AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Lance M. Jane.

avatar


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 25
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   
Dim 20 Jan - 17:35

Lance était à nouveau assis derrière son bureau, les pieds sur la surface de celui-ci, son fauteuil sur ses deux pieds arrière, alors qu'il avait la tête posée sur le dossier, il observait le plafond. Un nouveau cours devait débuter dans quelques minutes, cette fois-ci c'était les Septièmes années. Les enjeux n'étaient pas les mêmes, cette fois, c'était leur dernière année. Ils allaient devoir affronter leurs ASPICs à la fin de l'année et même si l'Étude des Moldus restait une option facultative elle restait tout de même assez importante, après tout elle permettait de se rattraper. Il devait donc particulièrement se dépasser avec eux. Puis en plus de ça, l'avantage avec cette classe là c'est que c'était les plus âgées, c'était donc beaucoup plus drôle. Les conversations n'étaient pas les mêmes et les questions non plus, ça permettait à Lance d'être encore plus lui-même. Alors que les minutes défilaient, le professeur Jane se remémorait ce qu'il avait prévu pour ce premier cours. Le sujet du jour était l'électricité. Une petite merveille de la technologie moldu. Comment se débrouiller sans magie ? Inventons l'électricité pardi ! Il tenait à commencer par cette facette de la culture moldu parce qu'il était sûr que ses élèves apprécieraient. Blanche n'était pas encore arrivée, Lance était donc seul dans son bureau. Pour une fois, il n'avait pas cherché à se grimer. Il portait donc ses vêtements habituels, c'est-à-dire, un costume en tweed, avec une chemise blanche, une paire de bretelles rouges et un joli noeud papillon bleu. C'était une tenue tout à fait confortable pour un premier cours. Il faut dire que malgré sa capacité à ne rien prendre au sérieux, Lance avait tendance à appréhender légèrement ses premiers cours. Tout ça était nouveau pour lui. Le jeune homme n'était professeur que depuis un peu plus d'un an et Poudlard n'était que son premier vrai poste en tant que tel. Il n'était pas encore bien rôdé. Pourtant, il prenait vite ses marques, il lui suffisait de passer les premières minutes et après il reprenait son état normal.

Un bip sonore le fit sursauter,* il est temps que tu te bouges * il attrapa un petit boîtier qui était posé sur son bureau, ça s'appelait un réveil. Une autre des inventions moldu qu'il aimait tant. Cette petite boîte lui permettait de connaître l'heure d'une part et d'une autre part de prévenir lorsqu'il était l'heure de faire quelques choses. Par exemple à cet instant, le bip lui indiquait qu'il était l'heure d'aller ouvrir à ses élèves. Il se leva donc d'un bond avant de remettre son noeud papillon en place. Il se dirigea d'un pas joyeux vers la porte, qu'il ouvrit avec entrain.

« Bienvenue à vous, entrez donc et prenez place, le cours va bientôt commencer » les premiers élèves entrèrent « Allons-y Alonso » lança-t-il en français à un jeune Japonais qui passait par là.

Cette phrase était l'une des phrases préférées de Lance, d'abord il adorait parler français et il trouvait que ces quelques mots sonnaient particulièrement bien, c'était aussi une phrase qu'il répétait souvent, tout comme « Geronimo » enfin, ça c'était plutôt son cri de guerre, qu'il utilisait pour lui donner du courage. Les élèves entrèrent un pas un et prirent place dans la salle aménageait par Lance. Comme pour les Sixième année il n'y avait pas les habituelles tables en bois bien trop impersonnel au goût du professeur d'Études des Moldus. Elles avaient laissé place à plusieurs poufs organisaient en demi cercle devant un tableau noir qui était plutôt vert. Les fauteuils étaient beaucoup moins éparpillé, il faut dire que les Septièmes années étaient beaucoup moins nombreux que le cours précédent qui rassemblait les sixième et les cinquième année. Cela avait l'avantage de faciliter les discussions, parce que pour eux, Lance avait basé son cours là-dessus. La discussion, il avait bien l'intention de récolter le maximum d'information auprès de ses élèves. Après tout ils étaient adultes maintenant, ils pouvaient bien se débrouiller tout seul. La nouveauté était qu'ils allaient devoir travailler ensemble pour pouvoir créer des sortes de mini-exposé. C'était le meilleur moyen d'apprendre, par soi-même.

Les adolescents avaient l'air de bonne humeur, c'était une chose importante pour le professeur un peu loufoque. Il aimait que tout se passe dans la joie et la bonne humeur. Il vint se poser devant le tableau, se balançant d'avant en arrière sur ses talons en attendant que tout le monde soit installé et prêt à l'écouter. * A te balancer comme ça tu vas tomber * se dit-il, il aurait l'air bien cruche si ça lui arrivait. Heureusement, il n'eut pas vraiment le temps de trop se poser de question puisqu'à peine avait-il pensait ça que le calme se fit dans la classe, annonçant que les élèves étaient prêts à travailler. * Tant mieux * Lance tapa dans ses mains avant de prendre la parole.

« Alors tout d'abord, je me présente, je suis le professeur Lance Jane, votre nouveau professeur d'Etude des Moldus, comme vous pouvez vous en douter, non je ne suis pas le nouveau concierge. Ne soyez pas trop déçu, vous allez encore devoir garder monsieur Rusard quelques temps. » Lance lâcha un petit rire « Je vous épargne l'éternel discours que tous les professeurs doivent vous faire en ce moment sur l'importance de cette année, de sa finalité et tout ça, je pense que vous êtes assez mature pour savoir ce qui vous attend, cela dit si l'un d'entre vous angoisse à l'idée de devoir passer ses ASPICs ou à un autre problème, n'hésitez surtout pas à venir me voir à la fin du cours ou même plus tard, ma porte est toujours ouverte aux élèves qui en on besoin. »

Lance pris le temps de respirer, regardant un peu les élèves qu'il avait autour de lui. Il réfléchit un instant, il avait oublié ce qu'il devait dire * Ce n'est pas une mémoire que tu as, mais une passoire * lui certifia sa conscience. Il faut dire qu'elle n'avait pas tort, le brun était plutôt du genre distrait.

« Pour commencer, je vais vous demander de prendre un morceau de parchemin et d'y inscrire quelques informations. En premier lieu, votre prénom ainsi que votre nom. Et je veux les vraies, ne vous avisez pas d'en écrire des bidons pour me tester je le serai » dit-il en adressant un clin d'oeil à la cantonade. « Ensuite, écrivez l'expérience que vous avez du monde moldu, si vous connaissez déjà ou pas du tout, par exemple, ça peut aider et pour finir, je dirais...euh...mettez pourquoi vous avez choisi ce cours, que je connaisse un peu vos motivations. Ce n'est pas un devoir sur table, de toutes façons il n'y a pas de table, alors ne stressez pas, je ne mange personne, du moins pas avant 16 heures. »

Lance se remit à rire, ses blagues ne faisaient peut-être rire que lui, mais elles avaient au moins le mérite de faire rire quelqu'un. Il alla s'asseoir le temps que les adolescents remplissent le parchemin qu'il leur avait demandé. Soudain il se redresse de son fauteuil un peu brusquement en voyant un élève sortir sa baguette magique, il avait totalement oublié de leur parler de ce point.

« Ohoh, excusez-moi, je suis distrait j'oublie de vous dire des choses. » il se relève « Ici, je vous demanderai de ne pas utiliser vos baguettes. Vous comprendrez j'en suis sûr que l'intérêt d'un cours sur les moldus est de voir comment ils vivent, n'est-ce pas ? Or, si vous n'êtes pas capable de vous passer de votre baguette de temps en temps comment voulez-vous comprendre des gens qui n'en disposent pas. »

Jane hocha la tête, totalement convaincu par ses propres paroles. Comme toujours, il savait que certain risquaient de râler parce qu'il les empêchait de se servir de leurs précieuses baguettes, mais c'était une réglé dans sa classe et il estima qu'il n'en donnait pas assez pour qu'on puisse s'en plaindre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Abigaël A. Velrose

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 24
▌Parchemins : 553
▌Points de Rp : 126
▌Initiation magique : 30/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   
Lun 21 Jan - 2:51

« Etude des Moldus. »
7èmes années ~


Abigaël s'était élancé dans les couloirs comme un petit fou pour rejoindre la salle d'étude des Moldus. Il avait choisi cette option facultative parce qu'il était lui-même sang-mêlé, sa mère à présent seule et née-moldue, lui donnait régulièrement de ses nouvelles et lui envoyait souvent des coupures de journaux pour le tenir informés de ce qu'il se passait à l'extérieur. Ce serait d'ailleurs la première fois qu'il ne rentrerait pas pour les vacances de fin d'année, pour ses propres raisons, et souvent, il recevait des journaux Moldus tous les deux jours. Sa mère avait d'ailleurs beaucoup de mal à se servir de Lily, la chouette d'Abigaël ; souvent c'est lui qui l'envoyait en premier pour épargner à sa mère de douter de l'endroit où le volatile finirait vraiment.

En tout cas, l'Anglo-Japonais était plus qu'excité à l'idée d'entamer cette nouvelle année dans cette option spécifique. Il avait entendu dire, par James, et d'autres, dont Blondie, qu'un nouveau professeur se chargeait de l'option, et qu'il était assez loufoque, drôle et sympathique, et qu'il menait son cours avec brio. Le détail qui avait tué tout le monde : le nœud papillon. Abigaël adorait la mode Moldue, les chemises, les vestes, les converses, ah ! Les chapeaux ! Son amour de toujours, qui faisait de lui ce qu'il était. Que serait Abigaël Velrose sans chapeau ? C'était souvent lui arracher son cerveau et il devenait encore plus dingue. Pour marquer le coup cette heure là, il avait abandonné sa robe de sorcier -qui lui donnait certes un style mais qu'il n'appréciait pas tant que ça- pour prendre un costume assez... inaperçu, et tant pis pour Rusard et tous ceux qui le croiseraient ce matin !

Il avait pris un costume purement moldu par dessus un T-Shirt blanc, violet en plus de ça et orné d'une ceinture blanche et rouge, avec un chapeau melon assorti, et des converses noires et rouges, de quoi déchaîner les foules, dans le bon sens comme dans le mauvais. Il était extrêmement fier en sortant de sa salle commune, le premier à sortir d'ailleurs, et faisait presque le fou dans les couloirs sous les yeux ébahis de bon nombres d'autres personnes. Il avait rangé sa baguette bien à l’abri, inutile de s'en servir dans ce cours là. Il serait certainement rejoint par Maewan, Xeno et Chris et ce rapidement, mais ses pensées n'allaient pas tant pour eux. La personne qu'il voulait voir c'était Cassiopée. Il avait demandé à son meilleur ami si elle s'était décidée, mais il ne savait pas lui-même. Le Japonais s'était mis à penser qu'elle ne viendrait pas, mais il ne voulait pas perdre espoir. Quelle grande victoire pour lui ce serait que de la voir débarquer ! Une victoire personnelle, une victoire sur les préjugés, une victoire sur tous ces sang-purs venimeux. Imaginez juste une seconde : Une Sang-pur, de grande famille, tout droit atterrie à Serpentard, et pourtant s'intéressant aux intérêts Moldus pour peut-être les défendre plus tard. Abigaël ne put s'empêcher de sourire comme un idiot à cette pensée.

Une fois arrivé devant la porte, attendant sagement que le cours débute, et l'arrivée de ses amis, Abigaël joua avec son chapeau comme un gamin, il était sacrément de bonne humeur, bon, il l'était relativement tout le temps, mais là c'était encore mieux que d'habitude ! Il fut rejoint par le peu d'élèves qui avaient pris l'option, ce qui le désola un peu. Les temps étaient durs pour tout ce qui était Moldu au sein du monde magique, ce pauvre nouveau professeur devait être le premier à l'avoir vu au sein de l'école. Abigaël s'était juré de toujours défendre les Moldus, car cela faisait partie de son sang, cela constituait un honneur pour lui d'avoir eu la chance d'être né de deux parents différents. Il se dit à lui-même, sur un ton légèrement sarcastique, que c'était comme mélanger différents fruits pour en faire un jus savoureux. Oh, oui, il était certainement un jus de fruits savoureux lui-même, la drogue de ces demoiselles quand elles y avaient goûté. Il se mit à rire tout seul, il partait décidément très loin, un peu trop. Il entendit un bruit métallique dans la salle, comme une petite cloche, le son distinctif d'un réveil. C'était le signal ?

La porte s'ouvrir devant son nez, laissant apparaître un homme grand, joyeux, habillé fièrement comme un vrai moldu, avec ce bon vieux nœud papillon, qui invita chaque élève à rentrer. On devança Abigaël qui était en choc devant ce professeur, mais agréablement choqué. Celui-ci le regarda en lâchant un « Allons-y Alonso » et le Japonais lâcha un petit cri extatique.


    « Par la barbe que j'ai pas, c'est la classe ! Geronimooo ! »


Il leva les bras en entrant joyeusement dans la salle, super content. Même la salle était géniale de son point de vue. Aussi il se jeta sur un pouf en lâchant un rire contagieux rempli de bonne humeur. Le professeur se présenta, alors il s'appelait Lance Jane hein ? Sa blague pour Rusard sembla signifier beaucoup, et Abigaël donna un léger coup de coude à Mae suivi d'un clin d'oeil. Pauvre Rusard, il allait encore devoir les supporter une année de plus ! Heureusement pour Abigaël, il n'était pas de ceux qui avaient peur de passer leur ASPICs, puisqu'il était -on le croira ou pas- un élève studieux sous ses apparences de grand gamin qui a mal mûri. Après tout, il était encore à Poudlard, il n'avait pas encore à être un vrai adulte. Ensuite, le jeune homme prit un parchemin comme demandé pour écrire les informations nécessaires au professeur Jane. Abigaël eut un léger rire nerveux. Lance Jane ne voulait pas de mauvaise blague, mais allons, il poussait un peu. Néanmoins en faisant ça, Abigaël était sûr que d'autres feraient pareil juste pour se rendre intéressant et suivre le mouvement. Pour le Japonais, ce n'était qu'une réponse à une sorte d'invitation passée devant la porte.

Nom & Prénom : Abigaël Alonso Velrose.
Expérience du monde : Je suis sang-mêlé, oh et j'aime beaucoup les Beatles et Queen. Oh et les chapeaux, c'est le bien.
Motivations : Faire honneur à ma mère. Défendre les moldus contre la menace des Mangemorts, et inciter plus de personnes à en faire de même. Je hais les mangemorts.

Voilà qui était clair et concis comme ça. Abigaël prenait grand soin et un malin plaisir à bien faire comprendre à tout le monde à quel point il haïssait les Mangemorts, et encore, la notion de haine n'était peut-être pas encore assez forte pour lui. Ils avaient emporté son père et son frère jumeaux, aussi, à chaque fois qu'il entendait parler de Mangemorts ou de Seigneur Noir, il grinçait des dents, ruminait, et sortait courir ou monter son balais pour se défouler. Si certains de ses amis, même les plus proches, sombraient du mauvais côté, il s'était toujours dit que malheureusement pour eux, ils ne pourraient s'en servir contre lui car il ne montrerait aucune pitié. La vengeance est un plat qui se mange froid. C'était aussi quelque chose qu'on disait foncièrement mal, mais il savait à quel point il jubilerait en trouvant ceux qui avaient causé la destruction de sa famille. A cause de tout ça, sa mère Moldue vivait dans la peur, et espérait chaque jour que sa fille cadette, Alix, ne soit pas une future sorcière. Bref.

Comme Abigaël s'en doutait, les baguettes étaient à oublier ici, et ce n'était pas plus mal. Tout le monde avait tellement l'habitude de s'en servir qu'ils en oubliaient de se servir de leurs... poings parfois. En regardant Lance Jane de plus près, Abigaël eut un petit rire enthousiaste.


    « Dîtes moi, monsieur. Vous avez certainement déjà regardé « Doctor Who » n'est-ce pas ? Bon, elle commence à dater, mais bon... Vous savez que vous feriez un bon docteur ? »


Il eut l'air réjoui. Oh oui, ce prof allait lui plaire, et il ne doutait pas qu'ils s'entendraient bien à l'extérieur. Ça lui fit penser qu'il devrait peut-être aller boire un coup avec lui, un de ces quatre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Maewan Bretian

avatar

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   
Sam 2 Fév - 7:37

Je me relevais en m'étirant, entre deux cours je m'étais permis de faire la larve dans mon lit en attendant le cours d'étude des moldus. Un peu comme Abi j'avais voulu changer un peu de l'uniforme, sans que ce soit trop provocateur. Pour faire simple, j'avais en fait opté pour une chemise blanche et la veste de notre uniforme, enfilant aussi un pantalon noir et dans les passants, histoire de faire l'idiot, je passais non pas une ceinture mais une cravate. Pas celle de ma maison, non une noire et blanche rayée avec deux épingles à nourrice.

Un peu loufoque je sais, mais c'est ça qui est magique avec les accessoires moldus, il est presque toujours possible de les détourner de leur usage d'origine. Le risque était peut être juste que je prof pense que je suis un sorcier qui ne sait pas qu'une cravate se noue autour du cou. Le genre sang-pur totalement idiot, mais nooon. Avant de partir je passais une dernière fois devant le miroir pour me faire vraiment impeccable, il paraît que le prof est un fou mais aussi à tomber par terre, autant lui faire honneur en étant beau.

Mon meilleur ami était partit bien avant moi et désormais, à une dizaine de minutes du lancement de notre premier cours je devais me hâter. Apparemment cette année je me spécialisais dans la course de fond, en effet je devais toujours courir pour arriver à l'heure en classe. Cette fois pourtant, la porte venait juste de s'ouvrir quand j'arrivais pour voir les premiers élèves s’engouffrer dans la salle, sans aucune discrétion je lorgnais longuement le prof, mon regard descendait comme toujours sur son postérieur, oui le plus important chez un homme c'est cette partie du corps. Toujours se méfier d'un homme aux fesses plates ! Heureusement, il y a matière à regarder donc, ça doit être un type bien. Cela fait, je détachais mon regard de l'enseignant vétu à la mode moldu et allais m'affaler sur un pouf prêt de Abi.

« T'as vu c'est trop cool y'a pas de tables ! Ça fait tout de suite plus convivial, je sens que je vais squatter ici le plus longtemps possible. » lançais-je alors, tout sourire alors que la porte se fermait et que le nouvel enseignant se présentait.

Lance Jane ? Intéressant comme nom. Hein il ne compte pas faire renvoyer Rusard ? On va devoir le garder encore ? Roh zut alors... bon tant pis, étant en dernière année je pourrais le rendre fou encore un petit peu avant de rentrer dans le monde actif. Bon déjà il est assez sympa pour ne pas nous faire le même discourt que tous les autres qui nous rappelaient sans cesse que nous avions les ASPIC's en fin d'année. Sa porte est toujours ouverte, voilà une bonne chose à savoir, si un jour j'ai un soucis je pourrais aller le voir, ou même sans raison réelle.

Une fois sa tirade terminée, je sortais un morceau de parchemin et de l'encre et utilisais mon sac comme une table. Je remplissais donc les différents champs demander, le simple fait qu'il ait précisé ne pas mettre de faux nom était pour moi une invitation à le faire. Ou en tout cas à mettre une idiotie.

Nom : Bretian
Prénom : Maewan Dieu Narcisse Alcoollus
Expérience : Je suis sang-mêlé et toute la maison est meublé avec des accessoires moldus. On a une télé, une radio et tout.. Même si on utilise surtout la magie pour faciliter les tâches.
Motivation : Je trouve ça drôle de voir comment les sorciers perçoivent le monde non-magique et comment réagissent mes camarades qui ne connaissent rien à l'ingéniosité du peuple non-magique.

Pendant que je remplissais ma feuille, le prof rappela aussi que l'on utiliserait pas de baguette dans ce cours, en même temps c'est d'une logique. Vous avez déjà vu un moldu utiliser une baguette ? Non, donc logiquement on use pas de la magie pour un cours sur eux.
Puis j'éclairais de rire quand Abi demanda au prof s'il connaissait « Doctor Who. » juste la meilleure série du monde que je ne loupais jamais quand elle passait en été. Je ne pouvais d'ailleurs que confirmer ce qu'il disait, et tant pis si les autres ne comprennent pas.

« Hey mais trop, je vous vois super bien à la télé en train de sortir du Tardis et chasser les vilains Dalek ! Remonter dans le temps, rencontrer une fille dont vous tomberiez amoureux avant de la voir mourir ou devoir la quitter pour une nouvelle incarnation ! Puis maître du temps quoi ! C'est une sorte de sorcier en plus lui avec sa baguette bizarre. »

Non je ne suis pas accro à cette série. Je suis juste totalement hystérique dès que j'en parle. Enfin en tout cas, il avait désormais toute mon attention et j'avais plus que hâte que le cours à proprement parler débute. Ici c'était certain, j'allais cartonner du feu de dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Christopher Nielsen

avatar

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 27
▌Parchemins : 271
▌Points de Rp : 43
▌Initiation magique : 16/01/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   
Lun 4 Fév - 9:49

Le cours d'étude de moldus allait bientôt commencer et ça, c'était une chose à ne pas louper contrairement à ce que pouvait penser certains étudiants. Christopher était un sang-mêlé et les moldus faisaient partis de sa vie, alors il devait encore mieux les connaître... bien qu'il en connaissait déjà beaucoup de part sa vie qui était très éloignée de la magie : sa mère, une sorcière, n'étant plus à la maison, lui ne l'utilisait que très peu, voir pas du tout et son père était un moldu. C'était donc avec sourire que le jeune homme marchait dans les couloirs pour se diriger vers la salle de cours. De plus, selon la rumeur, le professeur était, semble-t-il, un personnage très loufoque et sympathique. Travailler avec quelqu'un d'enjoué et sympathique a toujours été mieux que d'écouter un cours d'un type ennuyant. En tout cas l'idée de ne pas mettre la robe de sorcier semblait avoir été arrivé aux oreilles de Christopher qui fit la même chose... Pourquoi pas ? C'est une bonne idée, une très bonne idée même.

Pour ce cours, Christopher avait donc un pantalon de couleur sombre, ainsi qu'une chemise quant à elle plutôt claire, la cravate de sa maison se trouvant à son cou, desserrée. Par-dessus la chemise, il avait une veste de la même couleur que le pantalon. C'était donc dans cette tenue que le jeune homme arrivait dans le couloir, entrant quand le professeur ouvrait la porte. L'agencement de la pièce était différent, mais vraiment bien... le cours était différent de toute façon, rien que dans ce qui allait se dérouler : pas de magie, juste... de la vie sans magie, pour quelques heures. Abigaël et Maewan s'installaient sur des poufs, Christopher s'asseyant à côté de Maewan et les salua avec un sourire avant d'écouter le professeur tout en le regardant. Il n'était pas mal, c'est en tout cas ce que se disait Christopher, mais après avoir observé son voisin d'un coup d'oeil il se demandait si c'était pas plus lui qui allait chasser en premier Lance Jane, vu que c'était le nom sous lequel il s'était présenté. Après sa présentation, le jeune professeur fit passé des parchemins, demandant quelques informations sur ses élèves. Utilisant donc un livre pour support, le jeune homme commença à écrire.

Nom : Nielsen
Prénoms : Christopher, Zakaria
Expérience : Étant sang-mêlé et n'utilisant que très peu la magie chez moi, j'ai dû manipuler beaucoup d'objets non-magiques.
Motivation : Surtout découvrir de nouvelles choses, je n'ai pas vraiment d'autres motivations à part cela. Le monde moldus est très complexe et les habitants ont fait de grandes choses sans utiliser la magie, autant se concentrer donc sur cela.

Tout en écrivant, le jeune homme fit tombé son sac, ce qui, malheureusement, fit glisser sa baguette magique par terre. Bravo Christopher, tu viens d'obliger Lance de prévenir que la magie était interdite ici... chose que tu comprends très bien car tu venais tout juste d'écrire que tu n'utilisais pratiquement pas la magie chez toi ! Soupirant doucement, sûrement contre soi-même, le jeune homme pris alors la parole.

« Je suis désolé, je ne voulais pas la prendre, mais comme elle est tombée... Enfin voilà je la range et plus de baguette. »

Il rangeait donc sa baguette, fermant son sac et le posant au sol. Suite à celui le jeune homme écoutait alors ce qui se disait. Doctor Who, voilà une série qu'il connaissait. Toutes ces histoires de voyage dans le temps, les ennemis que le Seigneur du Temps rencontre... ou retrouve. Oui il connaissait, mais il ne devait pas être aussi accroc que Maewan quand il écoutait les paroles de ce dernier, ce qui n'empêcha de faire sourire Christopher. Enfin, il ne participa pas à la discussion, préférant la suivre pour savoir ce que Mr Jane allait répondre. Des fois, l'amusement est plus présent quand l'on suit tout simplement, sans participer... de plus comme il ne savait pas trop quoi dire il n'allait pas trop attirer son manque d'inspiration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Willow A. Lewis

avatar

Élève ♣ Serdaigle - 7ème année

Élève
Serdaigle - 7ème année


▌Age : 23
▌Parchemins : 933
▌Points de Rp : 49
▌Initiation magique : 23/02/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 18 ans (le 1er Avril)
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   
Ven 8 Mar - 7:34

(c) gif tumblr - codage riria - Alohomora
« C'est dans la différence que se cultive l'intelligence. »

d'un Anonyme


Moldue. Ou du moins, née moldue. Telle était Willow Alexis Lewis. Et bien que son arrivée à Poudlard était pour elle la chose la plus merveilleuse au monde, elle restait un pied dans les deux mondes, si différentes mais si proches, quoi qu'en dise les mangemorts. C'est pourquoi, apprendre qu'il y avait de l'Etude de Moldus au collège l'avait enchanté dès sa première année (bien qu'elle ne put en commencer qu'en troisième). Cette envie n'avait pas disparu au début de la septième et bien que ce soit une option facultative, à présenter en ASPIC, Will voyait en cela un moment de plaisir et de découvertes.

Tant que sa curiosité serait assouvie, elle était prête à tout pour ce premier cours de l'année ! Avant cela, elle avait filé à la bibliothèque, rendant quelques livres à Mrs Pince qui pouvait jalouser les bibliothèques de bois question courtoisie. Elle s'en fichait, elle venait d'emprunter un livre sur la Justice Magique à travers le temps, domaine qui la passionnait puisqu'elle voulait travailler au Ministère en tant que juge. Quittant d'un pas rapide la bibliothèque, elle emprunta les escaliers pour descendre au premier étage où se déroulait le cours. Il n'y avait encore personne, tout d'abord car il n'y avait pas grand monde inscirs à ce cours et deuxièmement car elle se pressait toujours alors qu'elle était en avance.

Stressée ? Non, juste pressée ! Le nouveau professeur avait fait parlé de lui et son côté loufoque mais sympathique avait marqué les sixièmes années qu'il avait eu peu de temps auparavant. Elle voulait absolument voir ce qu'il en était ! Mais elle se devait d'attendre. Le court temps que prit le professeur à ouvrir la porte à ses élèves fut comblé par un début de lecture sur les premières règles instituées dans le monde magique. D'autres élèves étaient arrivés dont beaucoup de Poufsouffles. Elle reconnu Chris qu'elle connaissait depuis sa première année grâce à Damon; Abigaël, le Japonais mais surtout Capitaine de Quidditch et Maewan qu'elle avait souvent croisé en compagnie de ces derniers.

Elle les salua silencieusement, les suivant dans la classe. Elle se sentit un peu gênée de ne pas avoir profité de ce cours particulier pour s'habiller normalement, enfin de manière moldue. Pour une personne n'ayant aucun lien à la magie à l'origine, c'était assez honteux. Mais elle ne le regretta qu'un temps. Après tout, elle était fière de son uniforme ! Et les jupes et gilets étaient aussi présents dans le monde moldu. Elle s'installa sur un des poufs qui se présenta à elle et s'assit dessus avec aise. Pour une fois qu'elle ne s'esquinterait pas le dos sur une chaise en bois !

Lance Jane. Tel était le nom de ce professeur, aussi original que lui-même, ainsi vêtu d'une veste en tweed et d'un sympathique noeud papillon. Son
Allons-y, Alonso ne fit qu'agrandir le sourire de la rousse qui l'appréciait déjà. Parler français était un signe d'ouverture et les gens ouverts étaient les meilleurs ! Il avait beaucoup d'humour et sa jovialité semblait être jumelée à une proximité recherchée par tout élève. Cela changeait de certains profs barbants (non, je n'ai pas dis Binns : comment avez-vous deviné ?) qui vous font perdre l'envie d'écouter, même si le sujet aurait pu être intéressant. A la demande de Mr Jane, les élèves, dont Willow, sortirent un parchemin et y griffonnèrent à la plume.

Je m'appelle Willow Alexis Lewis, je suis une née-moldue. J'habite dans une maison tout en technologie, du four à la télé et j'ai une certaine expérience de leur utilisation. Mes parents disent souvent que je suis peut-être sorcière mais j'aurais pu aussi bien travailler la dedans vu comment je sais "bidouiller". Je viens à ce cours depuis ma troisième année et je ne veux pas arrêter. Je connais très bien mon monde mais du point de vue d'une sorcière, cela est toujours intéressant ! Je suis fière d'être née-moldue et j'aimerais le prouver à tous ceux qui pensent m'être supérieur !


En se penchant par dessus l'épaule de son voisin, elle se rendit compte qu'elle avait écrit un paragraphe et non les informations une par une. Tant pis, elle était une Serdaigle qui écrivait beaucoup : c'était ainsi ! Chris fit tomber sa baguette ce qui fit préciser à Mr Jane qu'elle serait bien inutile ici. A la maison, Willow la laissait toujours dans sa commode : en plus d'éviter de la casser, elle n'avait pas besoin d'expliquer pourquoi elle se trimbalait avec un bout de bois dans la poche. Faire la magie était interdit à l'extérieur de Poudlard avant sa majorité, il fallait donc s'imaginer cette pièce comme une maison de moldus. Et ça pouvait, tout confortable que cette salle de classe était...

Abigaël lança l'idée que Mr Jane aurait fait un bon Docteur, bientôt suivit par Maewan, écroulé de rire par cette pensée. Will aussi se mise à rire. Elle aimait beaucoup cette série qu'elle regardait avec le reste de sa petite famille. Il est vrai que le tournevis sonique avait des ressemblances avec les baguettes magiques... Mais en revanche, un Alohomora était toujours efficace face à une porte, même en bois ! Elle se tourna vers le professeur qui, dans ces habits moldus dans un château de sorciers, semblait tout autant être un personne d'un autre monde encore. *Et pourquoi pas ?* pensa-t-elle. *La science avance tellement que la découverte d'autres mondes n'est pas encore à exclure...* C'est sur cette drôle de pensée, d'un prof sorcier d'origine extraterrestre, qu'elle se demanda quel sujet ils allaient aborder...

[Hrp : j'ai finalement osé venir à ce cours =D]

____________________________


Smart is the new sexy.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar

Élève ♣ Serpentard - 7ème année

Élève
Serpentard - 7ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 364
▌Points de Rp : 110
▌Initiation magique : 29/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: Dix-Sept ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   
Sam 30 Mar - 16:54

Il était l'heure de reprendre les cours.

Cassiopée n'était pas très motivée en réalité pour suivre le cours du professeur Jane. Elle se demandait encore ce qui lui avait prit de choisir le cour d'Etude des moldus comme option. Elle n'avait rien contre les moldus, mais dans son esprit il y avait des cours beaucoup plus intéressant que celui-là. Pourtant, Maewan et Abigaël avait eu raison d'elle et avaient réussis à la convaincre de participer au cours du professeur Jane. Elle avait du trouver une parade, parce que l'air de rien ce n'était pas très bien vu pour une fille comme elle d'assister à ce genre de cours, elle s'était donc contenté de dire, que la psychologie moldue était très importante pour son futur métier et qu'elle avait envie d'approfondir cela avant d'entrer à la fac. Ce n'était pas totalement faux en plus de ça, une amie à elle lui avait offert un livre d'un certain Freud et elle n'avait pu s'empêcher de s'y intéresser. Ces moldus n'étaient pas si bêtes que ça. Leurs psychothérapies n'étaient pas si loin de la psycho-magie que la jeune femme voulait pratiquer. L'étude des moldus était certainement une bonne idée pour en apprendre plus sur ce sujet, en admettant que le professeur s'y connaisse, il avait l'air totalement fou, mais après tout ça se serait si les fous étaient les meilleurs psychologues.

Tout ça pour dire, qu'elle devait tout de même se rendre à ce cours, vu qu'elle s'y était inscrite. Pour l'occasion, elle n'avait rien fait de très spécial, elle portait son bon vieil uniforme aux couleurs de sa maison verte et argent. Son écusson de capitaine, fièrement accroché à sa poitrine. Ses cheveux relevés en un chignon un peu sauvage. Son sac en bandoulière sur son épaule. C'était donc ainsi qu'elle avait quitté son dortoir pour pouvoir rejoindre sa salle de cours.

Lorsqu'elle arriva, la plupart des élèves étaient déjà là. Plusieurs regards se tournèrent vers elle lorsqu'elle se mit fans les rangs, il ne manquait plus que ça, attirer l'attention sur elle. La brune reprit tout de même son sourire, adressant un signe à Maewan qui avait l'air en grande forme et qui avait choisis des vêtements pour le moins original pour assister à ce cours. Abigaël aussi s''était décidé à quitter son uniforme. Le chapeau lui allait à merveille, la brune se surprit à penser que le japonais était très beau ainsi vêtu. Pensée qui s'envola rapidement lorsque le professeur ouvrit la porte. On pouvait dire qu'il avait des goût vestimentaire très spéciaux, enfin ce n'était pas le sujet du cours. Elle entra dans la pièce et fut une nouvelle fois étonné, la salle de cours n'était pas du tout comme les autres salles, les tables avaient disparues pour laisser place à des poufs et autres objets divers qui donnaient l'impression d'un immense foutoir.

Ce n'était pas vraiment du goût de la jeune Goldstein, elle aimait que tout soit organisé dans un cours, c'était pour cela qu'elle adorait les cours du professeur McGonnagal, même si elle avait horreur de la métamorphose. Elle se retint de faire une remarque et alla se trouver un siège entre Abigaël et Maëwan, après tout c'était à cause d'eux qu'elle était là, alors ils pouvaient bien lui tenir compagnie. Le cour commença et Jane commença par le petit discours habituel, enfin lui ne disait pas les mêmes choses que les autres professeurs. Il ne parlait pas vraiment des ASPICs ou quoique ce soit d'autres. Cependant, il assura aux élèves angoissaient d'être là s'ils avaient besoin de parler. Le professeur remonta dans l'estime de la Serpentarde, c'était déjà ça. Au moins, il n'était pas que fou, il était aussi gentil.

Après son discour d'entrée le professeur demanda de remplir une petite fiche avec quelques informations, Cassie plongea donc sa main dans son sac pour en sortir une plume, de l'encre verte émeraude et un parchemin.

« Cassiopée Larahia Goldstein.
Aucune, toute ma famille a des pouvoirs magiques, je n'ai donc jamais vraiment eu l'occasion de côtoyer des moldus.
Si je suis ici, c'est pour en apprendre plus sur les moldus et leur façon de pratiquer la psychologie et soyons francs, c'est aussi en grande partie à cause de deux autres élèves qui m'ont un peu forcé la main. »


Abigaël fit une remarque sur un certain docteur, Cassie leva un sourcil, elle n'avait aucune idée de qui il pouvait parler. Tout le monde acquièsca et la brune se sentit très mal à l'aise, se demandant une nouvelle fois ce qu'elle faisait ici. La plupart des élèves dans cette salle avaient l'air de plus ou moins bien s'y connaitre en matière de moldus, alors qu'elle n'y connaissait absolument rien. Pendant un moment elle hésita à partir, puis après un temps de reflexion elle se leva. Elle allait partir, mais une main attrapa son sac, ce qui l'empêcha d'aller plus loin. C'était Abigaël. Elle le regarda avant de lâcher.

«Ce n'était pas une bonne idée de s'inscrire à ce cours, je crois que bien que je vais aller à la bibliothèque à la place. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours n°1 : Le courant passe bien [7e année]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» 2e cours : Les mandragores
» Cours n°1 de potions - 6e & 7e années [PM]
» Il se passe bien des choses derrière le rideau ( avec l'Auguste )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Salles de cours :: Etudes des Moldus :: Salle de cours-