AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Alohomora

avatar

Admin  ♣ Maître du Jeu

Admin
Maître du Jeu


▌Age : 30
▌Parchemins : 569
▌Points de Rp : 135
▌Initiation magique : 01/04/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Ven 14 Oct - 4:42

Groupe deux : James Potter, Edelweiss Miler et Stéphanie Young

Citation :
Vous avez bu du jus de citrouille juste avant de vous coucher. Mauvaise blague de vos camarades ? En tout cas vous vous réveillez au petit matin dans la cabane hurlante, le lieu le plus hanté de Grande-Bretagne et chaque issue semble fermée. Un bruit sourd de cliquetis se fait entendre sous le plancher.


    Règles générales : Vous avez jusqu'au 4 novembre pour finir votre rp. Après chaque tours de jeu le maître du jeu interviendra pour faire avancer les choses. Attention : il interviendra même si uniquement deux joueurs ont postés.
    Je rappel les points que vous pouvez faire gagner à votre maison : Il y a une mention spéciale pour le groupe qui termine en premier : 40 points. Les seconds à terminer font gagner 30 points à leurs maisons puis ce sera 20. Pour ceux qui ne terminent pas le rp dans les temps impartis, ils ne feront gagner que 10 points à leur maison (si le rp a été commencé et uniquement ceux qui ont participé). Tandis qu'un membre d'un groupe qui n'aura pas participé tout le long d'un rp terminé gagnera lui aussi seulement dix points (sera considéré dans ce cas toutes les personnes n'ayant pas répondu à plus de deux tours).

____________________________
Le Staff - Demande de Partenariat - Questions - Postes Libres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.forumactif.fr
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Ven 14 Oct - 8:47

Halloween approchait et des histoires à faire peur commençaient déjà à circuler. non pas sur la guerre et sur Vous-Savez-Qui, mais sur des peurs plus primaires, qui ont un visage moins connu : la peur du Noir, des fantômes méchants faisant passer l'esprit frappeur de Poudlard pour un ange de bonté, des monstres étranges et féroces, des faits inexplicables et magiquement impossible...

Bref, la peur de l'Inconnu.

Malgré lui, le gryffondor de sixième année entendait ce genre d'histoires, dans la salle commune. il lui arrivait parfois d'y contribuer en racontant aux Premières Années effrayés des rumeurs sur la Cabane Hurlante et ses nombreux meurtres, ses 999 fantômes qui empêchaient toute personne de sortir de la Cabane et qui se nourrissait de leurs peurs pour les assécher de leur force vitale, dans le but qu'ils grossissent leurs rangs de spectres meurtriers. et bien sûr, ces histoires absurdes, toutes droit sorties de l'imagination féconde du Poursuiveur, fonctionnaient à merveille, le tout sous les yeux consternés de Remus.

Inévitablement, James recevait une cascade de reproches de la part de Lily-la-préfète, qui enrageait contre le fait que les Première Années aient fait des cauchemars et demandent à rentrer chez eux. Généralement, cela finissait par une course-poursuite.

Ce soir, un verre de jus de citrouille avait été laissé à son intention. Cadeau d'une admiratrice ? Le prétentieux et imprudent Potter n'alla pas chercher plus loin. Pensant qu'il s'agissait de Granger, de Van Alen ou d'une autre, il but son verre de jus de citrouille, appréciant le goût de cette boisson au cucurbitacée.

Il alla se coucher, en train de réfléchir aux prochaines histoires qu'il raconterait aux Premières Années... Quelques histoires effrayantes tournaient déjà dans sa tête.

S'il savait ce qui l'attendait !

* Étrange... Je trouve que mon matelas est bien dur.* se dit le gryffondor avant d'ouvrir les yeux. La première chose qu'il vit furent des planches de bois.

*Je suis tombé par terre dans mon sommeil ?*

Il voulut se lever mais il avait la tête lourde... très lourde.

*Qu'est-ce qui m'arrive ? Je n'ai pas bu d'alcool pourtant !*

Arrivant avec peine à se lever, le gryffondor regarda autour de lui. Il n'était pas seul, il voyait deux autres silhouettes couchées par terre.

"Debout là-dedans! C'est le matin, bande de tire-au-flanc! Peter! Remus ! Debout !"

*Tiens, c'est étrange... depuis quand Peter a t-il les cheveux longs ? Et Remus ? depuis quand a t-il des mains si fines ? Mais.. ce sont des filles ! Mais qu'est-ce qu'elles font dans mon dortoir ?*

Sa surprise s'étendit lorsqu'il reconnut où il se trouvait. il connaissait très bien cet endroit. La cabane Hurlante.

*Mais qu'est-ce que c'est que ce délire ? James, soit tu es toujours en train de rêver mais alors tu as inventé le sommeil "mal de tête" et tu dois te dépêcher de le faire breveter, soit tu as bu beaucoup d'alcool et tu as tout oublié... soit on t'a drogué.*

Potter avait plus le sentiment que la troisième solution était la bonne.

*Mais qui ? Pourquoi moi ? Pourquoi elles ? Et surtout pourquoi ici ?*

Il s'approcha de la plus proche et la secoua un peu.

"Debout! Je crois qu'on a un problème."

*Et je n'aime pas ça.*

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Ven 14 Oct - 23:41

Halloween...Une période que détestait particulièrement la petite Edelweiss. Pourquoi ? La réponse était simple. En vue de conserver sa couverture de "fillette sage, adorable, angélique, polie...etc", elle était obligée de se comporter d'une façon peu honorable et ô combien dégradante à ses yeux, de se montrer effrayée par ces histoires à dormir debout qui ne lui inspiraient rien d'autre qu'un haussement de sourcils las et désapprobateur...En bref, d'agir comme toutes les fillettes de son âge.
Quel ennui...
Rapidement, Edelweiss simula une fatigue intense et prit congé de ses camarades, allant dans son dortoir. Elle alla s'allonger dans son lit, saisissant à la volée le livre qu'elle avait posé sur sa table de nuit pour l'aider à s'endormir. Ce fut à cet instant que la petite fille remarqua le verre de jus de citrouille qui y avait été déposé et qu'elle avait manqué de renverser. Bizarre...Elle ne se rappelait pas l'avoir monté ici. Quelqu'un l'aurait fait pour elle ? Mais qui ?
Edelweiss finit par hausser les épaules et sirota la boisson, non sans une certaine satisfaction. Probablement un cadeau, après tout, personne n'avait de griefs contre elle dans sa maison. Elle avait tout fait pour ça...
Après avoir enfilé sa chemise de nuit, une longue robe blanche laineuse, Edelweiss ferma les yeux.
Le sommeil la gagna rapidement et elle s'endormit, un sourire aux lèvres.


*

"Debout! Je crois qu'on a un problème."

Edelweiss sentit qu'on la secouait. Agacée, elle garda obstinément les yeux fermés. Pourquoi se réveiller ? Elle était encore fatiguée, sa tête lui pesait...
Puis la petite fille réalisa que son matelas s'était considérablement durci durant la nuit et que la voix qui s'était adressée à elle n'était autre que celle de...


"Potter ?! S'exclama-t-elle en se relevant subitement, partagée entre la franche surprise et la colère la plus noire."

Mais qu'est-ce qu'il faisait là, dans le dortoir des filles de Serpentard ? Comment avait-il...?

*Non, nous ne sommes pas dans mon dortoir. On se trouve...à la Cabane Hurlante ?*Songea-t-elle, décontenancée.

Alors ça, elle ne s'y attendait pas. Mais qui avait pu lui faire un coup pareil ? Et pourquoi...Pourquoi se retrouvait-elle dans CET endroit ?
Edelweiss déglutit. Certes, les histoires d'Halloween ne l'effrayaient pas mais celle-ci était différente. La Cabane hurlante l'avait toujours franchement terrorisée, elle s'était toujours imaginée qu'elle était peuplée d'êtres comme Peeves, comme ce monstre qui avait sévi à Poudlard dans les années 50 et dont son père lui avait parlé...En bref, un endroit terrifiant dans lequel elle n'aurait jamais voulu aller. Et voilà qu'elle s'y retrouvait...
Edelweiss prit une grande inspiration, songeant qu'elle devait rester calme. Ce n'était probablement qu'une mauvaise blague, peut-être même que Potter était dans le coup...Lui qui n'arrêtait pas de la titiller ou de lui faire des farces...


"Qu'est-ce qui se passe ? Une farce de mauvais goût ou, toi non plus, tu ne sais absolument pas ce qui t'a mené ici ?"

Mais pourquoi, entre toutes les personnes à Poudlard, devait-elle se retrouver avec JAMES POTTER ? Pourquoi n'aurait-elle pas pu être...?
Un soupir lui échappa. Avec Severus Rogue...Il l'aurait rassuré, serré dans ses bras...
Non, probablement pas. Mais il aurait trouvé rapidement une solution, ingénieux et rusé qu'il était, et Edelweiss aurait pu en profiter pour faire un peu sa connaissance. En toute innocence, bien sûr...
Edelweiss remarqua alors que tous deux n'étaient pas seuls. Une autre personne dormait à leurs côtés. Une Poufsouffle. Super. Un blaireau féminin, c'était tout ce dont elle avait besoin. Toutefois, elle ne pouvait pas exprimer ces pensées qui lui traversaient l'esprit et Edelweiss se contenta donc de dire :


"On la réveille ou non ? J'ai l'impression qu'elle risque de paniquer un peu..."

Elle-même n'était pas très rassurée mais les années qu'elle avait passées à peaufiner son masque lui permettaient de cacher la moindre de ses émotions.
Toutefois, elle ne réussit pas à dissimuler l'élan de honte qui la saisit lorsqu'elle comprit qu'elle se trouvait en chemise de nuit devant l'héritier de la Noble famille Potter. Des rougeurs s'étalèrent sur son visage. Quelle disgrâce pour l'unique héritière de la Grande Famille Miller !
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Sam 15 Oct - 7:01

Halloween, la jeune fille adorait cette fête. Elle y pensait même des semaines à l'avance. Elle écoutait diverses histoires effrayantes, même si elle savait qu'elle en ferait des cauchemars la nuit. Elle bailla plusieurs fois, alors que ses camarades de chambre discutaient, fatiguée et ne pouvant plus tenir elle leur souhaita une bonne nuit et les laissa.

Elle était excitée et réfléchissait sans vraiment savoir à quoi. Elle prit un verre qui se trouvait à côté de son lit et le but. Elle l'avala difficilement et fit une grimace, elle détestait le jus de Citrouille. Mais, que faisait-il là? Stéphanie pensa que quelqu'un lui l'avait sûrement offert et ce serait mal poli de ne pas le terminer. Avec difficulté, elle finit le reste d'une simple gorgée et s'endormit assez lentement en se tournant et se retournant dans son lit.


Elle entendit des voix, ses amies étaient déjà réveillées. Elle soupira doucement, sans vouloir se réveiller. Elle poussa un petit grognement en espérant qu'elles l'entendent et qu'elles aillent papoter ailleurs.

Une jeune fille parlait, mais sa voix ne ressemblait à aucune qu'elle connaissait. La Poufsouffle entrouvrit les yeux, ils n’étaient que deux, la plupart devaient déjà être descendues. Mais quelle heure était-il?

Les deux personnes ne l'avaient sûrement pas entendues. Elle ajouta d'une voix plus forte:

"Laissez-moi dormir!"

Stéphanie se leva finalement, elle ne pouvait plus se rendormir. Elle fixa les deux jeunes gens puis l'endroit où elle se trouvait. Sa première idée fut de hurler, mais elle préféra rester calme.

"On est où là?"

Même si elle pensait connaître cet endroit, elle n'en était pas sûre. Sa voix était un peu tremblante, elle avait sûrement peur de la réponse. Elle ne comprenait pas pourquoi elle s'était retrouvée avec ces deux personnes-ci. Elle préféra ne poser aucune question, il est vrai que Kasey aurait pu l'empêcher de paniquer, mais il fallait faire avec!

"Au fait qu'est-ce qu'on fait là?"

Des milliers de questions se bousculaient dans la tête de la Poufsouffle qui na savait plus quoi penser. Elle avait peur, surtout qu'elle connaissait à peine les personnes avec qui elle était. Elle sentit comme une petite chatouille sur sa joue. elle essaya de voir ce que ça pouvait bien être. Elle se rendit vite compte que c'était...

"Une fourmi!!!"

Elle sursauta et avec des gestes de la main, elle réussit à l'enlever. Elle soupira et regarda autour d'elle s'il n'y en avait pas d'autres. Se retrouver dans cet endroit l'avait rendu encore plus peureuse qu'elle ne l'était. Elle passa main dans ses cheveux, pour une fois qu'elle besoin d'une brosse, elle n'en trouvait pas.

Ce n'était pas le moment d'y penser, il y avait plus important pour l'instant. Elle commençait à se demander ce qui était arrivé à son frère. Elle respira lentement en espérant qu'il aille bien. Elle voulait maintenant sortir le plus vite possible de cet endroit. Elle se leva et chercha une sortie du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alohomora

avatar

Admin  ♣ Maître du Jeu

Admin
Maître du Jeu


▌Age : 30
▌Parchemins : 569
▌Points de Rp : 135
▌Initiation magique : 01/04/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Lun 17 Oct - 4:48

Citation :
La pièce dans laquelle vous êtes enfermés est entièrement vide. Seul une vieille toile d’araignée fait office de décoration. Tout à coup vous apercevez une porte, comme si elle venait juste d’apparaitre. Cette dernière s’ouvre et vous apercevez un vieux lit avec des vieux draps rapiécés dont la couleur d’un vieux rouge rappelle étrangement celle du sang séché.

____________________________
Le Staff - Demande de Partenariat - Questions - Postes Libres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.forumactif.fr
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Mer 19 Oct - 2:17

La jeune fille que Potter avait légèrement secouée se leva et ils se reconnurent.

« Mi-Vipère ? »

Au début, Potter appelait Edelweiss par son nom de famille, Miller, puis il avait allégrement transformé le patronyme de l'adolescente en ce délicieux surnom évocateur de ce qu'il pensait d'elle... il était cependant très surpris de la voir. Elle semblait aussi surprise que lui, lui demandant même si ce n'était pas une ses idées.

« Mais bien sûr, c'est ma passion de m'habiller en pyjama et d'enlever des gamines de douze ans de leur dortoir pour les emporter dans une cabane hantée. Tu ne le savais pas ? Je ne comprends pas pourquoi le choixpeau ne t'a pas envoyé à Serdaigle, quelle intelligence fulgurante ! » répliqua t-il très ironiquement.

Aucune raison que le capitaine de Gryffondor prenne des gants avec la jeune fille. Pour lui, toute serpentarde est une ambitieuse et une mangemorte potentielle. Il ne se privait pas de lui faire quelques menues blagues de mauvais goût, malgré les recommandations de Remus qui lui rappelait qu'elle a toujours été gentille et aimable avec les autres. Une serpentarde gentille n'existe pas pour le bouillant gryffondor. Soit elles ont un défaut bien visible... soit elles cachent leurs défauts et c'est encore pire !

Mais bien sûr, c'était, aux yeux de Potter, une jeune adolescente un peu naïve. Son hostilité était donc mesurée et finalement, un peu paternaliste.

La troisième « invitée » de la Cabane Hurlante n'était toujours pas réveillée. Edelweiss se demandait s'il fallait la réveiller.

« A partir du moment ou tu hésites à la réveiller, Mi-Vipère, c'est qu'il faut donc la réveiller tout de suite ! Et puis, si elle est jolie et de mon âge, je tiens à m'en occuper. Observe et prends-en de la graine. »

Il posa la main sur l'épaule de la sepentarde pour l'écarter doucement. Mais l'endormie se mit à se lever avant. Elle semblait plus inquiète encore que la petite Edelweiss, elle avait la voix qui tremblait et paniqua un peu à cause de la fourmi qui se promenait gentiment sur sa joue.

« Young ? » demanda Potter. Il se souvenait un peu de la Poufsouffle, elle l'avait disputée parce qu'il avait fait une blague d emauvais goût à son jeune frère Philippe. Il avait essayé de lui ouvrir les yeux sur le fait que son serpentard de frère devenait mauvais * comme tous les serpentards* mais elle ne l'avait pas cru. Ils ne s'étaient pas revus depuis cette dispute, Potter ne se souvenait pas même du prénom de la jeune fille. Il savait qu'elle n'était pas de son année, c'est tout. Pas le meilleur point de départ pour draguer. Surtout que la présence inopportune de la « mi-vipère » n'arrangeait pas les choses.

« Celui qui nous a mis là a le goût du contraste. Nous n'avons rien en commun... aucun d'entre nous. Ni l'année, ni la maison, ni même le quidditch ! » conclut-il. « Par contre, je soupconne la patte d'un serdaigle... si c'est Gabriel, il va m'entendre ! »

En effet, son cher fournisseur en matériel de blagues diverses aidait souvent les maraudeurs et participait à certaines d'entre elles. Tentait-il une carrière en solo ?

*A moins que Sirius soit complice ? *

« Non, je suis stupide. Pour accéder à vos dortoirs, c'est forcément une ou plusieurs filles qui nous ont fait le coup ! »
Il se rappela en effet qu'aucun garçon ne peut accéder aux dortoirs des filles... alors que l'inverse était possible. Criante injustice ! Potter militait pour que les garçons puissent aussi rendre visite à leurs camarades du sexe opposé, au nom de l'égalité bien sûr...

James n'était pas insensible au fait que Stéphanie Young soit légèrement habillée mais il préférait ne pas trop y penser. L'urgence était de sortir de la Cabane Hurlante et de faire suffisamment peur aux deux jeunes filles pour qu'elles continuent de croire que la cabane était hantée. Si elles revenaient dans leur dortoir en affirmant qu'elles ont été à l'intérieur de la Cabane et qu'elles n'ont rien vu d'extraordinaire, ce serait la catastrophe !

*Mais aucun d'entre nous n'a sa baguette... comment puis-je faire ? *

James se posait juste la question qu'une porte apparut... une porte que le Maraudeur ne connaissait pas.

*Mais c'est quoi, ce délire ?? *

La porte s'ouvrit sur un vieux lit aux draps rouges sang.

*Il n'y a jamais eu un tel lit dans la Cabane ! Remus y va rarement pour se reposer... Et c'est quoi, ces draps ? *

« Ca ne me plait pas du tout... » lâcha t-il.

Il regarda ses camarades d'infortune et tenta un sourire.

« Bon ! Manifestement, quelqu'un veut qu'on entre dans cette chambre. C'est évidemment un piège et le plus sage serait de rester ici et d'attendre les secours, surtout que nous n'avons rien pour nous défendre. C'est pourquoi je propose de nous précipiter dans le piège. Je passe devant. Mi-Vipère, au milieu, tu restes bien derrière moi et tu retiens ton venin le plus possible. Young, tu assures nos arrières en essayant de ne pas claquer tes jolies dents. C'est parti ? »

Et James Potter, mi-inquiet, mi-excité, marcha vers la porte.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Mer 19 Oct - 5:58

Stéphanie cherchait encore un endroit par où sortir. Malheureusement, elle n’en trouvait aucun. Et s’ils devaient rester ici toute leur vie? Elle aurait pu survivre, mais avec une meilleure compagnie que celle de ce Potter.

« Celui qui nous a mis là a le goût du contraste. Nous n'avons rien en commun... aucun d'entre nous. Ni l'année, ni la maison, ni même le quidditch ! »

Stéphanie se retourna et approuva d’un signe de tête la phrase que venait de dire James. Mais, elle n’y fit pas longtemps attention. Elle ne perdait pas espoir, même si elle n’avait aucune chance de trouver quelque chose. Potter cherchait la personne qui aurait bien pu les amener ici, mais la Young avait bien d’autres choses à faire que d’écouter ses idées.

Pourquoi tant de haine? Eh bien, tout simplement parce que James avait fait une blague à son frère, et protectrice comme elle l’est, Stéphanie s’est disputée avec le Gryffondor. Il n’aimait pas les Serpentards pour une raison inconnue à la jeune Poufsouffle.

« Ça ne me plait pas du tout... »

La jeune fille se retourna et vit une porte elle s’en approcha rapidement et vit à l’intérieur un lit tâché de sang. Un hurlement sorti de sa bouche, sans qu’elle ne le veuille. Comment avait-elle pu la rater? C’était impossible! Elle fixait la mystérieuse pièce alors que James donnait des instructions.

*Pour qui il se prend celui-là ?*

Même si la jeune fille n’avait aucune envie de l’écouter, il fallait bien qu’ils sortent de là et ce n’était pas en s’énervant qu’ils réussiraient. Mais, avant qu’il entre, elle ajouta d’une voix assez forte pour qu’il l’entende :

« C’est Stéphanie, et pas Young s’il te plaît ! »

Elle resta devant la porte alors que James et la Serpentard entraient dans la pièce. Elle commença à taper du pied sur le sol, elle serait rentrée la première si elle l’avait pu. Mais, elle aurait aussi préféré que quelqu’un surveille, pour être sûre qu’ils n’y auraient aucun danger. Cette fois-ci c’était tombé sur elle. Après seulement quelques secondes à attendre, Stéphanie ne put s’empêcher de demander d’une vois impatiente :

« Alors, qu’est-ce que vous avez trouvé ? »

La Young préféra ne pas se tourner, elle avait peur qu’il se passe quelque chose pendant qu’elle lancerait un regard interrogateur aux deux personnes avec qui elle était coincée. Elle aurait préféré être habillée d’une autre façon pour une aventure comme celle-ci. Elle aurait été bien plus à l’aise dans un jean et un T-shirt très grand. Comme celui qu’elle avait acheté beaucoup trop large pour elle.

Malheureusement, elle n’avait pas le choix. Quelques fois, elle tirait sa robe vers le bas et devait ensuite la tirer vers le haut sans savoir quoi faire de sa tenue. Elle finit par abandonner et croiser les bras. Elle s’ennuyait tellement qu’elle commença à faire des grimaces. Elle avait l’air idiote, mais il n’y avait personne, à part James et l’autre jeune fille dont elle ne connaissait pas le prénom. Même si ce n’était pas le moment, elle décida de faire les présentations :

« Au fait, moi c’est Stéphanie ou Steph si tu veux. Et toi, tu t’appelles comment? »

Comme elle ne regardait aucun des deux, il aurait été difficile de dire à qui elle s’adressait. Mais, comme James savait sûrement qu’elle ne lui parait pas à lui, la jeune fille comprendrait sûrement. En attendant une réponse, Stéphanie soupira. Qu’avait-elle bien pu faire pour finir ici? Elle essayait de trouver des points positifs à ce qu’il lui arrivait. Mais, malgré ses longues réflexions, elle n’en trouvait aucun.

Elle baissa son regard et elle crut entendre un bruit. Elle sursauta avant de se rendre compte que c’était elle qui l’avait fait en donnant un coup dans la porte avec sa main. Elle était réellement stressée et avait peur de tout, jamais elle n’avait ressenti une frayeur pareille. Dire qu’elle ne savait pas ce qu’il risquait de lui arriver et ce qui se trouvait ici…
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Mer 19 Oct - 23:33

*Il y a bien un Dieu dans ce monde. Et il me hait.*

C'était à cela que la petite Edelweiss songeait alors que Potter s'amusait une fois de plus à la faire tourner en bourrique. Un imbécile, ce Gryffondor niaiseux. Et il se permettait de la prendre de haut, elle, la Noble Edelweiss Miller ? Et surtout pas Mi-Vipère...Quel surnom stupide et disgracieux. Tout à fait son genre.
Le Pote Potter avait toutefois fait une remarque des plus intéressantes. Une fille aurait fait le coup et les aurait entraînés ici...Ou plusieurs...
Edelweiss ne connaissait qu'une fille pour faire un coup pareil. Elizabeth Bab-quelque chose. Cette Serdaigle qui s'amusait à la faire chanter depuis qu'elle avait eu connaissance de son secret. Tout à fait son genre. Sans compter que, parmi eux trois, il n'y avait AUCUN Serdaigle. Dans l'esprit de la fillette, Elizabeth passa de "potentiellement suspecte" à "Coupable numéro 1". Cependant, elle choisit de garder cette information pour elle. Pourquoi ? Tout simplement à cause de la cruelle loi qui avait tendance à régner à Poudlard : les petits ont tort, les grands ont raison. En tant que troisième année, elle n'avait qu'à ravaler son opinion jusqu'à ce que quelqu'un se décide à y songer. Quel ennui...
A cet instant là, Edelweiss remarqua soudain une porte, dont elle n'avait pas noté la présence auparavant. Celle-ci s'ouvrit et dévoila un spectacle qui glaça le sang de la petite fille dans ses veines. Un lit miteux, tâché d'un rouge qui n'était que trop évocateur...
Cette vue fit remonter des souvenirs douloureux, du temps où son père n'était qu'un vil et stupide séducteur, incapable de parer à ses pulsions. Combien de fois avait-elle, par méprise, assisté à une scène atrocement gênante, où son père profitait de l'absence des Grands-parents Miller pour convier une quelconque prostituée et profiter violemment d'elle ? Son père n'avait jamais été un tendre avec les femmes...Et son lit se parait souvent du même sang qu'elle voyait aujourd'hui.
Un frisson prit Edelweiss et elle se détourna de cette vue, tremblante. Il lui fallut énormément de maîtrise d'elle-même pour ne pas pleurer. Elle n'aimait pas se rappeler de ces choses, de cet aspect si détestable de son père, de sa famille...
Quand Potter leur proposa d'entrer, Edelweiss eut un haut-le-coeur. Etait-il vraiment débile ? Se jeter ainsi dans le piège tendu ? Sans moyens pour se défendre ?
Sans sa baguette, Edelweiss avait la sensation d'être nue comme un ver, aussi vulnérable que devait l'être sa moldue de mère...
Pourtant, sans doute par peur de devoir rester seule, elle suivit Potter, parvenant de moins en moins à dissimuler ses troubles et sa frayeur. Elle ne voulait pas être ici...Elle voulait sortir ! Partir d'ici !
Finalement, Edelweiss franchit la porte, les entrailles nouées par la peur.


(H-j : Je ne sais pas trop si le MJ va intervenir pour décrire le contenu de la chambre, alors je préfère attendre sa réponse avant de répondre aux questions de ton perso, Steph ^^. Ca ne te dérange pas ?)
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alohomora

avatar

Admin  ♣ Maître du Jeu

Admin
Maître du Jeu


▌Age : 30
▌Parchemins : 569
▌Points de Rp : 135
▌Initiation magique : 01/04/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Dim 23 Oct - 9:35

Citation :
Le reste de la chambre était vide. L'endroit sentait le moisi et le renfermé, comme si cela faisait bien des années que personne n'y avait mis les pieds. Une couche impressionnante de poussière s'était accumulée au sol. Aucune trace de pas n'était visible.

Un cri retentit. Était-ce celui d'un homme ou bien celui d'une femme ? Impossible à savoir tellement il semblait déformé par la douleur et la peur.

Trois portes apparurent devant leurs yeux.

La première sur la gauche était rouge. Elle était en bois, sur le devant un lion était gravé, de sa gueule semblait couler un liquide visqueux.

La seconde, celle du milieu était jaune. On pouvait apercevoir qu'elle était en fer, la peinture jaune semblait très écaillée. Sur le devant, un blaireau était forgé, il semblait plongé dans un profond sommeil.

La troisième, celle sur la droite était verte. Sa matière était le marbre et un serpent était gravé en son devant, vu de profil, se mordant la queue. Ses yeux étaient ouverts et au lieu d'être de marbre ils semblaient étonnamment réel. Il pleurait et ses larmes en atterrissant sur le sol faisaient un bruit régulier de ploc ploc.

Une minutes passa. Puis ce fut deux et trois. Au début le son était ténu, presque inaudible. Puis il devient évident que c'était une voix d'enfant qui chantonnait, mais quoi ? Et plus le temps passait, plus l'enfant semblait proche et chantait fort.

« Tic tac, fait l'horloge,
Et maintenant, qu'allons-nous jouer ?
Tic tac, fait l'horloge,
Maintenant que l'été est parti.

Tic tac, fait l'horloge,
Et toutes les années s'envolent.
Tic tac, fait l'horloge,
Vous et moi devrons mourir.

Tic tac, fait l'horloge,
Le rouge, le jaune, le vert,
Tic tac, fait l'horloge,
Il vous faudra choisir.

Tic tac, fait l'horloge,
Dépêchez-vous, petites âmes.
Tic tac, fait l'horloge,
Le jeu peut prendre fin si vite.
 »

____________________________
Le Staff - Demande de Partenariat - Questions - Postes Libres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard.forumactif.fr
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Mar 25 Oct - 2:31

Potter entra dans la chambre, Edelweiss sur ses talons. Il se doutait bien que cette situation ne plaisait à aucune des deux filles, mais il tenait à ce que la serpentarde soit à portée en cas de danger... et qu'elle soit surveillée en cas de trahison. C'est une serpentarde après tout.
Cependant, la gamine semblait terrorisée et le capitaine des Gryffondors sentait qu'elle ne faisait pas semblant. L'aspect effrayant de la pièce et le fait de devoir entrer semblait beaucoup coûter à la jeune adolescente. James était partagé entre l'envie de lui faire encore plus peur pour se moquer des verts-et-argent ou de tenter de la rassurer pour éviter une crise de panique de sa part qui risquerait de contaminer la Poufsouffle.

« Tout va bien, Mi-vipère, ce n'est qu'un lit affreusement vieux et laid appartenant sûrement à un vieux monsieur, dans une chambre miteuse. Pas de quoi sauter au plafond... »Il se mit à parler fort pour dédramatiser la situation et si possible, arracher un sourire à la petite :

« Eh, Papy ! Je lui mets pas une étoile à ton hôtel! Ou alors dans les nombres négatifs ! »La Poufsouffle se présentait. Son prénom était Stéphanie. Prétexte supplémentaire pour que James se remette à parler fort en levant la tête :

« Eh, Papy ! Il nous faudrait du thé et des gâteaux, on se présente. Ah, le service, de nos jours ! »
Il montra la petite serpentarde à la Cinquième Année.

« Steph, puisque tu acceptes qu'on t'appelle ainsi, voici Edelweiss Miller, dite Mi-vipère. Mi-Vipère, voilà Stéphanie Young, dite Steph, et moi c'est James Potter, dit « le beau vantard ténébreux », ou « le magnifique » ou « capitaine » . enfin, on m'a donné plein de surnoms, appelez-moi simplement: Seigneur et Maître. »Il rit, toujours pour les rassurer. Mais intérieurement, il pensait que leur situation était franchement inquiétante et il avait un peu peur lui aussi.

*Cette chambre n'existe pas dans la Cabane Hurlante. Soit quelqu'un a changé le mobilier... soit je n'ai aucune idée de l'endroit où nous sommes. Nous sommes sans baguette et il n'y a rien dans cette chambre pour se défendre.*Rien à part les vieux draps... mince protection mais sait-on jamais ? Potter s'approcha du lit et arracha les draps rouges sang. Il plia le drap et le tendit à Edelweiss.

« Tiens, au cas où on fait une mauvaise rencontre, tu le balanceras sur l'agresseur ou tu t'en serviras pour te protéger. Je t'aurai bien donné le matelas, mais il risque d'être un peu encombrant. »Puis, il se tourna vers la Poufsouffle.

« Manifestement, il n'y a rien ici. Pas de quoi être effrayé... »

Il eut à peine le temps de le dire qu'un affreux cri retentit. Ce n'était pas Stéphanie... ni Edelweiss !

*Mais il se passe quoi, dans cette maison ?*
Il vit les yeux ronds de sa camarade et se retourna. Ses yeux à lui devinrent ronds comme des soucoupes. Trois portes... d'où venaient-elles ?

*Si ce n'est pas de la pure magie noire, je ne m'appelle plus Cornedrue !*
Les trois portes correspondaient aux trois maisons dont les adolescents dépendaient. Le lion de la première porte était beaucoup plus inquiétant que celui inscrit sur le blason de l'école. Le blaireau dormait, ce à quoi Potter ne put s'empêcher de penser: *Même pour faire peur, les Poufsouffles sont nuls ! * et la troisième porte montra un serpent pleurant.

*Quelle mauvaise connaissance des serpentards! Si j'en vois un pleurer d'autre chose que de rage, c'est que le choixpeau s'est trompé de maison ! *Manifestement, l'une des trois portes devaient montrer la sortie et les deux autres sont des pièges... à moins que les trois soient des pièges ! Le gryffondor eut juste le temps de demander « et si on ne bougeait pas, rien que pour faire enrager l'organisateur ? » qu'il entendit une voix enfantine chanter.

*C'est une menace très claire et carrément inquiétante... *

Tel qu'il le comprenait, ils étaient embarqués dans une sorte de jeu pervers où ils risquaient de mourir. S'ils étaient restés en vie, c'est qu'ils amusaient le kidnappeur. S'ils ne l'amusaient plus...

*Là, je n'ai pas le choix, il faut absolument rassurer les deux autres. *« Ça ne vaut pas Célestina Moldubec » sortit-il à ses compagnes. Il parla de nouveau fort, tête levée: "Elle est nulle, ta chanson, papy ! »

Quelle porte choisir ? Manifestement, il ne fallait pas traîner.

« Je ne sais pas pour vous, mais il est hors de question qu'on se sépare. Je propose que nous prenions tous la même porte. Et s'il faut choisir, je choisirai la porte serpentard. »Il ébouriffa affectueusement les cheveux d'Edelweiss et expliqua son choix.

« Toutes les portes doivent être des pièges. A choisir, je préfère lutter contre des serpents que contre autre chose. Disons que j'ai l'habitude. Et puisque le serpent pleure, c'est qu'il enrage déjà de sa défaite prochaine ! »
Plus sérieusement, il raisonna ainsi :

« Tout ça, c'est de la magie noire. Et, ne vous en déplaise, les serpentards sont connus pour la pratiquer. En choisissant la porte de leur maison, on tombera peut-être justement sur le responsable de ce jeu stupide. »
Il se tourna vers Stéphanie mais parla aux deux filles.

« Et vous, qu'en pensez-vous ? On tente le coup de rester ici ? On choisit la porte serpent ? Ou vous avez une autre suggestion ?»

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Dim 30 Oct - 23:47

Alors que Stéphanie attendait une réponse de la jeune fille, elle entendit la voix de James qui avait décida de faire les présentations. Puis, il rit comme ci leur situation était comique! Alors qu'il parlait encore, Stéphanie sursauta après avoir entendu un cri, elle se retourna, ce n'était pas Edelweiss. Alors qui avait bien pu pousser un tel hurlement?

Elle appuya son épaule contre la porte pour ne pas tomber et serra la poignée de ses deux mains. Que devait-on faire dans ce genre de cas? Elle tremblait de tous ses membres, car elle avait froid et peur en même temps. Elle cogna violemment sa tête contre l'une de ses mains en se demandant comment elle avait bien pu atterrir ici. Tout lui faisait peur, même ses cheveux.

Quand elle les sentait touchait ou même effleurait sa jour, elle avait envie de hurler. Tout à coup, trois portes apparurent devant leurs yeux. prise de panique, elle s'éloigna sans cesser de les fixer jusqu'à arriver au niveau de la jeune Edelweiss. Chacune montrait l'animal qui représentait chaque maison. Mais de manière plus effrayante. il n'y avait que le blaireau qui semblait dormir calmement.

*Enfin quelque chose qui ne fait pas peur*

Stéphanie soupira, mais faillit s'évanouir en entendant la voix d'un enfant. Sa chanson faisait frémir, ils devaient choisir une porte et vite. Quand elle fut finie, Potter était bien obligé d'ajouter quelque chose. Tellement terrorisée, elle finit par lui donner un coup sur l'épaule:

"Arrête de dire des idioties Potter! Je ne vois pas ce que Célestina Mondubec ou Modubec ou même Moldubec a avoir avec notre problème!"

Elle passa sa main dans ses cheveux, alors qu'elle fixait les trois portes laquelle choisir? Pourquoi fallait-il toujours faire un choix? Ils ne pouvaient pas tout simplement les laisser partir? James ajouta qu'ils ne devaient pas se séparer, Stéphanie acquiesça elle n'avait aucune envie de se retrouver seule dans cet endroit.

Potter proposa de prendre la porte du serpent et demanda l'avis des deux jeunes filles en ne regardant que la Young qui allait devenir folle. Elle détestait devoir prendre des décisions, ce serait totalement de sa faute s'il leur arrivait quelque chose, sinon.

"Je...je n'en sais rien."

La jeune Poufsouffle baissa le regard se sentant inutile, elle avait une immense envie de pleurer, mais elle se retint. Malgré ça, quelques larmes tombèrent en laissant deux petites tâches sur le sol. Elle les essuya rapidement d'un geste brusque avec sa manche et releva lentement la tête.

Elle aurait pu ajouter quelque chose de plus ou moins intelligent, mais elle préféra rester silencieuse. Elle n'avait aucune envie de dire quelque chose d'idiot qui ne leur servirait à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Jeu 3 Nov - 3:41

A peine le Gryffondor lui avait-il donné le drap qu'Edelweiss le lâcha, les mains tremblantes. Mais quel imbécile ! Tout ce qu'il trouvait à faire, c'était de lui tendre ce qui la répugnait. La petite demoiselle avait déjà été fort contrariée devant les plaisanteries stupides de Potter. Bon sang, il ne pouvait pas simplement utiliser sa cervelle pour trouver un moyen de sortir d'ici ? Non, Monsieur le séducteur devait jouer de ses charmes et forcément essayer de s'approprier la naïve Poufsouffle qui leur tenait compagnie, en plus de se comporter comme un parfait imbécile.
Un cri retentit et Edelweiss sursauta, son cœur se mettant à battre à toute allure et ses tremblements s'accentuant de plus belle. Puis une voix se fit entendre et chantonna une morbide berceuse. Afin d'oublier sa frayeur, Edelweiss commença à réfléchir aux paroles, tout en observant les mystérieuses portes qui étaient apparues devant eux. Elle leva les yeux au ciel quand Potter crut bon de devoir faire son intéressant. Et finit par définitivement désespérer quand il leur fit part de sa suggestion. Ce fut cependant d'un ton calme et posé, maîtrisant l'agacement qui s'était emparé d'elle, qu'Edelweiss s'exprima.


"Potter, en tant qu'élève de 6ème année, je t'estimais plus perspicace. Pour ma part, je ne prendrais pas le risque de m'aventurer à travers la porte que tu as suggéré. Les serpents peuvent être bien plus dangereux que tu le crois. L'un d'eux, le Basilic, a même la particularité de pouvoir tuer d'un simple regard. C'est peut-être ce que signifie la larme, par ailleurs."

Sans attendre la moindre remarque de ses camarades, Edelweiss poursuivit son raisonnement :

"Bien que le blaireau reste un animal sauvage et potentiellement dangereux, en particulier dans ce cas-ci où nous n'avons pas nos baguettes à disposition, je proposerai plutôt cette porte. Le blaireau semble endormi donc, en faisant preuve de discrétion..."

Sur ce dernier mot, Edelweiss lança un regard appuyé à son aînée Poufsouffle. Qu'elle les épargne de ses gémissements intempestifs !

"On pourrait tout aussi bien rester ici, mais le message restait assez clair. Même si l'instigateur de cette chose n'en venait pas à de telles extrémités, je pense qu'on risque plus à ne pas bouger qu'à tenter le coup."
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Lun 19 Déc - 4:39

Face au cri et à la chanson macabre, la petite serpentarde semblait avoir plus la tête sur ses épaules que la poufsouffle, qui s'accrochait désespérément à la porte. Devant la dérision de Potter, la blairontine lui mit même un coup d'épaule. Il vit son visage de près et elle semblait paniquée. Edelweiss, par contre, l'effet de surprise passé, semblait se concentrer.

*Déjà habituée à la magie noire ?*

Ce qui ne l'empêcha pas de rejeter le drap que le gryffondor lui avait laissé pour qu'elle se protège. Si mince fût le bouclier, ce n'était pourtant pas chose à rejeter dans une maison aussi dangereuse, alors qu'ils étaient privés de baguette !

*Jolie... mais complètement crétine, comme tous les serpentards !*

Dans cette pensée sans réel fondement (après tout, ils ne devaient connaître que le quart de la moitié de tous les serpentards de Poudlard), l'adolescent fit un rapide tour d'horizon de ses deux compagnes. Lorsqu'il leur demanda leur avis pour les portes, Stéphanie Young ne put rien dire. Elle semblait à la limite de la crise de nerfs. Des larmes commençaient à couler et elle était incapable d'émettre un avis. Elle avait même reculé jusqu'à arriver à la hauteur d'Edelweiss.

*Elle est complètement déboussolée... et je ne peux pas lui donner tort ! Pourtant, il faut être fort, la rassurer et la prendre en main car si nous sombrons tous dans la panique, nous serons morts !*

La gamine de troisième année ne supporta pas les préjugés qu'avait le gryffondor sur sa maison et très calmement, privilégia la maison au blaireau. Elle se permit même de lui faire la leçon, à lui, James Potter, sur les serpents !

*Une vraie demi-vipère, cette Mi-vipère. Elle maîtrise ses nerfs, elle essaie de raisonner et même de m'envoyer des piques qu'elle doit imaginer discrètes. C'est une forme de courage... mais ce n'est pas le même que le mien !* pensa James, un sourire aux lèvres. *Le Grand Pâle sera ravi de l'accueillir chez lui dans quelques années, elle a des pré-dispositions dans l'hypocrisie... comme Servilus et les autres dégénérés de crotales comme Régulus ! Mais bon, essayons quand même de lui faire entendre raison. Au moins, elle ne pourra pas se plaindre d'avoir été maintenue dans l'ignorance. Et puis, ce n'est encore qu'une gamine de douze ans et des poussières.*

James lui sourit et lui répondit sans aucune agressivité, avec ironie et calme.

"Ma chère Mi-Vipère, je ne doute pas que tu me pensais plus perspicace et je suis vraiment désolé de t'avoir déçue sur ce point mais moi au moins, j'ai l'habitude de dire ce que je pense et justement je pense que tu es une crétine de la dernière catégorie, ce qui a pour don de m'amuser énormément. Trois portes ont l'air dangereuse, une seule ne l'est pas, autrement dit c'est l'équivalent d'une porte marqué "piège" dessus avec une cible rouge et blanche au centre, et tu proposes de t'y précipiter. J'aime bien. Mais tu fais bien de dire qu'il faut faire preuve de discrétion, on ne sait jamais, des fois que le responsable de tout ça soit aveugle et sourd et qu'il ait chanté dans le vide sans savoir que nous étions là. Du coup, il ne déclenchera pas son piège..."

Il s'approcha de ses compagnes et ramassa le drap. Après tout, c'est la seule arme dont ils disposaient.

"Sinon, pour tes théories fumeuses de basilic et de larmes, je passerai outre en pensant que ton jeune âge te prédispose à croire en l'existence d'un serpent géant mythique que personne n'a jamais vu depuis des siècles, au lieu de simplement te rappeler que l'eau est l'élément associé à ta maison et que les larmes s'expliquent tout bêtement à cause de ça. Tu ne pouvais pas savoir, après tout, tu vis dans une salle commune dégoulinante d'eau que depuis deux ans et demi, tu as beau être bien plus perspicace que moi, tu ne peux pas te rappeler de tous les détails."

Il l'ébouriffa affectueusement mais très vite, en frottant sa main sur le sommet du crâne, ce qui acheva de décoiffer la pré-adolescente.

"Au moins, on est d'accord sur une chose : il ne faut pas rester ici. Puisque Mi-vipère, cette grande penseuse, croit qu'il faut sauter dans le piège, allons-y ! En plus, Stéphanie, c'est ta maison, tu pourras sûrement nous être très utile."

Il se dirigea vers la porte au blaireau et mit la main sur la poignée. Il enroula le drap autour de son autre bras pour avoir un mince bouclier.

"On y va ? Les femmes et les enfants après." déclara t-il en regardant successivement Stéphanie et Edelweiss.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   
Mer 4 Jan - 22:02

Stéphanie se sentait vidée. Elle était paralysée dans son propre corps. Sa bouche n'arrivait à sortir aucun son, comme si elle n'avait plus de voix. Elle laissa James et Edelweiss parler entre eux, perdue dans ses pensées. Comment avait-elle pu se laisser tant aller? Il fallait qu'elle se reprenne en main. Mais, plus facile à dire qu'à faire. Elle avait envie d'avoir peur.

En plus, il y avait de quoi! Elle n'avait pas à rester tout le temps courageuse. Mais, ce n'était le meilleure moment pour paniquer. Elle attacha ses cheveux en une queue de cheval serrée, preuve qu'elle pouvait encore bouger. Elle s'approcha d'Edelweiss en laissant tout de même un espace entre elles.

Elle ne comprenait rien à leur conversation. Elle faisait semblant d'écouter. Mais, elle finit par s'amuser avec l'une de ses mèches de cheveux. Elle aimait beaucoup ses cheveux blonds, elle les tenait de sa tante. On lui répétait souvent qu'il y avait une ressemblance frappante entre les deux jeunes filles.

"Au moins, on est d'accord sur une chose : il ne faut pas rester ici. Puisque Mi-vipère, cette grande penseuse, croit qu'il faut sauter dans le piège, allons-y ! En plus, Stéphanie, c'est ta maison, tu pourras sûrement nous être très utile."

Stéphanie sursauta en entendant son prénom. Par chance, elle avait entendu la dernière phrase de James. La porte de Poufsouffle...Ça lui allait. Bien sûr il s'était porté volontaire - si l'on peut dire - pour entrer en premier. Stéphanie recula de quelques pas. Comment pouvait-elle leur être utile? Cependant elle repensa à ce qu'avait dit la voix. Elle marcha rapidement vers la porte et entra juste après Edelweiss.

HJ: Désolée, mais je suis pas inspirée ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fais-moi hurler [Mission rpg n°4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Pré-Au-Lard :: La cabane hurlante-