AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Eulalie Hampton

Eulalie Hampton


Bibliothécaire
Spécialiste de la
Dewey sorcière


▌Age : 31
▌Parchemins : 108
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 15/07/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeLun 1 Aoû - 10:22


    Eulalie regardait, caché derrière une étagère, la bibliothécaire : Irma Pince. Cette vielle peau lui faisait faire tout le sale boulot, qu’elle n’avait sûrement pas fait depuis des années.

    « ATCHOUM ! »

    Munie d’un chiffon anti-poussière moldu, la jeune femme avait vraiment l’impression d’être revenue à Poudlard pour effectuer une heure de colle (avec usage de la magie interdit !). En réalité c’était encore pire : Irma Pince refusait de façon catégorique à ce que les elfes de maison s’occupent de ses « préciiiiiieux » livres. Résultat des courses, Eulalie faisait la poussière dans le rayon des grimoires traitant de la magie instinctive. De plus elle avait dû aller trouver Rusard dans son bureau afin de lui demander s’il voulait bien lui prêter un chiffon et quelques produits ménagers. A ce moment-là elle n’en menait pas large du tout. Le concierge l’avait regardé de travers s’imaginant qu’elle était encore élève à Poudard … Eulalie avait du lui expliquer et même faire un aller-retour au bureau du directeur pour avoir un mot signé de sa part pour le prouver.

    Bien sûr c’est le genre de livres que les élèves n’empruntent et ne regardent jamais. Depuis le temps ils étaient devenus de vrais ramasse poussière.

    Elle se moucha bruyamment, avant de jeter un nouveau coup d’œil vers sa tortionnaire. Normalement d’ici une petite dizaine de minutes, la bibliothécaire prenait sa pause. Pas longtemps, juste assez pour aller aux toilettes de l’étage et revenir.

    Eulalie comptait mettre à profit ces quelques minutes en utilisant quelques sortilèges enlève poussière. Non, mais, les elfes de maison n’étaient pas assez soigneux selon la mégère et la magie pas assez fiable. *Vielle peau aigrie !* Pas qu’elle détestait les livres, au contraire elle adorait ça, mais parfois la bibliothécaire allait beaucoup trop loin.

    Pince lui avait avoué que son plus grand rêve était d’utiliser, comme les moldus, un système d’aspirateur. Selon elle c’était la façon le plus sûr : « mais nous n’avons pas le budget nécessaire » …

    Déjà lors de sa scolarité, l’ancienne Poufsouffle détestait la bibliotécaire, alors que les lieux étaient son coin préféré. Il ne se passait pas une seule journée où elle ne venait pas à la bibliothèque. Parfois pour travailler, bien plus souvent pour lire, ou encore pour rêvasser. Eulalie se sentait comme un poisson dans l’eau au milieu de tous ces livres.

    La jeune femme avait encore le nez qui lui piquait et Pince ne voulait décidément pas s’en aller à sa pause pipi. Elle qui était réglée comme une horloge, retardait de deux minutes (Eulalie l’avait très bien compris après sept ans passés à Poudlard en tant qu’élève).

    Quelques secondes plus tard, Pince quitta enfin son poste au grand soulagement d’Eulalie.
    Elle pointa sa baguette en direction des livres et dit :

    « Récurvite »

    L’étagère jusqu’alors encore emplie de poussière, après qu’Eulalie eut passé trois fois le chiffon, devint étincelante.


Dernière édition par Eulalie Hampton le Dim 14 Aoû - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Philippe Chrétien

Philippe Chrétien


Sorcier
J'appartiens au monde magique


▌Age : 41
▌Parchemins : 95
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 19/07/2011


Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeMar 2 Aoû - 9:59

*Les vraies recherches commencent ici.*

Philippe Chrétien appréciait à sa juste mesure la grande bibliothèque de Poudlard. Non pas que la bibliothèque de son université française n'avait pas la même taille, mais elle n'avait pas du tout la même disposition et l'étudiant était tellement habitué à la bibliothèque qu'il connaissait qu'il ne pouvait que la sous-estimer en taille par rapport à celle du collège anglais.

Après avoir visité la salle commune de gryffondor, Philippe avait fait une hypothèse: le septième étage n'a pas toujours existé, ce qui signifie que les salles communes de Gryffondor et Serdaigle ont été déplacés.

*Mais où étaient-elles avant?*

Il devait absolument vérifier si son hypothèse était juste. Si la salle commune de serdaigle n'a pas bougé, parce que sa fondatrice aimait les hauteurs et a construit sa tour dès le départ, alors il devra entamer des recherches là-bas. Si, en revanche, la salle avait déménagé, il devait savoir où elle se trouvait avant et commencer ses recherches dans cet endroit, là où personne n'aurait l'idée de chercher.

*Rowena Serdaigle possédait le grimoire de Merlin, elle l'a caché dans sa salle commune, sous la garde de ses élèves sans qu'ils le sachent, comme une ultime énigme! Si je saisis bien le personnage, ce serait tout à fait sa façon de faire ! Mais où était cette salle commune ?*

Il lui fallait trouver les livres les plus anciens de la Bibliothèque, qui parleraient de Poudlard et de ses fondateurs. il avisa quelques élèves qui étaient assis, de gros grimoires en main et qui notaient des informations avec leur plume. Philippe aussi avait apporté parchemins et plumes, mais il ne savait pas trop comment se situer dans cet endroit. Il trouvait que les bibliothèques françaises et anglaises ressemblaient aux jardins du même nom : très ordonnée et géométrique pour les françaises, avec numéros et code de couleurs... désordonnée et sans organisation logique pour les anglaises !

*Allons, réfléchis, il y a forcément une organisation logique, sinon comment les élèves se repéreraient-ils ? Je ne la comprends pas, c’est tout. L'objectif maintenant, c'est de demander à quelqu'un où peuvent se trouver les livres les plus anciens. et il vaut mieux ne pas poser de questions au vautour transformé en humaine qui est de toute évidence, la maîtresse des lieux.*

En effet, impossible de ne pas remarquer le grand rapace Irma Pince qui le dévisagea un moment avec haine comme si le français était un dangereux terroriste venu déchirer des pages de livres dans un rire démoniaque.

*Elle doit savoir qui je suis pourtant !*

Pour ne pas que le personnel de Poudlard soit étonné de sa présence et qu'il doive sans cesse se présenter, le directeur du collège les a prévenu et leur a demandé de l'aider autant que possible. Cela ne l'a pas empeché de recevoir un coup d'oeil mauvais du concierge lorsqu'il l'a croisé. Apparemment;, la bibliothécaire est faite du même bois.

*Cela ne me dit pas comment trouver ces livres !*

Un éternuement lointain lui donna une idée : pour trouver les livres anciens, suivez la poussière !

Chrétien regarda donc les tranches des livres et regarda leurs dates, mais surtout il chercha les livres qui étaient le plus poussiéreux. Après quelques minutes, il vit au bout d'une fine main un nuage gris au bout d'un étrange chiffon qui avait dû être blanc un jour.

*La poussière ! Vu la quantité, ces livres doivent être pré-fondateurs (pour ne pas dire préhistoriques) !*

Il s'approcha avec prudence pour ne pas respirer les particules en suspension qui flottaient près de la main blanche aux ongles un peu noirs. Il vit la main disparaître de son champ de vision, et une jolie tête blonde, environnée d'un halo gris, dépasser de l'autre côté de l'étagère. Manifestement, la jeune femme guetta le départ de la vieille bibliothécaire car, à peine cette dernière fut-elle partie qu'elle lança le sort de Recurvite.

*Une sixième ou septième année qui a été collée... La pauvre ! la vieille femme est vraiment sans coeur de lui faire faire ça.*

Le français s'approcha d'elle. Puisqu'elle a été collée à la bibliothèque, sans doute pourra t-elle le renseigner.

"Excusez-mOI, mâdemoisElle ?"

Sa présence a dû la surprendre, l'étudiant la rassura:

"N'ayez pAs peur, je ne suis pAs un prof, et je ne vais pâs vous dénONcer à madâme la bibliothécAIre. Un sort de recurvite était nécessAIre. Elle est vraiment cruElle de vous laisser vous sâlir ainsi. Permettez ?"

Il sortit sa baguette et la pointa sur les ongles noirs de la jeune femme.

"Recurage!"

Puis, il répéta la formule sur le visage et les vêtements de la fille pour faire disparaitre la poussière. Elle aurait pu le faire elle-même mais c'était toujours difficile de se lancer un sort à soi-même, et l'étudiant se disait qu'elle brûlait que quelqu'un lui rende le service de se nettoyer de toutes ces particules salissantes.

"Quelle que sOIt la faute que vous âvez faite, le prôfesseur ou le mEMbre du personnel ne devAIt pas vous coller ainsI."

Il lui fallut une ou deux secondes pour se rendre compte qu'elle ne portait pas l'uniforme de l'école.

"Oh, excusez-mOI. vous... vous n'êtes pâs une élève !"

La dernière remarque du français oscillait entre affirmation et interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Eulalie Hampton

Eulalie Hampton


Bibliothécaire
Spécialiste de la
Dewey sorcière


▌Age : 31
▌Parchemins : 108
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 15/07/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeJeu 4 Aoû - 23:15

    Eulalie ne s’attendait pas à voir une tête apparaître derrière un des nombreux grimoires de magie. Surprise, elle regarda, légèrement rougissante, le bel homme qui se trouvait face à elle.

    A son accent à couper au couteau, elle devina tout de suite qui il était. Dumbledore leur avait fait passer un mot pour leur dire qu’un étudiant Français devait arriver à Poudlard. Eulalie ne savait pas pourquoi, elle s’était représentée un gringalet à lunette, coincés, qui ne penserait qu’a son boulot. Le jeune homme très séduisant qui se trouvait face à elle, était bien loin de ce qu’elle avait pu penser.

    Elle se sentit aussitôt très mal pour deux choses. La première : elle devait être très sale et avoir une apparence pas très séduisante. Heureusement, l’étudiant éluda lui-même la question en lui lançant quelques sorts. Elle lui fit d’ailleurs un de ses plus beaux sourires pour le remercier.
    La deuxième : Eulalie semblait-elle si jeune que ça, pour qu’il la prenne pour une élève de l’école ? De plus, à cause de son accent elle devait se concentrer pour le comprendre, du coup il passait trop vite à autre chose et elle n’avait pas le temps de lui répondre.

    Légèrement vexée d’être prise pour plus jeune qu’elle ne l’était, Eulalie eut un petit sourire crispé quand le Français sembla se rendre compte de son erreur. Eulalie venait juste de sortir de Poudlard, mais à son physique, bien souvent les personnes qu’elle rencontrait lui donnaient environ deux ans de moins. C’est pour cela qu’elle choisit de ne pas s’en formaliser, le jeune homme lui plaisait bien, elle n’allait pas non plus lui donner une trop mauvaise impression.


    « Non. » Elle lui sourit à nouveau. Et descendit du petit tabouret sur lequel elle était montée. « Eulalie Hampton, bibliothécaire. » Elle omit volontairement le : assistante, il s’en douterait bien assez tôt. Elle lui tendit la main.

    « Et … Vous, vous êtes l’étudiant Français, si je ne me trompe pas ? Il est rare de voir un étudiant de votre nationalité dans nos murs. »

    Eulalie secoua légèrement sa robe de sorcière pour voir si le sort avait fonctionné parfaitement, ou si la magie n’était pas assez forte pour enlever toute la poussière qu’elle avait accumulée.

    Le temps qu’elle fasse cela, Pince était revenue à son poste. Elle ne voulait jamais laisser ses livres bien longtemps. Eulalie lui jeta un regard mauvais, elle ne voulait pas casser du sucre sur son dos devant un inconnu avant de savoir comment il réagirait, mais elle en avait très envie.


    « Vous avez besoin d’un renseignement ? Je connais cette bibliothèque comme ma poche ! Ne soyez pas désolé pour votre erreur, cela ne fait que quelques mois que j’ai quitté Poudlard pour y travailler. C’est aussi à cause de cela que je connais parfaitement les lieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Philippe Chrétien

Philippe Chrétien


Sorcier
J'appartiens au monde magique


▌Age : 41
▌Parchemins : 95
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 19/07/2011


Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeDim 7 Aoû - 2:28

L'étudiant repéra le rouge qui montait aux joues de la belle jeune fille. Manifestement, elle avait un peu honte d'avoir été surprise dans cet état avancé de poussières. Elle fit une légère grimace lorsque Philippe fit la confusion entre elle et une collégienne, ce qui lui confirma qu'elle était sortie de Poudlard.

La prof de duel n'aimait pas qu'on la vieillisse... je parie qu'elle, par contre, n'aime pas qu'on la rajeunisse ! Les femmes sont vraiment le deuxième plus grand mystère de l'Univers.

Il ne précisa pas quel était le premier, préférant garder cette pensée pour des coins plus secrets de sa cervelle.

Fort heureusement, la blonde ne s'en formalisa pas, lui sourit et se présenta.

« Vous âvez un très joli prénom. » remarqua Philippe.

Il lui serra volontiers la main et se présenta à son tour.

« Philippe Chrétien. EnchANté, mademoisElle. »

Voilà un membre du personnel qui est bien plus aimable que le vautour, le chat et le concierge !

Il devait être rare, en effet qu'un étudiant pénètre dans le collège Poudlard. Le système scolaire anglais exclue les études universitaires, et peu d'étudiants étrangers n'auraient de raisons valables d'aller ici.

Ainsi, il y a deux bibliothécaires ? Pas très surprenant, vu la taille de ce lieu. Les élèves doivent préférer aller voir leur ancienne camarade plutôt que le vieux vautour qui... qui est revenu, d'ailleurs.

En effet, madame Pince était revenue à son poste et Eulalie Hampton lui jeta un regard mauvais qui n'échappa guère au regard d'espion du français.

La vieille donne des tâches ingrates à la jeune qui estime qu'on ne la traite pas à sa juste valeur. Les rapports entre elles doivent être très tendues. La dénommée Eulalie effectue tout de même ses tâches, ce qui signifie trois choses: soit elle a du mal à s'affirmer, soit elle a besoin de faire ses preuves puisqu'elle est nouvelle, soit elles ne sont pas sur un pied d'égalité et la vieille commande la jeune.

L'offre de la jeune fille enchanta Philippe. Il tenait celle qu'il lui fallait.

« Oui, j'ai besoin de rENseignements. Quelle chance j'ai eu de vous rENcontrer ! » *Même si la chance n'a rien à voir là-dedans... *« Cela tombe bien, j'ai besoin que vous m'expliquiez beaucOUp de choses. D'abord, je cherche des livres anciens sur les fONdateurs de cet établissement. Ensuite, j'aime... j'ai aimé... j'aimerais bien que vous m'expliquEz comment vous organisEz vos livres, j'ai du mal à me repérer, j'ai besoin d'un guIde. Vous pouvez faire celâ pour moi ? »

L'espion savait qu'il possédait un certain charme et que s'il réussissait à le déployer, les jeunes filles étaient plus rapides et plus aimables avec lui. Il s'employa donc à le montrer en se composant un sourire gêné, en se grattant un peu ses cheveux dans un geste d'ignorance, de façon à plier les bras pour laisser apparaître ses muscles, et en employant un ton doux, surtout à la fin pour montrer qu'il avait besoin d'elle. Il essayait de toucher les points sensibles d'une jeune fille bibliothécaire qui devait faire ses preuves : aider un jeune homme séduisant en détresse qui ne s'ennuiera pas si elle lui parle de sa passion des livres, mais qui lui demande d'en parler, au contraire !

Toujours avec son air gêné, il n'eut pas l'outrecuidance de lui demander son âge mais fut plus subtil :

« Excusez-moi tout de même de mon Erreur. Vous faites plus jeune que vous êtes, c'est une qualité. Mais je vous jUre que je vais essayer de me faire pardOnner. Vous devez avoir une grANde passion des livres pour être engagée quelques mois après vos étUdes. Vous devez être très fOrte. Cela fait longtemps que vous êtes engagée?»
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Eulalie Hampton

Eulalie Hampton


Bibliothécaire
Spécialiste de la
Dewey sorcière


▌Age : 31
▌Parchemins : 108
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 15/07/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeJeu 11 Aoû - 22:56

    Eulalie sourit au compliment sur son prénom. « Merci. » Elle prit la main tendue et la serra. « Moi de même. »

    Malgré le quiproquo de départ, la jeune fille commença à trouver le nouveau venu bien sympathique et charmant. Des qualités qui mettaient en exergue les défauts de Mrs Pince et de ce à quoi elle l'avait habitué depuis trois semaines.

    Elle écouta attentivement les questions du jeune français. Il avait beau être charmant, son accent rendait toujours aussi difficile la compréhension de son anglais. Si elle comprenait bien, il voulait des livres plus anciens que ceux qu'on avait en rayon, sur les fondateurs. *bah ... ça ne va pas être de la tarte*
    En effet, la gardienne de ces ouvrages était Pince qui les avait stockés dans les magasins. Les magasins étaient de petites salles à l'arrière de la bibliothèque où se trouvait tous les ouvrages précieux, car Poudlard avait pu en acquérir au bout de mille ans. Eulalie quand elle avait commencé à travailler à la bibliothèque avait été ravie de les découvrir. Pour les obtenir, Philippe Chrétien allait devoir présenter patte blanche, en gros une autorisation signée du directeur lui même. Car les livres qui n'étaient pas laissés dans les rayons était des ouvrages rares et soumis à des sortilèges particuliers.


    « Vous avez donc trouvé la personne qui vous fallait ! Seulement ... » Elle jeta à nouveau un regard à la vieille mégère. Eulalie jaugea Pince quelques secondes, jamais, au grand jamais, elle ne laisserait cet homme s'approcher des ses précieux livres sans permission. Même s'il semblait être un adulte responsable et non un ado prêt à déchirer toutes pages qui éveilleraient son intérêt. « Pour les livres sur les fondateurs, il va falloir que vous montriez à ma collègue une autorisation signée de la main de Dumbledore. Ni plus, ni moins. Mrs Pince tient énormément à ses ouvrages qui demande un mode de conservation particulier. Revenez avec cette autorisation, en fin de la semaine prochaine et je vous les apporterai moi-même. »

    Eulalie se doutait que la négociation pour savoir qui manipulerait les livres serait âpre, mais elle pouvait avoir des arguments convaincants. Elle devait en avoir, elle avait vraiment envie de revoir le jeune homme. Elle ne précisa pas qu'elle n'était à la bibliothèque qu'en fin de semaine, ça ferait bien trop gros.

    « Pour ce qui est de la signalétique, nous utilisons la Dewey sorcière. Ici elle n'est pas très visible, regardez. »

    Eulalie se retourna, monta sur son tabouret, murmura un lumos et éclaira le haut du rayonnage. Des chiffres arabes y étaient gravées accompagnés de runes. Rien ne permettait de vraiment les distinguer du bois, bien des élèves même après sept années passées à Poudlard n'en connaissait pas l'existence. Eulalie s'en était rendue compte quand quelques septièmes années qu'elle connaissait de vue lui avait demandé un peu d'aide.

    « Le système est un peu vieillot je vous l'accorde, il mériterait à être entièrement revu et retravaillé avec une signalétique beaucoup plus visible et accessible à tous les élèves. »

    La jeune fille avait d'ailleurs commencé toutes sortes de projets là-dessus. Son préféré était son idée de mettre en place un sortilège qui illuminerait ses inscriptions quand un élève passerait devant. Cela aurait été bien aussi de donner la signification des runes à l'entrée de la bibliothèque. Bien entendu, au final elle avait été rabrouée par Pince qui trouvait sa bibliothèque très bien ainsi. *Vieille femme coincée*Ce qui était dommage parce qu'Eulalie trouvait que ce fonds documentaire ne demandait qu'à être mis en valeur.

    « En attendant que vous ayez votre autorisation, je peux peut-être vous aidez à trouver autre chose ? Il y a tout un rayon sur le système éducatif anglais à deux étagères sur votre gauche. Je pourrais aussi regarder dans l'index bibliographique de la bibliothèque, si vous voulez. »

    Elle n'osait pas le dire, mais Eulalie n'avait pas envie de retourner au nettoyage de la poussière, travail ingrat destiné aux elfes de maison.

    La dernière question mit à mal les espérances d'Eulalie en ce qui était de se faire passer pour plus qu'une simple assistante.


    « Je suis en poste seulement depuis la rentrée scolaire. Avant j'étudiais à Poudlard bien sûr. Je pense que c'est vous qui devriez être passionné ! Continuer ses études après la sortie du collège, voilà quelque chose qui n'existe pas dans le système anglais. »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Philippe Chrétien

Philippe Chrétien


Sorcier
J'appartiens au monde magique


▌Age : 41
▌Parchemins : 95
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 19/07/2011


Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeVen 12 Aoû - 6:02

La jeune fille qui serra la main à l'étudiant était charmante, et, inutile de le nier, elle lui plaisait. le seul hic, c'est qu'une telle beauté devait être déjà prise, même si il n'avait repéré aucune bague sur ses mains.

*Vu qu'elle faisait les poussières, cela ne prouve rien.*

Lorsqu'elle lui affirma qu'il avait trouvé la personne qui lui fallait, Chrétien se demandait si elle avait conscience du double sens de sa phrase.

*Manifestement pas.*

La jeune fille regarda du côté du vautour féminin qui surveillait un groupe d'élèves et pointait son doigt réprobateur sur sa bouche pour les faire taire. Cohabiter avec une harpie pareille ne devait pas être de tout repos pour la blonde et le jeune homme se dit que sa présence devait lui faire des vacances. au moins, elle pouvait s'occuper de quelqu'un et non retourner aux tâches ménagères auxquelles la vieille bibliothécaire l'avait manifestement assignée.

Eulalie fut porteuse d'une assez mauvaise nouvelle. Une autorisation au directeur ? C’est à peine si il le voyait ! Et il n'avait pas particulièrement envie de retourner se placer sous les yeux bleus perçants du vieux sorcier.

Il cacha sa déception en souriant et en déclarant :

"Très bien AUcun soucI. Je peux demANder plutôt à la directrIce âdjointe ? Je la vOIs plus que le dIrecteur."

Plutôt en fin de semaine prochaine ? Philippe aurait préféré y aller dès le lendemain mais l'argument qu'elle lui apporta elle-même fit taire toute remarque de la part de l'étudiant. Il préférait largement que cette serviable jeune fille le lui apporte sans oublier un seul ouvrage dans le but de lui faire plaisir plutôt qu'une vieille aigrie qui rechignerait au moindre livre et qui risquerait de les lui apporter au compte-gouttes.

"Week-end, pas de prOblèmes." affirma t-il. "J'y serai."

L'assistante bibliothécaire lui montra la signalétique sorcière. Elle utilisait beaucoup de termes anglais que l'espion ne comprenait pas.

*Dewey ? Signalétique ? Je ne comprends que la moitié de ce qu'elle raconte.*


Cependant, il se tint le menton avec sa main, comme souvent, et fit des "hum-hum" trs sérieux, le faisant paraître passionné par le discours inintelligible de la blonde et ses hochements de tête confirmèrent son approbation à Eulalie... alors qu'il ne comprenait presque rien à sa démonstration !

A défaut de comprendre, il entendit le son de la voix de la jeune fille, et il y sentit une sorte de frustration. Elle lui parlait de quelque chose qui lui tenait à cœur et elle était déçue de quelque chose... Mais de quoi ?

Il tapota l'épaule de la jeune fille très légèrement pour lui affirmer sa solidarité en lui affirmant un peu par hasard : "Un jour, peut-être..." Il hésitait entre cette formule toute faite et un "oui, c’est pas faux" mais préférait garder cette formule pour une autre discussion avec la jeune fille... s'il en aurait une.

Eulalie lui proposa de l'aider. Les livres sur le système éducatif anglais ne lui apprendrait pas grand chose pour son enquête, mais il fallait bien jouer le jeu. Quand à l'index... il aurait bien voulu l'avoir en main, en effet, maintenant qu'il avait rencontré quelqu'un qui savait se repérer dans cet antre du désordre !

"Ah oui, j'accEpte avec grANd plaisir. Deux ou trois livres sur le Système édUcatif... et surtout l'index. J'ai peur d'abUser, je ne veux pas vOUs faire perdre du temps mais.. puis-je vOUs écrire une lIste des livres de l'index que j'aime et pOUvez-vous me dire ensuite où ils se trOUvent ? Je vous aiderAI à les pôrter, bien sûr, en vous accompagnANt. Mais si vous refUsez, je risque de mettre des hEUres à les chercher sinon. Vous serez très très aimAble, mâdemoiselle."

*Et ainsi, ça te permettrait de rester avec moi et de quitter ton chiffon et tes poussières...*

Ainsi, la jeune fille était en poste seulement depuis la rentrée ?

*Donc elle a dix-huit ans, dix-neuf si elle a redoublé... Pas étonnant que je l'ai prise pour une élève. Comment peut-elle avoir un poste aussi tôt ? Il y a forcément une phase d'apprentissage...

Mais justement, Philippe, voilà pourquoi elle est aux poussières. Elle est apprentie ! *


Pour une fois, elle ne lui parla pas bouquin mais lui retourna son compliment en lui parlant du système français. Philippe Chrétien trouva là un moyen de tâter le terrain.

"Oui, le système est différENt, mais nous travaillons d'une façon moins spéciAlisé que vous au collège et nOUs le séparons même en deux pârties. L'université est une lONgue tradition frANçaise, il faut que je vous en parle plUs longtemps si cela vOUs intéresse. Dans un endroit moins silENcieux qu'une bibliothèque. Si vous le vOUlez, bien sûr."

Ainsi, d'une façon prudente, il lui proposa de se revoir ailleurs mais sans évoquer le mot "rendez-vous" ni même sans lui imposer quoi que ce soit. La balle était dans le camp d'Eulalie.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Eulalie Hampton

Eulalie Hampton


Bibliothécaire
Spécialiste de la
Dewey sorcière


▌Age : 31
▌Parchemins : 108
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 15/07/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeSam 13 Aoû - 7:17

    Eulalie acquiesça à la question du jeune étudiant.

    « Bien sûr ! Je pense que l'autorisation de la directrice adjointe fera l'affaire. »

    Pince allait sûrement chipoter un peu, mais même si ce n'était pas de la main du directeur, la directrice adjointe passerait. Elle sourit inconsciemment à la faute de langue du charmant Français.

    « Non, il y a un quiproquo avec fin de semaine et week-end. Je voulais dire Jeudi, vendredi ou samedi. Ce sont les jours où je travaille à Poudlard, le reste du temps je suis dans une librairie sur le Chemin de Traverse. »

    A nouveau elle se concentra pour le comprendre. Si elle arrivait à passer plus de temps avec lui, elle espérait que son anglais s'améliorerait ! Elle ne réussit qu'a saisir le sens général de sa phrase. Il voulait bien de l'aide, au grand soulagement d'Eulalie. * Adieu poussière ! * du moins pour les cinquante prochaines minutes.

    Elle n'osait imaginer la réaction de la bibliothécaire, mais après tout elle pourrait simplement lui faire comprendre que le jeune homme avait besoin d'aide et que renseigner les usagers d'une bibliothèque faisait partie des rôles qui lui étaient attribués. Bon de façon plus subtile ... Elle devait son poste à ses parents, mais si Pince se plaignait trop d'elle, Eulalie doutait de pouvoir garder sa place bien longtemps ... Seulement elle y tenait à cette place.


    « Bien sûr. Suivez-moi. »

    La jeune fille, se pencha, attrapa le tabouret, et se dirigea vers son irascible collègue. Elle lui fit son plus grand sourire et dit qu'elle aidait Mr Chrétien dans ses recherches. Cette vieille bique n'allait pas l'embêter alors que cela faisait des dizaines d'années qu'elle n'avait pas fait les étagères !
    Eulalie passa derrière le comptoir, prit l'énorme grimoire qui servait d'index et emmena Philippe Chrétien le plus loin possible de la bibliothécaire. Si en plus elle parlait et que Pince l'entendait, elle signerait son arrêt de mort.

    Tout en installant le grimoire sur une des nombreuses tables destinées au travail, elle répondit à la dernière question du français.


    « Je suis partante ! » Le système éducatif français ne la passionnait pas tellement, par contre le beau français avait beaucoup plus d'attrait. « Avez-vous déjà visité Pré-au-Lard, ou bien le chemin de Traverse ? Ce sont les deux lieux sorciers incontournables de Grande Bretagne, si vous voulez je peux vous les faire visiter. »

    Une fois le grimoire installé, elle redevint quelque peu professionnelle.

    « Alors, l'utilisation est relativement simple, le sort a été conçu pour que les premières années puissent aussi l'utiliser. » * la bibliothécaire d'alors avait une fibre beaucoup plus éducative que Pince ! * « Vous devez penser très fort au mot clé ou au titre et auteur qui vous intéresse. Ensuite vous tapez trois fois le grimoire avec votre baguette et les réponses apparaitront par ordre de pertinence. Une fois cela fait, nous irons chercher les livres dans les rayons. »

    Elle lui sourit.

    « Vous allez voir, à la fin vous saurez aussi bien que moi vous repérer dans cette bibliothèque, mais ce n'est pas une raison pour ne plus venir me demander des renseignements ! »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Philippe Chrétien

Philippe Chrétien


Sorcier
J'appartiens au monde magique


▌Age : 41
▌Parchemins : 95
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 19/07/2011


Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeSam 13 Aoû - 21:16

Philippe fut soulagé que l'assistante bibliothécaire lui confirme que la signature de MacGonagall suffirait. Il comprit également qu'elle tenait à ce qu'il vienne les jours où elle était présente. Elle lui donna presque son emploi du temps !
*Cela m'arrange.*

Il allait lui poser des questions sur la librairie où elle travaillait mais elle partit chercher l'index, et naturellement il la suivit. Elle parla un instant à la vieille femme qui regarda l'étudiant d'un air furibond, comme s'il avait osé commettre un sacrilège impardonnable: demander un renseignement !

Tout en posant le volumineux index, la jeune fille répondit favorablement à la demande discrète d'invitation de Philippe. l'étudiant avait un petit logement à Pré-au-lard, son statut "ni prof, ni élèves" ne lui permettait pas de loger au collège, ce qu'il regrettait beaucoup.

"Je lôge à Pré-au-Lard mais je n'ai jAmais eu vraiment l'occâsion de vIsiter le villâge. Je pArs à Poudlard dès que je peux. alors, oui, j'adôre... j'adôrais... enfin, je veux bien le vIsiter en votre compagnie."

Il réfléchissait vite. Elle travaillait jeudi, vendredi et samedi au collège, le reste dans une librairie, mais il y a bien un jour où elle ne travaillait pas. Il proposa :

"DimANche octobre 4..." *non, ils inversent le numéro avec le mois* "je veux dire dimANche 4 octobre, cela vous conviendrait ?"

Il vit Eulalie redevenir professionnelle en lui expliquant l'utilisation de l'index. En effet son fonctionnement était très simple. Il sourit à la remarque innocente mais mignonne de la jeune fille. Mais il ne savait pas trop si elle lui disait ça parce qu'elle aimait qu'il lui pose des questions, ou parce qu'elle était trop contente d'échapper aux tâches ménagères. Peut-être un peu des deux.

*Elle aime autant renseigner les gens que sa vieille collègue aime les rabrouer... Les élèves doivent être soulagés quand Eulalie est là, ils doivent lui demander beaucoup de choses... Elle sait donc à peu près ce que recherchent les élèves, elle recueille peut-être quelques confidences. Ça pourrait être intéressant.*

L'autre côté pratique, c'est que si de nouveaux livres arrivaient, comme un grimoire poussiéreux vieux de plusieurs siècles... elle pourrait l'en informer.

*Il faut que je m'en fasse une alliée, elle pourrait être très utile... et puis, elle est franchement jolie !*

Pour une fois, son devoir rejoignait ses loisirs.

*Méfie-toi tout de même, Phil', ne va pas t'embrouiller en transformant une future indic' en une relation privée ! Il faut rester professionnel.*

Difficile de rester professionnel lorsque les yeux bleus de la jolie assistante se tournait vers lui.

Maintenant qu'il connaissait le fonctionnement de l'index, il aurait souhaité demander: "grimoire de Merlin" ou "Rowena Serdaigle" mais cela aurait attiré les soupçons de la jeune fille, ou du moins des interrogations. Il se fit plus subtil, commençant à chercher des ouvrages sur "les quatre fondateurs" ainsi que "l'Histoire de Poudlard" en demandant l'édition la plus ancienne. L'assistante était comme un poisson dans l'eau, sachant exactement où chercher dans ce fatras labyrinthique, l'espion, tel Thésée, ne put que suivre cette moderne Ariane vers les livres demandés.

Malheureusement, tous les livres qu'il récoltait étaient génériques et sans grand intérêt. Même la version ancienne de "l'Histoire de Poudlard" se contentait seulement de dire: "Le château fut agrandi au cours des siècles".

*Tous les détails se trouvent forcément dans la réserve...*

Il passa cependant un bon moment, les bras chargés de livres qu'Eulalie lui tendait, visiblement amusée de la comédie et des grimaces qu'il faisait, prétendant les livres trop lourds; elle était contente de l'aider. Lorsqu'il commença ses recherches, et qu'elle dut repartir à sa poussière, il avait le sentiment qu'elle passait parfois la tête pour le regarder. Il faisait de même mais ne la surprit qu'une fois tourné vers lui.

*Tu t'illusionnes, mon pauvre ami...*

A la fin, il emprunta quelques livres: un classique sur le système éducatif anglais -pour entretenir l'illusion, la vieille édition de l'Histoire de la Magie ainsi qu'une biographie romancée de Rowena Serdaigle et Godryc Gryffondor. Il alla tout de suite voir Eulalie avec ses ouvrages.

"miss Hampton, je crOIs avoir trouvé une pArtie de ce que je cherche. vous pOUvez m'aider à les emprUNter ?"

Il sourit en complétant:

"Vous voyez ? Je tiens à gArder l'hâbitude de vous demander des renseignements. "




Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Eulalie Hampton

Eulalie Hampton


Bibliothécaire
Spécialiste de la
Dewey sorcière


▌Age : 31
▌Parchemins : 108
▌Points de Rp : 17
▌Initiation magique : 15/07/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitimeDim 14 Aoû - 22:38

    Eulalie sourit intérieurement à la réponse positive.

    « Va pour le dimanche 4 octobre ! On se donne rendez-vous à 14 heures devant les Trois Balais. Comme ça nous pourrions dîner ensemble ... si ça vous va, bien entendu. »

    Le côté timide d'Eulalie l'empêchait toujours d'avoir un côté fonceur. Bien souvent, la jeune femme expérimentait le terrain avant de se lancer.

    Au bout d'un moment, elle dut retourner à ses chiffons et à la poussière contenue dans les grimoires. Elle trouvait anormale que Pince ait laissée s'installer ainsi l'ennemi numéro un de ses précieux livres. Seulement ce n'était plus l'affreuse bibliothécaire qu'elle guettait, mais le jeune étudiant installé à une table quelques rangées plus loin.


    * Au moins il est bien plus agréable à regarder ! *

    De temps à autre, elle pensait sentir son regard peser sur elle, mais à chaque fois qu'elle levait le regard, Eulalie voyait toujours la tête de Philippe Chrétien penchée vers un des nombreux grimoires qu'elle lui avait apporté.

    Elle commençait à penser qu'elle se faisait des films, quand elle croisa enfin son regard. Eulalie baissa instantanément la tête et se sentit rougir. Pour l'instant si le jeune homme lui plaisait, elle se disait qu'il avait peut-être une petite amie en France.

    Elle tentait vaguement depuis dix minutes de ne plus regarder le français, quand elle l'entendit l'apostropher derrière elle. * Avec un tel accent, ça ne peut être que lui
    * Eulalie se retourna * bingo * Par contre elle était à nouveau pleine de poussière. Eulalie éternua légèrement.

    « Je vois. Vous avez tout à fait raison. »

    Elle le guida vers le bureau de Pince et lui montra le système des emprunts. Cette dernière était partie dans les rayons pour traquer quelques élèves bavards, au grand soulagement de l'ancienne Poufsouffle. Les livres avaient deux fiches, une qui restait dans le livre avec la date de retour et la seconde qui allait avec la fiche de l'emprunteur.

    « Et voilà ! Surtout ne rendez pas votre livre en retard, je ne pourrais répondre de rien si c'est le cas. »

    Elle lui tendit les livres.


    « A la semaine prochaine alors ! »

    Eulalie le regarda sortir de la bibliothèque avec un léger soupir. A elle la poussière et sans distraction cette fois-ci. * Courage il ne reste que deux heures ! *
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini _
MessageSujet: Re: Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini   
Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la poussière de la bibliothèque { P. Chrétien - fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Un portail dans Strayana ?
» Progres d'Haiti dans le domaine des droits politiques
» Bonjour dans toutes les langues
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Lieux Spéciaux :: La Bibliothèque-