AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeSam 9 Juin - 10:16



❥ PANAMEE Ewan R.
Ft Matt Dallas
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Tumblr_lh70qzftRJ1qardvwo1_500
Personnage : Inventé Poste vacant

'' Fiche d'identité :
Nom : Panamee
Prénoms : Ewan Richard
Date de naissance : 15/05/1960
Age : 16 ans
Pays de naissance : Ecosse
Sang : mêlé
Ville d'habitation : Aviemore dans les Highlands
Baguette : 28,25 cm - bois de sapin, crin de licorne, étonnement sifflante.
Camp : Ordre
Epouvantard : Des midges énormes en masse infinie.


'' Caractère :
Ewan est un boute-en-train, toujours actif en tout temps, même lorsqu'il étudie vous le verrez souvent agiter ses pieds sous la table, non pas la main en l'air pour être interrogé sauf s'il est sûr de la réponse... et encore... mais soyons honnête... Ewan préfère clairement chahuter et donner du mal aux professeurs qu'être discipliné. N'est de discipliné que son allure. Tradition exige. Du coup on s'interroge sur sa présence chez les Serdaigle... la curiosité pardi ! C'est bien connu, un Serdaigle est curieux, Ewan l'est, même si ce n'est que d'une oreille, son cerveau percute, enregistre et ses pensées s’emballent toutes seules, logique de le croiser dans les tréfonds de la bibliothèque à dévorer à ses heures perdues avec ses loupes aux yeux des livres en tout genre -lorsqu'il n'est pas entrain de faire des conneries avec Alis-. De même que pour un devoir, il faudra certes l'y pousser un peu à s'y mettre mais même à la dernière minute il rendra une feuille de parchemin acceptable, ponctuée mais écrite en pattes de mouche et au contenu parfois faisant du hors sujet. Obligé de s'y donner car les points peuvent descendre à vive allure en cours avec ses bavardages et même dans les couloirs... vous comprenez n'est ce pas ?!

Le sourire et l'entrain font parti intégrante du personnage qu'est Ewan... ou bien vous l'acceptez en entier ou bien vous ne le supportez pas du tout. De nature social il ira facilement vers vous pour rire ou bien juste pour parler de tout et de rien, en règle général Ewan est assez apprécié... sauf quand il fait le pitre et que ça dure ou que vous êtes sa cible du moment, youhou ceux qui traitent Alis de sang-de-bourbe, je suis ici. Autrement, s'il sent que vous ne l’appréciez pas, loin de lui l'idée de lâcher le morceau il se fera collant limite sangsue pour bien vous embêter... oui je t'aime moi non plus, déteste moi, fuis moi que je te colle tu me détestera davantage et je prendrais plaisir à te voir suffoquer de ma présence. Un zeste sadique et fatiguant dites vous ? Non pas du tout qu'allez vous imaginer là.

Lorsqu'une idée lui vint subitement en tête, comme frappé par le coin d'un livre, une fraction de seconde après vous croiserez un regard complice et malicieux, souvent destiné à Alis ou lorsqu'il a en tête de vous percer à jour ou de vous enquiquiner, un petit sourire fermé bien en coin qu'on sait direct que ça pue la mouise et qu'il faut se tailler à moins que vous n'êtes du même style et que vous adorez vous coltiner Panamee. parlant coltinage, il est arrivé à Ewan, une fois, de coller une personne pour une toute autre raison ou alors c'est sans qu'il ne s'en rende compte, une fille, un béguin et c'était parti, elle sentait un regard, c'était lui... la pauvre... voyant que ça l'insupportait et qu'il devait être 'flippant' à sa manière, le garçon a tenu a être aussi honnête qu'un Poufsouffle envers ses sentiments et lui a hurlé dans un couloir qu'elle était la femme de sa vie (il était en troisième année et elle en quatrième ahem), fou rire général dans le couloir, couleur pivoine pour le garçon et fuite en pleure pour la fille... cœur brisé et mort de honte donc, il ne refera plus la même erreur, il se contente de regarder, d’apprécier et lorsqu'une fille lui plait il rougit et détourne le regard de peur qu'on se rappelle son exploit. Couillon hein... certes certes... c'est le seul point sur lequel il met du temps et travaille dessus en rougissant et en essayant d'aborder de loin. Ceci dit, avec le reste il est très souriant et ouvert. Trop ouvert. Tellement ouvert qu'il ne remarque pas le contraire lorsqu'une fille s’intéresse sincèrement à lui et bien il ne voit là qu'une personne pour rire avec lui, rien de plus, une bonne camarade, ce qui peut être vraiment agaçant à la longue. Pour le reste, il ne se gêne pas pour faire tourner un couple en bourrique en venant incognito lâcher une pic ou un soupçon de doute. Salaud. Non juste un peu. Vous avez ce que lui n'a pas encore eu, attendez, vous vous attendiez à quoi ? Qu'il vous tendent un bouquet de fleur ? Allez vous faire voir.

On ne vit qu'une fois vous savez... Comment vous ne saviez pas ?... Ah bon vous me rassurez. Depuis tout petit Ewan mord la vie à pleine dents, quand Patience est décédée il s'est m'y un point d'honneur à toujours faire ce qui lui plait le jour même, ne rien reporter à demain. Ne lui en voulez donc pas d'insister et d'être plombant auprès de vous de temps à autres... ok souvent. Qu'il soit seul ou avec Alis ou quelqu'un d'autre il bougera, bougera et encore bougera, je vous assures que le laisser enfermer dans la salle commune des Serdaigle suite aux nouvelles mesures prisent pour la protection des élèves est très mal passé chez Ewan... mais alors très mal... de même que pour d'autres qui doivent supporter l'adolescent agacé ainsi que ses cent pas. Une vraie prise de tête lorsqu'il se sent coincé et limité. Un règlement est fait pour être enfreint pas vrai ? Sinon ce ne serait pas un règlement mais un simple avertissement. Comptez dessus qu'il sortira à la minute ou vous aurez le dos tourné afin de ne pas gâcher sa journée et ses envies. Trouvez lui de quoi s'occuper et peut-être auriez vous la paix et la conscience d'Ewan Panamee tranquille.

Vis à vis de sa famille Ewan est assez protecteur comme ouvert d'esprit, il n’empêchera pas son frère ou sa sœur de faire une connerie, il est mal placé pour leur donner des conseils à ce niveau, ceci dit il n'hésitera pas à être franc ou à mentir subtilement pour chasser telle ou telle idée. Depuis la dépression d'Alistair, Ewan se sent le devoir de s'assurer lorsqu'ils se croisent que tout va pour le mieux, ce comportement agace le cadet des frères mais Alistair sait que cette manie passera et qu'il l'a bien cherché... puis Ewan détient un secret pour le faire chanter dans le pire des cas. Pour la petite dernière des Panamee, Sereine, la gamine étant à Serpentard, il la surveille de loin comme de près, pas parce qu'il a peur qu'elle tourne mal mais parce qu'il doute des intentions des autres, après tout, lui comme son ainé ou Alistair ont subit des moqueries de part leurs origines, enfants de pécheur 'vous puez le poisson' et d'une mère traitre à son sang disent ils. Ils peuvent bien dire ce qu'ils pensent mais Ewan, farouche, sait se montrer mauvais voir violent lorsqu'on parle en mal de sa mère, elle a souffert dans sa jeunesse à cause de tels préjugés. Pareillement que s'il en vient à voir qu'on accumule Alistair ou Sereine en mal, le gaillard veille et continuera jusqu'à ce qu'il quitte de Poudlard. La famille avant tout.

Ce qu'il pense des autres maisons. Il ne reproche rien aux Poufsouffle, de très bonnes personnes, des bons vivants, des gens qui ont l'esprit de fête et puis son petit frère y est. Les Gryffondors sont fun, ils font les cons comme lui peut le faire, ils foncent tête baissée et n'ont pas peur du ridicule, de chouettes gens. Pour Serpentard c'est plus difficile à gérer... entre les insultes envers Alis qui est née moldue et les sarcasmes sur sa mère qui le mettent dans tout ses états, il a du mal à voir le bien chez eux, pourtant certains sont sympa... Sereine par exemple (oui c'est sa sœur et alors), pour les autres qui ont critiqué Alis ou sa famille, ils peuvent se brosser pour avoir de l'aide un jour où ça ira mal ou alors ce sera pas le bon coup de main loin d'être désolé. Enfin Serdaigle... c'est sa maison, sa deuxième famille y réside et à part quelques personnes ne pouvant supporter longtemps Ewan, il s'entend très bien avec eux, même si on lui en veut bien souvent avec Alis de faire perdre des points à leur maison.




'' Le physique :
Ewan mesure 1m75 pour 70 kg (tout en sachant qu'il n'a pas finit encore sa croissance), jeune homme bien formé il se délecte de voir qu'il n'est pas mou du bide même en mangeant double... et encore il s'en fiche de prendre du ventre. L'adolescent a les cheveux brun en désordre la plupart du temps, en bataille comme dirait certains mais Ewan sait se faire très chic lorsque la situation se présente. La couleur de ses yeux se partagent le bleu et le vert clair, les faisant plus ressembler à une plage des Caraïbes qu'autre chose. Il aime ses yeux et est conscient comme content qu'on les lui jalouse. Cette couleur est assez typique des membres de la famille Panamee ainsi que des gens de la région d’où il vit. Son nez est quelque peu épaté mais n'a rien de laid, ses lèvres découvrent souvent des dents bien aligné, se dessine facilement sur elles la malice et le rire bon enfant, tout en étant encadré par des petites fossettes qu'il tient de madame. Ses oreilles longues et un peu décollé lui viennent sans aucun doute de son père. Quant à son look personnel adapté, et bien le jeune Ewan a opté pour le classique barbe/moustache mal rasé dont il prend un malin plaisir à soigner chaque semaine, c'est sans doute sa bête noir physiquement qu'il n'aime pas laisser tel quel, il se trouve plus mature avec que sans. Avec une bonne poigne et un corps résistant, on peut dire que les Panamee sont charmants en général, comme son père, comme son grand frère et même le plus jeune est déjà pas mal pour son âge... quant aux filles Panamee ont peut dire qu'elles sont mignonnes. Ewan se dit taillé pour le Quidditch qui demande de bouger, d'être actif et attentif alors qu'un préfet pourrait être mou et gras que cela ne changerait pas la donne qu'il fait en vous trouvant à tout moment le moyen de caser son règlement de l'école. Pour ce qui est de l'habit ? Ewan est très traditionnel, toujours dans les normes du château et passe partout, tout ce qui fait le bon petit sorcier sans trop serrer quand même sa cravate aux couleurs bleu et bronze quand il se sent étouffer. Hors des cours et en pause voir hors Poudlard, on verra plus souvent l'élève avec un training noir ou gris ou un jeans à tendance délavé et droit qu'avec un pantalon bien trop habillé.... hors cérémonie bien sûr. Le tout très large et à l'aise sans paraitre pour un dépravé. A l'occasion le jeune sait se montrer très classique, les vêtements du dimanche en gros. Il lui arrive de porter des lunettes, du genre ronde à l'ossature noire, le modèle le plus vendu et le moins cher, lorsqu'il sait qu'il va devoir lire longtemps, comme lors d'examen par exemple, en bibliothèque, ce qui lui vaudra parfois le surnom de 'quatre-yeux', entre nous cela ne le dérange pas le moins du monde, il adopte assez bien le surnom avec un sourire franc.


'' L'histoire :



Panamee, origines & conte.


Le nom de famille est connu dans les Highlands pour la longévité de sa lignée autant que pour leurs produits fraîchement tirés en mer. Pécheurs de génération en génération, les Panamee sont décrit comme étant des gens charmants, très vivants, chaleureux, amoureux des traditions du pays et des origines de leur nom, ayant le pied marin et pour qui le mot ‘ami’ signifie ‘membre de la famille’. Loin d’être attaché au sang, c’est surtout les valeurs que les Panamee tendent à véhiculer. Pour eux il n’y a rien de plus important que la famille.

Le premier sorcier à apparaître dans la lignée n’est pas un ‘le’ mais un ‘les’. Il s’agit des quadruplés Muireall, Blaine, Lachlan et Ailbeart. Qui se firent très vite remarquer à leur arrivée à Poudlard autant pour leur ressemblance que parce qu’ils furent répartis chacun dans une maison différente. Muireall le casse cou fut envoyé à Gryffondor, Lachlan le réfléchi prit place à Serdaigle, Blaine le festif trouva sa place à Poufsouffle, enfin Ailbeart le conquérant fut accueillit comme un roi par Serpentard. Nous sommes ici au début du 17ème siècle.

Ce passage exceptionnel dans le monde magique remonte à si loin que ce qui était réalité devint finalement une légende pour finir en conte pour enfants chez les Panamee.

Citation :
Selon l’histoire, les quatre frères vécurent une guerre contre des envahisseurs, aussi petits que des nains mais à la force et au savoir monstre, qui voulaient mettre à bas les Highlands, nos héros issu de ces terres reçurent le pouvoir de mettre les ennemies en défaite. Ainsi Muireall, le premier né des quatre, abattu les premières lignes ennemies en poussant un cri bestial d’une telle férocité qu’ils succombèrent de peur. Blaine, quant à lui, devint si énorme que ses pieds écrasèrent l’ennemi alors que Lachlan pourvu subitement d’un bec aiguisé crevait les yeux et déchirait les tendons des fuyards en même temps qu’Ailbeart devenu serpent les finissait en les étranglant ou en leur injectant du venin. Malgré tout le surnaturel de ce combat, leurs dons ne purent les protéger de la mort, après tout, les envahisseurs étaient vils. L’un tomba dans un ravin face à la ruse de l’ennemi, un autre fut transpercé de milles lames tandis que son frère d’arme tentait de fuir en transportant le blessé et que le dernier essayait de venger ses frères en vain. Lorsque la bataille prit fin, un seul eu survécu à la tombée de la nuit. Le survivant ne révéla jamais son prénom, se mua même dans un silence de marbre, se rangea de côté et se maria, il eut trois fils, aucun d’eux ne démontra d’aptitudes particulières. Les sombres jours étaient finis. Lorsque ses fils devinrent adultes à leur tour puis se marièrent et que sa femme lui fut enlevé par la maladie, l’on raconte qu’il parti à l’endroit ou ses frères étaient tombé bravement et qu’il ne revint jamais.
De l’époque où les frères ont vécu, on peut en déduire à présent, qu’il s’agissait vraisemblablement d’un épisode revisité de la révolte des gobelins. Nul ne saurait dire avec certitude quelle partie est vraie et laquelle ne l’est pas. Mais ce qui est sûr c’est qu’un frère sur les quatre vécu assez longtemps pour continuer la lignée.

Outre les récits que l’on rapporte sur les Panamee, ceux-ci sont reconnus pour leur pèche exceptionnelle en mer. Plusieurs commerces se sont ouvert à leur nom au fil des temps et encore aujourd’hui l’ont peut retrouver le nom ‘Panamee’ en accroche de bâtiment ou comme marque de poisson de qualité.


Les Risevalt, syndrome de la perfection et rature.

Sang-pur sur sang-pur, mariage consanguin, richesse et pouvoir. Luxure et gloire. C’est ainsi que pourrait décrire de façon résumé la famille Risevalt. Lignée de sang-pur d’aussi loin que l’on peut remonter dans cette famille, le sang a toujours joué un rôle principal. Se marier entre lignages purs, préservons la pureté du sang, la force qui coule dans nos veines, nous valons mieux que ces sous êtres de moldu ou que cet amassi de pourriture du second degré incitant le mariage avec ces primates. Réaffirmons notre appartenance, notre supériorité, rejetons ces raclures qui souillent notre puissance à l’os et tentent de s’attribuer ce qui nous appartient de droit. La magie est à nous, pas à ‘eux’, pas aux ‘autres’, ils ne savent pas s’en servir ou ne l’utilise qu’à moitié. Tous des vermines. Seul un sang-pur peut exploiter à son plus grand potentiel les propriétés magiques issu de toute part. Je ne comprends pas qu’on puisse nous parler de la même façon qu’à ’eux’. C’est nous réduire au même niveau que celui de ces elfes de maison. Dégoutant. Ignoble. Impardonnable.

Au diable les valeurs ne concernant pas le sang. Le sang avant tout. La richesse au roi, la pauvreté au peuple. La magie au vrai sorcier, la médiocrité aux moldus. Ils devraient s’estimer heureux de pouvoir respirer le même air que nous. Quoique rien que d’y penser cela me donne la nausée. Faire usage de la magie sur ces moins que rien devraient les combler. La magie doit nous servir et les asservir. Nous sommes beaux, nous sentons bons, nos gestes sont divins, notre sang de la plus haute qualité. Dans leur cas ils n'ont rien pour eux et tout à nous envier.

Risevalt, un nom à consonance francophone. Famille de sang pur située en France côté Luberon mais acceptant les mariages avec d’autres ethnies (tant que le sang y est pur). Connu pour leur richesse établie sur le dos des gros travailleurs d'autrefois, pour leur arrogance et leur dégout le plus profond pour la basse société depuis des lustres. Les Risevalt se sont fait connaître à travers les siècles par leur production de parfum et de vin.

La plus grande honte qu’ils peuvent avoir serait qu’un membre de la famille se marie sur un coup de tête avec un moldu, un sang-mêlé ou un cracmol, le fait d’avoir un cracmol dans la famille même serait tout bonnement dégradant.

Et pourtant. Cela a finit par se produire. Pas d'être née cracmol mais de finir par tomber amoureuse d'un moldu du quartier. Ils avaient tout mais cela a volé et a risqué de se perdre à cause d’elle. D’une puissante famille de sang-pur, Sophia qui attirait déjà toute l’attention par sa beauté, sa froideur et son mépris envers les moldus et l’impur s’est révélé attirée par 'une souillure'. Un désastre. Une ruine, des larmes et des cris, la jeune fille en aura bavée, essuyant moqueries sur moqueries, elle n’osait sortir en ville de peur de réprimandes, dégoutée de sa propre personne, de sa faiblesse à aimer un 'être' qu'elle jugeait indigne de son rang, et quand bien même elle l’aurait voulu, sa famille se refusait à ce qu’elle souille davantage son nom en se pavanant librement.

Le temps s’écoula, et arrivée à l’âge de la maturité, un âge où on réfléchit, Sophia avait prit une décision, sa décision, partir pour vivre même si cela signifiait tourner la page à ses convictions d’entemps. Pour son amour moldu, elle avait finit par apprendre qu'il s'en était allé outre-mer pour épouser une américaine beaucoup plus âgée que lui. Mais cela importait peu désormais pour la belle Sophia, elle savait que son amour pour lui avait été sincère et plus pur que le sang ne saurait l'être. Intelligente et curieuse elle finit par sortir de son trou et parti vivre en Angleterre puis en Écosse où au bord d'une mer d'été elle fut séduite par le sourire d’un jeune pécheur des environs, Fergus. Ce fut le coup de foudre immédiat, son deuxième amour et il n'y eu jamais de troisième. Lorsque la belle entendit parler pour la première fois du conte des Panamee, elle n’en cru par ses oreilles, ni ses yeux… cela faisait clairement référence au monde dont elle faisait parti. Ayant décidé de tourner la page sur son passé, elle ne prit pas l’initiative d’en dire la signification. Elle le garda pour elle. Après tout, quels étaient les ‘risques’ qu’il y ai un sorcier en devenir et si oui, quatre ? Un moldu et une sorcière ne donnent pas forcement des sorciers n'est ce pas ? L’idée que cela puisse être différent de ce qu'elle avait planifié lui échappa totalement. Jusqu’à son premier enfant.


L'écho d’un passé lointain.

Lorsque Fergus et Sophia se rendirent compte que leur premier enfant Duncan était doué d’un art que l'homme ne possédait guère et que la femme préférait oublier, ce fut l’effarement. Sophia était choquée comme troublée, Fergus était plutôt inquiet comme euphorique ne connaissant pas l’existence du monde de la sorcellerie. C’est sa belle qui lui expliqua tout, le monde d’où elle venait, les moldus comme lui, l'existence des cracmols et les sorciers comme elle et à présent son fils Duncan et la véracité d’une partie du conte pour enfants. Voyant cela avec les anciens Panamee, certains n’y voyaient que du bon, un retour aux racines, à ce qu’on avait perdu. Mais d’autres y voyait plutôt là une mise en garde, après tout si le conte faisait écho à la révolte des gobelins, est-ce que cela ne signifiait pas ici un autre mal à venir ? L’un des plus jeunes incita alors sur le fait qu’il n’y avait pas eu de naissances de sorciers dans la famille lors des guerres mondiales et que donc il n’y avait aucun risque, cela était juste une nouvelle à prendre avec sourire en souvenir d’un vieux conte pour enfants dont le voile du mystère avait été levé en partie. Ce n’était pas un mythe, ni une légende, il s’agissait de faits réels reprit à une certaine sauce.

Composition actuelle de la famille Panamee - Risevalt :

- Fergus Ranulf Panamee ~ 19 aout 1933
- Sophia Therese Panamee Risevalt ~ 3 novembre 1935

- Duncan Louis Panamee ~ 23 septembre 1954
- Patience Rhona Panamee ~ 1 janvier 1957
- Ewan Richard Panamee ~ 15 mai 1960
- Alistair Arthur Panamee ~ 7 mars 1962
- Sereine Kirstie Panamee ~ 31 mars 1965


Duncan révéla donc son talent pour la magie lorsqu'il eut 8 ans. Dès cet instant et après conseil, monsieur et madame se sont demandé si leurs autres enfants suivraient le frère, comme le conte ou s'il s'agissait juste d'un cas isolé. Vers les 8 ans de Patience, tout les regards étaient concentré sur elle, madame avait prévenu que chez certains sorciers cela pouvait arriver tardivement. Le temps passa, Duncan entra à Poudlard et fut réparti à l'identique du premier dans le conte, à Gryffondor. Hardiesse et courage, les Panamee était tout excité et avide de curiosité. Patience n'eut jamais fait une quelconque démonstration de talent magique, elle était moldue. Il y eu une petite déception mais qui ne dura pas, après tout, un enfant n'est pas l'autre et Patience était une gamine adorable.

Pour ce qui est des autres vous me demandez ? Nous les verrons à travers les souvenirs d'Ewan.



Pensine

Note 1. Naissance

Après le calme vient la tempête, Madame l'a très vite compris en donnant la vie au petit. Autant les deux premiers, Duncan et Patience, étaient calme, autant le nouvel arrivant était une pile électrique dès sa venue au monde. C'était un petit garçon plutôt chétif qui démontrait déjà par forts cris , qu'il désirait se faire entendre. Mme Panamee était aux anges, encore un garçon, lui donner naissance était magnifique selon elle. M. Panamee quant à lui malgré qu'il fut désireux d'avoir une seconde fille, était aussi excité qu'un gosse de 5 ans, lorsqu'il vit Ewan pour la première fois, ce qui lui valu un regard accusateur de sa mère lorsque l'enfant une fois endormi se remit à gronder de plus belle.


Note 2. Alistair

Contrairement à ce que l'on verra pour Sereine, Ewan ne se rappelle pour ainsi dire rien de la naissance de son frère, trop petit à l'époque. De ce jour ne reste que le souvenir d'une sensation de chaud dans le creux de sa main d'enfant, une main le tenant fermement tandis que le bambin actif s'acharnait à vouloir vagabonder sur ses petits pieds voir à quatre pattes. Des transports de bras à bras, de la voix d'une femme attendrit présentant un petit frère. D'un baisé sur une petite joue grimacante et bruyante.

Note 3. Sereine


Fin de journée après l'accouchement, les enfants Patience et Erwan qui étaient gardé jusque là, arrivèrent dans la chambre, en douceur pour la fille et en trombe pour le garçon qui se faisait prier part sa grande sœur de rester calme. Duncan ne pouvait pas être présent des suites de sa situation, école Poudlard, mais le personnel de l'école s'arrangerait pour que le garçon puisse voir sa petite sœur. Alistair quant à lui avait attrapé une petite grippe et avait donc l'interdiction formelle de sortir malgré ses pleures. Patience poussa un petit cri de joie et se précipita vers sa mère.

- Quel beau bébé ! C'est une fille ou un garçon maman ?
- Une fille, elle s’appelle Sereine ! Fit fièrement le père qui tenait l'enfant et l'approchait de l'ainée qui bien que grimaçant à l'écoute du prénom, aussi étrange que le sien - cela venait de maman sans aucun doute, sourit grandement en voyant le poupon.
- C'est ma petite sœur chic chic chic ! Regarde Ewan, regarde Ewan! Incita Patience qui avait perdu tout son calme pour de l'entrain. Le gamin s'approcha à ses côtés, regarda le bébé puis grimaça en croisant les bras du haut de ses 4 ans et plus que demi.
- Pff voulais un frère moi, pas un boudin rose... 'plus c'est pas beau 'Salenaine'... Bouda l'enfant tandis que le père pouffait de rire et que la mère et l'ainée des enfants poussaient des réprimandes.
- C'est Sereine voyons, et ce n'est pas un ... boudin, Ewan.
- Ta mère à raison Ewan, écoute la un peu, puis les petites sœurs c'est chouette tu verras. Fit le père en lui faisant un clin d’œil.
- Elle ressemble pas à un frère mais à un singe voyons Ewan ! Continua l'ainée en examinant attentivement le poupon comme si les mots 'boudin rose' devaient être soigneusement réétudié. Mme Panamee soupira grandement tandis que M. Panamee essayait en vain de cacher son fou-rire.


Note 4. Wizard

21 Juillet 1967

- Ahhhhhhhhh !
Cri déchirant poussé par Mme Panamee en rentrant dans la cuisine, la petite Sereine avait quittée le lit et se trouvait à planer en direction d'Ewan qui tendait les mains. La mère accouru et saisi sa fille dans ses bras en regardant le garçon alarmée. Ewan s'attendait à être grondé mais sa mère se contenta d'hurler après son époux sous les hurlements déchainés du bébé qui avait été réveillé.
- Que se passe t'il ?!
- Il est comme Duncan ! Voilà ce qui a !
- Hein ? Un garçon ... bien sûr qu'il l'est tu devrais le savoir ça fait 6 ans maintenant ... repose toi chérie.
- Mais non pas ça imbécile ! Gronda la mère indignée que son mari ai pu la prendre pour folle au point d'oublier que son garçon en était un ... 'Il l'a fait léviter ! Il est comme moi et Duncan !' Continua t-elle en pointant du doigt Ewan suivi du berceau et de Sereine. Patience, alors âgée de 10 ans descendit enfin les escaliers, elle s'était tenu à l'écart en voyant la scène depuis le haut des marches menant à l'étage et n'avait pas voulu en descendre, c'était vraiment bizarre comme scène ! Patience avait loupé la scène de découverte de son grand frère mais elle ne pensait pas voir si tôt celle d'Ewan.
- C'est vrai j'ai tout vu papa ! Affirma t-elle d'un hochement de tête.
M. Panamee regarda tour à tour sa femme, son garçon et sa grande fille pour finir par regarder le bébé comme pour attendre qu'à son tour elle témoigne de la scène. Il secoua la tête avant d'éclater de rire et de serrer Ewan dans ses bras sous l'air outrée de sa femme et perdu de son ainée. C'est que madame pensait qu'au moins il lui dirait de faire attention ou le réprimanderait mais non ... il est vrai que madame était assez choquée que non pas un mais deux de ses fils se révèlent être sorcier alors qu'elle pensait pouvoir garder ça pour elle à la base, comme héritage, après tout n'avait elle pas apprit que les sang-purs étaient plus puissant que les sang-mêlés ? Alors ses deux enfants seraient contraint à être exploité comme employés par de hautes lignées ! C'était à tout cela que madame pensait, à ses fils et à leur bien-être, et non au sien.
- T'es un sorcier mon grand ! C'est magnifique ! Magnifique ! Papa est fier de toi.' Pour toute réponse le gamin hurla et se mit à pleurer, le père le lâcha alors en regardant sa femme se demandant ce qu'il avait fait de mal pour qu'Ewan pleure, la mère haussa les épaules pour démontrer son incompréhension, enfin Patience lâcha révoltée :
- C'est normal qu'il pleure... il comprend pas ce que ça veut dire... moi aussi avant d'apprendre pour Duncan et maman j'pensais qu'un sorcier c'était méchant... très même.
Le père haussa les yeux de surprise avant de se taper sur le front, oui à force de ne pas en parler trop ouvertement et à se concentrer à enseigner à Duncan ce qu'il avait à savoir... et aussi parce que Patience n'avait pas été dotée du même talent et que donc le fait d'apprendre certaines choses à Ewan à cet âge n'était pas des plus pressant... d'ailleurs 7 ans n'était pas trop tôt ? Il était normal qu'il assimile comme tout autre enfant 'sorcier' à 'méchante personne' surtout vu les histoires d'horreur dont les enfants héritaient.
- Allons allons allons ressaisis-toi, ce n'est pas une mauvaise chose d'être un sorcier tu sais, au contraire je t'envierais presque ! Hummm... Voyons Patience appelle Alistair, quant à expliquer autant en faire profiter plus de monde n'est ce pas ? Et ou diable se trouve Duncan ?
Pour le bébé il aurait du temps avant d'expliquer et peut-être ne devrait il rien expliquer puisqu'elle grandirait avec deux sorciers... et qui sait peut-être plus ? Le regard de M. Panamee se posa sur le jeune Alistair qui revenait du jardin accompagné de Patience.


Note 5. Wizard again ?!

Les premiers pas dans la magie d'Alistair, c'est au côté de son père et d'Ewan qu'il les a fait. il avait 7 ans alors, il promenait l'abruti de chat de la voisine, une vieille folle, non vous ne rêvez pas, j'ai bien écrit un chat et non un chien ! Un genre de persan mal foutu... quand son père ne le regardait pas et qu'il regardait à droite et gauche après des mouettes, Alistair s'amusait a effrayer le chat en simulant un coup de pied à son derrière sous les sourires encourageants d'Ewan, le chat futait, devenait fou, quel idiot, se tapissait contre le sol, ventre à terre en avançant lentement sous les ricanements des gamins et les regards interrogateurs du père. Ce chat l’énervait ! Sauf qu'au bout de la cinquième fois cela ne se passa pas franchement comme les quatre autres précédentes... le chat sembla grossir, grossir et encore grossir, il avait même dépassé le ventre d'Alistair, Ewan regarda la scène admiratif avec des yeux semblant dédoublés tandis que le père s'immobilisa de surprise, s’apprêtant à dire à son plus jeune de ne pas bouger mais celui-ci était déjà parti en courant en hurlant bras agités en haut et criant de façon trop aigu pour qu'on croit qu'il s'agissait d'un gamin, le tout sous les hurlements de rire d'Ewan qui n'aidait pas du tout ! Inutile de dire que le chat énorme en profita bien ! Ho pas de coup de griffes non non non, juste un retour en force de ce que lui faisait baver le gamin, le chat simulait de sauter sur lui toutes griffes sorties en montrant de grosses dents et Alistair se roulait en boule a terre en rampant comme une limace vers un creux en bordure de chemin. Sa mère arriva par la suite, l'instinct féminin sans doute et stoppa la chose, du moins le chat reconnaissant sa maitresse préférée s'immobilisa s’apprêtant à trottiner gaiement vers madame sans qu'elle n'eut besoin de recourir à la magie. Le chat redevenu petit cracha une dernière fois en pissotant au passage sur le petit avortant recroquevillé, tandis qu'Alistair pleurant à la mort se remettait debout lentement en tremblotant avec son pantalon tout cru, oui il s'était pissé dessus ! Ça reste entre nous, Alistair ne le dira jamais ! Quant à Ewan il se pisse dessus de rire rien qu'en y repensant. Il adore faire chanter son frère à ce sujet.

Note 6. Poudlard

Réception de la lettre, le cœur qui bat, la nervosité et l'excitation qui prenne possession du corps. Ewan s'en souvient comme si c'était hier et il en a des frissons et un sourire béat rien que d'y penser.

C'est le cœur léger et non lourd de sentiment d'affection que l'oiseau quitte le nid, enfin, façon de parler. Il n'était pas le seul à aller à Poudlard puisque Duncan, l'ainé des Panamee, s'y rendait pour sa dernière année. L'aurevoir fut des plus... bref... cafouillis... le garçon était tellement pressé et stressé d'y être déjà qu'il avait sauté dans le Poudlard Express sans prendre la peine de le regarder, de dire au revoir comme de prendre ses valises... vous vous en doutez le gamin est redescendu très vite, trop vite puisqu'Ewan se mangea la dernière marche de l'escalier aidant les jeunes à se hisser dans le train. Charmant. Quelle entrée ! Direct il se faisait remarquer... le pire c'est que même le nez saignant il hurlait de rire... la pression vous dis-je. Mme Panamee se rua sur son garçon pour lui mettre un saucisson de tissu dans les narines. L'allure d'idiot fini qu'il se tapait n'est ce pas. Suite à ces charmantes retrouvailles de quelques secondes, Duncan le grand frère et non Pascal prit les choses en main en attrapant par l'épaule son jeune frère ainsi que les deux charrettes supportant les valises. Tandis que l'un hissait les affaires des deux, l'autre faisait déjà des grands signes par la fenêtre le regard illuminé de curiosité face aux choses à venir.

Le train s'ébranla, et le Poudlard Express accéléra. Les visages en larmes de sa mère , de son frère et de ses sœurs passa du flou à la figurine miniature sans détail.

S'installant confortablement sur la banquette un grand sourire aux lèvres, c'est là qu'il la vit pour la première fois. Alis Dullyr, une petite blonde beaucoup plus petite que lui ! Elle n'était pas la seule présente, il y avait aussi un garçon roux et une jeune brunette qui lui laissa les joues rouges. Sans penser plus loin, il les aborda, ou bien était ce quelqu'un d'autre ? Quoiqu'il en soit ils s'engagèrent dans une discussion des plus passionnée parlant maison, famille, Quiddich, de provenances et on en passe. Le wagon où il se trouvait était tellement bruyant à eux quatre que les personnes hésitaient à y rentrer. Le courant passa relativement bien avec Alis, moins avec le roux qui parlait sang pur et gnagnagna gros crétin qui prenait plaisir à enfoncer Alis par son statut de née-moldue, il l'avait vite regretté le roux ceci dit. Et le courant fut trop tendu avec la brunette qu'il n'osait regarder dans les yeux plus de cinq secondes.

De part le courant il resta à bavasser essentiellement avec la petite blonde. D'ailleurs une fois dans les barques ils étaient toujours entrain de parler. Des pipelettes, plusieurs élèves soupirèrent devant tant de langues pendues mais le jeune s'en fichait éperdument.

- Ben mince t'as vu comment c'chateau est grand !

Exclamation partagée par beaucoup mais pourquoi fallait-il qu'il en fasse profiter la barque, le lac entier ?!

La répartition arriva bien vite également, la petite blonde se détacha de la masse pour se munir du choixpeau, après plusieurs minutes il fut décidé qu'elle serait envoyé à Serdaigle. Les intelligents paraient ils ! Elle n'en avait pas l'air pourtant... enfin Ewan dit ça mais il dit rien surtout que lui non plus ne semblait pas très fut-fut. Le roux fut envoyé à Serpentard et Ewan ne pu que lui faire une grimace en voyant son petit air détendu d'abruti total. La brunette se fit répartir aussi, Ewan ne détacha pas son regard d'elle et sa bouche ne se referma que lorsqu'elle se détacha du tabouret pour aller s'asseoir. Ah c'était à lui. Enfin ! Bombant le torse, le gamin prit un air sûr et fier, puissant même, mais affichant toujours un sourire idiot jusqu'aux oreilles. Une fois assis il arriva à distinguer son frère touuuuuuut dans le fond... pouvait pas le louper c'était le seul qui faisait signe... signe auquel Ewan répondit en brandissant haut sa main... La gêne. Duncan se rassit au loin en pouffant de rire. Le con. Ewan senti le feu s'emparer de ses joues tandis que la voix du choixpeau résonnait dans sa tête. Le choixpeau l'avait accueillit avec un 'Ah ! Si c'est pas le 6ème Panamee que je repartis ! Avant deux ans j'aurais dis que ça faisait un siècle que je n'avais plus entendu ce nom là... ou peut-être plus hummmmm ou vais je te mettre....' Longue discussion avec Ewan gesticulant pour converser avec le choixpeau. Ridicule. A quelques secondes de passer pour un chapeauflou, le choixpeau se décida pour la maison Serdaigle et avec joie et fierté ainsi que toujours et toujours ce sourire jusqu'aux oreilles, le garçon alla prendre place à côté d'Alis en lui donnant des coups de coudes tout content.

L'année se passa relativement bien et riche en fou rire.


Note 7. Always a new wizard

Les années s'écoulèrent, trop de choses à raconter que pour les écrire ici même. A son entrée en troisième année, Ewan assista à la répartition de son frère Alistair, toujours ce sourire qui lui est propre parcourant la masse d'élèves agglutinés... mais... elle était charmante tout plein cette demoiselle ! Retour à la réalité par un coup de coude savamment placé par Alis... Oui d'accord on a compris, notre cher Ewan a vite les pensées qui s’entremêlent et des papillons partout dans le corps, oui il aime regarder, c'est mignon à cet âge alors notre petit ne fait qu'ouvrir la bouche devant une fille qui lui donne des giligilis dans l'estomac. Une chance qu'il y ai Alis dans le coin pour le remettre sur le chemin. Puis bon d'un autre côté c'est pas parce qu'il observe qu'il s'y intéresse vraiment... des fois c'est juste pour rire d'une fille ou d'Alis ou du garçon qui aime tchic ou tchac... bref le gamin. Ah oui donc répartition du dernier garçon de la famille... et c'est chez... Poufsouffle ! Comment maman avait elle deviné hein ?! Ce serait quand même pas ce conte... non parce que si c'est ça, ça voudrait dire que sa petite sœur Sereine serait envoyée à Serpentard et... après déjà deux ans ici à côtoyer certains 'verts' ben... ca irait pas du tout. Impossible même. Déjà que certains se moquent de sa mère sorcière en l'appelant 'traitresse à son sang' et de son père pécheur moldu, ce qu'il ne supporte pas et l'amène à faire de vilaine chose, 'Vais te casser la gueule ouais !' alors en plus si l'ennemi de ses ennemis se retrouve dans la même maison on obtiendra rien de bon à part un truc très moche. Mais alors très très moche.

Parlant de Sereine, ses pouvoirs se sont révélés en juillet, ça a été un choc, parce qu’on commençait à croire qu'elle serait moldu comme Patience.

-Flashback-

- Je veux !
- Non tu ne peux pas !
- Siiiiiii !
- Sereine ca suffit ! Hurla madame Panamee. 'Tu n'iras pas dehors un point c'est tout, le docteur a dit que tu ne devais pas sortir alors tu ne sors pas !
- Ecoute maman Sereine, tu joueras a attraper avec Alistair et Ewan quand tu iras mieux. Allez va te coucher.
Dehors, Ewan faisait le pitre et narguait aux côtés d'Alistair la petite Sereine en se dandinant et en lui tirant la langue.
- Boudboudboud Sereine la poule mouillée, tu sais que tu vas encore perdre ahahah !
- Ewan cesse donc ! Hurla la mère. Tandis que le garçon continuait ses pitreries et que madame et Patience tentaient de calmer la fillette qui hurlait de plus belle. La mère emmena l'enfant dans ses bras tandis que Patience ouvrait la porte de dehors pour sortir et la refermer en hurlant. Il y eu un bruit de verre qu'on percute en glissant et madame Panamee se retourna vivement vers la porte vitrée menant à l'exterieur, celle ci était entière avec un leger coulis de bave et un peu de sang qui laissait une emprunte allant jusqu'au sol où Ewan se trouvait étendu, madame Panamee déposa precipitemment Sereine et accouru vers Ewan qui hurlait qu'il avait mal au nez, encore le nez, toujours le nez, tandis que monsieur et Duncan arrivait à leur tour affolés par le bruit. Patience pleurnichait à côté de Sereine là où Alistair restait comme souvent Ewan, bouche ouverte. Il y avait eu plus de peur que de mal mais cela n'empechait pas qu'Ewan eu de nouveau droit au tissu dans les narines. Une fois l'enfant de nouveau près à hurler, les premiers mots qu'il reçu furent :
- Papa t'as pourtant dit de faire attention avec la magie par le slip de grand-père !
- Mais ...
- Y a pas de mais Ewan! Tu sais combien on a eu peur ! Hurla a son tour la mère.
- Mais j'ai rien fais moi,  je sais que l'usage de la magie est strictement interdit hors de l'école ! S'exclama le garçon, tandis que les parents avaient croisé les bras.
- Et moi j'veux pas être viré de l'école avant d'avoir commencé... Ajouta Alistair sentant qu'on allait l'interroger.
- C'est vrai qu'il avait l'air effrayé maman... quand je l'ai vu foncer de loin vers la porte ... analysa Patience tout bas. Tandis que le père et la mère échangeait un regard qui fini d'un commun accord comme tout les enfants sur la cadette qui bizarrement pleurnichait aussi en regardant le sol.
- Sereine ?
- J'ai rien fais moi !!!! Wahhhhh !
- Oh mon dieu je ne me sens pas bien, Indiqua madame Panamee en s’évanouissant, monsieur la rattrapa de justesse et la posa dans le divan voisin à celui qu'Ewan occupait, elle devait juste se reposer rien de plus. L'homme se tourna alors vers sa plus jeune, s'agenouilla lui fit relever le menton puis lui souria grandement tandis qu'Ewan et Alistair s’étranglaient de stupeur et que Patience et Duncan croisaient les bras en soupirant, la scène leur en rappellant vaguement une autre de quelques années plutôt.
- C'est rien ! T'es une sorcière !
- C'est ... c'est rien ?! Elle a failli me tuer papa ! Croissa le garçon médusé en regardant son père puis en regardant sa petite soeur il ajouta ; 'Sinon c'est cool que t'en sois une Sereine ! On s'amusera bien avec le chat du voisin !'
- Ewan ! Hurla Patience scandalisée, 'N'embarque pas Sereine dans tes horribles passe-temps ! Ce chat ne t'as rien fait en plus !'
- 'Si ! Il m'a pissé dessus... dans la ... la .... la bouche .... pendant que je dormais sur la pierre bleue du jardin ! Ce sale petit !
- Et moi il m'a mit à terre puis pissé dessus aussi ! Enchaina Alistair se rappelant de sa première fois à démontrer son appartenance au monde sorcier.
- Ewan, Alistair, suffit ! Cette fois c'était madame qui prenait la parole à moitié réveillée. Chéri je compte sur toi pour calmer Sereine avant que quelque chose comme ca ne se passe encore, et pas de félicitation cette fois non plus que diable ! Il y a failli y avoir un deuxième mort ! Ou un troisième... Ohhh je ne sais plus mais pas de félicitation !
- Entendu, Sereine tu as entendu ce qu'a dis ta mère n'est-ce-pas ? Ce n'est pas bien... mais non ne pleure pas allez allez, c'est très bien d'être une sorcière mais il faut juste faire un petit peu attention d'accord ma puce ?
- Hum ! Renifla la petite en hochant la tête.

-Fin Flashblack-


Note 8. Patience

Durant les vacances de Noël, les Panamee se reunissaient souvent à la maison, ainsi lorsqu'Ewan fut en quatrième année et Alistair en deuxième, tout deux quiterent Poudlard pour rejoindre Duncan (et sa fiancée), Patience et Sereine auprès de leur parent. La nouvelle année arriva bien vite, dans une semaine ils leur faudraient déjà reprendre la route direction Poudlard.

Patience venait de fêter son 17ème anniversaire, nous sommes en début d'année 1974, Ewan est alors âgé de 13 ans.

3 janvier 1974


- Sereine prend exemplaire sur ton frère et cesse donc de tourniquoter ces bidules en l'air !
- Mais m'man c'est marrant, puis Ewan et Alistair il font -Boum- bruit d'explosion venant du jardin, la petite Sereine, alors agée de 10 ans, sautilla hors du fauteuil en liberant un petit lego voltigeant avec hesitation en l'air dans un fracas, mme Panamee était déjà à la fenêtre quand Sereine arriva à son tour, la petite émit un cri d'exclamation tandis que la mère avait posée ses mains sur ses hanches.
- Maman ! T'as vu ça ! Il a explosé le chat ! Pouf !
- Oui oui j'ai vu Sereine, ne prend pas exemple sur tes frères c'est tout. Grinca t'elle devant les yeux ébahis de la gamine regardant la scène du jardin et voyant Ewan et Alistair se faire réprimander par le père sur l'interdiction et le danger de jouer avec des petards magiques -rapportés de Pré-Au-Lard- tandis que la mère marmonnait un :
- Enfin c'est pas trop tôt.

Les heures passèrent et quand le soir fut venu et que Patience n'était pas encore rentrée de chez son amie la reconduisant d'une fête, il y eut un appel. Ewan regardait la télévision avec Sereine sur ses genoux et Alistair absorbé par l'émission - Duncan quant à lui était parti la veille avec sa fiancé pour reprendre la route vers leur nouveau foyer situé au sud de l'Angleterre - lorsqu'ils entendirent leur mère fondre en sanglot et le père arriver en entendant son épouse. Ce fut son tour de prendre le telephone tandis que les trois enfants les regardaient tour à tour s'effondrer l'un l'autre, le telephone à terre et les parents se serrer fortement corps contre corps. Ewan croisa les regards de son petit frère et de sa petite soeur, il n'aimait pas ça, c'était bizarre, maman s'effondrait souvent mais ne pleurait pas trop pour des broutilles et puis papa encore c'était vraiment quelque chose, le jeune angoissa et senti la main de sa petite soeur comme de son petit frère se caler dans les siennes devenues moites. La gorge lui serrait, nul des trois n'osaient dire quoique ce soit. Le père se leva alors, aidant son épouse à se relever, celle-ci se laissant aller en hurlant des 'non non c'est impossible nonnn' à répétition, le père passa un coup de fil, quelques minutes plus tard les voisins étaient là, pas ceux au chat, les autres, eux sont sympa, leurs enfants sont chouettes aussi, l'homme de la famille d'a côté se chargea de soutenir la femme avec le père et s'en allèrent vers la voiture, Ewan, Alistair et Sereine entendirent la voiture démarrer et partir tandis que la femme d'a côté venait à eux pour les prendre dans ses bras, ce fut étrange, on ne sait pourquoi les larmes tombèrent d'elles-même. Que ce soit Ewan, Alistair ou Sereine tout trois avaient compris que quelque chose d'horrible venait de se passer. Lorsque les enfants se furent endormi dans le canapé, il fallu quatre bonnes heures pour que la voiture ne revienne, il était aux environs de trois heures du matin quand les parents rentrèrent et que la dame d'a côté s'en alla en posant une main chaleureuse sur l'épaule de mme Panamee dont les yeux enflés ne céssaient de perler tout comme ceux de son époux et de l'homme d'à côté. La porte claqua, Ewan secoua son frère qui était déjà réveillé de même que Sereine et tout trois se mirent debout dans le salon, ils allaient savoir même si quelque part au fond d'eux ils le savaient déjà. Les voilà qu'ils se faisaient face quand la phrase fatidique trancha enfin l'air comme un coup de poignard s'imissant à travers leurs entrailles.
- Patience est morte.
Ce fut une longue nuit de déchirement car tous étaient proche de Patience, Patience était quelqu'un de généreux, de sérieux et d'ouvert qui aimait à prendre soin de ses frères et de sa petite sœur. Cette nuit fut le declenchement de biens des choses, la petite prendrait vite sur elle, tendait à devenir forte, trop pour son âge, elle voulait être un exemple comme Patience, elle avait un but, lui ressembler, c'est sans doute ce qui l’eut amenée par la suite à se faire répartir dans la maison du serpent. Alistair et Ewan devraient retourner à Poudlard bientôt, trop tôt, malgré l'aide d'Ewan et des amis d'Alistair, le plus jeune des fils sombra quelque peu dans la depression, preferant s'isoler que trouver refuge chez ses proches. Il finit par doubler son année mais ce reprit bien vite au début de la suivante, se refaisant des contacts proches et en se donnant dans ses études pour rattraper le temps perdu passé à vegéter. Quant à Ewan, ce fut sans nul doute Alis qui fut sa sauveuse, elle et ses conneries empechèrent Ewan de déprimer comme Alistair l'avait fait. Ewan lui est redevable et Alis peut être sûr que si quelque chose devait lui arriver, il serait là pour elle. Quelques jours plus tard, après l'accident de Patience, il y eu l'enterrement, il pleuvait, on avait du mal d'avancer à cause de la neige, c'était glissant et cela aurait pu être un jour super marrant pour les enfants à regarder les tentatives des vieilles personnes pour rester debout s'il n'y avait pas eu ce cercueil blanc.
- Patience est morte le 3 janvier 1974, elle venait d'avoir 17 ans. -


Note 9. Return & Désordre

Comme il l'eut deviné et comme le racontait le conte, la dernière fut envoyée à Serpentard à son entrée à Poudlard, si cela était complètement impossible selon lui avant 1974, après le décès de Patience toutes les pièces semblaient s'être emboitées que pour que la plus jeune y soit envoyée. Ambitieuse à souhait elle avait trouvée sa place et comptait bien se faire remarquer par la suite comme ne pas se faire marcher dessus par les médisants.

Un an plus tard, Ewan entrait en 6ème année, Alistair en 3ème et Sereine en 2ème. L'année s'annonca pour le moins aussi fun que les autres jusqu'à l'agression de la préfète-en-chef de sa maison. Le tout s'enchaina rapidement, il y eu un règlement spécialement conçu pour la maison des bleus mais loin d'être conçu par rapport à Ewan ou Alis... vous imaginez Ewan enfermé dans une tour à faire les cent pas ? Impossible. Malgré les règles misent en place, le jeune compte bien démontrer son désaccord en contournant le règlement. Peu importe la manière. En plus c'était qui se Théotrucmuch qui ruinait la beauté des Highlands par sa simple présence... un sorcier psychopathe... une chance qu'il ne fut pas de la famille hein ! En temps de trouble l'Ordre s'ouvre, inutile de dire qu'en tant que Serdaigle et cible potentielle comme tout bleu d'un fou, Ewan se rangea comme Alis de ce côté. Un peu d'action dans cette 'prison'.


Note 10. Composition de ménage principal

- Fergus Ranulf Panamee ~ 19 aout 1933 / ecossais / pècheur
- Sophia Therese Panamee Risevalt ~ 3 novembre 1935 / francaise / commercante

- Duncan Louis Panamee ~ 23 septembre 1954 / ecossais-francais / / Gryffondor / archéologue (spécialisation sorciere) époux de
- Johanna Evers 21 janvier 1956 / anglaise / professeur d'anglais (moldue)

- Patience Rhona Panamee ~ 1 janvier 1957 - 3 janvier 1974 / ecossais-francais / moldue
- Ewan Richard Panamee ~ 15 mai 1960 / ecossais-francais/ Serdaigle
- Alistair Arthur Panamee ~ 7 mars 1962 / ecossais-francais / Poufsouffle
- Sereine Kirstie Panamee ~ 31 mars 1965 / ecossais-francais / Serpentard



Brièvement...

Ewan Richard est né le 15 mai 1960 en Ecosse, vivant à Aviemore dans les Highlands, sa famille est connue pour sa longue lignée de pécheur, les générations se suivant, ses valeurs et pour un conte fantastique qui est transmit et raconté à tout enfants Panamee y compris les amis, car les amis font partient integrante de la famille. Fils d'un moldue et d'une sorcière française ayant apportée la honte sur une belle lignée de sang-pur en épousant Fergus, Ewan s'est avéré sorcier de sang-mêlé et fera ses études à Poudlard dans la maison Serdaigle. Ewan a quatre frères et soeurs Duncan de 6 ans son ainé qui a fait ses études chez les Gryffondor et est à présent marié à une anglaise, Patience de 3 ans son ainé, moldue qui perdra la vie à ses 17 ans, Alistair de deux ans plus jeune, sorcier qui sera envoyé à Poufsouffle et Sereine la petite dernière également sorcière de quatre ans sa cadette qui ira à Serpentard. Dès le début de sa scolarité, Ewan sera pour la plupart du temps accompagné d'Alis Dullyr, rencontré dans le Poudlard Express et inséparables depuis, les deux jeunes ne manqueront pas de se faire remarquer par leurs babeilles et leurs turbulences, comment ont ils pu être envoyés à serdaigle, telle est la question que se pose les professeurs qu'ils font tourner en bourrique. Aussi, Alis étant sujette aux bassesses de certains serpentard qui osent la traiter de 'sang-de-bourbe' lorsque cible pour une connerie à faire, il s'agit toujours d'un serpentard ou 'ca' y ressemble. Et de toute façon, ils le lui rendent bien également puisque si pour Alis c'est les mots 'sang-de-bourbe' qui surviennent, dans son cas c'est 'fils d'un moldu qui pue la moule et d'une sang-pur ratée' qui le percutent, l'insulter est une chose, insulter sa mère c'en est une autre voyez vous, pour son père, Ewan n'en a pas honte, puis c'est vrai qu'il sent pas forcement bon en revenant d'une pèche en mer mais alors qu'est ce qu'on s'en fiche, c'est l'homme qu'il est qui compte. A l'attaque ! S'il n'y avait pas des exceptions parmis eux comme sa soeur, Ewan jurait que Serpentard est une maison poubelle. Ewan est rentré en septembre en 6ème année, où dès son début il y eu un accident ciblant une compatriote... ok une préfète en chef... mais un membre de sa deuxième famille, de sa deuxième maison. Du coup les voilà contraint à respecter un règlement... loin d'être content le Panamee croyez moi et il n'est pas le seul !


Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Pixmatt3Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. PixmattEwan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Tumblr_lxuys98mkT1rntun2o5_100
© Me© Me© Little Slug

❥ un peu plus sur le moldu que vous etes

Prénom/ pseudo : Pigeon / Choucroute ... j'en ai pas vraiment... ce sont juste des statuts d'une personne detestant les pigeons et qui a la flemme après une choucroute xD
Age : Joker -oui j'ai mis l'âge de mon perso éwè-
Tes passes temps favoris sont : monter dans les arbres (oui...), la lecture, le rp, voir des films d'actions, historiques ou fantastiques, quelques mmo, sortir quand c'est ducasse, faire un break et boire du mojito x3 voyager (quand je peux et que j'ai l'argent *o*) et je vois pas après.
Tu as connu le forum ou ? Top Site, après je sais plus lequel =s J'avais selectionné plusieurs forums HP et je me suis arrété sur celui-ci.
Un commentaire a apporter sur le forum ? Design sympa, réponse rapide, présence du staff, contexte original, pv attirant, periode fun, juste une chose, pour une optimisation il faut préférer IE ? Parceque je ne sais pas si c'est moi mais sous Firfox les textes en 'spoilers' ou 'les citations' sont affreux, le texte parait gras, flou, écrasé, bref pas très lisible alors que sur IE il n'y pas de soucis. maintenant j'ai pu manquer l'information, si c'est le cas désolé ^^ -Dommage qu'il n'y ai pas encore des masses de perso à Poufsouffle =o Parceque à part ici, mes personnages les plus récents ont toujours été jaune x333-





Dernière édition par Ewan R. Panamee le Mar 12 Juin - 9:58, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeSam 9 Juin - 11:00

Bienvenue à toi Evan! Bonne continuation pour ta fiche! Si tu as le moindre souci pour ta fiche ou une question, contacte nous : soit Lily, soit Potter, soit moi-même! N'hésites pas! =)
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeSam 9 Juin - 11:14

Merci bien ! Snape.... A jamais... -parti déjà loin pour chiouler-

Étant donné que j'ai déjà harcelé Lily de question avant de poster (la pétoche de mal faire... Peter sort de ce corps) si d'autres problèmes surviennent je n'hésiterais pas à vous contacter très cher -Au diable les Potter, tous des Saints- -se fait anéantir par les partisans d'Harry What a Face

Encore merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Kyana Walker

Kyana Walker

Designer du forum ♣ Serdaigle- 6ème année

Designer du forumSerdaigle
- 6ème année


▌Age : 26
▌Parchemins : 497
▌Points de Rp : 13
▌Initiation magique : 03/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeSam 9 Juin - 11:38

Bienvenue sur Alohomora 0003
Et courage pour ta fiche (et aussi pour la validation après XD)
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeSam 9 Juin - 20:31

Bonjour et bienvenue !

Bonne chance pour la suite de ta fiche !

(comment ça, Potter, tous des saints ? Attends qu'on t'attrape et qu'on te fasse une mauvaise blague, tu vas avaler nos auréoles très vite !)

____________________________
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeSam 9 Juin - 21:28

Je te remercie Evan! Mais je m'insurge... un saint Potter? Un machiavélique personnage, oui! Mais tu as raison de me contacter si tu as besoin! Tu verrais vite que Potter est un incapable! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeDim 10 Juin - 0:15

Merci beaucoup ! Very Happy

@zieutte Walker > Oh une compatriote ! ... Arg Non c'est la préfète ! -fout le camp en grimaçant-

@zieutte Potter > Meuh non meuh non j'aime vos pitreries très cher James, mais votre nom m'insupporte à cause d'une certaine saga dont vous n'entendrez jamais parler Twisted Evil Moi non plus d'ailleurs ahem.

@zieutte Rogue T.T > Owi tout les Potter le sont. Cette connerie (de ne servir à rien) se transmet de génération en génération. Y a qu'à voir Harry. -Se fait piétiner comme une bouse par un troupeau de centaures Mad -

Encore merci.

[L'histoire est déjà grosso modo écrite sur word... le plus dur sera la description physique... je déteste ce passage éwè]
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lily Evans

Lily Evans

Admin ♣ Préfète Gryffondor - 6ème année

Admin ♣ Préfète
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 31
▌Parchemins : 2151
▌Points de Rp : 100
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeDim 10 Juin - 1:49

Bienvenue =)

Pour moi aussi le physique c'est toujours le plus difficile !

____________________________
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. DfbQ3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeDim 10 Juin - 2:45

Bienvenue à toi jeune élève! Je te souhaite d'être validé au plus tôt! Si tu le désires, tu peux t'inscrire au cours de DCFM ou au labyrinthe pour vivre une palpitante aventure!
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeDim 10 Juin - 9:39

@Merci Lily !

Pour la partie description, je ne sais jamais comment commencer. La partie histoire se basera sur celle d'un autre de mes personnages qui me tardais à développer Very Happy

@Merci Pandora !

Je me ferais une joie de remplir les rangs au cours de DFCM, pour la partie labyrinthe, je me tiens au courant ^^ Vive l'aventure owé *-*
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 7:31

Doublon sorry mais je pense -non j'en suis sûr- en avoir fini avec ma fiche . x3

Ma plume est prête pour tout édit à faire que vous jugerez utile.

-Arrache sa cravate et s'étend dans le divan de la salle- 'Hourra un devoir fini UN ! Si y a du hors sujet je m'en fiche, on m'a demandé d'écrire pas quand m’arrêter, je l'ai fais... BON me reste plus qu'à revoir ma présentation en fanfare pour le prochain cours' -chope Alis et se barre-

Au plaisir.

-Fuit de sa fiche avec un grand sourire xD-


Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 8:08

Bon sang quelle fiche !!

Je l'ai lu en entier, j'ai adoré et accroché du début à la fin (même quand il y avait quelques problèmes de code couleur ^^). En particulier l'histoire des quatre frères. Le chapitre sur Patience était poignant.

Ah ? parce qu'on ose me demander si je te valide ou pas ? Mais la question ne se pose pas, je n'ose imaginer le temps que tu as mis pour écrire toute cette histoire, mais tu as beaucoup d'imagination, une orthographe quasi-irréprochable (kommeuh moa), toutes mes félicitations ! Validé cheers !


____________________________
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alohomora

Alohomora

Admin  ♣ Maître du Jeu

Admin
Maître du Jeu


▌Age : 31
▌Parchemins : 569
▌Points de Rp : 135
▌Initiation magique : 01/04/2011


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 8:09

Choixpeau a écrit:
Bienvenue à Serdaigle, vous rejoignez les érudits qui ont envie de tout connaître.

N'oublie pas de passer par le coin des relations, celui des demandes de RP et de te créer un espace où ton personnage pourra recevoir du courrier .
De plus pense que tous les 20 points de RP tu peux les utiliser en donnant des points à ta maison. Tu peux aussi réclamer des points pour ta maison quand tu as posté un message de plus de 700 mots. Pour réclamer des points cela se passe par ici. Tu peux aussi gagner des points en votant pour le forum.

Ta maison cherche aussi encore des joueurs de Quidditch.

Bon jeu sur Alohomora !

____________________________
Le Staff - Demande de Partenariat - Questions - Postes Libres
Revenir en haut Aller en bas
https://poudlard.forumactif.fr
Who are You ?
Argus Rusard

Argus Rusard


Concierge
A un oeil sur vous !


▌Age : 41
▌Parchemins : 133
▌Points de Rp : 37
▌Initiation magique : 16/08/2011


Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 8:21

Grrr... Encore un trouble-fête, un garnement qui ne rêve que de retenues en ma compagnie et en celle de mon chat, n'est-ce pas , mister Hyde ?

"Miâââw"

Tu as raison, il déteste les chats, en plus! Si tu veux te soulager sur lui, pas de problème ! mon chat vous déteste, jeune iconoclaste, alors méfiez-vous ar je vous surveillerai et je vérifierai que vous respectiez le règlement et...

BOUM !

Qui a fait ça ? Qui ? PEEVES ! Je t'aurai, saleté d'ectoplasme !

(part en courant vers le bruit)
((Mister Hyde fait un dernier schiiiitttt sur Ewan avant de rejoindre son maître)


C'était la bienvenue de Rusard et de son chat...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 9:02

@ST-Potter > Merci beaucoup ! Du coup j'ai relu la partie sur Patience et j'ai hurlé en voyant des lettres pas forcement à la bonne place, les codes couleurs foiré bref j'ai édité la partie pour corriger cela é_è (ça c'était pas souligné en rouge ;-Wink et je compte bien relire l'ensemble au final puisque je pense qu'une partie de la fiche n'a pas été correctement corrigée par mon correcteur et mes nyeuxnyeux.

Pour le temps... c'était long j'ai même ruminé sur mon compte de ne pas avoir su limiter l'histoire, mais une fois que c'est partie c'est partie. J'avouerais (Je ne suis aussi honnête qu'un jaune mais tout de même !) que les notes 3, 4, 7 et 8 avaient été précédemment écrites (toujours par moi, je tiens quand même a le préciser xD) pour incarner la gamine sur un autre forum. J'ai dû modifier ces parties pour les faire concorder avec l'histoire. De même pour la partie 5 qui correspond à un autre personnage. Je recycle, je suis écolo. Je pense que c'est les parties déjà faites à remettre en place qui m'ont prit le plus de temps. éwè

Pour l'orthographe... Bien sûr Potter que je suis au top quand je le veux. Je suis quand même à Serdaigle pour quelque chose Rolling Eyes -fonce recorriger sa fiche au peigne fin What a Face -

Et encore merci yatta !!! -Balance des pétards magiques et en garde un pour Rusard-

@Alohomora > Je ferais tout ce qui est indiqué dans le message parce que je suis intelligent. -Et qu'il me faudra rattraper les points que je risque de faire perdre en cours hohoho-

@Rusard > Zieute férocement le chat... saloperie, aussi affreux que celui des voisins, arrête de trembler Alistair... tu es un homme... enfin bientôt tu le seras.

Applaudit Peeves bruyamment & balance suite au shiiittt de mister Hyde le pétard qu'il avait mit de côté.

Cadeau de remerciement pour le bienvenue clown

Merci cheers
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 19:41

Bienvenue à toi et amuses toi bien ici !

Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeMar 12 Juin - 21:04

Merci beaucoup et j'y compte bien !


-Lis la fiche du serpentard-

''Hey Adamovitch t'as trois points communs avec Mozart : le prénom, la nationalité et le fait que tu mourras jeune.

=D''


-Ricane et s'en va-
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeJeu 14 Juin - 10:21

Bienvenue.... Et bien que de sarcasmes jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitimeDim 17 Juin - 6:53

Merci !

Loin d'être des sarcasmes, je suis aussi sincère qu'un Poufsouffle !
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. _
MessageSujet: Re: Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.   
Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ewan R. Panamee ~ La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Pensine :: Fiches diverses-