AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] _
MessageSujet: Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]   
Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] Icon_minitimeJeu 11 Avr - 14:21


Les mots sont parfois nécessaires.
Pandora & Lance

Dimanche 9 janvier 1977


Lance avait fini par s'éclipser de la fêter donner en l'honneur de Sirius en compagnie de Pandora. Ils avaient des choses à se dire et préféraient se les dire loin des oreilles indiscrètes des adolescents qui se trouvaient là. Il fallait dire que la petite fête ne s'était pas vraiment passé comme il l'avait prévu. Au départ, il y était allé pour faire plaisir à Alecia et aussi pour voir sa collègue, miss Belacqua qu'il savait présente. Les deux professeurs n'avaient pas vraiment eu le temps de se parler depuis le bal, étant tout deux un peu hyperactifs il était difficile de les voir longtemps au même endroit. Lance s'y était donc rendu, sans trop d'attente à part celle de s'amuser. Seulement, lorsqu'il était arrivé, Pandora avait décidé d'aborder un sujet tout autre que celui de la majorité du jeune Black. Lance avait été un peu déstabilisé, il n'avait pas l'habitude de ce genre de situation, habituellement, ce genre de choses se faisaient naturellement avec lui et il n'avait pas vraiment besoin de se poser des tonnes de questions. Enfin, Lance se posait rarement des tonnes de questions.

Sur ces quelques mots échangés Lance avait proposé à la jeune femme de sortir, de se retrouver dans un endroit plus calme. Une fois passé le portrait de la grosse dame, la brune l'embrassa, ce qui surprit fortement le professeur d'étude des moldus qui ne s'attendait vraiment pas à ça. Le baiser était loin d'être désagréable, bien au contraire, tellement qu'un petit sourire vint se dessiner sur le visage du brun lorsque Pandora fit un pas en arrière. Elle lui avait demandé de trouver un endroit où ils pourraient se retrouver seul, proposant même d'aller dans sa chambre ou dans celle de Lance, mais l'anglais n'était pas vraiment pour. Certain aurait pu croire qu'il ne voulait pas se retrouve totalement seul avec la jeune femme, mais ce n'était pas du tout le cas, juste qu'il respectait beaucoup trop Pandora et que tout bien élevé qu'il était il ne voulait pas laisser croire à la belle qu'il n'avait qu'une chose en tête, même si cette chose il l'avait belle et bien en tête, il ne fallait pas non plus se voiler la face, mais il n'y avait pas que ça. Donc pour le lui prouver, il se mit en quête d'un endroit tout aussi agréable et intimiste.

Le bout du monde, il l'aurait bien emmené à l'intérieur d'un temple inca ou sous un cerisier en fleurs, mais il n'y avait rien de tout ça à Poudlard et il doutait que la jeune femme soit assez patiente pour le voyage, il chercha donc un endroit plus près, mais tout aussi magique. En retournant le château dans son esprit, Jane finit par penser à la tour d'astronomie, lors de sa scolarité ici il avait toujours aimé cet endroit, normal pour quelqu'un qui avait toujours la tête dans les étoiles. Il trouvait cet endroit parfait pour pouvoir se retrouver et là-bas ils auraient une vue sur tout le domaine de Poudlard c'était parfait, surtout que les élèves n'avaient pas le droit d'accéder au haut de cette tour en dehors des heures de cours et même si l'un d'eux si aventurait avec toutes les marches qu'il y avait à monter ils l'entendraient bien avant qu'il n'arrive au sommet. Sans plus attendre Lance attrapa la main de la professeur de défense contre les forces du mal et se mit en route.

« Ce n'est pas le bout du monde, mais je suis sûr que vous apprécierait quand même » lui lança-t-il alors qu'il se rendait à l'endroit prévu.

Montant les marches une à une pour ne pas les escalader quatre à quatre sans jamais lâcher la main de la brune, Lance jeta un regard en arrière pour lui adresser l'un de ses sourires bien à lui. Il essaya de ne pas trébucher sur l'une des marches de pierre, histoire de ne pas passer pour un idiot. Lorsqu'ils furent arrivés en haut des marches, Jane s'arrêta au milieu de la pièce, le dôme étoilé au-dessus de leur têtes et une vue panoramique du domaine de Poudlard les entourant.

« Nous avions laissé un point important en suspens il me semble. » dit-il en se rapprochant de la jeune femme.
(c)ARAMIS
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] _
MessageSujet: Re: Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]   
Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] Icon_minitimeVen 12 Avr - 0:39

Pandora fut agréablement surprise que Lance ne veuille pas l'emmener dans une chambre. Elle rougit quelques peu aux idées qu'elle avait eu. Décidément, elle adorait la délicatesse, le côté gentleman si britannique du professeur. Il semblait la conduire à la Tour d'Astronomie, vu le chemin emprunté, ce qui ravissait Pandora. Elle avait toujours adoré ce lieu, mais également le bord du lac et moult autres endroits à Poudlard. Mais la Tour d'Astronomie surplombait tout Poudlard. On s'y sentait comme seul au monde. Et elle adorait contemplé les étoiles. Bien sûr, là, en plein après-midi, elle pourrait surtout profiter de la vue incroyable. Et être seule à seule avec son beau brun. Elle répondit pleine d'enthousiasme à Lance :

"Être avec vous... avec toi, c'est déjà un voyage, Lance!"

Ils montèrent les marches. Heureusement que Pandora avait l'habitude de crapahuter dans des montagnes, des forêts et que cela lui conférait un corps plutôt athlétique, sinon, elle aurait été vite à bout de souffle. Elle sourit attendrie quand Lance se retournait pour lui sourire. Elle avait l'impression d'être dans une histoire de princesse, d'héroïnes de romans. L'escalier était silencieux, mais c'était comme si elle pouvait presque entendre une chanson dans sa tête, une chanson mélodieuse, pleine d'espoir, de promesse de bonheur. Elle ressentait l'adrénaline d'une nouvelle aventure, une aventure qu'elle n'avait jamais connue, une aventure qu'elle voulait découvrir avec impatience. Elle avait l'impression que sa vie venait d'atteindre un tournant important. Chaque instant se gravait dans sa mémoire. Le temps semblait à la fois suspendu, souvent trop lent, mais en même trop rapide. Elle avait peur bien évidemment. Le bonheur pur, intense peut-être effrayant parfois, vu toutes les émotions qui vous submergent. Chacun de ses sens lui envoyaient milles informations, son cœur battait la chamade, son esprit était incapable de réfléchir, de parler. Elle avait toujours eu peur du vide, de l'absence, du silence, qu'elle avait toujours comblé par l'action et la parole. Mais, là, elle souhaitait juste se laisser guider, se laisser surprendre.

Ils arrivèrent enfin, sans que Pandora ne pense une seule seconde que cette ascension qui suivait celle de son cœur ait une fin. Elle en fut presque surprise. Une nouvelle étape. Un nouveau monde. Dans ses bras. Sur ses lèvres. Elle avait envie de mourir et de vivre à chaque fois que ses lèvres touchaient les siennes, à chaque fois que leurs regards se croisaient. Elle mourrait d'envie de revivre encore et encore ces doux moments où son cœur s'arrêtait sous le paroxysme de l'émotion et en même temps, son esprit semblait lui dire que c'était impossible de vivre après avoir vécu une telle sensation. Qui voudrait vivre après avoir vécu la meilleure chose de sa vie? Ce qui venait après ne pouvait qu'être décevant. Et pourtant, ces instants se répétaient encore et encore.

Quand Lance lui parla de leur conversation en suspens, elle ne savait de quelle "conversation" il parlait. Elle laissa son instinct, son envie agir, puisque son cerveau était de toute évidence incapable de réfléchir. Elle se jeta dans ses bras et le serra contre elle. Merlin que c'était bon! Comment avait-elle pu vivre jusqu'à présent sans cette sensation? Elle l'embrassa langoureusement, un long moment. Puis s'écarta, de nouveau rougissante... Décidément, Pandora, ma pauvre fille, tu as plus l'apparence d'une tomate avec lui que d'une femme! Elle avait peur d'aller trop vite et en même temps, elle le souhaitait tout en voulant arrêter le temps pour garder chaque sensation, chaque émotion pour l'éternité.


"Pardon! Je ne sais pas si c'est de cette conversation... enfin... euh... J'ai encore un peu peur, je te l'avoue. Je... je n'ai jamais ressenti ce genre de choses pour quelqu'un. Je suis plutôt... ne me juge pas, s'il te plait... plutôt relations d'une nuit. J'ai l'impression d'avoir fui toute ma vie l'amour. Je... je suppose que je ne voulais pas perdre encore quelqu'un de cher à mon cœur. Je ne l'aurais pas supporté. J'ai affronté plein de dangers... je cherchais peut-être la mort qui sait. Mais j'ai toujours triomphé. Peut-être pour ce moment précis, pour ce qui nous arrive. Je... je ne veux pas aller trop rapidement avec toi, parce que j'ai peur, mais en même temps... j'ai envie de me brûler à la flamme de notre passion... Je... Désolée! Je suis un peu incohérente et je parle beaucoup, comme toujours... Qu'est-ce que tu en penses... Qu'est ce que tu ressens? Je... C'est tout nouveau et j'ai l'impression que mon coeur va exploser face à tant de... c'est si intense!"

Elle l'embrassa de nouveau, voulant se faire taire, ayant l'impression que c'était le seul moyen pour elle de calmer tout ce flot. Et en effet, cela l'apaisa. Elle se sentait si bien, si détendu.

"J'ai comme envie de chanter, de hurler, de danser, d'être dans tes bras, de faire l'.... d'être avec toi, encore et encore. Je ne sais pas si j'ai envie que cela se calme dans mon cœur, dans mon corps, dans ma tête! Cela doit être insoutenable d'avoir tout cela, en permanence et pourtant j'adore cela, je ne veux que ça ne s'arrête jamais!"


Elle caressa le visage de Lance, doucement, tendrement, le sourire aux lèvres, les yeux pétillants de bonheur, des larmes de joie perlant au coin de ses yeux... Pourvu qu'il ressente la même chose. Pourvu qu'ils brûlent d'amour tout deux, qu'ils vivent cela à deux. Elle n'avait pas envisager dans son bonheur qu'il puisse ne pas l'aimer autant... Ces sourires, ces regards, la chaleur de son corps, ses airs timides, comment cela pourrait-il être autrement? Mais Pandora devait s'en assurer. D'un mot, il pouvait refroidir ses ardeurs et la plonger dans la tristesse. Elle comprendrait bien sûr, mais ce serait un peu douloureux, comme d'appliquer une épée brûlante dans l'eau froide.


"Je vais peut-être trop vite, je suis désolée! Tu veux qu'on y aille plus doucement?
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] _
MessageSujet: Re: Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]   
Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] Icon_minitimeDim 14 Avr - 17:54


Les mots sont parfois nécessaires.
Pandora & Lance

Dimanche 9 janvier 1977


Lance ne put s'empêcher de sourire bêtement lorsque Pandora vint le prendre dans ses bras avant de l'embrasser. Ça pouvait peut-être paraître idiot, mais il avait toujours eu l'habitude de profiter des petits plaisirs de la vie et à l'instant, il en vivait un, alors il en profitait comme il pouvait. Venant poser ses mains sur les hanches de la professeur pour la garder contre lui. C'était plutôt agréable, il fallait l'avouer. Cependant, il lui sembla que le moment ne dura pas assez longtemps et Belacqua était déjà en face de lui, rougissante avant qu'il n'est temps de pleinement profiter du moment présent. Il la regarda, le sourire toujours aux lèvres, quand elle se mit à parler, beaucoup trop comme toujours, mais ça ne dérangeait pas Lance plus que ça, au contraire, il trouvait que cette manie donnait un petit côté attendrissant à la jeune femme.

Pandora s'excusa de l'avoir embrasser, ce qui le fit sourire d'avantage, ce n'était pas comme si elle venait de l'attaquer ou de lui faire quoique ce soit de négatif, il n'y avait rien à pardonner. Par la suite, elle lui demanda de ne pas juger le fait qu'elle avait plutôt tendance à collectionner les histoires d'une nuit plutôt que les love stories. Lance n'était pas vraiment le genre à juger, dans un premier temps et d'un autre côté, il aurait été mal placé pour juger, vu que lui-même n'était pas un professionnel des histoires sur le long termes. Aussi bizarre que cela puisse paraître, les gens avaient parfois du mal avec le caractère du professeur d'étude des moldus. C'était qu'il n'était pas facile à suivre le bougre et qu'il fallait s'accrocher si l'on voulait le garder près de soit. Il ne restait plus qu'à savoir si Pandora allait en être capable. Pour répondre à ses craintes, Lance passa une main sur sa joue.

« Ne t'inquiète pas pour ça, ce n'est pas moi qui vais te juger, j'ai connu ça moi aussi, je crois bien que c'est ce qui arrive aux gens comme nous, qui vivent à cent à l'heure, on a pas le temps de trouver quelqu'un branché sur le même fuseau horaire que nous, mais ce n'est pas grave, le passé, c'est le passé. » dit-il calmement.


Il n'eut pas le temps de répondre au reste que Pandora revint l'embrasser avant de recommencer à parler. Il lâcha un petit rire quand la brune changea un mot pour un autre, de cette manière on aurait pu la prendre pour une adolescente qui avait peur des mots. Pandora était tout aussi perdu que Lance, sauf que lui, avait tendance à être beaucoup plus serein face à cette histoire. Enfin, c'était plutôt contraire à son caractère de se poser des centaines de questions à la minutes, un peu comme sa collègue. C'était peut-être pour ça qu'ils s'entendaient aussi bien tout les deux, parce que le côté prenons la vie comme elle vient de Lance, contrebalancé avec le côté prise de tête de la professeur de défense contre les forces du mal. * On va vraiment avoir du mal à nous suivre * pensa-t-il. Et il n'avait pas tort, ce couple était vraiment le plus attendu et le plus inattendu de Poudlard. Les deux professeurs les plus bizarres qui se retrouvaient désormais face à face. Jane sentait qu'il devait dire quelque chose pour calmer les craintes de la brune, mais il ne savait pas quoi, il plongea son regard dans le sien l'espace d'un instant pour essayer de trouver les mots justes.

« Tu sais, je crois que le mieux c'est de laisser les choses se passaient à leur rythme. Quelques choses nous dit que nous ne sommes pas vraiment fait pour y aller doucement. Tout ça est nouveau pour moi aussi, mais après tout nous sommes des aventuriers, non ? C'est simplement une nouvelle aventure à vivre pleinement et cette fois-ci, ce n'est pas une créature magique que tu dois dompter, mais un né-moldu qui déraille un peu » dit-il en remettant son nœud pap' en place.

Le brun déposa un baiser sur le front de Pandora, lui adressant un sourire rassurant. Il devait réussir à la calmer, sinon comment espérait-il pouvoir vivre quelque chose avec elle s'il n'était même pas capable de calmer la moindre de ses craintes. Il passa une main dans ses propre cheveux pour essayer de se donner de la contenance.

« On a réussi à échapper à des vampires et à des créatures magiques dangereuses séparément, je pense qu'à nous deux on peut réussir à affronter ce genre de situation, tu ne penses pas ? Et arrêtes de t'excuser, tout vas bien je t'assure, je ne voudrais pas que ça se passe différemment, foncer c'est ce qui fait ton charme » lança-t-il avec un clin d’œil.

Pour finir, il se mit à rire, il ne pouvait pas faire autrement, il avait vraiment beaucoup de mal avec les situations trop sérieuses et il devait bien dédramatiser les choses. Après tout, il n'y avait rien de grave, ils devaient plutôt se réjouir, c'était beau ce qui était en train de se passer. Certes très déstabilisant, mais carrément euphorisant.

(c)ARAMIS
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] _
MessageSujet: Re: Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]   
Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] Icon_minitimeLun 20 Mai - 8:08

Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] Tumblr_mdjpswHaud1rt1ent

Pandora ne cessait de dévorer Lance des yeux qu'il soit silencieux ou qu'il évoque des mots doux sur leur avenir. Elle était du genre à souvent être dynamique et souriante, mais malgré cela, elle ressentait une légère douleur à sourire autant d'un coup. Quelle exquise douleur! Elle embrassa de nouveau Lance quand il s'avéra être le parfait gentleman qu'elle pensait sur la question de ses aventures. S'il rencontrait un jour une de ses ex-conquêtes, réagirait-il aussi bien? Il apprécierait sûrement David, mais Sven? Arthur? Andrew? Iccaam? Lu-Hsing? Alejandro? Pandora s'effraya de les énumérer ainsi. Elle n'avait pas eu l'impression qu'il y en avait eu autant.. Et pourtant... Elle rougit immédiatement, sans oser dire ce qu'elle avait en tête. C'était assez consternant d'avoir connu tant d'hommes mais de ne tomber amoureuse que maintenant. Seul Lance avait opéré un changement en elle. Un changement salutaire. Qu'elle appréciait énormément. Elle le remercia, tout de même encore un peu honteuse.

Elle ria lorsqu'il l'évoqua comme une créature à dompter. Cela lui évoquait des souvenirs, des idées qu'elle évita de prononcer à haute voix. Diantre! Qu'elle pouvait se montrer ... osée! Elle l'embrassa avec fougue avant de lui dire doucement :


"Je crois que nous déraillerons à deux alors! J'ai tellement hâte de vivre chaque jour à tes côtés! Tu es tellement merveilleux, Lance! Oh! Je crois que cela fait un peu petite amie psychopathe, non? Par Merlin! Si j'arrêtais de parler, ce serait mieux pour tout le monde!"

Elle l'embrassa de nouveau, lui prit la main et la porta jusqu'à ses lèvres pour l'embrasser tendrement. Elle se blottit contre lui et porta un baiser sur le bout de ses lèvres. Elle goutait chaque parcelle de son corps, caressait chaque centimètre de sa peau, le regardant sous toutes les coutures. Elle rit joyeusement à sa remarque de le dompter, tout en rougissant, n'osant même pas dans ses rêves les plus fous, avouait ce qu'elle avait en pensée. Elle espérait que Lance n'était pas legilimens, sinon elle aurait été gênée de ce qu'il aurait pu lire dans son esprit à l'instant. Elle se tortilla sur place tout en lui souriant :

"Je pense que ce sera plus agréable que d'affronter des Détraqueurs! Dérailles, dérailles autant que tu veux, tu ne me rattraperas pas, mon mignon!"

Elle esquissa une grimace en riant, puis se jeta dans ses bras le décoiffant puis l'embrassant. Elle acquiesçait à tous ce qu'il disait. Il savait la rassurer et elle se sentait bien plus à l'aise, plus naturelle, plus elle-même. Elle l'attira jusqu'à elle, au centre de la Tour et se colla contre lui, entamant un slow, la tête contre son épaule. La même sensation que lors du bal l'envahit. Cette même sensation d'apaisement, de bien-être, de faiblesse et de puissance en même temps.

Après quelques minutes à danser doucement l'un contre l'autre, dans le quasi silence de la nature, à peine troublé par le chant du vent, des oiseaux et des arbres bruissants, Pandora s'écarta lentement, le visage grave et plus sérieux. Elle se devait de parler de cette partie de sa vie à Lance avant qu'ils ne s'engagent trop l'un envers l'autre. Elle ne voulait pas le mettre en danger ni lui mentir ou omettre la vérité. Il devait connaître tout de sa vie. Posséder un jardin secret, ce n'était pas son genre. Surtout que cela concernait aussi celui qui partagerait une partie de sa vie.


"Lance. Je... je dois te parler d'un truc important dans ma vie. Je me doute que tu l'as surement deviné. Ce n'est pas forcément un secret. Mais il est primordial qu'on aborde cet aspect de ma vie avant d'aller plus loin. Je comprendrais que tu ne me suives pas dans cette voie. C'est dangereux et je ne veux pas que tu risques ta vie. Je... j'appartiens à l'Ordre du Phénix. Je fais beaucoup de missions. Je risque ma vie souvent. Mais il est hors de question que j'arrête. Je le fais parce que j'ai une mère moldue, un frère et une sœur moldue, que je ne peux pas laisser des Sorciers utilisaient des sortilèges pour faire du mal à des gens. Ma... ma sœur Ophélie était une sorcière formidable. Incroyable! Douce, gentille, intelligente! Elle venait à peine de rentrer au Ministère. Et des mages noirs l'ont tué. Je ne peux pas m'empêcher de vouloir éviter que de telles atrocités se reproduisent. Je comprendrais si... si tu ne veux pas être en danger en étant avec moi... Je ne t'en voudrai pas, Lance."

Elle attendit sa réponse, anxieuse. Cela avait été très difficile pour elle de parler d'Ophélie. Elle regrettait tellement de ne plus pouvoir la voir, lui parler. Elle aurait adoré Lance.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] _
MessageSujet: Re: Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]   
Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les mots sont parfois nécessaires [PV Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les mots sont plus dur que des coups d'épées- Journal de rp d'oliver-
» Ginella - Quand les mots manquent, les larmes font le reste
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces :: Tour d'Astronomie-