensible. Aimait-il qu’on lui fasse des blagues, à lui ? Oui, évidemment, à partir du moment où c’était drôle… Mais encore une fois, cela n’avait rien à voir avec ce qu’il avait dit. Donc, pour moins sibylline, la deuxième phrase de la serpentarde était tout autant incompréhensible pour le limité gryffondor.

Cependant, le sourire de la fille devint plus sincère lorsqu’elle le lâcha. Elle s’était mise debout, et affirma, une main sur sa hanche, qu’ils avaient un humour différent. Pour Potter, toujours un masque d’incompréhension. Et alors ? Pourquoi lui disait-elle ça ? Elle avait refusé ses excuses, et pour le retenir, elle lui parlait de dindon, de blagues et d’humour différent…

« Euh… c’était « dindon et  farce » la blague ? » demanda naïvement le garçon. « Là, je confirme, on a un humour très différent, car je n’ai pas compris le jeu de mot. »

Comme il n’avait pas compris pourquoi elle l’avait retenu pour lui raconter une blague incompréhensible. Voulait-elle se moquer de lui ? Si, en plus, elle déterrait la hache de guerre que Potter avait voulu enterrer, elle ne serait pas déçue du voyage !

Le regard de la fille se perdit un peu, et Potter remarqua que son sourire s’affaissait légèrement. Elle était perdue dans ses pensées, qui ne semblaient pas joyeuses. Elle finit par révéler qu’elle acceptait ses excuses… mais alors pourquoi les avoir refusés il n’y a pas deux minutes ? Vraiment, Potter se sentait perdu.

*Ah les filles… c’est pourtant vrai qu’elles changent d’avis tout le temps, qu’un « non » veut parfois dire « oui », et qu’elles ne savent parfois pas elles-mêmes ce qu’elles veulent. En voilà une parfaite représentante !*

Pourtant, il eut l’image d’une chevelure rousse flamboyante appartenant à une non moins flamboyante fille qui savait pertinemment ce qu’elle voulait et qui ne changeait que très rarement d’avis. Son inconscient lui susurra qu’il y avait quelques généralités sur les filles qu’il valait mieux ne pas prendre pour argent comptant.
En attendant, et contre toute attente, Wilson avait accepté ses excuses. Etait-ce sincère ? Ou voulait-elle le faire marcher ?
« Le problème, c’est que je suis dans la même situation que toi il y a cinq ans : qui me prouve que tu ne me dis pas ça pour mieux me tromper ensuite ? Mon excuse, lorsque je t’ai fait ce genre de blague, c’est que j’avais moins de douze ans et que j’embêtais une grande. Toi, tu es majeure et tu as foulé aux pieds mes excuses pour mieux les accepter ensuite. J’ai le droit de douter, du coup ? »

Oui, il lui fallait une confirmation. C’était une serpentarde, après tout, et sa maladresse a été de le rappeler au gryffondor en illustrant une partie de ce qu’il détestait chez les serpents. Et s’il avait réagi autrement ? Et s’il avait balbutié et s’était confondu encore plus en timides excuses au lieu de se révolter comme il l’avait fait ? S’il lui avait dit « bien sûr, tu as raison, demande-moi ce que tu veux » ? Elle n’en aurait pas profité ? Bien sûr, c’était facile de rigoler ensuite et de dire « non mais c’était une blague », mais jusqu’où était-ce une plaisanterie, et jusqu’où était-elle sincère lorsqu’elle disait que les excuses étaient faites pour s’en servir ? Le mieux aurait été de la tester, mais Potter était trop impulsif, trop indépendant d’esprit, pour que ce soit crédible. S’excuser était déjà une torture, s’aplatir relève de l’impossible, et cela Evangeline le savait.

La tirade sur les insultes fit réagir le gryffondor. Elle reconnaissait donc être insultée par les membres de sa propre maison. Par Lestrange, par exemple.

« Oui, chacun son truc. Toi, c’est de lui sourire. Moi, ce serait l’empêcher définitivement de sourire… en lui cassant toutes ses dents. »

Il avait la vision d’un Rodolphus devant lui, avec ses dents blanches qui ne demandaient qu’à être crachées par un bon coup de poing bien placé… La violence par autre chose qu’une baguette était très mal vue, voire indécente, grossière, sauvage, « moldue » pour ainsi dire, mais cela soulagerait beaucoup.

« Tu devrais arrêter de t’insulter. Tu banalises quelque chose qui ne devrait pas l’être. Et puis d’ailleurs, de quoi est-ce qu’il t’accuse, cet imbécile de serp… enfin, cet imbécile ? »


Potter pensait avoir la réponse : une sang-mêlée à serpentard devait faire jaser, les pro-mangemorts insultaient son sang, peut-être sa fortune. Il n’imaginait pas du tout qu’une née-moldue puisse être dans la maison des vert et –argent.

« Si tu veux te venger de lui, ça pourrait se faire. » lui affirma-t-il. Ce ne serait pas la première fois que les maraudeurs s’attaqueraient à Lestrange. Il avait peut-être censé les blagues douteuses pour certains serpentards, mais il était loin d’avoir fini pour ceux qu’il détestait. Si, en plus, il avait une princesse éplorée à défendre, il était capable de se surpasser.
En attendant, il proposait tout de même de défendre une serpentarde dont il prétendait se méfier. Voilà qui était tout nouveau chez lui.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   
Ven 9 Aoû - 9:29



La confiance se mérite. En ces temps sombre, on ne peut la confier à n'importe qui, surtout quand on a un sang impur ...
Les excuses sont faites pour s'en servir

L'incompréhension marquée sur le visage de Potter faillit la faire éclater de rire. Mais dans une bibliothèque … alors au risque de se faire jeter, un simple étouffement franchit ses lèvres moqueuses. Apparemment, monsieur n'était pas féru d'étude des moldus. Normal pour un sang pur, en même temps … Parler de cuisine … Pour une fois, Angel aurait bien ri au propos de James Potter, à ses bêtises, bien qu'il ne soit pas conscient de l'absurdité de ses propos. « Là, je confirme, on a un humour très différent, car je n’ai pas compris le jeu de mot.  »

Et comme si Potter ne voulait pas en rajouter une couche, suite à ses excuses il se mit à douter. Les yeux d'Angel roulèrent, s'attardant sur le plafond de la bibliothèque et poussant un long soupir. Une preuve qu'elle était sincère … elle ne lui avait jamais fait de coup bas … ce n'était pas son truc. Angel était plutôt du genre à lancer des sortilège chauve furie quand on venait la « taquiner » d'un peu trop près. Et l'excuse du fait qu'il avait 12ans et maintenant 16 … Il y a encore quelques mois il s'en donnait encore à cœur joie. Le droit de douter … « Oui bon, on ne va quand même pas faire un serment inviolable pour ça … quoique de toute façon ma promesse est sincère. Potter, je te jure que j'ai accepté des excuses. Je te faisais marcher, dindon ! » L'expression lui revient soudainement en tête. « Ha, au fait, le dindon de la farce, c'est une expression moldue. Il doit y avoir un dictionnaire des expressions moldues dans le coin. »

Ce devait être dans l'étagère d’à coté. Il y avait une foule de livres sur les points de vue sorcier vis à vis du monde moldu, une vision qui l'avait intéressé au plus haut point si bien qu'elle en avait lu … Ange était incapable de donner un nombre … un myriade, une kyrielle. Beaucoup. Des tonnes. Ceux qu'elle avait lu, elle en connaissait les moindres chapitres. Les titres défilaient dans sa tête, retrouvant alors l'emplacement du dit livre. Le sujet des insultes redonna un peu de vigueur au gryffon qui sortit peu à peu de son trouble face au dindon. Sacrée bestiole. « Oui, chacun son truc. Toi, c’est de lui sourire. Moi, ce serait l’empêcher définitivement de sourire… en lui cassant toutes ses dents. » Un sourire rêveur étira les lèvres naturellement rosées d'Evangeline qui imagina ce « pauvre » Lestrange, défiguré par cette bouche molle et dénudée. Quoiqu'il trouverait le moyen de se les faire repousser … Pomfresh avait la solution à tout. « Douce utopie éphémère. » déclama Angel sur un ton mélodramatique mais sans se départir de son sourire. Son regard parcourt une nouvelle fois les lignes du bouquin, vérifiant que la définition de l'expression y était bien présente.

« Tu devrais arrêter de t’insulter. Tu banalises quelque chose qui ne devrait pas l’être. Et puis d’ailleurs, de quoi est-ce qu’il t’accuse, cet imbécile de serp… enfin, cet imbécile ? » Le regard d'Angel se relève et fixe avec intensité le maraudeur. Était-il sérieux ? De quoi est-ce qu'il l'accusait ? La proposition de Potter finit de lui couper les bras … mais redonna toute la malice et la détermination à son sourire. « Je rêve ou en plus d'avoir présenté tes excuses tu me proposes ton aide ? » Elle le taquine mais elle garde sa proposition dans son esprit. Un allié contre ces imbéciles ne seraient pas de refus … mais elle n'en tirerait aucune satisfaction. N'est-ce pas ? Faire vengeance sois-même.

Le livre qu'elle venait de prendre dans les étagères se tend en direction de Potter. « Chapitre 7, page 355. Définition du dindon de la farce …  » Le livre donnait une définition plutôt large mais assez compréhensible. Se faire duper, être la victime d'une farce, un individu berné. Maintenant, il était tant d'éclaircir certains points. « Tout a l'heure, tu me demandais de quoi il m'accusait … tu étais vraiment sérieux ? » Evangeline le fixe un instant, un peu gênée. Expression nouvelle sur son visage suite à un aveu, sur une chose qu'elle croyait évidente. « Il m'accuse d'être une née moldu qui souille la glorieuse maison Serpentard. » L'ironie teinte ses paroles. Glorieuse maison … Salazar avait des qualités malgré ses idéaux racistes. C'était quelqu'un de déterminé, qui était près à tout pour gravir les échelons, pour obtenir ce qu'il désirait. Son ambition lui donnait le pouvoir de franchir les obstacles. « Je ne suis qu'une simple née moldue qui a envie de s'en sortir. » De s'en sortir parce que son milieu pauvre ne lui donnait pas l'occasion de faire des études. Parce qu'à Pouldard, elle pouvait rêver d'une position sociale moins précaire et plus stable. Parce qu'être une sorcière lui donnait la clef vers un avenir dont elle avait tant rêvé.

Ses épaules se haussent et elle tourne les talons, fait quelques pas vers la sortie et se retourne une nouvelle fois. « Ha et au fait, à propos de me venger … j'y réfléchis et je t'envoie un hibou. Fais une liste des pires farces que tu as en réserves, je risque de te faire une petite commande. » Un sourire malicieux plus tard, et la voilà quittant la bibliothèque avec un dernier signe de la main sans un regard, nonchalant, naturel … du Evangeline quoi. Si elle savait que demain Potter serait emmené pour mangemorisme ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]   

Revenir en haut Aller en bas
 

FINI /// Guerre & Paix [PV James Potter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Présentation de James-Potter
» Présentation de Charles James potter
» Guerre ou Paix (Mission de Rang A)
» Présentation de Harry James Potter.
» James Potter # On est riche que de ses amis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Lieux Spéciaux :: La Bibliothèque-