AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeJeu 14 Juin - 10:28

Hadrian Bradley était débordé. Une nouvelle fois, le Lord faisait des siennes en Angleterre et ailleurs et fichait une sacrée pagaille sur son terrain. Les hiboux apportaient un parchemin toutes les demies-heures et sa secrétaire faisait un résumé de ceux qu'elle avait réussi à intercepter. Hadrian ressentait une grande fatigue face à cet accumulation qui ne semblait jamais devoir cesser. Il avait besoin de recruter davantage de gens dans son équipe sinon il ne pourrait jamais essayer d'élaborer une stratégie pour vaincre vous-savez-qui. Ni même tenter de mener à bien sa campagne.

Justement, le parchemin suivant fut une demande de rendez-vous de la part du Rédacteur en chef de la Gazette. Cela tombait plutôt mal, il n'avait pas réfléchi encore, avec tout ce travail, à ce qu'il souhaitait mettre en avant. Mais après tout, s'il parvenait à faire reculer le Lord, ce serait le meilleur argument pour qu'on le réélise! Tant pis pour le journaliste. Il renvoya une réponse rapide à sa secrétaire pour qu'ils repoussent leur rendez-vous.

Il continua de travailler sans relâche, les parchemins formant un tas de plus en plus grand. Il n'en pouvait plus. Sa secrétaire entra encore une fois précipitamment pour évoquer une agression de Moldus à Gloucester. Et l'auror Alastor Maugrey venait d'arrêter un des fidèles de Vous-Savez-Qui!


- Merci Lucy! C'est une excellente nouvelle! Que Mr Maugrey s'occupe de le faire parler. Attention, sans trop de violence! Ne nous abaissons pas à leur méthode! Vous féliciterez Mr Maugrey de ma part!

Il se replongea dans ses notes, de façon plus enthousiaste. Cependant, cela ne dura pas longtemps.

- Que diable ses histoires de vol de biscuits dans une boutique d'animalerie me concernent-ils? On dirait que certains de nos concitoyens ne se rendent pas compte de la menace qui pèse sur notre pays... C'est vraiment désolant. Je ne vais tout de même pas mettre un Auror sur cette enquête!

Hadrian était vraiment de mauvaise humeur. Il fallait absolument qu'il emploie de nouvelles personnes pour le seconder. Il était trop fatigué donc irritable, moins perspicace et il n'avait plus une vue d'ensemble, assez de recul pour résoudre tous ses problèmes et voir quel était le lien entre ses différentes affaires.

Soudain, on toqua à sa porte de manière vive et il vit le visage de Nathaniel Smiley passait par l'entre-baillement. Hadrian Bradley réagit automatiquement et en l'apostrophant :


- Mais que faites-vous là? J'ai renvoyé un hibou pour repousser notre entrevue.

Hadrian était certes un peu sec mais il détestait montrer aux journalistes même ceux qu'il avait dans la poche qu'il était débordé de travail en ces temps noirs.

Il accepta néamoins de recevoir le journaliste. Tant pis pour le travail. Recevoir le rédacteur en chef du journal le plus influent de Grande-Bretagne était tout aussi important.


- Asseyez vous et dites moi pourquoi vous vouliez cette entrevue, mon cher Nathaniel... Un verre de scotch pour vous désaltérer?

Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeVen 15 Juin - 0:28

Je suis parti le cœur léger et la tête bourrée de question. Quelles interrogations pour ce cher Bradley? Il ne fallait pas y aller trop fort, ne pas gâcher l'impression qu'il avait de moi, oui cela était primordial. Mon seigneur et maitre savait lui qui j'étais réellement, je ne suis qu'un joueur de mot, un trompeur de monde. Pour la majorité je ne suis qu'un imbécile...

"Excusez moi, j'ai un rendez-vous avec monsieur Bradley."


Tiens cette secrétaire, avec son air interrogateur et ce faciès de "j'aime pas quand on me dérange", voila exactement le genre de personne qui se permet de me prendre de haut.


"Bonjour monsieur Smiley, le ministre m'a dit qu'il avait repoussé votre entrevue."

Je fis alors ma bonne bouille de la personne pas au courant, surement une erreur. Vraiment elle me prenait pour un imbécile, ou peut-être elle n'avait pas envie de bosser, surement une alcoolique notoire.


"Je n'ai pas été averti de ce changement d'agenda. Maintenant si vous voulez bien m'excuser."

J'essaya évidemment de passer, ce n'est pas une fonctionnaire de bas étage qui allait arrêter un vrai Mangemort. Mais elle s'opposa en obstacle.


"Vous ne pouvez passer ainsi, je dois en référer d'abord à monsieur le ministre."

Diantre quelle peste! Je dus faire recoure aux grands moyens."

"Oh mon dieu, ne serai-ce pas un troll!"

"Quoi?"

Vite j'en profite et passe! Le bureau n'est qu'a quelques pas, le temps qu'elle se rende compte de sa bêtise et je suis déjà à l'intérieur. Me voici monsieur le ministre.


"Monsieur le Ministre."


A peine entré, me voila déjà houspiller par Bradley, c'était le genre de type dont Nathaniel haïssait l'existence. Toujours aussi parfait, et donneur de leçon, cela en devenait révulsant. Comment osait-il me parler ainsi? Ah heureusement son ton finit par s'adoucir, on m'invitait enfin à m'asseoir et à prendre collation, enfin. Je me dirigea donc vers lui, et virilement je lui serra la main. Pouah mes instincts Mangemorique me disaient non, non, mais je n'avais pas le choix, je devais préserver mon image de marque. Prenant mes aises je fini par m'effondrer dans un des fauteuils du ministre, même si je ne supportai pas l'alcool je pris un verre de scotch.

"Ma visite n'a qu'un seul dessein, préparer les prochaines élections. Votre popularité se maintient à un taux honorable mais cela ne saurait pleinement suffire. Les temps actuels sont sombres, la population a besoin d'être rassuré sur l'activité des Mantes religieuses... J'ai dit Mante religieuse, je voulai évidemment parler des Mangemorts. Évidemment ce genre de campagne passe par de bons outils, à savoir les médias. Notre priorité donc est de rassurer le monde sorcier, auriez vous quelconque avancé sur l'enquête concernant vous savez-qui dont on pourrait faire usage en presse et réaffirmer votre blason."
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeLun 9 Juil - 5:39

Hadrian servit un verre de scotch au rédacteur en chef. Il était toujours un peu bizarre mais semblait-il, dévoué. Il s'installa dans le fauteuil en face de son bureau tandis qu'Hadrian reprenait lui-même sa place. Il l'écouta attentivement et souria, ravit de voir qu'ils poursuivaient le même objectif. Déjà, affermir les liens entre eux et passer la pommade.

- Je vous remercie de vous déplacer jusqu'ici, mon cher Nathaniel! Je me doute qu'un journaliste tel que vous doit avoir des articles à écrire, à corriger. Ce n'est pas rien d'être à la tête du journal le plus important de Grande-Bretagne. On ne peut pas dire que le Magical Daily ou ce torchon qu'est le Chicaneur rivalisent avec la qualité de votre équipe et de votre plume.

Ensuite, montrer l'importance de leur entrevue.

- Si vous voulez bien m'excusez un instant, je vais demander à Lucy d'interrompre les hiboux qu'on m'envoient et éviter qu'on nous dérange...

Il se leva promptement ouvrit la porte et dit distinctement à sa secrétaire d'éviter les intrusions qu'elles soient sous forme de parchemins ou de personnes. Il revint s'asseoir tranquillement et but une gorgée. Bien. Maintenant, aborder les réussites.

- Vous savez que vous tombez bien? On vient de me prévenir d'une attaque contre des Moldus à Gloucester. L'un de nos Aurors émérites a immédiatement inculpé le présumé coupable. En attendant le procès, je vais éviter de donner le nom du Mangemort arrêté, afin de garder la présomption d'innocence. Vous savez que par les temps qui courent, les moindres rumeurs deviennent des vérités et que les gens ont tendance à rejeter les personnes qu'on soupçonne ainsi que leur famille... Il serait dommage qu'une famille entière soit dévastée à l'avenir juste sur une simple accusation. Bon, ici, ce n'est pas le cas. Notre Auror a pris le Mangemort sur les lieux en train de torturer l'un des Moldus avec le sort Endoloris.

Hadrian arrêta un instant de parler, tout entier à montrer son recueillement pour les victimes et montrer sa désapprobation face à de tels actes. Bien qu'il soit sincère, il avait déjà eu cette réaction peu avant et ici, il ne faisait que reproduire de façon factice ce qu'il avait vécu. Il voulait rester un ministre profondément humain et donc horrifié par les actions des Mangemorts aux yeux du journaliste et donc auprès de ses concitoyens, quand il aurait relayé son émotion.

- On ne compte aucun mort et les victimes Moldus ont été guéris par des infirmières de Sainte-Mangouste, spécialisé dans les mauvais traitements des mages Noirs. Ils se remettent progressivement à ce que j'ai lu et ne garderont aucune trace de ces événements grâce à un Oubliator dépêché sur place.


Hadrian attendit que Nathaniel finisse d'écrire avec son stylo Moldu pour enfin aborder la question des élections. Dénigrer ou trouver des preuves de l'incompétence de ces concurrents.

- En ce qui concerne les élections... Vous avez trouvé des éléments sur les autres candidats?


Montrer son respect et dissimuler la peur de perdre son poste. Bien.

- Je pense que vous comprenez que je ne voudrais pas que, si quelqu'un me succède, ce soit quelqu'un de pro-Mangemort, ni quelqu'un d'incompétent à régler les problèmes? Nos concitoyens doivent connaître toute la vérité et choisir qui est le plus à même de contrer la menace de Vous-savez-qui...

Hadrian écouta les nouvelles que lui apportait Nathaniel...


Dernière édition par Hadrian Bradley le Dim 12 Aoû - 10:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeVen 20 Juil - 2:29

Vraiment cet homme savait parler avec Nathaniel Smiley, il suffisait tout juste de l'endormir avec quelques caresses dans le bon sens du poil. Du moins c'est ainsi que Nathaniel aimait la situation. Une pure comédie, un pur jeu, qui a dit que monsieur Smiley approuvait la flatterie, qui a dit qu'il aimait cela? Indolent, crédule, c'est surement ainsi que le ministre voyait le rédacteur en chef du premier journal au monde sorcier. Faux.

Assit confortablement, le rédacteur eut un regard intéressé et à demi-choqué au vue des informations que débitaient le ministre. Il ne put s’empêcher de boire encore de cet ignoble alcool pour accentuer son coté, "je suis classe car je consomme un vieux scotch avec un vieux ministre." Dans l'action, hop, son super carnet tiré de sa poche ainsi que sa super plume, il devait absolument faire semblant de noter ces informations. En fait il les connaissait pour ainsi dire déjà, on dirait que le ministre le narguait d'avoir pris la main dans le sac un membre de sa bande.

A vrai dire, à ce moment le journaliste changea ses idées, il finit par tout écrire frénétiquement, mots, intonations, idées de toutes sortes. A tout prix il voulait déchiffrer son adversaire de camp. Le faire tomber en tant que ministre n'était pas le but ultime, cela n'était qu'un bonus. Le bien le plus précieux que le ministre pouvait apporter à Smiley était évidemment l'information. Une denrée si chère à ses yeux et qui pourrait être déterminant pour la victoire de son maître.

Absorbé dans le travail de plume, Nathaniel n'affichait plus aucune émotion et ne semblait plus être intellectuellement en conversation avec le ministre. Ce n'est qu'après ce léger moment de transe ou il lassa flotter quelques secondes de réflexion qu'il finit enfin par répondre à son interlocuteur.


"Hum je me permet monsieur le ministre de revenir sur quelques unes de vos déclarations. J'aurai besoin de précision, vous dites vouloir éviter d’annoncer le nom du mangemort capturé dans la presse. Savez-vous que votre image pourrait en souffrir? Accrocher un nom à ces horreurs permettrait à la population d'enfin savoir de qui se méfier. Pour l'instant ce n'est qu'un bruit qui court vite et qui frappe dans un semblant de hasard. Enfin nos services ont enfin put pécher un de ces déviants, pourquoi ne pas en faire un exemple. Pourquoi ne pas se servir de cette arrestation à votre compte, juste avant les élections, instrumentaliser ce fait, c'est garantir les voix des pessimistes, de ceux qui se soucient de sécurité."

C'est jouer au service de la peur et Nathaniel le savait. La délation, il le savait serait la prochaine étape. Bradley serait assuré de gagner, mais le monde sorcier serait alors emprunt à la méfiance du voisin. Nathaniel Smiley adorait la perspective de plonger le monde sorcier dans la peur la plus indicible. Qui sont les mangemort, peut-être es-ce votre cousin, votre meilleur ami ou votre elfe de maison. Non ça allait trop loin la...

Quoi qu'il en soit Nathaniel Smiley semblait le plus sérieux du monde, détaché vraisemblablement de toute idée perverse.


"Je comprendrai vos réserves, mais avec une bonne plume comme la mienne je pourrai servir au mieux vos intérêts électoraux. Évidemment compter sur moi pour limiter les réactions possiblement néfaste à la bonne tranquillité du monde sorcier."

L’intérêt du monde sorcier, ah la bonne blague.

"Pour ce qui est de vos adversaires, la face cachée de chacun d'entre eux est sans imperfection. De la rigueur, de la bonne volonté, tous s'accordent sur le fait qu'il faut étouffer dans l’œuf le phénomène Mangemort. On pourrait juste relever une certaine animosité entre vos trois concurrents. Certains ont été amant, d'autres sont rivale de longue date. Je suis sur que l'on pourrait mettre à profit ces divisions pour mieux régner. Incarner la stabilité et la sérénité, c'est l'étoffe d'un vrai leader. La rancoeur et l'impulsivité sont alors très mal vue. Par contre la ou il un membre pourrait sortir du lot, c'est cette Wildwind, elle prône une tolérance zéro, si elle venait à savoir que le ministère cache l'identité du Mangemort, cela pourrait être fâcheux pour votre publicité. Alors que dois-je faire monsieur le ministre, devons nous instrumentaliser l'événement ou cacher cela. Les deux choix sont bons mais relève d'une stratégie différente. La première est agressive, la deuxième est défensive. Quel est votre choix?"

Qu'importe votre choix, les deux conviennent au seigneur de Smiley. Rire diabolique intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeDim 12 Aoû - 10:51

Hadrian Bradley écouta silencieusement Nathaniel pendant toute son argumentation. Il appuya son visage sur sa main et regardait alternativement le journaliste et son verre de Scotch qu'il faisait tournoyer. Il finit par se lever et fit les cent pas dans son bureau. Il réfléchissait aux propos de son interlocuteur, indécis. Ses arguments étaient justifiés. Hadrian savait que révéler le nom du Mangemort, c'était donner des chances au règne de la terreur, de la méfiance de s'installer. Taire l'arrestation, c'était laisser la possibilité aux autres candidats de gagner et cela n'était pas une option. Cette solution était écartée d'avance. Il ne restait que parler de l'arrestation sans mentionner le nom du Mangemort ou le révéler.

Hadrian n'était pas à l'aise avec l'idée de révéler le nom d'un Mangemort, car lors des arrestations précédents, il s'était avéré que certaines personnes étaient innocentes ou en tout cas, se déclaraient comme telles en prétendant avoir été sous l'influence du sortilège impardonnable Imperium. On pouvait tout à fait révéler le nom de la personne et la dire présumée innocente pour le moment, mais les Mangemorts pourraient tout à fait s'en prendre à la famille de la victime en question ou venir la tuer pour éviter que des informations percent sur leur mouvement. Et cela Hadrian ne pouvait le permettre. Ils informeraient les Aurors afin qu'ils mettent la famille en sécurité et qu'ils surveillent la personne arrêté. Bien sûr, cela n'empêcherait pas par la suite, si la personne était innocente, que l'opprobre soit jeté sur sa famille et lui.

Hadrian faillit refuser les deux solutions de Nathaniel et choisir de parler de l'arrestation sans nommer la personne arrêtée mais finit par se raviser. Non, il fallait qu'il gagne cette guerre. Il allait forcément avoir des dégâts collatéraux mais il fallait qu'il en finisse vite avec ce mage noir et ses fidèles. Plus vite la situation serait revenue à la normale, plus vite les gens oublieraient la méfiance. Et il ne pouvait pas laisser ces concurrents incompétents gagnaient. Ils n'avaient aucune idée de la difficulté de gouverner. Il n'allait pas laisser des lionceaux avides de pouvoir foutre en l'air le pays.


"Bien. Spécifiez bien que la personne arrêtée est présumée innocente. Il s'agit de Mr Hamilton James. Quant aux autres candidats, je refuse que l'on s'abaisse à toucher à la vie privée. Il faudrait davantage chercher dans leurs méthodes, des fautes professionnelles... Il est vrai que Windwild est à mes yeux la plus dangereuse. La tolérance Zéro conduira vite à des erreurs judiciaires mais les gens seront séduits bien qu'elle détruira de nombreuses vies involontairement. Il ne faut pas guérir le mal par le mal. Il faut essayer de voir si elle n'a pas fait d'erreur de jugement en tuant un innocent ou en arrêtant une personne sous le sortilège de l'Impérium. Qu'en est-il de Dumbledore? Sa côte de popularité chute t-elle? A t-il l'intention de se présenter? Des incidents à Poudlard pour le disqualifier quelques peu?"
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeLun 13 Aoû - 6:16

Ce moment était très exhalant, un suspens vraiment insoutenable et délicieux en même temps. Smiley ne pouvait plus rester en place et telle une hyène qui se gausse il ne put réprimer un tic nerveux. Rapidement il faisait danser son stylo entre ses doigts fins. Aux mots du ministre, l’infâme sourit étrangement, cruellement, voulant couvrir cette démonstration de vilénie Nathaniel se couvrit immédiatement la bouche de sa main gauche. Trouvant la situation plutôt étrange le journaliste tenta de feindre la toux. Quelques toussotements, un raclement de gorge, à vrai dire peu convaincant mais le sourire béat et stupide de Smiley rendit la scène pitoyable au crédit de Nathaniel.

Le rédacteur en chef avait réussit à entendre les premiers mots du ministre malgré son bazar. Ainsi l'épée fut préférée au bouclier, c'était parfait, excellent. Les deux hommes parlaient du destin d'un sorcier qui n'avait pas encore été jugé. Il serait livré aux quolibets, aux mauvais soins de la doxa. C'était une Mante-religieuse, et alors? Nathaniel se foutait de ce pion, cela devait être pour lui un honneur d'être sacrifié pour le seigneur des ténèbres.

Bientôt une ombre allait planer sur le monde sorcier. Nathaniel Smiley ferait couler l'encre et défrayer la chronique, le mania des médias s’apprêtait à créer l'effroi et la suspicion. Que ces mots sonnaient joliment, qu'il aimait son job, qu'il avait hâte de les voir ramper. La Terreur pouvait commencer.

Mais pour l'heure, sage il se devait de rester. Que dirait le ministre s'il connaissait son état d'excitation? Dissimulé par le masque de la bêtise et le professionnalisme. Pour le journaliste cette réunion avait déjà apporté ses meilleurs fruits. Comment pouvait-il espérer meilleur récolte?

La suite du discours n’intéressa guère le journaliste. Bradley avati choisit l'épée mais ce fut de justesse, Nathaniel ne devait pas s'amuser plus longtemps à ce jeu avec le Ministre. Malgré sa volonté de gagner, il demeurait proche des considérations morales. Un capitaine ne devait en aucune façon se laissait maîtriser par ses émotions. A ce titre Nathaniel grifouilla quelque chose sur son carnet, inconsciemment.

- Note à moi même, écraser Hadrian Bradley.

C'était le genre de personnage que le seigneur des ténèbres devaient se méfier et surtout à ne pas négliger. Sortant des pages de son carnet Nathaniel répondit alors à Hadrian, en bon conseiller qu'il voulait paraitre.


"Monsieur le Ministre je partage évidemment vos points de vue, mon journal ne saurait faire de la mauvaise presse en déplaçant les débats vers de futiles querelles personnelles. Ce serait gravissime et quel exemple pour la population que des leaders qui exposent ainsi leurs ressentis, surtout en ces temps troublés. Concernant monsieur Hamilton, je respecte votre choix et ne vous inquiétez pas. Vous connaissez ma plume, je rédigerai moi même l'article."

Bien sur que Nathaniel allait rédiger l'article, il ne pouvait se permettre de manquer un tel événement dans sa carrière de Mante-religieuse.

"Enfin pour Albus Dumbledore, sa cote de popularité est au plus haut. Il incarne un ilot de stabilité dans la tempête et c'est le directeur hautement respecté de Poudlard. Mais il ne se présentera pas, croyez moi. Je me suis longuement entretenu avec cet homme pour différents articles et il n'a guère la patience pour la politique."


La dernière phrase de Bradley intrigua Nathaniel, il souhaiterait donc que Dumbledore soit discréditer? A quel point, Nathaniel avait-il mit le doigt sur une rivalité?

"Disqualifier, oui de lui même, mais des incidents sont survenus à Poudlard et des Serdaigles sont pris pour cible. C'est plutôt inquiétant, pour l'instant ce ne sont que des actes isolés mais la situation pourrait s'envenimer. Démunis Dumbledore pourrait bientôt voir sa côte enfin chuter. Je pense que Dumbledore semble démunis face à ces attaques et je me suis permis d'interroger un membre du ministère détachée à Poudlard, une certaine Dolores Ombrage. Elle ne semble pas plus avancée que Dumbledore, il court de méchantes rumeurs à Poudlard. Je ne saurai que vous conseiller un extrême doigté dans cette histoire. Le soutenir ou non, je vous conseil une non-intervention dans cet affaire. Intervenir c'est vous tacher vous même, ne pas intervenir c'est se protéger. Néanmoins je vous conseil d'améliorer les relations de Poudlard et du ministère. Montrer au peuple que vous faites tout dans l’intérêt de la sécurité. N'oubliez pas que si Dumbledore ne se présente pas, il peut toujours faire un choix de candidat."






Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitimeLun 27 Aoû - 14:45

Hadrian avait remarqué que Nathaniel souriait étrangement et avait un comportement bizarre. Il nota ce fait, mais le perdit de vue aussitôt tout à la réflexion et l'écoute de ce dont l'entretenait le journaliste. Il voyait que le rédacteur en chef partageait son point de vue et cela satisfaisait Hadrian. Combien de journalistes s'empressait de se conduire comme des vautours sur la vie privée des hommes politiques? Il ne supportait pas cela. Bien qu'il soit exemplaire sur sa vie privée, il faisait une distinction inébranlable entre la vie professionnelle et la vie privée. On ne reprochait pas des problèmes à un vendeur de glaces à son boulot parce qu'il a des problèmes de couple? Il devait en être pareil avec les hommes politiques. Personne n'est parfait ou irréprochable. Et une vie de famille épanouie ne signifie pas obligatoirement qu'on saura diriger un pays. Et inversement.

Hadrian écouta Nathaniel parler de Dumbledore et lui apprendre ce qu'il savait déjà : le directeur de Poudlard n'était pas intéressé par la politique. Cela convenait entiérement à Hadrian mais il ne voulait pas qu'il soit plus populaire qu'Hadrian car dès lors, si les gens s'apercevaient que Dumbledore était contre certaines mesures du gouvernement, le ministre baisserait encore plus dans l'opinion des gens. Et comme le signalait Nathaniel, le directeur de Poudlard pourrait très bien apporter son soutien à un autre candidat.

Le ministre prêta attention aux derniers conseils du rédacteur en chef. Décidément, cet homme était perspicace, intelligent, subtil et de bons conseils.


"Dolorès Ombrage? Je la reçois en entretien demain pour un poste. Elle pourrait être un élément clé pour me renseigner sur la sécurité à l'intérieur de Poudlard. Vous avez entièrement raison. Il faut que je renforce mes liens avec l'école qui forme nos futurs concitoyens."


Hadrian n'évoquait bien sûr pas le fait que c'était un excellent moyen d'espionner les erreurs de Dumbledore...

"Vous êtes d'excellents conseil, Mr Smiley. Il est vrai qu'intervenir, c'est pousser les gens à penser que je me mêle de ce qui ne me regarde pas, surtout que Dumbledore passera pour plus compétents que moi dans ce domaine. Il a la confiance des parents de notre pays. Je peux par contre, appuyer ses mesures, en lui donnant totale confiance pour prendre les bonnes décisions, reconnaissant aux yeux des sorciers son talent et sa sagesse. Mais s'il échoue dans la sécurité de nos enfants, je n'aurai fait qu'apporter mon soutien sans mes idées. Je pourrais également proposer en plus de mon soutien, les moyens nécessaires pour la mise en œuvre de la sécurité de Poudlard. Dumbledore remerciera mais refusera. Et si jamais d'autres événements malencontreux se déroulent à Poudlard, j'interviendrai. Qu'en pensez-vous?"


Hadrian hocha la tête à la réflexion de Nathaniel Smiley tout en jetant un oeil à sa pendule... Déjà quarante minutes qu'ils conversaient... Il avait tant à faire.

"Bien. Je vous remercie Mr Smiley. Vous m'avez bien éclairé sur la situation. Malheureusement, j'ai d'autres affaires à m'occuper. N'hésitez pas à me tenir au courant si vous avez des informations sur les Mangemorts, sur le Mage Noir, sur Dumbledore ou sur les candidats. J'espère que nous nous reverrons bientôt. N'oubliez pas mes recommandations pour l'article. Merci de votre venue. Au revoir."


Hadrian raccompagna le journaliste jusqu'à la porte puis se servit un thé bien chaud et soupira en voyant la pile de parchemins. Bientôt il aurait ses assistantes et avec une personne comme Mr Smiley dans sa poche, l'avenir semblait déjà un peu moins noir et chargé...


Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] _
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]   
Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au sommet [Feat Nathaniel Smiley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Résultats pour la "Smiley Academy"
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Le plus haut sommet à partir du centre de la Terre.
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Londres :: Le Ministère de la magie-