AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Lun 19 Mar - 9:40

En bon animagus terrestre, ami de deux autres animagi terrestres et accessoirement d’un loup-garou, James Potter dispensait des cours d’animagus à Avina. En bon professeur consciencieux, il s’imaginait avoir pensé à tout : il avait entraîné à s’ouvrir à la nature, à laisser se développer la magie en elle, il l’avait accompagné près du saule cogneur, des fois que son animagus soit un animal des champs, de la forêt des fois qu’elle se change en insecte ou un animal forestier, et même près du lac des fois qu’elle se change en poisson…

Dans son lit, l’apprenti professeur de seize ans et demi ouvrit les yeux et retint un juron ressemblant à « Par le balai mité de Merlin ! »
Il avait oublié un léger détail… Obnubilé par son propre animagus, le cerf, par le chien noir, par le rat, et même par le chat MacGonagal ou le lapin du conte de Babina, il n’avait pas pensé à l’éventualité d’un animagus volant.
*Oiseau, insecte, chauve-souris… Je ne l’ai absolument pas préparé à ça ! Quelle surprise pour elle si elle se changeait en chouette ou en abeille !*
Une telle éventualité était possible. Dans l’Histoire, un sorcier s’était déjà transformé en corbeau…
Le cerveau du gryffondor fonctionna à toute allure. Qui dit vol dit balai, dit quidditch. Sortir s’entraîner n’était pas l’idéal pour un mois de Novembre qui s’annonçait frisquet, mais maintenant qu’il avait pensé à l’éventualité de l’animagus volant, Potter ne pouvait attendre.
Non pas qu’il appréciait particulièrement Avina Babalouk, qu’il voulait l’impressionner ou autre chose de ce genre. Le séducteur Potter savait à peu près se tenir et s’il aidait la serdaigle de septième année à se transformer en animagus, c’était pour qu’elle lui soit redevable et l’emmène enfin dans la salle commune de serdaigle. Le pacte était scellé entre eux deux et il comptait bien en profiter pour lui faire tenir parole dans le courant du mois.
Mais cela signifiait aussi que le rouge-et-or devait tout faire pour aider la jeune fille, et il tenait ce rôle à cœur, maintenant qu’il s’y était engagé.

Il avait beau fouiller ses souvenirs, mais il ne se souvenait pas avoir jamais vu Babalouk dans l’équipe de serdaigle. Ni même sur un balai… Cela baissait-il ses chances de se transformer en animagus volant ?

*Non, pas du tout… Je suis très à l’aise sur un balai, capitaine de mon équipe, et je suis collé au sol en cerf. Si la qualité et l’aisance du vol sur balai avaient un rapport avec l’animagus, je devrais être un aigle !*

Potter n’avait jamais brillé par la modestie… cependant, il n’avait pas tort sur le rapport entre la qualité de vol et l’animagus.

*Il n’empêche que je dois la préparer à voler. A quoi lui servirait-il de se transformer en faucon si elle a peur de la hauteur ?*

Restait à convaincre la jeune fille. Elle avait peut-être peur du vol… il décida de ruser un peu pour l’entraîner dans le stade de quidditch puis lui dire la vérité une fois le balai en main.

Il lui écrivit donc un hibou lui donnant rendez-vous au stade de quidditch lundi à 16h30, prétextant être en plein entraînement mais lui demandant de venir l’y rejoindre car il avait quelque chose de très important à lui montrer « pour ses cours privés ». Le stade était ouvert au public mais très peu d’élèves se risquaient dehors pour affronter le vent froid, à moins d’être bien équipé. Ils auraient donc peu de témoins.

*Et de toute façon, les autres ne verraient que le capitaine de gryffondor donnant un petit cours de balai à une serdaigle qui en a besoin. Rien d’extraordinaire.*

Au jour et à l’heure dite, Potter se trouvait donc sur le terrain, son balai à la main. Les nuages gris n’annonçaient pas un temps très agréable. L’adolescent sentit même quelques gouttes.

*L’important c’est qu’il ne pleuve pas trop… Mais on ne va pas rester faire de vieux os. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de vent. Le terrain est praticable. J’ai vu bien pire !*
Plus qu’à attendre la bleue-et-bronze. Se doutait-elle qu’elle devra monter sur un balai ou a-t-elle vraiment cru Potter ?

*A vrai dire, je n’ai pas vraiment menti… J’ai véritablement quelque chose à lui montrer : le vol sur balai. Et puis, c’est pour sa formation d’animagus, elle ne peut pas aller contre.*
Le gryffondor remonta le col de sa tenue de sport. Même sans vent, le temps n’était pas au beau fixe.
*Maudite Ecosse !*

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Lun 26 Mar - 6:45

Avina attrapa un gobelet de jus de citrouille et le vida. En levant la tête, elle put voir que c'était l'heure du courrier. Elle n'avait pas souvent du courrier, aussi fut t-elle surprise de constater qu'un hibou c'était posé devant elle. Étonnée, elle détacha la lettre de son pied et l'ouvrit. L'oiseau prit un peu de nourriture dans son assiette et s'envola. C'était Potter. Enfin ! Elle attendait avec impatience chacun des cours qui la rapprocherait du moment ou elle pourrait se transformer en animal. Elle devait le retrouver au stade de Quiditch à 16h30. *J'espère qu'il ne veut pas me faire voler, il peut toujours courir es sinons. * . Ben oui quand on est des mètres au-dessus du sol sans savoir comment on y est arrivé n'est pas forcément bon pour la santé. Elle avait essayé une fois. Deux fois, deuxième fois pendant laquelle c'était Élisabeth qui avait pris sa place. La pauvre fille s'était retrouvé flottant au-dessus du vide. Elle-même n'avait fait l'essai d'un balai que deux ou trois fois pendant laquelle ça c'était bien passé comme pour Avina. Instinctivement, elle s'était accroché à son balai et avait plongé en avant. Elle n'avait pas eu le temps de remonter n'étant pas une "voleuse" expérimentée et s'était écrasée dans le stades es . Élisabeth s'était cassée le nez et ni elle ni Avi' qui ressentait aussi la douleur après elle n'avait retenté de monter sur un balai. Pas folle.

Élisabeth devait déjà savoir assez de chose comme-ça depuis qu'elle l'avait remplacé au Saule, aussi elle enflamma le parchemin d'un petit coup de baguette. Elle termina son déjeuné et la journée se passa aussi normalement qu'elle pouvait l'être Avina et Élisabeth. Un peu en retard, elle avait fait un détour pour se changer, elle arriva au stade. Potter y était, en tenue de sport. Elle jeta un regard à sa cape, elle avait mit un vieux jogging et une cape par-dessus au cas où il lui prendrait encore de se jeter à la flotte même si il n'y avait pas ici, mais elle n'était certainement pas en tenue de Quiditch. D'ailleurs, elle n'en avait pas. Elle arriva à sa hauteur.

"Salut, tu n'étais pas en entrainement ? "

D'un côté, elle se doutait bien que ce n'était qu'un prétexte pour lui dire de venir. Bon sérieusement, qu'est-ce qu'il voulait lui montrer alors ? Il n'était pas question qu'elle monte sur un balai, et qu'apprendrait t-elle au sol. Pas de forêt dans le coin, ni de lac ni de Saule Cogneur. Quelle était donc la particularité du stade alors ?

"Je ne sais pas si c'est dans tes plans, mais c'est hors-de-question que je monte sur un balai. Qu'est ce que je dois faire aujourd'hui. "

Un moment, elle avait pensé ce transformer en oiseau, en hibou ou en chouette plutôt, quand elle ne savait pas encore qu'on ne choisissait pas l'animal. Mais après coup, elle se rendait compte que si ce qu'elle voulait essayer, c'est a dire rester soit Avina pendant tout le temps qu'elle serait transformé sans redevenir Élisabeth, soit redevenir l'Avina d'avant son accident, donc si ce qu'elle voulait essayer ne marchait pas, ça ferait comme avec le balai. Boum et aie. Avi' se demandait parfois ce qu'elle ferait de sa capacité à se transformer si elle devenait animagi mais que tout restait normal. Pour le moment, elle n'en avait aucune idée, et elle devait bien s'avouer qu'elle serait bien déçu si rien ne changeait et qu'elle faisait tout ça pour rien. **Je ne sais pas ce que sais de tout ça Élisabeth, mais si elle aussi elle pouvait être Animagi, je ne sais pas si ça marcherait pour nous deux, mais peut-être qu'elle me ficherait la paix. ** Elle n'ignorait en rien que son double était plutôt son opposé, tant dans ses convictions que dans ses actes et qu'Avi' la gênait plus qu'autre chose. Si elle fouinait trop dans les bouquins de magie noire, elle risquait de les mettre en danger toutes les deux.

"Au fait, tu as une idée de quand tu voudrais aller dans ma salle commune ? "

Histoire d'arranger les révisions. Décidément, la Serdy ce serait volontiers passé de cette partie du marché. Cela-dit, ce ne serait plus un marché sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Jeu 5 Avr - 8:04

James vit la serdaigle de septième année arriver vers lui, et lui demandant très logiquement s’il avait entraînement. En même temps, vu sa tenue de sport, son balai et le lieu, difficile d‘envisager à autre chose.

« Oui et non. Pour être plus exact, c’est plutôt toi qui va t’entraîner. » lui annonça le fier capitaine des Gryffondors.

Il se heurta immédiatement à un refus. Un « hors de question » catégorique. Pas très surprenant de la part d’Avina. Généralement, les adolescents ne font pas dans la demi-mesure avec le balai : soit ils l’aiment, soit ils le détestent. Sans surprise, la serdaigle entrait dans la deuxième catégorie.

Il valait mieux lui expliquer pourquoi, histoire de lui montrer qu’il ne s’agissait pas d’un caprice de garçon amoureux de son balai et qui ne rêve que de faire des loopings pour épater la galerie.

« Ecoute, Babalouk, quand on parle de Merlin, on le soupçonne d’avoir été animagus corbeau. Un sorcier a déjà été animagus insecte volant, scarabée je crois. Le vol est donc important, il ne faut pas en faire l’impasse. »

Plus savamment, pour lui faire miroiter le bout du tunnel en cas de réussite et la débandade en cas d’échec, il expliqua :

« Réfléchis : On a fait la forêt pour les animaux des bois, le lac pour les animaux marins, le parc pour les animaux plutôt terrestres, il ne nous reste plus que l’air à étudier comme élément. Mais si on ne le fait pas, tout le reste du travail sera peut-être inutile… et tu ne te transformeras pas. »

Potter lui tendit un Brossdur 260, balai calme et à l’accélération lente. Inutile de lui donner une Comète ou un Nimbus, cela risquait de lui faire encore plus peur.

« Tu ne risques rien, je serai juste à côté de toi. Impossible que tu tombes : j’ai augmenté le sortilège de coussinage, je te tiendrai en cas de problème, et même si tu réussis l’exploit de tomber, mon balai est très rapide et te rattrapera en quelques secondes. Je suis attrapeur, j’ai l’expérience. » finit-il avec un clin d’œil. En effet, si Avina ne s’intéressait ni au quidditch, ni au balai, elle ne pouvait ignorer que Potter était le capitaine de son équipe, et au fil des années, elle a forcément entendu parler de ses talents d’attrapeur. Les matchs de quidditch étaient non seulement un grand spectacle qui attirait presque tout le collège, mais aussi un sujet de conversation sans fin dans les salles communes. Impossible de passer au travers.

« Mon programme n’est pas très ambitieux, on va simplement faire quelques tours de terrain, et tu essaieras de te concentrer sur ton ressenti selon l’altitude et le vol. Tu choisiras toi-même l’altitude au début, et puis on montera progressivement, de poule - le rase-mottes- à cygne -altitude de migration-par exemple. »

Cela risque d’être lent et pas très palpitant pour un habitué de la course en balai tel que Potter, mais il se doutait que ça ressemblait à une aventure quasi surhumaine pour une néophyte.

Histoire de changer de sujet, Avina lui demanda quand il comptait visiter la salle commune de serdaigle.

*Enfin elle me pose la question !*

Non pas que le rouge-et-or avait craint que la gentille Septième Année ne remplisse pas sa part du contrat, mais il avait préféré attendre que la question vienne d’elle. Faire entrer un étranger à sa maison en douce n’était pas chose banale. Ce n’était pas un drame, cela était forcément arrivé un bon millier de fois depuis que l’école était ouverte, mais cela restait quelque chose d’interdit. S’il y avait des mots de passe, ce n’était pas pour rien ! La salle commune permettait aux élèves de chaque maison de se retrouver, de se réunir. C’était quelque chose d’assez intime, finalement. Lui-même aurait fait une drôle de tête si des Poufsouffles ou des serdaigles s’inviteraient au septième étage. Des serpentards ? Ce serait une provocation appelant vengeance ! Non, décidemment, il valait mieux que chacun reste chez soi.

Mais le gryffondor avait une bonne raison de pénétrer dans la salle de Rowena Serdaigle. Une raison qui dépassait tous les clivages de maisons.

« Tu fais bien d’en parler. Je souhaiterais y entrer le 17 de ce mois. La nuit, évidemment, quand tout le monde est couché. Vers deux heures du matin ? Bien entendu, tu pourras rester avec moi pour vérifier que je ne fais pas de farces, comme promis. »

Le Maraudeur se souvenait qu’Avina craignait cela lorsqu’il lui avait annoncé son deal : l’aider à devenir animagus si elle le faisait entrer autant de fois qu’il le désirait dans la salle commune de serdaigle.

Encore une fois, cela ferait jaser s’ils étaient surpris ensemble. Ils passent du temps tous les deux, il l’aide à faire un tour en balai, elle le fait entrer dans sa salle la nuit… Sa petite amie actuelle le quitterait, et Lily le pourchasserait à travers tout Poudlard en le traitant d’inconstant et de briseur de cœurs. Si elle savait !


« Bon, avant d’en arriver là… » il lui tendit le Brossdur. « Il faut que tu te lances. Courage ! »

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Mer 25 Avr - 8:23

*Oh, par le caleçon de Merlin justement, mais pourquoi ces conneries n'arrivent qu'à moi ?! . Bon, il va bien falloir que j'y passes, je ne vais pas risquer de gâcher mes chances pour quelques bosses et avec un peu de chances, Elizabeth prendra son temps. * Malheuresement, ils changeaient environ tout les deux heures, et ça faisait presque une heure et demie qu'elle la remplaçait. Potter poursuivait pour la convaincre : on a tout fait, ok ok , et si on ne fait pas ça, tout rates es . *Compris ! C'est bon qu'on ne délibèrent pas trois ans* . Le Gryffon lui donna un Brossdur 260, un balai calme et à l’accélération lente. Ellle la prit la main tremblante. Elle-même en fut un peu étonnée. Elle ne s'était pas rendue compte qu'en 6 ans, sa peur de se faire juste quelques bosses en tombant de balai était devenue une vrai phobie. Il la rassura : elle ne pourrait pas tomber. "L'exploit de tomber"... . *Génial, il considère ça comme si impossible que je vais passer pour la première des gourdes devant lui. *

Quelques tours de terrain ? Aller, si on faisait ça vite, elle aurait le temps de redescendre avant le changement. Altitude rase-motte, ça irait, mais pas question de monter ! Potter employa des termes un peues trops techniques pour elle et elle laissa tomber. Elle s'informa plutôt de quand il comptait rentrer chez les Serdaigles. Le 17 octobre, 1 heure du maths. *Bon au moins c'est bon, c'est à cette heure-ci que tout le monde va se coucher même pour les septièmes années et ça ne me gênera pas trop pour mes révisions j'aurais mon temps. Par-contre le lendemain je serais douchée ! Qu'il n'y passe pas toute la nuit j'espère? *
.. ..
L'heure d'y aller. Et l'heure qui tournait et Ely' qui se rapprochait. Pas question de perdre du temps ! Elle n'hésita pas et enfourcha le balai. Elle n'était pas vraimeent mauvaise en balai et elle avait fait en sorte de se souvenir des bases apprises en première année quand elle ne séchait pas : ça pouvait toujours lui resservir. C'était vrai, elle le découvrait a présent. Mais saurait-elle les remettre en pratique ? Elle décolla en poussant sur sa jambe. Tout se passa bien et elle monta tranquillement au-dessus de la pelouse. Tant qu'elle n'était pas trop haute, elle n'avait pas peur, mais elle s'accorda de monter de quelques mètres pour en profiiter. Elle ouvrit grand les yeux et éclata de rire : 6 ans qu'elle n'était jamais monté aussi haut sur un balai ! et pourtant elle était seulement à quelques mètres. Sa peur de tomber de haut revint et elle redescendit illico. Elle alla un peu trop vite etfaillit basculer mais elle se retint de justesse et elle fut stable a un mètre. *Bon j'arrète là mes folies et je reste à un mètre, je n'irais pas plus haut, je peux changer à tout moment maintenant.. * ..

"C'est grisant de voler ! Tu as bien de la chance de pouvoir voler aussi vite et haut. "

Jalouse la Serdy ? A peine. Non beaucoup finalement. Elle avait oublié l'effet que ça faisait de se retrouver à "filer" dans le vent, pour autant qu'elle puisse employer ce terme car là ils allaient à la vitesse des papillons. Enfin, cela vaut mieux, je sais à peine voler, j'aurais tôt fait de m'écraser. Si son idée marchait et qu'une fois transformée Ely' ne venait pas lui perturber la journée sous sa forme animale, elle espérait bien être un animal volant. Les oiseaux avaient une telle chance ! Distraite, elle n'avait pas remarquée que son manche elle le poussait vers le bas et qu'elle descendait doucement. Revenant à la réalité elle tira brusquement sur le manche de son balai et sentit son coeur décrocher. *J'ai intérêt à être plus concentrée moi. Je ne me rappelais pas que c'était autant galère... . *
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Mer 9 Mai - 3:32

Avina n’avait pas l’air enchantée du tout. Pourtant, il fallait absolument qu’elle consente à faire des tours de piste.

*C’est gagné !* se dit le capitaine gryffondor de quidditch en voyant la jeune fille prendre le balai.

*Pas gagné…* se ravisa-t-il n voyant la main tremblante de la serdaigle.

*C’est gagné !* re-changea-t-il d’avis en la voyant se décider, enfourcher le balai et monter de quelques mètres.

*Pas gagné…* re-pensa t-il en la voyant tanguer un peu.

Potter était encore en bas, prêt à jeter un petit wingardium leviosa si elle tombait de son balai. Mais ce n’était pas le cas, elle éclata même de rire.

« C’est bien, maintenant avance un peu. » lui conseilla-t-il.

*Elle rit, c’est tant mieux, c’est une façon positive d’évacuer son stress. Elle a peur mais peut éprouver du plaisir malgré tout à voler.*

Cette joie ne dura pas, la bleue-et-bronze piqua un peu à pic pour descendre.

« Redresse ! Ne sois pas si brusque. » s’inquiéta un peu Potter. Il s’apprêtait à jeter un sort de coussinage sur le sol mais ce ne fut pas nécessaire : Elle finit par s’arrêter à un mètre du sol.

Elle lui parla de la chance qu’il avait de voler vite et haut. Habituellement peu modeste, Potter évita cependant de trop se vanter.

« Ce n’est pas vraiment de la chance, mais de l’entraînement. Mes parents m’ont offert un balai dès mon premier anniversaire. Le quidditch m’a toujours intéressé ; et je compte bien devenir professionnel un jour. Mais je me suis entraîné dur, depuis l’enfance, pour atteindre mon niveau actuel, et je suis encore très loin du niveau de l’équipe nationale. »


Pourquoi lui racontait-il ça ? parce qu’il commençait à développer un peu d’amitié pour la lunatique Babalouk, alors il avait éprouvé l’envie de raconter une toute petite partie de sa vie. Mais il n’en oubliait pas pour autant sa mission : l’aider à devenir animagus, et pouvoir entrer dans la salle commune de serdaigle.

Perdue dans ses pensées, l’aigle bleu baissa le manche de son balai, et allait finir par toucher le sol. Elle tira de nouveau brusquement et fut arrêté par la main de Potter.

« Arrête d’être aussi brusque et aussi distraite, nom d’un Brossdur 160 ! Si tu avais eu un réactif Nimbus, tu te serais écrasée en quelques secondes. Le balai nécessite de la souplesse et de la douceur. »

Il garda le manche de sa camarade à la main, et enfourcha le sien. Il frappa le sol et monta progressivement, tout en montant également le balai de la serdaigle. Lentement, il les fit monter à deux mètres… deux mètres cinquante… trois mètres. C’était encore bien bas mais pour la bleue-et-bronze, ce devait être un Everest !

« Je te montre, et après tu prendras la direction de ton balai. Interdiction de descendre plus bas que moi ! On fait un tour ensemble, et puis tu feras un tour devant et je te suivrai derrière. »

Ils firent un gentil petit tour, lentement, pour qu’elle s’habitue à la hauteur et au fait de diriger son balai. Comme annoncé, il la laissa faire un deuxième tour devant, la suivant avec attention derrière.

« Reste concentrée et surtout n’oublie pas : c’est toi qui contrôle ton balai, pas l’inverse ! » lui conseilla t-il, attentif à ce qu’elle ne perde pas le contrôle.

Après ce tour, le capitaine essaya de lui donner un objectif.

« Tu vois, les buts du quidditch ? Ton défi va être de toucher un d’entre eux, celui que tu veux. Il te faudra prendre plus de hauteur, contrôler ton balai pour ne pas foncer sur les cercles en métal, t’en approcher doucement, les toucher et revenir. Je vais te montrer comment on fait, regarde. »

Bien plus lentement qu’il le ferait normalement, le gryffondor monta jusqu’aux six mètres de hauteur, s’avança calmement vers les buts, toucha le cercle central et revint plus vite cette fois. Il avait un peu l’impression d’être un vieillard avec une telle lenteur, mais si il montrait avec quelle vitesse il pouvait réellement accomplir cet exercice, non seulement Avina n’apprendrait rien, mais en plus, cela la découragerait.

« A ton tour. » lui annonça-t-il avec son sourire ravageur. Bon nombre de jeunes filles aurait bu une potion de felix felicis pour se trouver dans la position d’Avina et avoir James Potter comme professeur particulier. Mais bon nombre de jeunes filles n’avaient pas forcément peur en balai…

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Sam 9 Juin - 0:54

« Arrête d’être aussi brusque et aussi distraite, nom d’un Brossdur 160 ! Si tu avais eu un réactif Nimbus, tu te serais écrasée en quelques secondes. Le balai nécessite de la souplesse et de la douceur. »

Alors je fais le serment de ne jamais monter sur un Nimbus. De toute façon... c'est trop cher pour moi, pourquoi en achter hein quand je ne monterais jamais sur un balai ! Son bon vieux Astiqueur 1 que ses parents lui avaient offert à elle et Kris pour ses 9 ans ne volait pas vite, était peu maniable et refusait de monter au-dessus de deux mètres après une ou deux années d'utilisation. Une Antiquité qui aurait fait rager James Potter mais que la jeune Babalouk adorait : elle ne risquait pas de tomber dessus et elle pouvait faire autant de mouvements brusques qu'elle le voulait, rien ne lui arriverait. Parfait pour les débutants, c'est pour ça que ses parents le lui avait donné. Il était devenu entièrement le sien car Kris en avait demandé un meilleur pour ses BUSE et leur parents lui en avait offert un mieux, un Brossdur. Avina l'utilisait quand elle allait chez elle pendant les vacances, mais pas souvent ni longtemps car la vieille peur subsistait de tomber.

Potter n'avait pas décollé et il gardait le manche du balai dans sa main pour l'empêcher de prendre de la hauteur. Il prit son balai qu'il enfourcha et décolla. Automatiquement elle suivit le mouvement puisque c'était lui qui controlait son balai. Ils montèrent jusqu'à trois mètres progressivement. Tout à l'heure elle était monté au maximum à cette hauteur et elle avait failli tomber. Ne regardes pas en bas, ne regardes pas... Evidemment elle regarda. Pour elle la très mauvaise hauteur : insuffisante si on tombait pour que le capitaine Gryffondor ait le temps de lancer un sort, suffisante pour se faire mal.

« Je te montre, et après tu prendras la direction de ton balai. Interdiction de descendre plus bas que moi ! On fait un tour ensemble, et puis tu feras un tour devant et je te suivrai derrière. »

Tant qu'il ne monte pas trop haut. Elle opina de la tête doucement. Ils firent un tour ensemble d'abord. C'était assez particulier, un peu comme les grands huits des foires foraines ou l'on vendait des bulles baveuses en quantité : d'un côté elle s'amusait beaucoup d'une situation pas banale et d'un autre côté elle était terrifiée. Mais elle se laissait prendre au jeu. Quand il lâcha son balai le deuxième tour se passa bien aussi.
« Tu vois, les buts du quidditch ? Ton défi va être de toucher un d’entre eux, celui que tu veux. Il te faudra prendre plus de hauteur, contrôler ton balai pour ne pas foncer sur les cercles en métal, t’en approcher doucement, les toucher et revenir. Je vais te montrer comment on fait, regarde. »

Là c'était hors-de-question. A trois mètres, si El' venait, elle pourrait peut-être se rattraper ou ne pas avoir trop peur, ne pas se briser les os en tombant, mais à six mètres, c'était obligé : elle aurait trop peur pour garder la tête froide. D'après ce que sa famille lui avait dit Elizabeth ne paniquait que rarement et gardait la tête froide. Pas elle. Mais c'était Eli' qui la remplacait elle pourrait surement se rattraper à un ou deux mètres. Mais à six ??! James monta et toucha le cercle lentement. C'était probablement pour bien lui montrer car il était capable de le faire dix fois plus vite au moins. Avec un sourire ravageur en prime il lui annonça que c'était son tour. Beau gosse comme même.
Je ne peux pas, c'est trop haut, déjà que là... Tu n'aurais jamais le temps de lancer un sort si je tombais. Et vu comment je suis une douée du balai je tomberais forcément. Je suis désolé ça... je peux vraiment pas. T'as pas quelque chose de plus.... bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   
Sam 21 Juil - 2:56

Avina et James firent le tour du stade lentement et sans aucun souci. Contractée et les mains serrées sur le manche de son balai, la serdaigle de 7ème année se détendit un peu lors du deuxième tour. La lenteur exaspérait un peu le bouillant capitaine de Quidditch qui avait l’impression de donner des cours à une grand-mère. Cependant il resta très patient. Tout le monde pouvait avoir peur de l’altitude. N’a-t-il pas entendu parler d’une fille qui avait peur des oiseaux sous prétexte qu’ils n’avaient pas de bras ?

Avina réussit à faire son deuxième tour sans aucune intervention du gryffondor. Elle n’avait pas confiance mais il espérait qu’elle soit fière d’avoir réussi à accomplir un tour. La séance de vol ne devait pas durer trop longtemps, sinon les nerfs de la bleue-et-bronze risquaient de craquer, mais il espérait qu’après cette initiation, ils puissent refaire d’autres séances.

Après sa démonstration pour les buts de quidditch, la représentante de l‘aigle * étrange de porter l’oiseau qui vole le plus haut pour emblème et d’avoir si peur de voler * refusa. Trop haut pour elle, peur que Potter ne la rattrape pas à temps, peur de tomber… Trois arguments que le rouge-et-or s’empressa de nier.

« Si ton balai peut, tu peux. Tu es tout de même plus douée qu’un balai, non ? Plus tu tomberas haut, plus mon sort pourra te rattraper. Paradoxalement, tu seras plus en sécurité à six mètres qu’à trois. En ce moment, sans que tu le saches, tu es sur le point le plus dangereux : trois mètres de hauteur. »

Sans trop entrer dans le technique, il décida de lui expliquer les bases de la hauteur du quidditch :

« Les points les plus sécurisants se situent à moins de deux mètres et surtout à environ sept-huit mètres, la hauteur du jeu de quidditch. Plus de dix mètres est dangereux à cause du vent qui fait dévier les trajectoires. Trois mètres est très dangereux car tu peux te faire très mal sans qu‘on puisse te rattraper. C’est ton état actuel. Moins de deux mètres est tranquille car tu crains moins d’avoir de grands accidents-même si ça reste possible. Sept mètres est la distance idéale, la distance magique, diront certains. »
Il s’interrompit puis sourit de nouveau en ouvrant les bras :
« Comprends-tu ? Je t’ai fait commencer par le plus dangereux ! Mais les risques étaient très mesurés, j’étais prêt à intervenir, même si j’étais sûr que tu n’en aurais pas besoin. Tu n’as pas assez confiance en toi, mais moi, je me doutais que tu serais capable d’accomplir un tour sur la plus dangereuse des hauteurs. Comme je suis sûr que tu peux réussir à toucher le cercle. »

Il se rapprocha très près de la jeune fille et lui chuchota : « Je ne connais pas beaucoup d’oiseaux qui volent à trois mètres, ou alors c’est pour manger des insectes. Je doute que ce sera ton cas. Si tu veux que cet entraînement soit le plus productif possible, tu dois t’élever plus haut. Tu n’as pas le choix. »

Il lui prit l’épaule et se mit à sa hauteur. pour lui donner du courage, il essaya d'éveiller en elle un peu de hargne, de courage, aidé par quelques jurons, qui, d'ordinaire, donnent de la détermination.

« Je t’accompagne, comme cela tu ne craindras plus rien; nous allons toucher ces p*ains de cercles et nous allons rentrer boire un bon verre de Biéraubeurre pour nous remettre de nos émotions. Tu es un aigle, ton animal totem tutoie les sommets des montagnes, nom du caleçon de Merlin! Alors ce n'est pas un petit cercle qui va arrêter une serdaigle accomplie comme toi! Bientôt, les six mètres-dix mètres, quinze mètres, tu les mangeras à ton petit-déjeuner !C’est parti ! »

Et Potter orienta son balai vers le cercle, et avança lentement, commençant à entraîner celui de la serdaigle.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voler comme un oiseau [PV Avina puis libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est un fameux trois-mats, fin comme un oiseau ♫ [PV Joaquin]
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» L'amitié c'est comme un oiseau, avec le temps c'est de plus en plus beau. [PV: Nuit d'Azur]
» Un écrivain en herbe... ou pas [Priorité Ella puis Libre]
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: L’Enceinte de l'Ecole :: Le stade de Quidditch-