AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Jeu 8 Déc - 4:59

Etendue sur son lit, Andromeda somnolait. Son cerveau assez embrumé par une nuit trop courte (elle avait veillé jusqu’à tard dans la nuit la veille) lui transmettait aléatoirement des bribes de souvenirs, de pensées qui l’encourageaient plus ou moins à se lever. Se retournant, ses yeux firent face au plafond qu’elle se mit à observer ; elle fut surprise de constater que celui-ci ne comportait aucune fissure – un peu déçue aussi : son examen ne pourrait se poursuivre. Alors que ses pensées erraient, elle se souvint soudainement du rendez-vous qu’elle et Pandora Belacqua, une femme qu’elle avait rencontrée aux réunions de l’ordre, c’étaient fixé. Ce brusque souvenir eut raison de sa somnolence : elle se leva d’un coup et se rua vers le salon pour vérifier l’heure sur l’horloge murale. Elle fut rassurée de constater qu’elle était « large » : Pandora arriverait dans un peu moins de 3 heures.

Elle sortit du salon pour aller prendre une douche rapide. Elle en sortit réveillée et emmitouflée dans un épais peignoir, ce qui ne l’empêcha pas de frissonner en passant de l’atmosphère chaude et humide de la salle de bain à celle, bien plus fraîche, du couloir. Elle se hâta de piocher quelques vêtements dans sa minuscule garde-robe dans sa chambre, puis couru retrouver la chaleur tropicale de la douche. Elle s’habilla rapidement, se recoiffa tout aussi vite ; puis elle sortit pour la deuxième fois de l’agréable pièce, qui perdait de sa chaleur. De retour dans le salon, elle rangea la table basse, replaça bien les quelques coussins sur le fauteuil, jeta un coup d’œil sur la salle, plutôt petite, recouverte d’un papier peint vert hideux dont elle ne pouvait se débarrasser en tant que locataire. Oui, il existait des sorts pour cela, mais elle ne les connaissait pas et puis, ça n’avait pas vraiment d’importance : ils ne resteraient pas ici longtemps.

Léger regard vers l’horloge : encore 2 heures. Elle s’installa dans le fauteuil pour quelques instants, puis elle réalisa que l’appartement était un peu trop silencieux.

Elle habitait dans une ancienne maison de plusieurs étages qui avait été transformée en appartements par la propriétaire. La façade ne manquait pas d’un certain charme, mais les murs étaient mal isolés et il y faisait souvent trop froid ou trop chaud. Au moins, songea-t-elle, les voisins étaient très agréables, surtout cette gentille vieille dame qui habitait au 3eme, juste au-dessus de chez elle. Elle se souvint du jour ou celle-ci avait apporté, le jour de l’anniversaire de Nymphadora, un énorme paquet remplit de sucreries en tout genre. Les cheveux de la petite étaient brusquement passés du blond au violet. L’accident s’était soldé par un petit sortilège d’amnésie bien placé, et était devenu une plaisanterie récurrente entre Ted et elle.

Elle réalisa alors que si l’appartement était si silencieux, c’était justement à cause de l’absence de la petite fille, qui était partie visiter un parc avec son père. Quand Nymphadora était là, tout l’appartement résonnait de ses éclats de rire, pleurs ou quoi que se soit d’autre ; aujourd’hui, seuls les toussotements incessants du voisin du dessous brisaient le silence.

Pour régler le problème, elle se glissa vers un vieux magnétophone dans un coin du salon et y glissa la casette de la symphonie « DU NOUVEAU MONDE » de Dvorák. Elle avait découvert les joies de la musique dite « classique » moldue en même temps que Ted Tonks, dont les parents en étaient férus. Alors que les premières notes résonnaient, elle déclara, le plus sérieusement du monde « Premier mouvement. Adagio. » puis éclata de rire. Elle connaissait la pochette de cette cassette par cœur...

Puis elle se laissa envelopper par la musique. De toute façon, elle avait parfaitement le temps d’en profiter... Apres les 8 minutes («8 minutes 38 exactement », songea-t-elle, elle qui décidément connaissait cette pochette par cœur) du premier mouvement, elle se décida à se lever et se dirigea vers la cuisine, d’où elle sortit les bras chargés d’un grand plateau ou elle avait déposé quelques petits gâteaux pour accompagner le thé. Elle plaça le plateau sur la table basse, puis fit suivre les tasses, la théière et quelques serviettes grâce à un sortilège d’attraction. Enfin, le sucrier vint compléter le tableau. Celui-ci était fendillé de partout, tellement qu’elle l’avait fait tomber ; en effet, elle devait reconnaitre que sa fille avait de qui tenir par rapport à sa maladresse.

La belle symphonie touchait à sa fin. Elle fut remplacée par un concerto pour violoncelle et orchestre du même compositeur (« en si mineur.», se dit-elle intérieurement. « J’ai encore le temps de l’écouter jusqu’à la fin avant l’arrivée de mon invitée, continua-t-elle. De tout façon, se serait un crime de l’interrompre alors qu’il vient de commencer. »).

Pourtant, la sonnerie de la porte retentit alors qu’on en était encore au second mouvement. Ne pouvant se décider de l’arrêter totalement, elle décida de baisser simplement le son et s’empressa d’aller ouvrir à son invitée.


Dernière édition par Andromeda Tonks le Mer 11 Juil - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Jeu 8 Déc - 13:10

Pandora était ravie! Non seulement elle sortait un peu du château mais en plus elle allait voir une membre de l'Ordre! Cette Andromeda avait l'air si gentille, si adorable! Et si courageuse! Elle qui apparemment venait d'une famille au sang pur assez pro-Voldemort. Elle n'en revenait pas qu'elle ait tourné ainsi le dos à sa famille. Mais par amour. Pour un Moldu. Quelle femme formidable! Lors de la première réunion avec l'Ordre, Pandora avait tenue à parler avec chaque membre et elle était folle de joie de lier davantage de lien avec une personne qui affrontait les mêmes dangers qu'elle et qui avait le même idéal.

Le temps était vraiment frais quand elle avait quitté Poudlard pour rejoindre Pré-au-Lard à pied. Cela lui rappelait tellement son voyage au Canada où elle était parti à la recherche du Yéti qui disait-on était en vacances sur l'île de Vancouver à cette époque-là. Elle avançait, bravant le vent glacial piquant ses yeux, la tête baissée, esquivant les feuilles qui tombaient des arbres dans des tourbillons larges. Une fois au village, elle s'arrêta chez Honeydukes pour prendre quelques sucreries pour la petite Nymphadora et pour Andromeda. Elle transplana ensuite dans une ruelle sombre proche de chez Andromeda, que celle-ci lui avait indiqué. Un coup d'oeil à gauche, à droite, en haut. Personne. Parfait. Elle alla au bout de l'allée et vit quelques passants Moldus s'affairaient à leurs occupations, marchant d'un pas rapide à travers la bruine qu'il y avait dans la ville d'Andromeda.

Elle chercha le numéro de la maison puis s'avança jusqu'à la porte. Bien qu'ancienne la maison avait le charme des maisons d'autrefois. Elle ne dénotait pas particulièrement dans la rue et Pandora se demandait ce que devait ressentir une sorcière qui vivait au milieu des Moldus en ayant la connaissance de tout ce qui pourrait leur simplifier la vie. Mais il pouvait apporter tellement d'ingéniosité surtout à une sorcière comme Andromeda qui ne devait pas connaître beaucoup le monde des Moldus, ayant surement vécu qu'au contact de sorcier. Quel dommage qu'elle ne puisse leur apporter tous les bienfaits de la sorcellerie. Pandora se rappelait de l'aide qu'elle avait pu apporter à des peuples reculés de la civilisation qui n'avaient pas trop paru étonné de la voir agir, étant de fervents croyants dans les phénomènes magiques.

Elle monta au second étage où elle sonna. Elle entendit distinctement le son de la musique baisser et des pas s'approchaient de la porte. Le visage souriant d'Andromeda apparut et Pandora entra en ayant un large sourire également. Elle jeta un bref coup d'oeil à l'appartement joliment décoré puis s'adressa à son hôtesse de maison.


- Merci encore Andromeda de m'inviter chez toi! C'est tellement adorable! Je voulais te rapporter un Kitsune mais il n'y en a pas en Angleterre et puis, je ne sais pas si ta fille est allergique au poil de Kitsune, alors j'ai plutôt acheté des bonbons chez Honeydukes, j'espère que vous les aimerez tous! Quelle jolie maison! J'en avais une mais comme je suis toujours en voyage, des Doxys s'étaient installés! Une vraie plaie! Tu n'en as pas ici, non? Sinon, j'aurai quelques amulettes à te donner que j'ai récupéré en Turquie! 100% efficace, je peux te l'assurer! Toujours est-il que j'ai revendu la maisonnette! Impossible de l'entretenir car je suis toujours en vadrouille! La petite n'est pas là? Où puis-je poser mon manteau? Je t'ai parlé de ma dernière mission pour l'Ordre? J'ai hâte de te raconter!

Pandora abreuvait d'un flot continu la pauvre Andromeda. Elle se mordit les lèvres ayant peur de se faire immédiatement jeter dehors. Puis elle remarqua la musique.

- Oh! Dvorak! J'adore la musique moldue! Elle est si créative! On a pas du tout les mêmes dispositions pour la musique chez les sorciers, tu ne trouves pas?

Pandora se tut de nouveau. Quelle impolitesse de sa part de ne pas laisser Andromeda parler! Elle avait décidément le chic pour se faire des amis...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Lun 12 Déc - 22:54


Pandora l’attendais sur le pas de la porte de son appartement, un paquet à la main. A peine fut elle entrée qu’elle se mit à parler, et il faut avouer que pour parler, elle n’avait pas son pareil. Elle parlait à toute vitesse, sautant d’un sujet à un autre tellement rapidement qu’Andromeda avait à peine trouvé une réponse à l’un deux que déjà elle parlait de tout autre chose. Loin de se vexer, le jeune femme trouva tout cela plutôt amusant. Elle se demandait vaguement s’il existait un sort capable de rendre la respiration inutile, car elle n’avait pas encore vu son invitée reprendre son souffle depuis le début de sa tirade.

Bref, après avoir parlé de Kitsunes, de maisons, d’amulettes et de Nymphadora, Pandora fit une pause et lui parla de la musique. Andromeda fut ravie de constater qu’elle connaissait aussi Dvorak.

« Tu connais Dvorak ! C’est superbe, hein !, lui dit-elle d’un ton très enthousiaste. J’aime beaucoup la musique moldue, j’ai découvert tout ça il n’y à pas longtemps et j’ai été extrêmement impressionnée... Il y a quelque chose dans cette musique qu’on ne retrouve pas dans la musique sorcière, c’est vrai... C’est très... dense en beauté, non ? »

Elle se souvint de sa découverte de la musique moldue. Ted l’avais invitée à rencontrer ses parents et ils avaient mis Prokofiev en bruit de fond. Andromeda avait été tellement intéressée par la musique qu’elle prêtait à peine attention à ce qui se passait à table... Heureusement, ses futurs beaux-parents ne s’étaient pas vexés. Ces moldus dont le fils était un sorcier ne connaissaient pas grand-chose au monde de la magie et ils s’imaginèrent sans doutes que cette absence de réaction faisait partie des mœurs sorcières méconnues. De toute façon, Andromeda s’était rattrapée par la suite et au final, cet accident fut vite oublié.

Elle proposa à Pandora de se mettre à l’aise et de s’installer dans un des fauteuils tout en lui expliquant que Nymphadora n’étais pas là en ce moment.

« Elle visite un parc avec son papa. J’ai eu beau leur dire qu’il faisait un peu trop froid en ce moment... Elle dit qu’elle veut savoir ce que font les canards du lac qu’il y a dans le parc quand il fait froid. C’est une petite fille très curieuse, mais elle a parfois des questions auxquelles il est difficile de répondre... Bref, ils décidé d’aller enquêter sur place. Tu veux boire quelque chose ? »

Alors que Pandora lui répondait, Andromeda réalisa que la musique c’était arrêtée. Tout en écoutant sa réponse elle rangea la casette dans son boîtier, puis elle alla préparer les boissons (elle se servit une infusion de verveine et de citron, comme elle en avait l’habitude) et revint s’installer dans le fauteuil, en face de son invitée.


Dernière édition par Andromeda Tonks le Mer 11 Juil - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Mar 8 Mai - 9:49

Pandora écoutait avec ravissement Andromeda! Quelle chance! Déjà un point commun! L'amour de la musique classique Moldue était quelque chose de rare dans le monde des Sorciers et elle trouvait formidable de rencontrer enfin quelqu'un qui apprécie ces merveilles Moldues!

"Oh oui! J'adore! Tu dois surement connaitre la septième symphonie de Beethoven alors? N'est-elle pas à la fois triste, mélancolique mais en même temps sublime? Tu as déjà vu un ballet du lac des Cygnes? C'est absolument fabuleux! Tous ces mouvements gracieux! Ce froufrou blanc! Cela me rappelle le vol majestueux des licornes d'Irlande du Nord! Et as tu écouté Roméo et Juliette de Prokofiev? Un délice! Il faudra que tu viennes à Poudlard, je te prêterais de fameuses cassettes! Il faudra absolument qu'on aille voir un opéra de Mozart, un de ces jours! Cela te dirait? On pourrait emmener Nymphadora! Où est-elle? Je ne te l'ai pas déjà demandé cela?"

Son hôtesse semblait ravie et à la fois perdue au milieu du monologue de Pandora qui se tut aussitôt. Elle radotait déjà au bout de quelques minutes! Quelle incorrigible bavarde! Elle s'assit dans un confortable fauteuil aux couleurs de la pièce et prit ses aises.

Andromeda répondit à sa question et Pandora rit à l'histoire des canards. Nymphadora était une enfant charmante et délicieuse, plein de curiosité! Pandora avait l'impression de se revoir enfant! Combien de fois son père lui avait raconté amusé toutes les questions qu'elle posait et les tours qu'elle faisait aux animaux domestiques de la maison ainsi qu'à son frère et à sa soeur.

Elle se leva deux secondes pour regarder la vue puis se rassit. Elle se releva pour aller observer les livres poser dans la bibliothèque puis retourna s'asseoir. Quelle curieuse! Elle était vraiment intenable! Elle s'aperçut qu'Andromeda avait fini par ne plus attendre sa réponse et avait commencé à préparer une tisane pour elle.


"Je veux bien du thé à l'orange, si tu as... Sinon un thé vert fera l'affaire! Un thé au citron ne me dérangerait pas non plus. Et si tu as caramel, ça me convient..."


Andromeda finit de préparer les deux tasses et revint s'asseoir à ses côtés.

"Tu as entendu pour Sainte-Mangouste? Il semblerait que les Serdaigles soient pris pour cible. Je me demande bien si c'est l’œuvre de Lord... Tu-sais-qui ou si nous avons affaire à un autre ennemi... Cela ne serait vraiment pas le moment d'accumuler! Je suis vraiment ravie que tu fasses partie de l'Ordre du Phénix! Tu y es depuis combien de temps? Et pourquoi tu en fais partie? Qu'est ce qui t'a décidé? Ted le sait? Tu n'as pas peur pour ta famille?"

Pandora respira et écouta attentivement Andromeda.

"Moi, j'ai une famille mi-moldue, mi-sorcière... Ma soeur Ophélie... ma soeur, elle... elle était à Poudlard comme moi mais à Serdaigle! C'était une fille vraiment intelligente et gentille, sérieuse, une Serdaigle, quoi! Elle a travaillé au Ministère de la Magie après ses étude, au département de la Justice Magique... Mais... elle est... morte. Tué par un partisan de la magie noire. Pour lui soutirer des informations."

Pandora se tut un instant, encore sous le coup de la douleur toujours aussi vive quand il s'agissait d'Ophélie.

"J'ai décidé à ce moment-là de défendre les gens contre la magie noire. Notamment les Moldus. Je n'aimerais vraiment pas que Tu-Sais-Qui s'en prenne à ma famille."

Sa ténacité et sa volonté apparaissaient clairement sur son visage et ses yeux révélaient un sort douloureux à qui tenterait de faire du mal à sa famille.


"Dumbledore voulait que je te dise... Il a une mission a nous confiés à toutes les deux! Cela te tente?"
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Mer 9 Mai - 9:57

Andromeda écoutait très attentivement ce que Pandora racontait. Etre capable de citer tant de morceaux en si peu de temps ! Elle se sentait tout à coup plutôt inculte, mais en même temps ravie d’avoir tant de nouvelles choses à écouter.

« J’aime beaucoup Prokofiev aussi. C’est par un de ses morceaux que j’ai découvert cette musique… » dit-elle doucement tout en préparant le thé. « J’ai du thé à l’orange, oui… Ted adore ça, mais personnellement ce n’est pas ce que je préfère. »

Elle apporta à table le thé avec quelques biscuits et des caramels, puis s’installa.

« Tu as entendu pour Sainte-Mangouste ?, lui demanda son invitée. Il semblerait que les Serdaigles soient pris pour cible. Je me demande bien si c'est l’œuvre de Lord... Tu-sais-qui ou si nous avons affaire à un autre ennemi... Cela ne serait vraiment pas le moment d'accumuler! Je suis vraiment ravie que tu fasses partie de l'Ordre du Phénix! Tu y es depuis combien de temps? Et pourquoi tu en fais partie? Qu'est ce qui t'a décidé? Ted le sait? Tu n'as pas peur pour ta famille?

- J’en ai entendu parler, oui. Je ne sais pas trop qui est derrière tout ça… J’espère pouvoir agir en tant que membre de l’ordre. Mais je suis membre depuis si peu de temps… En fait, c’est Ted qui a été approché le premier par Dumbledore. Il l’a invité à Poudlard pour une discussion en privé, mais j’ai voulu venir, et finalement il ne m’a pas empêché d’assister à l’entrevue.
Je… je trouve ça très important d’agir contre les horreurs qui sont en train de se produire. Mais j’ai peur, forcément, surtout pour Nymphadora. S’il devait lui arriver quelque chose… »


Elle se tut en instant, puis repris.

« Mais c’est pour elle que je me bats, aussi. Pour qu’elle vive dans un monde meilleur. Qu’elle puisse toujours agir et prendre des décisions par-elle-même, qu’elle se fasse ses propres opinions, tu vois ? »

Alors, Pandora lui parla de sa propre histoire, dont Andromeda ignorait tout. Elle ressentit une profonde admiration pour son interlocutrice. Malgré cette histoire tragique, elle continuait à vivre, avec détermination, à sourire, bref à exister !

« C’est vraiment horrible, dit-elle après avoir laissé à Pandora le temps de se reprendre. »

Il y avait une volonté incroyable dans les yeux de celle-ci.

« J’ai 2 sœurs. Je ne les ai plus vues depuis très longtemps… On peut dire que nous ne sommes pas en très bon thermes. »

Elle avait prononcé la phrase sur en ton léger pour tenter de détendre l’atmosphère, mais elle sentit en elle-même qu’en vérité, elle ne prenait pas le problème si à la légère que ça. Ses sœurs – celles de son enfance, pas les quasi-mangemortes d’aujourd’hui – lui manquaient. Malgré tout.

"Dumbledore voulait que je te dise... dit Pandora. Il a une mission à nous confier à toutes les deux! Cela te tente? »

Andromeda fut très surprise par l’annonce. Une mission pour l’ordre – sa première vraie mission !

" Mais, mais, mais… bien sûr ! Je suis toujours prête ! De quoi s’agit-il le sais ? »
exactement ? Tu le sais?"


Elle se sentait maintenant envahie d’appréhension, à la fois excitée, curieuse, impatiente mais aussi assez effrayée. Mais, par-dessus tout, elle était déterminée.[/color]


Dernière édition par Andromeda Tonks le Mer 11 Juil - 21:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Mar 26 Juin - 12:30

Pandora dégustait avec joie son thé à l'orange et prit quelques délicieux biscuits! Elle savourait l'attente d'Andromeda! Elle la sentait si déterminée! Surement pour les raisons qu'elle avait évoquée tantôt sur sa fille! Quelle mère! Affronter ainsi les pires dangers pour donner un meilleur avenir à sa fille quitte à ce qu'elle ne le voit pas de ses propres yeux! Quelle courage! Quelle chance pour l'ordre du Phénix d'avoir de tel membre en son sein!

Mais Pandora finit par mettre fin au suspense qu'elle avait crée. Elle avala la dernière bouchée du biscuit trempé dans le thé et s'éclaircit la gorge :


- Hum alors... En fait, il y a deux missions... Je te laisse juger de laquelle est la plus urgente. J'avoue que j'ai du mal à décider tellement je voudrais qu'on s'occupe des deux. Mais Dumbledore veut que nous soyions toujours minimum deux sur une mission. C'est plus sûr. Je ne vais pas à l'encontre de son avis sur ce sujet là. Ces foutus Mangemorts sont tellement retors! Et puis si nous avons un deuxième ennemi dont nous ne savons rien, cela rend la tâche encore plus ardue!

Pandora respira entre deux pensées. Elle digressait peu sur ce coup-là mais Andromeda devait être impatiente de savoir.

- Enfin bref! Tu es surement au courant de la Serdaigle qui s'est fait enlevé? On ne l'a toujours pas retrouvé. On a peu d'indices pour le moment. D'autres membres de l'Ordre cherche à en savoir plus mais plus on sera sur l'affaire, mieux ce sera. On a pas toujours les mêmes réflexions et idées que les autres personnes... Cela peut s'avérer important de la trouver le plus tôt possible. Sur cette affaire, il est presque sûr que ce sont des Mangemorts. Il va peut-être falloir aller dans l'antre du monstre... J'espère seulement qu'elle n'est pas morte. Qu'on peut encore la sauver...


Pandora s'arrêta, la gorge nouée. Pourvu qu'ils arrivent à temps... Merlin seul savait ce que la pauvre Serdaigle est actuellement en train de subir.

- La seconde mission concerne également une Serdaigle. Décidement la maison de Rowena est la cible privilégié ces derniers temps... Mario Mac Dougal était notre préfète-en-chef à Poudlard. C'était une septième année tout à fait brillante et adorable à ce qu'on m'a dit. Maintenant, elle n'est que l'ombre d'elle-même. Elle a perdu la mémoire et est incapable de s'occuper d'elle-même. Le problème, c'est que pour l'instant, elle est encore à Sainte-Mangouste. Or, ce n'est pas un lieu sûr puisque l'autre étudiante s'est fait enlevée là-bas. Pour le moment, elle est surveillé par un membre de l'Ordre en permanence. Mais il faudrait la transférer le plus tôt possible dans un endroit plus sûr. Au QG de l'ordre probablement... Marlène pourrait s'occuper de ses soins là-bas... Dumbledore connaissant notre délicatesse et ton habitude à t'occuper de Nymphadora a immédiatement pensé à nous pour cette mission... Qu'en penses-tu? Je sais que ces deux missions sont toutes les deux importantes et urgentes mais il faut choisir. Ah tiens! Un biscuit prédicteur! "La chance appartient aux Botrucs cette année sous Mars en Jupiter" ... Hum, je ne comprends rien à ce charabia!

Pandora éclata de rire et avala le biscuit en une bouchée. Puis elle repensa à la triste situation d'Andromeda et de ses soeurs...

- Je ne connais pas trop les difficultés que tu as avec tes soeurs et je ne veux pas paraître indiscrète mais tes soeurs pourraient rejoindre l'Ordre du Phénix, non? Si vous vous battez ensemble pour la même cause, cela arrangerait peut-être vos problèmes?

Pandora trouvait cela triste d'être brouillée avec ses origines. C'est grâce à sa famille, à ses joies, à la force qu'elle puisait en eux et également par els obstacles qu'ils avaient rencontrées que Pandora était devenue ce qu'elle était. Après, au vu du regard d'Andromeda, Pandora avait visé mal... Elle aurait mieux fait de se taire.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Dim 8 Juil - 23:38

Andromeda avait écouté attentivement les paroles de Pandora qui, après l'avoir fait languir bien trop longtemps, avait fini pas lui révéler les fameuses missions pour l'Ordre.

Il y en avait 2, et toutes deux semblaient très importantes et urgentes. Elles concernaient les deux élèves de Serdaigle qui faisaient la une de la Gazette du Sorcier depuis quelques temps, victimes d'étranges agressions : Kathleen Rowena Peaks et Marion Mac Dougal.

Toutes deux avaient mystérieusement entièrement perdu la mémoire : quand on les avait retrouvées, elles étaient à peine capable de babiller quelques mots. La première à avoir subi ce sort, la jeune Peaks, avait aussi été enlevée - très certainement par des mangemorts - à l'hôpital de Sainte Mangouste, où l'on la soignait. Ce nouveau rebondissement avait, lui aussi, fait couler beaucoup d'encre et Andromeda se souvint à quel point cette histoire l'avait touchée.

La première mission consistait donc à aller chercher Rowena Peaks. La seconde, à mettre Marion Mac Dougal, qui se trouvait toujours à Sainte Mangouste, en sécurité. Deux missions extrêmement importantes, urgentes et délicates ; mais il fallait faire un choix, et ce au plus vite.

- Oui, il faut choisir, marmonna Andromeda encore perdue dans ses pensées. Mais comment?

A la fois effrayée, excitée et indécise, elle réfléchissait tout en ouvrant distraitement le biscuit prédicateur que lui tendait Pandora.

- "Jamais les hippogiffes n'agissent en solitaire, vous pourriez être ammené(e) à faire comme eux."

La phrase lui fit froncer les sourcils. D'après ses souvenirs, les hippogriffes étaient justement des animaux assez solitaires et individualistes. Mais le biscuit eut au moins le mérite de la calmer un peu. Elle joignit son rire à celui de son invitée.

Puis celle-ci lui posa une petite question, souhaitant sans doute l'aider:

- Je ne connais pas trop les difficultés que tu as avec tes soeurs et je ne veux pas paraître indiscrète mais tes soeurs pourraient rejoindre l'Ordre du Phénix, non? Si vous vous battez ensemble pour la même cause, cela arrangerait peut-être vos problèmes?

Andromeda cessa de rire et même de penser aux missions, pendant un court instant. Mais très vitte, les questions qui la hantaient depuis son arrivée dans l'ordre, et qui s'étaient calmées mystérieusement depuis l'arrivée de Pandora, reprirent plus fort que jamais.

* Et si tes soeurs devenaient des mangemortes? Et si elles l'étaient déjà? E si tu était amenée à te battre contre elles? *

- Oh, mes soeurs... commença Andromeda...Mes soeurs ne rejoindrons jamais l'Ordre. En fait, on ne peut pas dire qu'elles partagent vraiment mes opinions... Elles croient à des valeurs telles que la pureté du sang, ce genre de choses, mais ça c'est normal pour les membres de la famille Black tu sais?

Enfin, ce que je veux dire, c'est qu'elles sont assez pro-tu-sais-qui, et j'ai vraiment peur - en même temps, je sais que c'est sans doute le cas, même si on ne peut pas en être sûres car ça reste une sociète secrete - j'ai vraiment très peur que l'une d'elle, ou les deux, soit devenue mangemorte. Parce qu'avant, quand on était petites, on s'entendait bien, je me souviens, nous étions juste 3 petites filles... Bella, Cissy et moi...


Elle se reprit. Elle songea qu'elle devrait tourner la page avec ses soeurs. C'était fini, tout ça, désormais. Bellatrix n'était plus un modèle à suivre, Narcissa n'était plus "la petite soeur dont je suis fière", plus jamais ces deux-là ne l'appelleraient affectueusement Andie. *Fais-toi une raison, Andromeda!*

- Bref! Hurla-t-elle presque pour changer de sujet rapidement. Au niveau des missions! Ne crois-tu pas que nous devrions mettre la petite en sécurité d'abord? Si j'ai bien compris, il s'agirait d'une mission d'escorte, sans doute plus rapide que l'autre... Et mieux vaut agir vite, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Lun 9 Juil - 11:34

Pandora pâlit au récit d'Andromeda. Elle retint son souffle souvent et se tut pendant plusieurs minutes pour une fois. Même après que celle-ci eut fini de parler. Elle resta un peu triste et songeuse. Comme ce devait être dur d'être dans une telle situation. Être l'exception de la famille alors qu'on est soit-même dans le bon chemin... Voir sa famille s'acoquiner avec des êtres malfaisants. Pandora se mit à la place d'Andromeda et se demanda comment elle réagirait si sa famille tant aimée se tournait vers le mauvais côté... Pandora ressentit alors la vague de solitude que devait supporter Andromeda sans oublier l'idée que, faisant partie de l'Ordre, elle aurait peut-être à les combattre... à les blesser ou être blessé par elles... Pandora frissonna à l'idée. Pauvre Andromeda! Pandora trouvait qu'elle avait une volonté d'acier, une force intérieure peu commune pour vivre une telle situation et continuer malgré tout à travailler pour l'Ordre du Phénix. La professeur admirait de plus en plus sa toute nouvelle amie! Une nouvelle amie qui enchaîna directement sur les missions...

- Oui, je pense comme toi! La mission courte une fois finie, nous pourrons nous atteler à l'autre! Que dirais-tu de ce soir ou demain soir? Il y aura moins de monde à Sainte Mangouste! On peut transplaner pour entrer mais pour faire sortir la jeune fille, le meilleur moyen sera la poudre de cheminette, non? On peut la faire léviter, je pense. Elle se trouve au quatrième étage, celui des pathologies dus à des sortilèges. Il faudra descendre tous les escaliers avec elle. Tu as d'autres idées pour assurer sa sécurité? Je demanderais à Dumbledore où nous devons atterrir avec la cheminée. Car nous ne pouvons accéder par ce moyen au QG comme tu le sais. C'est le ministère qui gère le réseaux de cheminées et on ne peut décemment pas leur dire où se trouve le QG à cause des taupes qui s'y trouvent... Comment va t'on faire pour la transporter d'un lieu où il y aurait une cheminée jusqu'au QG? Hum.... Ah oui, je sais! Je vais demander à Dumbledore de créer un Portoloin! Cependant il ne pourra en faire un qui parte de Sainte-Mangouste...Car c'est protégé contre ce genre de transport! Peut-on venir ici pour la cheminée et ensuite prendre le Portoloin? Sinon on ira chez moi, je peux comprendre que tu sois effrayée pour la sécurité de ta famille!


Pandora reprit son souffle et écouta son amie.

- Oui je suis d'accord! C'est parfait! On fait comme on a dit! On se retrouve ici? Parfait! Je dois y aller par contre, ma chère! Ton thé fut délicieux! Comme les biscuits! Je suis triste de ne pas avoir vu Nymphadora! Peut-être une prochaine fois!

Pandora se leva et salua son amie. Sur le pas de la porte, elle s'arrêta et lui dit d'un air solennel:

-Tu sais, Andromeda, tu as fais le bon choix. Tu n'es pas seule. Tu as ta merveilleuse famille, tu as l'Ordre et tu m'as moi! Ne te tracasse pas pour tes sœurs. Elles doivent faire leur propre choix, bien qu'influencé par ta famille. Elle se repentiront peut-être. En tout cas, je pense qu'elles ne te feraient pas de mal si elles te voyaient. Les liens du sang, l'enfance que vous avez passé ensemble... Elles s'en souviendront. Sinon, tu peux compter sur moi pour leur faire payer la moindre de tes larmes! Oh zut, il faut que j'aille nourrir mon smourbiff! Je suis désolée! A bientôt pour de folles aventures!

Et Pandora s'en alla précipitamment, laissant enfin une grande vague de calme dans l'appartement d'Andromeda....

[HJ : on finit le RP avec ta réponse où tu m'indiques le jour où on se retrouve. On commencera bientôt le RP de la mission! =) Cela te convient où tu veux qu'on allonge ce RP? ]
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   
Mer 11 Juil - 21:24

Andromeda écouta attentivement sa nouvelle amie qui lui exposa un plan assez complet et bien pensé à propos de la manière de faire la mission. Cela lui donnait l'impression de faire enfin pleinement partie de l'ordre, c'était très excitant! Et aussi impressionnant: Pandora avait vraiment pensé à tout! Sans doute était-ce l'expérience qu'elle avait aquise lors de ses nombreux voyages. Pour Andromeda, c'était une grande chance de l'avoir pour binôme dans cette mission (et celle(s) qui suivrai(en)t)!!!

Le plan consistait, dans les grandes lignes, à entrer à l'hôpital en transplanant. Après avoir été chercher la jeune fille (transportée grâce à un sortilège de lévitation), elles utiliseraient le réseau des cheminées pour passer de Sainte Mangouste à un point de transit; puis, elles utiliseraient un portoloin pour aller au QG de l'Ordre, où celle-ci sera en sécurité.

- C'est une très bonne idée, Pandora! Passer par chez moi, bien sûr, c'est possible! Sans doute Ted et Dora seront-ils déjà là, mais la petite sera certainement au lit et Ted est dans l'Ordre lui aussi, donc pas de problèmes de ce côté-là... Bon, il faudra bien faire attention à ne pas trop faire de bruit, certains de mes voisins sont un peu exigeants là dessus!

Elle s'imagina la situation: sa voisine moldue, madame Pierce, toujours à cheval sur le Règlement d'Ordre Intérieur, déboulerait comme une furie dans l'appartement et y verrait trois sorciers et sorcières bruyants, une petite fille aux cheveux verts pomme et une amnésique en lévitation... L'image la fit sourire.

En même temps, il lui semblait que dans une mission de l'Ordre, la question du confort de la voisine n'était pas de la plus haute importance!

- Par contre au niveau de la date, ce soir c'est peut-être un peu tôt. A mon avis, il vaut mieux faire cela demain, à tête plus reposée en quelque sorte. Je suppose que d'ici là, Dumbledore aura le temps de faire un portoloin! Je te laisse le soin de le lui demander, tu auras sans doute l'occasion de le faire à Poudlard (en tout cas, plus que moi!). Ca te convient? Oui retrouvons-nous ici, tu pourras déposer le porteloin avant qu'on y aille!


Pandora accepta. Malheureusement elle devait partir, à présent. Elle salua Andromeda qui l'accompagna à la porte en lui assorant que "ce n'était rien, ça lui avait fait plaisir" - ce qui était d'ailleurs tout à fait vrai. Juste avant de sortir, elle fit un petit disours assez solennel à propos de la situation familliale d'Andromeda, qui n'eut même pas le temps de la remercier: en effet, elle sortit tout de suite après pour aller nourrir son smourbif. Après une dernière exclamation, elle disparu par l'embrasure de la porte et transplana précipitement. Le "au revoir" d'Andromeda résonna dans le couloir de l'immeuble, inutile à présent que sa destinataire n'était plus là.

Andromeda referma la porte et rangea un peu la maison, très heureuse de sa rencontre. Elle appréciait beaucoup sa nouvelle amie, et le discours qu'elle avait prononcé à propos de ses soeurs lui donnait l'impression d'être soutenue. Et quand Ted et Nymphadora rentrèrent à la maison, tout crottés et ayant manifestement pataugé dans la mare des canards - sans doute à la recherche d'indices - elle leur raconta en long et en large à quel point elle avait rencontré une personne gntille et agréable aujourd'hui.


// Hors jeu : ça me va parfaitement! Plus trop besoin de l'allonger à mon avis, je vais le fermer. //
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: "Bienvenue chez moi" (avec Pandora)   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Bienvenue chez moi" (avec Pandora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bienvenue chez nous
» Rp avec Pandora
» Tadadam ! Joy ! Serpentard
» Bienvenue chez moi ! [PV]
» [Finie] Antre de la neige et de la glace, bienvenue chez moi !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Autres lieux :: Résidences-