AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] _
MessageSujet: Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]   
Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] Icon_minitimeDim 20 Oct - 8:12

La journée de cours s'était achevée sur une note mitigée, j'avais – une fois de plus – fait un truc bien loin de ce qu Mcgonagall attendait de moi. En effet, il fallait transformer un tabouret en animal. J'avais dans l'idée un chiot un peu foufou, comme je l'étais encore il y a peu de temps, au lieu de cela... j'avais obtenu un tabouret avec une grosse envie de mordre et un sérieux besoin d'un petit passage sous une tondeuse ou une potion anti-repousse de poils. Quinze points en moins pour ma maison pour avoir refusé de retransformer l'objet en ce qu'il était au départ.

Enfin... pour être tout à fait honnête, je n'avais pas réussi. Plus je tentais de le faire, plus le tabouloup grossissait jusqu'à ce que ce soit infernal et potentiellement dangereux. Enfin, le résultat restait le même et je retournais en maugréant vers ma salle commune quand je voyais Alecia parler avec Sirius. Oh... ça ne devrait pas être un problème en soit mais... il restait un ami de Potter et vous savez tous que ces derniers temps, je faisais une allergie chronique à tout ce qui était proche de ce dernier. Comme la conversation semblait se terminer, je ne tardais pas à tirer notre petite blonde Pouffy à ma suite, par le bras et sans m'occuper de savoir si elle voulait venir ou non. Cela fait, j'entrais dans une salle et fermais la porte derrière nous.

« T'as plus l'air de bouder Blondie. Ça discute bien avec Black.  Tu veux bien arrêter de me faire du boudin aussi ? J'ai l'impression que tu as du mal à me parler depuis que je suis passé par la case hôpital. »

Bon ok, parler à un type qui vient de perdre ses parents c'est délicat. Parce qu'on se sent très bête en posant la simple question : « ça va ? » alors que l'on sait que non, l'autre ne vas pas bien. J'étais aussi très aimable depuis mon retour, j'agressais tout le monde, j'envoyais paître mes amis, j'avais même faillit frapper Abi lors de l'entraînement de Quidditch par « accident » après un énervement parce que je trouvais qu'il me ménageait beaucoup trop. J'avais été à deux doigts de le frapper avant de quitter le terrain en lui hurlant de me fiche la paix.

« Juste pour savoir, que te voulais Black ? Il tentait de te montrer par tout les moyens que saint Potter était blanc comme neige dans cette affaire ? Que ce n'était qu'un coup monté par le vilain Maewan, parce que tout le monde le sait, j'adore mettre mes amis dans la bouse de hiboux. Je ne pense qu'à moi, moi et encore moi sans me soucier de mes amis ou de ma famille avant qu'ils ne soient morts. »

J'avais prévu d'être calme au départ, juste savoir ce que voulais Sirius. Ce n'était pas encore gagné, le psychomage allait avoir du boulot avant de faire passer ce côté de ma personne.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

Alecia L. Lukeither

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] _
MessageSujet: Re: Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]   
Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] Icon_minitimeDim 20 Oct - 9:13



Maewan, viens-là qu'on se parle !


Dans l'ensemble j'avais plutôt passé une bonne journée. Les cours n'étaient pas des plus dérangeant ni des plus difficiles et je les avaient pour la plupart passés avec Sirius, quoi de mieux donc pour être de bonne humeur du matin jusqu'en fin d'après-midi. Il était d'ailleurs adorable, il avait promis dans sa dernière lettre de rester un peu avec moi au prochain cours que l'on passerait ensemble et il avait tenu sa promesse. Sauf qu'à force de toujours traîner avec lui ces temps-ci, j'avais été grillée par Christopher, mais en même temps, je ne pouvais m'en empêcher. Après tout on se prive rarement de choses qui nous font du bien. Bref, à la sortie du cours, je prenais le temps de discuter un peu plus avec lui de tout et de rien avant que son devoir de Maraudeur ne refasse surface. Je savais très bien que Peter voyait d'un mauvais œil le fait que je me rapprocher de plus en plus de son idole attitrée, quant à Remus, je ne saurais le dire, le froid ne s'était toujours pas tellement dissipé et ne le serait certainement que lorsque James reviendrait, accompagné de son éternelle bonne humeur. C'est ce qui manquait à nos vies ; la présence de cet idiot de Potter qu'on adorait tous. Une fois Sirius parti et mon sourire quelque peu dissipé, je n'eus pas le temps de faire volte-face que déjà quelqu'un agrippait mon bras pour me traîner le long du couloir. Sur le moment j'avais cru à une mauvaise blague d'un vert et argent et avais même sorti ma baguette jusqu'à me rendre compte que c'était Maewan. Le bougre me tenait si fermement le bras que j'avais l'impression d'être un sac de patates qu'il traînait derrière soi. « Mais enfin... Maewan ! » vociférai-je comme pour lui demander de me lâcher le bras. Il m'emmena sans me demander mon avis dans une salle vide dont il ferma la porte à double-tour. Ma première réaction fut de rougir violemment, la seconde de réaliser qu'il n'avait pas l'air ravi du tout. Ne perdant pas contenance je le dévisageai et me massai le bras en soutenant son regard. Qu'est-ce qu'il me voulait donc ? La question aurait été longue de raisonnement si elle n'avait pas été posée aussi vite. Je haussai un sourcil. Je n'avais pas conscience de le bouder ou de ne plus vouloir lui adresser la parole, c'était devenu tellement naturel avec tout le monde que je ne me souciais plus vraiment de faire des exceptions à une personne près. En plus de ça j'avais l'impression qu'il me reprochais sévèrement de discuter avec Sirius. C'était bien normal venant de lui, mais j'étais assez grande pour trier mes fréquentations. Je m'apprêtai à lui répondre que j'étais désolée de ne pas tellement lui avoir adressé la parole ces derniers temps, mais il ne m'en laissa pas vraiment le temps.

Et en effet, c'étaient bien des reproches. Je serrai les dents sur son petit discours. S'il y avait bien une chose en ce moment qui pouvait me mettre sacrément en rogne, c'était d'insinuer tout et n'importe quoi sur Sirius ou de faire un nouvel étalage sur la façon dont James pouvait être un sale assassin ou encore un comploteur. Je serrai les poings et le laisser déblatérer toute sa rage puisqu'apparemment il avait besoin de se défouler un peu. Sauf que pour ça il y avait le Quidditch, ou encore il pouvait retourner en coller une à Lestrange ou à Velrose si ça lui chantait. Mais alors commencer à me prendre pour cible, j'avais beau être gentille et discrète ces temps-ci, ça allait se payer. Je me dressai d'un bond pour m'approcher de lui. Et je lui mis certainement la plus grande gifle qu'il ait jamais reçue. Voilà qui ferait passer un premier stade de colère et s'il voulait riposter, je lui faisais comprendre que moi aussi j'avais une baguette et que je savais m'en servir. A défaut de ne pas avoir de Patronus, un Stupéfix envoyé dans ses dents le calmerait pour deux bonnes heures. « Tu vas arrêter tes conneries et te ressaisir oui ?! Ou tu as besoin que je t'en colle une deuxième pour te remettre les idées en place espèce de crétin ! » Je levai les yeux au ciel et marmonnai entre mes dents un instant. « Sirius s'assure que je vais bien et il me remonte le moral, si je reste avec lui c'est mon problème, pas le tien ! Et personne n'a eu besoin de me laver le cerveau pour que je comprenne que James n'est pas celui qui t'a agressé ! Bon sang, ce n'est quand même pas à Ste Mangouste qu'ils t'ont soigné ? Pour y  être allée, j'ai souvenir qu'ils étaient quand même un peu mieux qualifiés pour remettre les gens sur pied ! » Je levais le menton et me tenais droite comme pour prendre de l'ampleur. « Ouais, tu te rappelles ? La nana qui a failli se faire violer et croquer par un loup-garou qui aujourd'hui encore veut sa peau ! La nana qui a des parents tellement cons qui, dès qu'ils ont su qu'ils allaient avoir un gosse l'ont jetée sur le bord de la route ! La nana qui s'est faîte jeter par cet abruti de Lupin, tu te souviens ?! » Je soupirai, essayai de reprendre mon calme. « Tu vois, moi aussi j'ai des problèmes graves et pourtant je n'attrape pas les gens pour les agresser dans une salle vide ! Arrête de te plaindre et de jouer les paranoïaques ! Si on te dit que c'est pas James c'est que c'est pas lui ! Alors au lieu de venir me chercher des poux tu devrais plutôt te bouger les fesses et essayer de trouver qui a vraiment fait ça ! C'est bon, ton quart d'heure folie est terminé ? » Je le montrai d'ailleurs du doigt. « Et ne me juge pas pour être aux côtés de Sirius, Abigaël est bien amoureux d'une Serpentard qui est d'ailleurs ton amie, pourtant je ne t'ai pas attrapé pour t'engueuler ! Alors c'est bon, je fais ce que je veux de ma vie et si je veux en passer une infime partie avec Black, ça me regarde ! »

J'avais rougi, de gêne et de colère à la fois. Moi qui venais de passer une super après-midi, c'était rappé. « Peut-être que ce qui t'énerves le plus, c'est de constater que tous les Poufsouffle ne vont pas aveuglément dans ton sens. Tu veux savoir pourquoi ? Je vais être franche avec toi : Parce que tu es un idiot fini et qu'on a besoin de te remettre les idées en place pour que tu avances droit ! »
© Milly
Revenir en haut Aller en bas
http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] _
MessageSujet: Re: Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]   
Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] Icon_minitimeDim 20 Oct - 10:22

Les filles sont bizarres... un coups elles te regardent en mode « qu'est-ce qu'il a ce crétin » et l'instant d'après, tu te prends une baffe digne d'un ours, qui pourrait te décrocher la tête d'un coups si elle n'était pas déjà bien accrochée depuis quelques années.

Oui pour moi, Alecia était un ours en furie en cet instant – enfin une ourse, et je l'avais bien cherché, je l'avouerais plus tard – et je restais un instant stoïque, la main sur ma joue comme si je ne pouvais y croire. La stupéfaction laissa place à une nouvelle vague de colère, pas contre Potter cette fois non, directement contre ma camarade. Qui était-elle pour me juger ? Pour dire que je devais être maboule pour sérieusement penser James Potter – saint Potter que dis-je – coupable de cet odieux crime ? Pour comparer nos attaques respectives ?

À tout cela, la réponse semblait simple : Une amie. C'était la réponse logique, censée venir à toute personne. Hors pour l'instant l'évidence ne me semblait pas si évidente justement. Comprenez bien, j'agissais uniquement au coups de sang.

« Comment.... Comment oses-tu... ? Espèce de... »


Je tremblais, la main levé prêt moi aussi à faire usage de ma baguette vu que la sienne était en vue également. Le mauvais sort, le sort digne d'un vil serpent me brûlait les lèvres tant je voulais faire ravaler ses remarques acerbes, lui faire cesser de croire qu'elle était plus à plaindre que moi. Elle était vivante, elle n'était pas responsable de la mort de plusieurs personnes dont sa propre famille, elle ne savait pas de quoi elle parlait bordel de chouette !

Autre don des filles... aussi énervé que vous pouvez l'être, elles peuvent ensuite vous faire l'effet d'une douche froide et vous envoyer directement en pleine dépression avec un pot de chocolat dans les mains – ou en haut de la tour d'astronomie puis par terre.

Ces mots qu'elles disaient... ils avaient un écho terrible dans mon esprit. Je les avaient entendu cette fameuse nuit, celle où après une nuit éprouvante j'avais voulu faire l'idiot en haut de la tour, un balais à la main et inquiétant énormément Abi par la même occasion. Tout le monde me voyais comme cela alors ? C'était vraiment ce que j'étais ? Même aux yeux de mes amis les plus proches ?

J'avais pour règle de ne jamais frapper les filles... aussi sans surprise, mon poing s’écrasait dans le mur, non loin de son visage alors que la fureur pure brillait dans mon regard. Un regard éteint et embué par les larmes que je retenais en me prenant la réalité en pleine face.

« ARRÊTE ! » criais-je en premier lieu. « Je t'en prie... arrête ! Tu crois que je ne le sais pas ? Que personne ne m'a jamais dis que je n'étais qu'un crétin nombriliste, qui ne prenais son pied qu'en voyant mourir ceux qu'il aime, sans même avoir eu le temps de leur dire qu'il était désolé, qu'il ne voulait pas cela ? Que je ne m'en veux pas de mes actions, mais qu'hélas comme le crétin de bougre de Poufsouffle que je suis, je réagis trop tard . Juste quand il ne me reste plus rien d'autre que la haine et la vengeance ! »

Haine et vengeance. Mes deux meilleurs alliés désormais.

« Alors tu veux que je te dise ? Si tu veux me frapper vas-y. Je ne changerai pas mon témoignage, aussi absurde soit-il, rien ne me prouve que Saint Potter n'y est pour rien. Si le coupable court dans ce château, je le tuerai de mes mains par contre. Et si quelqu'un veut m'en empêcher, que ce soit toi, Velrose, Black ou tout autre, vous avez intérêt à choisir le bon sort car sitôt debout, je reprendrais ma chasse et ne laisserais la paix à Potter ou au véritable coupable que lorsqu'il avouera et me suppliera de le tuer. »

Je reculais enfin, guère calmé mais lançait froidement.

« Ton cher ami est bien plus en sécurité dans sa cellule crois moi. Autrement il aurait mystérieusement disparu. »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alecia L. Lukeither

Alecia L. Lukeither

Élève ♣ Poufsouffle - 6ème année

Élève
Poufsouffle - 6ème année


▌Age : 25
▌Parchemins : 1393
▌Points de Rp : 200
▌Initiation magique : 19/11/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] _
MessageSujet: Re: Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]   
Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] Icon_minitimeMar 22 Oct - 2:13



Maewan, viens-là qu'on se parle !


Cet idiot ne comprenait rien à rien. Je n'étais pas méchante et crue avec lui pour l'être vraiment, je voulais juste lui remettre les idées en place et lui faire comprendre que son jugement était infondé. Après tout, son discours, de ce que j'en avais entendu, était totalement irréaliste ! Il suffisait de prendre en compte le nom de de Velrose pour montrer d'avance que Bretian avait complètement perdu la tête. Le pire dans tout ça c'est que mon camarade s'imaginait qu'il ne lui restait plus rien. Certes ce qui lui arrivait était grave et à sa place j'aurai certainement tout autant mal réagi, mais de là à hurler qu'il n'avait plus rien ? "Mais enfin, Maewan ! Et Abigaël ? Et Goldstein ? Nous tous, tes amis ! On est encore là pour toi mais tu nous envoies balader comme des moins que rien ! D'accord, tu es furax, tu es triste, c'est tout à fait compréhensible ! Mais tu nous oublies complètement, tu crois qu'on va réagir comment face à ce genre de comportement ?!" Et là j'étais encore plus furax. J'azvais l'impression de me prendre la même tuile qu'avec Remus. Tout va bien, dans le meilleur des mondes et il suffit d'un vent un peu trop fort pour que tout s'écroule et qu'on se fasse avoir. Ce mec était complètement timbré. "Et repense à la soirée ! James t'aurait entraîné dans un piège en prétextant qu'Abi et Cassie étaient en danger ! Même s'il voulait te tuer, pourquoi entraîner Abi dans son complot alors qu'ils s'entendent si bien ?! Et même ! Il est resté avec les autres Maraudeurs toute la soirée, et moi j'ai confiance en Sirius, Peter et... Remus." J'avais eu du mal à le dire, mais j'avais tout de même confiance en Remus, parce qu'au delà de ce qui s'était passé entre nous, il était indéniable qu'il était un garçon posé et intelligent, qui ne mentirait pas à tord et à travers.

Je pinçai d'autant plus les lèvres en entendant les paroles noires du Poufsouffle. J'en avais presque froid dans le dos. A croire qu'en l'agressant, les mangemorts lui avaient aussi soufflé leurs idées à l'oreille. La vengeance du sang par le sang. Ca me glaçait complètement et je restai immobile un moment à me demander s'il était sérieux ou si c'était uniquement des paroles en l'air à cause de la colère. Mais il avait vraiment l'air sérieux. Ca ne fit monter davantage mon niveau d'agacement. Le pire étant qu'il continuait encore à menacer Sirius, ou même,Velrose qui était tout de même son meilleur ami. Je sentis ma baguette trembler dans ma main, preuve de la colère qui montait alors qu'en apparence j'étais de plus en plus inerte et livide. La menace faîte à James fut celle de trop.

Je levai ma baguette d'un coup, plus rapidement encore que je ne l'avais jamais levée. Je n'eus pas vraiment besoin de réfléchir à quoi lui envoyer. Le peu de séances que j'avais eues avec Romanov, couplées à des longues heures à lire et à traîner la nuit m'avaient donnée une telle confiance en moi que le sortilège avait fusé de lui-même. Un sortilège informulé que j'avais perfectionné et qui normalement devait le calmer pour un temps. Sauf que dans l'action, j'avais raté de peu mon camarade mais je ne me laissais pas abattre. Quelque soient les sortilèges que m'avait lancés Maewan, c'était avec instinct que je les avais bloqués et que mon bras continua à s'agiter encore en plusieurs mouvements. "Bon... Sang... De... MERDE !" Le dernier  coup atteignit Maewan à la poitrine et le fit voltiger à travers la salle de classe. Comme il n'en avait sûrement pas eu assez, il retomba un peu trop violemment au sol. Peut-être que j'avais trop forcé. J'avais encore la baguette levée et l'observais. Il n'avait plus l'air que d'une limace se traînant au sol. Je haletai presque sous le contre-coup de l'adrénaline. "Et ce n'est qu'un avertissement, Bretian ! Je te conseille de vite réfléchir à tout ça avant que je ne te retombe dessus ! Et si tu menaces encore Sirius je te stupéfixie et te laisse pourir dans les cachots au milieu des pro-mangemorts !" Furieuse, je quittai la pièce sans même chercher à savoir si mon camarade allait bien. J'étais trop remontée pour être gentille.

Et comme on dit, toujours se méfier de l'eau qui dort.
© Milly
Revenir en haut Aller en bas
http://Millenium-Argentic.deviantart.com/
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] _
MessageSujet: Re: Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]   
Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] Icon_minitimeMar 22 Oct - 7:31

Notre échange devenait de plus en plus virulent. Comment personne ne venait à nous entendre ? Mystère et boule de gomme. Très franchement jamais je n'avais été aussi énervé depuis le début de ma scolarité de sorcier, jamais je n'avais été aussi proche dans mon comportement de l'ennemi que je visais depuis quelques temps déjà.

Pour le coups, j'étais bien trop enfoncé dans mon délire pour seulement me rendre compte que je venais de menacer clairement l'entièreté de mes amis. Quand la raison me reviendrait, je serais sans doute horrifié au simple souvenir de ce que je venais de faire. J'étais spectateur de la scène, des sorts que je jetais sur Alecia, que ce soit pour me protéger de ses attaques ou l'attaquer en retour.

J'allais contrer avec un sort, un sort que je ne saurais nommé, trouvé dans un traité de magie subtilement emprunter à la bibliothèque. Ni vu ni connu, pour un sois disant devoir. Mais aussi dans un ouvrage envoyé par un ami ayant déjà fini ses études et qui avait quelques... connaissances dans le domaine. Seulement donc... ce mouvement de contrage – mot qui n'existait que pour mon esprit en manque de vocabulaire – se trouvait voué à l'échec par une série de sort et un autre, plus fort encore, qui me percutait avec une telle violence que je sentais mon corps décoller du sort, faire un vol plané phénoménal avant de s'écraser contre le sol, passant par un collision avec un meuble.

Je ne voudrais pas être pessimiste mais... quelque chose me soufflait que je m'étais sérieusement entaillé le visage vu le sang qui en coulait.

* * *

Une heure... c'est le temps qu'il me fallait pour reprendre totalement conscience de mon environnement et je me levais avec toutes les peines du monde. Les dernières paroles de Alecia raisonnaient encore dans mon esprit, si je ne réfléchissais pas... elle me donnait directement au pro-mangemorts ? Des sueurs froides me courraient le long du dos... j'allais mourir si elle était sérieuse.

Enfin ! Je tenais debout. Il ne restait qu'une chose à faire, aller soigner tout cela et il n'y avait qu'un moyen, l'infirmerie.

Sur mon passage, les élèves reculaient et murmuraient. Entre effarement, inquiétude et peur. La peur, c'était bien nouveau d'inspirer cela dans cette école. Pourtant je n'avais attaqué personne ici... enfin juste Alecia... et elle m'avais bien dégommé...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] _
MessageSujet: Re: Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]   
Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut qu'on parle Blondie ! [feat. Alecia chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il faut qu’on parle[...] ||Kaitlin & Harley||
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?
» Il ne faut pas boire de sang.
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Il faut vivre.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces :: Salles vides-