AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeLun 27 Mai - 10:51

Depuis l'attaque de Pré-Au-Lard et le fait qu'une personne soit arrivée in-extremis pour sauver ma misérable carcasse je me trouvais à l'hôpital, ce lieu puant qui me donnait la nausée rien qu'en respirant. Malgré le repos forcé par les potions et l'interdiction des visites, j'étais toujours aussi lessivé et abattu qu'à mon arrivée, il fallait dire qu'entre temps j'avais en plus appris la mort de mes parents et il n'était pas difficile de deviner que mon état d'esprit était totalement différent de celui auquel tout le monde était habitué.

Par politesse – et obligation – j'avais tout de même répondu aux questions des Aurors pour leur dire pourquoi je m'étais rendu au village, ainsi j'avais déballé l'histoire de bout en bout, que James Potter un ami de longue date – du moins jusque là – était venu me voir car l'un de mes camarade aurait des ennuis au village. Puis qu'en fin de compte tout cela était une immense supercherie et qu'il m'avait mené à une personne des rangs du Lord, où il avait jeté un sort apparemment de sa composition qui expliquait le sang sur moi en me trouvant et qu'il était apparemment encore, une recrue nouvellement acquise par Voldemort. D'après ce que j'avais compris, il allait être arrêté et aussi étrange que cela puisse paraître j'espérais bien qu'il subisse le baiser du Détraqueur seulement après avoir affronter ses remords pendant des années dans une cellule. Ne vous méprenez pas, je parle surtout sous le coups de la colère, mais dans l'instant, j'aimerai vraiment.

Au lieu de ça pourtant je devais me contenter des aller et venus des médecins, me retenant à grand peine de leur arracher leur sourire compatissant. S'ils pensaient que je n'entendais pas leurs remarques du genre « pauvre petit » ou « c'était une vengeance apparemment, il aurait insulté Vous-savez-qui » ils se mettaient tous la baguette dans l'oeil !

Puis donc nous en étions au... troisième ou quatrième jour après mon admission ici et il semblerai que j'ai enfin le droit à une visite. Je me demandais bien qui ça pouvait être, dans le fond j'aurai aimé que ce soit Monroe – mon petit frère pour les incultes – mais en même temps je craignais de le voir et qu'il me reproche tout cela. Il n'était pas idiot le môme. Un jour il allait bien me dire que tout ça été arrivé par ma faute, que si je n'avais pas autant picolé rien ne serait arrivé et que nos parents seraient encore de ce monde. Ce n'était d'ailleurs pas faux quand on y pensait... J'avais même commencé à parler à un psychomage depuis mon admission pour parler de ce penchant envers l'alcool, sauf que cette fois je me faisais plus franc sur les raisons qui avait amener cette dérive dans ma vie et que le toubib m'avait mit en garde sur le fait que je risquais d'être tenter une fois de plus désormais mais qu'en ce cas, je devais trouver en moi la force de me défouler sur autre chose. Je ne l'aimais pas ce type et à cet instant j'aurai bien fait de sa tête de troll mal léché ma cible de choix, seulement je risquais – encore – de finir sous calmant. C'était arrivé trois fois déjà depuis mon arrivée.

Quelques coups furent frapper à la porte alors que je regardais l'extérieur comme le permettait le fait d'être en position assise-couché dans un lit, sans détourner mon regard, je murmurais plus pour moi-même, sans m'occuper d'être ou non entendu :

« Entrez. »

Apparemment c'était assez fort, la porte pivotait déjà pour laisser entrer quelqu'un quand je baillais à m'en décrocher la mâchoire. J'allais finir doper à la potion de sommeil sans rêves d'ici peu à ce rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Cassiopée L. Goldstein

Cassiopée L. Goldstein

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeLun 27 Mai - 11:48


Retrouvailles en de tristes circonstances



Cassie venait de sortir de l'infirmerie, elle avait encore le bras dans le plâtre, mais le cœur un peu plus léger. Abigaël et elle avaient réussis à mettre les choses au clair et ils étaient même arrivés à se réconcilier. Seulement, lors de son séjour à l’hôpital, elle n'avait pas arrêté de penser à Maëwan qui était à St-Mangouste, entre temps elle avait apprit pour sa famille et elle avait réalisé à quel point elle avait été dure avec son ami. Le pauvre devait avoir terriblement besoin d'une épaule sur laquelle s'appuyer et elle, en bonne égoïste, s'était contente de regarder son nombril. Elle s'en voulait terriblement.

À peine était-elle sortie de l'infirmerie qu'elle était déjà en route pour aller demander l'autorisation à Slughorn d'aller à St-Mangouste. Elle avait besoin de voir le blaireau et son directeur de maison l'avait bien comprit, elle voulait savoir comment il allait, s'excuser aussi et aussi savoir pourquoi les aurors voulaient interroger Abigaël. Il lui avait dit que les visites étaient interdites, mais elle n'avait pas l'intention de s'arrêter là. Elle était sûre que si elle s'expliquait avec les aurors, ils la laisseraient voir son meilleur ami. Ils pouvaient bien rester dans la chambre s'ils voulaient, elle s'en fichait, elle voulait juste être près de lui. Slughorn lui donna tout de même un mot, prouvant qu'il l'avait bien envoyé et tout le blabla pouvant l'aider à arriver à ses fins.

Le mot en poche elle fila par la cheminée pour arriver à l'hôpital magique. Il lui fallut un moment pour arriver à trouver la chambre. Devant la porte se trouver deux membres de la police magique, gardant l'entrée. Quant elle arriva devant eux, elle leur expliqua pourquoi elle était venue et finalement, il la laissèrent passer, à son plus grand soulagement. Elle alla donc taper à la porte, soudainement inquiète. Elle avait peur de la réaction de Maëwan, peut-être ne voulait-il pas la voir, il lui en voulait peut-être encore de l'avoir envoyer bouler. Elle se mordit la lèvre alors qu'elle entendait la jeune homme l'inviter à entrer. Elle avança, ouvrant la porte pour la refermer derrière elle. Son cœur se serra lorsqu'elle aperçu le brun. Il avait l'air vraiment mal au point. Elle s'en voulut encore plus. Un élan d'affection la poussa à aller le rejoindre, le serrant dans ses bras, enfin dans son bras valide. Elle se recula brusquement, en se rendant compte qu'elle y était peut-être allé un peu fort.

« Oh je suis désolée. Maëwan, je ne voulais pas... je ne t'ai pas fait mal ? »

Cassie se mordit une nouvelle fois la lèvre. Elle se recula, n'osant plus approcher. C'était vraiment bizarre tout ce qui se passait en ce moment, jamais elle n'aurait cru avoir à venir ici pour voir son meilleur ami, s'il était toujours son meilleur ami d'ailleurs. Ça ne devait plus être le cas, Maëwan devait encore lui en vouloir elle avait été horrible avec lui. Tout ça à cause de sa fierté et Abigaël.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeLun 27 Mai - 20:48

Vous voyez ces films où vous avez l'impression que la scène se passe au ralentit ? J'avais l'impression que le temps que la porte s'ouvre était l'un de ceux là et malgré moi une vague de stress montait en moi. Si jamais les Aurors gardant ma porte avait été tué et que quelqu'un venait contempler son œuvre ? Si Potter avait réussi à s'échapper et venait me narguer ? Pire encore... Si l'un des médecins était l'un des leurs et se targuait chaque jour d'aller raconter mon évolution aux autres clébard du névrosé ? Pourtant non, la porte s'ouvrait sur la dernière personne que je m'attendais à voir ici vu notre dernier échange – et ce n'était pas peu dire – Cassiopée en personne qui semblait aussi à l'aise que moi en cet instant.

Au départ il y eu un temps mort de quelques secondes et sans trop comprendre ce qu'il se passait elle me serrait contre elle, m'arrachant une petite grimace avant qu'elle ne se recule en s'excusant. C'est seulement à cet instant que je remarquais son plâtre, apparemment j'avais manqué quelque chose à Poudlard, peut-être qu'elle avait réellement eu un soucis ce fameux soir ?

* Raah cesse de te poser tant de questions Bretian, tu vas devenir aussi parano que certains Aurors, voir pire ! * pensais-je alors avec sarcasme.

« Hum non. Pas de mal. »

Enfin si peut-être un peu, mais il fallait admettre que comparé à un Doloris – bon plusieurs – ce geste un peu trop spontané à mon goût était égal à celui d'un lutin qui aurait tenté de me frapper les côtes avec un saumon congelé. Autrement dit... trois fois rien. Maintenant je pouvais faire la comparaison sans soucis en plus et c'était vraiment la dernière chose dont j'avais besoin.

L'ambiance en tout cas était aussi joyeuse que si l'on avait été à mon enterrement, ce n'était pourtant pas le mien qui allait avoir lieu d'ici peu de temps et si j'écoutais cette part de moi qui en voulait encore à la Serpentard je lui dirais de but en blanc de ne pas agir comme si j'étais sur mon lit de mort, que bien des personnes étaient mortes et que c'était sur elle qu'il fallait s'apitoyer, pas sur un gamin de 17 ans qui n'était pas foutu d'avoir deux sous de jugeote. A la place, bien que ce soit plus froid que je l'aurai voulu – on ne me changerai pas tout de même – je préférais m'enquérir sur les raisons de sa visite.

« Qu'est-ce qui t'amènes ? T'avais de la famille à voir et tu t'es dit ''Je vais allez causer avec le blaireau au passage.'' ? Ou c'est pour ton bras ? Tu as eu quoi ? »

Hum... Dans le genre aimable nous faisions mieux je n'en doute pas. Pour son bras pourtant j'avais bien une idée, dans le genre une rencontre virulente entre un certain japonais et elle-même. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je n'imagine pas la possibilité de ce genre d'incident autrement que si ces deux là sont dans l'affaire. C'était mathématiquement impossible.

Je fuyais son regard comme vous pouvez vous en douter, cette situation n'était pas de celles qui mettait à l'aise et à choisir j'aurai préféré avoir le droit à d'autre visite même si là, je ne risquais pas de fuir pour éviter la discussion qui était inévitable entre nous, peut-être était-ce pour ça ? Car elle savait qu'ici je n'allais pas trouver une excuse comme la bibliothèque, un entraînement de Quidditch, un devoir en retard ou autre. Aussi pendant qu'elle répondait, je triturais mes draps et couvertures nerveusement, l'esprit carburant à toute allure car je n'écoutais qu'à moitié les personnes, la majeure partie de mon esprit réfléchissant déjà à la vengeance bien que l'on me l'ai déjà déconseillé à mainte reprise. Seulement les Bretian sont – étaient – bornés et encore plus quand il est désormais question d'une affaire personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Cassiopée L. Goldstein

Cassiopée L. Goldstein

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeMar 28 Mai - 6:21


Retrouvailles en de tristes circonstances



Cassiopée était vraiment mal à l'aise, elle se disait qu'elle n'aurait pas du venir. Maintenant qu'elle était là, elle se rendait compte que c'était ridicule, Maëwan ne voulait certainement pas la voir. Pauvre imbécile. En plus de ça, elle lui avait fait mal, elle faisait vraiment n'importe quoi. Le comportement du blaireau ne l'aida pas à se sentir mieux. Bien au contraire. D'un autre côté, elle ne pouvait pas lui en vouloir, il ne s'était pas adressé la parole depuis un bon moment et la dernière fois qu'ils s'étaient adressés la parole la brune l'avait un peu envoyé paître. Elle l'avait bien cherché.

Elle baissa les yeux,se trouvant plus que ridicule. Elle aurait du le savoir, elle avait été enthousiasmé par sa reconciliation avec Abigaël et elle avait pensée, à tort, que ça serait la même chose avec son ancien meilleur ami. Maëwan ne la regardait même pas. L'espace d'un instant, elle se demanda si elle n'aurait pas mieux fait de repartir de suite. Seulement, au moment où elle fit un pas en arrière pour retourner à la porte, le brun ouvrit la bouche. Elle l'écouta et son ton lui glaça presque le sang. Il ne voulait pas d'elle c'était clair. Cependant, elle tenait tout de même à s'excuser, quitte à se prendre un vent, au moins elle aurait dit ce qu'elle avait à dire. Il parla de son bras et machinalement elle porta ses yeux sur son plâtre. Ce n'était pas grand-chose comparé à l'état de Maëwan.

« Tu sais très bien que je ne serais pas là pour ma famille, c'est pour toi que je suis venue. J'ai réussie à avoir l'autorisation pour venir jusqu'ici, je voulais prendre de tes nouvelles. Je n'aurais peut-être pas dû.... je n'ai pas pu venir avant, parce que...euh... j'ai passé quelques jours à l'infirmerie.... »

La verte-et-argent se sentait un peu bête, si elle ne s'était pas énervé en voyant Abigaël, elle aurait pu venir voir Maëwan bien plus tôt. Pourtant, si cet accident n'était pas arrivé, elle n'aurait certainement pas retrouvé Velrose. C'était donc un mal pour un bien. Elle ne savait pas quoi faire, ni quoi dire.

« J'ai eu un accident de Quidditch... je me suis pris un gradin. »

Dit comme ça c'était vraiment n'importe quoi. Quand deux ego surdimensionnés se rencontraient, ça finissait à l'infirmerie. Enfin, elle au moins pouvait se déplacer facilement, alors que Abigaël, lui, avait la jambe dans le plâtre et c'tait beaucoup plus compliqué pour se balader. Il avait l'air bien tout les deux, les deux éclopés. Au moins, ça leur permettait de faire croire à tout le monde qu'ils continuaient à se détester. Oui, parce que bon, envoyer l'autre à l'infirmerie ce n'était pas vraiment une preuve d'amour. Cassie ne voulait pas en dire plus, Maëwan aurait à coup sûr félicité Abi d'avoir blessé une serpentarde, parce qu'elle était sur que désormais elle n'était plus que ça pour lui. Ma brune préféra donc ne rien dire non plus sur sa réconciliation avec Abigaël, ainsi les deux Poufsouffles pouvaient garder leur lien et Maëwan pourrait continuer à détester Cassie, s'il le souhaitait.

« Je... je voulais m'excuser... pour la dernière fois... je n'aurais pas du te parler comme ça... juste que... j'étais en colère. »

Elle se mordit la lèvre, espérant qu'il accepte de l'écouter, elle releva tout de même la tête pour regarder Maëwan qui jouait avec ses draps. Apparemment, il était aussi à l'aise qu'elle.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeMar 28 Mai - 8:10

Je me doutais sans problème que mes mots avaient été plus durs qu'il ne fallait. En fait malgré ce que l'on pourrait croire je n'en voulait pas le moins du monde à Cassie, elle aurait pût être plus aimable mais nous avions tous nos humeurs et souvent elle avait supporter ma mauvaise humeur par le passé. Ce n'était pas correct de fait de lui faire payer ma rancœur et ma mauvaise humeur alors que ni l'un ni l'autre n'était dirigé contre elle.

Pour j'écoutais avec attention ce que ma meilleure amie – oui elle l'était toujours – me disait. Ses excuses sur son emportement d'il y a quelques temps, son accident de Quidditch – pour se manger un gradin j'étais maintenant certain de la présence de Velrose dans le coups – le fait que donc elle avait été à l'infirmerie ce qui expliquait qu'elle ne soit pas venue avant aux nouvelles. En fait, c'était déjà un exploit qu'elle ait réussi à venir, les Aurors ne laissaient vraiment entrer personne et même le courrier qui venait parfois était d'abords examiné avant de m'être donné. Il n'était pas ouvert bien entendu mais plusieurs sorts étaient jetés dessus pour vérifier qu'aucun maléfice, aucune entourloupe, ne se cache derrière un colis ou une lettre.

Dans tout les cas je m'en voulais de mes propos précédents et me pinçais l’arrête du nez en soupirant profondément avant de reprendre à mon tour la parole. J'avais cessé mon petit jeu avec le tissus pour cette fois-ci affronter le regard de cette dernière.

« Et Velrose il s'est fait quoi lui ? Pas besoin d'être un génie pour deviner qu'il était dans le coups cet idiot. »

Surtout qu'on ne me la faisait pas à moi, ça faisait sept ans que je les supportais l'un comme l'autre et inversement.

« Je ne t'en veux pas. Tu n'étais pas en forme ça arrive à tout le monde, puis vous avez tous supporté mes conneries pendant des années, je n'allais pas te reprocher de vouloir la paix. C'est ma faute, j'aurai dû voir que tu voulais être tranquille. »


Ce n'était pas faux après tout. Dès sa rupture avec Abi j'étais allé la voir pour savoir sa version de l'histoire alors qu'elle n'aspirait qu'à être tranquille, pire encore j'avais fini par laisser entendre qu'elle ne valait pas mieux que les autres personnes de sa maison. En sommes je n'avais pas agis comme le ferai un véritable ami. Alors je me rappelais aussi le début de son explication, qu'elle ne serait jamais venue ici pour voir sa famille, c'était le truc le plus censé que j'ai entendu depuis l'attaque de Bristol. Pour peu que j'en ai le courage je me lèverai presque pour l'embrasser.

Je me souvenais d'un détail en cet instant, jusque là ça ne m'avais pas traversé l'esprit puisque le lieu était aussi sure que Poudlard, mais maintenant que j'y pensais il était presque inconcevable que mon esprit – embrouillé certes – n'ai pas tiré le signal d'alarme avant. A bout de bras, je me redressais dans le lit, plaçant les oreillers de façon à ne pas me retrouver à tomber en arrière et récolter un bleu de plus.

« Dis-moi, la baguette que j'avais a bien été rendue à la gosse à qui je l'ai prise ? Et tu sais si la mienne est toujours dans ma chambre ? J'ai pas encore pût la récupérer et j'avoue que je n'aime pas être désarmé. »


Les tentatives de discussions étaient minables de ma part, je ne doutais cependant pas de la capacité de Cassie à trouver de quoi dire et peut-être bien qu'elle avait aussi des questions. Comme je le savais, James avait été arrêté et je ne serais pas surpris que l'on me demande si j'étais sure de moi, si c'était d'ailleurs bien moi qui avait porté cette accusation et bien d'autre. Dire que j'étais surpris de ne pas encore avoir reçu de hiboux outragés de Sirius, Remus, Peter, Abi et tant d'autre me semblait d'ailleurs être un miracle tel que je me demandais si en fin de compte le courrier n'était pas lu avant d'arriver ici.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Cassiopée L. Goldstein

Cassiopée L. Goldstein

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeMar 28 Mai - 10:05


Retrouvailles en de tristes circonstances



Cassie ne put s'empêcher de regarder Maëwan avec un petit sourire à la fois amusé et interrogateur. Comment avait-il su que c'était Velrose qui lui avait fait ça ? Il était bien plus perspicace qu'on aurait pu l'imaginer. Elle jeta un œil à son plâtre avant de relever la tête et de répondre au blaireau.

« Il a le pied dans le plâtre, lui aussi c'est prit un gradin, mais comment tu as su que c'était lui ? »

Bon, ça ne devait pas être si compliqué que ça pour lui, il connaissait très bien Abigaël et Cassiopée, de quoi ils étaient capables, surtout quand ils étaient l'un en face de l'autre, mais tout de même c'était plutôt impressionnant. En repensant au japonais, Cassie reprit un peu de contenance, comme si le simple fait de repenser à lui lui redonnais du courage. Ce n'était peut-être pas totalement bête, si elle avait réussi à se réconcilier avec lui, elle pouvait le faire avec tout le monde.

Le sourire de la brune s'agrandit lorsque Maëwan lui assura qu'il ne lui en voulait pas. Elle se sentit soudain plus légère. Elle fit un pas en avant pour s'approcher un peu du poufsouffle. Le cœur moins lourd elle eut une nouvelle fois envie de prendre son ami dans ses bras, mais elle se retint de peur de lui faire mal une nouvelle fois.

« Je crois bien qu'on a pas été très fin tout les deux, je n'aurais jamais du m'en prendre à toi, à cause de cet abruti de Velrose. T'es mon ami, j'aurai du te dire ce qu'il n'allait pas. Je suis idiote, parfois... »

Par la suite, il posa une question qui intrigua la brune. Elle ne connaissait pas vraiment les détails de l'attaque de son meilleur ami, elle n'avait pas vraiment eu le temps de se renseigner avec tout ce qui s'était passé. Il lui parla de sa baguette. Elle fut navrée de ne pas avoir pensé à se renseigner. La Serpentarde pouvait comprendre Maëwan, elle se sentait horriblement nue quand elle n'avait pas sa baguette à porté de main. D'ailleurs, à cette pensée elle plongea sa main dans sa poche pour venir au contact de sa propre baguette. Elle la fit tourner entre ses doigts. Une idée lui traversa l'esprit, mais ça lui fendit le cœur, mais si ça pouvait aider son meilleur ami elle le ferait. Elle sorti sa baguette de sa poche, la regardant et la faisant tourner entre ses mains avant de reporter son regard vers Maëwan.

« Je ne sais pas Maë, je n'ai pas accès à ton dortoir et je n'ai entendu personne en parler. Je peux comprendre que tu ne sois pas très à l'aise sans baguette. Si...si tu veux, je peux te prêter la mienne, le temps de retrouver la tienne. J'irais voir en retournant au château et je pourrais venir te l'apporter au plus vite... de toute façon je ne peux plus m'en servir en cours tant que j'ai ce plâtre. »

La brune n'était pas sûre que ce soit une bonne idée, mais c'était la seule solution qu'elle avait à proposé au poufsouffle pour le moment..


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeMer 29 Mai - 1:55

Un gradin ? Mais comment deux personnes pouvaient être assez stupides pour se bouffer un gradin ? J'en avait vu des idiots sur un terrain de Quidditch, beaucoup même, mais à ce point là j'hésitais entre rire et pleurer, peut-être même les deux à la fois. Cependant je ne pouvais pas vraiment rire dans les situations actuelles, ce serait déjà mal vu et en plus, je n'avais pas envie simplement.

« Comment j'ai deviné ? Franchement c'est comme si on nous demandais comment on pouvait reconnaître Dumbledore dans le noir simplement avec sa barbe. La possibilité que ça t'arrive sans qu'il soit dans le coups est quasi nulle. J'aurai adoré voir ça... Personne n'a de photo je suppose... ? »


Par la suite pourtant, Cassie se blâmait elle aussi dans l'affaire. Aucun de nous n'avais été malin et à ce rythme là, à vouloir chacun prendre la faute sur nous nous risquions de nous engager dans un débat pour savoir qui était le plus en tord. Ce serait alors interminable jusqu'à ce que l'un de nous meurt à bout de souffle. Par le passé nous avions eu cela, pour savoir qui avait raison, qui avait tord, qui était le plus à blâmer, tout cela sous les regards des autres personnes qui pariait sur les chances que l'un de nous ait le dernier mot.

« Bah... Tu as bien le droit d'être idiote parfois. Dis-toi qu'une fois de temps en temps ce n'est pas si grave, moi je suis idiot tout le temps et les conséquences sont plus graves. »

Comme pour illustrer mon geste, je montrais d'un geste de la main l'ensemble de la chambre l'air de dire ''moi je fini ici quand je fais l'idiot'' alors que je pensais ''moi plein de gens meurent à cause des mes conneries''. Puis nous parlions de ma baguette, en fait je n'étais pas étonné qu'elle ne soit pas au courant, l'affaire restait assez trouble en dehors de l'enquête du Ministère, c'était une règle pour que personne ne tente de camoufler certaines preuves ou d'en créer d'autre. Même si à Poudlard, les secrets restaient rarement secrets justement, à l'heure actuelle, beaucoup de rumeurs devaient courir dans les couloirs et c'est ce que j'appréhendais le plus pour le jour où je serais de retour dans l'enceinte de l'école.

La surprise venait ensuite dans l'initiative de la vipère, c'est ainsi en fait que l'on reconnaissait ses amis il fallait l'admettre, car elle me proposait de me laisser sa baguette le temps de voir si la mienne était dans le dortoir et de la ramener ici. Un timide sourire – qui ne sonnait pas naturel pour deux sous – passait sur mon visage avant que je ne secoue la tête de gauche à droite.

« Non ne t'en fais pas. La baguette c'est quand même notre seule défense et même avec un plâtre elle peut te servir. Mais si jamais tu arrives à mettre la main sur la mienne – Abi pourra t'aider je pense, dis lui qu'elle est normalement dans mon tiroir de commode – je compte sur toi pour me la faire parvenir. »

De toute façon, je ne doutais pas qu'elle y arrive. Même si ça devait passer par un professeur, après tout il y en a bien un qui allait pouvoir venir, un personnel du Ministère ou par elle-même si elle obtenait le droit d'une seconde visite par miracle.

« Au pire si tu peux pas revenir, quelqu'un dans le château pourra je pense. Dumbledore a toujours une solution à tout. »

Et il savait toujours tout sur tout, je ne serais presque pas étonné qu'il sache déjà que je voulais ma baguette ce vieux fou ! Puis malgré le fait que je n'aime pas en parler, ma curiosité passait encore et je demandais d'une voix plus sérieuse et tendue :

« C'est vrai que des professeurs se sont battus là bas... ? »

Je n'avais pas besoin de dire le nom de la ville, Cassie devinerai sans peine et puis, Bristol était rayée de mon dictionnaire pendant pas mal de temps. Directement black-listée pour une durée indéterminée.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Cassiopée L. Goldstein

Cassiopée L. Goldstein

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeMer 29 Mai - 8:52


Retrouvailles en de tristes circonstances



Maewan les connaissait bien, c'était indéniable. Abigaël et Cassiopée étaient vraiment des sales gosses. Ils avaient beau être très matures dans leur domaine ou en tant que capitaine de leur équipes, ils restaient de sales gamins quand il s’agissait de leur ego. Il ne fallait pas les mettre l'un fasse à l'autre, sinon ils se battaient comme des coqs, il suffisait de regarder le bras de la brune pour s'en rendre compte. Elle lâcha un petit rire à la remarque de Maewan, elle se rendait compte peu à peu à quel point son meilleur ami lui avait manqué.

« Non, personne, on était seuls sur le terrain. Et je pense bien que j'aurais tué toute personne en possession de preuves aussi compromettante pour mes talents de batteuse. Enfin, ça n'a pas eu que des inconvénients... »

Avoir le droit d'être idiote de temps en temps, il n'avait pas tort, sauf que ces derniers temps elle l'était de plus en plus. Si elle continuait comme ça, elle allait s'attirer des ennuis sans aucun doute, tout comme son meilleur ami. Elle essayait pourtant de se reprendre, mais c'était plus facile à dire, qu'à faire. Le pauvre devait se sentir très mal. Il s'était fait maltraité et en plus de ça, il avait apprit que ses parents étaient morts. La brune n'osait même pas se mettre à sa place. Elle se mordit la lèvre, posant sa main sur le bras de Maewan.

« Tu es un imbécile, c'est pour ça qu'on t'aime. »

La verte-et-argent avait volontairement évité le sujet de Bristol, car elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. On était censé dire quoi dans ce genre de situations ? C'était très délicat et elle ne voulait pas blessé davantage le poufsouffle. Elle aurait aimé pouvoir l'aider, revenir en arrière pour prévoir l'attaque. Elle s'était toujours dit capable de protéger ses proches et pourtant elle n'avait pas pu protéger Maewan de cette épreuve.

Il refusa de prendre la baguette de la jeune femme. Il savait très bien à quel point une baguette était importante pour son sorcier, même pour une sorcière qui avait un bras dans le plâtre. Elle lui adressa un petit sourire. La septième année rangea sa baguette dans sa poche. Elle n'avait plus besoin de la garder dans ses mains maintenant et elle ne voulait pas que les aurors pensent qu'elle voulait attaqué le jeune homme. Ce n'était absolument pas le cas. En rentrant à Poudlard, elle allait devoir envoyer un hibou à Abigaël pour lui demander de retrouver la baguette de leur meilleur ami et elle se débrouillerait pour revenir la rapporter. Elle était sûre qu'elle pourrait revenir, elle ne savait pas encore comment, mais elle allait y arriver. Après tout c'était une Goldstein.

« Ne t'en fait pas, je vais te la retrouver et dès que je peux je viendrais te la ramener, mais en contre partie, tu te rétablis vite, d'accord ?  J'ai bien l'intention de revenir, je ne laisserais pas Dumbledore prendre ma place à tes côtés. »

Cassie lui adressa un petit sourire complice. Elle était heureuse de retrouver Maewan. Seulement, son sourire s'effaça un peu quand il lui parla de la bataille de Bristol. Même pour ceux qui n'y avait pas participé cet événement était marquant. Des gens étaient morts là-bas. D'autres avaient étés grièvement blessé. Le physique et le psychique en avait prit un coup. Elle hésita un instant avant de lui répondre. Mais elle finit tout de même par hocher la tête.

« Ils y sont allés, le professeur Jane était bien amoché, mais ils sont tous rentrés sains et saufs. »
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeMer 29 Mai - 21:36

Dommage pour moi je n'aurai pas de photo de l'accident de mes amis. Cela aurait sans doute égaillé un peu cette chambre de pouvoir voir et revoir mes deux meilleurs amis se manger un gradin de façon répété. Au lieu de cela mes journées était un passage incessant de toubib et de quelques discussion avec les Aurors parfois – rarement en fait – et autant dire que tout cela restait assez tendu dans l'ensemble. Nous passions alors à un autre sujet : On m'aimait car j'étais un imbécile de premier ordre, je ne savais pas trop comment je devais le prendre et l'air de rien je me renfrognais un peu, le mot imbécile me renvoyais tout en pleine figure, à commencer par la soirée au village, celle où j'avais picoler avec le petit Serdaigle. En fait c'est là que tout avait commencé, et je préférerais oublier.

« Je préférerai ne pas être un imbécile. Les crétins devraient être éliminés, ça éviterai pas mal de dégâts dans le monde. Un idiot provoque plus de catastrophes qu'autre chose dès qu'il ouvre la bouche, puis comme les mangemorts préfères fanfaronner au petit jeu de ''regarde comment je tortures bien'' ils permettent de laisser à d'autre le temps de sauver les dis crétins. » lançais-je alors, plein de sarcasme, de dédain, de toute les formes possibles de dégoût en vérité.

Puis elle avait rangé sa baguette en me disant qu'elle allait tenter de trouver la mienne et me la faire parvenir ensuite. J'aurai en temps normal sourit sur la remarque à propos du fait qu'elle ne laisserait pas Dumbledore prendre sa place, j'aurai même sans doute tenter une vanne du genre « Heureusement, quitte à choisir je te préfère quand même au vieux barbu » mais là rien, je restais des plus stoïques et hochais juste la tête pour dire que j'avais bien écouté et entendu surtout.

« Merci beaucoup, une fois que j'aurai ma baguette ce sera plus simple. Beaucoup plus simple. »

Tant que les Aurors ne sont pas au courant en tout cas, ils sont contre l'idée que j'ai ma baguette à portée de main le temps que nous sommes ici, sans doute par crainte que j'attaque des gens ou que je fasse un truc stupide. Ils argumentaient même en disant qu'ils étaient de toutes façons là pour me protéger. Vu leur efficacité en temps normal, permettez que je pense qu'il valait mieux avoir de quoi assurer ses arrières soit-même, le ministère n'était pas connu pour sa capacité à attraper de vrais Mangemorts de façon efficace. Des faux oui, des vrais... beaucoup moi.

Puis j'apprenais qu'en effet des professeurs s'étaient battus à Bristol, le professeur Jane était apparemment revenu blessé et je mordais ma lèvre. Je m'étais ridiculisé en le draguant sous alcool, une preuve encore de ma stupidité, lui avait risqué sa vie là dedans. Franchement j'avais encore beaucoup à apprendre et je comptais bien aller parler à tout les professeurs qui avaient participé, afin de m'enquérir de leur état et m'excuser pour tout ça. C'était après tout une fois encore de ma faute, la bataille était le résultat de ma puérilité.

Sans vraiment m'en rendre compte mes poings se serrais et je mordais ma lèvre. La vérité fait mal quand on s'en rend compte et je sentais comme un poison dans mon sang, celui de la haine et du désir de vengeance, plus puissant que ce que j'avais sentit jusque là. Une petite voix au fond de moi, sans doute celle de la conscience, me soufflait de ne pas dépasser les bornes, mais une autre plus forte me soufflait qu'il n'y avait après tout aucun mal à utiliser les armes de mes ennemis si cela pouvait permettre de corriger ces infâmes.

« J'suis désolé... Même si ça suffit pas. Faudra que je parles aux professeurs qui ont participé, pour m'excuser. »


Et optionnellement obtenir le droit d'aller dans la Réserve pour prendre quelques bouquins en prétextant vouloir apprendre à me défendre. Personne ne mettra cela en doute après les derniers évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Cassiopée L. Goldstein

Cassiopée L. Goldstein

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeJeu 30 Mai - 1:36


Retrouvailles en de tristes circonstances



La brune n'était pas sûre d'avoir choisi les bons mots. Elle n'était pas douée pour réconforter les gens, elle ne savait pas vraiment comment faire et apparemment, vu comment Maewan venait de se renfrogner, elle avait dit une bêtise, pour changer. Le jeune homme était à prendre avec des pincettes, elle le savait, mais elle n'arrivait pas forcément à changer son comportement face à son meilleur ami. Elle avait toujours été comme ça avec lui. C'était un imbécile, ce n'était pas nouveau, elle était au courant depuis sa première année, mais ce n'était pas méchant, au contraire, Maewan était celui qui arrivait à vous remonter le moral en une phrase. C'était Maewan quoi. Si on lui changeait ça, il n'aurait plus rien à voir avec la personne qu'elle adorait.

« Ton problème, ce n'est pas d'être un imbécile, Maewan, c'est de toujours tomber sur des imbéciles plus gros que toi, qui se croient malins en faisant n'importe quoi au nom de n'importe qui. »

Ce n'était peut-être pas non plus la meilleure chose à dire. Zut. À ce petit jeu-là, Cassiopée n'était vraiment pas la plus forte. Et le pire dans l'histoire c'est qu'elle voulait devenir psychomage, elle allait devoir travailler cette partie-là du métier, parce que sinon, elle n'allait pas aller loin. Elle se contenta d'adresser un petit sourire à Maewan, peut-être que ça pourrait lui faire oublier les inepties qu'elle venait de dire.

Heureusement, la conversation changea rapidement pour parler de la baguette de Maewan. Elle hocha la tête à ce qu'il venait de dire avant de penser à quelque chose. Il était suffisamment tête brûlée pour faire n'importe quoi une fois sa baguette en main, Cassie devait s'assurer qu'il n'allait pas faire elle ne savait quoi si elle lui ramenait sa baguette. Elle aussi commençait à bien connaître son meilleur ami.

« Je te la ramène au plus vite, compte sur moi, par contre, évite de faire brûler l'hôpital, d'accord ? Tu veux que je te ramène autre chose d'ici là?»

Elle n'était pas certaine de pouvoir lui ramener ce qu'il allait lui demander, mais elle allait bien trouver un moyen pour. En demandant à un professeur ou en trouvant un subterfuge. Elle n'était peut-être pas douée pour remonter le moral de son ami, mais elle était plutôt douée pour trouver des solutions aux problèmes. Ça devait être son côté serpent. Déjà plusieurs idées lui arrivèrent à l'esprit, mais elle aurait le temps d'y penser plus tard, là c'était le poufsouffle qui avait besoin de toute son attention.

Il lui parla de la bataille de Bristol, ce qui chassa, bien entendu tout le reste de son esprit. Maewan s'excusa. La verte-et-argent se sentit mal tout à coup. Elle pouvait comprendre qu'il souhaitait en prendre toutes les responsabilités, mais elle n'était pas d'accord avec ça. Il avait peut-être un peu trop bu un soir, mais ça ne méritait pas le massacre de tout ces moldus. C'était les mangemorts qu'il fallait blâmer, ceux qui avait prit bien trop au sérieux les propos d'un adolescents paumé par l'ivresse. Si un massacre devait avoir lieu à chaque fois qu'un homme bourré raconté des conneries dans un bar, la terre n'aurait pas fini de s'entre-tuer. Elle tritura son chemisier avant de relever la tête vers le blaireau.

« Maewan, ce n'est pas ta faute. Tu n'es qu'une victime de plus de ces imbéciles qui ne voit pas plus loin que leur idées préconçus. Tout ça n'aurait jamais du arriver, d'accord, mais ce n'est pas à toi de t'excuser, c'est à ses mecs qui n'osent pas montrer leur visages. »

Une pointe d'amertume c'était lié aux mots de la brune. Les mangemorts faisaient de plus en plus partie de sa vie et ça ne lui plaisait pas. Contrairement à ce que les autres pouvaient dire sur son compte, elle n'adhérait pas du tout aux principes des encagoulés. Bien au contraire. Elle avait beau faire partie de la maison de Salazar Serpentard, jamais elle n'aurai acceptée de rejoindre le camp de Voldemort. Les moldus étaient des gens qui méritaient aussi de vivre.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitimeJeu 30 Mai - 7:14

Ce qu'il y a de bien chez Cassie, c'est que même avec des cas désespérés elle parvenait à trouver du bon en chaque personne. Enfin pas tous, mais elle parvenait à minimiser en disant que je n'étais pas vraiment l'imbécile de l'affaire – du moins pas le plus gros – et ça réchauffait le cœur. Ses mots étaient certes maladroits mais elle les disait. Franchement je me demandais encore comment elle pouvait être à Serpentard en étant si loin des clichés mangemorts & co'. Les préjugés ont la dent dure à Poudlard et comme beaucoup, je penses que la majorité des pro-Voldemort sont là bas, la majorité seulement, je ne dis pas que dans d'autre maison les risques sont nuls, non, c'est simplement que ceux là ont moins tendance à le crier sur les toits, ils sont dans l'ombre, presque plus fourbes que les serpents en eux même. Donc je me demandais comment mon amie survivait là bas. Sans doute par la ruse, elle était maligne.

En parlant de lire en les personnes comme dans un livre ouvert, j'étais doué sur ça mais Cassiopée aussi de toute évidence, elle attaquait le sujet baguette avec un air sérieux qui me surprenait moyennement vu mon CV en matière de pitreries, puis elle me mettait en garde sur le fait de ne pas mettre le feu à l'hôpital. Sous entendu ''ne fais pas tout et n'importe quoi avec ta baguette, surtout n'importe quoi.'' et je faisais une moue boudeuse. Voilà le soucis avec les proches, ils ont un sixième sens, une sorte d'alarme qui leur met la puce à l'oreille et qui les forces à se montrer si prévenant envers vous.

« Je jure solennellement de ne rien réduire en cendre. »

C'était vrai, je ne comptais rien détruire. Par contre... Est-ce que j'avais besoin d'autre chose ? C'était une excellente question je n'y avait pas pensé jusque là. Oh bien sure il y avait bien une chose que j'aimerai avoir, voir deux ou trois. Mais l'une d'entre elle risquait de déclencher une crise de rire autant chez Cassie que chez Abi. Pas devant moi bien entendu mais ensemble j'étais presque certain de me faire charrier à mon retour. Aussi je demandais le moins honteux avant.

« Bah... Déjà j'aimerai bien que tu me ramènes un peu de cours, je voudrais pas être trop en retard en revenant. Oh et... peut-être un bouquin de DCFM. Oh et des gâteaux ! Plein de gâteaux ! La bouffe est infecte ici. »

C'était bien vrai ça, j'avais dût perdre 40 kilos depuis mon arrivée ici, enfin... non pas 40 sinon on pourrait m'envoyer par hibou à Poudlard. Mais j'étais certain d'avoir un petit peu minci.

« Hum... Il y a une dernière chose... Dans ma valise sous mon lit, il y a... »

ça ne voulait vraiment pas sortir, apparemment l'entièreté de ma fierté n'était pas partit en fumée. C'était bon à savoir.

« Il y a... Unepeluchelapincestmondoudoudenfant... tu pourrais me le ramener ? S'il te plaît ? »

Oui. Moi Maewan Bretian, le mec qui insulte les mangemorts quand il a trop bu, qui se la raconte un peu parfois, qui joue les durs de temps à autre, a encore un doudou pour dormir. Et alors ? Je suis certain que même Voldemort en a eu un dans son jeune temps, quoi que... Non, un type comme ça a dû avoir une enfance pourrie pour devenir ce qu'il est. Discrètement, entre deux mèches de cheveux, je guettais la réaction de la vert-et-argent, est-ce qu'elle allait me rire au nez devant une telle nouvelle sur moi ? Personne ne le savais au château vu que je remettais toujours ''monsieur pinpin'' dans la valise avant le réveil de tout le monde. Oui bon... Je ne m'étais pas foulé pour le nom, mais quand j'étais petit je n'avais pas vraiment en tête de lui trouver un nom du genre ''je suis le doudou d'un beau gosse.'' et maintenant c'était juste mon monsieur pinpin. Enfin... Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] _
MessageSujet: Re: Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]   
Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles en de tristes circonstances. [PV Cassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Londres :: Ste Mangouste-