AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Une soirée décisive [Ft Rosalya]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   
Dim 28 Oct - 5:46

Amadeus avait passé un début de semaine très peu sociale. Entre les cours, les devoirs, l’animagi ; et au bout du compte son énervement face à tout à cause du manque de loisir, il n’avait jamais eu la force de rester bavarder dans la salle commune le soir sans être désagréable avec les autres. De plus, il avait commencé à développer une bronchite à un stade avancée et le serpentard avait eu l’obligation de se faire soigner à l’infirmerie. Cela signifiait se faire toucher et écouter les conseils de Mme. Pomfresh, une sang de bourbe ! La preuve qu’elle était incompétente, Amadeus ne l’avait pas écouté et avait pris triple dose de sa potion et en seulement deux jours il était guéri pour un traitement qui devait durer six jours. Pour finir, le préfet en chef avait été irrité du comportement de sa co-préfète : Rosalya M. Findell. Il l’avait aperçu au bras d’un serpentard. Jaloux ? Oui, très certainement, surtout qu’il n’y avait rien de plus naturel que de voir la préfète au bras d’un jeune homme, mais la relation entre les deux jeunes était compliquée, c’était sûrement à cause du caractère de Rosalya qui avait du mal à s’en tenir à un homme et de celui d’Amadeus qui avait du mal à croire qu’il se faisait tromper jusqu’à trois fois par jour lorsqu’ils sortaient ensemble. Il se disait à chaque fois que c’était fini entre eux, puis quand Rosalya revenait à la charge, il oubliait sa promesse avant de se refaire avoir. Bref, une vraie scène de comédie.
Le vert et argent s’énerva lorsque le lendemain même, il reçut une lettre de cette dernière qui lui donnait un rendez-vous pour le samedi soir insinuant des choses. Il allait décliner la proposition lorsqu’il pensa qu’il n’y perdrait rien et puis il avait envie de mettre les choses aux clairs une bonne fois pour toute, ce qu’il aurait dû faire depuis longtemps. Il lui répondit rapidement, sans appliquer et ne se laissa pas tenter de lui proposer une soirée dans la salle de bain des préfets.

Le jour J était arrivé et Amadeus avait eu le temps de se reposer car la fin de semaine avait été calme. Adamovitch était finalement heureux de voir Rosalya le soir même et regretta d’avoir barré la salle de bain des préfets dans sa lettre. Il avait beau s’énerver souvent sur Rose à cause de sa manie de draguer tous ce qu’il bouge, le serpentard savait très bien qu’il était parfaitement raide dingue d’elle, même s’il était plus prudent avec qu’à ses débuts.
Il se rappelait encore de la première qu’il l’avait vu lors de la répartition des nouveaux arrivants et comme pour la majorité des garçons de serpentard, il avait été très heureux d’entendre le chapeau magique dire serpentard lorsqu’elle le portait.

Il quitta la grande salle à neuf heures, l’heure du rendez-vous. Le serpentard ne souhaitait pas arriver à l’heure, cela signifiait qu’il aurait été impatient ou qu’il n’avait rien de mieux à faire, chose qu’il ne voulait pas faire croire à la mi-vélane. Il traîna dans les couloirs et s’arrêta même devant certains tableaux pour prolonger le temps d’attente de la préfète qui aimait la ponctualité.
Avant sa mort, son père avait déjà commencé à chercher une épouse pour son fils, pour prolonger la généalogie des Adamovitch et il avait déjà cité secrètement la fille du ministre de la magie français connue pour son sang de vélane et son sang-pur qui permettrait d’en plus de conserver le sang, d’avoir des descendants très beau. Lorsque l’ambitieux Amadeus l’apprit, loin d’être réticent à cette proposition, connaissait déjà Rosalya et avait du mal à croire que cette magnifique adolescente pourrait former un jour une vraie famille à cause de son manque de fidélité qui était primordiale pour une femme dans une famille de sang-pur. Depuis, Amadeus y pensait de temps en temps et savait pertinemment que du côté de Rosalya, la question se posait aussi. Mais le jeune faux sang-pur ne se sentait pas encore prêt à gérer tout ça et savait que le bon moment viendrait un jour ou l’autre.

Adamovitch pénétra dans la salle dix minutes après l’heure fixée et remarqua que la salle était faiblement éclairée par la cheminée et les flambeaux accrochés au mur faisant ressortir les trophées.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Rosalya M. Findell

avatar

Élève ♣ Préfète Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfète
Serpentard - 5ème année


▌Age : 19
▌Parchemins : 489
▌Points de Rp : 41
▌Initiation magique : 14/09/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 15
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   
Lun 29 Oct - 21:12

Rosalya espérait beaucoup de la soirée qui s’annonçait. Sa relation avec Amadeus Adamovitch était relativement compliquée et elle souhaitait mettre au clair tout cela. Entre eux, c’était le chat et la souris. Amadeus était probablement la personne que Rosalya appréciait le plus à Poudlard, après Elisabeth Moses, sa meilleure amie ou tout comme. Leur relation était composée d’un peu de tout. De l’amour, de la jalousie, de l’intérêt, du désir et peut-être même d’un peu de haine. De nombreuses fois, les deux Préfets étaient sortis ensemble. De nombreuses fois, ils s’étaient séparés. Rosalya, au bout d’une semaine environ, devait aller voir ailleurs, obligatoirement. C’était dans sa nature après tout, et Amadeus ne semblait pas le comprendre. La cause de toutes leurs séparations. L’intérêt se jouait surtout entre leurs parents. Depuis, leurs naissances ou presque, chaque famille cherchait un bon parti avec qui marier leurs enfants. Les Adamovitch était une famille puissante, pure sur de nombreuses générations (du moins, c’était ce qu’ils croyaient) et, plus important pour la mère de Rosalya que pour son père, une famille influente au sein des Mangemorts d’après ce qu’il se disait. Rosalya, en tant que fille du Ministre de la Magie français et demi-Vélane, était un des meilleurs partis de tout Poudlard. Et de nombreuses personnes ses seraient damnés pour devenir son futur mari. Et l’idée d’épouser Amadeus plaisait à la séduisante blonde. Plaisait beaucoup. C’était surement, pour elle, un des meilleurs partis qu’elle aurait pu trouver. Il n’était pas mal du tout, à vrai dire relativement sexy, de bonne famille, puissant déjà à Poudlard, se destinait à de grandes choses et Serpentard, qui plus est. Mais là, les deux Préfets de Serpentard étaient un peu en froid. Ce rendez-vous que la demi-Vélane avait donné au septième année était une bonne occasion de 1) Se rapprocher à nouveau 2) Parler de cette probable alliance entre les deux nobles familles pour la première fois et 3) Peut-être chercher à se remettre ensemble à nouveau, et pour longtemps cette fois.

Les choses s’annonçaient tout de même un peu mal. La lettre de réponse à l’invitation de Rosalya avait été froide si ce n’est clairement antipathique bien qu’Amadeus se soit, semblait-il, décidé à accepter l’invitation. De plus, celui-ci avait barré une phrase lui proposant de le rejoindre en Salle de Bains des Préfets, lieu comme chacun le savait, propice à toutes les rendez-vous plus cherchant à aller plus loin que le simple rendez-vous galant, lieu que Rosalya avait fréquenté de nombreuses fois depuis qu’un Préfet avec qui elle sortait alors avait décidé de passer aux choses sérieuses avec elle, peut-être même était-ce déjà Amadeus? Cette année, où elle avait été promue Préfète de Serpentard, avait d’ailleurs marqué la Salle de Bains des Préfets au rang des lieux les plus fréquentés de la superbe blonde. Il ne se passait pas une semaine sans qu’elle y aille. Mais pour reparler d’Amadeus, celui-ci avait, semble-t’il, abandonné l’idée d’entrainer Rosalya dans un des meilleurs avantages du poste de Préfet.

Ce qui était certain, c’était que la ponctualité n’était pas le point fort d’Amadeus. Rosalya, comme à son habitude, était arrivée depuis dix minutes sur leur lieu de rendez-vous, en l’occurrence la Salle des Trophées. Eloigner le concierge pour toute la soirée lui avait pris dix minutes, tout au plus. Elle n’avait eu, avec un petit coup de pouce de ses pouvoirs de demi-Vélane, qu’à le convaincre que Peeves prévoyait un carnage dans les salles de classe de l’aile la plus éloignée de la Salle des Trophées que le château le permettait. Cela avait été chose facile. Rusard s’était éloigné quasiment en courant, suivi de son chat famélique. Et cela faisait donc au moins dix bonnes minutes que Rosalya attendait dans la Salle des Trophées lorsque neuf heures, l’heure du couvre-feu, sonna. Evidemment, Amadeus ne daigna apparaître que dix minutes après que l’heure du rendez-vous ait sonné. Rosalya était alors au fond de la salle faiblement éclairée (encore un bon point, l’éclairage tamisé suggérait tellement de choses...), une main sur la vitrine dans laquelle une des coupes de Quidditch que Serpentard avait gagné trônait. Sur cette coupe, le nom de la fille du Ministre de la Magie français, qui jouait en temps que poursuiveuse dans l’équipe. La demi-Vélane tourna la tête vers son co-préfet. Un sourire naquit sur ses lèvres et elle se décolla de la vitrine. Elle avait toute la salle à parcourir pour rejoindre son ex/amant/futur-petit-ami. Toute une salle à parcourir lentement de sa gracieuse démarche chaloupée, histoire de suggérer toutes sortes de choses dans l’esprit d’Adamovitch. pourtant elle ne bougea pas. Pas tout de suite. Elle s’adressa plutôt à lui de sa voix chantante, avec son petit accent français qui roulait les R.


«Bonsoir, Amadeus... Tu t’es décidé à venir alors? Nous avons beaucoup de choses à nous dire, c’est vrai que ce serait dommage si tu n’étais pas venu.» Puis, après quelques secondes de silence, elle reprit, presque timidement. «Nous n’avons pas eu beaucoup d’occasions de parler ces derniers temps... Pour tout te dire, cela m’a manqué. Mais c’est en partie ma faute et j’en suis désolée. Tu ne m’en veux pas trop?»

Bien sur, le ton de voix timide et l’hésitation sur certains mots n’étaient qu’un effet de la part de Rosalya visant à troubler son interlocuteur. Mais franchement, c’était vraiment difficile de s’apercevoir qu’elle mentait. Sa petite moue mi-inquiète, mi-désolée, sa tête penchée un peu en avant comme si elle hésitait à regarder en face le séduisant Serpentard, son doigt qui s’entortillait autour d’une de ses boucles de cheveux platines, rien ne laissait deviner que la demi-Vélane cherchait à tromper sur ses réelles intentions Amadeus. Et par derrière, ses pouvoirs de Vélane marchaient à plein régime. Elle tenait à en mettre plein la vue au garçon qu’elle cherchait à (re-)conquérir. Cette soirée serrait une de ses plus belles réussites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   
Ven 2 Nov - 10:00

Les pupilles d’Amadeus avait eu à peine le temps de s’habituer à la mystérieuse pénombre de la salle des trophées qu’il entendit la mélodieuse voix de Rosalya lui dire qu’ils avaient beaucoup de choses à se raconter parce qu’ils ne s’étaient quasiment pas parlé durant la semaine passée. Le vert et argent la laissa terminer tout en s’installant sans bruit dans un des fauteuils se trouvant au milieu de la salle, impatient de savoir comment elle ferait pour le reconquérir.
Adamovitch commençait à bien connaître la fille du ministre de la magie français ; charmeuse et manipulatrice étaient les deux termes qui lui correspondait le mieux et il la connaissait suffisamment pour deviner la raison de ce rendez-vous. La préfète allait revenir à la charge, mais Amadeus était décidé : il poserait des conditions s’ils voulaient ressortir ensemble parce qu’il c’était trop fait avoir auparavant et était passé pour quelqu’un de trop crédule, chose qu’il détestait.
A partir de son moelleux fauteuil, le vert et argent observait la belle blonde à travers les vitres d’expositions qui était en train de s’entortillait le doigt dans une de ses boucles de cheveux blonds platines, chose qu’il aimait particulièrement lui faire. Après avoir laissait quelques secondes de silence, Adamovitch prit la parole en prenant son accent russe, langue qu’il aimait et qu’il continuait à parler avec sa mère lorsqu’il rentrait chez lui.

- T’en vouloir pas trop parce que tu me parles plus depuis une semaine ? Tu rigoles Rose, ça me permet de réfléchir sur nous, sur l’ancien couple qu’on formait… Et le résultat n’est pas très propre, crois-le.

Amadeus souhaitait prendre le rôle le plus simple, faire celui qui n’a rien à se reprocher. De plus, s’il ne commençait pas rapidement à rentrer dans le vif du sujet, le serpentard risquait de tomber sous le charme de la demi-vélane et au final ils ne parleraient pas, ce que le préfet craignait. Amadeus était épris de sa co-préfète et voulait vivre une vraie relation avec cette-dernière, ce qu’il lui permettrait après de parler de l’avenir, chose qu’aurait voulu son père.
Avant qu’elle reprenne la parole, Adamovitch continua à parler en ramenant un sujet de la lettre qu’il lui avait envoyé :

- Ou alors t’en vouloir parce que tu vas draguer le premier venu dans la salle commune ? A cause de toutes ces tromperies j’ai perdu beaucoup de crédibilité, tu le savais ça… ! Ou alors tu me trompais parce que je n’étais pas assez bien pour que tu puisses rester fidèle, c’est ça ? dit-il d'une voix colérique.

L’esprit d’Amadeus s’échauffait, de plus, avec son ego surdimensionné tel un vrai serpentard, il était persuadé d’être le parfait petit-ami à qui on ne pouvait rien blâmer.

Ensuite dans un instant de sobriété, le préfet se rendit compte qu’il s’énervait tout seul contre son ancienne et peut-être future petite-amie qui n’avait rien demandait de plus que passer une agréable soirée en sa compagnie. Sur le coup, le vert et argent se sentit un peu honteux de s’être mis en colère aussi rapidement, mais après quelques secondes de réflexion, le serpentard sentit qu’il avait bien fait : il avait réussi à parler des problèmes de couple qui formait auparavant, avant même que le sujet soit posé sur la table.
Pour finir, Amadeus rajouta :

- Excuse-moi, je n’aurais pas dû m’emporter comme ça, mais comprends que ce n’est pas facile pour moi comme pour les autres qui sont passés par là, c’est bien pour ça que tu n’es jamais resté plus de deux mois avec quelqu’un, dit-il d’une voix beaucoup plus calme.

Amadeus sourit, il avait fini par un petit pic pour lui rappeler qu’il serait toujours rancunier tant qu’il ne serait pas satisfait de la demi-vélane. Maintenant le préfet allait pouvoir rentrer dans le jeu de la jolie blonde parce qu’il avait dit ce qu’il devait être dit. Adamovitch espérait seulement que cela allait faire un déclic dans le cerveau de Rose, parce que sinon toute relation sérieuse avec la préfète de serpentard ne serait jamais possible, donc cela signifiait qu’il devrait trouver une autre femme et pour tout avouer les autres de la liste composait pas son père étaient beaucoup moins ravissante que Rosalya M. Findell.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Rosalya M. Findell

avatar

Élève ♣ Préfète Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfète
Serpentard - 5ème année


▌Age : 19
▌Parchemins : 489
▌Points de Rp : 41
▌Initiation magique : 14/09/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 15
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   
Sam 3 Nov - 6:39

Rosalya se mordilla la lèvre, un peu inquiète pour ses intérêts. Amadeus semblait plus remonté contre elle qu’elle ne le pensait. Pas bon, ça. Le séduire une nouvelle fois allait être plus dur qu’elle ne le pensait. Et même assez difficile. Mais bon, c’était un défi à sa hauteur après tout. L’autre Préfet de Serpentard souhaitait apparemment entretenir une relation plus durable avec elle. Une relation qui serait plutôt un avant-goût de leur avenir ensemble, basé sur la fidélité. Fidélité... Décidément, ce principe était bien difficile à respecter. Peut-être un de seuls que la belle blonde avait jamais compris. A quoi bon cela pourrait-il lui servir d’être «fidèle» pour le moment alors que dans quelques années, elle serait forcée de devenir une femme qui n’avait d’autre homme en tête que son mari, alors que lui pourrait aller voir ailleurs si cela lui chante. C’était aussi pour cela qu’elle n’arrivait jamais à rester une des saintes-nitouches qui peuplaient le château. Ca et sa nature, évidemment. Toujours était-il que la jeune fille devait récupérer Amadeus. Et le mieux était de reconnaitre qu’elle avait fait des erreurs alors que lui prenait le rôle du jeune homme parfait qui n’a rien fait de mal, n’a rien à se reprocher et est tout simplement parfait, merci pour lui.

«J’ai fait des erreurs, je le reconnais et j’en suis désolée. Mais je suis prête à me racheter maintenant, tu sais.»

Justement, Adamovitch se mettait quasiment à l’engueuler au sujet de ces «erreurs». Mais pourquoi lui en voulait-il si elle flirtait avec chaque garçon qui passait par là? Bon d’accord. C’était pas très sympa pour Amadeus alors qu’ils étaient sensés être ensemble ou parler de leur avenir mais quand même! La séduction était dans son sang et ce n’était pas pour rien si certaines femmes prénommaient Rosalya «La croqueuse d’hommes». Mais bien évidemment, tout cela, la Serpentarde le garda pour elle et offrit à Amadeus pour toute réponse des excuses supposément sincères avec une petite moue désolée.

«Je suis vraiment désolée, Amadeus. Tout ce que tu dis est vrai, encore quelques unes de mes erreurs. Je n’aurais sans aucun doute pas du suivre mon instinct. Mais... Mais u sais bien que c’est dans ma nature, quand même! Bien sur, la fidélité au sein d’un couple est très importante, je n’en doute pas mais... Enfin bon. Il faudra que je devienne plus sage, c’est certain. Et je voudrais te dire encore une fois que je suis vraiment, vraiment désolée d’avoir fait tout cela. Tu voudras bien me pardonner?» La séduisante blonde laissa passer un instant puis reprit en se rappelant d’un des mots de son interlocuteur, tout en s’installant à son tour dans un des fauteuils. «Par contre, je veux que tu saches que jamais au grand jamais je n’ai pensé que tu n’étais pas assez bien. Tu es le meilleur de tout Poudlard. Et si j’ai manqué de fidélité, ce n’était en aucun cas parce que je ne te trouvais pas à la hauteur.»

Rosalya se surprenait un peu elle-même, tout de même. Pour un peu, une Bouffondor aurait tenu le même discours. Ben dis donc, jusqu’où elle n’était pas capable d’aller pour un garçon! Bon, pas n’importe quel garçon, le Préfet-en-chef, Préfet de Serpentard, séduisant, important et puissant septième année et (probablement) futur conjoint de la fille du Ministre de la Magie français. Heureusement que celui-ci ne connaissait apparemment pas la demi-soeur de la verte et argent, Aurore, Serdaigle, septième année timide et renfermée beaucoup moins belle que la demi-Vélane vu qu’elle n’était que le fruit plutôt raté de deux humains. Et ce n’était pas aujourd’hui que la superbe blonde allait dévoiler son existence à tous, eux qui avaient jusqu’à maintenant été assez aveugles pour ne s’apercevoir de sa présence comme on s’aperçoit de celle d’un vieux chewing-gum collé sur une semelle de chaussure. A ce moment-là, Amadeus lui dit à nouveau quelque chose. Une proposition déguisée en une pique. Un sourire éclaira le visage de la demi-Vélane.

«Est-ce que mon cerveau me joue un tour ou tu me demandes de me remettre avec toi à condition que ce soit cette fois une vraie relation, fidèle, durable et qui soit l’avant-goût de quelque chose réellement important?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Invité

avatar


Invité




MessageSujet: Re: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   
Mer 7 Nov - 9:51

Un des grand soucis d’Amadeus était de savoir si Rosalya disait la vérité, jouait la comédie ou si elle lui mentait. Il avait beau la connaître de mieux en mieux chaque jour, c’était un véritable défi pour le serpentard de reconnaître un mensonge à une vérité. Lorsque que la préfète lui répondit qu’elle était désolée, Adamovitch eu un doute sur la sincérité de ses propos. Etait-elle vraiment désolée de l’avoir trompé ? Peu convaincant, mais elle eut au moins le tact de parler de l’ego du vert et argent en lui disant qu’il était loin de pas être à la hauteur. Satisfait de sa réponse et encore plus heureux de sa perspicacité lorsqu’elle lui parla de sa demande non direct de se remettre ensemble, le serpentard se leva de son confortable fauteuil et alla rejoindre la demi-vélane toujours face au trophée qu’elle avait fait gagner pour serpentard lors d’un match de quiddich. Pendant qu’Amadeus alla rejoindre sa future petite-amie, elle parla de ce qu’avait pensait le jeune serpentard quelques minutes avant : une relation sérieuse qui déboucherait sur une alliance entre la famille Findell et la famille Adamovitch. Le moment d’en parler était-il donc arrivé ? En tout cas s’en était l’occasion rêvée et Amadeus en profiter.

Le préfet se trouvait à présent face à sa co-préfète et sans hésiter une seconde il l’embrassa passionnément en la poussant avec énergie contre la vitre où se trouvait son trophée tout en posant ses mains autour de sa taille. Avant de s’emporter et passer une soirée qui aurait ressemblé à tant d’autres, Adamovitch quitta les douces lèvres de la verte et argent et se détacha de cette dernière avec un véritable sourire prouvant le bonheur du serpentard.
Après être remis officiellement avec la fille du ministre de la magie français, Amadeus reprit la phrase de Rose tout en attirant cette dernière vers le centre de la pièce, l’endroit où se trouvait canapé et fauteuil.

- L’avant-goût de quelque chose de réellement important tel qu’un mariage qui permettra de continuer la pureté et même d’améliorer la lignée de notre sang ? dit-il avec un enthousiasme particulier tout en faisant référence au sang de vélane qu’avait la jeune femme.

Les deux serpentard se laissèrent tomber côte à côte sur un canapé ; Amadeus regardant peut-être sa future femme, avouant qu’il était chanceux et très heureux de savoir qu’il allait de nouveau faire des envieux. Cela allait de soi, la demi-vélane avait la côte envers tous les garçons de Poudlard. Les deux préfets étaient maintenant couchés, très proche et Adamovitch pouvait sentir le doux parfum de Rose tout en laissant ses mains se balader sur l’agréable silhouette de cette dernière, il connaissait assez Rosalya pour savoir qu’elle aimait le contact physique.

- Toi aussi tu avais la pression de ta famille pour te trouver un partenaire fiable ? Je le savais, évidement, mais j’attendais le moment opportun pour en parler, dit-il très heureux de la tournure de cette soirée.

Amadeus se sentait comblé ; est ce que la famille Findell avait déjà parlé de lui auparavant lorsqu’il cherchait un mari pour Rosalya ? Probable même s’ils devaient se douter qu’ils leur seraient simple de lui trouver un conjoint et cela signifiait que d’autres familles de sang pur faisait de même et de se savoir le centre de conversation de certaine famille célèbre plaisait au jeune Adamovitch.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Rosalya M. Findell

avatar

Élève ♣ Préfète Serpentard - 5ème année

Élève ♣ Préfète
Serpentard - 5ème année


▌Age : 19
▌Parchemins : 489
▌Points de Rp : 41
▌Initiation magique : 14/09/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 15
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

MessageSujet: Re: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   
Sam 10 Nov - 3:30

Ah ben voilà! Amadeus ne pouvait résister aux beaux yeux de Rosalya, c’était indéniable. Sitôt qu’elle eut fini de parler, la Septième année fut sur elle et l’embrassa avec passion. La Serpentarde glissa les bras autour de la nuque de son co-préfet afin d’approfondir le baiser, mais celui-ci se détache de ses lèvres tout en l’entrainant vers le canapé. Oho! Mais c’était fantastique, ça! Il avait tout compris. Rosalya le regardait maintenant avec cet autre regard qu’elle prenait d’habitude envers tout les hommes. Son regard gourmand avait cédé la place à un je-ne-sais-quoi d’admiration. Regard qu’elle n’avait jamais eu auparavant. Mais ce que venait de dire Amadeus changeait tout. Tout! Enfin, non. Pas tellement, non. Bien que ce que le fait que les familles Findell et Adamovitch pouvaient désormais envisager une alliance beaucoup, beaucoup plus sérieusement qu’avant la soirée, cela ne changeait pas tellement de choses. L’alliance était déjà envisagée avant. Le mariage de la demi-Vélane était prévu depuis ses six ans. En fait, ce qui changeait tout pour Rosalya, c’était son mode de pensée. Maintenant, plus question de draguer des mecs à tout bout de champ. Plus question de tromper Amadeus dans l’ombre. Jusqu’à ce que son nouvel futur époux quitte Poudlard, du moins. Après, la superbe blonde bénéficierait de deux ans de liberté contrôlée, jusqu’à ce qu’elle sorte de Poudlard, elle aussi. Puis, il y aurait très, très vite le mariage. Cela fonctionnait comme cela dans les familles de Sang-Pur. Et elle avait de la chance. Si il y avait bien une seule sorte d’hybridation que les Sang-Purs supportaient, c’était celle Humain/Vélane. Bien heureusement pour Rosalya.

«Je vois qu’on s’est compris. On fera de belles choses ensemble, toi et moi, Amadeus.»

Les deux Verts et Argents se retrouvèrent couchés cote à cote sur un canapé. Amadeus promenait sa main sur le corps de la superbe blonde. Celle-ci l’embrassa pour ne pas lui montrer combien ce contact la troublait. Evidemment qu’Adamovitch faisait cela pour la troubler. Il le savait bien. Punaise... Il était sans doute un des seuls de l’école, avec Elisabeth, à la connaitre aussi bien. Le fille du Ministre de la Magie français sourit intérieurement. Elle avait tiré le gros lot. Dire qu’il avait des femmes qui épousaient des hommes dont elles ne savaient rien d’autre que le nom, le statut de sang et le montant contenu dans leur coffre-fort, à Gringotts. Elle, elle était la très probable future femme d’un Serpentard séduisant qui la connaissait mieux que quiconque et qui avait, lui aussi, probablement déjà des entrées au sein du camp du Seigneur des Ténèbres.

«Oui... On me parle depuis mon entrée à Poudlard d’un homme de deux ans mon ainé, influent, séduisant, important, qui se prépare à un grand avenir et qui est du bon coté. Mes parents me disaient tout le temps que je ferais très bien de réfléchir à qui je voudrais choisir pour mon futur, en me parlant toujours de cette personne si parfaite. J’ai réfléchi. Et j’ai choisi.» Un regard et un sourire. Rosalya rapprocha à nouveau son visage de celui d’Amadeus, l’embrassa encore une fois, puis se leva. «Il va falloir y aller. Rusard va bien finir par s’apercevoir que Peeves n’est pas du tout à l’endroit où je lui ai indiqué qu’il était puisque celui-ci est enfermé dans une armure à terroriser des blaireaux de première année. Et il faut que je finisse ma ronde. Vraiment désolée de ne pas pouvoir rester, Amadeus. On se voit demain en cours?»

Enfin... Dans les quelques cours que les Cinquième et les Septièmes années auraient en commun. Un baiser fugace sur le front d’Amadeus qui se relevait à peine du canapé et Rosalya disparut de la salle. Il ne restait plus comme souvenir de sa présence que les légères fragrances de son parfum. Et la certitude qu’Amadeus Adamovitch et Rosalya Findell étaient désormais ensemble. Pour plus de deux mois, c’était sur et certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who are You ?
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Une soirée décisive [Ft Rosalya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée décisive [Ft Rosalya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Lieux Spéciaux :: Salle des Trophées-