AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeJeu 27 Déc - 8:45





Enfin une sortie à Pré-au-lard avait été organisée et c'est fou de joie, la preuve pour une fois j'avais dis bonjour à mes camarades de chambre, que je me dirigeais vers le village sorcier pour aller acheter de nouvelles cordes pour ma guitare. Les anciennes étaient mortes et si je ne les changeaient pas je risquais d'en avoir une qui me claque à la figure.

Bien sure avant de partir j'avais pris soin d'enfiler une chemise blanche avec un pantalon rouge et l'une de mes paires de ranger, le tout surmonté d'une cape légère avec attache en argent et d'un chapeau panama noir en tissus. Le panama d'origine est en paille mais j'avoue ne pas être friand de cette matière.

Enfin bref, apprêté ainsi je me rendais d'un pas vif vers la boutique musicale, fourrée au fin fond d'une ruelle perdue. Un jour je prendrai un abonnement chez lui vu ma consommation de corde sur une année, rien que là, il me fallait deux jeux de cordes pour être certain de tenir jusqu'à la prochaine sortie.

« Au revoir m'sieur, à la prochaine ! » m'écriais-je alors que déjà, la porte de la boutique claquait derrière moi tandis que le vendeur repartait déjà dans son arrière boutique.

Cela étant fait, je n'avais pas de réel projet et flânait un moment devant les boutiques, celle de Quidditch était sans conteste ma favorite et j'étais resté longtemps devant à hésiter quant à acheter des produits pour l'entretient de mon équipement.

* Bah... je demanderai ça pour Noël tiens, avec de nouvelles partitions. *

Un tour chez Zonko et chez Honey' plus tard, c'est devant un verre au bar « Les Trois Balais » que je me retrouvais, un magazine de Quidditch sur la table relatant les résultats du dernier match. Ce n'était pas très intéressant en soit mais il permettait de tuer le temps en attendant que mes vêtements soit secs. Oui, le temps d'arriver ici une pluie de tous les diables s'était abattue sur le village et j'étais à tordre désormais. Tellement que j'étais installé prêt du feu, mes cheveux gouttant sur mes épaules et ma cape attachée sur un crochet prêt de l'âtre de la cheminée.

Un courant d'air me forçait cependant à lever la tête, quelqu'un venait d'entrer dans le bar et ce souffle avait suffit à faire voler les pages de mon magazine. Avant même que mon cerveau ne fasse le lien mon visage avait réagit en devenant aussi rouge que le blason des Gryffondor. Gai comme un pinçon, et gay tout court, je me redressais donc d'un bond, appelant à grand cri le maraudeur.

« Sirius ! Hey viens t'asseoir avec moi ! »

Bon dieu, j'avais l'air d'une ado hystérique là... enfin lui ne verrait rien je pense. Je reprenais donc mon attitude désinvolte d'avant son arrivée, finissant ma peinte.


Dernière édition par Maewan Bretian le Mar 1 Jan - 4:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Sirius Black

Sirius Black

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeJeu 27 Déc - 20:21

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Tumblr_lqai9omJn91qjj09ho1_500
« Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. »
Pv Maewan ~



Et une sortie à Pré-au-Lard, une !

Sirius aimé bien les sorties "officielles" dans le village voisin de Poudlard, parce que tout le monde était euphorique de pouvoir sortir de l'école et de pouvoir acheter tout un tas de trucs. Sirius lui n'avait pas vraiment besoin de ça, il pouvait plus ou moins sortir de Poudlard quand il le souhaitait grâce à sa connaissance du château. Il connaissait très bien les passages secrets qui lui permettaient de débarquer directement à Pré-au-Lard. Mais cette fois-ci il n'avait pas besoin d'utiliser l'un de ses passages pour aller dans le village, il lui suffisait de sortir par la grande porte. Ça lui changeait, mais ce n'était pas désagréable. Les Maraudeurs étaient donc de sortie. Ils se baladaient dans le village qui avait une allure de carte postale avec la neige et tout le reste. Ils prièrent leur temps pour visiter la boutique de Quidditch, où Sirius s'acheta le dernier kit d'entretiens de balai ainsi que deux trois autres accessoires pour son précieux balai. Ensuite, ils passèrent dans différents magasins pour finir chez Honey&Dukes, histoire de refaire le stock de friandises en tout genre. Les bonbons c'était important. Pour faire la fête ou juste pour ce faire plaisir. Ou pour corrompre les premières années, c'est que c'était naïf un première année.

Les Maraudeurs se baladaient dans les rues du village lorsqu'ils furent surpris par une averse. Du genre diluvienne, pas celle qui laisse tomber trois gouttes, non du genre celle qui vous trempe en moins de temps qu'il en faut pour dire "Hippogriffes mal peigné" si bien que Sirius fut vite mouillé. Il laissa les autres Maraudeurs aller à la poste sorcière alors que lui se dirigea vers les trois balais, il n'avait pas envie de se retrouver enfermer avec tous ses hiboux et il avait besoin de quelque chose pour le réchauffer. Rien de tel que le sourire de la jolie Rosmerta et qu'une bonne Bierraubeure pour ce faire. Il se dirigea donc rapidement vers l'établissement, sentant l'eau s'infiltrait sous sa veste, jusqu'à sous sa chemise. Son pantalon noir lui aussi avait subi les outrages de l'eau et il collait à la peau du gryffondor, c'était plutôt désagréable.

Une fois arrivé aux trois balais, la chaleur de la pièce lui sauta presque au visage, il y avait du monde, normal vu le temps qu'il faisait dehors. Il n'y avait personne d'assez fous pour rester sans abris d'un temps pareil. Sirius scrutai la pièce à la recherche d'une place libre ou d'une table à laquelle il reconnaîtrait quelqu'un. Il n'eut pas à chercher longtemps puisque presque aussitôt qu'il fut entré dans le pub il entendit une personne l'appeler. Il se tourna légèrement pour connaitre l'identité de cette personne. Un sourire vint éclairer le visage du brun lorsqu'il reconnut Maewan qui l'appelait. Maewan était un poufsouffle avec qui il avait sympathisé grâce au Quidditch, la passion qui réunissait les deux hommes. Il était bien content de tomber sur lui et apparemment ce sentiment était partagé vu l'enthousiasme de Maewan. Il se dirigea donc vers la table où il se trouvait, zigzaguant entre les autres tables pour l'atteindre.


- Content de te voir vieux !

Sirius avait dit cela en saluant le jeune homme, avant de s'asseoir à ses côtés. Le rouge et or se releva vite, se souvenant qu'il était trempé. Il enleva sa veste, qui dégoulinait. Il alla l'accrocher près de la cheminée qui n'était pas très loin. Malheureusement pour lui il ne pouvait enlever que ça. En revenant s'asseoir il pouvait sentir sa chemise blanche lui collait à la peau, ainsi que son pantalon, laissant une sensation assez désagréable. Rosmerta ne tarda pas à venir prendre leur commande. Sirius commanda une bierraubeurre bien chaude et en offrit une à son ami, il n'allait pas boire tout seul. Une fois leur commande arrivé, le brun se tourna vers le poufsouffle le sourire aux lèvres, son regard s'arrêta sur un magazine posait sur la table, traitant de Quidditch, il l'attrapa.

- Ah tu lis ça aussi toi ? T'as vu les résultats des harpies ? Pas fameux. Et les Canon, c'est n'importe quoi. C'est l'équipe préférée de Peter, mais je ne suis pas sûr qu'ils aillent très loin.

Black adorait parler Quidditch, il aurait pu en parler pendant des heures, alors il était toujours content de trouver des personnes avec qui le faire.









____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeVen 28 Déc - 3:11

Un instant je restais silencieux car Sirius s'installait en me saluant, avant d'aller accrocher sa veste. L'avantage des chemises blanche, c'est qu'elles offraient une vue imprenable sur la peau et les formes des personnes. D'ailleurs je n'étais pas le seul à l'avoir remarqué dans la pièce mais me gardais bien de commenter les regards des dindes gloussant au loin. Une conversation plus intéressante m'attendais ici.

« Pour rester en courses les Harpies ont intérêts d'avoir beaucoup de points d'avances au prochain match, avant d'attraper le vif sinon ils vont descendre dans le classement des meilleurs équipes. Je te jure que j'arrête mon abonnement à ce magasine si c'est ça, même si celui-là je l'ai chipé à un type dans la rue. »


Hey, qui a dit que les Poufsouffles restaient en toute circonstance honnêtes à cent pour cent ? Pas moi déjà. Puis de toute façon, le précédent propriétaire du quotidien trônant sur la table n'en faisait pas un bon usage, il se servait de ce dernier pour caler le fond de ses chaussures et les faire sécher. Cet usage était normalement réserver aux livres de cours et aux magasines ennuyeux, genre celui de la plus belle sorcière du pays, puis du monde. Enfin... Je commençais à vraiment partir dans mes pensées, vraiment ridicule. D'ailleurs comme pour me rappeler cela, un rire plus loin se fit entendre, encore ce troupeau de gallinacés qui glougloutait, elles étaient effrayantes, comme toutes les fans de Sirius en fait et de fait, par jalousie mais aussi pour le confort de nos oreilles je sortais ma baguette et lançait un sort sur mon camarade pour que les vêtements le collant encore à la peau sèchent plus rapidement. Même si c'était réussi, un grondement de mécontentement manquait de franchir la barrière de mes lèvres. Un léger sourire au visage, je donnais un coups de coude au lion avant de montrer d'un signe le petit groupe à l'écart.

« Je crois que ton fan-club est déçu de ne plus avoir pleine vu sur tes muscles. Tu m'en voudra pas hein ? Au pire, je peux t'arroser de nouveau si tu veux. » lançais-je sur le ton de l'ironie. « les joies d'être majeur et faire de la magie en dehors du château, tu y auras droit un jour, même si on a tendance à oublier que nous sommes sorciers. »


Cela étant dit, je buvais une nouvelle gorgée de ma bierraubeurre, remerciant par un sourire la personne à côté de moi me l'ayant offerte. Avec ce temps il n'y avait en effet rien de telle qu'une boisson chaude bien qu'un peu alcoolisé.

« Hum pour en revenir au sport... J'ai pas trop compris ce qu'il s'est passé, à croire qu'on a jeté un sort aux Harpies ou que le match était truqué. Je ne me souviens pas de les avoir vu si... comment dire... éparpillés lors d'un match. Ohlala mais... Comment est-ce qu'on peut soutenir les Canons ? En formant une équipe avec les meilleurs joueurs de Poudlard nous les battons haut la main ! »

Bon... J'étais peut être un peu de mauvaise fois, mais cette équipe me sortait vraiment par tous les pores, comme une maladie qui suinterait avant de guérir. Aucun doute, avec quelques verres de plus dans le nez je les aurais sans doute provoqué en duel, je ne tenais pas l'alcool et cela me ramenait quelques souvenirs dans ce bar même qui me firent partir dans un léger rire, avant que je ne me rappelle que je passais sans doute pour un débile mental. Si jamais on venait à se souvenir de ça ici, je serais contraint de raconter l'une de mes rares heures de colle depuis mon arrivée à Poudlard il y a sept ans de cela.

« Enfin... c'est comme ça hein. »

Et voilà que ça recommençait, je ne savais que dire sans avoir l'impression de déballer un flot d’âneries sans équivalent.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Sirius Black

Sirius Black

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeLun 31 Déc - 5:44

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Tumblr_ma7lbsHpWZ1rqqumbo2_500
«Rien de telle q'une bonne peinte pour parler sport. »
Pv Mewan ~





Une fois que Sirius se réinstalla à la table la conversation s'orienta rapidement sur le Quidditch, sujet fétiche du brun. Maewan dressa quelques hypothèses sur les chances des Harpies de rester dans le classement, il n'avait pas tord. L'équipe féminine avaient vraiment perdues en talent. Un sourire se dessine sur le visage de Black lorsqu'il parla d'arrêter son abonnement si l'équipe disparaisait des meilleurs équipes, particulièrement lorsqu'il précisa qu'il avait volé cette exemplaire à un homme dans la rue. Ca démontrait que même les Poufsouffles étaient capable de s'égarer hors du droit chemin. Il allait répondre lorsque des rires se firent entendre derrière eux, Maewan sortit sa baguette et le Maraudeurs pu sentir un courant d'air chaud parcourir tout son corps. Ses vêtements étaient redevenus secs, c'était beaucoup plus aggréable. Un coup de coude vint percuter les côtes du brun alors qu'il se mit à parler, parlant d'un fan-club, des muscles du griffon et d'un tas d'autres trucs. Sirius ne comprit pas tout de suite, puis il lâcha un petit rire. Il savait très bien que plusieurs filles avaient tendance à s'extasier devant lui, mais jamais il n'aurait pensé que le simple fait d'être mouillé puisse rameuter les foules.

- Oh je ne suis pas jaloux de ton autorisation à faire de la magie en dehors de l'école, dit-il en riant, le fait que de jolies filles bavent sur mon corps de rêve me va très bien pour le moment.

Sirius lui adressa un petit clin d'oeil ainsi qu'un sourire taquin. Black était conscient de l'effet qu'il pouvait produire chez la gente féminine, il aimait en jouer. Le rouge et or attrapa son verre et en bu un gorgé, son sourire toujours aux lèvres. Maewan changea vite de sujet, revenant sur le Quidditch. Il commenta les piètres résultats des Harpies, puis il arracha un petit rire à Sirius lorsqu'il parla des Canons, assurant que les meilleurs joueurs de Poudlard pourraient les vaincres haut la main.

- Ouais, c'est vrai que les Harpies ne sont pas aux meilleurs de leurs formes ces derniers temps, faut dire que leur capitaine est beaucoup trop dissipée. Pour les Canons, tu exagères un peu non ? Je ne doute pas de mes capacités exceptionnelles sur un balai, mais quand même.

Un sourire bien siriesque se dessina sur le visage du jeune homme, un peu vantard. Il adorait ce genre de choses, se faire mousser. Un silence s'installa entre les deux amis.

- Sinon, qu'est-ce que tu faisais là tout seul ?









____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeLun 31 Déc - 7:14

Le fait que les filles se transforment en toutou à sa mémère et dégoulinante de bave ne le gênait pas ? Comme c'est étrange. Malgré moi un grognement de mécontentement jaloux parvenait à quitter mes lèvres mais je masquais cela dans un autre bougonnement contre les « stupides griffons imbu d'eux-même », mettant de côté le fait que je n'étais guère mieux. Oui j'aimais plaire, c'était un fait. Les gloussements s'étant enfin arrêter nous échangions encore sur le sport avant que Sirius ne fasse remarquer que je m'avançais peut être un peu en affirmant que nous pourrions battre les Canon haut la main. Cependant la réplique sur les nombreux talents de mon camarade me firent éclater de rire malgré moi.

« Oui oui, nous savons tous que tu es LE dieu du stade de Quidditch. Mais n'oublie pas que tu n'es pas une équipe à toi seul, sans mois bien sure, vous n'avez aucune chance de passer les dix points. »

De nouveau assoiffé, j'allais vite fait prendre quelques bouteilles derrière le bar, laissant quelques pièces sur le comptoir avant de revenir m’asseoir. Notons qu'au passage j'avais ''par accident'' fait tomber l'une des glousseuses qui se trouvait recouverte du jus de citrouille mélangé à la bierraubeurre qu'elle avait été chercher au bras. Pure coïcidence bien entendu.

Bref passons à une boisson plus forte, je jure de rentrer encore en bon état au château ce soir. Sirius avait encore son sourire « je suis le plus beau, je suis une chaudière, je suis trop la plus belle » et je détournais vite le regard afin de ne pas devenir, une fois de plus, une bouche d'incendie sur patte.

Alors que je posais mes bouteilles sur la table, le lion me demandait alors avec son engouement habituel ce que je fabriquais tout seul ici lors de l'une des sorties au village. Il est vrai qu'en général nous y allions plutôt en groupe afin de faire le plein de matériel, de confiseries, j'en passe et des meilleurs. Avant de répondre je m'installais non plus sur le banc mais sur la table, décapsulant ma bouteille de fire' avec les dents, notons les enfants que vous ne devez pas faire cela chez vous sans avoir été au dentiste avant, puis buvait directement au goulot m'amusant à faire un léger mouvement de la tête pour remettre en place ma coiffure.

« A la base j'avais pas prévu de venir en fait, mais j'ai cassé l'une des cordes de ma guitare avant-hier donc en fin de compte j'ai dû venir pour en acheter. Puis bon, avec le bal qui approche il fallait aussi que je trouve une tenue et que je réponde à mes quelques admiratrices. D'ailleurs tu y vas avec qui toi ? Je suppose que la liste d'attente est longue ? Puis après, vu le temps je suis venu picoler un coups avant de rentrer.»

Puis je finissais par enfin remarquer qu'il manquait quelque chose dans le décors, quelques que personnes formant normalement un quatuor infernal.

« Hey mais au fait... où sont James, Remus et Peter ? C'est rare que tu sois sans eux. Vous vous êtes pris de bec ? Pas possible ! »

Et voilà je m'extasiais et déblatérais tout seul de nouveau. Comment voulez-vous que je sois crédible dans mon rôle de 'timide-innocent-qui-fait-pas-un-pas-de-travers' avec de telles réaction ? Non, mission impossible sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Sirius Black

Sirius Black

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeMar 1 Jan - 3:25

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Tumblr_m076psWT3B1qzmkm7o1_500
«Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. »
Pv Maewan ~






Sirius ne put s'empêcher de rire quand Maewan confirma son talent au Quidditch, en le qualifiant de dieu du stade. Il bomba le torse, roulant un peu des mécaniques. Le brun aimait entendre les flatteries, c'était plus fort que lui.

- Je ne suis peut-être pas une équipe, mais à moi tout seul je peux assurer, dit-il sur de lui, quoi que tu pourrais être un atout, t'es pas mal non plus, comme joueur.

Sirius lui fit un clin d'oeil. Il fallait avouer que le Poufsouffle était plutôt doué sur un balai, même s'il ne surpassait pas le griffon. Le blaireau quitta la table pour aller leur chercher à boire, il faut dire qu'avec la chaleur qui régnait à l'intérieur du pub, la soif se faisait vite ressentir. Sirius ria de bon coeur lorsque Maewan renversa un verre sur une pauvre fille qui passait par là, qu'il était maladroit. Après son retour, le jeune homme décida de répondre à la question que le rouge et or lui avait posé. Apparemment il était là juste, parce qu'il avait besoin de corde pour sa guitare, puis il lui demanda avec qui il allait au bal. Black eu de nouveau son sourire de charmeur, se donnant un genre. Parler des filles, c'était bien aussi, même si le brun n'était pas aussi obsédé que les groupies qui le suivaient partout.

- Ah je vois, tes admiratrices ? Ouais, c'est ça. Sirius baissa la voix, donnant ainsi l'impression qu'il lui disait un secret, presque à son oreille, j'y vais avec une poufsouffle, tiens, une certaine Alecia, tu l'as connais peut-être, mais chut, c'est un secret, je ne tiens pas à ce qu'elle se fasse tuer pendant son sommeil.

Le brun se redressa en riant, son rire ressemblant à un aboiement grave. Il trouvait ça très drôle, il pouvait voir un groupe de filles tendre l'oreille pour entendre ce qu'il avait glissé à l'oreille de son ami, mais bien entendu, elles n'entendirent rien, Sirius pouvait se faire discret quand l'envie lui en prenait. Le blaireau lui posa demanda ensuite où était passé les autres Maraudeurs, c'est vrai que ce n'était pas courant de les voir les uns sans les autres, ils étaient en quelque sorte inséparable. Maewan lança l'hypothèse d'une dispute, Sirius fit non de la tête, les quatre amis ne se disputaient jamais, à part peut-être parfois quand Rémus essayait de faire rentrer James et Sirius dans le "droit chemin" et encore, ça ne durait pas plus de cinq minutes. Même quand Sirius est sorti avec une Serpentard, ses amis n'ont pas réussi à lui faire la tête plus d'une demi-journée. Ils étaient trop liés pour ça.

- Non, ils sont juste partis poster quelques lettres et colis, James a tellement de succès à Poudlard, que les hiboux de l'école ne veulent plus livrer son courrier, dit-il en riant une nouvelle fois. Ils ne devraient pas tarder à arriver, je leur aidit que je les attendais ici, je n'avais pas vraiment envie de me retrouver au milieu de tout ses hiboux postaux, tu comprends ?

Sirius attrapa un verre et bu une longue gorgé de ce qu'il contenait, sans trop savoir ce que c'était d'ailleurs, il s'en rendrait bien compte une fois bu de toute façon.








____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeJeu 3 Jan - 5:41

Entendre dire que je n'étais pas mal comme joueur provoqua, et je l'avoue sans peine, une grande vague de narcissisme en moi. J'étais si fier de mes performances sportives que dès que j'en entendais parler il fallait tout un stock d'aiguilles pour désenfler mes chevilles et le melon que je prenais, à tel point que je pouvais devenir que le pire des vantards de l'école. Pour imaginer la scène, dans ces moments je me pavanais fièrement comme un mannequin sur son estrade, me lançant des fleurs, des lauriers... des ronces diraient certaines personnes pour m'embêter.

Enfin, en gros me faire des compliments était un risque que peu osait prendre. Cette fois pourtant je restais humble, jouant seulement avec mes quelques micro-muscles, il était franchement temps de me mettre au sport de façon plus régulière et autrement qu'en enfourchant un balais.

Rapidement la conversation déviait sur un autre thème, mes admiratrices qui semblaient amuser Sirius. Doutait-il tellement que je puisse moi aussi avoir un petit comité ? Certes ce n'était pas son harem, personne ne pouvait l'égaler mais j'avais moi aussi reçu quelques invitations pour ce bal, que j'avais décliner avec plus ou moins de panache.

« Que tu le crois ou non mon ami, j'ai moi aussi mon petit succès dans cette école. J'ai même eu un petit tas de lettres pour l'occasion mais aucune ne correspondait à ce que je cherche. Elles étaient toutes soit sans cervelle, soit trop jeune. Tu imagines le truc, le beau septième année au bras d'une petite seconde ou troisième ? On me prendrait pour un coureur des bacs à sables. »

Amusé je levais les yeux au ciel, finissant ma boisson alors qu'il m'expliquait sur le ton de la confidence qu'il allait au bal avec Alecia, une fille de ma maison avec un caractère... enfin... disons que l'on évite de l'énerver, selon moi en tout cas. Si je la voyais déjà comme une furie en temps normal, je ne préfère imaginer ce que cela donnera au bras de Sirius. Note à moi-même, ne pas la mettre en rogne lors du bal à moins de vouloir me faire arracher la tête. Moi-aussi dans un murmure, je répondais donc à mon camarade.

« Hum tu as intérêt d'avoir une garde rapprochée, elle va devenir la cible de tous les venins à partir du bal. Même si je ne doute pas de sa capacité à protéger son bout de gras... Non pas que je te compare à un bout de viande hein, enfin tu vois ce que je veux dire. »

Hum... Il voit surtout que je m'enfonce dans quelques explications douteuses, comme à chaque tentatives de justifications que je donne d'ailleurs. Faites donc le test, une personne normalement pas ou peu à l'aise à l'oral dira toujours quelques énormités qui s'accumuleront lors des tentatives d'explications.

Une autre chose, le rire de Sirius était réellement très communicatif, aussi quand ce bruit qui me rappelait le jappement d'un animal retentit dans la pièce, je partais moi aussi dans un rire quasi incontrôlable, heureusement ce n'était tout de même pas l'un de ces fou-rires qui peuvent durer des heures entières. Des minutes du moins.
L'absence des maraudeurs au complet était donc dû à quelques courriers et je trouvais moi aussi risible l'image d'un James obligé de venir ici pour répondre, de quelques nombreux hiboux de l'école lui tournant peut être résolument le dos l'air de dire ''en grève'' ou ''comité anti-James Potter''. De bonnes idées de bandes dessinés d'ailleurs cela, je devrai essayer un jour et les vendre chez les moldus, ils verraient cela comme une nouvelle séries traitant de hiboux et d'un adolescent trop populaire.

« Hum je vois très bien. La rançon du succès en somme. En tout cas je comprend que tu préfères être ici, la poste sent vraiment trop la fiente. A croire qu'il ne font jamais le ménage là-bas, une fois un hibou prit la bas a même jugé utile de rajouter sa marque personnelle à ma lettre, si tu vois ce que je veux dire. »
Et avouons que recevoir une lettre annonçant que j'avais eu une note enfin correcte (en trichant un peu, j'avais prit le devoir dans le sac de Abi dans son sommeil) et annonçant aussi le bal à mes parents, leur avait fait monter la moutarde au nez, pensant qu'il s'agissait là d'une blague de la catégorie ''WC & Co''.

Plus par habitude que par réelle envie, mais aussi car la politesse l'exige, quelques vestiges de mon éducation, je préférais donc demander à Sirius si lorsque ses amis arriveraient au grand complet, il préférerait que je les laissent entre eux plutôt que de m'incruster.
Bon j'avoue, je n'ai pas utiliser le terme « incruste » qui fait un peu trop... comment dire... qui incite trop la personne à avoir pitié de vous et de vous dire de rester même si elle n'en a pas forcément l'envie. En vérité, j'avais mots pour mots dit ceci :

« Quand les gars arriveront je vous laisserez entre-vous si tu veux. Vous devez avoir beaucoup de choses à vous raconter, surtout après autant de temps sans vous voir, ça doit être un record non ? Nous avons quand même le temps de boire du Fire-Whisky, à tout les coups, James est tombé dans les vapes devant sa Lily en cours de route. »


Enfin... il s'était plutôt prit une baffe je pense, c'était plus ordinaire que ce que j'avais dis sur le ton de la farce.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Sirius Black

Sirius Black

Modérateur ♣ Elève  Gryffondor - 6ème année

Modérateur ♣ Elève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 1236
▌Points de Rp : 160
▌Initiation magique : 19/08/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitimeMer 16 Jan - 20:20

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Tumblr_ma7lbsHpWZ1rqqumbo2_500
«  Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. »
Pv Meawan ~




Sirius se remit à rire lorsque Maewan lui avoua qu'il avait lui aussi du succès à Poudlard. Il imaginait bien le Poufsouffle pendant le déjeuner recevoir plusieurs lettres et demandait l'avis d'Abigaël pour savoir quelles filles seraient la meilleurecavalières pour lui. Quand il continua en disant qu'aucune lui convenait parce qu'elles étaient soit sans cervelle, soit trop jeune, Sirius acquiesça, il n'avait pas tort, c'était souvent ça, même pour lui, les filles qui lui couraient après n'était pas forcément des génies et parfois elles étaient bien trop jeunes pour lui.

« Oh oui, je vois bien le beau Maewan au bras d'une troisième année qui fait la moitié de sa taille. Tu ferais certainement la meilleure blague de toute ta scolarité mec. »

Le brun se remit à rire de plus belle, il se demandait comment Meawan allait prendre le sous-entendu qu'il venait de faire, après tout il venait plus ou moins de lui dire qu'il n'était pas drôle. Il ne le pensait pas, bien entendu, il trouvait que le blaireaux pouvait être hilarant parfois, mais la plupart du temps sans qu'il s'en rende compte. Comme la fois où il est resté pendu par la jambe à son balai pendant un match de Quidditch par exemple. C'était ça la force humoristique du jeune homme, être drôle malgré lui. La conversation suivis son cours et Maewan conseilla à Sirius de bien faire attention à sa cavalière, car elle risquait de devenir la cible de toutes les filles dès qu'elles allaient être au courant. Puis il se mit à parler de viande. Le griffon leva un sourcil.

« J'ai une tête de steak moi maintenant ? Tiens, c'est la première fois qu'on me la fait celle-là, on peut dire que tu innoves, il se mit à rire, ne fait pas une tête pareille, j'ai compris ce que tu voulais dire et ne t'inquiète pas pour Alecia, je suis sûr qu'elle sait se défendre puis je suis là au cas où. »

Les deux amis se mirent à rire de bon coeur. C'était toujours bon de rire, surtout comme ça. Peu importe que les gens autour d'eux les regardaient un peu bizarrement. Ce n'était que des jaloux qui ne savaient pas s'amuser.

L'heure tournait et les autres Maraudeurs n'arrivaient toujours pas, il devait y avoir du monde à la poste et Sirius se félicita de ne pas les avoir suivis, il avait horreur de faire la queue pendant des heures. Ce n'était pas bon pour les impatients dans son genre. Le gryffondor fut sorti de ses pensées par la voix de Maewan. Il lui racontait une anecdote qui lui était arrivé une fois où il s'était aventuré à la poste. Sirius se remit à rire - décidément, il ne faisait que ça - il imaginait bien le garçon en train de râler parce qu'une chouette venait de lui faire dessus. C'était aussi l'une des raisons pour laquelle lui n'y allait plus, il avait bien trop peur qu'un hibou lui défèque dans les cheveux. Ce n'était pas un très bon shampoing. Ei y pensant, Sirius se passa une main dans ses longs cheveux noirs, comme pour s'assurer qu'ils étaient bien propres et bien en place sur son crâne. Le brun faisait une sorte de fixation sur ses cheveux, il ne supportait pas qu'on y touche ou qu'on leur fasse quoique ce soit.


«Ah ouais, totalement, c'est une horreur là-bas, je n'y vais jamais. De toute façon, je n'ai pas vraiment de courrier et je n'aime pas être entouré de trop de hiboux. Ils ne savent pas vivre ses piafs. »

Le rouge et or enleva sa main de ses cheveux et bu une nouvelle gorgée de son verre. C'est que ça donnait soif de rire. Il étendit ses jambes devant lui, s'étendant un peu. Il commençait à fatiguer, ou c'était peut-être la chaleur du feu qui le faisait somnoler. Maewan rouvrit la bouche une nouvelle fois. Cette fois-ci il lui parla de partir lorsque les Maraudeurs arriveraient. Prétextant qu'ils allaient avoir beaucoup à se dire après une si longue absence. Black sentit un sourire se dessiner sur son visage, le Poufsouffle se moquait ouvertement d'eux, mais c'était une bonne guerre, il le laissa faire. Après tout, il n'avait pas si tort que ça, bon d'accord il exagérait, les Maraudeurs n'étaient pas tout le temps collaient l'un à l'autre, mais quand même, ils n'aiment pas rester trop longtemps sans les nouvelles des trois autres. Cependant, Sirius ne put s'empêcher de rire quand il s'imagina James tomber dans les pommes en croisant Evans dans la rue. Il exagérait encore, mais l'image qu'il venait de dresser dans l'imagination du brun était juste énorme.

« Ne dis pas n'importe quoi, tu peux rester avec nous, on ne dira rien d'obscène si tu as peur pour tes petites oreilles fragiles, on sait se tenir nous. Puis tu sais, c'est dur d'être aussi loin d'eux aussi longtemps, mais je pense qu'on va pouvoir se retenir, dit-il avec une voix presque larmoyante. Puis c'est bien le genre de James de tomber devant sa Lily. »

Sirius se remit à rire de plus belle. Imaginant à présent Lily qui incendiait James parce qu'il avait osé tomber à ses pieds. C'était bien le genre de la rousse de le disputer pour tout et n'importe quoi. Sirius leva son verre devant Maewan.

« Bien entendu qu'on a le temps, on a toujours le temps pour ça. »









____________________________
Sirius Black
Tu sais, ces étoiles là-haut, elles n’existent peut-être même pas. Je veux dire, ça prend tellement de temps à la lumière de venir jusqu’ici que les étoiles elles-mêmes pourraient avoir disparu. C’est juste étrange, mais c’est comme un message du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] _
MessageSujet: Re: Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]   
Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de telle qu'une bonne peinte pour parler sport. [PV Sirius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Pré-Au-Lard :: Les trois balais-