AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 « Le malade n’a pas d’amis. » ... Quoique ! [PV Lily]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Evangeline R. Wilson

Evangeline R. Wilson

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 29
▌Parchemins : 67
▌Points de Rp : 19
▌Initiation magique : 07/07/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

« Le malade n’a pas d’amis. » ... Quoique ! [PV Lily] _
MessageSujet: « Le malade n’a pas d’amis. » ... Quoique ! [PV Lily]   
« Le malade n’a pas d’amis. » ... Quoique ! [PV Lily] Icon_minitimeMar 27 Aoû - 8:53

Les sorciers ne tombent pas malades, ils sont bien au-dessus de cela. Maudit sang-purs, Atchouuuum
Lorsque les microbes nous aident à tisser de liens ...



« Je le savais que ça serait pour ma pomme. » Frigorifiée, Evangeline tente de se réchauffer parmi les nombreuses couvertures qui peuplent son lit. Mais cela ne semble avoir aucun effet. C'était comme si son corps était entouré de glaçon qui, hélas, ne fondaient pas le moins du monde. Elle grelotte. Les draps tremblent. Une main fraîche et douce passe sur son front brûlant et Eva ne peut empêcher un soupir de soulagement franchir ses lèvres. Un bien-être éphémère. « On va à l'infirmerie. Tu ne peux pas rester comme ça, Angel. » Faiblement, la jeune femme hoche la tête, osant à peine sortir son nez de sous les couvertures. Avec difficulté et surtout avec l'aide de son amie de chambrée, Evangeline trouve le courage de se levée. La terre tourne et le monde semble flou, la fièvre l'emporte sur sa raison.

Elle marche, ou plutôt elle traîne des pieds et traverse la salle commune des Serpents, la tête haute malgré son teint pâle, ses cernes et son air maladifs. Plusieurs s'éloignent en se mettant la main sur le nez, comme s'ils avaient peur d'attraper cette maladie. Après tout, les sangs-purs n'attrapent pas ce genre de maux, n'est-ce pas. Un sourire ironique parvient à se poser sur ses lèvres gercées. Le temps passe et file. Eva en a perdu toute notion. Elle ne se voit plus marcher avec Cassiopée, non, elle est perdue dans ses pensées. Elle ne perçoit plus rien à part un grand flou. La main de son amie la guide à travers les couloirs. Nouveau sourire. Elle sait très bien d'où vient cette grippe. Il y a deux jours, elle avait discuté dehors avec Willow, s'allongeant dans l'herbe humide, dans un froid mordant encore hivernal. C'était un mal pour un bien, n'est-ce pas ?

De nouvelles voix envahissent ses pensées et la réveillent un peu d'un état semi-comateux. Angel est désormais assise sur un lit dont les draps immaculés accentuent son mal de tête. Une nouvelle main, plus agressive prend sa température et agite sa baguette devant ses yeux. Le verdict ne tarde pas à tomber mais Eva le savait déjà. Combien de fois avait-elle du rester coucher une semaine entière à cause de ses nuits blanches, traînant dans les rues, dealant pour acquérir toujours plus d'argent. Un argent qui s'envoler dans ses dépenses annuelles pour livres et autres fournitures scolaires.

Un verre se pose sur ses lèvres et la blonde boit gentiment le cocktail. Dégoutant. Vraiment. Sa grimace de dégoût et son frisson eurent le don de faire rire Cassie mais l'infirmière ne tarda pas à l'expulser de son antre. La nuit était tombée et le couvre feu n'allait pas tarder à sonner. Personne dans l'infirmerie. L'idéal. Avec un soupir d'aise et les idées un peu plus claires, Evangeline se laisse tomber au-dessus des draps, les bras en croix. Hélas, son espoir de tranquillité fut brisé par le bruit de la porte s'ouvrant de nouveau. Néanmoins, par curiosité la belle tourna la tête et reconnaît la tignasse rousse de Lily Evans. Son air pâle et les perles de sueur de son front lui indique qu'elle souffre également de fièvre. Sourire sarcastique. « Bienvenue au club, Evans. »

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
 

« Le malade n’a pas d’amis. » ... Quoique ! [PV Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Lieux Spéciaux :: L'infirmerie-