AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] _
MessageSujet: Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena]   
Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] Icon_minitimeVen 22 Fév - 3:46

*Ecrire un hibou ? Non, elle serait capable de ne pas lire la lettre… ou de refuser. C’est tellement plus facile de refuser par écrit plutôt que si elle était en face de moi!*

Potter se creusait un petit peu la tête dans la grande salle, ce mercredi 5 janvier, pour inviter Meena à l’anniversaire de Sirius. Son meilleur ami lui avait raconté une petite histoire, entre lui et Meena. Il paraît qu’elle était la fille avec qui Sirius avait proposé de sortir boire un verre, il y a de cela quelques années, et qu’elle avait refusé. Quel terrible choc pour l’apprenti séducteur qu’il était d’entendre un non ! Mais l’expérience de l'un et les hormones de l'autre sont passées par là… Il l’a recroisé, et elle était prête à tout accepter ou presque pour rester à côté de lui. La description qu’il en faisait ne laissait planer aucun doute dans l’esprit de James. Vous connaissez beaucoup de serdaigle aux long cheveux blonds, toute mignonne et rougissante, en bégayant à chaque phrase ? Non, non, pas Crystal, ce n’était pas le genre à bégayer et à rougir. Quoique… ça pourrait être amusant de mettre quelques couleurs sur la figure de porcelaine de la préfète…

Potter pensait cela parce qu’il vit également miss reine des glaces, aussi à l’écart que miss timide, mais pas pour les mêmes raisons. Un jour, il faudrait qu’il aille l’embêter un peu, celle-là.

Mais pour l’heure, il fallait s’occuper de Meena. Son directeur a été assassiné il y a deux semaines, la rentrée a eu lieu sans que la situation se soit améliorée, ne serait-ce qu’un tout petit peu… Ça doit être le branle-bas de combat dans sa tête de Meena-Bleue ! Les autres, encore, peuvent se tourner vers leur prochain pour trouver du réconfort. Meena, non. Crystal non plus d’ailleurs…


*Cornedrue, en bon chevalier servant, tu ne peux pas laisser les choses comme ça !*


Il s’occuperait de Crystal plus tard, pour l’instant il s’agissait d’embêter Meena ! Elle se trouve solitaire ? James va rompre cette solitude en deux temps, trois mouvements, et de façon spectaculaire ! Il se leva et s’approcha de la table des serdaigles. Placé derrière elle, il mit ses mains sur les yeux de Meena en déclamant un : « Coucou, qui c’est ? Un indice : il est mal coiffé. Un autre : il est enquiquinant au possible. Un troisième : il doit te parler seul à seul. Il s’agit de.. ? » Il attendit la réponse de Meena pour enlever ses mains, avec un large sourire, fredonnant « Tadam ! »

Sans manières, il posa son auguste derrière sur la table des serdaigles et se mit face à elle.
« Hors de question que je te laisse manger sans que tu acceptes de venir parler avec moi. Pas longtemps, simplement quelques minutes et je te laisse tranquille. Je te préviens, si tu refuses, je peux être très chiant. Surtout que…» il baissa la voix pour que la serdaigle seule puisse l’entendre « … c’est pour te parler de Sirius. »

La serdaigle avait-elle beaucoup le choix ? Surtout qu’après avoir attendu sa réponse, il la prit par la main et l’emmena en se tournant vers les autres serdaigles.

« Ne vous inquiétez pas, je vais vous la rendre intacte, votre précieuse Meena ! »

Il doutait que les camarades de la bleue-et-bronze la trouvent si précieuse, mais il tenait à montrer que petit un, elle était une de ses amies, et petit deux, lui la trouvait importante, pour dire une telle chose. Et si le grand James Potter trouve Meena-Bleue si spéciale, c’est peut-être que c’est vrai, non ?

Content des rumeurs qui bruissaient derrière eux, Potter l’emmena… dans les toilettes pour filles !

« Excusez-moi, mais dehors, mesdemoiselles, on n’en a pas pour longtemps. Et non, il n’y a rien de cochon. » déclara-t-il aux petites de deuxième années qui traînaient dans ces toilettes. Après leur départ, il referma à clef. Enfermé, seul avec une jolie fille, dans des toilettes ? En d’autres temps, il aurait été très émoustillé, mais ce n’était pas le cas actuellement. Il ne s'enfermait pas avec elle pour la draguer, mais pour la convaincre !

« Excuse-moi, mais c’est le seul endroit où je suis à peu près sûr que mon Sirius adoré ne va pas aller. Le temps que les filles s’aperçoivent que leurs toilettes sont fermées, qu’elles avertissent le concierge, qu’il réussisse à ouvrir et ne me colle, nous avons à peu près… cinq minutes. Je serai donc bref. Ma très chère Meena, l’anniversaire de Sirius tombe dans cinq jours, le 10. Tu ne le savais pas, je te le dis. On organise une fête. Veux-tu être des nôtres ? »

Il sourit en se rapprochant d’elle.

« Remus a envie de te revoir. Cela ferait très plaisir à Sirius également que tu sois présente. Et à moi aussi, pour couronner le tout. Alors ? »

____________________________
Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] _
MessageSujet: Re: Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena]   
Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] Icon_minitimeSam 23 Fév - 1:14

C'était déjà l'heure du déjeuner. Meena fut donc contrainte de lever le nez du livre qu'elle était en train de dévorer. Les Serdaigles se rassemblaient autour des préfets, tous prêts à aller se remplir l'estomac au sein de la grande salle. L'ambiance qui régnait dans le cocon bleu-et-bronze était pour le moins tendue ces derniers temps, suite aux fâcheux évènements de fin d'année. Les préfets ne toléraient plus aucun retard et les bavardages étaient durement réprimandés pendant l'appel.
La jolie blonde rangea son livre dans son sac et se mit en file indienne, prête, elle aussi, à descendre les interminables marches du château.

Arrivés dans la grande salle, les Serdaigles se dispersèrent le long de la table qui leur était réservée et Meena, bien sûr, tâcha de se mettre bien à l'écart de ses camarades. Elle aperçu Crystal un peu plus loin qui elle aussi s'était mise à l'écart. Mais Meena n'avait nullement l'intention de passer le déjeuner en compagnie de qui que ce soit, son livre suffirait amplement. Elle ne tarda d'ailleurs pas à le sortir de son sac puis à l'ouvrir à la page où elle s'était arrêtée précédemment.

Se nourrissant de la main droite et tournant les pages de la main gauche, la jeune fille manqua de s'étouffer avec le morceau de pain qu'elle mastiquait, quand deux mains se posèrent sur ses yeux. Son coeur fit un bond hors de sa poitrine et elle avala presque de travers. Au même moment, une voix masculine et familière s'amusait à lui faire une devinette sur son identité : pas de doute, James se tenait derrière elle.

Après avoir difficilement avalé son morceau de pain, la petite blonde articula d'un ton amusé :

"James..."

Le garçon mal coiffé s'assit ensuite en face d'elle, sous l'oeil intrigué des autres Serdaigles. Meena, qui avait du mal à cacher son contentement, attrapa son verre d'eau et en bu de petites gorgées, tout en écoutant son nouvel ami avec attention.

Sirius. Il voulait lui parler de Sirius.

En un éclair, ses joues virèrent au rouge. James et Sirius étaient en effet d'excellents amis. Si le garçon avait pris la peine de venir tenter de l'étouffer jusqu'à sa table pour lui parler du beau Sirius, cela ne faisait aucun doute dans l'esprit de la jeune fille, ce dernier avait dû lui parler d'elle.

De la joie mêlée à de l'excitation se mirent à bouillonner au sein de son ventre. Sans hésiter et avec ferveur, elle répondit avec un joli sourire :

"D'accord, je t'écoute !"

Le Gryffondor se leva pour attraper la main de Meena, qui n'eut le temps de ranger son livre, et l'entraîna d'un pas décidé vers la sortie de la salle. Il se retourna vers les Serdaigles et, sous l'oeil ahuri de la sixième année, leur promit qu'il la leur rendrait intacte. Elle leva alors le regard vers lui, un sourire ébahit sur les lèvres, et fut entraînée avec force jusqu'à l'intérieur des toilettes des filles où se trouvait un groupe de deuxième années qu'il ne tarda pas à mettre dehors. Il ferma ensuite la porte avec précaution.

Que se passait-il ? Voilà qu'elle se retrouvait nez-à-nez avec un Gryffondor, enfermée dans les toilettes des filles ! En temps normal, elle aurait été extrêmement mal à l'aise, mais pour cette fois, c'est de l'amusement qui l'envahissait. Un sourire éclatant sur les lèvres, elle attendit que James reprenne la parole pour ne serait-ce qu'expliquer le choix d'un tel endroit pour lui parler, ce qu'il ne manqua pas de faire, toujours sous le rasoir de l'humour.

Sans s'en rendre compte, il plaça également un nombre incommensurable d'étoiles dans les yeux de Meena. Il venait de s'enfermer avec elle dans les toilettes pour lui proposer de venir à la fête d'anniversaire organisée pour Sirius ! Des ailes, il venait de lui offrir des ailes ! C'était bien la première fois qu'on l'invitait quelque part et l'idée d'assister à une soirée avec James ne la rebutait pas, d'autant plus qu'il venait d'ajouter que Remus avait envie de la revoir, sentiment qu'elle partageait n'ayant pas eu le temps de faire plus amplement sa connaissance, et que Sirius en personne souhaitait qu'elle soit présente.

Comment James avait-il pu imaginer une seule seconde qu'elle refuse ? Ne savait-il pas le point auquel elle était seule ? Sans hésiter et avec un immense sourire, elle se jeta dans ses bras, incapable de contrôler ses émotions.

"Bien sûr que je viendrai ! Je suis tellement contente que tu aies pensé à moi !"

Puis, soudain, les ailes s'effacèrent et les étoiles s'envolèrent ailleurs. La jeune fille retira ses bras du cou de James et s'éclaircit la gorge, gênée. Il ne fallait pas qu'il se doute de son attirance pour Sirius !

Pendant des années, elle avait été comme prisonnière des filets de l'isolement et de la timidité et voilà qu'aujourd'hui, sans effort aucun, elle s'était retrouvée dans les bras d'un garçon de son âge qu'elle considérait sincèrement comme un ami.
L'adrénaline étant toujours localisée dans son ventre, mais la timidité ayant refait surface, elle se rapprocha lentement de la porte, qu'elle déverrouilla, avant de se retourner pour regarder son ami et lui glisser un doux "Merci, James."
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] _
MessageSujet: Re: Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena]   
Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] Icon_minitimeMer 27 Fév - 0:00

James Potter avait-il prémédité d’emmener une jolie fille dans les toilettes pour filles ? Oui… et non. Pour un garçon, le fantasme ultime ne serait pas les toilettes, mais plutôt le dortoir… à la rigueur les vestiaires, mais ça ne courait pas les couloirs ! Potter avait besoin d’un endroit fermé, tranquille, le lieu lui est venu presque naturellement.

Au fur et à mesure qu’il parlait, le garçon vit le visage de Meena s’illuminer de plus en plus. Il ne fut pas surpris, donc, de la voir se jeter dans ses bras en acceptant. Il ne fallait pas voir le mal partout, Potter ne fit pas de gestes déplacés et ses mains ne se baladèrent pas non plus. A vrai dire, il n’y pensait (presque) pas. La joie de la serdaigle suffisait à le combler.

« Mais bien sûr que je pense à toi, grosse idiote. » lui rétorqua-t-il pendant qu’elle était toujours dans ses bras. « Ce n’est pas parce que tu m’as grillé au cent mètres et que tu m’as bombardé ensuite que je t’ai exclu de mon petit cerveau. »

Potter faisait référence à leur première rencontre et leur course un peu fofolle dehors. Potter s’était amusé à distancer la fille, à courir en arrière, à faire son intéressant, pour faire rire la jeune fille, à tel point qu’il était tombé et que la serdaigle put le dépasser et gagner la course. Reconnaissant sa défaite, il avait réclamé une revanche en attaque de boules de neige, qu’il perdit aussi… Cela s’était terminé par une boisson chaude dans la Grande Salle pour réchauffer un peu leurs mains transies, pendant que leurs vêtements gouttaient encore sur le sol et qu’ils haletaient, fatigués. A ceux qui lui demandaient ce qui avait pu le mettre dans cet état, le gryffondor répondit simplement qu’il s’était amusé avec quelqu’un de sympa.

La timide, réservée Meena et le populaire, ainsi que sans-gêne, Potter formaient un duo très inattendu mais finalement ils s’étaient entendus assez vite et James était capable de rendre très naturel ce qui paraîtrait, chez d’autres, familier et inconvenant. D’où la situation présente.

La jeune fille se détacha des bras du garçon et s’éclaircit la gorge. Gênée ? Très probablement.

« On t’attendra à dix-neuf heures. N’oublie pas ! » Compléta le rouge-et-or avant que Meena ne déverrouille la porte.

Meena se retourna vers lui et le remercia d’un ton très doux. C’était mignon, mais sérieux. Le remerciement prenait une autre dimension, le garçon comprenait qu’elle ne parlait pas que de l’invitation. Elle le remerciait de l’avoir remarqué, de lui avoir offert son amitié, à elle que la timidité emprisonnait et qui était au mieux ignorée, au pire méprisée par un très grand nombre de camarades. Et il en avait fait partie, d’ailleurs.

« De rien. » lui répondit James sur le même ton, quittant le ton badin qu’il prenait d’habitude. Son sourire était plus petit, il était plu sérieux, comme si un autre James Potter montrait le bout de son nez, quelqu’un de conscient de ses actes, de réfléchi. L’adulte commençait à transparaître chez celui que tout le monde s’accordait à traiter d’immature.

Etant très tactile, le garçon s’approcha de la jeune fille et la serra brièvement dans ses bras, comme il avait l’habitude de faire avec ses amis qu’il voulait consoler, ou pour mieux montrer son attachement.

« N’oublie pas que je serai là tant que tu auras besoin de moi. »
La porte s’ouvrit et des filles s’arrêtèrent sur le pas de la porte. Potter se détacha bien vite de la bleue-et-bronze, mais toujours avec un insolent sourire.

« Vous tombez bien, mesdames, on avait juste fini de se dire qu’on était copains. Je vous laisse votre territoire maintenant !»

Les filles qui faisaient la queue étaient plus fâchées qu’amusées du garçon qui avait squatté leurs toilettes. Si certaines croyaient le garçon, sachant que s’il avait eu une aventure avec la fille, il l’aurait immédiatement clamé sur les toits sans honte, d’autres ne le croyaient pas du tout et s’imaginaient qu’il s’était servi des toilettes pour faire sa petite affaire avec la bleue-et-bronze. Sortant des toilettes les mains en l’air, comme s’il était un voleur pris sur le fait, l garçon eut la joie de voir débouler Rusard et son affreux chat, accompagnés des Deuxièmes Années qu’il avait viré.

« Monsieur Rusard ! Quatre minutes trente, vous n’êtes pas loin de battre votre record. »

« POTTER ! Cette fois, je vais vous régler votre compte, pour atteinte aux bonnes mœurs, espèce de dégoûtant ! »

« Faites, mon ami, faites. » rétorqua l’insolent garçon avec un sourire à baffer.

Le concierge attrapa le gryffondor par le col et l’entraîna vers son bureau tandis que les filles entourèrent Meena, certaines, les plus inquiètes, pour vérifier que le garçon ne l’avait pas violenté, d’autres, plus observatrices, pour lui demander ce qui s’était passé, et les dernières, plus dévergondées, pour savoir comment c’était et s’il était bien charpenté… La bleue-et-bronze devenait un pôle d’attraction, et des filles se demandaient même de qui il s’agissait, car elles ne l’avaient jamais remarqué auparavant. L’anonymat de Meena Virtanen était (provisoirement ?) brisé.

____________________________
Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] _
MessageSujet: Re: Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena]   
Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rompre la solitude et les idées noires avec fracas [PV Meena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Avec Yoru [Hentaï] !!
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces :: Les toilettes-