AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitimeLun 21 Oct - 8:49

Depuis le meurtre de masse à Bristol – dont celui de mes parents et mon soudain statut de tuteur de mon petit frère – depuis l'attaque envers moi au village prêt du collège, le temps était passé à une vitesse ahurissante. J'avais eu le temps d'entendre tout les sons de cloches au château, ceux enfonçant de plus en plus James – majoritairement des pro-mangemorts, allez savoir pourquoi – mais aussi les défenseurs de celui qui avait été autrefois mon ami.

Autrefois oui, après ce séjour en prison je doutais de récolter autre chose qu'un coups de poing en pleine face, même si j'étais en ce moment en train de marcher résolument vers le bureau de Julien David, après lui avoir demandé un entretient au sujet de l'affaire Potter justement. En cours de route, j'avais eu le malheur de croiser le père de James, son regard m'avait glacé le sang. S'il n'avait pas été Auror... je crois que je n'aurai jamais continué le trajet dans le Ministère autrement que les pieds devant. La présence de témoins était sans doute un atout majeur dans le fait d'encore respirer.

J'étais nerveux.. non en fait, terrifié. J'avais envoyé un ami en prison, j'étais totalement perdu. Quel jour étions nous ? Est-ce que tout soucis était réel ? J'avais réellement passé ces dernières semaines à préparer ma vengeance contre un ami alors qu'il ne pouvait clairement pas avoir commandité et fait ce genre de chose ? Qu'est-ce qui n'allait pas avec moi... il fallait toujours que je mettes les autres en danger, ou en tout cas dans une posture terrible, avant de réaliser mon erreur.

Il avait fallu beaucoup de temps et courage – de patience mise à rude épreuve – pour que les maraudeurs – pourtant furieux – Alecia, Abi et tant d'autre réussisse à me faire changer d'avis sur l'affaire. Ils avaient aussi dût composer avec mes accès de violence – prenez Alecia en témoin – et avec l'assombrissement de ma personne, bien que rapidement j'ai repris ma façade joviale pour sauver les apparences. Maintenant, personne ne savait que je menais mon enquête dans le château pour trouver et abattre le vrai coupable car oui, James ne pouvait pas être cette personne. Il détestait tellement les mangemorts, regardez donc ce qui arrivait aux serpentards en sa présence.

Ça y était le bureau était là. Pourquoi frappions nous uniquement trois coups avant d'attendre une réponse positive et d'entrer ? Aucune idée. Mais je faisais exactement cela avant d'oser pousser la porte et d'entrer comme le ferais un gamin prit en faute, sur le point d'avouer la plus grosse bêtise de sa vie, à savoir avoir enfermé le chat dans le four. Ici le chat était James et le four... la prison.

« Hum.. Monsieur David ? Je suis Maewan Bretian. Nous avions rendez-vous suite à mon hibou concernant l'affaire James Potter. » lançais-je aussi assuré que possible. « Je vous remercie du temps que vous voulez bien m'accorder. Surtout que les choses deviennent urgentes pour votre client. »

C'était bien cela que l'on disait hein ? Le prévenu était le client de l'avocat n'est-ce pas ? Oh puis au pire, il me reprendra s'il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Julien David

Julien David


Ministère de la Magie
Je veille sur la communauté
sorcière


▌Age : 41
▌Parchemins : 94
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 21/12/2012


"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: Re: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitimeMar 22 Oct - 2:01

Non seulement les affaires se précipitaient, mais les mangemorts avaient décidé de ne laisser aucun répit à la justice magique. Un enlèvement de plus à rajouter sur la longue liste des disparus… Plusieurs hypothèses couraient ces derniers temps sur ces disparitions sans demande de rançon : les mangemorts soumettaient leurs otages à l’imperium avant de s’en servir pour de bases œuvres, sous la capuche de mangemort. Très probable. Ou bien ils offraient des « cadeaux » aux cent cinquante vampires qui traînent dans le pays. Une façon de renforcer leur alliance. Possible, bien que dans ces conditions, n’offriraient-ils pas plutôt des moldus ?
Autre possibilité : ils brouillaient les pistes. Ils souhaitaient enlever une personne en particulier, mais en enlèvent trois pour faire croire à une série et non à un enlèvement pour un but particulier. Quel casse-tête !
En plus de ces affaires nouvelles, le juge avait d’autres problèmes. Il débordait de travail, et les dossiers s’empilaient. Comment réussir sa campagne électorale dans de telles conditions ? Comment aller jusqu’au bout de ses recherches ? Devait-il laisser la jeune Lukheiter enquêter sans pouvoir lui être d’une quelconque aide ?

Sa secrétaire lui annonça que son rendez-vous était arrivé. Renonçant à faire le ménage sur son bureau encombré de dossiers, Julien David se contenta de ressortir le cas Bretian. Il allait donc avoir en face de lui celui qui était indirectement le déclencheur de la Guerre des sorciers. Il ne fallait pas être naïf, Voldemort aurait saisi n’importe quel prétexte. Le pauvre enfant n’avait pas de chance que ce soit tombé sur lui et sa ville.

Qui était Julien David pour lui reprocher d’avoir insulté une ordure comme Voldemort ? A son âge, le juge n’était qu’un jeune imbécile, fan du mage noir de l’époque, Grindelwald. Il n’avait vraiment pas de leçons à donner au jeune Bretian. Et puis, s’exprimer est un droit. La justice punissait les calomnies et autres injures autrement qu’en massacrant toute la famille et les voisins.

L’homme entendit trois coups à la porte et sa secrétaire introduisit le jeune Maewan. Il semblait désorienté, même s’il s’efforçait d’avoir une voix assurée. Son regard trahissait son côté déboussolé. Comment l’en blâmer ? La suite de sa phrase semblait plus incohérente. Le pauvre garçon ne semblait pas y connaître grand-chose au système judiciaire. Un signe qu’il n’avait jamais eu de problèmes et qu’il n’avait jamais eu de soucis judiciaires auparavant, comme son absence de casier  l’affirmait. Le juge se leva et alla à la rencontre de l’étudiant.

« Bienvenue, monsieur Bretian. » lui affirma-t-il en lui serrant la main et en lui adressant un petit sourire navré. « Asseyez-vous, je vous prie. »

Le juge alla s’asseoir à son bureau, ressortit sa boîte de dragées surprises et la tendit à son jeune vis-à-vis.

« J’avoue avoir été un peu surpris que vous me demandiez un rendez-vous, mais je ne le regrette pas, car cela nous permettra, je pense, d’éclaircir certaines choses. Tout d’abord, permettez-moi de saluer votre courage. J’ai su que vous étiez retourné au collège, pour terminer vos études et passer vos ASPICS. Vous êtes quelqu’un de brave. »

Combien de préoccupations ont dû assaillir le collégien, devenu par la force des choses, chef de famille ? S’il ne trouvait pas un travail dès sa sortie du collège, il risquait la mendicité, lui et son jeune frère. Il lui fallait un revenu fixe, ne pouvant dépendre de ce qui restait de sa famille. Surtout qu’il faisait prendre un risque mortel à ceux qui accepteraient de l’aider. Après tout, Voldemort est connu pour sa mémoire…

« Ensuite, laissez-moi vous éclairer  sur mon rôle. Personne n’est mon client, ni vous ni l’accusé. Je suis juge, et en tant que tel, je me dois de prononcer la sentence la plus juste possible, sans parti pris, et uniquement basé sur les faits, les témoignages, et la loi. Je n’ai pas- et n’aurai jamais- aucun client. Je suis payé par le ministère, et ne touche aucun pot-de-vin ni de la part des accusés ni de celle des victimes. Vous, par contre, êtes le client de votre avocat, puisque vous le payez pour vous représenter. Monsieur Potter est le client de maître MacEwen, son avocat. »

Le garçon avait-il compris qu’il ne parlait pas à un avocat mais à un juge indépendant ? Julien David craignait que le jeune Bretian n’ait imaginé le payer pour condamner son agresseur. Ou bien qu’il ait eu l’idée assez insultante que les parents de Potter l’avaient soudoyé, lui, et que Potter devenait, en quelque sorte, « son client ». Après tout, la famille Potter possédait une grande fortune. Etait-ce si irréaliste ?

« Et en effet, les choses peuvent devenir urgentes pour l’accusé. Si le jugement est reporté au mois prochain, monsieur Potter sera majeur et pourra purger sa peine à Azkaban. » affirma le juge, pour lui montrer qu’il n’était aucunement dans le camp de l’accusé, bien au contraire. « Son avocat fait des pieds et des mains pour que cela n’arrive pas, bien entendu, et il gagnera probablement cette bataille. Comme vous l’a sûrement dit votre avocat, la seule chose que nous avons contre l’accusé, c’est votre témoignage. Et il faut vous attendre à ce que maître MacEwen le mette en doute de plusieurs façons différentes. »

Avec un fin renard comme MacEwen, le juge savait que le jeune Bretian avait peu de chances de gagner son procès, cependant…
« Cependant, l’opinion publique est avec vous. Il leur faut un coupable pour les évènements de Bristol, et en tant que martyr, ils vous croiront. Ne partez pas perdant, donc,  vous avez vos chances de gagner ce procès. »

Était-ce ce que la jeune victime voulait entendre ? Avait-il des précisions supplémentaires, des preuves à apporter ? En ce cas, pourquoi ne l’a-t-il pas donné à son avocat ? Le juge joignit les mains sur son bureau, prêt à écouter le garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: Re: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitimeMar 22 Oct - 3:44

Alors remettons les choses au clair, je savais qu'un avocat avait un client et que le juge était celui qui rendait... le jugement justement. Seulement une fois, mon ami moldu m'avait assuré que ce n'était pas ça et que dans tout les cas, il fallait dire client. Je l'avais cru et apparemment... ce crétin s'était bien payé ma tête. S'il n'était pas déjà mort, je lui aurait mis la tête dans les toilettes avant de tirer la chasse pour me venger.

On me pensait déjà perdu et dérangé ces derniers temps, je venais juste d'en rajouter une couche. Fantastique. Du coups, je rougissais jusqu'à la racine de mes cheveux devant le juge David quand ce dernier m'expliquait la différence, bien sure entre temps je m'étais installé comme il m'avait autorisé à le faire et je souriais finement avant ma première prise de parole. C'était bien la première fois que l'on me félicitait d'avoir repris le chemin de Poudlard sitôt remis de mes blessures.

« Vous savez, je n'ai pas l'impression d'être si brave. J'ai continué mes études simplement parce que je veux être Auror, sans les Aspic ce n'est pas possible et ainsi, je pourrais protéger les autres avec professionnalisme, les bonnes armes et le bon raisonnement. »

Bien sure, en plus de mes études je travaillerais pour assurer un bon foyer et de quoi vivre à mon frère. Même si pour le moment, j'étais toujours cordialement invité à vivre avec Abi le temps de pouvoir me retourner et que le plus jeune était en sécurité chez les grands-parents Velrose. Un poids en moins sur les épaules, qui expliquait sans doute que je sois tout de même serein par rapport à l'avenir. Si l'on pouvait être serein dans ce genre de situation bien entendu.

Pourquoi je ne relevais pas le fait que le juge veuille éclaircir certains points ? Peut-être justement parce que je venais contredire mon propre témoignage... ? Ça pouvait être une excuse valable en effet.

Les paroles suivantes de Julien David me firent l'effet d'une douche froide. Il pensait quoi là ? Que je voulais lui donner le peur d'argent à ma disposition pour qu'il condamne James séance tenante ? Que j'étais à ce stade de haine ou de désir de vengeance ?

Sa mamaaaaan je suis venu pour faire sortir James d'ici moi !


Ha, la petite voix dans ma tête semblait d'accord avec moi pour une fois. Le juge s'était grandement fourvoyé sur la raison de ma présence ici, l'air scandalisé sur mon visage devait bien le montrer et il était clair que je devais mettre les choses au clair le plus rapidement possible, avant qu'il ne cesse de vouloir m'assurer que « le peuple » était avec moi et voulait voir un coupable finir au trou. Moi je ne voulais pas qu'un coupable y aille pour la forme, je voulais y voir LE coupable et après plusieurs semaines, de longues semaines de déni car je voulais aussi que quelqu'un, n'importe qui, paye... il fallait clairement remettre les choses au clair.

« Je crois monsieur, que vous vous fourvoyez totalement sur la raison de ma présence ici. Comme vous le savez, j'ai grandement eu le temps de penser depuis la bataille et plusieurs fois, nous avons travaillé sur mes souvenirs de ce fameux soir. Pour que je sois le plus objectif possible bien entendu. »

J'ajouterai d'ailleurs que le retour de mon objectivité ne venait pas du psychomage mais plutôt du gros coups que je m'étais pris sur la tête par Alecia, quand nous nous étions battu dans une salle vide.

Une bonne respiration, c'est ce qu'il me fallait pour ce que j'allais maintenant avoir à dire. Une chose que je n'imaginais pas énoncer quand j'étais encore dans ma phase de rage, il y a peu encore.

« Je... Monsieur, si je suis venu vous voir aujourd'hui c'est parce que... il faut libérer James. Je sais que ça peut paraître totalement fou mais... jamais il n'aurait fait ça. Nous étions amis et il n'aurait jamais fait ça, il déteste les mangemorts au moins autant que moi. Je pense... je pense que quelqu'un essaie de le piéger et quel meilleur moyen que celui là ? »

C'était dit... enfin. Bizarrement – ou peut être pas en fait – je me sentais beaucoup mieux, comme si je venais de me libérer d'un fardeau. C'était le cas en quelques sortes, accuser un ami n'était jamais léger.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Julien David

Julien David


Ministère de la Magie
Je veille sur la communauté
sorcière


▌Age : 41
▌Parchemins : 94
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 21/12/2012


"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: Re: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitimeVen 1 Nov - 3:57

Le juge écouta attentivement le projet de carrière de Maewan. Il hocha la tête devant son raisonnement.
« Vous avez parfaitement raison : auror est une carrière difficile, nécessitant l’obtention de nombreux aspics. Vous avez beau être modeste, monsieur Bretian, je maintiens ce que je vous ai dit : il faut être particulièrement courageux pour avoir repris vos études avec tant de détermination, et encore plus pour ambitionner de devenir auror. Je vous souhaite de réussir, je suis certain que ce corps professionnel aurait besoin de gens comme vous, surtout en ces temps troubles. »
Pour être sûr que ce projet n’ait rien à voir avec la vengeance, Julien David compléta :
« Bien entendu, vous devez savoir qu’il faut encore plusieurs années d’étude après vos Aspics, en tant qu’aspirant auror, pour faire officiellement partie de cette élite, la psychologie des membres comptant autant que leurs capacités physiques. N’y allez surtout pas par goût de vengeance, car ce sera le meilleur moyen d’être immédiatement débouté. Mais je pense que vous êtes assez intelligent pour l’avoir déjà deviné. »

Et ce sera difficile pour ce garçon de renoncer à la vengeance, s’il se retrouve confronté à des mangemorts ou à des vampires lors de son travail d’auror. Le travail sur soi devra être grand… mais pas impossible. Le juge n’en était-il pas le meilleur exemple ?

Pendant que le magistrat lui expliquait la situation fragile de son témoignage, et de la lutte entre les avocats, l’adolescent faisait une tête scandalisée. Bien entendu, une victime ne voulait que la vérité, et certaines choses allaient de soi pour elle. La machine judiciaire était bien plus complexe que cela, les preuves et témoignages étaient passés à la moulinette, les faits déformés, les intentions décortiquées. Pour les avocats, la vérité n’avait pas toujours droit de cité, et en tant que président du Magenmagot, il en avait fait assez souvent l’amère expérience.

Mais le garçon lui signifia sans détours qu’il se trompait. Ou plutôt qu’il s’était mépris sur ses intentions. Le juge braqua sur lui ses yeux acier ; pourquoi souhaitait-il le voir, si ce n’était pas pour parler de son affaire ? Malgré sa legilimancie, Julien David fut surpris de l’entendre dire de libérer son agresseur. Il ne s’était pas attendu à ce revirement de situation. Il s’enfonça dans son fauteuil, joignit les mains et continua à braquer ses yeux sur la victime, l’air profondément concentré. Il laissa passer un silence, si concentré qu’une petite goutte de sueur perla le long de sa tempe. Il finit par lâcher : « Vous n’êtes pas soumis au sortilège de confusion. »
Restait l’imperium. Un ami de Potter aurait pu utiliser le sortilège impardonnable pour qu’il abandonne sa plainte. Il faudrait effectuer un contrôle, mais les pensées du garçon semblaient bien trop claires pour être soumis à ce sortilège.
Le juge se pencha de nouveau vers le jeune homme.
« Monsieur Bretian… il est possible, en effet, qu’il s’agisse d’un complot, mais il est aussi possible que votre ancien ami ait vraiment commis ce dont vous l’accusez. J’ai vu des enfants tuer leurs parents, des parents tuer leurs enfants, des épouses et des époux commettre des actes abominables à leurs conjoints, sans qu’aucun de leurs amis communs, ou de leurs voisins, n’ait vu quoi que ce soit venir. Tout cela pour vous dire qu’il ne faut pas vous laisser influencer par l’affectif, vous seriez surpris de voir la vraie nature des gens que vous pensez bien connaître. »

Il fallait lui explique la situation, pour que tout soit bien clair.
« Votre témoignage est le seul élément à la charge de monsieur Potter. Si vous retirez votre plainte, comprenez bien que je n’aurai plus aucune prise sur ce jeune homme et que je serai contraint de le libérer. Vous le retrouverez à Poudlard dès la reprise des cours. Avez-vous bien conscience de ce que vous faites ? »

Ce changement d’avis est-il du fait de maître MacEwen ? Ou d’un autre ?

« Excusez-moi de vous demander cela, mais je fais mon métier : avez-vous été contacté par quelqu’un qui vous a proposé un… arrangement, en jouant sur votre volonté de croire que monsieur Potter est innocent ? Quelqu’un qui vous a influencé en tentant de vous faire culpabiliser ? Un de vos camarades, ou un adulte, peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Maewan Bretian

Maewan Bretian

Élève ♣ Préfet Poufsouffle - 7ème année

Élève ♣ Préfet
Poufsouffle - 7ème année


▌Age : 28
▌Parchemins : 436
▌Points de Rp : 164
▌Initiation magique : 25/12/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 17 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: Re: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitimeVen 1 Nov - 23:06

Vous connaissez ces moments de solitudes ? Ces moments où vous vous sentez tellement ridicule que vous aimeriez être un rat – enfin... une souris plutôt, c'est mignon les souris – pour vous glisser dans un trou et disparaître ?

En ce moment c'est exactement ce que je vivais face au juge David. Je crois qu'il s'était clairement attendu à tout sauf à ma demande pour libérer James. Autant au début tout était sommes toute banal, il m'expliquait qu'il allait falloir du temps pour être Auror, que je ne devais pas uniquement penser à la vengeance autrement je n'y arriverais pas – j'avais l'impression d'entendre le professeur Jane là... - et tout un tas d'autre chose qui coulait du bon sens.

Bon sens ? Ouais bon... si Abi, Cassie, Sirius ou encore Alecia (et sans doute Regulus aussi) étaient là, ils diraient tous que cette qualité me faisait défaut ces derniers temps … quoi... ? Il était pas bien mon jeu de mots ? M'en fiche, je fais ce que je veux, tout ceci est dans ma tête !

Comment je savais qu'il me prenait pour un dingue ? Sans doute parce que les yeux du juge étaient braqués sur moi, comme s'il cherchait la trace qu'un signe prouvant que je n'étais pas maître de mes paroles. Bordel ! J'avais jamais eu les pensées aussi claires depuis l'attaque, il suffisait juste de me prendre une raclée par une fille. Non, sincèrement... avouez que c'est un peu la honte... et voilà, je me la joue gay machiste de service... on aura tout vu !

Hein ? Quoi ? Bien sure que je ne suis pas sous l'emprise d'un sortilège de Confusion, autrement je serais persuadé d'être un petit canari qui s'appelle Maewan Broumtian ! Hors, ce n'était pas le cas, et je n'étais pas incohérent.

« Monsieur, je me doute que vous avez dû être confronté à des affaires assez glauque, que certaines familles peuvent atteindre les limites, mais là on parle de James Potter ! D'accord, il est assez extrême parfois, mais envers les pro-mangemorts, pas ceux qui insultes Voldemort. »

Non sans blague... tu ne pouvais pas le remarquer genre... avant ? Bretian, tu mériterais un bon coups de pied dans les castagnettes parfois.

« Je ne dis pas, si nous parlions de famille comme les Black, les Malfoy... mais là ! Et quand je dis Black, je ne parles pas des rejetons à Poudlard, ils sont étrangement normaux eux, je les connais assez pour savoir qu'ils sont dignes de confiances. »

Bon j'avoue que l'idée de savoir que James serait de retour dès la reprise des cours dans ce cas ne me donnais pas envie de le sortir de là, mais cette fois ce n'était pas par doute de son innocence, plutôt parce que j'allais – entre autre – avoir à faire à un lion enragé. J'étais même certain que les paris allaient s'ouvrir sur le temps qui passerait avant qu'il ne vienne l'air de rien, en mode « Bretian faut qu'on parle » et BIM, je me retrouverais avec son poing dans la figure. Puis franchement, c'était tout à fait légitime de sa part.

« Je sais tout cela, et même s'il risque de me faire comprendre sa façon de penser, je ne vais pas laisser un ami derrière les barreaux alors que le vrai responsable doit être ravi de son coups et encore à Poudlard. James et moi régleront nos comptes une fois face à face. »

Ou pour être plus correct, il réglera ses comptes avec moi. Je ne broncherais d'ailleurs pas un instant.

Et voici pour vous mesdames et pas messieurs, le moment où je me sentais le plus bête durant tout cet échange. Évidemment, il aurait été étrange que Julien David ne pense pas à une manipulation extérieure. Quand on y pense... c'était un peu cela, sauf que personne n'avait tenté d'influer sur mon choix, ils avaient écouté ma version détaillée des faits et trouvés les incohérences que je n'avais pas été fichu de remarquer. Ce qui avait donné ma demande pour aller ici le plus rapidement possible. De préférence avant les 17 ans de James.

« Je comprend tout à fait ne vous en faites pas. Je ne vais pas vous mentir, j'ai parlé avec un certain nombre de personne depuis mon retour, dont les amis de Potter, mais à aucun moment ils n'ont tenté de m'influencer. Comprenez bien, ils sont un groupe très soudé, mais s'ils avaient le moindre doute sur la culpabilité de l'un des leurs, ils laisseraient la justice faire son travail. » et c'était vrai, je n'avais aucun doute sur ce point. « Ils ont juste demandé à entendre ma version, même si au départ je refusais d'en parler, l'une de mes camarades, Alecia, a eu... quelques arguments... frappant pour me délier la langue. »

Et ce n'était pas peu dire, rien que d'en parler, j'avais de nouveau en tête ma confrontation avec la Poufsouffle – et mon magnifique vol plané – puis je repensais à ma conversation avec Sirius, juste après.

« Sirius – le plus proche ami de James – a eu ma version des fait peu après, il n'a fait qu'écouter, sans tenter de me faire aller dans son sens, et il a trouvé de grosses incohérences dans le comportement de ce ''James'' ce soir là, des choses qu'il n'aurait jamais dites ou faites, qui laisse plus que supposer que ce ne pouvait pas être lui.  »

J'avais tout les exemples en tête, le fait qu'il appelle Cassie autrement que par son nom de famille – elle reste une Serpentard, il ne l'aime pas. Qu'il dise ne pas trouver les maraudeurs, impossible, par un mystère totalement absolu, ces quatre là trouvaient toujours le moyen de savoir où étaient les autres – surtout parce qu'ils étaient inséparable à la base... j'aurai déjà dût trouvé étrange qu'il soit seul ce soir là. Ha le fait qu'il ne tienne pas à ce que je retourne chercher ma baguette dans ma salle commune... alors que bon, j'aurai été bien plus productif avec ma baguette, ce qu'il aurait normalement compris je pense. Enfin bref... plein de chose logique, qui ne le sont pas dans certains cas, comme quand tes yeux sont trompés.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Julien David

Julien David


Ministère de la Magie
Je veille sur la communauté
sorcière


▌Age : 41
▌Parchemins : 94
▌Points de Rp : 35
▌Initiation magique : 21/12/2012


"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: Re: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitimeMer 4 Déc - 4:04

Ainsi l’affaire Potter se fermait par le désistement du témoignage de la victime. Très loin d’être confus, ou soumis à un quelconque sortilège, l’adolescent qui se tenait devant le juge semblait avoir réfléchi aux conséquences de son acte, et restait déterminé. Pour lui, l’homme qu’il avait accusé tout d’abord était innocent, et quelqu’un d’autre s’était fait passer pour lui. Possible, mais pas très convaincant. Potter était probablement coupable, ou au minimum complice. Mais Bretian, malgré ses propres souvenirs, s’était convaincu du contraire.

A moins  qu’on ne l’ait influencé fort habilement. Les manipulateurs comme maître MacEwen sont parfaitement capables de faire haïr ou aimer quelqu’un, rien que par des insinuations ou des fausses confidences. Seulement, Bretian ne parla pas un seul instant de l’avocat de Potter. Il parla des amis de Poudlard, ce microcosme ou ce James semblait régner comme un roitelet fanfaron. Julien David leva un sourcil devant la croyance naïve du garçon que le clan Potter laisserait la justice faire son travail s’il croyait leur leader innocent. Le juge n’en croyait pas un traître mot. Ses talents de legilimens lui crièrent que Bretian était parfaitement convaincu de ce qu’il disait. Bretian semblait être un garçon de valeur, sincère, courageux, mais un peu trop naïf.

Il fit semblant de ne pas réagir lorsqu’i entendit le prénom d’Alecia. Ainsi, sa protégée s’en était mêlée ? Elle lui avait déjà écrit une lettre où elle affirmait l’innocence de son –petit ?- ami.  Elle était donc intervenue personnellement auprès de Maewan pour qu’il retire son accusation ? La prochaine fois qu’il la verra, il la réprimandera. Il n’était pas son père mais son employeur, cependant il ne pouvait pas la laisser faire n’importe quoi, sous prétexte qu’elle était stagiaire du magenmagot ! Et encore moins se mêler d’une enquête en cours !

*Qu’est-ce que tu racontes ? Tu l’emploies justement pour régler une enquête en cours… Ne l’as-tu pas choisie justement de par sa propension à se trouver constamment au mauvais endroit au mauvais moment ? Elle est poufsouffle, comme lui. En quoi est-ce étonnant qu’elle se mêle de cette histoire ? Tu aurais dû le prévoir plus tôt.*


Maewan parla d’un autre de ses camarades, le jeune Sirius ? N’était-il pas un Black ? La famille dont la devise était « toujours pur » ? Ainsi, Potter était ami avec un Black ? Et il avait choisi comme avocat maître MacEwen, connu pour ses accointances avec les grandes familles de sang-pur, à la moralité douteuse ? Bon sang, mais comment le jeune Bretian ne pouvait-il pas voir que le mangemorisme de l’accusé –sang-pur également, faut-il le rappeler- ne faisait presque aucun doute ?

Mais un juge n’était pas au-dessus des lois, il ne pouvait rien faire si la victime retirait sa plainte, et ce pro-mangemort de Potter allait donc sortir triomphalement, avec MacEwen à sa droite, et l’héritier Black à sa gauche. Ah, si David était ministre, les choses ne se passeraient pas ainsi !

La mâchoire serrée, le juge écrivit quelque chose sur un parchemin et le tendit à son interlocuteur.

« Si vous signez ce document, l’accusé sera libre dans les deux heures qui suivent. Il retournera au collège et s’il est coupable, il aura toute l’opportunité de recommencer, soit avec vous, soit avec un autre. Je vous le redemande une dernière fois : est-ce vraiment ce que vous désirez ? Il n’y aura pas de retour en arrière possible. »


Il faudra vraiment qu’il parle à Lukheiter… pour surveiller ce Potter ! Avec le sentiment d’impunité qu’il ressentira à sa sortie de cellule, il fera peut-être un mauvais pas de plus, et cette fois, le juge ne le lâchera pas !
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] _
MessageSujet: Re: "J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]   
"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

"J'ai fais une erreur, il faut aider James." [PV Julien David]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il faut aider Vera Madigan! (léo)
» IL FAUT AIDER CE REFUGE DETRUIT PAR TORNADE DANS LE 62
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» "Il ne faut jurer de rien"...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Londres :: Le Ministère de la magie-