AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Alice Williams

Alice Williams

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 20
▌Parchemins : 782
▌Points de Rp : 47
▌Initiation magique : 26/05/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeVen 10 Aoû - 21:33

La cloche venait à peine de sonner qu’Alice sortait déjà la première de la salle de métamorphose, quasiment en courant. Elle avait un vieil ami à visiter et il fallait le trouver avant qu’il ne retourne dans sa Salle Commune, inaccessible. La jeune fille s’était renseignée sur l’emploi du temps des Serpentards, bien que cela la dégoute de chercher des informations sur les ennemis héréditaires de sa maison, et savait où les 6èmes années avaient désormais cours. Sortilèges, dans une salle au troisième étage. Avec un peu de chance, la personne à qui elle rendait visite serait encore présente quelques minutes après la sonnerie. La Gryffondor dévala quelques escaliers - la salle de cours qu’elle venait de quitter se situant au quatrième étage - et arriva devant la classe de Sortilèges au moment où les Serpentards les plus studieux - qui n’arrivaient qu’à la cheville d’un Poufsouffle plutôt paresseux - sortaient à peine. Pendant quelques instants de douloureux suspens, Alice eut peur que celui qu’elle venait chercher était déjà parti, mais elle aperçut la figure honnie dans le fond de la salle, en train de ranger ses affaires. Apparemment, la cible de la jeune fille ne s’était pas encore aperçue de sa présence. Les Serpentards parurent plutôt surpris de l’apparition soudaine d’une Lionne au milieu d’eux, sans aucun Gryffondor pour défendre ses arrières. Elle eut bien évidemment droit à des moqueries, que la jeune fille ignora superbement. Elle se concentrait surtout sur les mots qu’elle devrait utiliser face à son nouveau ennemi n°1, le tristement célèbre Servilus Rogue! Face auquel même les Chocogrenouilles les plus endurcies tremblent!

Cette détestable personne s’était en effet apparemment mise en tête que Lily Evans, la meilleure amie d’Alice, finirait avec lui. A ce qu’elle avait entendu, il lui avait sorti tout un cirque, avec crise de larmes, supplications, et tout le tintouin, priant Lily de lui offrir une deuxième chance de devenir à nouveau son meilleur ami, et plus si affinités. Et évidemment, naïve comme elle l’était parfois, Lily avait cédé et s’était laissée embobinée par les paroles séduisantes du Serpentard. Mais ça n’allait pas se passer comme ça! Déjà qu’Alice avait tout le mal du monde à convaincre Lily que James Potter n’était pas le responsable de toutes les mauvaises choses qui lui arrivaient, une personne qui n’était même pas digne de lécher les chaussures de la Gryffondor ramenait tout ses efforts à zéro! De plus, elle soupçonnait le vil Serpentard d’avoir réussi à entrer dans la chambre forte où elle gardait toutes ses Chocogrenouilles car depuis quelques semaines, de grandes parties de ses réserves disparaissaient régulièrement et ce n’était même pas de la faute de la jeune fille. Ce qui avait poussé Alice à soupçonner Servilus était le fait que tout semblait normal à chaque fois qu’elle retournait dans l’antre des Chocogrenouilles. Et il fallait pour entrer dans cette chambre forte, à moins de connaitre la procédure ou d’avoir envie de se refaire une beauté façon grand brulé, n’être pas très grand - ce qui était le cas du Serpentard - et disposer d’une puissance magique plutôt élevée, ce qui, cela brisait le coeur d’Alice de l’avouer, était aussi le cas de Servilus. C’était là les deux raisons qui avaient poussé la Gryffondor à quitter ses camarades juste avant l’heure du déjeuner pour aller affronter courageusement un vil Serpent à la langue de vipère (et aussi le menacer pas du tout sympathiquement).

Alice offrait sans doute un drôle de spectacle. Echevelée, les joues rouges d’avoir couru, le visage concentré et le regard noir de celui qui se prépare au combat, ne regardant personne d’autre que son ennemi, qui ne s’était même pas aperçu de sa présence, et qui se rapprochait lentement. Ce fut le dernier élève à sortir de la salle. Les autres Serpentards étaient déjà partis, ce qui laissait à la Gryffondor le champ libre pour sa séance de menaces. Dès que Servilus fut sorti de la classe, Alice se précipita sur lui, attrapa son bras et l’entraina en trombe derrière elle vers un recoin sombre du couloir où elle pourrait tranquillement lui crier dessus et lui, tout aussi tranquillement, tenter de lui répondre. La jeune fille le repoussa contre le mur, face à elle, et observa durement le vil Serpentard.


-Rogue. Je te ferai pas un long discours sur ma présence ici. J’ai deux choses à te dire. La première en six mots. Tu. Ne. T’approches. Plus. De. Lily. 5 mètres grand maximum. C’est la largeur du plus petit couloir que tu peux trouver au château. Tu lui parles plus, tu ne la regardes plus, à moins de vouloir subir ce que les Maraudeurs te font à chaque fois qu’ils te croisent fois 10, et pas que par eux. Je sais pas ce qui est passé dans ta petite tête, si tu t’es enfin fait un shampoing et que ça t’as déglingué le cerveau mais il faut que tu comprennes une chose, Servilus.

Alice planta son index dans la poitrine du Serpentard et prononça sa phrase lentement, comme si elle parlait à un enfant de trois ans.

-Toi. Plus. Lily. Egal. Echec assuré. Compris?

La Gryffondor ferma les yeux quelques instants et respira longuement. Venait la seconde partie de ses menaces, la plus lourde en conséquences, celle qui déciderait du sort de ses Chocogrenouilles. Ou elle s’était trompée et ce n’était pas Servilus qui vidait ses réserves, auquel cas, il faudrait vérifier que sa réponse était bien vraie en lui faisant avaler un peu du Veritaserum bien protégé dans une poche matelassée de sa cape, ou il lui avouait tout, soit sous l’effet du Veritaserum, soit sous l’effet d’un aveu qui lui monterait d’un coup à la gorge, et Alice pourrait le trainer jusqu’à la Grande Salle, où les Gryffondors pourraient le juger et statuer sur son sort. Mais s’il répondait non, même sous l’effet du Veritaserum, elle serait dans la bouse de dragon jusqu’au cou. Servilus ne manquerait pas une occasion de ridiculiser un Gryffondor et se moquerait sans doute ouvertement d’elle dans sa Salle Commune, et elle ferait les choux gras des Serpentards durant au moins une semaine. Mais bon, le mystère des Chocogrenouilles se devait d’être découvert. Alice ouvrit les yeux et demanda rapidement.

-C’est toi qui vole mes Chocogrenouilles? Parce que, si c’est le cas, t’as vraiment plus aucune envie de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeDim 12 Aoû - 6:41

Severus écouta attentivement les cours de Sortilèges surtout que le thème d'aujourd'hui était particulièrement passionnant : le sortilège d'Amnésie. Certes, difficile à maîtriser comme tout sort qui touche le cerveau humain, Severus était néamoins arrivé à quelques bons résultats dès la première séance. Si seulement il avait connu ce sort avant, il aurait pu l'utiliser lorsque Kasey avait vu Potter et sa bande dans le parc. Les choses auraient été plus simples, moins pénibles pour elle et lui. La fin du cours était arrivé très vite. Les autres Serpentards, comme à leur habitude, ne lui adressèrent pas la moindre parole. Si Regulus était avec lui, ils lui attribueraient surement une ou deux paroles dans la journée mais guère plus. Severus avait appris à prétendre aimer la solitude. De toute façon, cela valait mieux pour lui, de ne pas être ami avec les gens de sa maison. Lily venait à peine de se réconcilier avec lui, de lui donner une seconde chance. Il n'allait pas la gâcher. Il n'avait besoin que d'elle dans sa vie.

Il rangea ses affaires dans son sac, tranquillement. Il n'avait pas cours pendant une heure. Il voulait aller travailler à la bibliothèque pendant son temps libre sur les Défenses Contre les Forces du Mal sur les Patronus. Le sien n'arrivait pas à apparaître souvent. Si Lily était pas loin, il faisait le Patronus le plus brillant et le plus propre à défendre et attaquer de toute la classe. Mais dès qu'elle partait, feignait l'indifférence ou lui adresser un regard noir, son Patronus n'était qu'une vulgaire fumée brillante. Il se sentait si malheureux qu'invoquer un souvenir heureux était très difficile pour lui.

Il vit une des amies de Lily, Alice, devant la porte. Il feignit de ne pas la remarquer. Il alla poser une question au professeur et se doutant qu'Alice voulait également lui parler, il sortit de la salle. Il ne pensait pas une seconde à ce que cette fille qui l'avait toujours détesté et qui avait insinué des mauvaises pensées sur lui à Lily, veuille se confronter à lui. Mais il s'aperçut de son erreur quand elle le tira brusquement dans un recoin à l'abri des regards. Severus ne put empêcher son visage d'être marqué par la surprise la plus vive. Allait-elle lui jeter un sort là, alors que le professeur de Sortilèges étaient encore dans sa salle?


"Hey! Qu'est ce qui te prend Williams?"

Il écouta outré son petit discours d'amie possessive et jalouse. Pour qui se prenait-elle cette pimbêche? Mais il n'allait pas gâcher ses chances avec Lily en s'engueulant avec une de ses amies proches. A croire que tout le monde voulait qu'il soit seul et malheureux à jamais... Et puis quand elle commença à l'accuser d'un vol de Chocogrenouilles, Severus sût qu'elle délirait totalement. C'était franchement ridicule. Mais il bouillonnait toujours de voir qu'elle croyait pouvoir régenter la vie de Lily et celle de Severus. Et puis lui, voler des Chocogrenouilles? On aurait dit que chaque malheur qui arrivait dans Poudlard était de sa faute. Qu'avait-il fait pour être si détesté par tout le monde? Il n'était pourtant pas du genre à être comme Potter et s'amuser des autres, se moquer d'eux, leur jouer des tours. Il se contentait de rester dans son coin sans rien demander à personne! Mais tout le monde lui chercher des noises. Severus en avait marre. Mais c'était une amie de Lily et bien qu'il ne supporta pas qu'elle s'adresse à lui et le touche physiquement de façon agressive, il se contint et réussit à parler d'une voix presque mesurée :


"Je te prie de te calmer Williams. Je n'ai strictement rien à voir avec tes Chocogrenouilles... Je te rappelle qu'il faudrait quand même que je pénètre dans la salle commune des Gryffondors sans que personne ne s'en aperçoive, que je monte l'escalier des dortoirs des filles, qui comme chacun le sait, se transforme en toboggan lorsqu'un garçon essaye de monter et à ce que je sache, je n'ai pas encore développé des pouvoirs de lévitation. De plus, je n'en ai franchement rien à faire de tes sucreries..."


Il reprit son souffle bien qu'il ait dit cela avec un ton calme et froid mais où teintait son agacement. Il reprenait son souffle surtout parce qu'il devait se contenir pour ne pas la gifler avec son petit air du supériorité. Elle osait lui parler sur ce ton, alors qu'elle n'avait aucun idée de quoi il était capable. C'était le genre de personne qui le poussait à devenir Mangemort. Leur montrer qu'il leur était supérieur et qu'il lui devait le respect.

Il chassa cette idée tout de suite de son esprit. Lily. Il ne devait plus jamais blesser les espoirs de Lily.


"Quant à Lily et moi, cela ne te regarde absolument pas, Williams. Je la connais depuis plus longtemps que toi. Si tu la connais si bien, tu devrais savoir qu'elle n'est pas du genre influençable ni à se laisser marcher sur les pieds. Elle est assez grande pour se débrouiller toute seule. Donc occupe-toi donc de tes Chocogrenouilles et fiche moi la paix. Sur ce, je voulais aller travailler à la bibliothèque. Je n'ai pas que cela à faire de répondre à de sottes accusations ni t'écouter essayer de régenter ma vie. Je suis libre. Lily aussi. Tu n'as aucune idée de notre lien. Alors va donc rejoindre la bande à Potter et avouer ton échec à gâcher ma journée."


Severus réajusta son sac et fit mine de partir...
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alice Williams

Alice Williams

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 20
▌Parchemins : 782
▌Points de Rp : 47
▌Initiation magique : 26/05/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeMer 15 Aoû - 22:21

Alice soupira intérieurement. Finalement, ce n’était pas Servilus qui volait ses Chocogrenouilles. A ce qu’il disait. Il faudrait vérifier cela. Mais bon, apparemment, il croyait qu’elle cachait ses Chocogrenouilles dans son dortoir. Comme si elle était assez idiote pour les laisser à portée de n’importe qui. Ses «sucreries», comme le Serpentard les appelaient étaient bien cachées dans une chambre secrète dans un endroit où personne n’avait pénétré avant elle puisque c’était elle-même qui avait ouverte cette cachette, entourées de toutes les protections possibles et inimaginables, rivalisant avec les chambres fortes de Gringotts. Pourtant, des Chocogrenouilles disparaissaient bel et bien mystérieusement... Par ailleurs, comment Servilus avait-il pu apprendre que l’escalier menant au dortoir des filles se transformait en toboggan alors que seules les filles de Gryffondor et les quelques imbéciles qui s’étaient tentés à la grimpette de cet escalier (donc forcément Gryffondors vu que c’était dans leur Salle Commune) pouvaient prétendre à la connaissance de cet escalier trafiqué. Il y avait donc peut-être un espion chez les Gryffondors! Une piste à explorer... En tout cas, le Serpentard avait l’air relativement énervé, bien qu’il essayait de le cacher. Alice aussi était énervée. Depuis que Lily avait donné une deuxième chance à Rogue de se racheter, elle était sujette à des sautes d’humeur, se disputait plus fréquemment avec les autres Gryffondors - et particulièrement avec Potter, d’ailleurs - et avait parfois un tel caractère de cochon qu’elle avait failli faire fuir Alice quelques fois. Cela regardait donc bel et bien la jeune fille. Lily était tout de même sa meilleure amie et ce n’était pas un simple Serpentard, snobé même par ceux de sa maison, qui allait changer cela.

Alice caressa du bout des doigts sa baguette dans sa poche. Il serrait tellement facile de lancer un sort à Servilus, là, tout de suite. Un Furrunculus serait du plus bel effet sur le nez crochu du Serpentard. Mais il y avait le professeur de Sortilèges dans la classe juste à coté. Et il serait tellement facile au Serpentard de crier à l’aide. Mais le duel pourrait venir après tout de même. Après tout, vu la vitesse auquel Rogue se mettait en rogne, il serrait sans aucun doute très facile de la faire sortir de ses gonds. Et alors... Mais le moment propice n’était pas encore venu. La jeune fille lança un regard venimeux à Servilus et, se plaçant entre lui et le couloir de façon à lui couper toute retraite, se remit à parler.

«Une seconde. Je n’ai pas terminé. Et ça me regarde entièrement le fait que tu fais du mal à Lily en la côtoyant. Tu crois que je suis ici parce que cela me dérange que tu sois proche d’elle? Simplement pour cela? Eh bien, je suis au regret de t’annoncer que non, pas seulement. Il y a des tonnes de raisons à ma venue. Et toutes tournent autour de Lily. Sais-tu qu’elle peut passer du rire aux pleurs en quelques secondes depuis qu’elle t’as donné ta «deuxième chance»? Non, évidemment pas... Tu es pathétique, Servilus. Tu ne penses pas aux éventuelles conséquences de tes actes, tu ne désires que posséder Lily, pour toi tout seul. Et elle? Tu y as pensé à elle? A ce qu’elle deviendra si elle te fait confiance?»

Alice voyait très bien sa meilleure amie enfermée dans un manoir poussiéreux, dans une longue robe noire très serrée, les cheveux noués en un chignon, taciturne et renfermée. Et elle ne laisserait surement pas cela arriver. Jamais. Et pour cela, il fallait que Servilus lâche l’affaire. Définitivement. Elle avait bien cru que cela allait marcher lorsque les deux élèves ne s’étaient plus parlés durant un bon bout de temps l’année dernière, mais non. Il y avait encore eu une autre intervention de ce satané Serpentard et voilà le résultat. Alice prit une longue inspiration, puis expira lentement. Décidément, Servilus lui sortait par les trous de nez. Difficile de trouver personne plus énervante, plus tenace, plus égoïste et possessive que Servilus. Il lui faisait un peu penser au bébé Fléreur qui s’était un jour accroché à Alice. Il ne voulait pas la lâcher, pas la quitter et même ses sortilèges n’arrivaient pas à lui faire lâcher prise. Finalement, elle avait du aller voir un spécialiste de ces animaux qui avaient réussi - après beaucoup de coups de pattes, de griffures, de morsures et tout le tralala - à lui faire lâcher prise. Rogue semblait exactement comme cela. Impossible de lui faire lâcher l’affaire. Mais il le faudrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeDim 19 Aoû - 7:22

Williams s'était interposé entre lui et la sortie du couloir. Il tenta de passer mais elle lui bloquait le passage à chaque fois. Ce n'était pas son genre de frapper les gens et il était hors de question de lui jeter un sort pour s'en aller. S'il utilisait sa baguette sur une amie proche de Lily, il la perdrait. Il souffla d'exaspération devant l'acharnement d'Alice. Décidément, il ne pourrait pas aller réviser. Seul les Gryffondors pouvaient ainsi ne pas se préoccuper de leurs devoirs avec leur je-m'en-foutisme habituel. Severus était exaspéré par les paroles d'Alice qui se mêler de ce qui ne la regardait pas contrairement à ce qu'elle disait. Il ne prenait même pas la peine de l'écouter jusqu'à ce qu'ils l'entendent parler des sautes d'humeur de Lily depuis leur "réconciliation". Son cœur s'arrêta momentanément et la peine et la culpabilité l'envahir. Il émit l'idée dans son esprit qu'elle mentait, mais il la voyait sincère et agacée.

Severus posa son bras au mur à côté de lui pour se raccrocher. Il n'écoutait déjà plus les propos de la blonde qui lui parvenaient comme dans un brouillard. Lui avait-il fait du mal en se réconciliant avec elle? Était-elle mieux sans lui? Pourtant, personne ne l'aimerait autant qu'il ne l'aimait. Il ne voulait que son bonheur. Qu'elle demande à ce qu'il meure pour elle et il le ferait dans l'instant. Il ne voulait que la voir sourire, rire, s'épanouir. Elle méritait mieux que lui, c'était sur. Il l'avait déjà fait trop souffrir. Mais il ne laisserait personne briser son cœur. Il était meilleur à ses côtés. Il ne voyait pas son avenir sans elle. Sa lumière. Sans elle, il serait plongé à jamais dans l'obscurité, la douleur, la tristesse, la culpabilité. Autant mourir maintenant. Mais depuis qu'elle s'était réconcilié avec lui, il faisait des efforts, il voulait être avec elle. Il cherchait comment lui prouver qu'il changerait tout chez lui pour elle.


"Je... Je..."

Pour une des rares fois dans sa vie, Severus ne savait pas quoi dire. Il voulait se montrer fier, ne pas montrer qu'il avait été atteint et partir loin de Williams, mais il voulait en savoir plus sur comment se sentait Lily. Finalement, Lily fut comme toujours plus importante pour lui que sa fierté.

"Est-ce qu'elle va bien? Est-ce qu'elle t'a dit quoique ce soit sur moi? Si tu es sa meilleure amie, tu dois savoir ce qu'elle ressent. Qu'est ce qui te permet d'être aussi affirmative sur le fait que c'est moi le problème?"

Severus se doutait que Williams ne lui répondrait pas ou alors de façon sarcastique ou accusatrice. Mais il voulait savoir. Il ne pensait pas pouvoir la convaincre qu'il ne voulait que le bien de Lily. Mais il s'en fichait de l'opinion des autres. Personne ne pouvait comprendre ce qu'il y avait entre lui et Lily. Mais il ne voulait pas non plus qu'une personne si proche de Lily lui fourre de mauvaises pensées sur lui.

"Quoique tu penses, je veux le bien de Lily. Et elle est assez grande pour voir si elle était assez heureuse avec moi pour passer sur ma regrettable erreur. Nous étions heureux avant de venir à Poudlard et que nos maisons nous séparent. J'ai fait des erreurs. Comme tous le monde. Mais quand je suis avec Lily, je suis meilleur que ce que tu peux penser. Tu ne me connais pas. Tu ne sais pas ce que peut-être notre amitié. Lily était très heureuse avec moi. Il n'y a que vous les Gryffondors pour penser que je n'ai aucune valeur et que des défauts. Avant d'aller à Poudlard, il n'y avait pas ses considérations de maison. Lily et moi avons pu nous apprécier pour ce que nous sommes sans tous ces préjugés qui gâchent nos vies. Et comme tu peux le voir, j'allais réviser à la bibliothèque, parce que je suis intelligent et travailleur entres autre. Alors si tu voulais bien me laisser passer, je t'en serais gré."

Severus détestait s'étendre ainsi. De plus, c'était probablement une perte de temps. Williams était surement têtu comme une mule. Mais lui n'avait qu'une envie... s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alice Williams

Alice Williams

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 20
▌Parchemins : 782
▌Points de Rp : 47
▌Initiation magique : 26/05/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeMar 21 Aoû - 14:59

Tiens donc... Servilus semblait finalement tenir quelque peu à Lily. Après les paroles d'Alice, celui-ci se mit à bafouiller, puis à poser des questions qui ressemblaient plutôt à des accusations dissimulées. Il restait peut-être encore une chance de faire comprendre à ce Serpentard qu'il était mauvais pour Lily... Après tout, Alice comme Rogue n'étaient préoccupés que d'une chose, le bien-être de Lily... Sauf que dans le cas de Servilus, sa définition de bien-être était érronée depuis une éternité. En tout cas, il avait perdu sa fierté, même si ce n'était l'espace de quelques instants seulement.

"Ce qui me permet, comme tu dis, de dire que c'est toi le problème est le fait qu'elle a changé de comportement depuis la date exacte du jour où elle t'a laissé ta "deuxième chance". Mais peut-être faudra t-il aussi te parler du fait qu'elle et Potter commencent à se fréquanter sans trop se disputer depuis ce jour-ci? Ou faudra t-il aussi aborder autre chose?"

Bien que ce n'était pas si mal, Alice s'était finalement décidée à aborder le sujet de la relation Lily-Potter. Voilà une autre chose qui ne manquerait pas de faire réagir Rogue. La haine qu'éprouvaient mutuellement le Serpentard et le Gryffondor tournait là aussi autour de Lily. Une jalousie incontestable qu'ils niaient, une continuelle compétition pour savoir qui finirait par emporter son coeur, c'était toujours et encore pour Lily. SI Lily n'avait pas été là, bien sur, les deux garcons ne se seraient pas bien entendu, mais là, c'était les pires enemmis que Poudlard ait pu connaitre.

La Williams écouta donc le petit discours de Servilus, en ne cherchant pas à comprendre les paroles, en comprenant surement trois mots seulement sur une phrase. Mais ce qu'elle comprit ne lui plut pas du tout. Tout d'abord, il insulta quasiment sa maison, puis se décrivit non pas comme un futur Mangemort, mais comme une personne qui aurait pu être à Gryffondor, ou à défault, à Serdaigle, et en dernier, il calomnia le système de maisons, critiquant celui-ci omme celui qui l'avait séparé de Lily. DU point de vue d'Alice, tout ce qui l'avait séparé d'Alice était le fait qu'un futur Mangemort en puissance ne pouvait qu'éloigner - même inconsciamment - une personne qui était prédestinée à être partisanne de l'Ordre depuis sa naissance.


"Les Gryffondors ont été créés pour permettre aux courageux et aux audacieux de trouver leur place en société. Les Serdaigles ont été créés pour que les érudits puissent eux aussi trouver leur place. Les Poufsouffles sont aparus pour donner une chance aux justes et aux loyaux, mais les Serpentards... C'est pour enfoncer tous les autres dans la bouse d'hippogriffe jusuqu'au cou. Et tu es un de leur dignes représentants. Alors n'essaye pas de me faire croire qu'aller à la Bibliothèque n'est pour trouver un moyen d'essayer - encore une fois- de te crédibiliser aux yeux de Lily. Tu comptes faire comment cette fois-là? L'hypnotiser ou convaincre un de tes amis mangues de vipère de la traiter de Sang-de-Bourbe afin de la défendre vaillament?"

Alice était clairement agressive désormais. Elle en avait assez de ces discussions sans suite. Ce n'était pas cela qui emêcherait Servilus d'agir. Un bon sort en pleine figure et l'affaire serait réglée. Sauf si on décidait de l'écouter lui quand il devra donner sa version des faits. Mais avec un Sortilège d'Amnesie... L'affaire serait réglée. Définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeMer 22 Aoû - 8:05

Elle l'accusait encore. C'était évident qu'il ne pouvait pas la raisonner. Les Gryffondors n'était pas connu pour leur intelligence sauf rares exceptions comme Lily ou Lupin. Il l'écoutait, exaspéré quand elle prononça les mots qui pouvaient le plus le blesser. Potter? POTTER??? Severus n'avait qu'une envie, c'était de courir dévisager et balancer sa haine au prétentieux Gryffondor. Severus n'arrivait pas à y croire! Lily avait-elle fini par accepter que Potter soit ami avec elle? Cet ignoble être aux chevilles surdimensionnées avait-il ensorcelé sa Lily, l'avait-il manipulé? Severus devait tirer cela au clair. Il ne supportait pas que Lily puisse être approché par un autre homme et encore moins par ce répugnant Potter.

"C'est surement sa patience envers Potter qui la met à rude épreuve. Je vois que tu as l'air presque ravi de ce rapprochement. Potter est pourtant un briseur de cœur, un coureur de jupon qui ne pourra que faire du mal à Lily. Une bien belle amie que voilà qui pousse ces amies dans les griffes de Potter. Et après, tu oses venir me parler du bien-être de Lily. Quelle blague!"

Severus était hors de lui-même. A quel jeu jouait Alice? Si c'était l'exaspérer, elle avait gagné. Si elle comptait qu'il l'attaque le premier, elle se fourrait le doigt dans l’œil! Il reprit son calme au prix d'un effort surhumain. Il allait la pousser non sans ménagement afin de passer après sa diatribe. Quand elle continua à lui barrer le chemin en l'insultant lui et sa maison allégrement.

"Je ne sais pas ce que tu cherches, Williams, mais tu ne l'auras pas avec moi. Insulte moi autant que tu veux, insulte ma maison, mais tes paroles ne m'effleurent pas. Lily sait qui je suis, je sais ce que je vaux et cela me suffit amplement. Ton venin, tu peux te le garder, je suis sûre que Slughorn sera ravi de le recueillir pour certaines de nos potions. Sur ce, je te demande de me laisser passer avant que j'appelle le professeur de Sortilèges. J'ai vraiment du travail et si tu ne passais pas ton temps à me dénigrer, tu pourrais observer que je suis intelligent et travailleur. Quand à ton imagination fertile, garde-la pour protéger tes Chocogrenouilles que les gens te volent apparemment."

Severus la poussa de l'épaule sans douceur mais sans violence également et commença à partir rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alice Williams

Alice Williams

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 20
▌Parchemins : 782
▌Points de Rp : 47
▌Initiation magique : 26/05/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeMar 4 Sep - 6:24

Alice inspira puis expira lentement, seul moyen de calmer sa colère grandissante après les Chocogrenouilles - qu’elle n’avait pas sur elle. Servilus parlait de la patience de Lily envers Potter, mais en attendant, c’était celle d’Alice qu’il mettait à rude épreuve. Supporter les paroles de ce Serpentard dégénéré était vraiment mauvais pour ses nerfs. Ainsi que pour son self-contrôle. Peut-être qu’Alice l’accusait mais Rogue n’était surement pas en reste. Maintenant, aux dires du Serpentard, c’était l’influence de la Gryffondor qui était mauvaise pour Lily. Il devenait impératif que Servilus mette des lunettes. Alice ne savait pas combien de fois il lui faudrait le répéter pour que cela entre dans le minuscule crâne de Servilus, mais c’était bel et bien lui qui faisait le plus de mal à Lily en l’approchant.

«Je ne veux pas défendre Potter mais si lui est un briseur de coeur et un coureur de jupons, la liste des choses te concernant s’étend de la tour d’Astronomie à la Forêt Interdite. Futur Mangemort en puissance, adepte des plus obscures magies noires, manipulateur, fourbe et abject personnage, et j’en passe... Si j’apprenais aujourd’hui que tu as déjà pratiqué un ou plusieurs des Sortilèges Interdits, je n’en serais pas surprise.»

Alice laissa passer un court moment où elle ne dit rien puis se remit à parler juste avant Rogue.

«Et il faut vraiment que tu te fourres dans la tête que non, non et non, Lily n’est pas faite pour toi! Ou plutôt, tu n’es pas digne d’elle. Tu es mauvais pour elle et la seule chose que tu pourrais faire qui l’aiderait, ce serait de disparaître!»

Servilus prit à son tour la parole. Et à nouveau il partit dans de grandes phrases philosophiques. «Lily sait qui je suis et...» Et bla-bla-bla, et bla-bla-bla... Et ce n’est pas en paroles qu’on refera le monde. Mais il n’était toujours pas question de lui lancer un sort bien que ça viendrait un jour. Et ce jour-là serait proche, elle le sentait. Alice n’écoutait pas deux mots de ce que le Serpentard racontait. Ce ne fut que lorsqu’elle sentit une épaule la pousser et des pas rapides s’éloigner qu’Alice s’aperçut que Servilus s’en allait. Et elle ne pouvait décemment pas le rattraper, ça lui donnerait un air de psychopathe. Que faire? Le laisser partir? Le rattraper? Ou lui lancer une dernière menace à laquelle il pourrait (peut-être) réagir? Ce fut la dernière option qui l’emporta.

«Eh, Servilus! Je veux plus te voir dans un rayon de cinq mètres trainer autour de Lily! Sauf si tu tiens à ce que je te balances un sort! Vu?»
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeDim 16 Sep - 5:57

Severus blêmit intérieurement aux paroles d'Alice l'accusant d'être Mangemort et de faire de la magie noire. Bien sûr, elle visait juste mais le criait ainsi à tue-tête dans les couloirs, elle était devenue folle et n'avait peur de rien. Il fallait qu'il s'innocente au cas où quelqu'un aurait entendu les propos de la Rouge et Or. Extérieurement, il laissait juste passer sa fureur doublé d'un air scandalisé. Il allait lui répondre sèchement mais elle reprit aussitôt la parole pour lui lancer une énième pique sur la prétendue impossibilité qu'il soit avec Lily. Severus serra les poings. Il avait envie de lui lancer un sort pour la défigurer. Il essaya vaguement de retrouver son calme, en vain. C'est hors de lui qu'il répondit à la Gryffondor, à bout de nerf.

"Williams, ferme-là! Tu devrais avoir honte de m'accuser de telles félonies, de telles vilenies, sans la moindre preuve! Tu te rends compte de ce que tu dis?? Quant à Lily et moi, garde ton fiel, je n'en ai rien à foutre!"


Severus respira un grand coup pour se calmer avant d'enchainer sur sa dernière tirade. Il bouscula sans ménagement Alice et s'éloigna à grand pas d'elle. Il n'en pouvait plus que tout le monde s'acharne sur lui alors qu'il ne demandait rien. Entre les blagues stupides et les insultes de Potter et de Black, les moqueries du monstre à poil et de leur lèche-bottes attitré et maintenant la meilleure amie de Lily qui venait le chercher juste pour lui pourrir sa journée, Severus était à fleur de peau. En temps normal, il n'aurait pas prêté attention aux dernières paroles de la Gryffondor pour le provoquer, mais là, il était blessé, piqué à vif.

Il se retourna prestement et avança à une vitesse incroyable vers Alice en lui mettant sa baguette sous la jugulaire. Son visage était féroce et en même temps lucide. Il s'en fichait qu'un prof arrive. Il lui dirait ce dont Williams l'avait accusé. Cela suffirait à comprendre son coup de sang. Son visage était à vingt centimètres de celui de la sixième année.


"NE ME DIS PAS.CE QUE JE DOIS.FAIRE!!!"

L'accumulation de la colère d'années de moqueries, de brimades, d'insultes, d'humiliations se lisait dans ses yeux froids et noirs où des éclairs semblaient presque vouloir foudroyer la Gryffondor sur place. Il se recula, tenant toujours sa baguette. Sa voix était calme, mais d'un calme qui montrait toute la maîtrise de sa fureur débordante. Comme un volcan prêt à imploser.


"Je t'attends Williams. Attaque la première, je t'en prie. Tu n'as aucune raison justifié de m'attaquer. Mais si tu le fais, tu le regretteras. Mêle toi de ce qui te regarde. Au lieu de foutre mes journées en l'air."

Il hésita à laisser son dos comme cible à la Gryffondor. Il la fusilla du regard, la regarda de façon hautaine et confiante, puis il prit son sac tombé dans sa réaction impulsive et s'éloigna.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Alice Williams

Alice Williams

Élève ♣ Gryffondor - 6ème année

Élève
Gryffondor - 6ème année


▌Age : 20
▌Parchemins : 782
▌Points de Rp : 47
▌Initiation magique : 26/05/2012


On a des curieux ici...
♣ Age: 16 ans
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeDim 14 Oct - 0:06

Alice et Rogue étaient vraiment opposés en tout. Tandis que celui-ci sortait de ses gonds et explosait de rage, Alice bouillonnait désormais d’une colère froide. Exactement comme Servilo quand elle-même lui crachait son venin à la figure. Maintenant, l’autre crétin de Serpentard fielleux lui parlait de honte à avoir. Mais ç’aurait du être à lui d’avoir honte! Honte d’infliger une souffrance cuisante à chaque personne qui le voyait, lui avec son nez crochu tout moche et ses cheveux gras! Yerk! Le calamar géant aurait été plus attirant que lui. La lionne lui répondit d’une voix sèche et dure, dans laquelle on sentait bien tout le mépris qu’elle avait pour lui, l’immonde Servilus.

«Oh mais je ne t’accuse pas sans preuves, loin de moi cette idée. Tu devrais déjà te souvenir de ton coup d’éclat de l’année dernière, auquel tout le monde as assisté, lorsque tu as lancé un sort relevant de magie noire sur Potter. Tu ne te souviens plus de ce moment-là? Etrange... C’est pourtant le jour où tu as insulté Lily, après le B.U.S.E. de Défense Contre les Forces du Mal. D’ailleurs, je comprends maintenant pourquoi tu as réussi à t’en tirer avec un Optimal. Tu connais bien le milieu vu que tu ES un membre des Forces du Mal. Tu me dégoutes, saleté de Mangemort. Va rejoindre ton cher maîmaître. Ou plutôt devrais-je parler comme vous, esclaves du dérangé du ciboulo, en disant Le Seigneur des Ténèbres? Oui, va pleurer dans la robe de ton SuperSorcier. C’est beaucoup trop dangereux de rester à Poudlard en compagnie des futurs Membres de l’Ordre. Va pleurnicher sur les genoux de Lord Voldemort et transmets-lui mes plus sincères voeux de malchance.»

Rogue s’éloigna et Alice remit son sac sur ses épaules. Elle s’apprêtai à partir lorsque ses dernières paroles semblèrent faire mouche. Dis donc, il en mettait du temps à réagir! Servilus revint sur ses pas au pas de course et pointa sa baguette sous la gorge de la Gryffondor. Celle-ci, tout en surveillant avec de la méfiance mêlée de mépris les mouvements du Serpentard, sortit sa baguette de sa poche à son tour et la pointa sur le ventre de Servilo. S’il l’attaquait, elle l’attaquerait en même temps. Pas de quartier pour les immondes Serpentards comme lui. Là, il semblait vraiment prêt à exploser. Intérieurement et inconsciemment, Alice se félicita elle-même. En cinq minutes top chrono, elle avait réussi à rendre fou de rage un Serpentard réputé pour ne jamais sortir de ses gonds, avoir une baguette pointée sur la gorge et un ennemi à vie. Bravo Alice, félicitations.

«Vas-y, Servilus. Attaque. Sans que je puisse riposter, avec un sort de ta fabrication, relevant de la magie noire comme tout ce que tu fait, auquel je ne pourrai échapper vu que ta baguette est pointée sur ma gorge, l’endroit le plus vulnérable. Comme l’immonde Serpentard que tu es, quoi. Attaque et cela fera de toi l’ennemi n°1 de toute l’école, en plus d’être celui de tous les Gryffondors y compris Lily cette fois. Attaque et je te jure qu’au lieu de réduire en miettes ta réputation, de l’écraser jusqu’à ce qu’elle soit aussi fine qu’un cheveu de Vélane et de l’envoyer à Tombouctou comme je m’apprête déjà à le faire auprès de Lily, je te détruirai morceau par morceau, molécule par molécule toi aussi. Alors attaque, immonde et abject personnage. Vas-y, je t’attends.»

Visiblement, Rogue n’était pas du tout, mais alors pas du tout un modèle de courage vu qu’il s’enfuit comme le lâche qu’il était. A nouveau, il lui tourna le dos. Alice hésita un instant à balancer un Cracbadabum sur son sac. Mais c’était bien trop lâche de lui lancer un sortilège dans le dos et contrairement à Servilus, la Lionne n’était pas une lâche. Au lieu de cela, comme quelques minutes auparavant, elle lui lança une pique acide/critique/insulte (rayer les mentions inutiles).

«C’est ça! Va t’en! Fais le lâche, comme d’habitude! Fuis les choses inutiles à ta conquête de Lily! Va dire à Slughorn qu’’une cruelle Bouffondor est méchante avec toi, le pauvre petit Severus martyrisé de tous! Plains-toi et va pleurer sur les épaules de Lily. C’est ta technique, hein? Jouer les éternelles victimes pour faire ressentir aux gens de la compassion. Je vais t’avouer quelque chose, Servilus. Cela te rend encore plus hideux que tu ne l’es déjà. Va mourir.»

Là, ce fut elle qui tourna le dos au Serpentard. Elle n’avait plus envie de supporter son immonde visage et ses abjects discours. Elle n’avait plus envie de devoir se disputer avec un si lâche Serpentard, pour un résultat complètement inutile. Alice voulait tout simplement que Servilo disparaisse et délivre le monde de son insupportable présence.
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitimeMar 16 Oct - 10:49

Severus s'éloigna prestement de la Gryffondor, entendant ses mots résonnaient dans les couloirs sombres du château. Il repassa devant la salle qu'il venait de quitter et vit qu'il n'y avait plus aucun professeur. Heureusement, cela laissé peu de chances de témoins. Car bien qu'il avait évité de répondre aux accusations de Alice pour qu'elle ne continue pas ses allégations en lui sortant un simple "Mensonges!" horrifiés, beaucoup de gens auraient pu y croire. Notamment un professeur. Il était encore sous le choc qu'elle ose déclamer ainsi ce genre de secret en plein couloir. Il n'avait pu s'empêcher de trembler et même de postillonner en lui hurlant dessus pour couper court à son flot de paroles haineuses.

Severus n'en pouvait plus. Pourquoi ne le laissait-on pas tranquille! Des tonnes de Serpentards voulaient rejoindre le camp du Maître des Ténèbres, mais c'était toujours à lui qu'on s'en prenait. Tous ces gens superficiels s'en prenaient ils à lui parce qu'il n'était pas le plus beau de tous? Était on jaloux de son intelligence? Était ce parce qu'il enviait sa relation avec Lily? Pour ce qu'il en était maintenant, il pouvait aussi bien le laisser tranquille... Severus était maintenant en colère et triste. A croire qu'il était damné, destiné à être malheureux. Parfois... parfois, il pensait au suicide. Car après tout, la vie valait-elle le coup? Sans Lily, toujours harcelé, sans un seul ami, avec une famille qu'il détestait... Même ici, où il aurait du échapper au cauchemar de la violence de son père, on lui crachait à la figure des mots d'une extrême violence : "Va mourir". Va mourir.

Severus n'était pas en état d'aller au cours d'études contre les Moldus. Il s'assit sur un rebord de fenêtre, dans un couloir éloigné de l'agitation habituelle des couloirs. Il regarda dehors. La nuit était déjà tombé. Il pleurait à chaudes larmes. Se détestant. Détestant tous le monde. Pourquoi n'y avait-il pas un seul être pour l'aimer? Alice disait-elle vrai? Était il un monstre? Les paroles acides de la blonde continuait de le hanter, de le poignarder. Il avait envie de mourir.

Puis l'instinct de survie, l'envie de vengeance surgit en lui. Il se vengerait. De toutes ces personnes. Toutes. Il leur prouverait à quel point ils avaient tort. Il était supérieur à eux tous. Il se ferait aimé de Lily. Elle valait mieux que tous ces maudits Gryffondors. Severus essuya avec sa manche ses sanglots et courut dans les couloirs rejoindre le cours d’Étude des Moldus. Il verrait Alice et il rentrerait fier dans la pièce. Il s'en foutait de ce qu'elle pensait de lui. Il lui montrerait qu'il n'en avait que faire de ses paroles, que cela ne l'avait pas atteint.

[HJ : RP clos ou tu veux rajouter un truc? ]
Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) _
MessageSujet: Re: Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)   
Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite visite de courtoisie (feat Severus Rogue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Petite fringalle
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Les autres pièces :: Hall et couloirs-