AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] _
MessageSujet: La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]   
La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] Icon_minitimeDim 14 Avr - 9:40

Si l'absurdité avait eu un visage elle aurait pris la forme actuelle de Gabrielle Windsor, pour la jeune femme la nuit avait été peuplé de rêve extrêmement étrange. Ainsi donc, face aux sourires et aux remarques plus ou moins sympathiques de ses camarades Gabrielle crispa son visage et avant même d'avoir vu son reflet premier qui était celui d'une jeune fille aux yeux violets et aux cheveux jaunes elle devint une jeune fille rousse aux yeux bleus. Un vigoureux échange de pique eut lieu, on a beau avoir beaucoup d'amis les ennemis n'en restent pas moins présent bien pour Gabrielle les vrais ennemis, ceux qui osaient se monter en grand jour et clamant leur haine à tout va étaient rares.

Les autres se contentaient de se cacher, souhaitant éviter une quelconque vengeance de la sorcière au sang bleu. Après cela la jeune métamorphomage passa l'uniforme vert faisant honneur à sa maison. Hors pendant qu'elle s'habillait Gabrielle avait l'esprit ailleurs, la jeune fille avait les pieds sur terre mais l'idée qu'Aélys avait donné rendez-vous a elle et Rose devant le lac après les cours occupait maintenant son esprit. Certes, la petite première année n'occupait pas toute la place dans son esprit, Gabrielle songeait avant tout à Rose.

Depuis ce fameux jour où Rose avait été réparti à Serdaigle, une rivalité était présente entre les deux filles. Toutefois, lien du sang oblige les deux filles gardaient des rapports convenables mais restaient froides en elle-même, ne s'adressant que très peu la parole. Gabrielle n'appréciait pas trop le côté petite fille sage de Rose, elle ne comprenait pas les gens qui choisissaient de rester tranquillement dans leur coin sans même chercher à se faire remarquer de quelque façon que ce soit. Et elle savait que sa cousine n'appréciait pas son caractère non plus. Pourtant, avec l'arrivée d'Aélys une autre Windsor en première année les choses avaient dû changer, la petite voulait profiter de ses deux cousines.

Pourtant, Gabrielle avait tout de suite eu de meilleurs sentiments envers elle, d'une part Aélys était à serpentard et de l'autre elle lui semblait moins scolaire et timide que Rose, cela laissait supposer d'éventuelles choses intéressantes en sa compagnie. Une fois l'habillage terminé Gabrielle mangea dans la grande salle avec ses amis. Comme toujours l'ambiance était sympathique et la nourriture délicieuse. Comme tous les Mercredi Gabrielle avait cours de métamorphose, de potion, de sortilège et d'histoire de la magie.

La matinée passa à une lenteur effroyable notamment en cours d'histoire de la magie, le professeur endormait tout le monde et Gabrielle n'échappait guerre à cette règle, les bonnes notes obtenues dans cette matière étaient dues à une révision personnelle accrue et le père de Gabrielle lui avait beaucoup parlé de l'histoire de la magie avant Poudlard. Durant le cours de potion un authentique crétin qui avait probablement été placé à Poudlard par erreur avait renversé son chaudron alors qu'il était rempli d'une matière aussi malodorante que corrosive, le cours avait été arrété pour la plus grande dame des Serpentard qui étaient toujours friands de ce cours. Les autres cours se déroulèrent sans qu'il y ait de faire notable. Toutefois les exigences de McGonagall étaient ardues surtout envers Gabrielle, ainsi donc elle sortit du cours de métamorphose qui était le dernier cours de la journée avec un léger mal de crâne. Enfin, pour une sorcière de sa condition montrée ses capacités étaient une chose normale selon elle.

Ce fut donc d'un pas tranquille que Gabrielle rejoint le lac, le soleil était présent mais un vent frais la faisait frissonner malgré sa cape et son pull. Puis elle se retrouva seule à attendre, Gabrielle n'aimait pas attendre, surtout en sachant que la donatrice du rendez-vous n'était pas là en première. Elle espérait juste que ses cousines n'avaient pas décidé de trainer. Ainsi donc, l'attente dura quelques minutes interminables aux yeux de Gabrielle. Puis soudain, une jeune fille apparut a l'horizon, au bout de quelques secondes Gabrielle reconnu Rose. À sa simple vue les yeux de Rose se tintèrent d'un gris métallique et elle dut faire un effort pour garder ses cheveux roux. Une fois que Rose fut en face d'elle la jeune métamorphomage la salua

-Bonjour

Une solution parfaitement banale et polie, puis les deux se firent la bise par simple commodité sociale. Mais, pour Gabrielle les contacts physiques restaient une chose étrange malgré quatre années passé au sein de Poudlard, ainsi sans qu'elle puisse y faire grand-chose ses yeux devinrent verts. La maitrise de son don avait évolué depuis sa première année à Poudlard, pourtant certaines choses restent les mêmes sans que l'on puisse y faire quelque chose Puis, Gabrielle ne sut plus quoi dire, ainsi si quelqu'un avait voulu écouter le silence il aurait pu le faire à l'instant présent. Pourtant la jeune fille espérait que sa cousine briserait le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] _
MessageSujet: Re: La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]   
La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] Icon_minitimeLun 15 Avr - 6:56

Le soleil commençait juste à illuminer les cieux de sa lumière chaleureuse lorsque je me réveillai, prête à suivre mes cours de la matinée. J'avais fait des rêves de Quidditch cette nuit-là. Normal, le prochain match approchait, et je ne voulais surtout pas le perdre avec ma nouvelle équipe, celle de Serdaigle. Je sortis de mon lit, et m'étirai un grand coup: la journée pouvait débuter.

J'enfilai ma robe de sorcière avec l'écusson de cet Aigle entouré de bleu. Pour aller en classe, je me devais de respecter l'uniforme. Je me coiffai ensuite, pour me faire belle, un minimum en tout cas. Je ne voulais surtout pas attirer l'attention sur moi, mais je ne désirais pas non plus ressembler à un troll. C'est pour cela que je prenais soin de moi. Je pris ma baguette et lançai un Aguamenti pour faire sortir un petit filet d'eau que je maîtrisai pour me le verser sur le visage, afin de me réveiller une bonne fois pour toutes.

En descendant pour petit-déjeuner, je me souvint que ma cousine, Aëlys, qui venait d'arriver à Poudlard, et avait été répartie à Serpentard, avait demandé de la rejoindre au lac, avec Gabrielle, la troisième sorcière de notre famille à Poudlard. Gabrielle...Ma grande rivale. Enfin, c'était ses dires, car je n'étais pas non plus une accro de la compétition comme elle pouvait l'être. Elle avait un an de plus que moi, et je me souviens que quand je suis arrivée à Poudlard, j'avais entendu qu'elle y était aussi, et j'étais très impatiente de la retrouver.

Ah, quand je me rappelle! J'avais même désiré atterrir à Serpentard, juste pour pouvoir la prendre pour modèle et rester avec elle. Mais lorsque le Choixpeau m'a envoyé à Serdaigle, je venais d'apprendre que c'était la Maison des érudits, et j'en étais heureuse. Le problème est venu lorsque je fis la connaissance de Gabrielle. Oui, car même si nous étions cousines, nos parents ne se voyaient pas souvent, et je ne connaissais pas ou presque pas Gabrielle avant mon entrée à Poudlard.

Mais lorsque j'ai compris quelle était la nature de ma cousine, j'ai su qu'on ne pourrait s'entendre: elle était incroyablement élitiste, prenait tout le monde de haut, et croyait que tout lui serait servi sur un plateau d'argent. Elle était en plus extrêmement frimeuse, et voulait toujours qu'on l'admire et qu'on parle d'elle, quitte à ce que ce soit en mal. Elle était tout le contraire de moi, et une froide rivalité s'était installée entre nous depuis le jour où je suis allée à Serdaigle.

Mais si moi je ne l'aimais pas, une chose était sûre, c'était réciproque: j'étais persuadée qu'elle ne supportait pas mon côté sérieux et calme, bref, elle ne supportait pas la personne que j'étais. De plus, je la soupçonnais de ne pas admettre le fait que je sois entrée dans l'équipe de Quidditch de ma Maison en même temps qu'elle, et même quelques jours avant. Cela devait frapper son ego surdimensionné.

J'éprouvais d'ailleurs une petite fierté lorsque je pensais à cela. Même si la fierté n'était pas un noble sentiment, lorsqu'il s'agissait de Gabrielle, la noblesse n'avait plus d'importance. Ou plutôt si, mais pas celle de l'esprit, mais celle du sang. Je préférais l'éviter, mais je voulais voir Aëlys, que je connaissais à peine également, pour voir si, en tant que Serpentard, elle agirait comme Gabrielle, ou si elle était récupérable, et si je pourrais m'entendre avec elle.

Mais désormais, l'heure n'était pas aux réflexions sur ce sujet, mais aux potions. Le professeur Slugorn, très aimable avec les élèves venant de "bonnes familles", m'adorait. J'avais parfois l'impression qu'il parlait de moi comme d'une oeuvre d'art qu'il essayait d'acheter, et cela me gênais un peu. Je n'aimais pas que l'on parle de moi, à part peut-être au Quidditch, mais c'était une exception car le Quidditch me libérait vraiment de ma timidité naturelle.

Nous devions ce jour-là réaliser une potion de Ratatinage. Suivant la recette avec application et minuterie, je réalisai une potion sans faute. Une fois le temps écoulé, nous testâmes certaines potions, et je félicitai les deux élèves qui avaient réussi leur potion parmi ceux évalué avant moi. Lorsque vint le tour de ma potion, je fus ravie d'entendre que la mienne était parfaite. Slugorn accorda 10 points à Serdaigle, et le cour se termina.

La matinée continua, jusqu'à ce moment fatidique où il me fallait rejoindre le lac pour retrouver mes deux cousines. Je marchai jusqu'à l'endroit indiqué, et vis Gabrielle de loin. Ce jour-là, elle avait opté pour des cheveux roux et des yeux bleus. Elle me ressemblait, pensai-je à contrecoeur. Elle était Métamorphomage. Ce détail n'était pas de sa faute, mais augmentait encore plus son côté "m'as-tu vu". Elle s'approcha de moi, et me dit un sobre bonjour, me faisant la bise, sûrement pour se faire bien voir, ou pour respecter les conventions.

Je la regardai, méprisante. Je me montrais volontairement froide, pour lui faire comprendre que je ne souhaitais pas être là. Gabrielle était de ces personnes avec qui je pouvais me montrer un peu moins timide, mais contrairement aux autres, pour elle c'était parce que je pouvais me montrer froide, et ne pas dire un mot: cela me permettais de rester digne, car quand je parlais, avec mes hésitations et mon caractère réservé, je n'inspirais le respect à personne. Le silence était donc ma seule arme contre les gens que je n'appréciais pas.

Elle me regardais, visiblement agacée. Elle semblait troublée par le silence, et j'aimais voir cela. La vipère espérait donc que moi, petite aiglonne que je suis, brise le silence. Je la regardai et parlai juste une seconde, prise d'une forme de courage qui ne m'était pas habituelle:

-Tu veux que je parle? Enfin tu me connais...Je ne suis pas la spécialiste de la famille dans l'art de converser...De plus, je n'ai pas vraiment de chose à te dire.

Je m'adossai ensuite à un arbre au bord du lac, et sortis un livre. A la fois car ma timidité me regagnait et je ne voulais pas affronter sa réaction, mais aussi parce que cela donnait l'impression que je la snobais en beauté. C'était ce qu'il fallait. Je continuai ma lecture quelques secondes, avant qu'Aëlys n'arrive finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] _
MessageSujet: Re: La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]   
La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] Icon_minitimeLun 15 Avr - 22:49



“La famille c'est sacrée!„
Gabrielle - Rose - Aëlys


Depuis son arrivée à Poudlard, Aëlys avait entrepris un travail de longue allène. Si la famille Canahan était unie et se retrouvait souvent pour d'interminables réceptions destinée à se retrouver pour passer du temps ensemble, la famille Windsor était l'opposé.

Si l'étiquette stricte et rigide de la monarchie anglaise obligeait les membres de la famille Windsor à se retrouver tous les 5 ans pour les anniversaires de Sa Très Gracieuse Majesté, ces réunions n'avaient en aucun cas le caractère familial de celles de Canahan.

A vrai dire, Aëlys passait ces Garden Party en compagnie de Gabrielle et de deux autres enfants sorciers de la famille. Rarement Rose se joignait à eux. Ses parents étaient en froid avec ceux de Gabrielle et d'Aëlys. Ce conflit datait depuis leurs études à Poudlard donc bien avant la naissance des filles. Si Aëlys connaissait et appréciait grandement Gabrielle, elle avait aussi envie d'en savoir plus sur Rose. Après tout, les enfants n'étaient pas forcément obligés de reproduire le schéma de leurs parents!

Elle avait donc pompeusement convoqué les deux filles dans l'espoir d'arriver à une entente cordiale. Rose était à Serdaigle, une maison tout à fait acceptable et dont il n'y avait aucune raison d'avoir honte. Elle partageait visiblement la passion familiale pour le Quidditch vu qu'elle venait d'intégrer l'équipe de sa maison.

Aëlys ne voyait absolument aucune raison pour que les trois cousines ne s'entendent pas et elle comptait bien le faire comprendre aux deux intéressées.

Il lui faudrait attendre la fin de la journée de cours pour avoir cette petite réunion de famille. Pour l'instant, le petit-déjeuné l'attendait. Aëlys fila donc sous la douche et en ressortit une dizaine de minutes plus tard, les cheveux ruisselants d'eau et une serviette enroulé autour de son corps.

Elle jeta un sortilège pour sécher ses boucles brunes qu'elle coiffa à grands coups de brosse. Son uniforme l'attendait, impeccablement repassé par les elfes de maison. Son dortoir se vidait gentiment alors qu'elle finissait de nouer sa cravate. Attrapant son sac, elle suivit les filles de son année. Le petit-déjeuné était toujours un moment qu'Aëlys appréciait à Poudlard. L'ambiance était détendue, les discussions légères et l'arrivée du courrier un moment impressionnant. Voir ces centaines de hiboux fondre sur les élèves et les professeurs, apportant lettres, journaux et paquets. Elle détacha l'exemplaire de la Gazette du Sorcier qu'une chouette grise lui tendait. Elle paya l'oiseau et l'autorisa à épancher sa soif dans son verre de jus de citrouille.

Elle suivit ensuite les autres Serpentard de première année au cours de botanique. L'atmosphère tropicale de la serre ou ils se trouvaient était particulièrement agréable en ce froid mois de janvier. A la fin du cours elle lança un sors de récurevite sur ses mains pleines de terre. Après ce double-cours plutôt salissant, elle enchaina avec métamorphose et sortilèges, deux matières qu'elle aimait beaucoup.

L'après-midi ne fut guère plus folichon. Double cours de Défense Contre les Forces du Mal suivit d'une assommante heure d'histoire de la magie. Ce cours était vraiment un supplice pour Aëlye. Elle qui aimait tant l'Histoire. Pour diable Dumbledore n'engageait-il pas un professeur plus passionné, qui saurait rendre les hauts faits magiques intéressants? En sortant de ce cours, elle avait à peu près perdu foi en la communauté sorcière. Elle se dirigea d'un pas mécanique vers le parc, lieu du rendez-vous qu'elle avait précédemment fixé à ses cousines.

L'avantage du professeur Binns résidait dans le fait qu'il était possible de faire des devoirs durant ses longs discours monocorde. Elle était donc libérée de la corvée des devoirs et traversait le château.

En chemin, elle fut apostrophé par le professeur McGonagall qui lui demanda ou elle pouvait trouver Mihranda, une camarade turbulente qui visiblement venait d'oublier sa retenue. Aëlys l'envoya dans la salle commune des vert et argent et repris son chemin, maudissant l'animagus de l'avoir mise en retard. Elle pressa le pas et constata avec agacement que Gabriellle et Rose étaient à l'heure, elles. La ponctualité était une qualité qu'Aëlys appréciait plus que tout et y faire défaut le contrariait.

«Désolée, les filles, mais la vieille McGo m'a croché dans les couloirs. Sans quoi j'aurait été à l'heure, évidemment...»

Sans trop de cérémonie, Aëlys serra dans ses bras Gabrielle, qui était bien plus grande qu'elle. La tension entre les deux Windsor était palpable et le froid que l'on ressentait faisait écho avec celui régnant entre les deux filles. Aëlys connaissait bien mieux Gabrielle que Rose mais elle décida d'agir de la même manière avec ses deux cousines.

Sans prévenir, elle serra aussi Rose dans ses bras.


«Je suis très contente que vous soyez venues toutes les deux! Vous allez bien?»
Code by Pokipsy


Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] _
MessageSujet: Re: La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]   
La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] Icon_minitimeJeu 18 Avr - 3:14

-Tu veux que je parle? Enfin tu me connais...Je ne suis pas la spécialiste de la famille dans l'art de converser...De plus, je n'ai pas vraiment de chose à te dire.

Et après cela la mère de Gabrielle se demandait pourquoi elle n’avait pas fait l’effort d’avoir des bonnes relations avec sa cousine contrairement à son père avec son frère. Les deux filles avaient des caractères bien trop opposés pour qu’une bonne entente puisse naitre en elle-même. À la base Serdaigle et serpentard n’étaient pas deux maisons aussi radicalement opposé que pouvaient l’être Serpentard et Poufsouffle. Mais pourtant Gabrielle ne pouvait supporter le côté « gentille fille travailleuse et timide mais un peu prétentieuse». De son point de vue il s’agissait d’un comportement de gens ne voyant que part leur précieux savoir théorique et craignant d’affronter la vie réelle.

Pourtant, même si Gabrielle ademettait qu’il était important d’avoir des connaissances et qu’elle faisait attention à avoir un niveau de connaissance honorable, elle pensait que dans la vie savoir s’affirmer et agir étaient deux choses fondamentalement importantes et si l’on les maitrisait pas se vanter était une preuve indéniable de stupidité. D’autant plus que se mettre à lire alors que l’on avait une personne devant soi, par surplus un membre de sa famille était d’une impolitesse incroyable. Si les parents de Rose se comportaient ainsi, pas étonnant que ceux de Gabrielle aient coupé les ponts avec. Alors que la serpentard réfléchissait à une réplique à acide a l’intention de l’érudite Aélys arriva.

«Désolée, les filles, mais la vieille McGo m'a croché dans les couloirs. Sans quoi j'aurait été à l'heure, évidemment...»

À cette vue Gabrielle sourit, elle connaissait, et appréciait beaucoup plus Aélys que Rose, de son point de vue Aélys avait, malgré son jeune âge beaucoup plus le sens des valeurs familiales qui étaient des rigueurs chez les Windsor. Et puis Aélys semblait beaucoup plus prometteuse sur le plan du caractère, elle avait déjà un sens de la manipulation et de la négociation, cela la prédestinait à faire de grandes choses. Et puis les deux filles s'étaient souvent côtoyé dans leur enfance. Et depuis toujours Gabrielle appréciait beaucoup sa petite-cousine, elle était en quelque sorte comme sa petite soeur. Alors elle ne fut guère surprise quand la petite fille la serra dans ses bras, ses yeux déjà verts ne changèrent pas de couleur. En revanche elle le fut un peu plus quand elle serra aussi Rose dans ses bras, bon d'accord c'était aussi sa cousine mais elles se connaissaient à peine.

«Je suis très contente que vous soyez venues toutes les deux! Vous allez bien?»

Alors Gabrielle hésita, pas besoin d'etre un génie pour comprendre qu'Aèlys cherchait à nouer des liens avec Rose mais elle tenait aussi à renouer les liens entre les deux autres Windsor. La tache s'annonçait ardue et Gabrielle ne comptait pas faire d'efforts si Rose n'en faisait pas non plus. Alors d'un ton calme et plutôt sympathique elle répondit

-Bonjour ma grande, et oui tout va bien, même si cela pourrait aller mieux...

Bon d'accord, elle aurait très bien pus faire un effort sur ce coup-là, le sous-entendu était à peine voilée, mais rien à faire elle ne supportait pas Rose et son comportement intello et apporter un changement la première n'était pas dans ses habitudes. Et puis, qui étaient Rose pour se comporter de la sorte, elle avait beau faire partie des Windsor, famille où beaucoup de sorciers allaient à Serpentard elle avait été envoyé à Serdaigle. En pensant à la maison de cousine Gabrielle songea que bientôt un match de Quiddicth opposerait les deux maisons et par conséquent les deux filles, encore une chose qui allait mettre à vif les tensions entre les deux filles.

Pour l'instant, Gabrielle décida de rester froide et de jouer uniquement sur les sous-entendus. Tout en tripotant une mèche de cheveux roux elle fit en sorte que ses yeux reprennent une teinte bleu, aussi bleu qu'un glacier. Elle ignorait quelle réaction allait avoir Rose, ne pas connaitre sa cousine à ce point en était presque affligeant. Avec un calme olympien presque similaire à celui de la Serdaigle, la métamorphomage attendait avec un certain intérêt la suite des événements. Pendant ce temps, un vent glacial soufflait sur le lac.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] _
MessageSujet: Re: La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]   
La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La famille c'est sacrée! [Aélys & Rose ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» La famille Amazonesse
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Village Hentaï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: L’Enceinte de l'Ecole :: Le lac-