AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Rencontre improbable

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Rencontre improbable   
Mar 20 Nov - 11:15

C'était encore inhabituel pour moi de sortir ainsi, par un tel temps. Il y a encore quelques mois, entre ou après les cours, je serais partie me réfugier non pas dans ma salle commune mais dans mon lit, au calme, là où je pourrais être seule. Mais j'avais bel et bien décidé de changer, et je commençais à prendre goût aux sorties. Je préférais les escapades nocturnes puisqu'il y avait avait bien moins de monde dehors à ces heures perdues. Et malgré le règlement, je m'arrangeais suffisamment pour ne pas me faire repérer ou attraper, mais ces sorties de nuit se font de plus en plus rares, en fait, je n'ai plus envie d'en faire.

Personne n'était sans savoir que des forces obscures se réveillaient un peu partout, et la perpétuelle médisance de certains sorciers, en particulier les sang-purs, envers les Moldus, s'accentuait d'années en années, comme si leurs membres étaient poussés par le seigneur des ténèbres en personne. Aussi je ne me sentais plus du tout en sécurité, parfois même le jour. J'évitais de plus en plus les Serpentards, qui semblaient pencher de ce côté là de la balance, et qui m'avaient fait subir tellement de mauvaises choses les années précédentes que je n'avais aucun avis de donner une chance à aucun de leurs membres. Pour moi, ils n'étaient pas récupérables et ne méritaient pas que je leur laisse une seule chance de me ridiculiser encore et de me faire perdre patience. Je ne voulais pas créer d'ennuis à ma maison ou leur faire perdre des points, je voulais juste enfin m'amuser, me faire des amis et passer enfin une bonne année.

Ce matin là, dans la fraicheur de l'hiver, vêtue de ma petite écharpe colorée et de ma robe de sorcière bien chaude, je parcourais de long en large l'établissement jusqu'au terrain de Quidditch. Là, assise dans les gradins, j'aimais regarder les entraînements ou même les matchs. Les plus savoureux étaient certainement ceux opposant Griffondor à Serpentard, car les joueurs n'hésitaient franchement pas à se cogner dessus de bon cœur -ce qui était le meilleur des spectacles-, et j'avoue que l'équipe de Griffondor était composée de joueurs plutôt craquant, mais à la réputation assez... sulfureuse et puérile. Les garçons, me disais-je. Autant j'étais dans une période où j'étais tentée d'aller vers eux, de leur rentrer presque dedans, autant j'en trouvais encore beaucoup puérils, pas mûrs pour deux sous. J'avais aussi vu ce nombre incalculables de couples se faire et se défaire aussitôt, comme si ce n'était qu'un jeu, qu'un concours de « qui a le plus de copins-copines » dans l'année, et je n'aimais pas ça. Je n'étais pas une romantique niaise perdue dans ses livres à l'eau de rose, mais pour moi les sentiments comptaient beaucoup, on ne blaguait pas dessus.

Il y a longtemps que je songeais à rejoindre l'équipe de ma maison, histoire de me défouler et d'éviter de cogner des gens à tord et à travers, mais je ne me sentais pas apte à entrer dans l'équipe. Non pas que j'avais peur de me prendre des coups et de finir à l'infirmerie, mais comment dire... Je n'étais pas à l'aise dans une équipe, je ne pensais pas être en mesure de leur apporter quoi que ce soit, j'étais encore un peu trop individualiste.

Quoi qu'il en soit, comme rien n'avait lieu sur le terrain, j'allai me balader dessus-même pour me dégourdir les jambes et profiter un peu du calme bien rare en cet endroit. Je devais peut-être rentrer et me servir de mon temps libre pour réviser un peu, même si ça ne m'enchantais pas. Mais je n'étais pas la seule à fouler l'herbe verte et pleine de la rosée du matin. Quelqu'un d'autre était présent, et en le voyant au loin, j'avais déjà les doigts crispés.


« Oh non... »

Croiser un Serpentard sur le seul lieu où je pouvais relativement marcher en paix à cette heure là, tôt dans la matinée, ne me plaisais pas vraiment, et je sentis mon corps entier se paralyser, perdu entre la colère et l'anxiété. Mais ce n'était pas maintenant que je pouvais subitement changer de trajectoire, aussi, m'étant complètement arrêtée, je laissais la personne approcher. J'étais complètement sur la défensive, prête à me défendre s'il le fallait, en cas d'agression quelconque. Ce n'était pas vraiment le matin pour venir me chercher des poux, même si je ne voulais pas me créer d'ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Mar 20 Nov - 19:21

Il y avait des matins comme ça ou le sentiment d’être enfermé dans sa propre vie devenait particulièrement intense, à la limite de l’insupportable. La veille au soir, Regulus avait reçu la lettre hebdomadaire de ses parents. Son père en avait profité pour faire comprendre en mot bien subtil, ce qu'il attendait de son fils. Autrement dit, son père avait déjà plus ou moins annoncer à certains de ses amis l'entrée prochaine de son fils au service du Seigneur des Ténèbres, aussi il attendait de lui à ce qu'il en soit ainsi avant sa majorité. Ce qui lui laissait un peu plus d'un an, pas plus.

Oh, ce genre de pression, il connaissait. De toute façon, les idéaux de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom lui plaisaient pour la plupart, il aurais sans aucun doute chercher à le rejoindre par lui-même une fois ses études terminées. Mais comme beaucoup de choses, tout comme les matières qu'il devait réussir et poursuivre en sixième année, il n'avait pas son mot à dire. Le reste du temps, il prenait ça avec un certain fatalisme, en se disant « Je suis un Black, je dois agir ainsi, il n'y a plus que moi pour assurer la poursuite de nos valeurs ». Mais certains jours, il avait juste l'impression d’être enfermé, d’être un de ces majestueux pythons enfermés dans un vivarium, eux qui pourraient être si puissant, forcés de se cantonner à l'espace qui leur est alloué, restant sur les mêmes branches, se baignant dans la même eau. N'ayant pour seule nourriture qu'une poignée de souris congelés alors que tout son corps lui permet de chasser de vraies proies. Certains jours, il aurait voulu être né ailleurs et avoir le choix. En réalité, il enviait son ami, Severus. Lui, il n'était peut-être pas de naissance noble, il n'était même pas de sang pur, il avait un père encore moins agréable, mais lui il avait une chose dont Regulus aurait rêvé : le choix. Lui, quand il deviendrait mangemort, il le deviendrait parce qu'il le voulait, parce qu'il a travaillé pour ça. Regulus lui le deviendrait parce qu'il le devait. Mais une fois qu'il le serait, du moins il l’espérait, là ses parents lui ficheraient enfin la paix. Quoi que, ils ne lui avaient pas encore fait le coup de « on a trouvé une fille parfaite pour toi, son sang est très pur, vous serez bientôt fiancés », ce coup là, il s'y préparait aussi.

Cette nuit donc, toutes ses pensées avaient tourbillonné longtemps dans son esprit, l’empêchant de trouver un vrai sommeil reposant. Il s'était réveillé tôt avec la sensation d'avoir la poitrine prise d'un un étau : il faisait une crise d'angoisse. Il dût donc se lever et se força à adopter une respiration ample et calme. Décidant qu'il ne pourrait plus dormir, il s'habilla et pris son balai avant de sortir dans la salle commune. Il n'y avait qu'une seule chose qui pouvait réellement éloigner toutes ces sombres pensés et, le plus important, lui donner une fugace sensation de liberté absolue : le vol. Il passa dans l'entrée et jeta un coup d’œil au panneau d'affichage : pas d’entraînement programmé ce matin, il pourrait aller virevolter sur le terrain sans être dérangé.

Et pourtant, quand il arriva, il vit au loin une silhouette se détacher dans la brume. Il plissa les yeux, comme si cela lui permettrait de mieux voir, et se résolu à s'approcher. Il vit bientôt les couleurs de l'écharpe, enfin, seulement le jaune. Pas de rouge pour l'accompagner, c'était donc une Poufsouffle, tant mieux, il n'était pas d'humeur à voir le moindre Gryffondor. Il savait bien que James Potter rêvait de lui tomber dessus et la seule chose qui l’empêchait de se montrer réellement cruel comme il pouvait l'être avec Sev', c'est le fait qu'il soit le frère de son meilleur ami. Là c'était donc une Poufsouffle, il pouvait commencer à distinguer ses traits désormais. Comme beaucoup d’élèves, il ne la connaissait que de vue, elle n'était pas de son année, sûrement juste l'année au-dessus, il ignorait son nom par contre. Ce n'était pas comme s'il était souvent amené à côtoyer les gens de cette maison. Mais dans tout les cas, la présence aussi tôt d'un élève d'une autre maison n'était pas vraiment bon signe, il était à sa hauteur maintenant.

-Il y a un entraînement de ton équipe ce matin ? Pourtant je viens de vérifier les réservations du terrain, il était libre.

Sur le terrain de quidditch, Regulus ne se prenait plus autant la tête sur qui il avait devant lui, la fille pouvait être la dernière des cracmoll, il s'en fichait. Enfin cela se limitait au périmètre du terrain, quand le joueur de quidditch et amateur de vol pouvait prendre le dessus sur l’héritier de la famille Black. Cependant, bien qu'il n'avait pas la moindre arrière pensée ni aucun désir de se montrer froid envers la jeune fille, sa voix fut celle qu'il avait appris à prendre au naturel : froide et hautaine, qui donnait aussitôt l'impression qu'il voulait juste virer la Poufsouffle du terrain. Ça, évidement, il ne le réalisa qu'après avoir parler et il était hors de question de se répandre en excuse comme le dernier des faiblards.

____________________________


Dernière édition par Regulus A.Black le Lun 21 Jan - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Mer 21 Nov - 2:54

C'était bel et bien un Serpentard. Figée, à la regarder arriver, je parvenais enfin à déterminer ses traits à travers la brume épaisse. Laissant ma gêne et ma rancoeur généralisée de côté, je l'observai en silence. Il était plutôt grand, brun avec des yeux très foncés ; haine mise à part, je le trouvais mignon. Je ne le connaissais pas, bien qu'il me dise vaguement quelque chose, et si ça ne me venait pas vraiment, c'était soit qu'il était plus vieux, soit plus jeune.

Je serrais mon écharpe jaune entre mes doigts, comme pour me rassurer d'avoir quelque chose entre les doigts autre que des cervicales, pour ne pas faire de mouvement de travers. Il ne me connait pas, me répétai-je, il ne peut donc pas savoir que je suis née-moldu, donc pas de raillerie, et peut-être qu'au final ils sont plus occupés à chasser du Griffondor chez les Serpentards. Je cherchai à me détendre, à me dire qu'à être aussi rigide j'attirais forcément la haine ; qu'à être aussi teigne et boule de nerf, je ne ferais que me ridiculiser, et puis au fond ce n'était tellement pas mon genre d'être aussi quasi-agressive, je me méfiait des gens certes, mais pas au moins de foncièrement leur rentrer dedans. Le silence commençant à plomber sérieusement l'ambiance, je n'avais aucune idée de quoi dire, ni comment le dire. Le tout était d'éviter d'être désagréable, pour ne pas me faire un nouveau réel ennemi qui me poursuivrait jusqu'à la fin de ma scolarité entre ces murs.

" Il y a un entraînement de ton équipe ce matin ? Pourtant je viens de vérifier les réservations du terrain, il était libre. "

Oh ! Le tableau ! Je l'avais complètement zappé. A vrai dire, je n'avais pas cherché un endroit vide, pareil à un cimetière. Si le terrain était occupé, je serai restée à regarder, sauf en cas de jeu de l'équipe de Serpentard. A vrai dire, je ne savais pas trop ce que je ferais dans ce cas là. Je sentis une pointe de froideur dans les paroles du jeune homme, un peu hautaines par ailleurs, mais je préférais ne pas y prêter attention. Comme il ne m'avait pas foncièrement agressée, je n'avais pas à l'agresser en retour. Et le fait de le voir ne pas en rajouter m'apaisa un peu.

" Désolée, je n'ai pas regardé le tableau, mais il n'y a personne ce matin, j'étais simplement venue me promener. Tu viens pour te balader, aussi ? "

J'essayais de détendre un peu l'atmosphère que j'avais moi-même tendue, comme une idiote, ou était-ce simplement pour me persuader que le dialogue avec un Serpentard était possible ? Je remarquais par ailleurs qu'il avait un balais -chose que j'aurais habituellement remarqué de suite-. J'étais moi-même à l'aise sur les balais, malheureusement je n'en avais pas un à moi. Peut-être voulait-il -Le garçon j'entends- survoler le terrain de Quidditch, ou s'entraîner, mais... seul ? Il me semblait bien, avec le recul, me souvenir vaguement d'une tête comme la sienne dans l'équipe de Serpentard. Je décidais de choisir un ton bien courtois, comme si instinctivement je voulais montrer que je n'étais pas une personne mal famée en ce monde.

"Tu ne serais pas dans l'équipe de Quidditch par hasard ? Si tu veux survoler le terrain ou t'entraîner, je peux te laisser le champ libre, j'irai me percher dans les gradins."

Je me sentis soudain mal à l'aise. Et si toute l'équipe de Serpentard débarquait ? Cette idée n'était pas réjouissante. Et je ne voulais pas être la seule à regarder dans ce cas de figure, une personne seule, ça se remarque. Mais un entraînement de si bon matin me paraissait peu probable même si je saluais le courage de certains à faire de l'exercice aussi tôt. Si cette équipe débarquait, je trouverais un prétexte pour fuir la queue entre les jambes. L'idée de me retrouver face à une meute de serpents affamés d'une tête de Moldue me faisait froid dans le dos, j'en aurai presque tremblée. Me défendre contre trois ou même quatre personne était hardu mais pas impossible, mais alors plus... Inimaginable. En clair, je préférais ne pas y penser, et espérais de tout coeur que ce seul garçon n'en ramène pas dix derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Lun 21 Jan - 22:24

Perplexe, il regardait l'élève qui se tenait sur le terrain de quidditch, contrarié à l'idée qu'un entraînement de dernière minute de la maison Poufsouffle vienne l’interrompre dans sa partie de vol. Il accueillit avec un soulagement bien masqué le fait que non, il n'y avait pas d’entraînement, elle venait juste se promener. De toute façon, à y réfléchir elle ne faisait pas partie de l'équipe de sa maison, aux dernières nouvelles. Enfin, on ne savait jamais. La jeune fille lui demanda également s'il venait se promener aussi.

-En quelques sortes, je viens surtout pour voler un peu.

Le souvenir de sa crise d'angoisse matinale était encore bien présent et il se sentait encore comme oppressé, cela passerait sûrement dans la journée, quand il aurait autre chose à penser, de quoi se concentrer, peut être en se noyant dans ses devoirs, c'était toujours d'une bonne aide. En attendant, il aurait voulu voler, parce que plus que tout, le vol avait le pouvoir de lui faire oublier instantanément tout problème, toute inquiétude. À l'instant ou il ne sentirait plus le sol sous ses pieds, il ne penserait plus qu'à ça : la liberté, l'air autour de lui, le pouvoir d'aller où bon lui semblerait, ne plus être limité au sol. Ce sentiment de liberté qu'il ressentait aussi dans l'eau, il aimait bien l'eau. Malheureusement, s'il existait des moyens magique pour pouvoir rester sous l'eau et respirer, rien qu'il ne connaissait le protégerait de l'eau froide du lac de Poudlard aussi il ne lui était jamais venu à l'esprit d'aller s'y tremper. Dommage, cette grande étendue d'eau semblait l’appeler, heureusement il avait la vue de sa salle commune pour se satisfaire du spectacle du monde aquatique et du calamar géant dont les tentacules frôlaient parfois la vitre.

Le silence s'était installé entre lui et la jeune fille, elle le brisa en lui demandant s'il était de l'équipe de quidditch et qu'elle le laisserait voler à sa guise, elle irait dans les gradins. Il mit son ego de côté en refusant de se vexer à l'idée d'elle ne l'avait pas reconnu tout de suite, il était Regulus Black, par Merlin ! Mais c'est vrai que sur le terrain, on connaissait son nom mais moins son visage, il était loin quand il volait à la recherche du vif d'or, et puis, soyons honnête, il n'était pas dans l'équipe depuis si longtemps que ça. Il haussa les épaules en réponse.

-Oh quand je vole, je ne rase pas le terrain, tu vas ou tu veux. Mais oui, je suis dans l'équipe, je suis attrapeur. Je ne compte pas m’entraîner, de toute façon, je ne sais même pas si je vais rester ici.

Il avait plutôt envie d'aller survoler le lac, longer les tours de l'école, frôler la lisière de la forêt... En fait rien n'était prévu, il irait là ou son instinct et le vent le pousseraient à aller. En attendant, il était toujours collé au sol et sa curiosité le poussa à rester encore un peu. Le terrain de quidditch était un bien drôle d'endroit pour se promener et elle lui semblait bien tendue.

-Mais dis-moi, il y a quand même des endroits plus agréable pour une promenade que le terrain de quidditch non ? Il faut bien avouer que ce n'est pas le plus bel endroit de l'école. Et, si je puis me permettre, tu sembles assez fébrile, on dirait que tu t'attends à être attaquée.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Mar 29 Jan - 3:03

Je n'étais pas franchement à l'aise dans cette situation et il faut dire que les réactions du garçon n'étaient pas pour aider. J'avais la forte impression de me heurter à un mur glacial d'indifférence, et ça ne me plaisait pas vraiment. Comment voulez vous qu'on veuille sympathiser avec les gens quand on tombe sur des élèves qui ne vous inspirent pas ? J'avais l'impression d'être un parasite indésirable qui se dressait entre le joueur et le terrain. Je préférai ne rien dire, inutile de me battre pour un rien alors qu'il suffisait de partir tranquillement et d'oublier la conversation.

Le brun m'avoua être en effet dans son équipe de Quidditch, au poste d'attrappeur. Mon dieu ! C'était Regulus, le frère de Sirius ! Pourquoi ne m'en étais-je pas rendue compte plus tôt avec toutes leurs ressemblances ? Bon, ils n'étaient pas comme jumeaux, mais je reconnaissais leur air supérieur qui pourtant différait pas mal. Je me sentais idiote de ne pas l'avoir reconnu plus tôt -il faut dire que ce n'était pas facile de repérer une tête sur un terrain de Quidditch, encore moins quand celui-ci poursuit le vif d'or- et me mordis la lèvre comme pour me punir de ma propre bêtise. Je ne doutais pas, en connaissant Sirius, que son frère soit vexé qu'on ne le reconnaisse pas. En même temps, il passait bien plus inaperçu que son aîné, et étant Serpentard, je n'aurai jamais imaginé venir lui parler le plus naturellement du monde.

Néanmoins, je pris assez mal la remarque selon laquelle le cadet des Black ne resterait pas sur le terrain et irait certainement voir ailleurs, cela me donna encore plus l'impression d'être une intruse. Je pinçai les lèvres, jusqu'à ce qu'il reprenne la parole en me demandant ce que je faisais sur le terrain de Quidditch. Ce n'était certes pas le meilleur endroit pour passer le temps, mais j'adorais cet endroit, tout comme j'adorais regarder autant les matches que les entraînements. Parfois on m'avait « gentiment » demandé de quitter les gradins car on me soupçonnait de donner des renseignements au récent nouveau capitaine des Poufsouffles, mais je ne m'entendais tellement pas avec Abigaël Velrose que je préférais le laisser se débrouiller, et lui passer un bon savon lors de possibles défaites futures. Et les endroits comme le parc, ou la grande salle, pour passer le temps, ce n'était pas tip top. Il y avait toujours beaucoup trop de monde et je n'aimais pas ça. Puis la bibliothèque m'avait donné comme un sentiment d'enfermement la veille et j'avais cru tomber dans les pommes faute d'arriver à respirer correctement. Comme personne n'était sur le terrain à ce moment-là, je m'imaginais pouvoir me balader tranquillement, sans personne pour m'importuner. Parfois j'avais besoin de respirer, de lâcher prise de toutes ces nouvelles résolutions qui me donnaient parfois l'impression de ne pas être tout à fait moi-même.

Regulus en ajouta une couche en insinuant que je me préparais à être attaquée. J'étais certes sur la défensive, comme toujours auprès des vert et argent, mais je ne m'imaginais pas que cela ce voyait à ce point. Je baissais légèrement la tête, en serrant mon écharpe entre les doigts, pour ensuite relever la tête et sourire. Les sourires avaient souvent le don d'apaiser les situations.


    « Désolée, je ne suis pas à l'aise avec les gens en général. Et le terrain de Quidditch a le mérite d'être vide à cette heure, il n'y a donc personne et je peux me balader jusqu'à ce que les joueurs arrivent. Désolée si je t'ai parue impolie, on connaît mieux ton nom que ton visage. Je connais ton frère et j'ai déjà un peu entendu parler de toi, Regulus Black c'est ça ? Je m'appelle Alecia. »


Je ne pensais pas que mon nom puisse l'intéresser, mais je me devais d'être polie et faire bonne figure. J'avais subtilement évité de donner mon nom, car à mon avis il devait avoir tourné depuis le temps. Une blonde, des Poufsouffles, qui passe son temps à frapper les serpents qui l'embêtent... J'étais peut-être déjà grillée, mais bon. Je m'en fichais pas mal, même s'il ne me viendrait pas à l'idée d'aller batailler avec le petit frère de Sirius. Il commençait à faire froid en plus, et rester sur place sans bouger m'avait presque congelée.

    « Je pense que je vais bouger aussi, je vais finir gelée à ce rythme. Si tu repars vers le château, on peut faire le chemin ensemble. Sinon, on se dit peut-être au revoir ? »


J'avais presque envie qu'il parte effectivement de son côté. Tant pis pour ma balade matinale, je retournerais dans mon dortoir. S'il faisait un tour en balai au dessus du terrain, par contre, je le regarderais faire, car j'adorais ça, voir les joueurs fiers filer droit vers les cieux.


Dernière édition par Alecia Lukeither le Jeu 14 Mar - 5:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Ven 8 Mar - 3:40

J'étais contrarié, moi qui venait ici pour voler tranquillement ! Quand j'avais vu cette Poufsouffle s'approcher, j’avais cru qu'il y avait un entraînement de dernière minute et que j'allais devoir écourter ma séance de vol, j'avais besoin de me changer les idées ! Mais vu que je suis bien élevé, j'avais donc été salué cette fille et demander si elle venait pour un entraînement, mais apparemment non, elle venait juste se promener. Je n'avais pas spécialement envie de voir arriver un clan de blaireaux alors que je voulais juste voler un peu.

Le problème est qu'elle était mal à l'aise et que c'était contagieux, quelle idée aussi de venir aux aurores traîner sur un terrain de quidditch vide. Sans compter que quand elle fit enfin le lien entre moi et l'attrapeur de Serpentard, cela passa d'office par mon frère, ce qui avait tendance à un peu me vexer en général. J'avais beau avoir pour ainsi dire fait la paix avec Sirius, je n'en appréciais toujours pas ce réflexe que les gens avaient de me voir soit comme le fils des Black, soit comme le frère de Sirius. Par Merlin, je suis Regulus Arcturus Black, je suis moi, pas juste l'héritier de la famille et le frère du rebelle. Je suis Regulus, doué en sortilèges, curieux pour beaucoup de choses, affinité pour la nécromancie et, sans me vanter, assez bon attrapeur. Je suis un peu plus que « juste le frère de Sirius ».

-Si tu as entendu parler de moi par mon frère je comprends mieux pourquoi tu me regardes comme si j'allais te tomber dessus avec une meute de Serpentard.

C'était une tentative de plaisanterie mais, vu que j'étais d'humeur assez moyenne, ma voix était plutôt dure et froide. Oh et puis tant pis après tout, je n'allais pas m'excuser, je ne demandais rien à personne moi, je voulais juste voler et oublié mes angoisses. Avec un certain soulagement, je l'entendis annoncer son intention d'aller voir ailleurs si j'y étais. Seule le fait qu'on m'ait appris à me montrer poli même quand on est contrarié m’empêcha de lui répondre que j'étais là avant elle et que j'étais venu dans le but d'avoir un peu de paix, et donc que je ne risquais pas d'écourter ma séance d'envol joyeux pour accompagner la parfaite inconnue qui m'avait interrompue.

-Ça aurait été avec plaisir, mais je comptais rester encore un peu.

Une question m’effleura au moment où je m’apprêtais à remonter sur mon balai, en me faisant penser à mon frère, je me rappelais également une question que j'avais à l'esprit depuis un moment. Il me semblait me souvenir que Alecia était une née moldue, je connaissais au moins de nom ceux de l'école, on en parlait tellement entre nous à Serpentard.

-Hum, Alecia, tu es une née moldue non ? C'est quoi une moto ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Jeu 14 Mar - 6:37

Ah, pouvoir partir aurait été trop beau pour être vrai. Je lâchais une petite grimace et soupirais quand Regulus lâcha presque un petit pique à Sirius. Plaisanterie entre grangins ou pas, ça ne me faisait pas rire du tout, et je trouvais ça franchement déplacé. Pourquoi Sirius irait-il cracher sur son propre frère, surtout que Regulus n'était pas le dernier des crétins à ce qu'on disait, et pas le premier à agresser tout le monde en groupe, je sais, mais rien ne vaut un peu de prudence.

    « Tu as si peu de considération envers ton frère ? Sirius n'a jamais rien dit de mal sur toi, bien au contraire, devant moi en tout cas. Il donne vraiment l’impression de tenir à toi tu sais. »


Ah, j'aurai aimé avoir un frère, ou une sœur, comme moi, je me serais sentie moins seule. Bon, peut-être que j'avais franchement mal joué avec Regulus, que j'allais encore passer pour la fille qui frappe avant de réfléchir et qui prend tout le monde pour ses ennemis. Fichtre alors ! J'étais pas un monstre ambulant qui tape tout ce qui bouge ! Je passais encore pour une folle furieuse. Bien décidée à partir pour aller jouer la défensive ailleurs, agacée, Regulus me posa une question sur les... motos ?

Oui, je suis une née-moldue, c'est marqué sur mon front, non ? Nouvelle grimace, bon, respire, il n'a rien fait de mal. Restait à expliquer ce qu'étais une moto à un sorcier de sang-pur qui ne devait rien connaître des véhicules modernes. L'amener sur les voitures ? Non, non plus, je ne ferais que l'embrouiller. Un vélo, les sorciers ont ça, des vélos, non ? S'ils n'en ont pas, ce sont des idiots. Y'a pas que les balais, les cheminettes ou les portoloins dans la vie ! Je me grattai la joue, un peu mal à l'aise, pour ne pas changer.


    « Hmm... Comment dire... C'est un vélo, tu vois ce qu'est un vélo ? Bon, les roues sont beaucoup plus grosses, même le vélo est beaucoup plus gros, il a un moteur, euh, comment dire... Ca avance tout seul avec un peu de... essence, jus, truc... dégoûtant qui sent vraiment pas bon. Et... On peut aller vite, très vite, c'est pas très confortable, mais.... »


C'était la liberté. C'était presque aussi bien qu'un tour en balai. Le vent dans les cheveux, une route sans fin devant les yeux. La liberté. Ce dont on manque toujours, tout le temps, parce qu'on est retenus par tout et n'importe quoi. C'est ce genre de petits plaisirs qui nous font aller de l'avant.

    « C'est... vraiment chouette. Toi qui aime le Quidditch, tu adorerais sûrement. Mais pourquoi tu me demandes ça ? Tu comptes en avoir une ? Je te cacherais pas que c'est dangereux mais bon... »


Après tout, il pouvait bien faire ce qu'il voulait au fond, mais s'enticher d'un tel engin c'était tellement plus... Siriusesque. Oui, ça lui correspondait bien, quel idiot haha. Je souriais un peu, pour une fois, si une moto pouvait rapprocher ces deux là, tant mieux. Mais bon, là il fallait vraiment que je décolle et laisser Regulus faire son tour. J'avais encore un devoir à terminer en soin aux créatures magiques, et c'était important pour mes BUSEs. Mon petit tour du matin ne s'était pas déroulé aussi tranquillement que je l'aurai espéré, mais bon...

    « Si Sirius te fait monter sur une moto, n'oublie pas un casque, c'est important. Sur ce, je vais te laisser, obligations... oblige. Passe une bonne journée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Rencontre improbable   
Mar 23 Avr - 21:41

Ma petite remarque à propos de Sirius passa mal, et pourtant, pour une fois en ce qui le concerne je n'avais pas la moindre arrière pensée. Avant qu'on ne se réconcilie, enfin autant qu'on le pouvait, effectivement c'était le genre de remarque que j'aurais pu faire sincèrement, mais les choses avaient un peu évolués. Ça n’empêchait qu'il n'était pas déraisonnable de considérer le fait qu'il devait allègrement m'insulter devant ses amis, j'étais ce petit idiot de Serpentard qui suivait aveuglement les principes de sa famille n'est-ce pas ? C'était réaliste, je ne faisais pas grand-chose pour essayer de montrer le contraire. Contrairement à lui, je n'aimais pas m'attirer des ennuis pour le plaisir en me brouillant avec notre famille.

- Ça n'a rien à voir avec la considération. Mais je suppose que s'il me traite en face de petit con de toutou à ma mère, il ne se gêne pas pour me qualifier en des termes semblable à ses amis. On est resté en froid assez d'années pour lui laisser le temps. De toute façon, c'était juste une tentative de plaisanter, un échec à ce qu'il semble.

Elle était bien directe comme fille, moi qui l'avait cru du genre réservée au début, elle avait vite fait de monter sur ses grands hippogriffes. A vrai dire je me disais que je ferais mieux de changer de sujet histoire de ne pas l’irriter encore plus. On dit que les Poufsouffle sont à l'image de leur animal symbole, paisible, tranquille dans son coin, mais si on le titille un peu trop, il attaque, et on pleure. Enfin avant de m'en aller de mon côté, je l’interrogeais au sujet des motos, mais c'est quoi cette molduserie au juste ? L'explication d'Alecia ne m'avancait pas beaucoup à part qu'il s'agissait d'un moyen de transport qui avance tout seul, sans magie et avec un truc qui pue. Charmant.

- Ah... Oui... Bon non, je ne vois vraiment pas, c'est un truc avec des roues qui avance tout seul grâce à un truc dégouttant et qui va vite... Bon, je verrais sur place hein. Merci.

Et pourtant ça devait être sympa vu que des gens en avaient, y compris mon frère. J'avais beau le qualifier sincèrement s’abrutit je savait que ce n'était pas au point de manquer de goût, de toute façon, goût et intelligence n'étaient pas liés et, s'il était bête comme ses pieds, il fallait bien dire qu'il ne manquait pas de goût. En tout cas, ma curiosité était piquée. Surtout si ça a comme un lien avec le quidditch.

-Moi ? Ah non ! C'est Sirius qui m'en a parler, il en a une et m'en a parler avec une telle passion que je n'ai pas oser dire que je ne savais pas ce que c'était. Un truc dangereux, ça lui ressemble assez...

Car oui, je me faisais du soucis pour mon grand frère, comme si c'était mon rôle. C'était un peu frustrant d'ignorer des choses aussi évidente, même si je n'avais pas la moindre affection pour le peuple moldu, c'était une grande part d'ignorance pour moi, et je n'aime pas rester ignorant. Je devrais aller faire un tour en cours d'étude de moldu à l'occasion. La jeune Poufsouffle ajouta que si je comptais monter sur cette chose, il faudrait que je porte un casque. Un casque ? Je m'imaginais un instant sur un engin puant avec deux immenses roues et portant un casque de chevalier, l'image me parue singulièrement ridicule. Je suppose que ça ne devait pas vraiment être le même type de casque. En tout cas nos chemins allaient se séparés ici, je la saluais donc.

- J'y penserais, merci. Bonne journée à toi aussi Alecia.

Je me détourais et partit en direction du lac. Mon envie de voler n'avait pas disparue et, même si cette rencontre n'avait pas été fondamentalement désagréable, j’espérais bien qu'en survolant le lac, je serais moins dérangé.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Rencontre improbable   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre improbable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Le jour improbable
» Un couple improbable (priorité Pandora)
» La phrase improbable v1.1
» La phrase improbable
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: L’Enceinte de l'Ecole :: Le stade de Quidditch-