AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Dim 13 Mai - 10:25

Les vacances de Noël venaient seulement de commencer, Regulus était rentré chez lui la veille par le Poudlard Express. Cela avait été un vrai moment de plaisir que de traverser la Grande-Bretagne sous la neige, le voyage avait été bien calme, le nombre des élèves rentrant étant assez réduit, et le jeune homme avait pu passer le trajet seul dans un compartiment, fixant pensivement le paysage enneigé. L'arrivée à Londres était finalement la chose qu'il attendait le moins, il aurait nettement préférer rester à Poudlard, l'ambiance familiale était tellement tendu depuis le départ de Sirius.

En effet, à peine arrivé en gare et ramener à la maison par son père, il en avait déjà marre. Il fut accueilli par sa mère qui s'empressa de le noyer de reproche, sur un E seulement obtenu en cours de sortilège (le fait qu'il était malade ce jour-là ne sembla pas la calmer), ou encore le fait qu'elle avait espéré qu'il aurait su convaincre Sirius de revenir à la maison, de le raisonner. Il alla se coucher sans même manger, cachant jusqu'au bout son exaspération, prétextant une vive fatigue pour éviter le repas.

Dans sa chambre, il avait défait ses baguage et surtout des lettres qu'il avait reçut peu de temps avant. Il avait repris contact avec sa cousine Andromeda, de loin la plus agréable de ses cousines, entre Bellatrix la cinglée et Narcissa la parfaite, la troisième sœur était sans doute celle que Regulus aimait le plus. Malheureusement, elle avait été chassée de la famille suite à son mariage avec un né-moldu. Bien qu'il n'approuvait pas vraiment, il pouvait comprendre son geste et au contraire, il ne pouvait pas comprendre que la famille l'ait rejetée pour un motif aussi faible. Aussi, il lui avait écrit, s'en était suivi d'autre hibou jusqu'à ce qu'elle lui propose de fuir chez elle. Il lui avait alors gentiment répondu que la fuite n'était pas encore à l'ordre du jour mais qu'il adorerait passer à l'occasion. L'occasion, elle se présentait enfin, il lui avait donc proposer de se voir pendant les vacances.

Le jour venu, le lendemain donc, il prétexta auprès de ses parents quelques courses à faire sur le Chemin de Traverse. Il s'était ensuite permit de faire une petite crise d'adolescent voulant un peu de liberté (dans la mesure du respectueux) pour obtenir de ses parents qu'ils le laissent s'en charger seul. Après tout, ils vivaient à Londres et par poudre de cheminette, il avait vite fait d'aller sur le chemin de Traverse. Même pour un gamin de 15 ans, ce n'était pas une chose très risquée. Il se rendit effectivement au lieu-dit et commença par s'acheter un livre de runes, histoire d'avoir une excuse crédible pour ses parents. Puis, à l'heure qu'il avait convenue avec sa cousine, soit 11h30, il retourna au chaudron baveur et utilisa ce qu'il avait subtilisé en poudre de cheminette pour se rendre chez elle.

Il apparut dans l'âtre en toussant et époussetant ses vêtements avec autant de dignité qu'il lui était possible. Il se trouvait dans le salon des Tonks, parfaitement ponctuel. Le problème, c'est qu'il était seul.

-Andromeda ? Je suis arrivé ? Il y a quelqu'un ?

____________________________


Dernière édition par Regulus A.Black le Lun 21 Mai - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Lun 21 Mai - 5:28


[HJ : Je devannnnce maman! Ma maman arrive après!!!! I love you ]


« Vrooooooooom ! L'avion il fait ça ! » s'écrie-elle tout en écartant les bras de chaque côté de son corps et simulant ainsi un avion.

C'est son papa qui lui a dit. Il lui a même montré comment ça vole. Elle a vu des photos... C'est une grosse bêbête... Une énorme, et ça fait peur ! Elle lui a dit qu'elle n'aimerait pas monter dedans ces grosses bêtes. Elle préfère son balai... Son mini balai magique qui la fait voler à quand même UN mètre au-dessus du sol !!!! L'avion ça va vachement plus haut ! C'est pour ça que ça fait peur... Sur son balai magique, elle ne craint rien... Enfin, même si elle en est déjà tombée plusieurs fois mais elle s'est toujours relevée et puis ça ne l'a jamais décourager pour remonter. C'est qu'elle a de la détermination ! Mais maman aime pas qu'elle fasse du balai dans la maison... Elle risque de casser des choses. De toutes façons, elle n'a pas besoin d'être sur son balai pour casser des choses...

Elle a hâte d'avoir un vrai balai, elle veut aller plus vite. Son balai qu'elle a maintenant ne va pas assez vite... Pfff, il est trop lent. Elle en a demandé à ses parents un qui va plus vite – un comme les grands qu'elle a vu déjà dans les vitrines des magasins sut le chemin de Traverse ! - mais on lui a dit qu'elle était trop jeune. C'est chiant d'être petite... On peut jamais rien faire, pfff. Et puis faut toujours écouter les grands... Et il faut toujours les attendre, on ne peut pas faire quelque chose tout seul !

Et hop, la voilà qui vient de sortir en courant de la cuisine pour aller dans sa chambre pour chercher son mini balai magique. Oui, c'est une vraie girouette ! Elle ne tient pas en place. Elle a envie d'en faire... Son balai traîne... Pourtant, elle monte dessus tous les jours quand même. Il faut qu'elle s'habitue pour quand elle sera grande et qu'elle pourra en avoir un autre. Il faut qu'elle s'habitue déjà ainsi. Et puis, sa maman ne veut pas qu'elle le monte toute seule... Il faut qu'elle l'attende. Mais ça fait maintenant dix minutes qu'elle l'attends et elle n'a toujours pas fini ce qu'elle fait dans la cuisine, c'est looooong ! Dora l'appelle encore une fois pour qu'elle se dépêche... C'est l'heure de faire du balai ! Elle est sans doute en train de faire un bon gâteau... Hm, qu'ils sont bons les gâteaux à maman... Elle en raffole ! Même que c'est la meilleure cuisinière du monde, et puis la meilleure maman, même si elle la laisse pas monter seule sur le balai ! Et puis hein, il ne peut rien lui arriver de toutes façons ! Il ne monte pas à plus d'un mètre et avance trèèèèèès doucement !

Mais elle n'arrive toujours pas et Dora veut faire du balai maintenant. C'est long d'attendre. La fillette soupire tandis qu'elle va chercher elle-même son balai. Elle grimpe sur une caisse, puis se mettant debout dessus, elle tends les bras, poussant en même temps sur ses pieds. Ça y est, elle la touche avec les doigts !! Elle va réussir... Bam. Le balai vient de tomber par terre. Et bien au moins elle a réussi ! A partir d'aujourd'hui, elle est grande ! Oui, sa maman dit toujours que quand on peut faire les choses par soi-même, ben on devient grand. Alors comme elle a réussi à prendre son balai toute seule, ben elle est grande ! Elle va peut-être pouvoir aller à Poudlard bientôt !!!! Oh oui, ce serait super ! Oh qu'elle a hâte...

Quoiqu'il en soit,  elle saute en bas de la caisse et va attraper son balai. Elle sait comment grimper dessus toute seule. Elle est grande. Et elle connaît aussi le mouvement du pied qu'il faut faire et... Ziiiiioup, elle s'élève ! Elle vole Youpiiiiii … Ouch, elle a trop bougé et a failli tomber. Se penchant sur le manche, elle s'y agrippe fermement le temps qu'il se stabilise. Puis, elle se relève. Elle tient bien... Elle tombe pas ! Arborant un sourire éblouissant, elle donne le signal et part alors. Elle est en train de voler toute seule !!! Elle sort de sa chambre ainsi, traverse le couloir... Toute seule encore. Elle aime bien voler. Et puis au moins elle tombe pas parce que quand elle marche, elle veut aller toujours trop vite et elle tombe beaucoup, et elle fait tomber des choses au passage!! Mais chuuuut, faut pas se faire entendre de maman. Faut pas qu'elle sache qu'elle fait du balai toute seule... A moins qu'elle sera fière d'elle ?! Sur le moment, elle faillit appeler sa mère mais elle préfère se concentrer intensément sur ce qu'elle est en train de faire et sur la direction de son balai. Faut pas se déconcentrer ! Sinon ça fait « Badaboum ! » C'est son papa qui lui a dit...

Elle arrive alors comme ça dans le salon. Elle ne voit pas tout de suite qu'il y a quelqu'un dans la pièce. C'est alors qu'en faisant un demi-tour sur son balai, elle pousse un petit cri et déconcentrée, elle tombe de son balai. Heureusement qu'il ne vole pas très haut, non mais je vous jure !!! Et c'est qui d'abord ?! Pourquoi il est dans leur salon ?! C'est pas son papa, elle l'aurait reconnu ! Et puis il est pas aussi vieux que son papa déjà… Il lui dit quelque chose, mais elle n'en est pas sûre. On dirait bien qu'il ressemble un peu à sa maman, c'est bizarre... Peut-être bien qu'il était déjà venu mais qu'elle dormait au même moment !

La petite fille ressent alors comme une sueur froide. Elle a peur d'un seul coup et reste à le regarder pendant un moment, ses yeux bleus écarquillés et le détaillant attentivement. (Yeux bleus aujourd'hui du moins) En tenant toujours le balai à la main, elle ne peut s'empêcher de satisfaire sa curiosité et lui dit bien que d'un ton légèrement intimidé : « Bonjour monsieur... Vous êtes qui le monsieur ? » Puis, elle se mit à crier dans le salon pour appeler sa maman ici. « Mamaaaaaaaan, y'a quelqu'un dans le salon ! »

PS maman : En fait, j'ai pas faix exactement comme je t'avais dit sur le mp. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Lun 21 Mai - 10:15

« Accio Huile d’olive ! »

La bouteille se précipita dans les mains d’Andromeda. Elle l’ouvrit et en renifla le contenu d’un air appréciateur. C’était une huile de bonne qualité, mais la bouteille était déjà à moitié vide. Il faut dire qu’elle avait l’habitude d’en mettre un peu partout. Elle en versa un peu dans une petite sauteuse, afin de pouvoir y faire cuire sa viande.

Elle aimait assez bien cuisiner. Elle n’en avait jamais vraiment eu l’occasion avant sa rupture avec les Black : à l’époque, les plats arrivaient tout chauds dans son assiette, préparés par les elfes de maison. Ted ne sachant pas du tout cuisiner, elle s’était décidée à apprendre dès le début de leur vie commune, et elle ne le regrettait pas.

La recette qu’elle s’apprêtait à réaliser était une de ses spécialités : une lasagne. Le plat qu’elle avait promis à son invité.

Ses pensées se firent aussitôt plus agitées. Avait-elle bien fait de l’inviter ? Pourquoi avait-il voulu prendre contact avec elle ? Aurait-elle du prévenir Ted ?

« Et puis, songea-t-elle, ce qui est fait est fait. Regulus a toujours été agréable avec moi ! Se méfier de lui reviendrait à se comporter comme tes parents mais dans l’autre sens. Alors maintenant, autant se concentrer sur la recette et attendre la suite des évènements. »

Elle renversa la viande hachée dans la sauteuse. Celle-ci se mit aussitôt à grésiller. Elle laissa sa cuillère en bois remuer toute seule la viande pour ne pas qu’elle colle, et alla chercher deux boites de tomates pelées au jus. Elle en versa le contenu sur la viande. Elle éminça un oignon, les yeux larmoyants (il devait exister un sortilège pour parer à ce genre de soucis, mais elle ne le connaissait pas) alors que la cuisine commençait à se remplir de bonnes odeurs. Elle ajouta enfin l’oignon émincé, quelques épices, sala et poivra jusqu’à être satisfaite de l’assaisonnement.

Puis elle referma le couvercle de la sauteuse. Selon la recette initiale, il fallait maintenant laisser mijoter le tout pendant une heure et demie. Néanmoins elle n’avait pas de temps à perdre – la lasagne devait être au four à l’arrivé de Regulus – aussi, se décida-elle à utiliser la magie pour accélérer les choses. Elle agita sa baguette en murmurant la formule adéquate ; la petite pièce fut aussitôt remplis de délicieuses odeurs de tomate.

Elle prépara alors la sauce béchamel, et fis ramollir queques feuilles à lasagne dans una casserole d’eau chaude, pendant un peu moins d’une minute.

« Maman, c’est l’heure de faire du balais ! »

La voix avait jailli de la chambre de Nymphadora. Depuis qu’elle avait reçu son balais jouet, elle ne pouvait plus passer une journée sans voler. Elle semblait beaucoup apprécier le vol, tant et si bien que son père, Ted, avait déjà pronostiqué que sa fille deviendrait une grande joueuse de Quiddich. Andromeda, elle, était un brin moins enthousiaste : elle ne comptait plus le nombre d’objets que sa Dora adorée avait déjà cassé en volant.

« Oui, Dora, j’arrive ! Attends un peu, je suis occupée en ce moment… Joue à autre chose en attendant !

Accio plat à gratin ! »


Le plat lui atterrit très précisément dans les mains. Elle le posa sur le plan de travail qui bordait l’évier. Le « montage » de la lasagne était, de loin, son moment préféré dans la recette…

Elle se mit au travail calmement, alternant sauce tomate, béchamel et feuilles à lasagne calmement et en faisant bien attention à ne pas déchirer les minces feuilles de pâte humides. Etage après étage, la lasagne finit par prendre forme. Fière d’elle, elle l’examina. C’était très appétissant. Elle termina son œuvre en nappant la dernière couche de pâtes avec de la sauce béchamel et du parmesan pour faire gratiner le tout. Et voilà, il n’y avait plus qu’à la faire cuire : une demi-heure au four !

Elle était en train d’observer la cuisson du plat à travers la vitre du four quand un grand cri brisa le silence.

« Mamaaaaaaaan, y'a quelqu'un dans le salon !

J’arrive ! »

Elle se précipita dans le salon sans même remarquer qu’elle avait toujours son tablier à la taille. Le jeune homme se tenait là, au milieu du salon. Il était manifestement passé par la cheminée.

« Regulus ! Je suis contente de te revoir ! Tu as fait bon voyage ? »

Dora le regardait d’un air à la fois curieux et méfiant.

« Je vois que tu as déjà fait connaissance avec ma fille ! Elle s’appelle Nymphadora. Dora, voilà Regulus ! C’est une vieille connaissance à moi. Il va manger avec nous ce soir ! »

Andromeda remarqua le balai de sa fille qui trainait par terre. Il n’était pas très difficile de s’imaginer comment il s’était retrouvé là ! Décidant de ne pas le relever pour l’instant, elle nota néanmoins dans un coin de sa tête que l’étagère ou elle l’avait rangé la dernière fois n’étais pas hors d’atteinte de la petite.

« Je t’en prie, installe toi ! Je viens juste de mettre le plat au four. Je te sers quelque chose en attendant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Lun 16 Juil - 11:54

Bien qu'il eu signalé sa présence en appelant sa cousine, ce ne fut pas elle qui arriva la première. Ce fut plutôt une mini-tornade qui déboula sur son balai, un petit bout de choux de même pas quatre ans qu'il identifia comme étant la fille de sa cousine. Il n'eut même pas le temps de faire un geste ou de dire un mot que la petite faisait demi-tour et, naturellement, perdit l'équilibre. Il voulut se précipiter pour la rattraper mais elle devait avoir l'habitude, elle se remit debout sans plus de problèmes. Rassuré, il s’arrêta, elle l'observait, curieuse, puis soudain l’inquiétude remplaça la curiosité dans ses grands yeux d'enfant. « Forcement » se dit Regulus, il n'était rien d'autre qu'un inconnu chez elle à ses yeux.

Elle était adorable en tout cas, une petite bouille d'ange, des cheveux châtain et frisottés, une bouche un peu boudeuse, des yeux curieux qui l'observait, trop mignonne. Et bien élevée en plus, malgré sa curiosité nettement visible, elle commença par lui dire bonjour. Sa façon de l’appeler « monsieur » le fit sourire, puis rire quand elle le répéta.

-Bonjour, je suis Regulus, le cousin de ta maman. Dit-il en s'approchant d'elle et se mettant à sa hauteur pendant qu'elle appelait sa mère.

La voix de la petite devait porter bien plus que la sienne vu que, cette fois, Andromeda entra dans la pièce. Regulus se releva et adressa un grand sourire à sa cousine. Combien d'années depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu ? Oh, au moins cinq ans, cela devait remonter à avant son mariage avec Ted Tonks. Andromeda avait mûrit, ce n'était plus la jeune fille révoltée qui avait quitté la famille en claquant la porte bien malgré elle. Elle était devenue une jeune femme visiblement bien plus calme. Sans doute qu'une bonne partie de cette énergie était à présent en cette fillette manifestement très active.

-Salut Andromeda ! Très bon oui, un peu mouvementé, le réseau de cheminée, on ne le changera pas.

Elle le présenta à sa fille, cela allait sans doute l’apaiser un peu, au moins, il n'était pas un intrus.

-Nymphadora ? C'est un prénom adorable, aussi mignon qu'elle ! Répondit-il en souriant.

C'était bien le genre de sa cousine d'aller dénicher un prénom pareil pour sa fille, un prénom très joli mais nul doute que la fillette aurait sans doute de quoi râler une fois plus grande, ce n'était peut-être pas le prénom le plus simple à porter. Pourtant il lui allait à la perfection, étrangement. Il sentait un coté énergique et original qui faisait qu'un prénom plus classique ne lui aurait pas du tout convenu. En tout cas, une délicieuse odeur commençait à arriver depuis la pièce d'où Andromeda était arrivé, la cuisine sans doute. Sa cousine l'invita à s'installer et lui proposa de lui servir quelque chose. Regulus ôta sa cape, d'ailleurs un peu trop couverte de suie à son goût, et alla la poser sur un portemanteau qui portait déjà quelques capes.

-Volontiers, si tu as de la limonade, ce serait parfait. Sinon de l'eau ferait tout aussi bien l'affaire.

Il s'approcha du canapé le plus proche, se doutant que la prochaine étape serait de s’asseoir. Passant à coté de Nymphadora, il se prit les pieds dans son balai qui traînait à présent.

-Mer... Lin ! S’écria-il, s’empêchant à temps de jurer et se rattrapant tant bien que mal sur ses pieds après avoir bien faillit se vautrer au sol. J'ai toujours dit que les balais étaient des armes dangereuses.

Dit le joueur de quidditch. Il y avait longtemps qu'il n'avait plus fait preuve de maladresse, dommage que ça arrive pile le jour où il retrouvait sa cousine et rencontrait sa nièce.

-Hum, dis donc ça sent très bon ce que tu prépares. Dit-il pour se donner une contenance, histoire de faire oublier sa chute.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Mar 17 Juil - 14:05



Sa maman vient d'arriver pendant que Dora dévisage l'inconnu en se demandant qui il est. C'est bizarre, elle a l'impression de l'avoir vu sur quelques photos à la maison – sans en être certaine. Trouvant que sa maman mets du temps à venir, elle manque l'appeler de nouveau pour qu'elle vienne lorsqu'elle débarqua enfin dans la salle. Le regard de la petite fille fait la navette entre les deux adultes, écoutant les conversations. Elle tique sur le prénom... Une légère grimace vient s'afficher sur son visage juvénile tandis qu'elle fait semblant de se pencher – derrière le dos de sa mère – et fait semblant de vomir. Elle n'aime PAS son prénom ! Déjà à son âge, elle a un caractère fort trempé la petite... Elle sait ce qu'elle veut, et ses goûts commencent à s'affiner. Et elle n'aime pas son prénom !

Elle voit sa mère remarquer le balai dans un coin. Oups. Elle est néanmoins rassurée qu'elle ne lui fasse pas de remarques, mais lorsqu'il sera partit il n'y a aucun doute qu'elle lui reprocherait d'avoir été chercher le balai toute seul ! Bah, c'est bien non au contraire qu'elle ait réussit toute seule non ? Cela prouve qu'elle est une grande fille, qu'elle sait faire des choses toute seule maintenant, sans besoin de maman ! Son papa, plus souple, l'aurait félicitée ! Ou peut-être pas... En tous cas, il aurait souri. La petite fille se décale ensuite vers le balai dans l'intention d'aller le chercher... Au cas où que sa mère voudrait le lui confisquer, on ne sait jamais. C'était SON balai ! Elle s'arrête cependant tandis que Regulus la salue en ajoutant que Nymphadora c'est très beau ! Adorable, mignon, blabla... Ses cheveux se mirent à rougir soudainement. Elle déteste qu'on l'appelle Nym-pha-do-ra ! Bon il n'y avait que sa mère qu'elle laissait dire bien sûr et puis son père, généralement il l'appelle Dora. Sauf quand il est fâché contre elle mais ça reste rare.

« Moi j'aime pas mon nom... » ne peut-elle s'empêcher de faire remarquer en croisant les bras sur sa poitrine, très fâchée.

Et puis, ben même s'il est de la même famille et bien il faut le mettre au courant ! Mais de toutes façons, sa maman a dit que c'était une « connaissance ». Dora connaît la différence entre famille et connaissance ! Lui, il n'est donc pas de la même famille... Quoique, c'est bizarre, fait-elle l'observant attentivement un moment. On dirait qu'il a un air de ressemblance avec maman. Dora hausse les épaules. Ce n'est pas important de toutes façons. Le plus important est qu'elle a entendu sa maman parler de « plat qu'elle vient de mettre au four ». Aussitôt dit, Tonks ressent des gargouillement dans l'estomac.

« Oh oui maman, j'ai faim !! » Faire du Quidditch lui a ouvert l'appétit que voulez-vous ! « Moi je veux bien du jus d'orange en attendant. » ajouta t-elle d'une petite voix toute mignonne en regardant sa mère. Elle n'a pas oublié n'est-ce pas ? C'est son jus préféré. C'est son papa qui lui en avait fait boire. C'était plutôt moldu. Chez les sorciers, on a le jus de citrouille. « Avec une paille s'il-te-plaît » reprit-elle en détachant distinctement le dernier mot.

Soudain, elle n'a pas le temps de se rendre compte de ce qui vient de se passer. Elle sursaute et se retourne alors qu'elle entends Regulus passer près d'elle et... Non ? Il s'est pris les pieds dans son balai ?! Enfin, il n'est pas vraiment tombé parce qu'il s'est rattrapé à temps. Mais la cause en est son balai. Dora se précipite alors dessus pour prendre son balai dans les bras, vérifiant qu'il n'est pas cassé. Rassurée, elle soupire de soulagement. Regardant Regulus, elle rigole ensuite de sa maladresse. Tu m'étonnes, pour une fois que ce n'est pas elle qui se prends les pieds dans quelque chose ! Puis, elle s'inquiète quand même si le monsieur Regulus ne s'est pas fait pas mal... Parce qu'elle sait qu'on peut se faire mal en tombant. Elle ne compte plus le nombre de fois qu'elle est tombée et s'est fait mal !

« Pour une fois, ce n'est pas moi !! »
Toute contente, elle les regarde l'un après l'autre tandis que Regulus, voulant faire oubliant sa chute, dit à Andromeda que ce qu'elle prépare en cuisine a l'air de sentir très bon. Mais Nymphadora n'oublie pas. Elle s'approche du monsieur Regulus et comme si elle voulait le consoler, elle tapote le bras du monsieur. «  Moi tu sais j'suis habituée de tomber. Mais on s'y habitue... Je veux aller trop vite, et puis boum... » Elle lâche un petit soupir avant de le regarder très sérieusement. « Pourquoi tu dis que les balais sont des arbres dangereux ? C'est pas dangereux... Moi, quand je suis sur mon balai, je tombe jamais. C'est trop bien de voler ! »

Armes Dora, pas arbres... Que voulez-vous, elle est jeune et a confondu ces deux mots !... Ben oui et puis la confusion s'explique puisque les balais, et bien ils sont fait avec du bois d'arbre. D'accord, la ressemblance s'arrête là...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Jeu 19 Juil - 11:25

Après avoir fait une petite remarque sur le réseau de cheminée, Regulus complimenta le prénom de Nymphadora. Cela fit sourire Andromeda: rares étaient ceux qui appréciaient ce magnifique nom à sa juste valeur. A commencer par la principale interessée, sa fille, qui ajouta avant même que la jeune femme puisse répondre qu' "elle n'aimait pas ce nom".

-"Oh, Dora... C'est un très joli nom tu sais, il te va comme un gant! Regulus a raison..."

Bien loin de la calmer, ces paroles firent au contraire encore rougir les cheveux de la petite...

Bien sûr, ce n'était pas la première fois qu'elle faisait une remarque à propos de son prénom, et cela rendait Andromeda assez triste. C'était elle qui l'avait choisi, contre l'avis de Ted d'ailleurs. Vraiment, elle ne comprenait pas ce que tout le monde lui repprochait, il avait pourtant toutes les qualités pour faire un beau nom (selon l'échelle personnelle d'Andromeda): longueur (au moins 3 syllabes), rareté, harmonie.

-"C'est vrai que Dora n'a jamais..."

Elle fut interrompue par sa fille, qui lui dit qu'elle avait faim.

-"Moi je veux bien du jus d'orange en attendant, ajouta t-elle. Avec une paille s'il te plait."

Regulus avait, lui, demandé de la limonade.

-"Bon, je vous apporte ça tout de suite, lança-t-elle alors à la cantonade. C'est bientôt près, Dora, on va bientôt manger, mais il faut attendre que cuise... Donc, je disais qu'elle n'a jamais aimé son nom et d'ailleurs les voisins non plus. Tu sais, ce sont des moldus et Ted m'a dit que ce genre de prénoms leurs paraissaient "bizarre" et..."

Elle s'interrompit comme elle quittait la salle pour aller chercher ce qu'il fallait dans le frigo. Limonade, jus d'orange - les deux dans des bouteilles moldues, achetées par les bons soins de son mari dans un de ces grand magasins moldus où elle se perdait à tous les coups - et jus de citrouille pour elle - elle n'aimait pas trop les jus moldus, trop acides. Elle ajouta à son verre une lichette de whisky pur feu, de la cannelle et des glaçons - cocktail typiquement sorcier nommé "Sweet Incendio".

Après avoir remplit les trois verres, elle les fit léviter et rentra dans le salon. Elle reprit son monologue.

-"Ted dit qu'en face d'eux il faut juste dire "Dora", ce qui est une sorte de "mensonge par ommision" si j'ose dire. Déjà qu'ils trouvent qu'Andromeda c'est ooooh, ça va?"

Son cousin venait de trébucher, et était presque tombé par terre... Nymphadora se précipita vers le lieu de l'accident pendant que l'autre se retenait de jurer. La petite fille était affairée par terre et il fallu qu'Andromeda se rapproche pour découvrir ce qu'elle fabriquait...

Le balais-jouet. Bien sûr. Elle se retint de rire et ramassa l'objet incriminé, le déplaçant dans un coin de la pièce moins dangereux.

-"Hum, dis donc ça sent très bon ce que tu prépares."

-"Merci! C'est une lasagne, comme promis. Je suppose que tu as plutôt l'habitude de manger des choses faites par des elfes de maison, mais tu vas voir, je me défends."

Elle posa les verres sur la table basse et s'installa sur l'un des fauteuils. Son cousin et sa fille semblaient en train de discuter. Elle décida d'ouvrir un paquet de chips pour l'apéritif, mais comme il n'y avait pas de risques de casse elle utilisa simplement un sortilège d'attraction. Tant pis pour le saladier, ils les mangeraient à même le paquet.

-"C'est servi, hein!"

Elle attendit que son cousin ai prit place pour lui demander des nouvelles.

-"Ca va, la famille? Cis... Narcissa est heureuse avec son mari? Je suis sûre que ma mère doit être ravie de ce nouveau lien avec la famille Malefoy... Et sinon, t'as des nouvelles de Bellatrix? Qu'est-ce qu'elle devient, tout ça..."

La question n'avait rien d'anodin: même si elle ne s'attendait pas à recevoir des réponses à ce sujet, elle souhaitait en savoir un peu plus sur les orientations politiques de ses soeurs. En tant que membre de l'Ordre, l'une des choses qu'elle craignait le plus était d'avoir à se battre contre l'une d'elles, devenue mangemorte. Or, elle savait bien que ses soeurs - que sa famille en général - étaient du genre à avoir des idées pro-voldemort! Bon, addérer aux idées et participer activement, c'était différents, elle le savait bien. Mais quand même...

Elle reposa son cocktail à côté des deux autres verres. Elle était franchement contente d'être là avec son cousin qu'elle n'avait plus vu depuis si longtemps...


Dernière édition par Andromeda Tonks le Dim 23 Sep - 4:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Regulus A.Black

avatar

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Jeu 30 Aoû - 9:28

-Oh, tu sais, Kreattur fait correctement la cuisine mais ça n'a rien de transcendant, enfin c'est toujours meilleurs que ce que je ferais moi-même c'est certain, je ne suis même pas certain de savoir faire cuire des nouilles. Donc je n'ai pas le moindre doute sur la qualité de ta cuisine, ma chère Andromeda.

S'il avait voulu faire oublier sa chute, c'était sans compter sur le regard aiguisé et attentif de la petite Nymphadora. Sa remarque le fit cependant bien rire, elle était mignonne de vouloir le « consoler » ainsi. Encore plus quand il s’avéra qu'elle avait compris « arbre » et non « arme ».

-Armes Dora, j'ai dit arme, pas arbres. Mais je suis parfaitement d'accord avec toi, voler c'est super. Je joue au Quidditch à Poudlard tu sais ?

Il imaginait qu'avec sa passion pour le vol, cette petite devait en savoir long sur ce sport, au pire il serait sans doute un très bon professeur en cas de besoin. Bon, pas sûr que ça convienne à Andromeda qui devant manifestement avoir du fil à retordre, la petite semblait bien dynamique. En fait, elle lui rappelait Sirius quand il était petit. C'était peut-être pour ça, la tendresse qu'il avait aussitôt ressentit pour la fillette. Il but un peu de la limonade que Andromeda lui avait apportée, non sans l'avoir évidement remercier. La boisson était délicieuse, bien fraîche, sucrée et acide à la fois, comme il l'aimait.

Il posa son verre et piocha dans le paquet de chips que sa cousine venait d'ouvrir. Tout cela changeait clairement de ses habitudes mais ça ne lui déplaisait pas, c'était autre chose, ça avait son charme de prendre l’apéritif ainsi, simplement, sans toutes les fioritures habituelles. Il reprit son verre tendit que sa cousine lui demandait quelques nouvelles de la famille.

-Et bien j'ai échangé quelques hiboux avec Narcissa, je passe la voir dans quelques jours. Elle ne semble pas trop se déplaire de sa situation, enfin je suppose qu'elle n'a pas trop le choix. Tout à fait entre nous, je trouve que Lucius ne la mérite absolument pas. Enfin, moi et les Malefoys... c'est pas comme s'ils étaient fiables. Et Bellatrix, faudra que je pense à lui écrire maintenant que tu m'en parles, je n'ai plus de nouvelles depuis cet été il me semble. Quand je pense qu'elle est fiancée à Rodolphus qui a à peine un an de plus que moi, un jour je me retrouverai marié à une fillette à peine entrée à Poudlard si je n'y prends pas garde !

Bella avait 25 ans, elle était fiancée à un garçon de neuf ans son cadet mais ça ne semblait choquer personne. Finalement, Andromeda avait sans doute été la plus maligne des trois sœurs en choisissant elle-même selon ses sentiments. Dommage que ce soit retombé sur un né moldu, d'ailleurs, à ce propos.

-Et de ton côté, ça va bien avec ton mari ? Il gentil avec toi au moins ! Avec sa famille, ça se passe mieux qu'avec la nôtre ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Jeu 13 Sep - 0:11




Lorsque sa mère lui dit que son nom lui allait comme un gant et qu'il était très joli de surcroit,  Nymphadora secoua frénétiquement la tête. Non ils n'avaient pas raison et Nymphadora c'était moche ! La petite fille tira la langue à sa mère mais ne put en rajouter comme Regulus lui répondait qu'il n'avait pas parlé d' « arbres » mais d' « armes ». La petite fille fronça les sourcils et se concentra sur ce qu'il disait. Avec ce petit air qu'elle prenait toujours lorsqu'on lui disait quelque chose qu'elle voulait retenir. Surtout qu'il venait de lui dire qu'il faisait du Quidditch à l'école. Ces simples mots accaparèrent sa pensée et elle ne put plus que penser à cela.

« Whooaa ! Depuis longtemps ?! Tu sais que mon cousin en fait aussi ?!... Non bien sûr, tu peux pas savoir... Enfin je te le dis ! … Ah bah si, puisque tu as dit que t'étais le cousin à maman ! … Ah mais ça veut dire que t'es aussi le mien !!... » De ce ton enjoué comme si elle venait de faire la plus merveilleuse découverte au monde. Puis, elle reprit la discussion sur son cousin, Sirius, car cela semblait vraiment lui tenir à cœur. « Tu le connais ?!  Il s'appelle Sirius, je l'adore ! Il est trop drôle, il a même une moto ! » C'est logique : tous les gens qui avaient une moto pour elle étaient amusants ! Et puis il la faisait tout le temps rire. Sur ce, elle continua encore quelques temps à énumérer nombre des qualités de Sirius ou des choses qu'il lui apportait chaque fois qu'elle l'avait vu. Elle parlait toujours avec emphase de toutes ces choses qu'elle aimait ou qui l'intéressait.

Mais bien vite, elle s'ennuya tandis que Regulus se mettait à converser avec Andromeda sur leur famille. Une certaine correspondance avec Narcissa et des histoires de mariages. Que des choses ennuyantes donc pour Tonks ! Surtout à cet âge-là. Elle laissa ses pensées s'évader et sautant sur le sofa, elle s'y assit en ramenant ses jambes contre sa poitrine tout en les entourant de ses bras. Elle écouta un moment sa mère et Regulus parler. La lassitude la prit bien vite ; elle était incapable de rester à ne rien faire pendant plus de cinq minutes. Elle soupira bruyamment et balança ses pieds tout en fixant Regulus depuis plusieurs minutes, lui trouvant décidément bien des ressemblances physiques avec Sirius. Elle l'aimait déjà bien ! Même s'il avait l'air bien plus sérieux que Sirius, pff...

Elle revint dans la discussion brusquement lorsqu'elle entendit Regulus parler de son papa et de sa famille. Aussitôt, incapable de se retenir plus longtemps de s'exprimer surtout des personnes qu'elle estimait tant, elle se sentit évidemment obligée de faire part de sa joie. « Papy et mamie sont géniaux !! Grand-papa vient toujours jouer avec moi et souvent papa vient aussi avec nous. Il m'a construit une cabane dans un arbre ! Je peux voir touuuuuuut le jardin de haut et même au-delà ! Il m'a acheté un tlé... Tlé... » Elle s'interrompit quelques secondes, se concentrant fort pour se souvenir du mot que papy lui avait dit.  « Un... Un télésocope.... Un téléscope ! Quand on regarde dedans on peut voir très loin ! On peut même voir les étoiles!  Tu sais j'ai même vu une étoile filante. Papy m'a dit qu'il fallait faire un vœu quand on voyait une étoile filante, alors j'en ai fait un, mais faut pas répéter le vœu, à personne, sinon ça se réalisera jamais et moi je veux que ça se réalise donc j'ai dit à personne le vœu que j'ai confié à l'étoile ! J'espère qu'elle m'a entendue... » Nymphadora adorait les étoiles, le ciel et son immensité. Elle ne pouvait s'empêcher de se poser pleins de questions, comme par exemple ce qui se trouvait au-delà du ciel et si on pouvait y aller...

Après sa longue tirade, elle reprit enfin sa respiration. Ouf... La petite fille sauta du canapé pour aller attraper quelques chips dans l'assiette. Elle retourna ensuite s'asseoir mais cette fois se dirigea vers le fauteuil où était sa mère et entreprit de grimper sur ses genoux.




Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   
Sam 29 Sep - 22:28

Après avoir un peu parlé avec Nymphadora (Androeda ne suivit absolument pas la conversation entre sa fille et son cousin), Regulus répondit à sa question.
Les nouvelles qu'il lui racontait n'étaient pas si mauvaises, semblait-il: elle savait déjà que sa petite soeur s'était mariée avec Lucius Malefoy, ce qui ne lui semblait pas si contre nature car ses soeurs - et elle aussi, il fallait bien l'avouer - avaient plutôt apprécié ce garçon dans leur jeunesse. Beau, intelligent, bien né, résumait souvent Bellatrix. Comme elle connaissait très peu Rodolphus Lestrange, elle ne savait pas trop que penser de ses fiancailles avec sa grande soeur. Si ce n'est qu'il était bien trop jeune! C'en était effrayant. Andromeda s'imagina un instant fiancée au garçon en face d'elle... Et dire que la différence d'âge entre Bellatrix et Rodulphus était encore plus grande que celle-ci! 9 ans de différence. La pauvre, tout de même... Et puis, après tout, peu importe, songea-t-elle hypocritement. Elle a la vie qu'elle a choisie.

Mais assez d'humeurs moroses et de visages soucieux! Son naturel positif reprit le dessus. Elle rigola à la blague de son cousin et ne trouva rien de mieux à dire qu'un fervent:

-"Ce système de famille marche sur la tête. Enfin, je veux dire, on est plus au moyen âge! C'est flippant!"

Elle s'en voulu immédiatement. Oubliait-elle donc à qui elle parlait? Avait-elle choqué son hôte? Elle ne voulait certainement pas causer de conflits entre elle et son cousin, qui avait si gentiment repris contact avec elle de son propre chef. Certes, il semblait de toute façon très ouvert pour un Black "non rénégat". Mais tout de même, ce n'était pas une raison pour cracher sur les valeurs familiales devant lui! Elle tenta un léger sourire d'excuse, quand il recommença à parler.

Il lui demanda si elle était heureuse avec Ted et s'il la traitait bien. Sa question était un peu mal posée, certains auraient pu la trouver un peu méprisante envers son mari, mais Andromeda n'y préta pas attention. Comparé aux réaction de sa famille, elle n'avait pas à se plaindre. Elle répondit donc à son cousin:

-"Ah, Reg, tu n'as pas idée! Ted et moi nous entendons vraiment super bien, c'est... il est vraiment l'homme qu'il me fallait. Il a vraiment une chouette famille. Ses parents connnaissent la magie, leur fils ayant été à Poudlard... Il n'empèche qu'ils me trouvent un peu bizarre parfois. Je m'y connais tellement peu en mode de vie moldu, je ne cesse de commettre de impairs chez eux, mais au final tout ça est assez drôle. Ils m'ont notament fait découvrir quelque chose d'incroyable, la musique moldue: car vois-tu les moldus sont..."

Mais elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase, car sa fille avait déjà commençé à parler.

Avec ses mimiques adorables et son exubérance folle de petite fille de 5 ans, Nymphadora décrivit à quel point ses grands-parents étaient géniaux. Cela fit sourire Andromeda de voir à quel point sa fille aimait la famille de son père... Bien sûr, la petite lui avait déjà raconté de nombreuses fois ses aventures exceptionnelles chez eux, avec la cabane dans le jardin, le téléscope, les balades, et bien d'autres. Mais c'était la première fois qu'elle en parlait devant quelqu'un d'inconnu.

Andromeda laissa parler sa fille jusqu'au bout en guettant un éventuel changement de sa couleur de cheveux ou une autre transformation. Nymphadora ne métrisait pas encore son don, qui avait tendance à se manifester en fonction de l'humeur de l'enfant; or là, elle avait l'air toute excitée et heureuse... Bien sûr, il fallait avouer que la filette était excitée et heureuse presque 24 heures sur 24; maiis quand même, sa mère aurait bien vu ses cheveux tourner au rose.

-"Tu vois, Dora aime beaucoup aller chez eux. Mais moi je n'y vais pas aussi souvent qu'elle! La plupart du temps elle va leur rendre visite uniquement accompagnée de Ted. Ce n'est pas que je ne les aimes pas, car vraiment se sont des gens très bien! Mais je suis inapable de ne pas faire de bétises en leur présence. Si seulement mes parents m'avaient laisée prendre étude des moldus à Poudlard, je serais déjà mieux préparée, ajouta-t-elle en riant. Je ne sais pas si tu suis cette option, mais je te jure que dans certains cas elle peut s'avérer utile!"

Elle reporta son attention sur sa fille, qui était justement en train du lui monter sur les genoux. Pas de la manière la plus douce qui soit d'ailleurs. A vrai dire, la façon dont elle s'agrippait et se hissait sur sa mère était même assez sauvage. Pour mettre fin à cette torture, Andromeda attrapa Dora et la tira avec difficulté jusqu'à ses genoux. Mine de rien, la petite pesait déjà son poids et le jeune femme n'avait pas beaucoup de force... Une fois qu'elle fut sur ses genoux, Andromeda recommença à parler.

-"Et à Poudlard, comment ça va? Toujours d'aussi bons résultats?"

En fait, en demandant ça, Andromeda n'avait absolument aucune idée des résultats qu'avait pu avoir son cousin dans le passé. Elle trouvait, tout simplement, que Regulus avait une tête et une personnalité à avoir de bons résultats à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mini-fugue et retrouvailles [chez Andromeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles chez les Insus.
» Des gobz en projet chez Skulls Mini
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» visite chez le gynéco
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Autres lieux :: Résidences-