AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Tu serais pas un peu perdu ? | Libre

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Sven M. Anders

avatar


Professeur ♣ Duel


▌Age : 24
▌Parchemins : 92
▌Points de Rp : 22
▌Initiation magique : 10/04/2013


MessageSujet: Tu serais pas un peu perdu ? | Libre   
Jeu 28 Nov - 6:21

Ah ben merde, j'me suis paumé !
Foutu métier !



Comment es-tu arrivé là déjà ? Oh oui, tu as postulé. Tu te demandes encore pourquoi Dumbledore a pu accepter un homme comme toi au poste de professeur de duel ou encore comment tu as pu ne pas lui paraître complètement cinglé et déséquilibré, quoique, c'est une norme à Poudlard paraît-il, les sorciers sans tares ne doivent pas souvent y trouver leur place. Tu ne comptes plus les jours, qui irait les compter quand on vient de perdre sa femme ? Personne sans doute. Tu ne veux pas en entendre parler, du temps qui passe, ça te dégoûte plus qu'autre chose. Mais tu n'as pas perdu qu'elle, c'est aussi un enfant, un héritier qui s'est envolé et ça redouble la douleur, ce poids dans ton estomac, ça te prend aux tripes comme une maladie qui te ronge petit à petit. Et son absence a créé un tel vide que tu t'es remis à le meubler avec cet autre toi. Oui, ta bipolarité semble s'être de nouveau aggravée et pour un bon moment, tu ne t'en es pas rendu compte, c'est David qui t'as fait la remarque après que tu sois passé des rires aux larmes plusieurs fois de suite à quelques minutes d'intervalle et que tes propos se fassent assez incohérents. Maintenant que tu as perdu ta femme, tu te rends compte à quel point elle t'était précieuse. Après tout, elle n'a jamais été à la hauteur en tous points, mais elle faisait des efforts et se montrait brave pour que tu l'aimes, elle prenait soin de toi comme aucune autre n'avait su le faire et donc dissiper tes maux dans le même temps. Mais elle n'était plus là.

Poudlard était une façon de changer d'univers et de te venger par la même occasion. Tu avais trouvé la proie parfait et tu savais que tôt ou tard, le loup viendrait chercher l'agneau. Les journaux avaient servi à éviter que l'affaire, à l'époque en Janvier, ne reste discrète et Julien David t'avait rendu la tâche particulièrement facile : Sa visite avait permis de divulguer le nom de la jeune fille, autant à toi qu'à Greyback. C'était un pur idiot, il reviendrait chercher son morceau de viande, tu le savais, et il te fallait être patient. Mais attention, d'un côté tu demeurais une personne plus ou moins raisonnable -si l'on peut parler de toi en ces termes- et la mort de la gamine ne t'intéressait pas, au contraire, mieux valait qu'elle vive, ou mieux, qu'elle serve à humilier une fois de plus le loup-garou. Prévisible qu'elle était, elle s'était inscrite au club de duel comme quelques autres courageux. Cela t'avait étonné d'ailleurs, qu'il y ait si peu d'élèves. Soit ils pensaient être assez forts pour s'en passer, soit ils avaient trop peur, dans les deux cas ils avaient tord. Après tout c'est bien connu que tu es le seul à avoir toujours raison sur tout.

Tu aimais plutôt bien Poudlard, qui était moins austère que Durmstrang mais les murs puaient la niaiserie à plein nez et les gamines effarouchées qui partageaient leur bave avec de sales gosses qui savaient à peine remuer dans leur pantalon te donnait la nausée. En ça tu préférais ton ancienne école ou même tes collègues, qui savaient plus ou moins se tenir. Ce qui te rendait fou aussi, c'étaient les escaliers. Et puisqu'on en parle, tu t'y trouvais en ce moment précis, dans ces fichus escaliers. Aussi fous que toi. Certes ce dut t'amuser quelques minutes d'être baloté de droite à gauche, aussi tu éclatais de rire comme un gamin sort d'un manège ou d'un cirque. Mais une fois une once de lucidité revenue, tu ne tenais plus le même discours. Du tout. « Attends mais c'est pas drôle. Si ça l'est. Non du tout. Enfin si un peu. Non en fait. » Ah ça, si des élèves te voyaient passer, ils devaient vraiment se dire que tu étais rongé par la folie jusqu'à la moelle, et tu n'allais certainement pas leur demander ton chemin jusqu'à ton nouveau bureau, même s'ils auraient été ravis de t'aider en échange de quelques points. Dilemme. « Ouais, t'es perdu mon bon Sven. Haha ! Non vraiment, arrête de rire c'est pas drôle... » Oui, c'est si bon de se parler à soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tu serais pas un peu perdu ? | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut - Julia
» (M) Libre ▼ - La vérité, c’est que sans toi, c’est moi qui serais perdu
» J'ai perdu les mots [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces :: Escaliers-