AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Lance M. Jane.

avatar


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 24
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Mar 20 Nov - 8:22

Voilà le moment était venue : son premier cours n'allait pas tarder à démarrer.

Il n'avait pas le trac comme certains de ses collèges, à quoi bon de toute façon . Il n'aimait pas se prendre la tête et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencer. Lance était assis à son bureau et contempla son reflet dans un miroir, il ne put s'empêcher d'éclater de rire. Ses élèves allaient être surpris de le voir ainsi vêtu, mais c'était un bon moyen pour attirer leur attention, et le professeur Jane ne se voyait pas être l'un de ses professeurs poussiéreux qui déclamaient leur cours sans un peu de fantaisie. Il était un fantaisiste il fallait l'avouer et ses nouveaux élèves n'allaient pas tarder à s'en rendre compte.

Sa classe était elle aussi un peu différente des autres, d'abord il n'y avait pas ses éternels pupitres rangeaient à au fil indien. Lors de sa scolarité il en avait horreur, c'était bien trop strict à son goût, parce que oui, vous l'aurez compris, Lance est tout sauf strict. Il sait se faire respecter, mais pas comme ça, il fallait rester sérieux pour ça et il n'y arrivait jamais. À la place de ses méchants pupitres, il avait disposé un peu partout des poufs, des chaises, des cousins, en bref un joyeux bordel organisé. Même lui n'utiliserait que rarement son bureau durant le cours, préférant le contact des élèves, leurs spontanéités tout ça. Le tout était organisé en demi-cercle face à un tableau noir, qu'on puisse au moins prendre quelques notes. Les murs étaient décorés d'affiche moldu à l'effigie de groupe de rock, de films ou même parfois des affiches publicitaires. Tout dans la salle rappelait le monde moldu, un grille-pain reposait tranquillement sur une table non loin de l'entrée. De-ci de-là on pouvait observer des machines moldus comme une antenne ou une radio. Dans cette salle reposait tout l'univers qu'aimait tant Jane et il en prenait grand soin. Il espérait juste que ses élèves l'apprécieraient autant que lui.

D'ailleurs ça lui faisait tout drôle de dire ses élèves. Malgré le fait qu'il soit devenue professeur Lance avait toujours beaucoup de mal à se dire que maintenant il était de l'autre côté du bureau et que normalement ce n'était plus son rôle de faire le pitre, mais plutôt de réprimander ceux qui le faisaient. Bien entendu il en était incapable. Mais il réussissait à se modérer parfois, quand il le fallait vraiment. Sauf que là, il ne pouvait décemment pas être sérieux avec son accoutrement, c'était bien trop drôle. Son inimitable sourire, s'accrocha à ses lèvres, il avait hâte que les élèves entrent, pour voir leurs réactions.

D'un coup de baguette il rangea un peu tout ce joyeux bazar, délaissant son bureau. Il était l'heure pour lui d'entamer son premier cours de l'année.


"GERONIMO!" s'écria-t-il alors qu'il se dirigeait vers la porte.

À proximité, il pouvait déjà entendre les quelques élèves derrière. Il aimait que ses élèves soient à l'heure, quoique parfois un élève en retard mette un peu d'ambiance, mais il ne fallait pas que ça arrive trop souvent. Sinon, Lance savait aussi sévir, parfois. D'un mouvement énergique il ouvrit la porte et invita les adolescents à entrer d'un geste de la main.


"Prenez place, le cours vous attend."

Il offrit un large sourire à chaque élève qui passait la porte, tous à la même enseigne. Son sourire accentué par la réaction qu'il pouvait lire sur le visage des nouveaux arrivants. *On va encore te prendre pour un fou* pensa-t-il, ce qui le fit sourire davantage. Il n'était plus à ça prêt.

Une fois tous les élèves entraient il referma la porte avant de venir s'installer face au groupe qui s'était créé, il était de bonne humeur et il semblait qu'eux aussi, tant mieux. Il fit mine d'ajuster son noeud papillon qu'il n'avait bien sur pas étant donnée sa tenue, mais c'était une vieille habitude. Il se racla la gorge et tapa dans ses mains pour avoir l'attention de tous.


"Alors voilà, comme la plupart d'entre vous s'en doutent, je suis votre professeur d'études des moldus, ô combien passionnante matière trop peu connue. Je suis le professeur Jane, je ne vous ferai pas l'affront de l'écrire au tableau, à votre âge vous devriez être capable de l'épeler de vous souvenir de 4 lettres. Pour les surnoms, je laisse libre cours à votre imagination, mais soyez créatif s'il vous plaît!"

Lance adressa un clin d'oeil à la salle, il savait très bien qu'à un moment ou un autre on allait lui trouver un de ces surnoms qu'il adorait trouver à son époque pour les professeurs, alors autant les prévenir qu'il était au courant. Il remit sa cape en place.

"Je vois vos regards intrigué. J'avoue ne pas être dans une tenue habituelle, même pour moi, mais ceci me permet d'introduire mon premier cours. Les comics, ou comment les moldus rêvent d'un monde qui leur est totalement inconnu."Il se retourna pour inscrire le titre au tableau. "Ah ouais, ça c'est une craie, pour ceux qui ne connaissent pas" dit-il en montrant le morceau de craie blanche qu'il avait entre les mains "Je sais que pour la majorité d'entre vous, vous ne connaissez pas du tout le monde des moldus, voilà pourquoi je vous demanderais d'utiliser la magie la moins possible entre ses murs, pour que vous puissiez apprécier à sa juste valeur l'ingéniosité moldu."


Il s'attendait à avoir des réactions plus ou moins positives sur ce point, une bonne partie de ses élèves n'étaient pas d'accord pour abandonner leur précieuse magie, il le savait bien, mais ce n'est pas ce qui allait le faire changer d'avis. S'ils s'étaient inscrit dans son cours c'était bien pour découvrir comment les moldus fessaient sans magie, alors la moindre des choses c'est de faire de même, du moins pendant le cours, sinon comment s'en rendre compte ?

"Avant de commencer, quelqu'un à déjà des questions ? Qui peut me dire ce qu'il sait sur mon personnage ? Ou sur les comics en général."

Voilà le cours était lancé, maintenant il devait attendre de voir comment ils allaient réagir, espérant qu'ils seraient réactifs, il aimait les cours interactifs, mais il ne pouvait pas en faire un tout seul.


Spoiler:
 


Dernière édition par Lance M. Jane. le Dim 20 Jan - 5:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
James Potter

avatar

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 40
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Mar 20 Nov - 9:13

Lily venait du monde des moldus. Elle était née-moldu. Voilà la seule et unique raison pour laquelle Potter allait dans ce cours.

Lorsqu’il avait énoncé ses options à ses parents, tous deux réputés « sang-purs » bien qu’ils ne faisaient pas partie de la liste très officielle du gratin sorcier, ils ont ouverts de grands yeux ronds. Pourquoi cette matière, assez inutile ? leur fils unique leur a justifié cela par sa soi-disant curiosité face à l’industrie moldue, que son meilleur ami Sirius Black –sang-Pur également- adorait l’ingénierie des machines moldues, qu’il avait des amis nés-moldus dont il voulait partager certaines références, et enfin qu’il avait besoin de comprendre ce monde parallèle et beaucoup plus vaste que représentait la gigantesque communauté des non-sorciers, face à qui nous ne sommes qu’une infime goutte d’eau, nous pauvres sorciers.

Tout ça pour Lily Evans. En gros.

Conciliants et malheureusement assez malades du fait d’une maladie persistante, les parents Potter acceptèrent ce choix de leur progéniture, se disant qu’après tout, pourquoi pas ? Il valait mieux avoir un fils avec l’esprit ouvert qu’un affreux pro-mangemort !

Voici comment le sorcier jusqu’au bout des ongles James Potter, qui n’avait jamais connu autre chose que Godric’s Hollow, Poudlard et le Londres sorcier, atterrit au cours d’Etude des Moldus.

A la longue, il finit par apprécier ce cours, même s’il était loin de comprendre tout. Sirius allait plus loin : il adorait cette matière ! Le fait que ce cours était méprisé par tout serpentard qui se respectait était un autre point positif… quelques-uns s’incrustaient tout de même mais ils se comptaient sur les doigts d’une main.
Il n’obtint qu’un Acceptable en BUSE mais persista à continuer, par respect pour Sirius, pour tenter de comprendre Lily, et, avouons-le, parce que c’était le seul cours où sa curiosité n’était jamais éteinte. Même s’il reconnaissait être parfois complètement paumé. Ses notions sur la culture moldue étaient bien vagues.

Arrivé au cours, il eut la surprise de voir la porte close et ses camarades attendre. Le prof était-il en retard ? Il paraissait qu’il était complètement fou pour un sorcier.

*Donc, quelqu’un de très normal pour un moldu*
, pensait-il. Bien qu’il s’en défendait, il ne connaissait pas assez les moldus pour n’avoir pas quelques préjugés sur eux.

Finalement, la porte s’ouvrit et… le… prof ? apparut. Potter ouvrit des yeux comme des soucoupes. Était-ce un piège ? Un mangemort d’un genre nouveau ? Le large sourire et la voix joyeuse de Jane démentait cette première impression mais le gryffondor se sentait mal à l’aise face à cet accoutrement agressif.

Entré dans la salle, il eut une autre surprise : pas de tables ? pas de chaises inconfortables ? Pour un peu, on se serait cru en divination, le parfum en moins et la lumière en plus. Il s’assit près de son meilleur ami, sur un pouf qui lui donnait l’impression de s’asseoir sur un gâteau.

Le professeur avait l’air complètement déjanté, même si ce qu’il disait était frappé du sceau du bon sens. Comme d’habitude, pas de baguette, pas de magie. C’était une règle élémentaire qui nourrissait les préjugés es serpentards sur cette matière, prétendant que seuls ceux qui ont peu de pouvoirs, voire des cracmols, choisissait cette option.

*Ces crétins oublient que durant le cours de potion aussi, il n’y a pas de baguette, alors que les potions sont la matière de leur propre directeur de maison ! Mais bon, le jour où un serpentard réfléchira, le monde s’arrêtera de tourner !*

Le professeur parla de comic’s… Potter en avait vaguement entendu parler, du moins le croyait-il. Il se hasarda à lever un doigt, en profitant pour étaler ce qu’il avait sur le cœur.

« Euh… Un comic’s, il me semble que c’est un moldu qui est payé pour faire rire les autres dans une grande salle. Il est habillé parfois de façon à faire rire, comme les Monts Boa, les Montagnes du Piton, quelque chose comme ça. Mais sauf votre respect, votre costume ne m’inspire pas le moindre rire : on dirait un détraqueur avec de grandes oreilles, ou un mangemort moldu. Vous êtes sûr d’avoir le bon costume ? »

A moins que l’idée même de « mangemort moldu » était tellement absurde que cela faisait rire les gens ? Mais les moldus connaissent-ils l’existence des mangemorts ? Théoriquement non… Comme souvent dans ce cours, et même avec la meilleure volonté du monde, Potter était dépassé.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Mer 21 Nov - 4:02

Ce cours sur les Moldus, je l'attendais depuis déjà longtemps. Etant moi-même Moldue, c'était la matière où je cumulais le plus de bonnes notes et où je pouvais relativement me détendre, car je n'avais pas la pression. Le seul ennui était le professeur.

Les années précédentes, j'avais trouvé les cours profondément ennuyeux. Ces cours étaient mornes, ternes, et traités par un vieux sorcier, avec une façon de voir les choses fossilisée, qui donnait l'impression que les Moldus étaient des bêtes de foire avec des gadgets improbables -entre nous, ce n'est pas si faux, mais de mon point de vue les sorciers ne faisaient pas mieux-. J'avais de très bons résultats car faire fonctionner une radio ou donner les dates de la Grande Guerre n'était pas aussi difficile pour moi que de créer des potions avancées. J'avais presque failli changer d'option, pour essayer de trouver un autre cours, avec plus de dynamisme, mais à deux ans de la fin de ma scolarité à Poudlard, je me disais qu'il était un peu tard et que je voulais avoir toutes mes chances pour réussir mes examens.

Bref, je me présentais en avance au cours car pressée d'y participer. J'avais en plus ouïe dire que le prof avait changé et j'espérais que ce cours suive mes résolutions -à savoir ne pas être soporifique à mourir-. Il y avait peu d'élèves, après tout c'était encore un cours méconnu et relativement méprisé, mais je m'en fichais pas mal. Ce qui ne m'étonnait pas, c'était de voir les cancres de Griffondor encore collés les uns aux autres. Je les connaissais assez -Pas personnellement mais au travers des divers cours que l'on partageait- pour savoir qu'ils étaient totalement inséparables. James Potter et Sirius Black en particulier m'avaient bien fait rire dans de nombreux cours, néanmoins je n'aimais pas leurs manières avec les filles ; listes, collection, non merci, très peu pour moi, je n'étais pas du genre à plaisanter sur une relation. Mais je les trouvais quand même mignons et sympas pour le peu que je les voie. Peut-être que le fait d'être en petit comité me permettrais de leur adresser enfin la parole.

On attendait tous le prof, et j'étais encore dans mon coin, quand ce dernier ouvrit la porte. Et quelle surprise ! Il était carrément déguisé en Batman ! Je ne pus m'empêcher d'exploser de rire, rire bruyant et peu discret en plus de ça, génial, et je plaquai ma main contre ma bouche pour essayer de limiter mes suffocations hilares. J'entrais à la suite d'autres élèves et découvrais -avec une agréable surprise et beaucoup d'étonnement- la nouvelle salle ; les tables en bois vieillies par le temps et l'allure stricte de l'assemblée avaient été remplacées par des poufs, des coussins, divers instruments ménagers rendant le tout très coloré, très seventies. En clair, je me sentis de suite à l'aise entre ces murs qui me rappelaient un peu mon chez moi, ma chambre un peu bordélique avec sa déco totalement improvisée de tout et de rien, d'énormes affiches des Beatles et de leurs albums, de grosses peluches bien inutiles, des boîte à musique et de parfum de lavande prenant au nez. C'était presque comme si je me sentais en sécurité, loin d'une quelconque force ténébreuse ou maléfique. J'étais chez moi, à Winchester, en quelque sorte, avec mes parents.

Cette pensée me retourna soudain les tripes, et je préférai m'asseoir tranquillement et profiter de la bonne humeur de ce prof apparemment décalé et déjanté -mais aussi très investi- au lieu de me faire du mal. Participer à ce cours était aussi un moyen pour moi de me rassurer quant au fait que les Moldus n'étaient pas forcément détestés de tous les sorciers, mais évidemment -et sans réelle surprise-, les écussons verts n'étaient pas légion et ne s'étaient pas bousculés pour adhérer au cours. Et profiter de l'imagination des sorciers ici présents allait être un pur régal, c'est pour cela que je me taisais, n'ouvrant pas la bouche, laissant le soin à cette belle tête de Potter -J'aurai aimé rajouté puéril- de partir dans un grand délire.

Je pouffai dans mon coin, gloussai au risque de me faire remarquer -même si ces "moqueries" étaient tout sauf méchantes- mais c'était plus fort que moi. Je me mettais à la place de ce pauvre Potter qui semblait particulièrement déstabilisé par le costume de Batman -J'entends toujours le prof, ah, ce surnom !-. S'il savait que ce héros de DC comics était en réalité un justicier, je doute qu'il l'aurait insulté de Mangemort, mais je lui laissais le bénéfice du doute. En plus d'avoir un costume assez ridicule, Batman avait encore moins l'air sympathique, et avec la tête du prof, on aurait dit un véritable psychopathe. Pauvre Batman -toujours Mr. Jane-, il effrayait ses pauvres élèves à défaut de réveiller leur intérêt -Bon, Batman était ancré dans ma tête maintenant, c'était malin...-.

Une fois le discours de Potter fini, je repris mon calme en douceur, rouge pivoine, mais gardai mon éternel sourire. Les cours de Mr Jane promettaient déjà d'être intéressants et amusants.


" Batman mangemort ? L'assemblée de Vous-savez-qui ressemblerait plus à un cirque alors. "

J'avais besoin de plaisanter à ce sujet, plaisanter était la seule chose qui me permettait de tenir, de ne pas m'écrouler dans ma peur, de ne pas leur donner ce plaisir. Mais pourquoi se lancer dans un tel sujet ? On était dans le cours d'étude des Moldus ! Revenir sur le sujet de Voldemort n'était peut-être pas sain, aussi j'avais envie de claquer mon front contre ma main dans un grand fracas.

"Enfin, non, tu n'y es pas, Potter -Tu permets que je t'appelle James ?-, Batman n'est pas un méchant. "

Spoiler:
 


Dernière édition par Alecia Lukeither le Mer 21 Nov - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Mer 21 Nov - 9:42

Severus regardait d'un oeil noir les Maraudeurs non loin de lui. Il se méfiait toujours et restait sur ses gardes. Quelle idée il avait eu de vouloir faire ce cours! S'il avait su que Black, Potter, le loup-garou -il fit une moue de dégoût- allaient être là, son amour pour Lily et sa volonté de lui prouver qu'il n'avait rien contre les Moldus, bien que c'était faux, allait vite être ébranlé par la haine qu'il leur vouait. Severus faillit faire demi-tour. Déjà qu'il n'en avait rien à faire de cette matière inutile... Mais bon, il avait du demander au professeur par hibou à s'inscrire à ce cours alors qu'il n'en avait jamais fait avant et il avait accepté, alors cela ne le faisait pas trop de ne pas venir. Au moins, il y avait Regulus pour lui tenir compagnie vu le peu de vert et argent.

Il était au maximum de sa concentration, tournée exclusivement vers la bande des Gryffondors quand la porte s'ouvrit soudain et il vit le professeur totalement déguisé surgir. Il sursauta et faillit sortir sa baguette pour se protéger. Il regardait ahuri, le coeur battant, ce dingue habillé en Batman. Severus se demandait vraiment s'il fallait rentrer dans la salle de cours avec ce fou furieux. Il se fit tout de même violence et rentra dans les derniers. Il fut surpris de la décoration. Tous ces objets qu'ils connaissaient bien et qu'il cherchait à fuir, qu'il lui rappelait tant d'où il venait... Il s'assit, dégoûté, sur un pouf au fond de la salle, tout près de Regulus. Il jetait un regard décontenancé devant tous ces objets du passé qu'il tentait de fuir depuis longtemps. Décidément, il avait eu tort de venir ici. Au lieu de l'aider auprès de Lily, cela ne faisait que raviver sa haine des Moldus et de leur technologie faible.

Le professeur commença à se présenter et à faire son cours. Severus le regarda dépité lorsqu'il parla de ranger les baguettes et de ne pas utiliser la magie. Le Serpentard replongeait lentement dans son impuissance qui l'avait tant blessé lorsqu'il n'était pas encore à Poudlard. La magie, son intelligence, son savoir, c'est ce qui lui permettait de se défendre, de montrer sa supériorité à tous ces idiots qui préfèrent utiliser la force que leur cerveau. La définition même des Gryffondors. Severus sourit intérieurement en regardant les stupides rouge et or qu'il connaissait trop bien à son grand regret. Il se reconcentra sur le cours et sur l'accoutrement ridicule du professeur. Il était tombé sur deux ou trois comics avec ce personnage chez un camarade de classe Moldu.

Il écouta moqueur les propos de l'horripilant Potter. Ce que cela pouvait être drôle. Au début, il n'avait pas l'intention de parler dans ce cours, pour éviter que ne se répande trop ses origines. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de rabaisser Potter et sa bande avec ses armes à lui : la culture, l'intelligence, le savoir. Il se fit devancé par Alecia, une fille de Poufsouffle assez banale. Il leva ensuite la main, se leva puis pris une voix un peu lasse :


"C'est même un héros. On peut même dire que c'est le héros auquel s'identifie le plus les Moldus. En effet, les autres héros apparaissant dans les "comics", bande-dessinée américaine, ont des supers-pouvoirs, sorte de magie naturelle. Batman, lui, n'a aucun pouvoir, juste son intelligence - Severus appuya sur ses mots à l'intention de Potter et Black- et sa richesse. C'est un grand détective, brillant, qui crée de nombreux gadgets dans sa lutte contre le crime. Les méchants qu'il affronte sont souvent dérangés psychologiquement -Severus regarda avec insistance Potter et Lupin- et ne cesse de le tourmenter."

Il sourit et se rassit, satisfait d'avoir ainsi dénigré ses ennemis de toujours en pleine classe sans qu'on puisse l'accuser de quoique ce soit. Il sourit discrètement à Regulus, sûr que son ami apprécierait le trait d'esprit. Il se mit à être un peu gêné à l'idée que des Serpentards pourraient douter de son envie d'être Mangemort avec son discours mais il se rassura vite en prévoyant de donner une explication sur le fait de bien connaître ses ennemis pour mieux les combattre...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Mer 21 Nov - 12:25

Un cours singulier, qui pour une fois a attiré mon attention. Un cour qui dans le fond ne m'aurait pas attiré hormis la présence de quelques maraudeurs. J'ai vraiment eu du mal a suivre Sirius sur ce coup. Je comprenais parfaitement pour James lui qui n'avait jamais gouté au quotidien des moldus, voila une manière pratique de découvrir la vie des habitant du monde non-sorcier. J'espérais au fond de moi être surpris, de sang-mélé, je connaissais partiellement l'histoire, les usages et l’environnement moldu.

Le scepticisme m'envahissait sur cette option, mes affinités ne devaient certainement pas prendre le pas sur ma scolarité. Du moins voila le discours rationnel. Du moins étais-je rationnel? Bonne question, oui, j'espère. Je suis tout rationnel qu'impartial dans mon rôle de préfet. Non, mauvais exemple, très mauvais exemple. Ne changeons pas de sujet. Oui j'ai pris ce cour parce que je voulais être avec des amis, c'est pas dramatique. Je suis sur que je peux apprendre des trucs... Savoir comment fonctionne une machine à laver par exemple... très pratique... Décidément je suis de mauvaise foi, ou très peu disposé. Très fatigué aussi, les cours de défense contre les forces du mal, c'est passionnant mais épuisant si on veut absolument approfondir ses études. Apprendre les particularités de chaque créature magique c'est long.

Je vous le donne en mille, aujourd'hui je suis un peu incisif. Je n'ai pas beaucoup dormi... C'était la pleine lune hier, ah excuse non valable pour être insomniaque pourrait-on me dire. Si seulement c'était de l'insomnie, j'aimerai tant que ce soit de l'insomnie. Enfin l'important c'est d'être en cour, à coté de James, d'avoir oublié sa plume et son encre, d'avoir un Servilus sauvage au regard grinçant contre sa pomme et d'avoir un professeur déguisé en Batman.


¤Ou je suis?¤


La probabilité que je rêve est de 60%, ou alors je suis sous ma forme loup garou et je vais bientôt faire un carnage. Hum... moment d'hésitation. Heureusement la blague de Potter me ramène sur terre, enfin a Poudlard, oui je ne rêve pas. Ce fait n'arrange néanmoins pas les choses concernant le professeur. Il est donc bien déguisé en batman... C'est intéressant, j'avoue apprécier ce personnage. Après, oui, je pense être trop endormi pour vraiment réagir objectivement. Mais fort heureusement Servilus est la pour me remettre d'aplomb. Lui et son coté éternel victime, qu'il m’énerve. Hé Potter qui dans les choux se fait dicter la leçon par Servilus. Je ne pouvais décemment pas laisser ainsi un Maraudeur comme cela. On pouvait donc intervenir donc... Ah parfait, bien allons-y parlons de Batman.

¤Je n'aime pas ton regard de serpent Severus.¤

"On dit que ces méchants..."

Regard insistant sur Severus.

"sont les reflets des propres psychoses du héros. Qu'en les combattant il combattrait sa propre folie. Encore un qui se pose en victime en quelque sorte, mais il a été témoin de la mort de ses parents. On peut alors parler d'un vrai traumatisme."

¤Pas comme ta fichue comédie Servilus. Vraiment si tu n'es pas content, choisis toi un logo et fait régner la justice a Poudlard. Tu n'en ai pas vraiment capable et nous le savons très bien.¤

Voila, bon et bien cette matinée s'avère plus ensoleillée que prévue. Qu'il est bon de tacler Severus Rogue de bon matin.

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Sam 24 Nov - 22:29


~ Cette fois, je craque...

A bout de nerf après une nuit exécrable, Crystal décrocha de la colonne des gentils petits moutons de Serdaigle. Elle n'avait aucune envie de retourner se prostrer dans le dortoir, s'allonger sur son lit à ne rien faire en attendant sa prochaine heure de cours.
Trop, c'était trop.

Les nerfs de la jolie blonde commençaient sérieusement à partir en vrie. Depuis combien de temps durait ce stupide confinement déjà ? Depuis combien de temps ces incapables du ministères avaient-ils posé leur décret ? Il aurait été plus simple d'envoyer des détraqueurs surveiller Poudlard, ou changer de directeur que de les confiner ainsi. Ah il était beau le prestige de Poudlard, même pas foutu de conserver la sécurité pour ses élèves.

Les idées noires de Crystal fusaient de plus en plus et ses envies de meurtres devenaient presque compulsifs. Ne pas pouvoir aller courir dans le parc le matin, ne plus pouvoir s'isoler durant tout le week-end dans la bibliothèque, traîner dans les couloirs pour écouter les ragots de la journée et se tenir au courant de l'actualité des insectes de l'école. Non, vraiment, elle n'en pouvait plus.

La situation avait trop duré : elle irait se plaindre au directeur directement s'il le fallait. Même si elle ne connaissait pas plus que cela, elle essayerait de le convaincre de la laisser échapper à ce foutu décret, par tous les moyens possibles. Et même se faire représentante des Serdaigles si ça pouvait lui suffire pour retrouver une vie normale.

Ruminant ses plans et son manque de sommeil en avançant dans un couloir, la jeune fille ne remarqua pas qu'elle venait de passer devant un préfet de sa maison. Ce dernier l'attrapa par le bras et lui demanda ce qu'elle faisait toute seule à traîner dans les couloirs, sur le ton désagréable caractéristique du préfet blasé.

Crystal afficha une moue désolée de circonstance qui décrispa un peu le garçon. N'était-elle pas adorable avec cette bouille ? Si, bien sûr que si.
Rapidement, elle chercha une excuse à fournir à ce bourreau qui voulait la ramener derrière les barreaux d'une horrible prison. Crystal remarqua alors qu'elle était dans le couloir où se déroulait le cours d'étude des moldus. Et la colonne d'élèves un peu plus loin lui indiqua que le cours allait commencer sous peu.

Pour une fois, les moldus allaient se rendre utiles.

Le plus naturellement du monde, la demoiselle expliqua :

~ Je suis désolée, je me suis réveillée en retard et vous étiez déjà tous parti. Mais mon cours allait bientôt commencer, avoua-t-elle en désignant le troupeau agglutiné devant la porte. Je ne pouvais pas me mettre en retard...

Le préfet n'eut pas l'idée de contredire la jeune fille et se contenta de l'avertir de ne plus recommencer, que c'était dangereux, bla bla bla. Puis il lui demanda à quelle heure terminait le cours et lui signala très clairement qu'elle avait intérêt à l'attendre avant de bouger.

Chef oui chef...

Stupide préfet.

Sans plus tarder, Crystal rejoignit les autres élèves devant la salle de cours. Quelques instants plus tard, un espèce de type au déguisement aussi absurde que de mauvais goût sortit en trombe de la pièce et les invita à entrer.
La blague.
La Serdaigle retint un fou rire nerveux. Ce n'était vraiment pas la journée pour lui faire ce genre de plan.

La fatigue était clairement visible sur son visage lorsqu'elle salua poliment son professeur. Dans la salle, il n'y avait pas de chaises mais des espèces de trucs posés par terre, des coussins aussi. Génial, voilà qu'ils allaient faire les pecnos et s'asseoir par terre.
Hors de question.

Sauf qu'il n'y avait vraiment aucun siège dans la pièce.
Misère.

Dégoutée, la jeune fille se saisit d'un gros coussin et le traîna contre un mur, se mettant en retrait de ses camarades pour s'asseoir là, le dos appuyé contre le mur, les genoux relevés pour lui servir de pupitre, un livre et une feuille posés dessus et son encrier à côté. Ca allait être vachement pratique pour prendre des notes...

Si elle arrivait à passer l'heure sans se tacher, elle demanderait une médaille en chocogrenouille.

Un peu éteinte aujourd'hui, Crystal n'ouvrit pas la bouche aux questions du professeur et ne trouva même aucun amusement à observer les maraudeurs et Rogue se lancer des piques. Ces types étaient vraiment déprimant...

De toute façon, tout ce qui était moldu, elle ne connaissait pas. Mais cette histoire sur un homme chauve-souris, il lui semblait en avoir déjà entendu parler à Londres.

~ Excusez-moi, mais ce héros, c'est lui qui vit avec un majordome ?

Pas brillant, brillant comme intervention mais tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Jeu 27 Déc - 4:57

L'appel des Serdaigles, maintenant habituel, venait d'avoir lieu dans leur salle commune et c'était l'heure maintenant pour certains d'entres eux de se rendre au premier cours d'Étude des Moldus de l'année.
Meena attendait ce cours avec impatience, c'était toujours l'occasion pour elle d'en apprendre plus sur le merveilleux monde dont sa famille paternelle faisait partie. La plupart des élèves n'appréciaient pas le professeur l'année passée, elle les avait entendus dire qu'il était monotone et ennuyeux. Mais elle, au contraire, l'appréciait beaucoup et avait été très déçue d'apprendre qu'il serait remplacé cette année. Elle n'allait d'ailleurs pas tarder à connaître son remplaçant puisqu'elle se trouvait maintenant non loin de la porte menant à la salle de cours.

*Voilà qu'il commence bien : il est en retard !*

Certains autres élèves se trouvaient là, mais Meena, discrète, prenait soin de ne pas se faire remarquer et se tenait un peu en retrait. Elle aperçut James accompagné de ses amis, il y avait même quelques Serpentards !
Soudain, la porte s'ouvrit, et ébahie, Meena découvrit qui allait être son nouveau prof d'Études des Moldus : un jeune homme dans la vingtaine, grand, brun et... vêtu d'un drôle de costume. Il n'avait visiblement rien à voir avec le professeur qu'il remplaçait. Au contraire, il avait le profil d'un clown. Le sourire qu'il faisait à chaque élève, alors qu'ils entraient un par un dans la classe, effraya presque la jeune fille à son passage.
Mais ce ne fut pas sa seule surprise. Les vieux pupitres avaient été remplacés par des poufs de toutes les couleurs, des chaises et des coussins, aussi. Les murs étaient décorés par des posters de groupes de musique familiers à la jeune fille, des publicités qu'elle avait également déjà vu et des annonces de films. En somme, la décoration de la salle de cours était l'opposée de celle dont elle avait l'habitude. À vrai dire, cela ne la déplaisait pas, les salles de cours étant pour la plupart assez austères.

L'excentricité du nouveau professeur impressionnait la jeune fille. En tant normal, c'est-à-dire hors de Poudlard, elle se serait sentie comme chez elle dans une telle pièce, mais ainsi entourée de plusieurs élèves, elle se sentait très mal à l'aise. Elle avait choisi de s'asseoir sur un pouf de couleur bleu, un peu à l'écart des autres élèves, mais pas trop, parce qu'en réalité, tous les poufs étaient regroupés au même endroit.

Le cours commença par une question du professeur Jane. Il demandait aux élèves de lui parler de son personnage et... des comics.
Un raccourci un peu tardif se fit alors dans la tête de la Serdaigle :

*Mais bien sûr ! Il est déguisé en Batman !*

Elle se souvenait à présent de ces drôles de livres qu'un de ses cousins lui avait montré durant l'été dernier. Il y avait des images et celles-ci retraçaient l'histoire d'un homme chauve-souris, ou du moins, d'un homme déguisé exactement de la même façon que l'était le professeur.

James pris la parole en premier et la jeune fille esquissa un sourire compatissant en se rendant compte qu'il ne savait pas qui était Batman. Jamais elle n'aurait osé prendre la parole comme cela devant tout le monde sans être sûre des informations qu'elle avançait.

Les réponses diverses provenant d'élèves divers allaient bon train. Finalement, Meena n'était pas la seule à savoir ce qu'était un comic et cela la rassura ; elle se sentirait donc moins gênée de ne pas prendre la parole. Studieuse, elle prenait des notes et notait même toutes les questions de ses camarades ainsi que les réponses obtenues.
Elle ne participait certes guère, mais elle était on ne peut plus concentrée et relisait toujours ses notes le soir même. Après tout, que pouvait-elle faire d'autre, isolée dans sa tour d'ivoire, interdite de sortie par le ministère lui-même et invisible comme le voulait sa réputation ?

Elle ne disait rien mais écoutait et observait attentivement ses camarades. Soudain, un élève aux couleurs de Serpentard, que tout le monde semblait mépriser ici, se tourna vers elle, comme s'il inspectait un peu la pièce pour voir qui s'y trouvait. Comme à son habitude, et ce naturellement, Meena lui offrit un sourire très sincère et chaleureux, auquel il répondit avec un air surpris, qui ressemblait également à du dégoût, avant de se retourner vers le professeur Jane.


*Au moins, lui, il me voit.* pensa-t-elle, un brin de déception dans la gorge.

Pourquoi réagissait-il ainsi ? Son sourire lui avait-il semblé moqueur ? Peut-être qu'il la trouvait laide, ce ne serait pas surprenant, cela expliquerait pourquoi personne ne l'approche jamais.
Une voix masculine la fit sortir rapidement de ses pensées : c'était lui, le professeur ! Il venait de s'adresser à elle. Le feu lui monta immédiatement et sans recours aux joues. Tout le monde, ou du moins c'est ce qu'il lui semblait, se retourna naturellement vers elle. Qu'avait-il dit ? Que lui voulait-il ? Elle n'en avait pas la moindre idée, mais il fallait qu'elle réponde quelque chose, c'était visiblement cela qu'il attendait, cela ne faisait en fait aucun doute. Il se balançait maintenant sur ses pieds, tantôt en équilibre sur ses talons, tantôt sur ses orteils. Meena, en panique, balbutia :

"Je... euh... je... je ne sais pas ce que vous avez dit."

Alors, là, c'était honteux de sa part ! Voilà qu'elle donnait l'impression de n'être pas concentrée ! Tout ça à cause de ce Serpentard qui n'avait pas répondu comme elle l'espérait à son sourire.
Elle baissa le regard et sentit les larmes monter... puis elle repensa à James et à la conversation qu'ils avaient eue après qu'elle l'ait découvert aux côtés de Peeves, près de la salle de bain des préfets. Tout n'était pas perdu puisque lui avait été compréhensif avec elle, alors qu'elle s'était préalablement comportée comme une gamine associale.
Elle inspira profondément et tenta tant bien que mal d'afficher un sourire timide sur ses lèvres avant que le professeur ne prenne de nouveau la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Mer 9 Jan - 15:47

-Oui je sais, je suis en retard, mais pour ma défense, je suis un nouvea...WOUHA MAIS C’EST QUOI CE MACHIN!


Mon sursaut de surprise me fit tomber à la renverse dans le cadre de porte qui menait à mon cours d’étude Moldu. Eh oui, j’étais en retard, mais pour ma défense, je ne me souvenais pas d’avoir choisi cette option. Sûrement un habile tour d’Hermione pour me faire découvrir le monde où Harry et Elle avait grandit. Mais qu’est-ce qu’il avait de captivant ces moldus? Ils n’étaient même pas capable de faire apparaitre un trèfle à quatre feuilles si on leur demandait! En fait oui, mais pour ça, il devait s’étendre sur l’herbe avec une loupe et scruter attentivement chaque tige verdoyante. Jamais je n’avais vu quelqu’un vêtu avec cet accoutrement dans le monde moldu....ni même dans le monde magique. Il était légal de porter des vêtements aussi....moulant à l’âge du professeur Jane? Comment faisait-il sans circulation sanguine? On s’entends; des vêtements aussi serré devait CERTAINEMENT empêcher le sang de circuler adéquatement? Le professeur Jane allait perdre ses jambes s’il restait trop longtemps dans cet accoutrement! Je me suis accroché au cadre de la porte et je me suis relever, les yeux légèrement exorbités, surveillant le moment où notre cher enseignant allait s’évanouir par manque d’oxygène. Comprenons-nous: Une tenue aussi serrée l’empêchait sans doute de respirer adéquatement en plus de bloquer sa circulation sanguine!


-Professeur, vous savez qu’Halloween est loin derrière nous et que porter des vêtements aussi serrés à l’extérieur d’une boite spécial sorcier excité pourrait être mal vu par certaine personne plus fragile émotionnellement parlant, si vous voyez ce que je veux dire? Dis-je en riant tout en allant m’assoir sur une chaise vide.


C’est vrai, des plans pour que les enfants fassent des cauchemars et que les jeunes filles deviennent des groupies de ce prof....Attendez un instant! Était-ce pour cette raison qu’il avait revêtu ce costume? Par Merlin, qu’il ne nous oblige pas à revêtir un habit semblable comme devoir! J’essayais de ne pas imaginer le professeur d’étude moldu se dandiner sur une musique langoureuse dans un cabaret...trop tard. Me mordant les lèvres pour ne pas éclater de rire, j’ai regardé vers la gauche pour ne pas avoir à croiser son regard. Je savais que si je le fixais, le tonnerre de rire que je retenais allait sortir sans que je puisse l’en empêcher.Quelqu’un près de moi murmura que c’était un héro qui avait l’étrange habitude de porter ces....choses. Mes sourcils froncèrent et j’ai prononcé machinalement cette phrase:



-Mais depuis quand les héros portent de tels habits? Je veux dire on peut sauver le monde à plusieurs reprises sans porter ces stupides accessoires! La preuve, je n’ais jamais vu de photo du professeur Dumbledore portant du cuir moulant...par chance....


Brrr, mon imagination me faisait frissonner de dégout. Était-ce moi ou plus j’étais dans le passé plus j’étais...étrangement à mon aise?
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Jeu 10 Jan - 1:31

Assise sur un pouf au fond de la classe, j’observais toute l’assemblé avec un sourire amusé. Certainement riait de l’accoutrement du professeur Jane, d’autres le regardait comme s’il était un homme venu d’ailleurs, oui un extra-terrestre. Et moi, je me contentais de sourire. James tenta une splendide description d’un comics, mais avouons le, il était complètement à côté de la plaque. Ce qui d’ailleurs me fit beaucoup rire, discrètement, bien entendu.

Les autres avaient peut-être un peu de connaissance sur le sujet. Batman était effectivement un justicier de DC Comics, le héros masqué qui porte le costume de la chauve souris. Le chevalier noir comme on l’appelait. Comme tout Wayne qui se respecte, les comics de Batman faisaient partie de mes passions.

Severus et Remus avaient tous les deux raisons sur les descriptions du chevalier noir. Batman n’avait pas de super pouvoirs contrairement à la plupart des héros de DC Comics qu’on trouve dans la ligue des justiciers, comme Flash, Wonder Woman, Green Arrow, Green Lantern, et bien sur, Superman. Eux six, en incluant Batman ont formé la ligue des justiciers, bien que d’autres membres les ont rejoint par la suite. Batman était le plus grand détective du monde de DC Comis, qui comptait sur son agilité et son intelligence, comme l’avait si bien dit Severus. Et comme nous l’a rajouté Remus, il a vu ses parents se faire assassiné étant enfant, c’est pour cela qu’il combat le crime.

Bien sur, je voyais bien les pics que se lançaient les maraudeurs, j’allais leur en toucher deux mots mais Ron arriva à ce moment là, se faisant remarquer avec sa bonne humeur habituelle. Je secouais la tête, dépitée, mais néanmoins amusée. Merci pour la vision de Dumbledore que je viens d’avoir.

Après avoir jeté un regard un regard au professeur Jane, je me levais pour le rejoindre, m’adressant aux élèves.

« Tu as raison Crystal … D’ailleurs, vous avez tous raisons … Si on oublie James. Batman vit bel et bien avec son majordome Alfred Pennyworth, la seule personne en qui il a entièrement confiance. Riche milliardaire, il vit dans un manoir dans une ville fictive Gotham, et porte l’identité de Bruce Wayne …. Et non, il n’a aucun lien de parenté avec moi. »

Mes yeux se posèrent sur les maraudeurs, qui a coup sur auraient sortis une vanne de ce genre. Je leur souris avant de reprendre la parole.

« Contrairement aux autres héros, comme Superman a Metropolis, Batman n’est guère apprécié par les Gothamites. Parce que c’est un sombre justicier, qu’on appelle aussi le chevalier noir. Bien qu’entouré de la Bat-Family, Batman ne voit pas ses amis autour de lui, il est toujours totalement seul et renfermé. Vous ne le verrez jamais sourire. C’est ce caractère froid qui fait une de ses faiblesses. Car comme vous le savez, l’union fait la force, alors que lui, il préfère faire cavalier seul. Mais malgré tout, Batman ne tue aucun de ses ennemis, savez vous pourquoi ? Qui peut également nous parler de la Bat-Family ? »

Je regardais le professeur Jane, espérant que mon intervention dans le cours était une bonne initiative. Je m’étais arrêtée là, parce que si je me lançais sur le sujet, je pouvais parler pendant des heures et des heures. Or je n’étais qu’assistante, je n’allais donc pas prendre le rôle de Jane, et puis il fallait tout de même laisser les élèves participer.

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

avatar


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 24
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Sam 19 Jan - 22:30

Le premier cours avait commencé et pour le moment, Lance était plutôt fière de lui, il n'avait eu aucun problème. Ses élèves avaient été plutôt surpris dans l'ensemble de le voir vêtu d'un costume. L'effet de surprise avait bien eu lieu. Au moins, il était sûr que Batman allait leur rester graver en mémoire. Après tout, ce n'était pas ça le devoir d'un professeur, se débrouiller pour apprendre quelques choses à ses élèves ?

Ce fut James Potter qui parla le premier, sa réponse était très intéressante, du moins pour Lance, car il est vrai qu'il avait répondu tout à fait à côté, il avait fait une erreur courante, prendre un mot pour un autre. Alors que Jane parlait de comics, lui pensa comique. Il est vrai que les mots étaient phonétiquement identiques, mais ils n'avaient pas du tout le même sens. James n'était pas le premier à confondre des termes moldus, ce n'était pas forcément facile de s'y repérer quand l'on venait, comme lui, d'une famille où la culture moldu était totalement inexistante. Lance avait en quelques sortes connu le même problème, lorsqu'on lui avait annoncé qu'il était un sorcier, sauf que pour lui c'était dans le sens inverse. C'était le monde sorcier qu'il ne connaissait pas du tout et lui aussi avait fait des erreurs au début, confondant des termes basiques pour les sorciers, mais totalement inconnus pour lui. Voilà pourquoi à l'inverse des camarades de classe de James, Lance ne se moqua pas, puis il était le professeur ça ne se faisait pas vraiment de se moquer de ses élèves.


« On ne parle pas de la même chose ici, monsieur ? » A cet instant, Lance se rendit compte qu'il avait oublié de leur demander leur prénoms. « Ici, il est questions de comiCS et non de comiQUE. Cependant, vous avez raison, les comiques ont pour rôle de faire rire les gens, mais ce sont plutôt les monty python. »

Lance lui adressa un sourire quand il parla de Mangemort moldu. *Les mangemorts ne feraient plus vraiment peur s'ils s'habillaient tous comme moi * Alecia pris la parole, juste après le professeur, répétant, à quelques mots près ce qu'il venait de penser, puis elle rajouta que son costume n'était pas celui d'un serviteur du Lord noir, mais plutôt celui d'un gentil. Lance n'eu le temps que d'acquiescer, alors qu'un autre élève pris la parole. Tout ce que disait le Serpentard était vrai. C'était d'ailleurs pour cela que Jane avait choisis Batman et non superman ou un autre des super-héros bien connu. Contrairement aux autres Super-héros, Batman n'avait pas de super-pouvoir à la naissance, il restait un moldu quoiqu'il arrive. Alors qu'on aurait pu facilement comparer Superman a un sorcier. L'homme chauve-souris lui était un exemple parfait de l'ingéniosité moldu, car à la base, il n'avait peut-être pas de pouvoir, mais finalement grâce à son cerveau il se débrouilla pour avoir tout ce dont il avait besoin. Lance reprit la parole.

« Vous avez raison tous les deux » dit-il à l'intention d'Alecia & de Rogue. « Batman est un moldu pur et dur, il n'a aucun pouvoir magique à la base, mais sa soif de justice l'a poussé à trouver un moyen de passer outre ses capacités naturelles. Batman révélé ainsi la capacité des moldus à s'adapter à leur absence de pouvoir, à l'aide de son argent et de son intelligence Batman va mettre au point plusieurs gadgets qui lui permettraient de voler par exemple, ou de faire exploser des choses. »

Le professeur d'études des moldus sortis de son costume quelques gadgets, rien de bien dangereux, il n'avait pas envie de faire exploser une partie du château lors de son premier cours de l'année, ce n'était pas très sérieux. Il fit passer parmi les élèves, un grappin, ainsi que des trois choses qui composaient les éléments de bases de la tenue de Batman, de quoi les occuper un peu. Pendant ce temps, un autre élève pris la parole, un gryffondor cette fois, contrairement aux autres, il ne parla pas directement du héros, mais plutôt de ce que les personnes qu'il combattait représenté. Une nouvelle fois, il tapa juste *Décidément ils s'y connaissaient plus que ce que j'avais prévu *

« Bonne analyse du personnage, Rémus c'est ça ? » Lance le connaissait juste parce qu'il était préfet « Il est vrai que souvent il est dit que les « méchants » sont le reflet des propres problèmes psychologique de Bruce, c'est l'identité secrète de Batman. Car il ne faut pas croire que ce héros est très joyeux. En réalité on pourrait même dire qu'il a tout de l'anti-héros. Bruce est un personnage très sombre, il est d'ailleurs surnommé the Dark Knight, pour dire. Il est très torturé, autant que les personnes qu'il poursuit. »

Il est vrai que Batman n'était pas le plus joyeux de la bande, il était même déprimant parfois, pourtant Lance appréciait ce personnage, peut-être parce qu'il était le premier qu'il avait découvert. En attendant, une jeune femme blonde pris la parole, une Serdaigle au vu de son uniforme. Elle posa une question. Blanche, l'assistante de Lance répondit à sa place. Il lui adressa un petit sourire rassurant, pour lui dire qu'elle avait bien fait, après tout elle était là pour apprendre le métier de professeur. Lance l'aimait bien, il était plutôt protecteur avec elle, il faut dire que Snow appelait à la gentillesse et en tant qu'assistante Jane l'avait un peu pris sous son aile, lui apprenant les subtilités du métier de professeur, qu'il ne connaissait pas encore parfaitement. Ils formaient plutôt une bonne équipe. Blanche avait plutôt tendance à calmer Lance qui s'emportait bien trop vite, surtout quand il s'agissait d’artéfacts moldus. A la limite, il se demandait si Dumbledore n'avait pas fait exprès de choisir une personne posé comme elle comme assistante au professeur Jane. Juste pour pouvoir le calmer un peu. Une fois que Blanche avait fini son explication, Lance posa une question à une jeune Serdaigle qui avait l'air toute seule dans son coin. Il aimait bien poser des questions aux gens qui ne parlaient pas. Ce n'était pas pour les mettre mal à l'aise, contrairement à certains professeurs, au contraire c'était pour les inviter à se joindre au reste de la classe, il avait toujours trouvé ça dommage que des élèves restent seuls dans leurs coins alors qu'ils pourraient participer. Apparemment, la blonde était dans les nuages puisqu'elle avoua au professeur qu'elle ne savait pas ce qu'il lui avait dit. Si Lance avait été l'un de ses professeurs outrageusement strict il aurait pu se mettre à disputer la jeune femme * Je te vois bien en train d'agiter un doigt devant elle pour lui dire que ce n'est pas bien de ne pas écouter le prof, St-Mangouste qui se fout de la charité* mais comme sa conscience venait gentiment de le lui rappeler, Jane n'avait jamais été un modèle de concentration durant sa scolarité, il n'allait donc pas se mettre à hurler sur Meena. Il lui adressa un sourire bienveillant avant de répéter sa question.

« Je te demandais si tu connaissais les noms des méchants que devait affronter Batman ? Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas grave ne t'inquiète pas, vous êtes là pour apprendre. »

Il s'était obligé d'ajouter ça lorsqu'il vit les yeux embué de la petite Serdaigle, il ne souhaitait pas vraiment qu'une de ses élèves pleure lors de son premier cours, lors d'aucun de ses cours d'ailleurs. Il voulait que la bonne humeur règne dans son cours. C'était toujours plus agréable d'apprendre dans la bonne humeur. Il allait poursuivre lorsqu'une tornade rousse débarqua dans la salle.

« Ce machin c'est votre professeur jeune homme et vous auriez pu trouver mieux comme surnom quand même, je trouve que machin ce n'est pas très flatteur pour un super-héros tel que moi. »

Lance bomba le torse en disant ces quelques mots, parce que oui, il avait beau être professeur ce n'était pas ce qui l'empêchait de ne pas se prendre au sérieux, à la limite ça n'arrangeait pas les choses. Depuis qu'il était devenu professeur il avait décidé de se prendre encore moins au sérieux, histoire d'être sûr de ne pas prendre la grosse tête. Lance pouffa à la remarque de Ron, il n'avait pas pensé à ça.

« Très drôle monsieur Weas, je crois. Il ne me semble pas voir ici de sorciers fragile émotionnellement, l'honneur est donc sauf. Je vous en prie, asseyez-vous, le cours à déjà commencé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Ven 22 Fév - 23:27

    Le cours avançait et sans la moindre surprise, les stupides maraudeurs mettaient leur grain de sel. Crystal se réconforta à grand renforts d'images mentales peu flatteuses pour les garçons de Gryffondor, n'écoutant que d'une oreille le déroulement du cours. Les moldus ne l'avaient jamais intéressée plus que cela. Sa famille se revendiquait de sang pur depuis des génération et en bonne aristocrate, on avait appris soigneusement à Crystal que les moldus étaient méprisables et inférieurs. Il ne fallait pas leur en vouloir, ce n'était pas leur faute mais il ne parviendraient jamais à la cheville des sorciers. Des vrais sorciers.

    Alors à quoi bon s'intéresser à eux ?

    Crystal ne connaissait quasiment rien sur eux et n'avait jamais ressenti le besoin de s'informer davantage sur le sujet. Les voir comme des sortes de bêtes étranges lui convenait parfaitement, jusque là. Son orgueil démesuré y était sans doute pour quelque chose.

    La jeune fille ne suivit donc que d'une oreille ce qui se disait sur ces comics et le héros du jour. Entièrement moldu, il s'inscrivait tout de même auprès de sorciers dans une ligue. C'est à ce moment là que la Serdaigle raccrocha. Un moldu ? A la même place que des sorciers ? Ce n'était même pas envisageable, pour elle. Pourtant c'était bien ce que semblait insinuer son professeur.

    Sa curiosité piquée au vif, la jeune fille ne tarda pas à formuler ses questions.

    ~ Je ne connais rien à ces héros mais... Vous voulez dire que ce héros et son histoire serait une métaphore des capacités des moldus ? Enfin je veux dire... Que les moldus avec leurs inventions seraient capables de se hisser au niveau des sorciers ?

    L'éducation de Crystal se sentait dans sa formulation, mais il n'y avait pas de trace de mépris, simplement une curiosité et une difficulté à s'imaginer ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   
Ven 8 Mar - 3:07

Le cours d'étude des moldus était bien le dernier où on devrait pouvoir trouver un Black, un vrai je veux dire, un comme moi, il parait.

En fait, c'était ma visite chez Andromeda qui m'avait poussé à aller m’aventurer au cours d'étude de moldus, elle qui avait épousé l'un d'eux. Alors oui, je n'aimais pas les moldu, oui, je les tenais pour responsable du fait qu'on était forcés de vivre cachés et un grand oui, le fait qu'on avait la magie avec nous prouvait incontestablement que nous étions des humains plus évolués qu'eux. Mais j'étais curieux, très curieux justement, de savoir comment ils pouvaient faire, il fallait reconnaître que les technologies qu'ils avaient créés pour palier à leurs déficiences étaient impressionnantes.

C'est donc poussé par ma curiosité digne d'un Serdaigle que je m'étais inscrit au cours en demandant, évidement, à ce que ce ne soit pas consigné dans mon bulletin, je n'ose imaginer la réaction de mes parents s'ils l'apprenaient. Et je me retrouvais donc ce jour-là, tout discret, au fond de la salle de classe et tachant d'ignorer les regards surpris que certains élèves me lançaient. Oui, j'assiste au cours et je vous dit zut. A tous les coups ils devaient penser que je préparais un sale coup. Et bien tant pis pour eux.

Je fis un bond à l'entrée du prof, qui fut pour ainsi dire fracassante. Et par la barbe de Merlin, c'est quoi cet accoutrement ? On aurait dit un pyjama avec une cape. Je fus pris d'un rire silencieux qui n'avait rien de moqueur, si si, je vous jure, j'étais juste en train de me dire que le cours promettait d'être animé. Les moldus s'habillaient vraiment comme ça ? Mais non, la réponse vint vite, il s'agissait simplement du costume d'un personnage inventé dans des histoires moldues. Un certain Batman, se battant pour le bien même s'il était incompris de ceux qu'il voulait protéger. La réaction de Potter se montra aussi minable que prévisible, il réagit aussitôt en disant qu'il avait plus l’apparence d'un mangemort moldu, juste de par son apparence. C'était du typique Potter ça, de juger uniquement sur le visuel et le superficiel. En tout cas, je me pris à m’intéresser à ce personnage présenté par le prof, c'était une sorte de héros, sombre et solitaire, dénué de tout pouvoir magique mais accomplissant des grandes choses malgré tout.

J'avais peut-être bien fait de venir moi.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours n°1 : Batman est parmi nous! [5/6e année]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bon retour parmi nous ! [Jaden]
» Du sang neuf, voici Alyra [Validée]
» [Présentation] Bøwell Arroyd [Validée]
» Cours n°1: Les Billywigs [1ères/2èmes/3èmes/4èmes années]
» Commentaires fiche Sweetmemory
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Salles de cours :: Etudes des Moldus :: Salle de cours-