AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeDim 4 Nov - 5:23

Aujourd'hui était un jour stressant, et pourtant tellement excitant. J'allais donner mon premier cours de Soins aux Créatures Magiques. J'avais choisi un sujet pas trop compliqué pour commencer ; les Velaas, et plus particulièrement les Vélanes. Bien évidemment, je n'avais pas pu « apporter » des Velanes à Poudlard pour mon cours. Je me voyais mal me ramener avec une dizaine de femmes toutes plus belles les unes que les autres... Quelle image ça aurait donné de moi ? Non, à la place d'amener des vraies Vélanes, ou de ne rien amener du tout, j'avais fais quelques recherches dans l'école pour tomber sur une fille qui s'avérait avoir du sang Vélane... Un coup de bol. Je l'avais donc invitée à m'aider, et elle avait accepté.Enfin, elle a accepté après que je lui ai dis qu'elle aurait d'office une bonne note à mon cours pour m'aider. Elle n'avait pas refusé catégoriquement du premier coup, mais elle ne semblait pas très convaincue à l'idée de m'aider sans ne rien recevoir en retour. Ce que je pouvais comprendre, mais elle avait un sacré culot de faire ce coup à un prof...

J'arrivais devant la classe, légèrement décoiffé. Je n'avais pas eu le temps de me coiffer ce matin. J'étais tellement stressé que je m'étais levé deux heures plus tôt pour réfléchir à ce que je pouvais dire. Tout était encré dans ma mémoire, et j’espérais que le stress ne me fera rien oublier. Bon, heureusement pour moi je n'avais pas l'air totalement négligé. Rosalya -la Vélane- était avec moi. Je lui avais demandé de m'accompagner. Elle se regarda dans un miroir et ajusta sa coiffure avant d'entrer avec moi. Les élèves étaient en classe, à l'avance. Heureusement je n'étais pas en retard. Ils ont de suite arrêté de papoter au moment où je suis entré en classe. Je déposais mon sac avec mes quelques feuilles sur mon bureau, et me raclait la gorge.


« Bonjour à tous. Je suis le professeur Saramander et je vous enseignerais le cours de Soins aux Créatures Magiques. J'aime faire cours dans la bonne humeur, mais je vous demanderais tout de même de ne pas chahuter, il s'agit avant tout d'un cours comme je l'ai dis, et non pas d'un jeu. »

Je passais la salle en revue. J'avais plus de deux élèves. Une réussite ! Je croyais que personne ne viendrait. Après tout, Soin aux Créatures Magiques n'est pas vraiment une option très populaire. Ça me réchauffait donc le cœur de voir qu'il y avait encore des élèves intéressé en cette matière. J'aurais fais quoi moi, si j'avais du donner cours à un banc ? Je voyais qu'ils regardaient bizarrement Rosalya à coté de moi. Ils devaient se demander ce qu'elle faisait là au lieu d'être assise dans la salle. Certains d'entre eux semblaient même fasciné par elle... Pas étonnant, le charme de Vélane, ça ensorcelle. Rosalya semblait apprécier ces regards sur elle. Et bien, on dirait que j'avais bien choisi mon coba... Euh... Modèle. Je ne pense pas qu'elle apprécierais que je l'appelle « Cobaye » en fait.

« Je vous présente Rosalya Findell. Elle sera mon assistante pour le cours d'aujourd'hui. Le sujet du jour sera donc ; Les Vélanes. Vous vous doutez bien que je pouvais décemment pas « apporter » de Vélanes à mon cours pour chacun d'entre vous. Cependant, mademoiselle Findell ici présente est, comme vous le savez peut-être, une démi-Vélane. Elle a gentiment accepté d'être mon modèle pour ce cours. »

*Tu tiens le bon bout Aaron, continue ainisi !* Ma voix ne tremblait pas. J'avais un air sérieux mais pas trop. J'essayais d'afficher un léger sourire, histoire de ne pas faire peur, mais en même temps de ne pas faire clown. J'étais plutôt à l'aise en fait, contrairement à ce que je croyais. Pratique, il ne fallait pas que je montre à mes élèves que j'étais au bord de la crise de nerfs. Maintenant, c'était parti pour débuter la partie la plus dur de cette heure... Le commencement du cours ! Commençons d'abord par voir l'étendue de leur connaissances.

« Bien. Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'il sait sur les Vélanes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeMer 7 Nov - 10:29

Fidèle à la logique des Maraudeurs, les quatre amis devaient se retrouver dans les cours. Hors de question que l’après-BUSE divise le groupe ! Ils s’étaient fait la promesse de suivre les mêmes options. Exemple : l’astronomie est capitale pour Remus, eh bien tout le monde y va ! La Métamorphose essentielle pour Sirius, James et Peter, donc Remus y va ! Et cetera, et cetera…

Aujourd’hui, cours de soin aux créatures magiques. Vu les excursions nombreuses des quatre maraudeurs sous leur forme animale dans la Forêt, connaître les créatures qui les peuplent, et que risquent de blesser Remus, est très important. Ce n’est pas une matière passionnante, à quelques rares exceptions. Mais ils ne pouvaient y couper. Ils ont dû se résoudre à prendre cette option tous les quatre !

Le professeur, Aaron Saramander, (ou AA comme aime le surnommer James en prenant connaissance de son prénom)n’était pas seul.

*Que fiche-t-elle ici ? * pensa immédiatement Potter, très hostile à la belle Rosalya.

Cette hostilité se justifiait par beaucoup de points :

- c’est une serpentarde, donc le mal incarné.
- Elle a osé se jouer de Sirius, autrement dit le séduire en profitant de son charme vénéneux de demie-vélane, sortir avec lui et le tromper. Et ça, c’était impardonnable !
- Elle est plus imbue encore de sa personne que James, ce qui devrait équivaloir au record de Grande Bretagne !
- Elle s’imagine que tout lui est acquis.
- Elle cherche à établir un tableau de chasse de garçons. Hérésie ! Que les garçons fassent de même avec les filles ne gênait pas du tout le gryffondor ; mais qu’une fille veuille se faire un tableau de chasse, c’était le monde à l’envers ! Un homme avec beaucoup de conquêtes, c’est un séducteur. Une fille avec beaucoup de conquêtes, comment l’appelle-t-on déjà ?

Potter se souvient tout de même avec délectation du mauvais tour qu’il lui a joué l’année dernière : quelques semaines après avoir rompu avec Sirius (histoire qu’elle ne se méfie plus des possibles tours pendables du rouge-et-or), il avait métamorphosé son produit de maquillage en autre produit reproduisant des « B » sur le visage. Les premières années ne comprenaient pas forcément l’allusion à l’insulte que pensait très fort le capitaine de quidditch. Les élèves plus anciens et connaissant Findell avaient sûrement compris.

Pour son cours, le professeur allait parler des vélanes. Choix judicieux, vu le danger qu’elles représentaient… Potter eut un sourire en coin, en ayant une pause faussement décontractée, voire nonchalante, se balançant négligemment sur sa chaise. La pause bien connue par ses camarades et élèves, signifiant : « je vais faire mon show. »

Si quelqu’un peut dire ce qu’il sait sur les vélanes ? Le gryffondor n’allait pas laisser passer une occasion pareille de ridiculiser et rabaisser mademoiselle Rosalya Findell. Il leva la main et eut la chance d’être le premier à le faire.

« Moi, monsieur. Les vélanes sont des créatures partiellement humaines, au même titre que les géants, les êtres de l’eau ou les gobelins, avec qui elles partagent quelques traits communs. » commença-t-il, certain que Rosalya allait adorer le rapprochement avec les petits gobelins aux oreilles pointues et les affreux géants boursouflés.
« Elles peuvent se donner une apparence humaine pour mieux emprisonner voire assassiner des humains, par simple plaisir puisqu’elles ne s’en nourrissent pas. Cependant, ce comportement animal, semblable aux serpents- à l’exception que les serpents font ça par nécessité- , avait peut-être à l’origine, été de nature anthropophagique. Leur véritable apparence est beaucoup moins adorable, car sitôt quitté le charme, elles se révèlent hideuses. Les vélanes les plus connues et par extension les plus meurtrières, sont sans doute celles que les moldus ont affrontés en Grèce, ou la sanglante Loreleï en Allemagne, qui s’amusait à faire périr des bateaux entiers et dût avoir plus de sang sur les mains que Grindelwald lui-même. »

En disant cela, Potter faisait comme si Findell n’existait pas, ne regardant que le prof, l’air tout à fait sérieux, sans sembler se rendre compte qu’instinctivement les autres élèves devaient regarder la serpentarde comme une bête curieuse, peut-être cannibale et meurtrière.

« De nature farouche, certaines ont pu être apprivoisées et contrer leur instinct animal pour s’intégrer dans la communauté sorcière. Car oui, certaines vélanes réussissent à éprouver des sentiments humains, grâce à une force morale qui n’est pas l’apanage de toutes. Les hybrides nés de cette union sont considérées comme faisant partie de la communauté sorcière, encore une fois au même titre que les demi-géants et les demi-gobelins. A l’exception de quelques sorcières au quotient intellectuel faible, n’ayant pas d’autre choix que d’utiliser leurs pouvoirs pour se faire remarquer, la majorité des hybrides réussit à dominer facilement leur instinct « partiellement humain » et à être éminemment respectable. Il est bien sûr dommage que nous n’ayons pas d’exemple de ce type sous nos yeux. »
conclut-il, avec un sourire terrible sur le visage.

Après cette exécution en règle, le rouge-et-or daigna jeter un œil sur Rosalya avec une moue sur ses joues, semblant signifier "la pauvre, elle a un quotient intellectuel si faible." Nombre des élèves présents devaient être en train de se dire « Aaaah, c’est pour ça qu’elle utilise ses pouvoirs ! », bref exactement ce que voulait le gryffondor.

____________________________
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Regulus A.Black

Regulus A.Black

Élève ♣ Préfet Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfet
Serpentard - 5ème année


▌Age : 30
▌Parchemins : 894
▌Points de Rp : 74
▌Initiation magique : 21/11/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeJeu 8 Nov - 22:24

Il y avait des jours où Regulus se demandais bien pourquoi il avait pris le cours de soins aux créatures magiques en option. Oh, la matière était passionnante mais le précédent professeur avait la fâcheuse manie de parler des bestioles les plus inquiétantes du monde magique. Le jeune homme gardait encore en mémoire les longues nuits dans son dortoir à craindre qu'un moremplis ne se jette sur lui, c'était l'un des premiers cours qui avait été au sujets de ces bestioles en forme de cape qui a pour loisir d'étouffer les gens dans leur sommeil.

Fort heureusement il y avait bon nombres de bestioles tout à fait captivantes à étudier dont un nombre raisonnable qui n'essayent pas de tuer tout ce qu'ils approchent. Et puis il faut dire que Regulus était dans l'ensemble moins effrayé à ce cours qu'il ne pouvait l’être en botanique. Une bestiole douée d'une volonté propre, tout va bien, mais une planque qui met ses lianes où ça l’arrange c'en était une autre. Parmi la longue liste de ce qui pouvait coller la trouille au serpentard, c'était bien d'imaginer une plante le poursuivre. Le pire c'est qu'il n'aurait pas le choix, pour ses parents, il devait continuer aux ASPICs toutes les matières validées aux BUSEs, or malheur à lui pour chaque matières échoués, il était condamné à continuer botanique jusqu'à la fin de ses études, et donc de devoir étudier des plantes de plus en plus terrifiante, il n'était pas au bout de ses peines.

Il se rassura donc quand il entra en classe sans voir de traces de grosse bébêtes pas belle. La présence de la belle Rosalya ajouté également à son réconfort, elle se tenait au bout de la classe, aux côtés du professeur, même s'il ignorait pourquoi elle s'y trouvait, la simple vue de cette jeune fille à la beauté dévastatrice suffisait à lui assurer qu'il passerait une bonne journée. Un léger sourire aux lèvres, il alla s'installer et sortit de quoi écrire, distrait, il manqua d'ailleurs de faire tomber sa bouteille d'encre. Personne ne semblait l'avoir vu, son honneur était sauf.

Puis le cours commença et dès les premières phrases du prof, Regulus compris pas mal de choses, à commencer de pourquoi lui ainsi que bien d'autres se sentaient étrangement à l'ouest quand Rosalya était dans les environs, ce n'était pas uniquement dû à son joli minois, elle était en partie vélane. Que voila un cours qui promettait d’être captivant ! Il ne connaissait pas beaucoup à leur sujet et était curieux de savoir d'où provenait leur étrange pouvoir d'attraction. Naturellement, le cours en lui-même débuta par la traditionnelle question de « que connaissez-vous du sujet ? ». Chose étrange, ce fut Potter qui fonça sur la réponse comme une mouche sur un étron bien fumant. Visiblement le grand séducteur appréciait mal la concurrence du charme naturel des velanes vu qu'il se lança sur tout les points négatifs de ces belles créatures. Il alla même jusqu'à insulter ouvertement la jeune fille qui avait eu la gentillesse d'accepter de venir à ce cours, c'était de la méchanceté gratuite. Dire que c'était ça, le modèle type du « bon gryffondor chevaleresque »... Cachant bien le fait que les propos de James lui avaient donner envie de l’assommer à coup de table, Regulus demanda la parole à son tour.

-En dehors de ce portrait très élogieux on peut également ajouté que les velanes sont connues pour leur beauté et un étrange charme naturel, une sorte de pouvoir passif. Le charisme est à une vélane ce que la magie est aux sorciers. Ce qui doit manifestement être handicapant aux vues des jalousies et des hargnes qu'un tel pouvoir peut susciter. On ne peut d'ailleurs que remercier Rosalya d'avoir pourtant accepter de se présenter à ce cours malgré le risque d'insinuation plus que douteuse à son égard.

Car bien sur, tout le monde sait que si une fille est belle, elle ne peut pas être intelligente. Rosalya avait tous les atouts pour devenir une authentique femme fatale, loin d’être stupide et sachant utiliser ses pouvoirs comme il se doit. Réprimer cette capacité serait comme si un sorcier renonçait à sa magie, c'était une chose naturelle, pas une solution de secours si on a rien d'autre. S'il devait effectivement exister des demi-vélane pas très malignes, Potter venait de prouver que la mesquinerie, elle, existait indiscutablement chez les humains.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeVen 9 Nov - 1:10

Rosalya me parlait depuis un moment du cours de Soins aux Créatures Magiques. Il faut dire que pour ce cours, elle allait être le modèle du professeur Saramander. Elle en était sacrement fière. C'était compréhensible, mais en même temps je n’arrêtais pas de me dire que notre professeur n'avait pas trop eu le choix, étant donné qu'elle est la seule Vélane de l'école que je connaisse... Mais je ne lui avais pas dis, je n'avais pas envie de gâcher son plaisir.

En entrant en classe, je vis quelques élèves présents. Rosalya, évidemment, qui était aux cotés du professeur. Elle semblait à l'aise, tant mieux pour elle. Je lui adressais un léger signe de main et un sourire. Ça allait quand même être un peu bizarre de parler de ma meilleure amie pendant un cours ! Elle serait le centre de l'attention aujourd'hui encore, et je ne pense pas que ça lui déplaise.

Aussi, il y avait Regulus. Je lui adressais aussi un petit signe de main, ainsi qu'un sourire, avant de m'installer non loin de lui. J'étais contente de le voir ici. Comme Rosalya ne serait pas dans la salle aujourd'hui, mais avec le prof', j'avais un peu peur de me retrouver seule, je l'avoue.

Il y avait aussi James. Mais lui... Pas que je le déteste, mais bon, ce n'est vraiment pas la première personne avec qui j'irais passer du temps. Vraiment pas...

Bon, assez parlé des élèves, maintenant il fallait écouter le professeur. Il nous as demandé ce qu'on savait sur les Vélanes. James s'empressa de répondre. Sa réponse ne me plu pas vraiment. Il ne présenta la que les défauts des Vélanes, et de manière très crue. Je voulu répondre, mais Regulus me devança. Lui, commença à parler de leur beauté légendaire, et de leur charisme inné. J'hochais la tête en souriant, mais n'ajoutais rien. En cours, j'étais très discrète. Généralement, je griffonnais des note sur un morceau de parchemins, ou les réponses aux questions qu'on posait. De plus ici, je ne savais pas trop quoi ajouter. Ces deux là avaient réussis à parler d'à peur près tout. Cependant, il restait tout de même une chose dont ils n'avaient pas parlé. Je levais à mon tour la main et pris la parole, pour une fois.


- J'aimerais ajouter que si les Vélanes sont énervées, elles perdent toute beauté: leurs visages ressemblent à des têtes d'oiseaux et elles portent des ailes couvertes d'écailles sur les épaules.

Ce que j'avais dis pouvait paraître méchant, mais ça ne l'était pas du tout. C'était exact. Je savais que Rosalya ne m'en tiendrait pas rigueur, c'était elle-même qui m'en avait parlé, alors... Pour moi, ça voulait dire que les Vélanes étaient souvent calme. Rosalya du moins, parce que je ne l'ai encore jamais vu sous sa forme énervée... Et à vrai dire, je n'en n'avais pas très envie. Ainsi donc, l'information que je venais de donner n'était pas vraiment positive, mais elle n'était pas négative pour autant... N'est-ce-pas ? Oh après tout, le positif, le négatif... On s'en fichait un peu, ce qui importe, c'est la vérité !
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Rosalya M. Findell

Rosalya M. Findell

Élève ♣ Préfète Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfète
Serpentard - 5ème année


▌Age : 20
▌Parchemins : 489
▌Points de Rp : 41
▌Initiation magique : 14/09/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 15
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeVen 9 Nov - 3:40

Rosalya aurait du être assise avec les autres élèves, normalement. Mais non, elle était debout aux cotés du nouveau professeur de Soins aux Créatures Magiques. Et elle était le modèle. Un demi-modèle, plutôt. Elle n’était qu’une demi-Vélane. Le professeur Saramander lui avait pourtant demandé d’être l’exemple du cours sur les Vélanes. La superbe blonde avait accepté. Bon, bien sûr, c’était après que Mr le professeur de Soins aux Créatures Magiques lui ai promis une bonne note d’office, plus des points de maison à Serpentard, la dernière condition posée par la jeune fille pour être considérée comme une simple Créature Magique durant un cours, pour que tous les secrets ou presque de l’espèce à qui appartenait la moitié de son sang soient révélés et pour que les Maraudeurs puissent à souhait se défouler sur elle. Evidemment. Il ne fallait surement pas oublier la menace Maraudeurs. Les Gryffondors allaient s’en donner à coeur joie. Une Serpentarde toute fraiche, servie sur un plateau, sur laquelle on pouvait se défouler à souhait sans que le professeur ne s’en mêle trop vu que c’était lui-même qui avait demandé de donner des informations sur les Vélanes.

Rosalya eut la confirmation de ce pour quoi elle n’avait tout d’abord pas voulu accepter la demande du nouveau prof dès qu’elle posa un pied dans la salle. L’expression de Potter ne laissait personne ignorant des ses intentions. Il allait faire l’imbécile, se moquer d’elle et lui lancer des piques tout du long du cours, en répondant bien évidemment aux questions du professeur. Il était indéniable que le Bouffondor savait très bien utiliser les différentes subtilités de cette langue étrange qu’était l’Anglais. Pour sa part, Rosalya préférait le français mais bon. Là n’était pas la question. Voilà que Potter commençait son show. Qu’est-ce qu’un chaton à plumes en sixième année, connu sous le doux nom de James Potter pouvait être détestable et donner envie de lancer des Avadas Kedavras à toute la classe! Pourtant, la Demi-Vélane ne se départit pas de son léger sourire, bien que celui-ci soit sans doute un peu plus crispé que d’habitude. Bon, il y avait aussi les avantages. Exemple : Les autres gars qui bavaient presque devant elle. Regulus en était un bon exemple. Et une personne qui rattrapait un peu les déclarations de Potter. Au moins, lui ne racontait pas de sombres vérités que les Vélanes ne tenaient pas à révéler au grand jour. D’ailleurs, d’où lui venait toutes ces connaissances? Elisabeth et Regulus, d’accord (bien qu’on se serait très bien passé de l’intervention d’Elisabeth), car ils étaient tout deux à Serpentard, en cinquième année et tout de même de bons amis de la fille du Ministre de la Magie français. Ils en savaient donc bien sur plus sur les Vélanes que toute personne ne connaissant pas bien Rosalya. Mais justement. Comment Potter connaissait-il toutes ces informations? S’était-il documenté sur ces adorables créatures qu’étaient les Vélanes? Plutôt que de se tourmenter sur ces questions sans importance, la superbe blonde se décida plutôt à prendre la parole.


«C’est tellement sympathique de ta part, Potter, de me traiter de créature sous-développée et sous-intelligente. Sauf que - je me sens obligée de te le dire vu comment tu es pathétique dans ta tentative de persuader tout le monde que je ne suis qu’une bimbo sans cervelle - tu racontes n’importe quoi. Mais je suis sure que tu trouveras très vite quelqu’un d’autre auquel tu pourras lui dire de façon si sibylline que c’est un crétin en ne racontant pas de mensonges. Regarde au milieu de tes camarades de maison, il y a plein de très bons exemples. A commencer par toi.»

Rosalya fit un sourire à Regulus qui avait la gentillesse de la remercier pour avoir accepté (Décidément, il semblait encore considérer comme normal d’être un vrai chevalier servant), ainsi un regard signifiant clairement «On-reprendra-cela-plus-tard» à Elisabeth. Au moins, même si elle non plus ne disait pas des vérités très élogieuses au sujet des Vélanes, sa meilleure amie avait la décence de la faire sans allusions douteuses. D’ailleurs, c’était une vérité relativement importante si l’on voulait connaître les Vélanes. Peut-être un des seuls aspects que Rosalya haïssait de sa condition de demi-Vélane, aussi. Heureusement, elle ne s’était encore jamais énervée - à Poudlard, du moins - au point de se transformer en cette sorte de créature mi-dragon, mi-humain. Mais si Potter continuait comme cela, peut-être les élèves auraient-ils le privilège d’assister à sa transformation...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeVen 9 Nov - 4:02

Froid.

En sortant du lit ce matin-là, Crystal avait senti un courant d'air glacé sur sa peau qui acheva de la réveiller et de la convaincre de s'habiller rapidement. Après un baillement étouffé, seul signe de sa lecture prolongée de la veille, la demoiselle enfila en quelques instants jupes, chaussettes, chemisier, pull et robe de sorcier.

Comme à son habitude, elle alla se planter devant un miroir et passa un temps relativement court à se coiffer. Avec des gestes qui relevaient clairement de l'habitude, la jeune fille attacha ses cheveux blonds en un chignon complexe, agrémenté d'un petit peigne argenté où de petits mais non moins raffinés saphirs étaient incrustés. Une petite touche de noir sur les yeux, les dernières vérifications d'usage et Crystal fut prête à commencer la journée.

Etre négligée ne faisait pas parti des options envisageables pour la belle, même si elle allait passer sa journée assise, le nez plongé dans des bouquins ou à manier sa baguette pour expérimenter de nouveaux sorts.

« La classe est quelque chose qui se travaille en tout temps. C'est le début de la perfection.»

Un slogan que Crystal avait noté un jour dans son journal intime parmi tout une liste de règles auxquelles elle ne devait jamais déroger. La première de ses règles était de ne jamais massacrer personne... avant d'avoir déterminé s'il pouvait se montrer utile ou non. Idées farfelues d'une jeune fille ennuyée, posées là un soir d'été après avoir paradé pour une fête quelconque. Rien de bien sérieux. Normalement...

Au programme pour la matinée : descendre prendre un petit déjeuner à la grande salle, au bout du banc de Serdaigle, côté professeurs -l'avantage d'être peu appréciée était d'être toujours sûre de pouvoir déjeuner tranquillement à sa place favorite-, aller rendre des livres à la bibliothèque et enfin prendre la direction du cours de Soin aux Créatures Magiques.

Crystal entra comme un courant d'air dans la salle et s'installa à un bureau libre sans un mot ou un regard pour ses camarades déjà installés et paillant avant l'arrivée du professeur.
Sortant ses affaires, la demoiselle écouta les conversations d'une oreille distraite et essaya de repérer les têtes connues. Quelques visages lui étaient familiers, d'autres insupportables.

Bientôt, l'entrée du professeur mit fin à l'ennui grandissant de la demoiselle qui darda son regard cristallin sur la fille qui l'accompagnait.

Tiens donc, qu'est-ce que cette arriviste faisait en compagnie du professeur ?

La réponse fut bientôt donnée par ce dernier. Cours sur les Vélanes et miss piston se trouvait posséder leur sang. On en apprenait tout les jours. Enfin, cela expliquait sans doute pas mal de choses comme sa tendance à la nymphomanie par exemple.
Mesquine, Crystal se demanda si mettre cette Serpentard en colère la rendrait aussi laide que les Vélanes de pur sang.

Un petit sourire amical et poli étira les lèvres de la jeune fille à cette pensée.
Puis le cours débuta pour de bon avec ses questions habituelles et ses petits rigolos ennuyeux. Malheureusement habituels aussi.

Ce matin-là, ce fut l'arrogant Potter qui entra en scène le premier. Sans parler du fait que son monologue à rallonge monopolisa la parole un long moment qui aurait pu au final se résumer par la simple phrase : « les vélanes sont de belles créatures humanoïdes qui séduisent les hommes pour mieux les tuer, bien que certaines soient plus humaines que d'autres », ses sous-entendus très clairement audibles pour n'importe qui possédant un QI supérieur à celui de l'huître, confortait Crystal dans son jugement sur le Gryffondor. Il n'était qu'un lion arrogant et méprisable, sans le moindre trait d'intelligence.

Certes, il n'y avait rien d'étonnant de la part d'un Gryffondor, mais Crystal s'étonnait toujours autant de la stupidité maladive et de la pédance des rouges et ors. C'était quelque chose qui la dépassait.

Puis ce fut au tour de Black junior de répliquer. En tant que Serpentard, c'était presque un devoir de défendre sa camarade. Si entrer dans le jeu de Potter était tout aussi méprisable, le ton sur lequel la réplique était menée avait quelque chose de plus élégant.

Oui, ce cours était ennuyeux. Non pas à cause du thème ou du professeur mais à cause des idiots qui pouvaient y participer.
Pour se divertir un peu, Crystal leva donc la main, derrière une demoiselle de Serpentard, pour ajouter quelques mots :

~ Pour résumer ce qu'elle vient de dire, commença la Serdaigle en adressant un sourire amical à la Serpentard, les Vélanes en colère prennent une apparence similaire aux Harpies. Ces créatures sont recensés surtout en Bulgarie et en France.

Et la voix calme de Crystal s'estompa.
Et ça, c'était une réponse qui lui plaisait. Brève, claire et précise. Et surtout fardée de doubles sens méprisant que sans doute personne n'allait remarquer.

Et ça, c'était bigrement amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeVen 30 Nov - 9:19

Plusieurs élèves me fournirent des réponses intéressantes. Ils en savaient plus que je ne le croyais sur les Vélanes. Un sourire se dessina sur mon visage. C'était agréable d'avoir en face de soi des élèves intelligents, et qui en plus en savaient beaucoup sur les Créatures Magiques ! Je me sentais moins seul dans ma passion pour celles-ci

- Bien. Pour résumer en bref ce que vous avez dit, les Vélanes sont donc des êtres ressemblant à des femmes de grande beauté. Elles ont souvent les cheveux blonds argentés, des yeux bleus et une peau semblable à la couleur du clair de lune. Si les Vélanes sont énervées, elles deviennent alors un genre de mélange de femme-dragon. Elles peuvent attirer tout les hommes vers elles grâce leur phéromones. Ses créatures proviennent de Bulgarie, mais aussi de France. Les familles Françaises ont souvent du sang de Vélane. Au ministère de la Magie, on doit apprendre à leur résister. Il existe aussi des hommes, qu'on appelle Velaas, mais ceux-ci sont en beaucoup plus petite quantité. Les Vélanes sont donc de puissantes créatures considérées comme humaine à la beauté envoûtante, et à la dangerosité prouvée. Oh et si vous avez des questions, n'hésitez pas.

J’espérais n'avoir rien oublié dans mon résumé, j'aurais bien eu l'air bête moi si j'oubliais des infos sur mon propre domaine. Bref. J'avais un autre point à régler désormais. Dans les réponses que j'ai reçue, une me semblait plus... mesquine que celles des autres élèves. Celle de James Potter. Elle n'avait apparemment pas plu à Rosalya, qui lui répondit de manière sèche. En tant que prof, je ne pouvais pas faire l'aveugle.

- Mr Potter, Miss Findell, veuillez s'il vous plait régler vos différents hors de ma salle de cours. Je ne tiens pas vraiment à vous regarder vous entre-tuer ici... Merci.

Bien, maintenant que j'avais rétabli le calme -ou du moins essayé- il était maintenant temps de continuer le cours. J'avais apporté quelques photos représentant des Vélanes mâles et femelles. En leur donnant quelques détails sur leur physique, et avec leur connaissances, j'allais leur demander de reconnaître la race de plusieurs personne sur des photo que j'allais leur montrer.

- Nous continuons donc. Je vais vous demander de vous lever et de vous approcher de mon bureau. Ne vous inquiétez pas, il ne vous arrivera rien.

J'étalais six photos sur la table, la première représentait un homme, si c'en était un. Il avait des cheveux blonds cendrés en bataille lui tombant sur le visage, des yeux bleus très sombres, pareils au ciel d'orage et une peau bronzée. Un début de barbe naissait sur ses joues et l'homme ne devait pas être âgé de plus de trente ans, grand maximum. Il jetait fréquemment des regards curieux vers les bords du cadre de la photo et pianotait du bout des doigts sur ce cadre un rythme inaudible.

La personne sur la deuxième photo était une femme, si c'en était une. Elle avait des cheveux blonds platine aux reflets roux coupés au carré encadrant joliment son visage fin. Ses yeux gris semblaient se perdre dans le lointain tandis qu'elle soupirait dans son cadre. Le mot qui caractériserait le mieux cette personne était son doute le mot... Inaccessible.

Une femme aux traits hautains vous observait de haut dans la troisième photo. Une lourde chevelure platine lui tombait en cascade sur les épaules tandis que ses yeux bleus vous transperçaient d'un simple regard. Elle avait sans doute passé le seuil de la quarantaine mais le portait fièrement, altière.

Un homme d'une trentaine d'années, appuyé sur le cadre de la quatrième photo, vous regardait avec un petite sourire en coin. Des cheveux platine lui tombaient en mèches soyeuses sur le visage, masquant par intermittence ses yeux bleus rieurs et malicieux. Par moment, en passant par certaines mains, il éclatait d'un rire silencieux dont on ne connaissait la raison. Peut-être était-ce votre visage qui provoquait ses éclats de rire?

- Maintenant, vous allez regarder ces photos, et me dire de quel type de Vélanes il s'agit. Il peut aussi s'agir de Demi-Vélane, ou d'humain. Bonne chance à vous. Oh et s'il vous plait, levez votre main, si tout le monde se met à parler en même temps, on ne va vraiment plus se retrouver... Merci. Je vais simplement vous demander de ne me donner qu'une seule réponse, et justifiée de préférence. Si vous entendez une réponse que vous jugez fausse, vous pouvez la corriger, et justifier.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
James Potter

James Potter

Admin Gryffondor ♣ 6ème année

Admin
Gryffondor ♣ 6ème année


▌Age : 41
▌Parchemins : 2649
▌Points de Rp : 229
▌Initiation magique : 05/06/2011


On a des curieux ici...
♣ Age: 16
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeVen 7 Déc - 6:56

Après son attaque en règle contre la demi-vélane qu’il détestait, Potter continua à se balancer, en regardant le « sujet d’expérience » avec un air amusé. Petit-Black vola au secours de sa condisciple. Lorsqu’il parla du charisme des vélanes, en le comparant à la magie des sorciers, Potter répliqua sans retenue :
« Tu as voulu dire : ce que la magie est aux cracmols. »
Petit-roi continua son éloge de sa camarade. Etait-il sous son charme ? Etait-ce un élan de camaraderie vers la haïssable Rosalya ? Ou un simple besoin de contrebalancer le réquisitoire de Potter ? Peut-être un peu des trois.

Moses ne défendit pas son amie, elle apporta même de l’eau au moulin de l’énervant gryffondor en rappelant le côté non-humain des vélanes. Il l’aurait remercié si elle n’était pas à serpentard. Il ne dit rien mais continua à se balancer nonchalamment, un peu plus fort, comme pour appuyer ses dires.

Devant cette provocation, Findell se défendit, mais lorsqu’elle affirma que Potter voulait la faire passer pour une bimbo sans cervelle, il répliqua du tac au tac, avec son sourire le plus insolent :

« Oh non, ne t’inquiètes pas, tu t’en sors très bien toute seule. »

A la fin de sa plaidoirie pour sa défense, le rouge-et-or émit un petit rire irritant :

« Mais de ta part, c’est un compliment, ma pauvre couleuvre. »


Le petit son cristallin d’une fille de serdaigle ne fit pas bouger d’un iota le comportement méprisant du capitaine de Quidditch. Tout au plus lui apportait-elle un soutien en comparant les vélanes aux harpies, mais il ignorait si c’était par volonté de le soutenir ou simplement pour montrer son savoir. Etant donné que c’est une serdaigle, Potter opta pour la seconde option.

Le cours s’était, dès le départ, transformé en affrontement serpentards/Potter, et pour être plus précis Findell/Potter. L’une s’étant très justement énervée face au jeune homme, l’autre en la couvrant d’insinuations moqueuses et peu flatteuses. Les deux protagonistes n’avaient plus qu’à tirer leur baguette, c’était pour ainsi dire une suite logique. Heureusement, le professeur tenta de reprendre les choses en main en recentrant le propos sur le cours, et en avertissant les deux ennemis qu’il ne voulait pas les voir s’entretuer. Le garçon cessa de se balancer, lançant un « Dommage. » tout en continuant à regarder avec insistance et cynisme le sujet d’expérience serpentard.

Le professeur disait que le charme des vélanes venait en partie de leurs phéromones. Ceci expliquait beaucoup de choses. Le parfum… On ne se méfie pas assez de l’odorat. Potter était bien content de l’apprendre, il imaginait déjà les blagues sur l’odeur qu’il pourrait sortir à propos de Rosalya, sans compter des blagues plus concrètes comme des boules puantes ou autres joyeusetés liées à l’odeur…

Venaient les photos. Le prof les étala sur la table. Voilà qui était malin et le gryffondor pensait connaître les raisons : odorat perdu, les vélanes ou vélaas ressemblaient simplement à de beaux humains semblables à n’importe lesquelles, et donc impossible à distinguer. A moins qu’ils aient un trait commun à toutes les vélanes, à part leurs cheveux blonds et leurs yeux bleus ? Par curiosité, le jeune garçon daigna jeter un coup d’œil sur les photos. Il leva la main pour demander la parole.
« Le premier est barbu et la peau bronzée. C’est un humain, car je pense que les vélaas sont imberbes et ont la peau aussi blanche que les vélanes. La deuxième a les yeux gris, je dirais humaine ou demi-vélane, car elle n’a pas les yeux bleus. La troisième est une vélane, ou du moins elle en a toute l’apparence. Le quatrième… je suis incapable de voir la beauté masculine. Si les filles le trouvent beau et charismatique, alors c’est un vélaas sinon c’est un simple humain. »


____________________________
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 James_10
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeLun 31 Déc - 2:01

L'une des principales règles à Poudlard est de ne pas arriver en retard, ou, si cela devait arriver de le faire en toute discrétion et avoir une excuse valable. En sept ans à Poudlard je n'avais que rarement franchi le seuil d'une classe parmi les retardataires, et bien comme dirait l'autre : il y a un début à tout.

En effet, aujourd'hui je m'étais levé en retard, mais pas le petit retard de deux ou trois minutes, celui d'une demi-heure qui fait que vous vous réveillez totalement paniqué, cherchant dans tous les sens vos affaires alors qu'elles sont sous votre nez, votre baguette alors que vous l'avez à la main et votre sac de cours qui est, allez savoir comment, dans la douche. Enfin toujours est-il que dans cette situation j'avais dû cavaler dans les couloirs pendant quelques minutes, la cravate de travers, la chemise boutonnée en menteur comme on dit et les cheveux dans un désordre que l'on ne leur avait jamais vu jusque là. Pourtant ma brosse à cheveux étaient en grève depuis quelques mois déjà.

En arrivant enfin devant la salle, j'entendais des voix qui répondaient sans doute à une question, m'informant déjà que le sujet traité était les Vélanes et qu'apparemment ils devaient en ce moment en identifier. Bon dieu ça promet, le prof ne vas pas me louper si il est d'une humeur de chien. Pendant un instant je prenais une bonne inspiration avant de frapper trois coups à la porte, si légers que je doutais que l'on puisse les entendre, avant de pénétrer dans la salle en me teintant le visage d'une magnifique couleur rouge. Maudite soit cette timidité empoisonnante quand elle s'y mettait.

« Excusez mon retard monsieur je... »

Vite une excuse, trouve une excuse qui t'évite de perdre des points et que le prof n'ira pas vérifier. Bon déjà on oublie le rendez-vous avec Dumbledore, il irait demander... Bien... Monroe va me servir d'allibi...

« euh... Mon frère s'est perdu en allant en cours, j'ai dû l'emmener à l'autre bout du château. Désolé. »

Quelle excuse pitoyable... Enfin si cela marchait je pourrais me targuer d'être le plus grand menteur de l'année. Je pense que personne n'avait jamais utilisé cela pour cacher un '' j'ai eu une panne d'oreiller'', oui oui on peut m'appeler Dieu je pense. Un dieu qui pose d'ailleurs ses affaires sur le premier siège libre. Puis je me hâtais de rejoindre le travail en cours, apparemment reconnaître les Vélanes sur une photographie, difficile à dire en vérité et plus encore quand nous sommes comme qui dirait, insensibles aux charmes féminins. Je me devais pourtant de rattraper mon retard et tentait une réponse après avoir observé les clichés, dans un coin de mon esprit je notais d'ailleurs que le premier modèle était comme qui dirait : ''graou''.

Seulement j'avais été précédé par James et il ne répondit pas que pour le dernier homme qui était... à tomber par terre, à se damner pour les siècles à venir, à devenir gaga, enfin vous m'avez suivit. De fait, je me permettais de prendre la parole pour ce dernier, mon regard évitant soigneusement la photo.

« Hum... Pour la dernière photo je pencherai pour un Vélaas. Peut-être s'amuse-t il de l'effet qu'il a sur les jeunes filles de la classe ? En tout cas physiquement il possède toutes les qualités des femmes de son espèce et son pouvoir d'attraction est indéniable rien qu'en le regardant. Je préfère ne pas imaginer l'émeute s'il était physiquement présent. »


Cette réponse donnée, je jetais un regard autour de moi remarquant de fait qu'une certaine tension planait entre deux élèves, rien d'étonnant quand on savait quelles étaient les personnes impliquées. Apparemment j'avais ratée une joute verbale de toute beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeMer 2 Jan - 19:53

    Avoir son premier cours de Soins aux Créatures Magiques c'était un évènement, surtout pour un troisième année. Le gamin était stressé, surtout qu'il avait jeté un oeil sur la liste des inscrits devant le bureau du professeur en début d'année et cela l'avait rendu anxieux au plus haut point. Pour ne parler que des pires élèves : Crystal, James & Sirius. Le petit tâcha donc d'arriver en retard mais pas trop, suffisamment pour être dans les derniers élèves et choisir sa place et suffisamment pour ne pas arriver après le début du cours.

    Arrivant en classe, le petit évita savamment le regard des maraudeurs et de Crystal et se décida rapidement pour la place la plus éloignées de ces trois là. C'est ainsi qu'il se retrouva près de Regulus dont il ne pensait actuellement...rien. Voilà qui serait simple. Tirant ses affaires de son sac, le gamin se plongea dans l'observation un peu trop fixe de sa plume car il ne savait pas trop que dire et que faire, et il n'en fut tiré que par la voix du professeur sur lequel il centra donc son attention en bon petit serdaigle.

    La bonne humeur ? Pendant un bref instant un rictus digne de Severus apparu sur les lèvres de Quirrell ? La bonne humeur...quelle vaste blague... Allons y dansons tous en coeur avec les maraudeurs et la harpie, Regulus serait ravi de faire cela avec son frangin non ? En attendant la serpentarde que le professeur avait avec lui semblait de bonne humeur quant à elle...à se demander d'ailleurs ce qu'elle fichait debout au lieu d'être assise mais bon c'était peut être une méthode d'enseignement... Genre les élèves dissipés restent debout...Quoique dans ce cas les maraudeurs n'avaient rien à faire assis. Peu importe, Quirinus était certain que ce mystère allait être bien vite expliqué. Et évidemment ce fut le cas.

    Ah les vélanes...Le petit en avait entendu parler, un oncle en rigolait souvent en disant que toutes les femmes avaient un peu de sang de vélanes lorsqu'il s'agissait de convaincre leur époux de leur acheter quelque chose. Pour avoir ensuite cherché par lui même ce qu'étaient ces créatures plus en détail, le gamin savait que lorsqu'elles sont en colères elles se couvrent d'écailles et prenaient une tête d'oiseau...Il se demanda si cela fonctionnait pour les demi vélanes. Cependant, bien qu'il s'y connaissait un peu, le gamin préférait ne pas se faire remarquer et donc garder le silence.

    Le premier à prendre la parole fut James. Quirinus était certain qu'il avait dut retenir une conversation avec Remus pour en connaître autant...c'était un idiot de première sinon. Frustré qu'une réponse complète, qu'il aurait put donner, sorte de la bouche du maraudeur, le petit se contenta de griffonner sur son parchemin une caricature de ce dernier qui n'était pas vraiment ressemblante. A ce moment précis, surtout sur la fin des dires de Potter, le jeune serdaigle n'aurait pas aimé se trouver à la place de la serpentarde. En effet, en super bon gryffondor, James semblait se comporter comme un serpent réglant ses comptes via cette participation à peine subjective.

    La réponse suivante vint de Black...pas le rouge, le vert. D'ailleurs son voisin de classe lui arracha un léger sourire, qu'il s'empressa de ravaler afin de ne pas s'attirer des ennuis. Le portrait très élogieux...Cette ironie était juste...parfaite. Et le restant était tout aussi succulent. C'était bien la première fois que le jeune aigle appréciait la façon de parler d'un serpent. Il termina même son discours par une phrase loyale et protectrice envers sa condisciple de maisonnée, ancrant ainsi du respect dans le coeur du jeune bleu et bronze qui dut se forcer pour décrocher son regard de ce dernier.

    Non loin d'eux, une autre serpentard pris la parole (décidément le serdaigle s'était mis au milieu des verts et argents) pour donner...sa première réflexion ! Le gamin baissa la tête, déçu, et ne put s'empêcher de se traiter de tous les noms...Il aurait dut oser participer ! Il allait passer pour un mauvais élèves maintenant ! Cependant il n'osait pas, rien à faire.

    Attendant donc patiemment, le gamin fut surpris un court instant d'entendre la voix de la demi-vélane. Mais après tout...il l'avait pensé : il n'aurait pas aimé être à sa place. Et en l'occurrence elle remettait James à sa place... Ne pouvant s'empêcher de pouffer, le serdaigle allait de surprise en surprise en appréciant la répartie des verts et argents. Il devrait en prendre de la graine...mais ce n'était pas encore son heure. La réaction de James quand à elle ne lui arracha qu'un soupir agacé, qu'il ravala assez vite.

    Vint ensuite le paradoxe....En effet la harpie de Crystal pris la parole pour parler de la parenté des vélanes et des harpies...Bravo...James en avait déjà parlé à demi mots....A croire qu'elle n'était pas à serdaigle celle là... Quoiqu'il en soit le gamin avait inconsciemment rentré la tête dans ses épaules, attendant que Crystal retombe dans la masse abstraite du groupe classe pour refaire surface. Quelle ne fut donc pas sa reconnaissance quand le professeur Saramander repris la parole. Ce dernier lui appris par son résumé qu'il y avait aussi des hommes au sang de vélanes, le serdaigle l'ignorait et il sourit en pensant à la réaction de son oncle quand il lui apprendra. Par contre la clémence du professeur envers James déçu le serdaigle. Ce dernier aurait espéré un retrait de points, quelque chose...mais il est vrai qu'en toute objectivité cela aurait été trop punitif.

    Quand le professeur leur demanda de se lever et de se rapprocher le gamin grimaça et il se cala contre Regulus inconsciemment, s'il aurait put se réfugier dans les bras de ce dernier il l'aurait fait...ce qui d'ailleurs aurait fait un drôle de tableau. Observant les photos que le professeur leur montrait tout en évitant les regards de ces ennemis, le jeune serdaigle se rendit compte qu'il collait un peu trop Regulus et il se distança un peu de ce dernier lorsque le professeur repris la parole. Grimaçant de nouveau, le gamin continua de garder le silence...

    James fut de nouveau le premier à reprendre la parole...trois réponses en une fois...il voulait vraiment attiré l'attention sur lui le Potter....Par chance, ou malchance pour le pauvre malheureux, ce fut le moment où un poufsouffle arriva en retard...pour une raison que l'aigle soupçonnait d'être fausse...mais en attendant cela coupait le discours hautain du maraudeur. Le blaireau se rattrapa cependant assez bien...enfin se rattraper...sa réponse était correcte...Mais assez énigmatique dans le sens où on aurait dit qu'il le trouvait attirant. Quoiqu'il en soit le jeune Quirinus se contenta de garder le silence, les yeux baissés, alors qu'inconsciemment il s'était à nouveau serré contre Regulus.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Christopher Nielsen

Christopher Nielsen

Élève ♣ Poufsouffle - 7ème année

Élève
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 271
▌Points de Rp : 43
▌Initiation magique : 16/01/2013


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitimeVen 18 Jan - 1:01

Le Soin aux Créatures Magiques... voilà une matière très intéressante pour Christopher. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que ce cours permet de découvrir plusieurs genres de créatures, leur mode de vie, ce qu'ils mangent, ce qui leur fait mal, ce qui les soigne (c'est un peu le nom du cours en même temps mais passons). C'est ce qu'on appelle : prendre des informations pour respecter la créature dans l'écriture d'un récit plus ou moins long mettant en place un, ou plusieurs, membres de cette race. C'est donc un cours plutôt agréable qui attendait Christopher pour le début de la journée. Enfin, le réveil ne prit pas beaucoup de temps et le jeune homme s'habilla avant de préparer ses affaires. Il n'oublia pas bien entendu de prévenir Maewan de ne pas être en retard pour le cours... même si une petite voix lui disait que... cela serait sûrement très difficile. Enfin, le jeune homme vérifia si rien n'avait été oublié... quelques parchemins vierges pour les prises de notes, la baguette... les livres... bien, tout semblait parfait.... non pas parfait, tout semblait correct.

Après le petit-déjeuner et une petite promenade dans les couloirs du château, le jeune homme se dirigea vers la salle de cours, y entrant d'ailleurs. Le professeur ne s'y trouvait pas encore, en revanche quelques élèves de différentes maisons et de différentes années. Un cours assez global donc qui pouvait être donné pour tous élèves, tant qu'ils étaient assez à l'écoute... Le Poufsouffle pris place, attendant sans un mot pendant qu'il lisait quelques parchemins d'anciens cours de Soins aux Créatures Magiques. Quelques bavardages voyageaient pour arriver dans ses oreilles, jusqu'à l'apparition d'un silence très connu. Celui qui accompagne le professeur quand ce dernier passe la porte de son royaume qu'est la salle de classe. C'est la première fois que celui-ci faisait cours, c'est donc la première fois que Christopher le voyait. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres en voyant ce professeur aux allures assez loufoque, peu coiffés. Il est la preuve que l'on peut enseigner sans être trop bien sur soi.

De plus, le professeur n'était pas seul. Une jeune femme, avouons le très belle, l'accompagnait. Cette demoiselle faisait fureur chez les jeunes hommes appréciant la beauté du sexe opposé. Regardant autour de lui, quelques garçons étaient fascinés. Puis le cours commença, Christopher remarquant l'absence, ou le retard, de son ami Maewan mais... il soupira doucement avec un petit sourire.... on ne change pas quelqu'un qui aime dormir, ou en tout cas qui a le sommeil profond. Aujourd'hui, le cours portait sur les vélanes... un vaste programme et une explication logique à la présence de cette demoiselle et à l'effet qu'elle a sur une bonne partie des garçons de la classe. Les vélanes restent des créatures superbes, dotées d'un charisme à toute épreuve. C'est alors qu'une idée germa alors dans sa tête, ouvrant un parchemin pour commencer à écrire dessus, de rapide mots. Puis débuta l'éternelle joute verbale suivant la question du professeur. Le premier combattant, James Potter. Les maraudeurs ont toujours été des personnes qu'il appréciait, ou au moins qu'il ne critiquait pas. Il a déjà eu d'ailleurs quelques fois des occasions de parler avec Sirius Black et même de rire avec lui. Pourtant, ce que disait le Gryffondor atteignait un niveau assez haut de méchanceté. Bien entendu, il n'est pas coutume pour Christopher de critiquer... puis peut-être qu'il y a une raison à cela mais, sur le coup... c'est un peu intriguant. Enfin, il faut aussi relativiser: les Griffons et les Serpents ce sont toujours envoyés des attaques... Non ?

Suite aux premiers assauts de Potter, s'ajouta les réponses de Regulus, suivie de Elisabeth. Pendant que l'intervention de cette dernière semblait neutre, ne donnant que les faits, Black ajouta un petit soutient, c'est en tout cas ce que le Blaireau cru comprendre. Christopher d'ailleurs écoute tous les propos avec attention, mais n'oublie pas son propre travail. D'une main il note plusieurs choses, le plus souvent cela est en lien lien avec ce que chaque protagoniste de la joute explique, créant peu à peu un nouveau personnage, sa personnalité en tout cas. Enfin, revenons au cours, car ceci reste le plus important. Ensuite, l'assistante hybride du professeur pris la peine d'intervenir, semblant vouloir mettre fin aux sous-entendus du Gryffondor. S'ensuivit alors l'intervention d'une demoiselle qui se permit d'employé un terme très... dur quand l'on parle de beauté. Il nota doucement ce mot sur une partie de son parchemin... harpie. Bien que le désir de prendre la parole soit là, il ne fit rien et laissa les choses telles qu'elles. Le prof se chargea de calmer le jeu tout en se prenant la peine de faire un résumé de tout cela. Le Poufsouffle lâcha le parchemin qu'il utilisait pour en prendre un second, écrivant des notes sur le cours cette fois. Arriva ensuite l'exercice pratique. En s'approchant pour regarder les différentes photographies, les étudiants devaient deviner si certains des personnages étaient vélanes, hybrides ou de simples humains. James Potter est le premier à prendre la parole, donnant une réponse pour chaque photographie présentées au groupe. Jusqu'à...

Eh bien... le voilà enfin. Tournant son regard vers Maewan, il soupira légèrement. Son ami posa ses affaires à côté de Christopher, avant de rejoindre le groupe, expliquant la raison du retard. Si Nielsen n'avait pas le contrôle de lui-même, il serait déjà en train de rigoler tellement l'excuse était bidon. Mais, en tout bon ami, il ne montra aucune expression. Le retardataire observa les photographies, Chris ne doutant pas de sa faculté à vite comprendre l'exercice. D'ailleurs, il ne fit pas surpris de sa réponse immédiate... Enfin, il se demanda quand même si le jeune hommme n'aurait pas dû tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de répondre. La réponse portait quelques informations... ou en tout cas elle pouvait laisser croire... Si Maewan veut garder cela secret, il ne devrait pas trop le brailler. Enfin cela peut aussi être une simple impression de l'écrivain... mais bon. Tapotant doucement ses doigts sur sa cuisse, Nielsen observa les autres élèves, se demandant qui prendrait la parole ensuite. Il remarqua en passant le fait que l'un des deux aigles, Quirrell, semblait avoir trouvé en Regulus quelqu'un qui pouvait le protéger... ou avec qui il devait très bien s'entendre. Puis il posa à nouveaux les yeux sur Rosalya , lui souriant légèrement bien qu'aucunement attiré par elle, avant d'observer chaque photographie, son esprit travaillant avant de lever légèrement la main pour approcher des photos et pointer du doigt la troisième, prenant alors la parole, expliquant son choix.


« J'ai remarqué, peut-être que je me trompe, que les Vélanes semblent fières de leurs beautés. En plus des signes physiques distinctif - des cheveux magnifiques à la couleur du platine et des yeux rivalisant avec le plus beau des saphirs -... on reconnaît dans la posture de cette personne cette fierté. Elle est ce qu'elle est, elle le sait et nous le fait comprendre. Je pense que cela suffira pour moi. »

Retournant à sa place, il la laissa les autres faire, écoutant tout simplement. Pourtant, il se demandait quand même pourquoi James semblait prendre un malin plaisir à s'attaquer aux Serpents, en tout cas celle-ci.... Bien qu'attirante aux yeux de beaucoup de garçons, cette jeune femme ne devait être en rien l'ange qu'elle prétend être...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 _
MessageSujet: Re: Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1   
Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours de Soins aux Créatures Magiques - N°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Devoir de Soins aux Créatures Magiques [PV Camélia]
» [Soins Aux Créatures Magiques] Un monde s'ouvre à vous!
» Cours de Soins aux créatures magique numéro 2.
» A. PNJ et créatures magiques
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Salles de cours :: Soins aux créatures magiques :: Salle de cours-