AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeMer 27 Juil - 10:24

Depuis le début de la journée Ombrage avait établi son empire dans une dès nombreuses salles vides de Poudlard. Revoir son ancien école ne la laissait guère indifférente, que de mauvais souvenirs demeuraient ici. Tout cela était finit désormais, alors que son regard se perdait dans le vide de la pièce, Dolores songeait aux marches franchis et aux autres qui ne tarderaient surement pas à l'être. Revenir en ces lieux était troublant, elle était maintenant en position de force. Au moindre faux pas de la direction l'inspectrice bondira et ce sera la fin, la fin de ce système lamentable qui n'a que trop perdurer. Cependant pour l'instant Dolores Jane Ombrage était investi par le ministère d'une mission dès plus importante. L'agitation grondait au sein de la communauté, il fallait enquêter sur ces agitateurs et tuer la menace dans l'oeuf. Poudlard constituait vraiment un nid prolifique pour l’agitation et l'insubordination, encore une preuve qui allait dans le sens du raisonnement d'Ombrage.

Selon ces rapports ces Mangemorts auraient soif de pouvoir, des dissidents, rien que de pathétique dissidents. Tant que l'ombre d'Ombrage veillera à l'ordre rien ne pourra déstabiliser la communauté et le ministère. Dolores Jane Ombrage sous-estimait beaucoup ces Mangemorts, d'ailleurs quel nom ridicule. Cela faisait déjà trois jours que l'ombre d'Ombrage hantait les couloirs de Poudlard, trois jour et déjà une agression. Le coupable n'avait pas froid aux yeux, en temps normal l'enquête devait être laissé à Dumbledore, cependant Dolores avait l"exclusivité sur cette affaire.

Dolores souria en relisant les détails du rapport de cette affaire. La harpie souriait d'avance en voyant le profil des deux témoins.


¤Deux Gryffondor, intéressant... Potter et Granger, deux élèves au profils normaux. Mais les circonstances ne jouent guère en leurs faveur.¤

L'affaire était grave, la jeune de Serdaigle ne s'était pas remis de son état. On ignorait encore la cause du mal, le jeune Potter avait selon les rapports la baguette levée au moment des faits. Vraiment il faisait un parfait coupable. Cependant Ombrage ne cherchait guère un coupable mais la vérité. Cet acte était une offense à l'ordre et à la sécurité de cet établissement. Poudlard était un symbole, le symbole de la communauté magique, s’attaqué à ce symbole c'est se mutiner face à la communauté. L'acte était insupportable et devait sévèrement être punis.

Tranquillement l'agent du gouvernement attendait patiemment derrière le bureau aménagée. Endormis sur son bureau dormait Basile, son chat angora de robe noire. Cela ne faisait que trois heures et Dolores avait déjà aménagé la pièce selon ses gouts. La symétrie régnait, tout était rangé dans l'ordre, une harmonie mathématiques semblait avoir conquis cette salle ordinaire. Sans un bruit, Dolores attendait patiemment, fixant de ses yeux de chasseur la porte d'entrée. Bientôt ses deux proies seront bientôt la en réponse à sa convocation. Ils ne savent pas quel mauvais quart d'heure ces deux jeunes gens vont passer. Dolores souria à l'idée de cet interrogatoire en portant à ses lèvres une tasse de thé. La première gorgée fut vite engloutit, mais à la deuxième elle entendit quelqu'un frapper à sa porte. Soudainement ses yeux se relevèrent en direction de la porte, Basile le chat lui se contenta de relever légèrement sa tête puis étrangement il se lécha les babines.


"La partie peut commencer Basile."

Dit-elle en caressant lentement le gros chat.


"Bien. Entrez!"


Sa vois était tranchante et cinglante. Mieux valait commencer l'entretient par un rappel de l'autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeSam 30 Juil - 2:17

"Encore une convocation! On a déjà été interrogé une bonne dizaine de fois !"

James Potter râla devant ses amis maraudeurs lorsqu'il reçut le courrier. MacGonagall les avait déjà interrogés le soir même de l'agression et avait enlevé soixante points à sa propre maison (trente pour Jane et trente pour lui). Mais elle n'avait pas cru une seconde à la culpabilité de Potter, elle connaissait très bien son meilleur élève de Métamorphose.

*Seulement, après Poudlard, c'est au tour du Ministère de s'en mêler. Dans un sens, c'est rassurant, cela montre qu'ils s'intéressent de près à cette affaire. Mais j'aurais bien voulu ne pas en être mêlé.*

Pour une fois, il ne convenait pas au jeune rouge-et-or d'être le centre de l'attention.

Les rumeurs allaient bon train, surtout après l'article du 10 septembre. L'accusation de Rosier avait provoqué des remous, tous les serpentards s'étaient donnés le mot pour accuser Jane et lui. Les serdaigles le soupçonnaient de vouloir leur faire peur, les Poufsouffles étaient partagés en deux camps (pro et anti-James). Seuls les gryffondors soutenaient leurs deux camarades,même si les nouveaux venus étaient décidément bien étranges. Une chose est sûre: eux non plus n'aimaient pas être au centre de l'attention.

La seule chose de bien, c'est qu'il allait revoir Jane. Après leur petit rendez-vous discret dans les toilettes (il ne s'est rien passé, pas de mauvais esprits ! Seulement deux ou trois bisous...), il s s'étaient donné rendez-vous près du lac le 21. Manifestement, ils allaient se revoir bien plus tôt qu'ils ne l'avaient pensé, et dans un contexte beaucoup moins romantique...

James était fatigué. Ces trois derniers jours, Remus s'était transformé et les maraudeurs lui ont tenu compagnie... Autrement dit, ils ont eu un temps de sommeil très limité. tous avaient des cernes sous les yeux et l'envie de se reposer entre les cours. Or, voilà qu'une certaine Inspectrice du Ministère désirait... non, les convoquait sans attendre.

"Je pourrais passer une journée ordinaire au moins une fois dans ma vie ?"


Ses camarades rirent. Une journée ordinaire n'existait pas pour un maraudeur. Au moins, ils ne s'ennuyaient pas.

"Et puis, les aurors nous ont déjà interrogés, cette inspectrice a dû recevoir leur rapport depuis le temps. Alors pourquoi nous convoquer ? Pour que Jane le lui lise à haute voix pendant que je l'évente avec une feuille de palmier ?"

Sirius lui suggéra quelque chose qui le fit beaucoup rire. Il fallait vraiment être un garçon pour s'imaginer de telles choses !

"Oui, tu as raison, c'est peut-être une jeune inspectrice super canon qui a voulu me voir en particulier et qui virera Jane au bout de cinq minutes pour faire une reconstitution avec moi."


il n'empêche que la probabilité pour qu'une telle chose arrive frisait le zéro et qu'il fallait quand même se dépêcher de déjeuner pour se rendre à la convocation.

Râlant, bougonnant, suite à son manque de sommeil et à son déjeuner précipité, le gryffondor se dirigea vers la salle ordinairement vide. Jane le rejoignit et cela ne lui déplut pas de lui tenir innocemment la main une fois qu'ils étaient à l'abri des regards.

"Allez, viens, Jane, je te montre le chemin."


Et il accompagna son geste d'un bisou tendre sur la joue. Il lui avait promis qu'il attendrait au moins jusqu'au 21.

"J'espère que cela ne va pas durer très longtemps et que ce ne sera qu'une formalité. Ce n’est pas que je suis pressé d'aller en cours mais j'en ai un peu assez de cette histoire. Cela fait une semaine qu'on en parle ! Enfin, je suis content d'y aller avec toi, et si tu t'inquiètes et qu'elle te pose de mauvaises questions, n'hésite surtout pas à me charger. Mets tout sur moi et décharge-toi de toute responsabilité ! Mes épaules sont larges, elles tiendront. Par exemple, fais-lui croire que l'idée de la sortie vient de moi... Ah bon, c’est le cas ? Au temps pour moi ! "

Il éclata de rire, sa bonne humeur retrouvée, et se mit à balancer un peu son bras qui tenait toujours la main d'Hermione.

"Et puis, dis-toi aussi que, toute inspectrice qu'elle soit, elle n'a aucun pouvoir ici. La seule chose qu'elle pourrait nous reprocher, c'est notre présence, et on a déjà été puni pour ça. Autrement dit, on 'aura qu'à répéter ce qu'on a déjà dit et elle nous lâchera avec le sourire !"

Arrivé à la porte, il demanda à sa camarade :

"Au fait, tu sais à quoi elle ressemble, cette inspectrice ? Elle a signé: Dolores Ombrage. Jamais entendu parler."

Il éclata de rire.

"Je suis bête! Bien sûr que tu ne la connais pas, tu viens d'arriver en Grande-Bretagne !"

Il frappa à la porte et un "Bien. Entrez !" cinglant retentit.

"Eh bien... elle n'a pas l'air franchement accueillante." souffla l'adolescent à sa camarade avant d'ouvrir la porte.

*C’est quoi, ce délire ?*


La salle, ordinairement vide, semblait transformée, avec une dominante rose et féline et une symétrie parfaite, avec l'inspectrice au centre. L'agent du gouvernement n'avait pas l'air excessivement vieille, un peu plus de la trentaine, mais sa grande bouche força Potter à se représenter un crapaud monstrueux qui regardait deux mouches entrer dans son marais.

"Madame... Bonjour. Vous nous avez convoqués. Je suis James Potter, et voici Jane Granger."


Il se demandait dans quel repaire de psychopathe ils venaient de tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeSam 30 Juil - 3:41

Hermione était assise dans l’herbe humide, il était à peine 7h30, mais elle avait donné rendez-vous à ses amis dans le parc dans les environs de 7h pour s’expliquer. Elle avait le regard rivé sur le sol et jouait avec quelques brindilles. Elle n’osait pas faire face à Harry, Ron et Ginny. Elle avait eu le droit à des tonnes de questions de ses amis et maintenant elle aurait le droit à Dolores Ombrage.

- Je sais que je n’aurais pas du sortir avec ton père Harry, mais tu sais si je ne l’avais pas suivi il aurait été le seul témoin et on n’aurait pas vraiment cherché à comprendre ce qu’il s’est passé. Les personnes du ministère l’aurait pratiquement reconnue coupable. Au moins je sais d’où tu tiens ton aimant à problème.

Remontant le visage elle croisa le regard furieux et compatissant d’Harry, le regard accusateur de Ronald et le regard inquiet de Ginevra. La jeune fille laissa apparaitre un petit sourire, puis repensant à ses derniers mots, elle partit dans un fou rire suivit des trois autres. Après avoir réussi à reprendre son calme, elle montra la convocation qu’elle avait reçue.

- Ils ne lâcheront pas l’affaire tant qu’ils n’auront pas trouvé de coupable. Pourtant c’est dur de se dire que quelqu’un est pu entrer, surtout que Poudlard est le lieu le plus sur dans le monde sorcier après la banque Gringotts. Il faut trouver qui était cette Winnie Weasley.

Hermione se prit la tête dans les mains comme pour trouver la solution plus rapidement, mais rien n’y faisait. Elle souffla, elle ne voulait pas se rendre à cet interrogatoire, seulement si elle ne s’y rendait pas d’autres soupçons pourraient se lever contre elle. Elle se leva après avoir récupéré sa convocation. Elle constata un brin d’inquiétude dans le regard de son meilleur ami.

- Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas la première fois que je ferais face à Ombrage. Puis il n’est pas question que j’écrive des lignes avec une de ses plumes. J’espère qu’elle n’utilisera pas de véritaserum, mais si c’est le cas, elle comprendra bien vite que l’on ne faisait rien de mal.

La rouge et or lança un dernier sourire à ses amis et elle partit en direction du château. Après avoir passé la grande porte en bois, elle s’arrêta dans le hall un peu pour regarder les élèves présent. Il n’y avait pas grand monde. Elle chiffonna la lettre de Dolores Ombrage et la fourra dans sa poche d’un geste rapide. Ensuite elle se dirigea vers la grande salle pour prendre un bout de pain où autre, elle n’avait pas vraiment faim, elle prit aussi une pomme pour si elle avait un creux dans la matinée et qu’elle aurait le temps de la croquer. Une fois servi, elle sortit de la grande salle d’un pas rapide, elle n’avait pas vu son camarade de convocation, il était soit rendu à la salle, soit pas encore près. Elle arriva auprès de la salle et vit James, celui-ci lui prit la main instantanément et à l’abri des regards indiscrets. Elle lui fit un sourire de remerciement. Elle aurait pu le suivre un peu plus en arrière, mais il voulait lui tenir la main, c’était mignon et amusant. La jeune fille était d’accord avec lui sur le fait qu’elle voulait qu’on la lâche avec cette histoire.

- Tu sais ils ne le feront pas tant qu’ils n’auront pas trouvé de coupable, c’est bête à dire mais pour eux il y a forcement un coupable. Qui nous dis que ce n’est pas la malédiction qui pèse sur les serdaigle qui s’est déclenché.

La sixième année continua de l’écouter parler, bien sûr qu’elle savait qui était cette inspectrice, elle en avait même un mauvais souvenir. Elle espérait juste qu’elle ne s’émisse pas dans les affaires de l’école comme lors de sa cinquième année. Pour répondre à James, même si ce n’était pas vraiment une question, elle haussa les épaules. Oui elle venait d’arriver en Grande-Bretagne, si l’on voulait. James frappa à la porte et ils entendirent un "Bien. Entrez !", elle entra dans la pièce après James et ce qu’elle vit lui fit un haut le cœur. Elle aurait du être habitué, après tout ce n’était pas la première fois qu’elle voyait ce bureau. Il était pratiquement identique, excepté le chat vivant. Hermione s’exclama après son camarade.

- Bonjour Madame Ombrage. Désolé de ma question impertinente sans doute, mais je tenais à savoir si nous allions manqué le début des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeSam 30 Juil - 5:02

L'entrée en matière fut brusque, mais ce n'était qu'un prémisse. Les yeux émeraudes du chat Basile semblait observer avec gourmandise l'arrivée des deux élèves. Pour ce qui est de l'inspectrice, elle resta de marbre comme figée éternellement dans une posture grave et inquisitrice. Après l'interrogation de Jane Granger il n'eut aucun silence, car du bruit il y'avait. Un tic-tac angoissant et régulier résonnait à travers la pièce, le bruit des rouages semblait avoir établi dans chaque recoin de cette pièce. Dolores buvait une dernière gorgée de thé earl grey, puis releva son regard de glace sur les deux progénitures ayant pénétré son bureau. Ombrage fit alors un sourire faux qui était censé être accueillant, mais cet endroit était tous sauf accueillant. Dolores nota la question de la jeune fille comme pertinente et elle répondit cette fois d'une douce voix. Elle se voulait charmante, Dolores agissait toujours avec des sourires déguisés, des paroles enveloppés de rose, mais ne vous prenez garde, son venin est sans pitié.

"Ma chère enfant je suis dans le regret de vous annoncer que vous ne pourrez malheureusement assister au début de vos cours. J'ai obtenu une dérogation spéciale d'Albus Dumbledore à ce titre, si vous voulez vérifier n'hésitez pas. James Potter, Jane Granger je vous en prie prenez place en face de moi, ainsi nous serons plus à l'aise pour parlementer."


Dolores fit mine de relire quelques registres laissant le tic-tac réimposer sa loi à travers la pièce. Ces deux enfants ignoraient encore dans quel antre ils s'étaient livré corps et âmes. Le temps d'aborder le sujet sensible était peut-être temps, il fallait savoir maitriser la musique de la rhétorique tel un chef d'orchestre. Dans ce domaine Ombrage était reine. C'est donc avec un ton un peu plus cinglant qu'elle continua.

"Monsieur Potter... notre nouvelle célébrité, on ne parle plus que de vous en ce moment. Votre nom est même arrivé jusqu'au ministère, plutôt impressionnant vous en conviendrez n'est ce pas."


Son visage paraissait bienveillant, mais sa voix était teinté de supériorité et de mépris pour l'interlocuteur.


"Vous êtes dans une situation peu enviable, j'ai déjà eut le loisir de lire divers rapports de résumé des faits. Mais je me dois d'enquêter en vertu des prérogatives que m'a conférer le ministère, mais aussi pour la sécurité de Poudlard. Il y'a une ombre qui en ce moment rode au sein de la communauté des sorciers. Elle crée des remous et commence à monopoliser l'attention de nos services, plus que votre personne monsieur Potter je vous rassure. Quoi qu'il en soit, rien à présent ne doit être laissé au hasard, le gouvernement ne saurait tolérer un égarement de conduite au sein de ses rangs. Vous avez été témoins mes chers enfants d'un acte abominable, témoins ou coupables. La question n'a toujours pas été tranchée, c'est a vous de me convaincre, car c'est moi qui rends des comptes au ministère. Si je juge bon d'approfondir l'instruction de cette affaire je le ferai à la suite de cet entretient, sachez que je le ferai. Car nul ne doit passer entre les mailles de l'ordre et de la justice."

Son sourire était à présent sadique, la harpie avait capturé en ses serres deux pauvres étudiants, que cela était jouissif de les voir pâlir. Car les mots étaient pesés et mesurés, s'ils échouaient ou se montraient peu enclin à la coopération ils se verraient démolir par les rouages de l'administration. Des rouages impitoyables comme le mécanisme de cet horloge qui ne stoppait en aucun cas son chant d'angoisse.

"Alors je vous écoute mes enfants. Qui va bien pouvoir commencer? Monsieur Potter honneur à vous, racontez moi en détail votre version des événements. Ensuite miss Granger appuiera ou non vos dires avec sa version. Je noterai consciencieusement vos propos sous formes d'un rapport pour le ministère, il va sans dire que votre témoignage sera considéré comme étant prononcé sous serment. S'il s'avère que vous avez menti, cela sera considéré comme un délit passible de prison, j'espère que vous saisissez maintenant la gravité de la situation. Mais je vous en prie monsieur Potter, nous vous écoutons."

La prison, l'exclusion, l'isolement, voila les promesses d'Ombrage au moindre faux pas de ses victimes. Son ton était doux et c'était pire, les méthodes d'Ombrage étaient cruelles, mais elle adorait voir ses victimes sombrer dans la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeDim 31 Juil - 22:47

Par défi, James se demandait s'il n'allait pas demander du thé à l'inspectrice. Elle semblait, fausse, mielleuse, la trentaine et déjà une vieille femme.

*Quelque chose me dit qu'on ne va pas s'entendre.*


La voix d'Ombrage était douce, elle les invita à s'asseoir mais il n'aimait pas le ton qu'elle employait.

*Elle croit qu'on est des enfants ou quoi ?*


Potter s'assit à sa manière... c’est à dire les fesses sur le côté de la chaise, le dos plutôt en arrière et les jambes croisées. Il comprenait que cette mise en scène et l'attente qu'elle instaurait en les faisant patienter n'avais pour seul vue que de les impressionner et de les faire mariner. Une longue expérience des heures de colle en compagnie des professeurs poussait James à montrer dès le début que cela ne marchait pas. Il suivait le tic-tac de l'horloge en chantonnant: "Pot-Pot. Jamesie Potter. Pot-Pot, Jamesie Potter. Sirius-Black ! Pot-Pot. Jamesie Potter. Sirius Black ! Pot-Pot, Jamesie Potter. Rem-rem-Remus Lupin ! Sirius-Black !Rem-Rem-Remus Lupin ! Pettigrow-Pettigrow"

Lorsque l'inspectrice daigna s'adresser à eux, il la gratifia du même sourire qu'elle. Lui, une célébrité ? Jusqu'au ministère ? Il répliqua:

"Allons, madame, j'ai horreur des flatteries."


La voix d'Ombrage changea de ton, elle semblait méprisante et supérieure.

*Elle ne se prend pas pour de la bouse d'hippogriffe, elle !*


Son discours était clairement menaçant. Il se contenta de dire ironiquement "vous m'avez fait peur!" lorsqu'elle lui assura que la menace monopolisait l'attention de leurs services plus que lui.

*La convaincre ? Depuis quand on doit convaincre de notre innocence ? Elle bluffe, elle n'a aucune preuve, rien qui puisse nous faire plonger ou quoi que ce soit.*

Voilà qu'elle lui donnait la parole. Elle n'allait pas être déçue...

"Oh mais je suis prêt à prononcer tous les serments que vous voulez, madame l'Inspectrice. Je suis prêt à jurer sur la tête de votre chat, qui est bien mignon, d'ailleurs, le petit père. N'est-ce pas, mon minou ? Je n'ai rien à cacher. Et c’est d'ailleurs pour cela que je n'ai rien à craindre de vous, n'est-ce pas ? Parce que si vous commencez votre brillante carrière par une erreur judiciaire en accablant ou arrêtant deux mineurs et que les agressions continuent ensuite, vous serez affecté très vite au mesurage du fond de chaudron, non ? Avec tous le respect que je dois aux personnes affectés à ce service."

James Potter fit un peu tourner sa chaise. il se voulait à l'aise et provocant, mais pas uniquement dans le but de faire réagir ou enrager l'inspectrice, mais surtout pour que la psychopathe ne remarque que lui et ne pousse pas trop ses investigations sur Jane. Le généreux gryffondor savait que sa camarade cachait quelque chose, il était persuadé qu'elle en savait plus que ce qu'elle voulait bien dire, et il savait aussi que Dumbledore lui avait jeté un sort quelconque pour qu'on ne la reconnaisse pas. Ce qui signifiait qu'elle était recherchée, peut-être par le ministère en personne, et puisqu'elle était là à cause de lui, il comptait bien attirer tous les regards pour qu'elle passe en travers des mailles du filet de la redoutable inspectrice.

"Alors voilà, c'était une soirée sans histoire, nous étions mercredi 9 septembre, et comme je n'arrivais pas à dormir, j'ai décidé de faire travailler mes méninges. La statue de la salle commune de serdaigle donne des énigmes à résoudre, et je voulais l'entendre. En chemin, dans la salle commune, je croisais Jane Granger et je réussis à la convaincre de me suivre, à l'aide de diverses menaces et autres numéros de charme que je préfère ne pas révéler pour vos chastes oreilles. Toujours est-il qu'après l'avoir fait chanter, elle dut me suivre. Nous sommes arrivés près de la tour de serdaigle, il faisait très sombre, Jane est tombée, je me suis accroupi près d'elle et j'ai tendu ma baguette pour voir ce qui avait occasionné la chute. Il s'agissait de Marion MacDougal, vivante mais complètement amnésique. Elle ne savait même plus comment parler. Ma camarade a crié, et nous avons entendu un autre cri, bien plus fort. Les lumières se sont allumés et le professeur Teagan est venu, ainsi que des serdaigles attirés par le bruit."

Cette fois, le rouge-et-or avait quitté sa position de provocation. Il s'assit normalement et parla en réfléchissant, plus pour lui-même que pour le rapport de l'inspectrice.

"Nous avons vu le texte écrit au mur, une écriture ancienne...fine... juste au dessus de Marion. J'ignore si c’est la même personne qui a jeté le sort à Marion et écrit le texte, ou si c'est Marion elle-même. Je connaissais peu la préfète-en-chef mais je crois qu'elle étudiait les runes anciennes. C’est à vérifier. Toujours est-il que ce texte était une claire menace pour tous les serdaigles et anciens de cette maison.

L'autre question principale est aussi : comment le coupable a t-il fait pour sortir de Poudlard ? J'ignore combien de temps Marion a été abandonnée dans ce couloir, mais elle était là lors du dîner, paraît-il. Nous étions au septième étage, à moins que quelqu'un passe par la fenêtre, personne d'autre qu'un membre de l'école ne pouvait l'attaquer. Et toutes les fenêtres étaient fermées de l'intérieur... Le coupable n'est peut-être pas sorti de Poudlard, et dans ce cas... cela pourrait être n'importe qui. Tout au moins, n'importe qui capable de prendre par surprise une serdaigle de septième année pas manchote une baguette à la main ! Ce qui exclue beaucoup de monde... Dont moi !"

Il finit sa réflexion avec une pointe d'ironie et planta son regard vers l'inspectrice, en croisant les bras.

"Vous savez tout. Si vous avez des questions, allez-y. J'adore m'entendre parler."



Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeSam 6 Aoû - 7:53

Ma chère enfant et puis quoi encore, elle veut peut être que je l’appelle maman. Je ne suis pas une enfant, j’ai fais beaucoup plus de choses dans ma vie que dans la sienne pour mettre Voldemort à néant. Tout ce que Bonbon Rose a pu faire c’est nous interdire de pratiquer la magie, absurde comme action, surtout qu’on peut apprendre nous même. Fit-elle assez renfrogner dans son esprit. Et maintenant je vais devoir louper des cours ? Non mais je rêve, elle n’aurait pas pu nous convoquer pendant un week end ? J’aurais au pire trainé Potter hors de son lit, mais je n’aurais pas loupé plusieurs cours que je ne pourrais sans doute pas rattraper avec Ron et Harry qui ne sont pas très attentif. Elle commence vraiment à me prendre le chou cette histoire. Puis Ombrage qui doit élucider ce mystère autant parler directement au ministre de la magie, ça ira beaucoup plus vite. J’en ai déjà marre de cet entretien qui ne mènera à pratiquement rien. Elle ne nous lâchera pas de si tôt. Continua sa petite voix.

Hermione ne regardait même pas ce que faisait son inquisitrice de cinquième année, elle se concentrait seulement sur les paroles qui étaient dite. Elle parlait de James, le début de ses dires faisait penser à la jeune fille son premier cours de Potion avec Rogue. C’est vrai qu’il avait parlé d’Harry comme une nouvelle célébrité, enfin c’était à peu près dans le même style. La Gryffondor s’était retenu de lancer un regard avada kedavrisan en direction de l’harpie du ministère par rapport à ce qu’elle mentionnait sur les différents modes de punitions, corrections, condamnations. Hermione était confiante, enfin un peu, elle savait que Dumbledore ne laisserait personne emmener ses élèves et encore moins les punir avec des plumes qui font entrer les mots dans la chair. Alors qu’elle se demandait combien de temps elle attendrait avant d’interroger un des témoins, elle entendit James chantonner. Elle trouvait cela irrespectueux, mais un petit sourire innocent se dessina sur ses lèvres. Il était près à jurer sur tous les serments, elle espérait qu’il ne parlait pas du serment inviolable. La rouge et or écoutait attentivement ce que son camarade de maison racontait. Elle fut surprise de part son côté ironique et sérieux à la fois. Il n’avait jamais été question de faire travailler ses méninges, sauf sur le moment de la recherche du passage secret. James venait d’arrêter de mentionner un mot, un silence régnait. Ombrage devait peser ceux qui allait en faveur du jeune homme et ceux qui allait à son encontre. Par reflexe ou pour prévenir le sixième année, elle posa sa main sur celle de James pour qu’il la regarde. Du regard, elle cherchait à lui faire comprendre de ne pas être blagueur, irrespectueux ou ironique dans ses paroles, parce que Madame chouchou rose serait bien capable de faire un discours embêtant pour son avenir proche. Pour une raison qu’elle ignore, elle laissa sa main sur la sienne et se mit à fixer l’inspectrice, elle prit la parole sans même qu’elle y soit invité. Elle voulait en finir rapidement.

- Si vous tenez à trouver le coupable cherchez dans des personnes qui seraient nuisibles pour le futur. Ensuite vous pourrez écrire ce que vous voudrez dans votre rapport, le professeur Dumbledore viendra toujours en aide aux personnes qui en ont besoin, donc il nous aidera si vous voulez nous faire enfermer pour avoir bécoter dans un couloir de Poudlard après le couvre-feu. Et pour finir Madame, Potter n’y est pour rien le dernier sort qu’il a utilisé, c’est un Tergeo sur ma personne pour mon genou, quant à la mienne de baguette, elle m’a servit pour un lumos.

Sang froid, c’est ce qu’elle aurait du faire, seulement elle ne pouvait garder son sang froid devant cette femme qui l’horripilait au plus haut point. Si Harry et Ron aurait été dans la pièce, il l’aurait regardé avec des yeux tout rond avant de demander à l’autre ce qui arrivait à leur meilleure amie. La réponse était simple, elle voulait qu’on lui fiche la paix et qu’elle puisse vivre sa nouvelle vie paisiblement en ne modifiant le futur, même si c’était très tentant.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeSam 13 Aoû - 5:17

Potter et ses divagations, les oreilles de Jane Ombrage sifflaient devant tant d'insolence. Elle détestait ce gamin, elle aurait aimé le voit partir de Poudlard avec une mine bien sombre. Oui elle aurait aimé avoir ce pouvoir. Malheureusement le devoir passait avant tout et ce Potter avait marqué un point, Dolores de devait en aucun cas marqué le début d'une carrière si prometteuse par une erreur judiciaire. Elle ne pouvait se le permettre, en tout cas pas pour le moment. C'est avec un regard et impassible que Dolores laissa Potter joué au plus malin et raconter son récit. Qui semblait du point de vue de Dolores crédible. Ce n'était que deux pauvres étudiants qui ne savaient pas grand chose, mais qui avaient la formidable capacité de se trouver la ou il ne fallait pas. Ce n'étaient que deux misérables étudiants qui ont transgressés les règles du règlement intérieur pour se "bécoter" comme l'a dit miss Granger.

Un récit lamentable que Dolores Jane Ombrage dut retranscrire par écrit pour son rapport. La rigueur de sa mission imposait ce genre de procédé, tout devait être avec précaution rapportait. Cela empêchait notamment des revirements dans le témoignage des suspects. Vu que tout était retranscrit par un agent du ministère, il n'y avait pas ce genre de problème. Potter parlait, son récit était teinté d'arrogance et d'insolence. C'était plus ou moins ce qu'on lui avait déjà rapporté. Il rajouta même des détails inutiles pour prouver son innocence. C'était proprement déplacé comme le fit si bien remarqué l'inspectrice d'une voix sec, qui contrastait maintenant fortement avec son ton mielleux du début.


"C'est du hors-sujet monsieur Potter, je ne vous ait pas demandé à vous défendre ni à vous constituer avocat de la défense. Ceci est mon TRAVAIL monsieur Potter, j'ai supporté vos sarcasme et votre entré insolente, maintenant c'est moi qui dicte les règles. Mademoiselle Granger à votre tour, qu'avez vous à dire?"


Les propose de miss Granger étaient aussi déplacé, Dolores finalement arrêta d'écrire...

"Miss Granger... je me fou de votre relation lubrique avec monsieur Potter. Ce que je veux c'est votre version des faits. Je ne cherche ni un réquisitoire, ni une défense! Mais par vos propos j'en déduits tacitement que vous confirmez les dires de monsieur Potter n'est ce pas. Bien donc j'en reviens à vous miss Granger, confirmez vous les dires de monsieur Potter, et pourriez vous me décrire comme l'a fait votre camarade le récit des événements peu avant la découverte du corps inanimé. C'est très important miss Granger, c'est le protocole."

Finalement son regard de sorcière se porta sur Potter. Un mystérieux sourire illuminait le visage de la harpie, une idée venait de germer dans son esprit vicieux.

"Monsieur Potter, avant que miss Granger ne reprenne le récit de cette soirée, pourrai-je vous demander une requête? J'aimerai savoir si vous avez des soupçons, une personne qui souhaiterait le désordre à Poudlard. Ce n'est pas une blague anodine, auriez vous une idée monsieur Potter. Cela vaux aussi pour vous miss Granger."


Dernière édition par Dolores Jane Ombrage le Sam 13 Aoû - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeSam 13 Aoû - 10:34

Hermione posa sa main sur celle de son camarade. Elle le regardait d'un air "ne la cherche pas trop". puis, elle prit la parole à son tour, gardant sa main sur celle de l'adolescent.

*On se bécotait... elle dit ça à une inspectrice ? Je venais à peine de la draguer, la bécoter était dans mes projets, c'est vrai, mais nous n'avons malheureusement pas pu... En tout cas, je vais m'employer à ne pas la faire mentir dès notre prochain rendez-vous !*

La nouvelle ne manquait pas de sang-froid. Face au crapaud rose qui leur faisait face, elle compléta le propos de James par une assurance de la confiance qu'elle portait en Dumbledore.

*Elle qui ne le connait que depuis moins d'un mois, et qui l'a seulement vu prononcer "bon appétit", je la trouve bien confiante... Ou non, elle bluffe, bien sûr !*

Le visage de l'inspectrice montra qu'elle était exaspérée par ses deux jeunes.

*A t-elle déjà été jeune un jour ?*


La réplique de la dame en rose, comme quoi c'était elle qui dictait les règles a failli occasionner une autre saillie du gryffondor, mais la main d'Hermione le fit tenir en place.

*Laisse-la dire, Cornedrue, ne lui rentre pas dedans, ta future petite amie n'y tient pas.*

Il haussa néanmoins les sourcils à "relation lubrique" et là encore, il se retint de dire: *mais dites-moi, madame, avez-vous déjà connu une relation lubrique ?* Si Hermione n'avait pas été là, l'employée du ministre et le rouge-et-or se seraient affrontés verbalement avec force !

Il n'aimait pas le sourire qu'a pris le crapaud, mais fut rassurée qu'elle se tourne vers lui et non vers Granger. S'il n'appréciait pas qu'elle se mette à donner des leçons à sa camarade, il se savait de taille à se défendre.

Elle réclamait son avis maintenant ? Il ne peut s'empêcher de remarquer :

"Vous n'avez pas peur que je sois hors-sujet, madame l'Inspectrice ? Je ne voudrais pas vous voler votre précieux travail..."

Après ce commentaire, sentant la main réprobatrice d'Hermione serrer la sienne, il changea de ton.

"Excusez mon égarement. Un soupçon, vous dites ? J'ai beau avoir horreur des serpentards, en particulier cet imbécile de Rosier qu'on a interviewé, je pense que c'est une adulte qui a fait le coup, une femme plus précisément. Je n'exclue pas une complicité : deux personnes ont été dérangées pendant que la femme écrivait sur le mur. La deuxième personne a agressé la pauvre Marion pendant que la première finissait son texte. Elles l'ont posées exprès près du mur et se sont enfuies. L'une des deux doit être un membre de Poudlard pour avoir introduit l'autre. Pour connaître cette étrange histoire, je dirais que l'une des deux connait la France, ou bien les légendes anciennes et pour être aussi cruelle, je dirais que l'une d'elle est une mangemorte... Chacun sait que notre directeur dérange fortement les partisans de Vous-Savez-Qui."

Il s'interrompit. L'inspectrice voulait des noms et non des suppositions, mais la délation n'était pas un défaut jamespotterien. Il pensait à la nouvelle prof de runes avec la nouvelle prof de duel- une française ! Un étudiant français venait de débarquer à Poudlard aussi; après le crime, mais cela ne prouvait rien, il pouvait être complice. Pour la mangemorte, il pensa tout de suite à Bellatrix et son cœur s'emballa. Participerait-elle à un complot anti-Dumbledore, ourdi par Malefoy ?

"Mais je n'ai pas de noms précis, désolé."

Il serra la main de son amie et l'entraînait un peu vers lui. Il avait été relativement sage, il espérait qu'elle l'avait remarqué.


____________________________
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeMer 14 Sep - 2:10

Hermione prit une teinte rouge sur ses joues. D’abord par embarrât parce qu’elle se demandait pourquoi Ombrage pensait instinctivement que la relation qu’elle pouvoir entreprendre avec James Potter était forcément lubrique. Puis il y avait la colère aussi sur comment pouvait-elle juger quelque chose qu’elle ne connaissait pas.

Comme cette soirée, elle n’y était pas donc elle ne peut pas apporter un jugement, j’ai limite l’impression d’avoir un policier en face de moi. Elle devrait peut être y faire appelle peut être qu’il trouverait la solution avant le bonbon rose. Pensa la jeune fille.

Alors qu’elle se remémorait la scène et qu’elle cherchait ses mots, elle entendit la voix de James et encore une fois ce n’étais que de la provocation qu’il faisait. N’était-il pas capable de tenir en place quelques minutes ?

"Vous n'avez pas peur que je sois hors-sujet, madame l'Inspectrice ? Je ne voudrais pas vous voler votre précieux travail..."

Hermione le regarda sévèrement, elle sera aussi sa main pour qu’il se rende compte qu’elle n’était pas pour qu’il continue sur cette voie, c’était une chose de ne pas être d’accord et de vouloir se rebeller, mais sans était une autre de s’adresser ainsi à une personne du ministère aussi énervante soit elle. La gryffondor écoutait d’une oreille le monologue de son ami. Son hypothèse n’était pas totalement fausse mais pourquoi un français ? On n’a pas besoin d’être français pour connaitre certaines légendes, d’ailleurs quand elles sont puissante elle traverse l’océan jusqu’aux prochaines terres.

Allez Hermy, tu dois te lancer dans un discours toi aussi. De toute évidence Ombrage ne me lâchera pas tant qu’elle n’aurait pas eu ce qu’elle veut de ma part. Emit sa petite conscience interne.

- Vous voulez savoir ce qu’il sait passer lors de cette soirée ? Je ne vois pas en quoi mes dires seront différents de ceux de mon camarade de classe. Donc je vais juste confirmer ses propos en omettant seulement que ma relation avec Monsieur Potter n’est pas lubrique. Mais vous savez, je pense que les personnes qui ont fait cela savait parfaitement que le directeur ne serait pas au château. Ca ne peut pas être un élève, on ne sait jamais quand le professeur quitte les lieux, enfin il me semble qu’il ne marque pas sur une pancarte « je serais présent ce soir, mais pas demain », les seuls personnes à être vraiment au courant sont des personnes du corps enseignant. D’ailleurs il faudrait faire venir des Aurors à Poudlard, on se sentirait plus en sécurité. C’est tout ce que j’ai à dire.

Après ses petites paroles, elle se contenta de regarder ailleurs. Elle se mit à fixer sa main sur celle de James. Elle devrait peut être l’enlever maintenant. Mais elle ne pu le faire, le jeune homme en avait décidé autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeDim 25 Sep - 9:17

Aux mots de Potter concernant la possibilité de son hors-sujet Dolores glissa dans la conversation un léger sourire. Point sadique mais franc, tout du moins en apparence pour les deux élèves qui pouvaient se méfier et à juste titre. Sauf que cette fois ci il s'agissait bien d'une réaction positive. Notant scrupuleusement les informations donnés par Potter puis par Granger, Dolores était bien plus intéressé par les propos intrigant du jeune James Potter. Alors qu'elle s'attendait à un récit dénué de détails intéressants, Potter lui donnait son avis sur la personne que le ministère et l'école recherchait. Une fois écrite Ombrage relut ces détails.

¤Une femme, française et Mangemort.¤

Le dernier point était le plus intéressant, ainsi donc le jeune Potter avait saisit le véritable fond de l'affaire. Il pouvait s'avérer être un bon pion une fois maitrisé et si l'on passait son mauvais caractère. Ensuite pour les deux premiers points, cela pouvait être le fruit d'une réflexion réfléchie ou douteuse, ou alors d'une manière de se moquer de l'autorité en faisant part à un membre du Ministère de raisonnements bancales. A vrai dire, le cheminement de la pensée semblait juste et plausible. Même si ce n'était que le fruit d'un esprit peut-être un peu trop imaginatif. Il valait mieux garder la tête froide.

Concernant miss Granger rien à redire sur le sujet, elle se cantonnait au même récit de Potter et il était inutile d'insister sur le sujet. Pour ce qui est de ses suppositions elles ne manquaient pas d'exactitudes et de clairvoyance. Enfin pour le conseil d'envoyer les Aurores, seule Ombrage en avait l'autorité. A vrai dire elle hésitait encore à tirer la silence d'alarme. Crier au loup dans de pareilles circonstances n'était pas forcément la meilleure idée.

Bien il était temps de tirer les conclusions de cet entretient. La pendule sonna lourdement et immédiatement le visage d'Ombrage se releva de ses notes. Sa mine était plus enjouée et le ton moins hypocrite que d'habitude.


"Bien quelle imagination monsieur Potter, mais je dois avouer que vos cheminements concordent et sonnent justes. Néanmoins aucune preuve et sans preuve je ne peux décemment pas permettre une enquête des Aurors. Il s'agit la d'un acte isolé, pour l'instant... Vous avez certainement raison sur un point monsieur Potter le premier. Je crois moi aussi à un acte de ce genre, mais je ne peux agir dans le bon sens de l'ordre si je n'ai pas les moyens matériels de le faire, à savoir des indices concordant."


A vrai dire il ne s'agissait pas que de cela, si un professeur pouvait être Mangemort, alors pourquoi pas un membre du gouvernement haut classé. Même si elle avait en haute estime ses supérieurs, Dolores Jane Ombrage avait une sombre horreur des traitres qui se cachait derrière le bouclier de l'ordre de la communauté sorcière. Dolores ne pouvait alors dans cette histoire compter entièrement sur elle et des résultats de sa propre enquête.

"Ma hiérarchie pourrait voir d'un mauvais œil l'envoie d'Auror j'espère que vous comprendrez ou je veux en venir. Aussi j'ai une proposition à vous faire, certes nous n'aurons pas d'Auror mais l'on peut pallier à cela. Il y'a des risques dans ma proposition néanmoins je vous propose de travailler sous ma tutelle au nom du ministère. Vous serez mes yeux et mes oreilles au sein des étudiants, vous aurez une tache d'investigateur. Évidemment je m'occuperai de la paperasse administrative, mais sachez pour l'instant Dumbledore n'est pas opposé à mon idée. Je vous propose cela car à ce que j'ai put apprendre de vous, vous êtes des membres de choix pour enquêter à ce sujet. Alors m'aiderez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeDim 23 Oct - 21:38

James écouta la remarque d'Hermione.
*C'est vrai, aucun élève ne connaît l'emploi du temps du directeur. Donc, c'est un professeur... L'étau se resserre sur Ashélia Lefebvre...*

La professeur de duel, française d'origine d'où son nom, serait la coupable idéale, complice avec l'étudiant français ? Des amants peut-être ? L'imagination de Potter s'emballa : il voyait très bien l'étudiant jeter un sort à la préfète-en-chef avec un rire fou pendant que la prof écrivait le message au mur en lui souriant d'un air mauvais et complice, la Marque des Ténèbres illustrant leurs bras et s'illuminant d'un vert fluorescent...

*Tu lis trop de livres, Cornedrue !*

En fait, plus le filet se resserrait vers ces deux-là, plus cela lui semblait absurde. Et si tout n'était que fausse piste ? La prof est membre du jeune Ordre du Phénix, si elle avait un lien avec Vole-Pas-Fort, ce vieux fou de Dumbledore l'aurait tout de suite détecté. Quand à l'étudiant, il est arrivé une semaine après la première agression, et on ne peut pas dire qu'il soit d'une grande discrétion quant à ses origines, à en juger par son accent à couper au couteau. Le Grand Pâle, vouloir de lui ? Il n'était pas connu ni pour sa grande patience, ni pour ses talents en guide touristique !

L'inspectrice du Ministère avoua qu'elle avait tiré à peu près les mêmes conclusions que lui.

*C'est peut-être le problème dans cette affaire: trop simple... C'est un coup des mangemorts, il n'y a pas de doute, mais ne cherchent-ils pas à accuser la prof ou l'étudiant ? Et si c'est le cas, pourquoi ? Qu'ont-ils de spécial ?*

Pas d'indices... du coup, pas d'aurors ! Potter savait très bien pourquoi: ils avaient d'autres mages noirs à fouetter ! Par contre, la proposition du crapaud rose fit lever un sourcil au gryffondor.

*Pardon ? Travailler sous sa tutelle ? Elle ne voudrait pas que je lui astique son balai et que je lui nettoie son bureau, aussi ? Croit-elle que j'ai la mémoire d'un poisson rouge ou que je sois aveugle et sourd pour ne pas me rendre compte que c'est une bureaucrate perverse et tatillonne ? Madame je-dicte-mes-règles essaie de me caresser dans le sens du poil maintenant ? Madame c'est-mon-Travail veut que je lui serve de délateur ? Et c'est quoi la prochaine étape ? qu'elle me surnomme Jamesie-les-bons-tuyaux ?*

Jane était toujours là et lui tenait la main, ce qui rappela au bouillant gryffondor qu'il avait juré d'être calme. *Diplomatique, Potter, sois diplomatique...*

"Vos compliments me touchent beaucoup, madame Ombrage et je vous jure d'y réfléchir."

*Mon oeil !*

"Pour l'instant, nous sommes un peu sous le choc de cette agression surprise"

*Sous le choc ?? Si elle croit ça, je m'engage immédiatement en politique, car je ferai gober n'importe quoi !*

"Mais dès que nous saurons quelque chose de nouveau, nous penserons à vous."

*Oui... et on pensera surtout à ne rien vous dire !*

"Pour l'instant vous comprendrez que nous ne rêvons que d'une chose..."

*Détruire tous vos images de chatons et vous peinturlurer en jaune et rouge pour cacher cet horrible rose qui agresse les yeux !*

"Retrouver la sérénité des salles de classe."

*Je suis particulièrement connu pour rendre les cours "sereins"...*


James Potter se leva, jugeant que l'entretien était sur le point d'être terminé.

"En tout cas, bonne chance pour votre enquête. Je souhaite que le coupable soit enfermé au plus vite."

*Ca, au moins, c'est sincère.*

____________________________
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeLun 14 Nov - 0:18

« Je vous propose de travailler sous ma tutelle au nom du ministère. » C’est quelques mots résonnaient dans l’esprit d’Hermione comme un boomerang. Elle se rappelait lors de sa cinquième année ce que travailler pour Dolores Ombrage voulait dire et elle n’avait pas du tout l’intention de se joindre à elle pour cette enquête. Elle donnerait ses trouvailles à Dumbledore sans problème. Elle se mit à divaguer dans ses souvenirs avec l’Armée de Dumbledore et la Brigade Inquisitrice. Mais cette fois-ci c’était tout de même différent, elle n’avait pas de pouvoir sur l’école, elle faisait seulement une enquête. Hermione était très septique devant les paroles de la personne du ministère. Elle ne savait pas vraiment comment prendre ce flot de paroles, Dumbledore était en accord avec ce qu’elle souhaitait pour le moment.

Il faut faire en sorte que cette enquête se termine rapidement, il n’est pas question que cela se passe comme dans notre cinquième année. Je me souviens encore de la plume avec laquelle elle nous faisait faire nos punitions, la phrase « Je ne dois pas mentir » restait gravée dans mon esprit. Instinctivement, elle sortit de ses pensées pour fixer sa main, les mots avait disparu avec le temps. Sinon n’importe qui aurait pu les voir.

La jeune Gryffondor ne comprenait pas les allusions de Potter envers Dolores Ombrage, c’est vrai elle n’arrivait à savoir s’il était entrain de mentir où s’il était vraiment sincère. C’était troublant, il devait avoir un excellent contrôle de sa personne pour mentir aussi bien, si c’était des mensonges. Après un moment de réflexion, la jeune fille pu se rendre enfin compte qu’il mentait à l’inquisitrice. Comment avait-elle pu douter sur les mots du jeune homme. Il avait fallu qu’elle entende « sérénité et classe » pour comprendre. Chaque personne qui connaissait un temps soit peu son camarade de classe savait parfaitement qu’il n’était pas du genre à participer à un cours dans le calme complet. Il avait plutôt tendance à le rendre dynamique.

"En tout cas, bonne chance pour votre enquête. Je souhaite que le coupable soit enfermé au plus vite."

La voix de James sortit la demoiselle de sa rêverie, elle tourna la tête vers lui. Il était déjà debout près à partir au moment il en aurait l’autorisation. Hermione se leva à son tour sans rien dire. Potter avait déjà tout dis de toute façon. Puis elle ne voulait pas louper d’avantages de cours. Elle prit tout de même la peine de dire quelques mots.

- Au revoir Madame Ombrage. Fit-elle d’une voix calme.

[HJ : Désolé pour l'attente et désolé il n'est pas aussi long que d'habitude.]
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitimeJeu 24 Nov - 5:07

Derrière chaque mots de Potter, Dolores Jane Ombrage pouvait y déceler l'insolence de l'élève. Pour une fois c'était elle qui était sujette à l'hypocrisie. N'importe quel étudiant aurait accepté cette proposition. Enfin tout étudiant ayant un minimum d'ambitions et de conformisme. Évidemment on ne pouvait y échapper les Griffondors n'étaient pas les meilleurs représentants de ses attributs. Malgré le voile de James Potter il s'agissait d'un refus en bloc. A quoi pouvait penser ces deux étudiants, quelle a été l'erreur de Ombrage? D'une part ce fut celle d'avoir penser à deux griffondors. Parmi les quatre maisons le rouge et le jaune n'étaient pas synonyme d'ambition mais plutôt de courage. En l'espèce le courage de refuser une proposition d'un membre du ministère.

Assise sur son bureau, l'air contrarié Dolores plissa des yeux. Le coup fut violent pour cette aspirante au Ministère. Partagée entre incompréhension et colère, Dolores opta pour un silence de réflexion, suivi d'un léger soupire. A son tour sans adresser le moindre avis explicite, miss Granger se leva à la suite de Potter. Ce fut décevant cette forme de conformisme. Étais-ce une forme de défiance cette absence de réponse? Ou alors remettait elle le pouvoir de décision à Potter? L'amour et les déviances sur le comportement humain, voila un sujet qui aurait put attarder l'esprit d'Ombrage. Mais cela ne fut pas le cas.

La décision était souveraine et Dolores n'avait pour l'instant aucun moyen de pression. Surement la prochaine fois, elle s'adressera à des élèves plus coopératif, les serpentards seront des choix à privilégier. Que dire devant ce départ et ces conclusions si décevante. Seulement...

"Très bien je vois, votre choix est libre et je le respecte."

¤Ne croyez pas que j'en ai finis avec vous, on ne me soufflette pas au visage sans impunité.¤

"Je vous en prie, maintenant allez rejoindre votre classe."

¤Profitez encore un peu de ces moments de félicité, je n'en ai pas finis avec vous. Je compte bien vous rendre plus ardue votre vie scolaire.¤

"Bonne journée"

¤Le contraire serait plus à mon gout.¤


Sa voix était plus froide que d'habitude, quitter ainsi Ombrage, voila qui était préjudiciable à tout étudiant assez fou pour défier l'inquisitrice du ministère. Ici s'ouvre le premier chapitre d'une inquisition naissante.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] _
MessageSujet: Re: L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]   
L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'inquisition commence. [P.V : Ombrage;James Potter;Hermione Granger.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [UPTOBOX] Croix de fer [DVDRiP]
» Dolores Ombrage
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces :: Salles vides-