AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Dim 17 Juil - 8:59

La rentrée allait commencer et James, comme d'habitude, faisait son insouciant.

Etre un adolescent tête brûlée, séducteur, et joyeux était si confortable ! Pourquoi s'en faire ? Il avait réussi ses BUSES comme prévu, il allait retourner dans un collège où il était populaire, où il pouvait jouer à son jeu favori, où il retrouverait de jolies filles et de très bons amis...

A propos d'amis, il en avait retrouvé un bien avant la rentrée... Son frère de cœur à défaut de sang: Sirius Black.

C'était tout surpris qu'il avait accueilli à sa porte son meilleur ami, tout sale, affamé et épuisé. manifestement, il avait dû se changer en chien pour arriver à Godric's Hollow sans se faire arrêter. Mais par qui ? Le brun à lunettes le comprit vite: L'héritier des Black s'était enfui de chez lui et il était recherché par sa famille.

Au cours des semaines qui suivirent, la famille Potter reçut aussi la visite des aurors. Soi-disant que le petit Black s'était peut-être fait enlever par les mangemorts, que sa famille s'inquiétait et pensait que peut-être le jeune Potter savait quelque chose. Le gryffondor faillit s'étouffer en entendant ça. Les Black savaient pertinemment que Sirius n'était pas enlevé par les mangemorts mais plutôt pour ne pas devenir mangemort ! Sa mère avait eu l'intention de le vendre au Grand Pâle, du moins Sirius le pensait-il. Alors, vendu par son sang, Sirius s'était réfugié dans sa famille... c'est à dire chez son frère James Potter.

Toutes ces vacances, Potter a joué à l'adolescent insouciant qui promenait son chien, recueilli depuis quelques temps déjà, monsieur, au moins six mois. Actuellement, toujours aussi innocent, il allait acheter des fournitures scolaires...pour deux! Mais bien sûr, monsieur, j'achète toujours tout en double, comme ça si j''en perds un, je suis sûr d'avoir un rechange.

C'est qu'en réalité, sous l'image du garçon inconscient, charmeur et content, il se cachait un esprit déterminé, loyal et beaucoup plus conscient qu'on ne le pensait du drame qui se déroulait sous ses yeux.

*La guerre a commencé. Tous ces enlèvements sont l’œuvre de mangemorts qui essaient soit de recruter des adeptes, soit d'éliminer ceux qui les gênent...soit de faire peur à la communauté.

Sirius est mineur et il a fugué. Il risque d'être enfermé par ses parents et d'être torturé jusqu'à ce qu'il accepte les idées de leur taré de maître. Et comme il refusera, il se fera tuer. Voilà ce qui l'attend s'il est repris.

Je suis complice de fugue et j'ai menti aux autorités, ainsi que mes vieux parents. Si le tribunal refuse la compensation financière, on risque Azkaban.

J'ai envoyé une lettre codée à Dumbledore, il l'a compris et a promis que Sirius sera sous sa protection dès qu'il aura pris place dans le Poudlard-Express. Encore un jour et demi à tenir.*


Se voyant dans la fenêtre d'un magasin, il vit que son visage était fermé, sérieux. Il retrouva vite son visage de composition, se décoiffa un peu pour se rassurer autant que pour donner le change et se dirigea vers la prochaine boutique.

James Potter se sentit observé, il se retourna mais ne vit rien.

*Tu deviens parano, Potter.*

Retrouvant son sourire, il se retourna devant lui et... bloqua net ! Bellatrix Black !

*Je redoutais bien quelque chose de ce genre.*


Il n'avait vu la fille que deux fois dans son existence et la deuxième fois, ça a failli se finir par un affrontement, les baguettes étant déjà tirées... Ce n'était donc pas pour ses beaux yeux ni pour lui proposer de sortir avec elle qu'elle se trouvait ici...


Dernière édition par James Potter le Mar 26 Juil - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Dim 17 Juil - 10:47

    C'était toujours à elle qu'on confiait les sales boulots. Dès que ses parents ou ses oncles et tantes devaient faire quelque chose d'important en dehors de leurs maisons, c'était à elle qu'on le demandait. Et allez savoir pourquoi ! Après, ils auraient pu demander à Narcissa, mais non. A croire qu'être l'aînée lui donnait certes des privilèges, mais surtout des obligations qu'elle trouvait pénible de remplir. Mais elle ne se plaignait pas devant sa famille et disait amen à tout ce qu'ils lui demandaient. Une soumission généalogique qu'elle pratiquait depuis sa plus tendre enfance et à laquelle elle ne pouvait se soustraire.

    Cette fois-ci, la mission semblait simple : il fallait retrouver son cousin Sirius, 16 ans, qui venait de s'enfuir de sa noble maison du Square Grimmaurd, laissant une mère absolument outrée de ce départ inattendu. Pourtant, cela n'avait pas surpris Bella quand elle l'avait appris. Elle avait toujours remarqué que Sirius n'était pas un Black comme les autres : il se rebellait sans cesse contre ses parents — chose impensable dans la famille ! —, n'en faisait qu'à sa tête et avait même fini chez Gryffondor en entrant à Poudlard — presque un déshonneur pour une famille dont les membres avaient fait toute leur scolarité à Serpentard.

    D'ailleurs, la maison féline avait eu tôt fait de montrer son influence négative sur le jeune Black : il fréquentait des Sangs-Mêlés et des Sangs-de-Bourbe et bientôt, il fut relégué au même rang qu'Andromeda dans la tête de Bellatrix. Son cousin était devenu un traître à son sang. Et la jeune femme avait bien du mal à supporter une nouvelle trahison au coeur même de sa famille proche, eux qui avaient le Sang si pur. Elle se demandait sincèrement comment ils avaient pu échafauder le seul projet d'un jour abandonner leur statut privilégié.

    Quoiqu'il en soit, Sirius avait disparu, et Bellatrix avait pour mission de le ramener à ses parents, son oncle et sa tante Orion et Walburgia Black. Elle savait que son cousin était un Animagus, mais ne connaissait pas la forme qu'il prenait en se transformant, ce qui ne rendait pas la tâche facile. Elle devenait suspecte dès qu'elle croisait un quelconque animal, oiseau comme souris, et il lui semblait reconnaître le jeune homme partout, frôlant par instant un zèle paranoïaque, lorsqu'elle pointait sa baguette à tout va.

    Ses recherches l'avaient amenée sur le Chemin de Traverse, où elle avait le plus de chance de croiser une tête connue susceptible de la renseigner sur l'endroit où se cachait son cousin. Elle savait qu'à Poudlard, il traînait constamment avec une bande de jeunes sorciers qu'elle avait parfois eu l'occasion de croiser. Tous d'une arrogance extrême, nourrissant la haine habituelle des Gryffondors envers les Serpentards, elle les avait détesté sur le champ. Elle était sûre de la réciproque. Ces jeunes gens lui renvoyaient une image déplorable de son cousin, et elle ne l'aima qu'encore moins.

    Alors qu'elle marchait un peu au hasard, elle reconnut la figure d'un des amis de Sirius et l'identifia tout de suite. Il s'agissait de James Potter, sans doute le pire de la bande, également le meilleure ami de son cousin. Lui et Bella ne s'était rencontré que deux fois, mais leurs rencontres avaient toujours été... explosives. Elle était convaincue que lui connaissait l'endroit où se cachait le jeune homme et décida de s'approcher de lui, sans faire de bruit. Elle vit que le jeune homme se retourna, se sentant observé, mais Bellatrix était plus rapide, et plus habile. Lorsqu'il revint de face, elle le regardait droit dans le yeux.

    Elle le vit un instant déstabilisé, n'en fut que plus réjouie. Il ne s'attendait sûrement pas à la voir ici, même s'il ne devait pas ignorer la raison de sa venue. Elle allait tout faire pour essayer de le faire parler — Bellatrix était très douée à ce petit jeu de là.


    « James Potter... Quel plaisir. »

    Elle avait pris une voix doucereuse, un peu charmeuse, très calme. Elle ne voulait pas avoir à utiliser de la force immédiatement. Elle savait que Potter était un grand séducteur, peut-être arriverait-elle à le faire parler rien que par son charme — mais Bellatrix en doutait quand même grandement. Ces deux-là se détestaient un peu trop que pour tomber dans les bras l'un de l'autre...


    « Je vais rendre les choses très simples : dis-moi où est mon cousin et je te laisse tranquille. »

    La voix était devenue plus froide, plus tranchante. Elle n'allait pas faire dans la dentelle. Elle n'avait qu'un objectif, ramener son cousin au 12, Square Grimmaurd. Et on ne l'arrêterait pas de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Lun 18 Juil - 5:04

Surpris et déstabilisé face à la jeune et belle Black, Potter se sentit curieusement aller mieux lorsque la jeune fille sortit ses charmes. Il évoluait en terrain connu. Il reconnaissait très bien la fille qui charmait et il en était sensible. Après tout, il s'agissait bien du bouillant James Potter ! La voix calme et charmeuse de Bellatrix tentait de donner du poids à son soi-disant plaisir de le voir, mais le garçon savait très bien pourquoi elle était ici...et pourquoi elle était contente de le voir.

Ils étaient en pleine rue, devant beaucoup de passants, même si il soupçonnait la jeune fille capable de lui lancer des mauvais sorts, il doutait qu'elle prit le risque de le faire devant témoins. Le sourire retrouvé, le garçon évalua mentalement ses chances de mettre la main sur sa baguette sans qu'elle s'en aperçoive. Aucune... Mais pouvait-elle l'en empêcher ? Non à moins de lui bloquer le bras, et là, James Potter se défendrait facilement. Bien que plus âgée, elle n'avait physiquement pas la moindre chance de résister à l'athlétique jeune homme.

*Puisqu'elle a commencé par le charme et continué par les intimidations, répondons-lui. Montrons-lui qu'on connait bien les deux terrains, elle n'en appréciera que mieux l'affrontement.*

L'adolescent lui fit donc son sourire le plus charmeur, comme s'il revoyait une compagne qui lui avait manqué.

"Bellatrix... Plaisir partagé, vous embellissez de jour en jour. Je perds mon temps avec des filles de mon âge."

Reculant un petit peu, il tendit le bras pour la désigner.

"Et quelle grâce, quels habits. Vous êtes vraiment magnifique."


Et, comme si de rien n'était, il plaça son bras dans sa poche...là où se trouvait sa baguette. Sourire figé, il continua sur un ton moins badin.

"Je vais rendre les choses très simples: je ne sais pas où est votre cousin et vous allez effectivement me laisser tranquille."

Peu connu pour sa pusillanimité, restant très calme, le garçon avait maintenant les deux mains dans les poches et prêt à lancer un Protego à travers le tissu. Bien qu'il ne pensait pas qu'elle commettrait l'erreur tactique d'attaquer alors qu'elle n'a encore jamais été inquiétée par les aurors, il n'était pas à l'abri d'un accès de folie ou de rage. Bellatrix Black était imprévisible et il n'avait pas l'intention de laisser la moindre faille à sa défense.

*Elle sait, de toute façon, que je ne la sous-estime pas. Sirius m'a assez parlé d'elle pour que je n'assure pas mes avants... et ms arrières. Et elle n'est pas né de la dernière pluie : elle sait très bien ce que j'ai dans mes poches*

Plutôt que d'un combat de baguette, James Potter sentit que le combat entre eux ressemblera plus à un jeu d'échecs...

*Chacun va avancer ses pions... A elle, maintenant.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Lun 18 Juil - 9:54

    Elle se crispa. Elle ne s'était pas tout de suite rendue compte de la foule qui les entourait, et qui ne présentait aucun avantage au cas où cette rencontre tournerait mal. Elle était une des rares Mangemorts qui n'avaient encore jamais eu de démêlés avec la Justice Magique et les Aurors, et ne contentait pas commencer aujourd'hui — surtout pour une si petite affaire que celle de son cousin. Si Voldemort lui avait demandé, elle n'aurait pas hésité une seconde. Mais Sirius n'en valait pas la peine.

    Voilà que James Potter lui faisait du charme à son tour ! C'était son terrain, elle le savait, c'était pour ça qu'elle l'avait entraîné là-dedans. Elle esquissa même un petit sourire amusé devant ses compliments factices. Si vraiment c'était ce genre de compliments qu'il servait aux autres filles, il ne devait pas collectionner les conquêtes... Mais elle avait compris que toutes ces flatteries n'étaient qu'une simple diversion.

    Elle le vit plonger sa main dans sa poche, très certainement pour agripper sa baguette. Apparemment, il n'était pas aussi stupide qu'il en avait l'air, s'il redoutait une attaque de Bellatrix. Mais elle non plus n'était pas totalement idiote — elle ne le tuerait pas au milieu du Chemin de Traverse... même si l'envie ne lui manquait pas. Mais cela ne lui saurait d'aucune utilité — elle ne découvrirait quand même pas l'endroit où se cachait son cousin.

    Machinalement, elle ferma son esprit. Elle doutait que son interlocuteur ait les capacités d'entrer dans le sien, mais on ne savait jamais. Elle-même n'était pas légilimens — son maître avait bien essayé de lui apprendre, mais elle s'était révélée une bien piètre élève, excellant seulement dans l'occlumancie. Elle fermait donc son esprit à chaque conversation.

    Elle serra la mâchoire lorsqu'il lui répondit sur le même ton qu'elle avait utilisé et plongea dans sa robe chercher sa baguette également. Ils étaient maintenant tous les deux à égalité, mais Bellatrix comptait prendre l'avantage sur le jeune homme. Elle s'approcha alors tellement de lui que leur front se touchèrent presque.


    « Je suis plus forte que toi à ce jeu-là, Potter. »

    La voix était glaciale, sans appel. Elle voulait lui montrer qu'elle n'hésiterait pas une seconde à faire usage de la magie pour le faire parler, mais elle savait qu'il n'en serait rien — c'était bien trop dangereux pour elle. Elle ne voulait prendre aucun risque qui eut pu causer du tort à son maître et aux Mangemorts. Elle trouverait d'autres moyens pour faire parler Potter.

    « Laisse-toi une chance de gagner et dis-moi où est Sirius... »

    Elle était désormais presque collée à James, position gênant pour elle mais qui avait ses avantages : elle avait réussi à presque le cacher des autres passants. Dans cette position, elle put sortir sa baguette et la pointer sur le ventre de son adversaire. Elle savait qu'elle devait absolument profiter de cette situation — Potter était plus forte qu'elle physiquement et il n'aurait aucun mal à la repousser. Mais elle ne laisserait pas passer cette position de force.

    « Tu sais que je n'ai que quelques mots à prononcer... »

    Elle jouait le bluff — elle préfèrait de loin le poker menteur aux échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Mar 19 Juil - 2:57

Bellatrix s'approcha de son cadet. Le jeune homme se demandait quoi faire mais d'instinct, il la laissa poser son front sur le sien.

*Quoi ? Une jolie fille chercherait le contact avec moi, et je reculerais comme un jouvenceau apeuré ? Ce n'est pas dans ma nature.*

De plus, Potter ne voulut pas reculer d'un pied face à elle. Bellatrix Black était semblable au guépard: elle hésite à attaquer face à un égal mais serait sans pitié dès le moindre signe de faiblesse. Cela, ce n'était pas très compliqué à deviner. Il la laissa faire, donc.

Plus forte que lui à ce jeu ?

"Cela dépend duquel, mademoiselle Black. Vous avez un front très agréable."

La jeune fille se colla à James, ce qui donna l'air d'une troublante intimité entre ces deux ennemis. Le garçon sentit la poitrine de la jeune fille contre la sienne. Il était plus grand qu'elle mais pas de beaucoup. Il sentit son haleine près de sa bouche. L'affrontement commençait à devenir sensuel, et pourtant il savait pertinemment qu'elle brûlait de satisfaire ses pulsions avec lui mais plutôt dans le sens: torture et amputation...

"Mais qui a dit que j'avais envie de gagner, si le prix à payer est de vous sentir tout contre moi ?"
répondit le lionceau charmeur.

Son sourire se figea quand il sentit la baguette de la mangemorte sortie et pointée droit sur son abdomen. Il savait depuis le début qu'elle ne rigolait pas mais il ne la pensait pas capable de le menacer, la baguette dehors. Quelques mots à prononcer... et il savait lesquels. Il répondit du tac au tac.

"Vous savez que je n'ai qu'un cri à pousser... "


Et en effet, un bon Avada ne se chuchote pas, il se crie avec toute la haine possible. Même si elle pensait à un autre sort, un simple cri suffirait pour que les passants détournent les yeux et puissent voir un collégien à terre et une miss Black la baguette à la main. Qu'elle transplane n'y changerait rien: il y aurait des témoins et elle serait -enfin- accusée d'agression.

Avec son bras, il enlaça les épaules de la jeune fille comme si il l'embrassait et joua avec une de ses mèches brunes, puis il lui caressa l'épaule du bout des doigts. Il lui mordilla légèrement l'oreille avant de lui susurrer :

"Et petit détail, la bosse que vous sentez dans ma poche, ce n'est pas ce que vous pensez, c'est ma baguette."


Sortie ou non, quelle importance ? Si le tissu protégeait des sorts, il n'y aurait pas beaucoup de victimes...Ce détail « bosselé » allait-il faire reculer la terrible Black ? Ou allait-elle continuer l'affrontement dans cette posture, malgré le dégoût qu'elle devait éprouver ? James Potter, en parfait goujat, profitait de la situation mais savait très bien qu'il risquait gros. Existait-il un sort informulé d'émasculation ? Probablement pas mais il préférait ne pas trop y penser...

"En quoi son avenir vous intéresse t-il, de toute façon ? Vous le détestez, et lui aussi. Ne me dites pas que les « traîtres à leur sang » vous attire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Mar 19 Juil - 6:50

    Elle réprima un haut-le-coeur. Sentir le bras de James Potter sur ses épaules lui était presque insupportable, mais elle ne devait pas se laisser aller — après tout, elle n'allait pas en mourir, et elle pouvait survivre à bien pire qu'une étreinte. Elle sentait les doigts du jeune homme qui faisait une légère pression sur son épaule. Elle frissonna.

    Elle savait qu'il avait raison, qu'elle ne pourrait pas délibérément l'attaquer en plein milieu de la rue avec autant de témoins potentiels autour d'elle. Un collégien blessé et Bellatrix la baguette pointé sur lui ne ferait pas bonne impression dans "La Gazette du Sorcier" et cela ne lui créerait que des ennuis. Elle était une Mangemort discrète et efficace, du fait qu'elle n'était pas connue des autorités. Elle ne pouvait pas abandonner son statut privilégié.

    Elle entendait les quelques boniments du jeune homme, mais ne voulait pas les écouter. Elle pouvait sentir son corps contre elle, mais essayait de ne pas trop y penser. Elle sentait le souffle chaud de Potter dans son cou et au moment où il lui mordilla l'oreille, elle ferma les yeux et se concentra sur autre chose, histoire de ne pas être trop affectée. Elle l'entendait susurrer et se sentait légèrement nauséeuse, mais elle conserva son calme olympien — ou du moins, essaya, car elle bouillonnait de colère intérieurement, se sentant incapable de réagir sans utiliser la magie, ce qui la trahirait.


    « Une bosse d'une autre nature aurait été peu appréciée par ton meilleur ami, Potter. Je suis la plus détestée de ses cousines. »

    Elle était parfaitement dégoûtée par la situation, mais ne bougea pas d'un centimètre. Reculer eut été un signe d'abandon et elle ne pouvait absolument pas s'y résigner. Elle devait encore jouer la carte de l'intimidation envers le jeune homme. Elle fit glisser sa baguette un peu plus bas, sur un endroit plus sensible et plus cher à James.

    « Je n'ai pas besoin d'aller bien loin pour te faire souffrir, Potter. Un simple sortilège de Réduction bien placé... »

    Elle en devenait menacante, une vraie tigresse. Elle pouvait jeter ce sort sans devoir le prononcer, et les dégâts ne seraient pas mortels. Et il n'était pas interdit. Si elle devait en arriver là, et si on l'interrogeait sur ses raisons après, elle pouvait répondre qu'il l'avait un peu trop collée, que c'était uniquement pour le remettre en place et qu'elle n'avait jamais vraiment voulu le blesser mortellement... Elle avait un léger avantage. Mais elle devait attendre le moment propice.

    « Je cherche Sirius parce qu'on me l'a demandé, point final. Il n'est rien pour moi. »

    C'était le moment de prouver à Potter qu'elle n'était pas prête de le lâcher, et qu'elle n'avait absolument pas peur de lui. Se rapprochant dangereusement, elle posa une main assurée sur son épaule, l'autre tenant toujours fermement sa baguette pointée sur l'anatomie masculine de James. D'un seul mouvement, et ayant pris son courage à deux mains, elle posa ses lèvres sur celle de son interlocuteur. Elle se fit sensuelle, mais pour quelques instants seulement. Car au bout de quelques secondes, elle referma ses dents sur la lèvre inférieure de Potter et le mordit à sang.

    Se reculant, elle lui lança un regard de défi mêlé de satisfaction.


    « Je n'ai pas besoin de la magie pour te blesser, James. »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Jeu 21 Juil - 5:33

James jouait avec le feu mais non seulement il n’avait pas le choix, mais en plus la situation ne lui déplaisait pas. La plus détestée de ses cousines… Oh oui, bien plus que Narcissa. La seule Black blonde se conforme aux désirs de ses parents, rien de plus. Bellatrix, par contre…

La belle mais terrible mangemorte pointa sa baguette et se fit menaçante pour l’intégrité physique du jeune homme. La bosse dans sa poche se fit plus droite : James pointa sa baguette vers le haut.

« Un simple reducto à un autre endroit… Et vous expliquerez à votre futur époux d’où vous vient ce côté masculin très prononcé. »

Menace pour menace, un pion pour contrer un autre pion. Ils jouaient aux échecs d’une façon un peu particulière, dangereuse et sensuelle. En pensant à Sirius, il s’amuserait de voir la tête de son meilleur ami s’il voyait Bellatrix et Potter dans les bras l’un de l’autre. Il admirait en cachette la résistance de la jeune fille : il devait la dégoûter, comment faisait-elle pour tenir aussi longtemps à son contact ?

On le lui a demandé…mais qui exactement ? Ses parents ? Sa tante ? Ou son maître ?

« S’il n’est rien pour vous, on vous demande de ne rien chercher. Agissez en conséquence : ne cherchez rien. De toute façon, s’il n’est pas décidé à se montrer, vous ne le trouverez jamais. Sirius vous ressemble peut-être plus que vous ne pensez : lui aussi sait cacher des choses aux autres. »

L’adolescent aurait même pu dire : « lui aussi sait cacher sa vraie nature » mais il ne tenait pas à sous-entendre que Sirius était animagus…

James ne s’attendait pas du tout à ce qui a suivi : se faisant sensuelle, Bellatrix l’embrassait ! L’incongruité de la situation n’échappa pas au garçon qui répondit presque par réflexe au baiser de la vipère. Elle lui mordit la lèvre inférieure jusqu’à le faire saigner et il fit une légère grimace.
Voilà où elle voulait en venir…

La mangemorte recula pour mieux voir son œuvre, bien entendu. Avec sa main, le gryffondor essuya le sang qui perlait le long de sa lèvre, mais sans quitter des yeux la vipère. Il recula aussi pour forcer la jeune femme à ranger sa baguette.

« Un baiser reste un baiser. Si c’est comme ça que tu comptes me faire mal, je suis prêt à aller plus loin encore. »

Sans trop se rendre compte, il se mit à la tutoyer. Un tel échange, ça rapproche.

« Mais tu oublies que je ne suis ni ton prétendant, ni ta cible. Je suis le meilleur ami de Sirius. Tu le crois assez bête pour venir à l’endroit où tout le monde l’attend ? Et tu le crois assez irresponsable pour me mettre en danger ? Allons, reconnais que ça ne tient pas debout : Même si tu le détestes, tu sais bien qu’il ne trahira pas ceux qu’il a choisi d’aimer. Toi non plus, il me semble ? »

James choisit de se rapprocher de son ennemie, baguette toujours tendue. Il lui chuchota à l’oreille :
« Alors, je vais te donner un conseil d’amant : tourne ton regard sur d’autres que ses amis, la vérité est ailleurs. » il lui donna un bref baiser sur les lèvres pour ne pas qu’elle ait le temps de le mordre de nouveau. Puis, il s’éloigna de quelques pas.

« Autre chose à me dire...mon ange ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Ven 22 Juil - 3:37

    Il était plus habile qu'elle ne l'avait pensé. Plus courageux aussi. Il défiait Bellatrix sans avoir une once de peur dans le regard. Pourtant elle savait qu'il connaissait sa réputation, qui n'était pas des plus charmantes. Mais il ne semblait pas y prêter la moindre attention, et répliquait à la jeune femme sur le même ton qu'elle. Et avec des menaces égales aux siennes. Bellatrix détestait être à égalité avec ses ennemis.

    Etre dans les bras de James n'était pas des plus confortables, mais elle réprimait son dégoût jusqu'au plus profond d'elle-même. Elle savait que ce n'était qu'un mauvais moment à passer — ils n'étaient quand même pas coller par Glue Perpétuelle. Et puis, personne ne les reconnaissait sur le Chemin de Traverse. La réputation — et le futur mariage — de la jeune femme était sauf. Pour le moment. Elle ne savait pas quel coup tordu de Potter l'attendait encore...

    Il la menaçait à son tour, mais, tout comme les siennes, ce n'était que quelques paroles en l'air. La présence dérangeante de la foule marchait aussi bien pour elle que pour lui. Il ne ferait rien — et s'il osait, Bellatrix deviendrait alors la victime. Ce qui ne serait absolument pas déplaisant et même, très utile. Comment accuser une pauvre femme attaquée d'être une Mangemorte après cela ?

    Voilà qu'il essayait de la dissuader de chercher Sirius ! Il est vrai qu'elle aurait aimé s'occuper d'autre chose que de son cousin, mais elle n'avait pas le choix. Elle ne pourrait pas rentrer chez elle bredouille, elle décevrait trop ses parents. Sirius, lui ressembler ? Il faisait un trop grand rapprochement.


    « Tu te trompes, Potter. Sirius et moi n'avons rien en commun. »

    Elle le vit essuyer le sang de sa lèvre, satisfaite de son travail. Il ne la quitta pas des yeux, mais recula, ce qui eut pour conséquence de découvrir la baguette que Bellatrix tenait tendue devant elle. A contre-coeur, celle-ci fut bien obligée de la ranger dans sa poche, sans jamais toutefois la lâcher. Au besoin, elle lancerait le sort à travers le vêtement.

    Un baiser restait un baiser ? Elle n'en était pas si sûre. Et maintenant, il lui faisait une leçon de logique sur la manière de chercher Sirius ? Elle eut un petit rictus moqueur.


    « Ne me compare pas avec mon cousin. Et ne me dis pas où chercher. Je sais pertinemment que tu sais où il se cache. Il ne s'enfuirait pas sans en informer ses amis. Il ne peut rien faire tout seul. »

    Elle s'approcha un peu de James.

    « Et tu devrais moins faire confiance à tes amis... »

    Elle avait jeté ça au hasard, elle ne connaissait pas bien les amis de Potter, mais toute cette confiance aveugle la faisait sourire. S'il voulait une chance de vivre longtemps, il devait apprendre à ne faire confiance à personne. On n'est jamais à l'abri d'une lâche trahison...

    Elle l'entendit chuchoter à son oreille. Un conseil... d'amant ?! Un conseil tout court lui était déjà intolérable — elle savait se débrouiller seule, elle n'avait pas besoin qu'un jeune arrogant lui dise quoi faire. Mais qu'il ose en plus se prétendre amant... Ca la dépassait complètement. Et en plus, il l'a ré-embrassait ! Décidément, il était vraiment courageux... Ou bien très stupide, Bellatrix hésitait entre les deux qualificatifs. Lorsqu'il la qualifia d'ange, elle sortit de ses gonds.

    Sortant sa deuxième main de sa poche, elle plaqua violemment le jeune homme contre le mur le plus proche. La position était non seulement très étrange, mais aussi très imprudente : elle avait lâché sa baguette, et aurait sans doute du mal à remettre la main dessus sous le nez de James. Mais elle était folle de rage, et perdait un peu de sa prudence.


    « Oui, mon coeur ! Je vais te donner un conseil d'amante : Change de ton avec moi. Tu sais de quoi je suis capable, tu n'es pas complètement idiot. Tu es prêt à aller plus loin encore ? Alors, prouve-le ! »

    Elle n'était pas sûre que son dégout à lui atteignait les sommets du sien, mais elle était sûre qu'il n'appréciait pas réellement la situation... Enfin, presque sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Sam 23 Juil - 2:20

Bellatrix n'était pas tombé dans le panneau... En même temps, James s'en doutait un peu. Si elle était un brin fanatique sur l'idéal des sang-purs, Sirius avait toujours dit qu'elle était loin d'être idiote... Elle savait que James était forcément au courant du lieu où était son frère de cœur, et le raisonnement de l'adolescent, s'il tenait la route, ne prenait pas en compte la psychologie d'un garçon de seize ans, traqué, apeuré, qui s'est forcément tourné vers ses amis pour se réfugier quelque part. James n'aurait-il pas couru chez Remus ou Peter s'il avait été recherché ?

*Elle est tombée sur moi par hasard... mais si elle connait tous les amis de Patmol, j'aurais intérêt à prévenir les deux autres. Remus pourrait lui tenir tête mais pas Peter !*

Le gryffondor eut la fugitive vision du petit Queudver menacé par la terrible Bellatrix... Il ne dirait rien -puisqu'il ne sait rien- mais il risquait de ne pas apprécier la rencontre...

*Ou peut-être que cela réveillerait le lion qui dort en lui!*

Évidemment, la mangemorte avait raison, James avait parfaitement où Sirius se cachait... mais si elle en était tellement sûre, elle aurait probablement apporté du veritaserum ou autres potions, elle n'était pas femme à être très scrupuleuse des lois... *Elle bluffe.*

Moins faire confiance en ses amis ? L'adolescent sourit et réprima même un éclat.

"Mais tu parles de deux choses que tu ne connais pas, mon ange: la confiance et les amis."


Les yeux de la jeune femme lançaient des éclairs, elle plaqua la grande carcasse de Potter contre le mur avec ses deux bras frêles... *Ses deux bras ? Elle a quitté sa poche droite....Mais alors, elle a lâché sa baguette !*

Surpris par cette réaction de colère, James aussi avait quitté les mains des poches et avaient les bras écartés alors que ceux de Bellatrix appuyaient les épaules du garçon contre le mur. Menaçante, elle conseilla à "son cœur" de changer de ton...manifestement elle ne s'attendait pas à ce qu'un garçon qu'elle devait percevoir comme un gamin écervelé lui tienne tête et lui parle à égalité. Comme la majorité des gens, elle ne connaissait pas le vrai James Potter, et cette découverte devait autant l'exciter que la faire enrager.

*Oh oui, je sais de quoi elle est capable... Ce qu'elle ne conçoit pas, c'est que je suis un gryffondor, le risque m'attire, il ne me repousse pas.*

*Elle veut que j'aille plus loin ??*

Le rouge-et-or n'était pas sûr de comprendre pourquoi elle le mettait au défi d'approfondir leurs "échanges". Désirait-elle provoquer un scandale ? Allait-elle crier à la contrainte ? Vu leur position respective, elle serait bien en peine de le faire... quant au scandale, ce serait plutôt préjudiciable à la jeune femme, pas du tout au jeune gryffon qui, à 16 ans et demi, était encore mineur... contrairement à elle !

*Elle a commis une imprudence, il faut l'exploiter. Cornedrue, tu ne peux pas passer à côté, et tant pis si elle représente tout ce que tu détestes. Tu sais quoi faire et comment le faire.*

"C'est toi qui l'aura voulu."
L'athlétique jeune homme prit les poignets de la jeune femme et plaça rapidement ses bras pâles dans son dos pour l'attirer brusquement tout contre lui... et aussi pour pouvoir surveiller ses mains. Leurs deux corps une fois collé, il l'embrassa fougueusement, son bras droit portant la cuisse de Bellatrix pour qu'elle arrive à la hauteur de ses reins. Son bras gauche n'était pas inactif, caressant les reins et le bas du dos de la jeune femme, dans un but précis: trouver la poche droite de Bellatrix. Une fois trouvée, il serra la baguette de son ennemie/amante dans sa main, la retira de la poche et entreprit de la placer dans sa propre poche.

*Lorsque nous nous détacherons, au moins, je serai sûr qu'elle ne tentera pas de me jeter un mauvais sort... cela la fera accuser et mettre en prison si elle m'agresse, certes, mais je préfère rester entier...*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Sam 23 Juil - 6:09

    Elle avait fait une erreur. Elle avait sous-estimé l'ennemi. Elle n'avait pas suffisamment calculer ses ressources, son habilité. Elle ne s'était pas suffisamment renseigné sur ce dont il était capable, sur ses points faibles. Elle avait agi en idiote, elle avait foncé tête baissée, croyant la chose aisée, alors qu'elle se révélait plus ardue que ce qu'elle n'avait imaginé. Bellatrix détestait se tromper.

    Désormais, Potter la tenait. Au propre comme au figuré. Il lui avait saisi les poignets, l'attirant brusquement contre son corps à lui. Elle sentait sa poitrine collée au torse du jeune homme et regretta la menace qu'elle lui avait faite quelques instants plus tôt, lui intimant d'aller plus loin, s'il osait. Elle n'avait pas imaginé qu'il le ferait — ils se détestaient comme de vieux ennemis ! De plus, c'était le meilleur ami de Sirius, qui ne devait pas avoir parlé qu'en termes élogieux de sa cousine... Mais Potter ne reculait devant rien, pas même une Mangemorte réputée pour son manque de sentiments et de remords.

    A présent, elle sentait ses bras dans le dos de Potter, et elle comprit qu'elle était désarmée. Quand il fut sûr qu'elle n'atteindrait plus sa baguette, il l'embrassa fougueusement. La jeune femme n'aurait pas dû être surprise, mais elle garda les yeux ouverts, écarquillés d'étonnements, pendant quelques instants. Mais elle comprit rapidement qu'une lutte devenait vaine sans la magie, et ferma les yeux en signe d'abandon, tandis qu'elle sentait la main de Potter sur sa cuisse, la levant à la hauteur de ses reins. Elle pouvait même sentir son autre main dans le bas de son dos. C'est alors qu'elle entendit la voix.

    Elle la reconnut instantanément. C'était celle de sa mère, Druella Rosier. Avec ses aigus haut perchés et le ton de constant reproche qu'elle utilisait, elle était reconnaissable entre mille. Bellatrix ne se souvenait pas de l'avoir déjà entendu adopter un timbre doux et chantant. Elle ne se souvenait pas de l'avoir entendue prononcer des paroles gentilles et douces. Elle ne se souvenait pas de l'avoir une seule fois écoutée chanter une berceuse à ses filles.

    Cette fois-ci, elle l'entendait nettement.


    « Bellatrix, quelle honte tu amènes sur notre famille. »

    Elle ferma les yeux plus fort, comme si cela l'empêcherait d'avoir à entendre des paroles qui n'étaient pas réelles, qui se déroulaient seulement dans sa tête. Mais la voix ne s'évanouissait pas, et reprenait de plus belle, sur le même ton tranchant, et pourtant si calme.

    « Nous pensions que tu serais à la hauteur, Bellatrix. Finalement, tu ne vaux pas mieux que ton cousin. »

    Elle sentit son coeur se retourner, tandis qu'elle percevait très clairement que James tirait la baguette de sa poche, mais elle n'y prêta même pas attention. Son esprit était trop embué des reproches fictifs que lui adressait sa mère. Elle prenait chaque mot en pleine poitrine, comme des flèches qui la transperçait, provoquant une douleur bien réelle.

    « Pense à ton mariage, Bellatrix. »

    Non, elle ne voulait pas se marier. Elle ne voulait pas épouser un homme qu'elle n'avait vu que deux fois dans son existence, qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, et qui bientôt aurait tous les droits sur elle. Elle ne voulait pas devenir une femme, elle ne voulait pas devenir Madame Rodolphus Lestrange. Elle voulait rester Bellatrix Black, n'être personne d'autre que ce qu'elle était.

    Bellatrix pleurait.

    Elle n'aurait jamais voulu grandir, rester une enfant toute sa vie, ne jamais avoir à se soucier de magie noire, de pureté du sang et tout ce qui avait jusqu'à présent fait son éducation. Mais ses parents, sa famille l'avait forgée ainsi, à force de pression constante, d'attentes et d'exigences qui la dépassait. Pour la première fois de sa vie, elle envia Sirius, qui jamais n'avait cédé, qui s'était enfui, qui n'aurait jamais plus à subir la constante domination de leur famille.

    Bellatrix alors devint comme folle: le visage ruisselant de larmes, elle se contracta, resserrant l'étreinte, comme si Potter avait été un rocher au-dessus du précipice. Elle se raccrochait à lui, devint fougueuse, mais sans aucun désir ou sensualité. Tout cette situation ne semblait qu'un défi à sa famille, comme si elle voulait leur montrer qu'elle n'était pas totalement domptée, comme si c'était encore le seul échappatoire qu'il lui restait, avant qu'ils ne l'enferment dans les conventions du mariage.

    Roulant, elle se trouva à son tour dos au mur, toujours serrée contre Potter, ses bras encore dans son dos, dans une étreinte plus forte que jamais. Dans sa tête, elle voyait à présent sa mère lever sa baguette en direction de la tapisserie familiale, droit sur le nom de Bellatrix. Elle hurla mentalement, enfonçant ses ongles dans le dos de James, rentrant dans la peau à travers les vêtements. Non, personne n'en saurait jamais rien.

    Elle trônerait toujours sur la tapisserie, elle n'en doutait pas un seul instant. Même si ses larmes prouvaient le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Sam 23 Juil - 23:07

Cela allait beaucoup plus loin que l'adolescent le pensait et des regards commençaient à être tournés vers ces deux indécents jeunes gens.

Potter eut le réflexe d'entraîner sa compagne dans une ruelle étroite, puis dans un renfoncement. Le scandale qu'il espérait presque il y a cinq minutes serait très mal venu maintenant que la donne avait radicalement changé. Pendant que Bellatrix resserrait son étreinte et s'accrochait à lui comme à une bouée, il put déclencher un assurdiato, de vagues sorts de désillusions mal maîtrisés, des repoussoirs et même sa cape d'invisibilité sur eux. De toute façon, la mangemorte -son ennemie !- n'était pas en état de se formaliser de quoi que ce soit.

Potter n'en était certes pas à son premier essai, mais il n'était pas très expérimenté non plus. Il n'avait que seize ans et demi et n'avait connu que deux filles auparavant- et on ne peut pas dire que ça ait duré très longtemps. Mais la jeune femme recherchait la spontanéité et l'improvisation. Le gryffondor improvisa donc.

Bellatrix Black criait mentalement mais aussi avec ses cordes vocales. Elle s'abandonnait à tel point qu'elle pleurait. Dans les vagues réflexions que pouvait encore se faire l'adolescent à ces moments-là, il y avait la surprise de l'émotion de l'ancienne serpentarde. Pleurait-elle à cause de ce qu'elle faisait en ce moment avec un traître à son sang ? James en doutait beaucoup. Elle semblait plutôt fuir de mauvaises pensées car elle se contracta, enfonçant ses ongles dans le dos du rouge-et-or, pleurant et criant à la fois, encourageant le fougueux gryffondor.

La suite se passa de commentaires... le baiser du jeune homme devint beaucoup plus tendre lorsque tout fut fini, il savait que ce genre de folies n'aurait pas dû arriver, que peut-être ils ne se reverraient plus. Mais ce qu'ils venaient de faire ne cadrait pas avec l'image de la cousine de son meilleur ami, toujours décrite par Sirius comme intransigeante et promise à un mariage arrangé. Les pleurs de la jeune femme étaient en parfaite contradiction avec tout ce que le jeune homme pensait d'elle. Maintenant assis tous deux, toujours recouverts, il la serra très fort, continuant son rôle de rocher sur qui elle s'est reposée l'espace d'une petite demi-heure. Il lui souffla des mots réconfortants, tout en l'embrassant pendant que son esprit se remettait lentement en place. En fait, il n'avait pas l'impression d'avoir fait une grosse bêtise, ni d'avoir pactisé avec l'ennemi, ni rien de ce genre, bien au contraire: il se disait qu'il avait peut-être ouvert une fenêtre à la jeune femme. Elle est encore jeune, peut-être saisira t-elle la chance que le rouge-et-or lui a offert.

Si on lui avait dit en début de matinée qu'il serait assis dans un renfoncement, recouvert par sa cape et chuchotant des mots d'amour tout en consolant Bellatrix Black la terrible mangemorte, après avoir atteint la dernière intimité avec elle, il aurait ouvert de grands yeux et traité l'auteur de ces paroles de fou intégral. En même temps, il se demandait encore à cet instant si il n'était ps entré dans un monde parallèle, comme si la suite logique du Temps a été brisée, laissant aux habitants du monde sorcier de terribles libertés.

Et maintenant, qu'allait-il se passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Dim 24 Juil - 3:07

    Elle sentit la cape glisser sur ses épaules. Elle ne prêtait plus attention à rien. Tout était flou autour d'elle, tournoyant de couleurs devenues vagues. Il lui semblait être en train de transplaner, elle se sentait manquer d'air. Elle était dépassée par la situation, les évèvements et toutes les conséquences qui s'en suivraient. Elle ne voulait pas y réfléchir, elle ne voulait pas en effleurer la pensée. Alors, elle s'abandonnait. Elle n'avait même pas remarqué qu'ils étaient dans une ruelle sombre, invisible aux regards.

    Elle ne s'était pas rendue compte que les cris qu'elle poussait dans sa tête s'étaient transformés en véritables sons, obligeant le jeune homme à les entourés de sorts assourdissants. Elle se sentait perdue, désemparée, comme un oiseau qui venait de tomber de son nid. Jamais auparavant elle ne s'était sentie aussi frêle et fragile dans les bras de quelqu'un.

    Elle sentait ses joues humides, et imagina le maquillage noir qui devait avoir couler sur sa peau blanche. Elle imagina ses yeux rougis de larmes, alors que l'iris prenait une teinte plus claire encore, proche du bleu glaciale des chiens de traineaux. L'eau saline s'arrêtait au coin de ses lèvres, elle pouvait en sentir le goût acide. Puis les larmes continuaient leur longue descente, jusqu'au menton, avant d'aller s'écraser ailleurs.

    Et puis tout fut fini, et chacun revint au calme. Lentement, elle se sentit glisser le long de la surface rugueuse du mur, comme si ses jambes étaient désormais incapables de soutenir son poids pourtant plume. Elle avait cessé de pleurer, mais son souffle était toujours court, sa poitrine toujours parcourue de soubresauts nerveux. Elle sentit Potter s'asseoir à côté d'elle, la serrant dans ses bras. Les baisers étaient plus tendres, plus réconfortants. Il ne s'agissait plus de lutte, de combat. Ils étaient redevenus humains.

    Elle entendait les paroles qu'il prononçait, quelques mots d'amours, qui devaient la consoler. Elle tenait sa tête entre ses mains, essayant de retrouver ses esprits, sa raison qu'elle venait de perdre en quelques instants. Enfin, quand sa respiration redevint normale, elle essaya de prononcer quelques mots.


    « Mon.. »

    Elle hésita quelques instants.

    « Mon... Rodolphus a le même âge que toi. »

    Elle n'avait pas pu prononcer le mot fatidique. Le son n'avait pas voulu sortir de sa bouche. "Mari" restait imprononçable pour elle, comme si ce n'était pas réel. Ca lui apparaissait comme un rêve qu'on oublie une fois réveillé, dont il est impossible de se souvenir, malgré toute la bonne volonté. Elle n'y croyait pas encore. C'était trop lointain, trop éthéré. Elle tourna vers James son visage triste et sale.

    « Qu'allons-nous devenir ? »

    Elle ne leur donnait pas d'avenir, tout cela n'avait été qu'une folie, un moment d'égarement. Ils allaient rentrer chez eux, et tout oublier. C'était sans doute la meilleure chose à faire, pour tous les deux. Ne se détestaient-ils pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Lun 25 Juil - 6:33

Et maintenant, qu'allaient-ils devenir ? La jeune femme était dans ses bras, elle avait cessé de pleurer. Sa respiration redevint normale. Allait-elle rejeter brutalement le gryffondor, réclamer de récupérer sa baguette, assassiner l'adolescent du regard et lui promettre les pires tourments pour lui et sa famille, jusqu'à ce que son Maître la venge ?

Ce fut pire : elle fit référence à son promis.

Oui, le même âge que lui. Rodolphus Lestrange, sang-pur de serpentard, James connaissait le personnage avec son frère , Rabastan. Un mari qui lui conviendrait parfaitement dans sa folie de pureté du sang et de haine des moldus. Un mari que Pottter avait soudainement envie d'humilier et de rabaisser pour montrer à la cousine de Sirius qu'il ne la méritait pas; une bouffée de jalousie que l'adolescent eut du mal à réprimer, même si ses yeux devaient parler pour lui.

*Pourquoi l'avoir rappelé ?*
Mais, chose suffisamment évidente pour que même le rouge-et-or s'en rende compte, Bellatrix n'avait pas l'air de se faire une joie de ce mariage arrangé. D'ailleurs, si ça avait été le cas, elle ne se serait jamais abandonnée au séducteur Potter.
*A moins que... voulait-elle essayer un "jeune" pour voir comment réagir face à Rodolphus ?*
Nouvelle bouffée de jalousie et nouvelle colère rentrée. Se serait-elle servie de lui ? Cette pensée s'envola en un instant en contemplant le visage perdu de la jeune Black, son maquillage noir ayant coulé le long de son visage diaphane, laissant des traces sales tout le long de sa figure, la faisant ressembler à un clown blanc grotesque, ses yeux rougis qui semblaient aller à droite et à gauche. Elle était aussi paumée que lui. Elle ne s'attendait absolument pas à ce qui s'était passé, rien ne l'avait préparé à un tel écart. Elle ne semblait pas en avoir honte, mais son idéal s'était écroulé comme un château de cartes. Le jeune garçon en avait conscience.

*Oui, qu'allons-nous devenir ?* L'adolescent n'osait répondre à cette question parce qu'il en savait la réponse. Il avait envie de crier: "c'est à toi de me le dire, c'est toi l'adulte responsable, c'est toi qui est venue me trouver, qui m'a réclamé plus et encore plus. C'est toi la tarée fidèle au Grand Pâle et promise à un mariage arrangé ! C'est toi qui perds, dans l'affaire, je t'ai fait échec et mat, maintenant assume ta défaite!"

Tout ce discours se noya dans les yeux désireux de réponse de la jeune femme. Il fallait mentir. Même si toute cette histoire n'était qu'une parenthèse, même si ils savaient tous les deux que tout les opposait, et pas seulement l'âge :Potter avait entraperçu la Marque des Ténèbres sur le bras de la mangemorte. S'il avait eu le moindre doute sur l'engagement de la jeune Black, ce doute s'est évaporé. Un autre doute a pris sa place: et si elle pouvait encore être sauvée ? Et si ce qui s'était passé était un appel au secours qu'elle a envoyé à James Potter- le dernier homme pourtant qu'il fallait choisir ? Et si d'autres personnes étaient dans son cas ? Allait-il l'abandonner au sombre seigneur reptilien ?

L'adolescent l'embrassa pour lui donner du courage. Lui qui badinait et qui était assez ironique d'habitude avait adopté un nouveau ton, plus mature, du moins il tentait de se rendre ainsi.

"Nous deviendrons ce que nous aurons choisi de devenir."
Après un petit temps, il approfondit: "Mon ange, écoute-moi. Nous nous reverrons bientôt. Dans un mois, à Pré-au-Lard, à la Tête-de-Sanglier. Tu ne diras rien, tu feras comme avant, mais tu me retrouveras. Et là, nous aurons eu le temps de réfléchir, tu décideras de ta propre existence, et je serai là. N'aie pas peur, tout se passera bien."
Un mensonge, bien entendu. Potter doutait que rien ne se passe correctement. Il sera présent, il n'en doutait pas, mais Bellatrix Black, en revanche... dès qu'elle sera rentrée chez elle, que pensera t-elle de lui et de ce qui s'est passé ? L'adolescent se leva, aidant Bellatrix à le faire aussi. Il lui remit sa baguette dans sa poche, rangea sa cape d'invisibilité et à l'aide d'un petit "aguamenti" , il mouilla la manche de son propre vêtement pour aider la jeune femme à faire partir le maquillage de son visage.

"Voilà. Tu n'as plus rien."
*C'est le mot... Elle n'a plus rien... A part moi, et on ne peut pas dire que je sois celui qui lui fallait.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Mar 26 Juil - 4:57

    Elle l'avait vu dans ses yeux. Elle ne s'était pas trompée. Elle avait reconnu le léger voile rouge, le flou gaussien qui masque la pupille. Oh, c'était furtif, et presque invisible. L'histoire de quelques secondes, jamais plus. Mais ça suffisait toujours, à ceux qui savaient regarder. Et regarder, Bellatrix n'avait que ça à faire. Alors, bien évidemment qu'elle l'avait remarqué. C'était un de ses signes qu'on ne rate jamais. La jalousie. En forme de nécrose tentaculaire.

    Potter était-il jaloux ? Jaloux de Rodolphus ? L'idée était rieuse, et elle sourit. Oui, elle était surprise, mais une surprise douce-amère. Décidément, il n'avait pas compris.


    « Serais-tu jaloux ? Tu n'as pas compris... »

    Le regard se perd un peu. Comment pouvait-il comprendre ? Il n'aurait jamais à vivre de cette manière, à sentir le carcan froid se resserrer un peu plus, à chaque instant. Etre livrée toute entière à une cause et finir par se perdre, corps et âme. James Potter ne connaîtrait jamais cela.

    « Je me donne pour ne jamais lui appartenir. Pour qu'il n'aille jamais la prétention du tout premier. »

    Il s'était toruvé là au moment où le craquement s'était produit. Tant mieux pour lui. Peut-être tant pis, elle n'en avait aucune idée. Mais quelque chose s'était brisé en elle. Une certitude qui implosait, sans qu'on ait jamais douté. Ca arrivait, comme ça. Et la certitude ne revenait jamais, ouvrant les portes de l'existence du Doute, qui plus encore que tous les autres, rongeait l'âme. Elle ne pouvait se permettre le Doute — c'était un luxe de pauvres, de Sang-de-Bourbes, de traîtres à leur sang. Elle n'était rien de tout ça. Elle était une Mangemorte. Elle sentait la chaleur de la Marque sur son bras, comme une créature vivante.

    Elle voyait le regard qu'il posait sur elle. Elle voyait l'ombre de quelques reproches qui traînaient dans ses yeux, reproches auxquels il ne pouvait se résigner. Avait-il une quelconque pitié pour elle ? L'air minable qu'elle affichait ? Elle se doutait bien qu'il ne devait pas penser que du bien sur ce qui venait de se passer.


    « Tu dois me prendre pour une folle... »

    Elle voyait les quelques efforts qu'il déployait pour la réconforter, les quelques mots rassurants sur l'avenir, l'existence qu'elle choisirait. Elle eut un petit sourire triste. N'avait-il rien appris de Sirius ? La fuite de son cousin n'était-elle pas une preuve assez flagrante ? Naître Black ne signifiait pas seulement la fortune, la reconnaissance. Cela voulait dire qu'on déciderait pour vous, toujours. Dès le premier cri, dès les premiers pas.

    « Je n'aurais jamais le choix... Mais j'y serai. »

    Qui savait ce que la rencontre pouvait lui apporter ? Elle ne risquait absolument rien. Potter ne lui ferait aucun mal. Et elle saurait mieux que quiconque le maîtriser si jamais il lui en faisait. Il mouilla sa manche, enleva le maquillage, dans un geste presque tendre. Elle le gratifia d'un sourire, faible mais sourire quand même. Elle le sentit remettre sa baguette dans sa poche droite. Elle était redevenue Bellatrix Black. Rien ne s'était passé.

    « Si tu parles de ça à quiconque, je te tue, James Potter. Même si ça doit me valoir une vie entière à Azkaban. »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   
Mar 26 Juil - 9:28

Jaloux, James Potter ?
*Pourquoi dit-elle ça ? Bien sûr que non ! Je ne suis jamais jaloux !* affirma t-il en pensée pour tenter de se convaincre qu'il n'éprouvait pas ce sentiment, qu'il connaissait pourtant très bien à chaque fois qu'une fille avec qui il était sorti refaisait sa vie sentimentale avec un autre.

Elle lui sourit presque tendrement, comme si cette idée l'amusait. Se moquait-elle de lui ou trouvait-elle cela mignon ? Il préféra ne rien dire. Ce qu'elle lui affirma ensuite réveilla d'autres questions.

*Elle ment, elle n'a absolument pas prévu ce qui vient de se passer, comment peut-elle prétendre qu'elle l'a fait pour ne pas qu'il soit le premier ? Si elle avait voulu se faire un homme, elle aurait pu choisir tant de mangemorts ou de bébés mangemorts, Mulciber, Dolohov, Rosier, Crabbe, Malefoy... La liste est longue !

Mais un instant, Cornedrue! Pour ne pas que Rodolphus ait la prétention d'être le premier ? Cela voudrait dire... qu'elle était vierge ?? Elle ment, à son âge et avec sa beauté, c'est impossible. A moins que... qu'elle se soit vraiment conservée pour ce mariage arrangé... tout est tombé à l'eau alors elle s'invente un prétexte pour justifier ce qui s’est passé. Oh mais dans quel guêpier tu t'es fourré, Cornedrue ! Tu te rends compte des gros ennuis qu'elle risque à cause de toi ? Tu es responsable de tout ça.*

S'il la prenait pour une folle ? A vrai dire, déjà avant cette troisième rencontre, il l'avait pris pour une folle, mais pas pour les mêmes raisons...

"Bien sûr, un être aussi raisonnable et réfléchi que moi ne peut que penser ça."
finit-il par répondre en boutade. Il n'avait pas la moindre envie d'être méchant et désagréable avec cette étrange fille en lui soulignant à quel point son comportement passé, présent, et même son maquillage dégoulinant la rendait digne de Sainte-Mangouste.

"Mais si tu as vraiment une place réservée à Sainte-Mangouste, je pense qu'ils me garderont un strapontin."
conclut-il pour amuser la membre de la famille Black.

Avait-il réussi à la faire rire ? Probablement car elle le gratifia d'un sourire pendant qu'il la nettoyait presque tendrement. De nouveau une scène assez surréaliste où un gryffondor futur membre de l'Ordre réussissait à attendrir et réconforter par le geste et la parole une des plus terribles servantes de Celui-dont-on-ne-doit pas-prononcer-le-nom. Il lui avait donné un rencart et elle avait accepté. Intérieurement, James Potter se disait que ce n'était pas un strapontin que les infirmiers de Sainte Mangouste lui réserveraient, mais une suite présidentielle !

*Non seulement tu t'es engagé dans un sauvetage perdu d'avance, dangereux et improbable, doublé d'une relation avec une de tes pires ennemies, mais en plus tu insistes pour continuer dans cette voie ! Chapeau, Potter !

En attendant, elle a accepté. Si elle était sans espoir, elle aurait refusé tout net.

Quand je la retrouverai dans un mois, elle sera de nouveau endoctrinée et refusera toutes propositions, même de permettre à un horrible traître-à-son-sang comme moi de m'approcher à moins de cinq mètres. Alors, la sauver de ce mariage arrangé ou des mangemorts... Elle rira bien, entre deux endoloris qu'elle m'infligera.

Parce qu'elle n'était pas déjà endoctrinée lorsqu'elle t'a rencontré, Cornedrue ? Elle ne te semblait pas déjà à fond pour sa cause, et sans espoir de la quitter ? Attends qu'un mois passe et que de nouvelles perspectives germent dans son esprit. Tu risques d'être surpris.

Je suis quand même complètement fou.

Là-dessus, on est d'accord.*


La sorcière avait mis la main vers sa poche pour vérifier que sa baguette lui avait été rendue. Elle se recomposa un visage dur - mais sans maquillage- et redevint celle qui avait alpagué le jeune homme une heure auparavant - une éternité auparavant. Elle le menaça de meurtre s'il racontait ce qui s'était passé, d'une voix que Potter jugeait maintenant fausse. Mais était-il objectif ? Il décida de recadrer les choses :

"Tu n'as pas besoin de me menacer pour ça et tu le sais très bien."

Il n'avait pas très envie que leurs joutes verbales reprennent en cet instant, estimant qu'ils avaient passé ce stade. La cousine de Sirius s'éloigna sans un regard et le garçon quitta à son tour la ruelle. Où était-il ? Que devait-il faire ? Il était un peu perdu. Il regarda la jeune femme s'engager dans une rue fréquentée, d'une démarche peu assurée mais qui reprenait peu à peu une contenance. Il essayait de s'imaginer son visage et pensa qu'elle devait faire un gros effort sur elle-même pour ne pas se retourner vers lui... mais qu'elle ne céderait pas et ne se retournerait pas. Lorsqu'elle disparut complètement de la vision du jeune homme, Potter avança à son tour. Que devait-il faire déjà ? Ah oui, acheter le matériel de Sirius et lui pour la rentrée.

Sa sixième année commencerait demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sang et la famille (RP Bellatrix)[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» J'ai vu ton visage dans une goutte de sang. (pv Heli) TERMINE
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Londres :: Le chemin de traverse-