AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Alohomora

Consultez régulièrement les nouveautés ici
Pensez lorsque vous vous inscrivez
à prendre un Prénom et un Nom.

15 lignes minimum dans le Rp et 20 lorsque vous ouvrez un sujet

Le nouveau design est arrivé !

Design n°5 le 09/04/2012 par Kyana.

Venez voter pour faire gagner votre maison !

C'est toutes les deux heures ici.
Dans le Rpg, nous sommes passé au mois de Novembre et Décembre 1976 !

Pour vous y retrouver, consultez le calendrier.

 

 L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]

WIZARDHIBOUX
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeMer 31 Oct - 12:08

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mcky8dOXDe1qd1kvjo1_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Lance ~





Plic...plic... plic...

Il pleut. Pourtant, hier il faisait beau. Mais voilà. Aujourd'hui il pleut. Le ciel est devenu gris, les nuages s'imposant en masse devant le soleil, cachant le disque jaune et réduisant à néant ses rayons chaleureux. Mais aujourd'hui l'air est froid en plus d'être humide. Que voulez-vous, ce sont les caprices du temps. Et ils sont difficiles à dompter. Alors, autant baisser la tête, rabattre sa capuche et marcher dans la boue sans trop se plaindre. Ça ne changera rien.

Du revers de la main, Damon vint essuyer les quelques gouttes de pluie ayant cheminées sur ses joues. Il ne manquerait plus que cela lui donne l'impression d'avoir pleuré. Et pourtant, ses yeux surmontés de cernes, son teint livide et ses traits tirés par une profonde fatigue auraient indiqués la présence furtive de quelques larmes. Que nenni ! Si le jeune homme abordait cette expression de lassitude c'était ni plus ni moins parce qu'il avait bien bu la veille ! Un peu trop même. Rajouter à cela quelques nuits blanches passées avec une plume et un article à pondre et vous obtenez un jeune homme vaseux et acariâtre. Seul point positif de la journée ? Le temps. Moche. Gris. Sombre. Pluvieux. Qui force les gens à rester cloîtrer chez eux. Donc pas trop de monde dehors, pas trop de bruit. Et c'est tant mieux ! Surtout quand on a mal au crâne. Eh oui, Damon aime ce temps où le froid, la pluie et le vent vous agresse. C'est tellement plus rigolo de voir ce que les bourrasques peuvent soulever...

Il était complètement trempé. Ses cheveux éternellement en bataille luttaient contre le vent. A ce moment-là, il était ravi d'avoir emporté son blouson. Le T-shirt blanc qu'il portait en dessous n'aurait pas fait long feu face à ce temps diluvien. Il aurait même prit une teinte transparente et le jeune sorcier aurait écopé d'un bon rhum. De quoi le rendre encore plus contrarié et désagréable.
Les mains dans les poches, ses pas suivaient le chemin sinueux et boueux le menant vers les Trois balais. Un endroit où il avait l'habitude d'aller. Aux yeux de la patronne, il était un habitué comme on dit. Bah, que voulez-vous, il aimait ce lieu. Boire. Manger. Boire. Faire des rencontres et surtout écouter conversations des autres tout en buvant. Mon dieu ! Si vous saviez quels genre de renseignements on peut avoir dans ce genre d'endroit ! Assez pour bâtir un article du tonner ! Et même s'il ne s'agit que de rumeurs, les scandales se vendent toujours très bien.

Posant une main trempée sur le carreaux de la porte, le jeune sorcier pénétra dans le fameux pub de Pré-au-lard. Il fut accueil par les railleries habituelles des trois têtes de...de... En fait, Damon s'était toujours demandé à qui elles appartenaient et d'où elles venaient. Tout ce qu'il savait, c'était qu'on appelait ça des têtes réduites. Et il trouvait ça... tout à fait charmant ! Original. Vraiment.
Leur adressant un regard noir, il les poussa de la main et se dirigea vers le comptoir. Un coup d’œil circulaire le rendit encore plus morose. Malgré la pluie, il y avait quand même du monde. Bon certes pas autant que certaines fois mais tout de même. Il espérait pouvoir s'installer à une table et rédiger un billet demandé par son patron tranquillement. Bah... tant pis ! Il ferait abstraction du brouhaha. Hors de question de ressortir chercher un autre endroit. Rosermerta ne serait pas spécialement ravie de voir un client quitter son établissement sans rien prendre. Et même si Damon se foutait pas mal de ce que les autres pouvaient penser, il préféra s'accouder au bar. Repartir combattre le vent, ça ne l'enchantait pas plus que ça.

- « Tiens, tiens, tiens ! Mais qui voila ? Oh mais regardez-moi cette tête de déterré ! Mon pauvre ami, on dirait que vous avez faites la fête avec une demi douzaine de Mandragore ! » Une voix grave mais, féminine, celle d'une patronne de taverne, interpella le jeune homme. Il posa ses yeux bleus sur elle, s'intéressant à la choppe qu'elle astiquait dans ses mains.

- « C'est pratiquement ça... Je me demande si une soirée entière en votre compagnie serait plus ou moins épuisant... »

- « Oh croyez-moi ! Vous n'aimeriez pas savoir ! »

- « Vous croyez ? »

- « Puisque je vous le dis. Bon alors, un Rhum groseille je
suppose ? »


- « Oh non ! Pas cette fois. J'ai du boulot. Mettez-moi plutôt quelque chose qui fouette.... sans alcool... Un café par exemple. Vous savez, cette liqueur noire dont les moldus raffolent. »

- « Je vois très bien de quoi il s'agit. »
La jeune femmes prit un air faussement offusqué, déposa sa choppe propre sur le comptoir et tourna les talons. Elle s'éloigna en ondulant, attirant tous les regards de ces messieurs attablés devant leur verre. Damon la suivi de ses yeux rieurs avant de sortir quelques pièces. Il avait beau dépenser chaque jour un peu d'argent, donner ces quelques pièces étaient toujours un véritable déchirement. Que voulez-vous, il n'est pas aisé de gagner sa vie par les temps qui court. Surtout que le jeune homme était un poil radin. Alors son argent, il y tient.

Étouffant un bâillement, Damon remercia la patronne puis, faisant voler sa tasse à café grâce à un « Wingardium Leviosa », il partit s'installer à une table à part. Plutôt isolée, histoire d'être un minimum pépère pour écrire.
Il sortit de quoi composer, plume, encre, feuille... Il avait toujours préféré écrire à la main même s'il connaissait un sort permettant de laisser tout le boulot à sa plume. C'était plus agréable de sentir le papier se froisser au passage de l'encre. Il se concentra, faisant abstraction de ce qui l'entourait. Hum.. Quel était le sujet déjà ? Ah oui... L'histoire du vol chez Fleury et Bott... Rien de bien passionnant. Mais bon, il fallait qu'il fasse son travail. Et puis, Mr Smiley lui donnera peut-être un sujet plus intéressant la prochaine fois. Il suffit juste de gagner un minimum sa confiance pour obtenir un bon fond d'article. Et Damon allait s'en donner les moyens. Même si pour cela, il devait déparer un peu l'actualité.

L'inspiration lui vint naturellement. Il commença donc à rédiger avec entrain. Rajouter un peu de suspens à ce vol. Ce crime. Soumettre l'hypothèse que ce n'est peut-être pas la première fois. Ou encore souligner le fait que les articles volés n'étaient pas ceux qu'on prétendait. Qu'il s'agissait d'ouvrage au contenu méconnu. Mais tout cela en forme d'une belle et grosse hypothèse. Après tout, il n'en savait rien. Mais rajouter ces petites bribes rendait toujours ses écrits plus... fascinants ? Il en était sûr. Il présentera son billet à son patron de toute façon. Lui seul décidera si cela pourra être publié. Alors bon, Damon se permettait quelques petits extra qu'il savait appréciés. Et au cas où ça ne serait pas le cas, Mr Smiley corrigeait derrière lui. Et ça lui convenait parfaitement.

Faisant une pause, le sorcier attrapa d'une main sa tasse de café. Il en but quelques gorgés non sans tirer une grimace puis la reposa. Reprenant son élan, il n'eut cependant pas le temps d'écrire une ligne supplémentaire. Oh désastre. Sa table venait de trembler provoquant la chute de sa tasse, laquelle laissa son contenu noir inonder toute la feuille. Et voilà. Un article fichu. Tout à refaire. Et cela à cause d'un individu qui venait de heurter le coin de la table.
La réaction de Damon fut rapide et... impulsive.

- « Non mais ça va pas ?! Mais Quel crétin ! » Hurla-t-il presque en se levant brusquement. Il était furieux. Dire qu'il avait si bien commencé son article...
- « Eh le clown estropié, regardes un peu où tu marches, ou laisse pas ton derrière rebondir sur tout ce qui l'entoure ! » Le clown, oui parfaitement. A ce moment-là, c'était la seule ''pseudo-insulte'' qu'il avait trouvé en le regardant.

Attends voir... cette tignasse... ce style vestimentaire... ça ne lui était pas complètement inconnu...
Par tous les dieux, mais c'est.... !








Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeLun 5 Nov - 6:05

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_ls45fjXjah1qbjvfco1_r1_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Damon ~




Lance était de bonne humeur ce matin, enfin il est rarement de mauvaise humeur faut dire. C'est un peu le genre de gars toujours pleins de vie et bonne patte, pas le genre à faire la tête pour un oui ou pour un nom. Il vit sa vie comme elle vient en profitant de ce qu'elle lui offre et ça lui va très bien. Pas le genre à se prendre la tête pour résumer. Il avait même tendance à exaspérer les gens à cause de ça, parce qu'il n'était pas comme le commun des mortels qui se posait une centaine de question à la fois. Non, lui c'était plutôt le genre à pas se poser de questions du tout ou alors une à la fois. Il n'était pas lent, non il avait même l'esprit vif quand il le voulait, juste qu'il ne voyait pas l'intérêt de se faire surchauffer le cerveau pour des broutilles.

Le professeur Jane, il adorait s'entendre appeler comme ça, devait se rendre à préau-lard pour acheter un cadeau à sa petite soeur, et s'aérer aussi, accessoirement. Parce que bon, il adorait Poudlard, il avait toujours aimé cette école, c'est d'ailleurs pour ça qu'il était aussi fier d'y travailler, mais il avait besoin de sortir de son enceinte de temps à autre. Histoire de voir autre chose.
Pré-au lard c'était un peu un rêve pour Lance qui était un né-moldu, cette ville lui donnait l'impression d'être tout droit sortie d'une carte postale ou d'un truc du genre et il prenait grand plaisir à se balader dans ses petites rues, se disant qu'en fait ça c'était son monde aussi. Voilà ce qu'il préférait dans le fait d'être né dans le monde des moldus mais d'avoir découvert ses pouvoirs, c'est qu'il appartenait aux deux mondes contrairement aux sangs purs par exemple. Et le pire c'est qu'il adorait ses deux mondes autant celui moldu auquel il était très attaché, étant donné que ça représentait ses racines etc., que celui des sorciers où il se sentait enfin normal, enfin dans la limite du possible. C'est que même chez les sorciers Lance est un peu particulier, mais ça ne le derange pas tant que ça.

Heureusement pour le brun il trouva vite un cadeau pour sa petite soeur, un livre regroupant les différents types de cheveaux magiques, elle allait adorer il le savait et il devrait peut-être en parler à Aaron, lui aussi adorerait l'idée. Il faut dire que celui-là était aussi passionné par les créatures magiques que l'était Lance par les objets moldu, autant dire que c'était énorme et que leurs conversations avaient tendance à être agité.

Une fois ses cadeaux emballé il n'avait pas envie de rentrer. Le problème c'est qu'il faisait froid dans les rues du village. Il lui fallait trouver une solution de repli : les trois balais, ça c'était de la solution de repli de la mort qui tue! *Bien joué Lance* pensa-t-il un sourire se dessinant sur les lèvres. Il se hâta donc et poussa gaiement les portes du pub, respirant à plein poumons l'air parfumé qui y régnait, de plus une agréable chaleur vint l'envelopper, confirma au professeur qu'il avait fait le bon choix. Le problème c'est que sans être riblé de monde, le café était loin d'être vide et avec son gros sac difficile de voyager entre les tables.

Il salua Rosmerta, qui commençait bien à connaitre et qu'il aimait bien, toujours prêt à vous servir n'importe quoi, puis elle était agréable à voir aussi. Lance ne s'attarda pourtant pas, passant entre deux tables pour trouver une place au s'asseoir. Ce n'était pas chose aisée, tellement pas qu'il sentit son genou rencontrer une table *OUCH* une réaction ne se fit pas attendre, ne laissant même pas le temps au professeur d'étude des moldus de s'excuser. La personne n'était pas très émable d'ailleurs. L'homme en question se leva d'un bond le traitant de clown.

- J'ai les pieds bien trop petits pour être un clown monsieur, sachez-le.

Il ne pouvait pas être sérieux, c'était plus fort que lui, puis c'est vrai ça il n'avait pas des pieds sur-dimensionnés et en plus il ne l'avait pas fait exprès de bousculer cette malheureuse table, ça pouvait arriver à tout le monde par la peine de s'énerver.

- Veuillez tout de même m'excuser.

Bah oui, il était poli quand même, sa mère pourrait être fière de lui. Il releva la tête, enlevant la mèche qui lui cachait les yeux et qui l'empêchait donc de voir à qui il avait à faire. D'un souffle il la remit en place. Mais il connaissait cet impoli personnage c'était Damon ! Qu'est-ce qu'il foutait là celui-là, il ne devait plus avoir eu de nouvelles de lui depuis qu'il était partie de Poudlard même avant d'ailleurs.

- Damon ! C'est toi !? Je ne rêve pas?









Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeSam 17 Nov - 0:33

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mcky8dOXDe1qd1kvjo1_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Lance ~





Par tous les dieux, mais c'est la grande-tante de son cousin ! ... Ah... Non... Pas assez de volume au niveau de la poitrine... Puis cette voix était toute sauf féminine. Face à la réponse de l'inconnu, les yeux de Damon s'étaient inévitablement baissés afin de pouvoir admirer les pieds bien trop petits du faux clown. Bon, c'est vrai, pour le cou c'était inapproprié. Ça aurait pu être pire et plus vulgaire. Mais bon, sous le feu de l'action on dit parfois des conneries sans fondements. Et de toute façon, c'était mieux. Il n'aurait pas voulu attirer toute l'attention du pub en hurlant une insulte plus... Insultante ?

Avec une formulation des plus polies, qui n'était pas sans rappeler quelqu'un au jeune sorcier, l'homme s'excusa. Bah, c'était bien beau de présenter ses excuses, mais son article était foutu. Complètement. Même avec sort il serait difficile de pouvoir récupérer tout le contenu de son billet.
Bien décidé à lui faire comprendre qu'il venait de gâcher son travail, Damon leva la tête vers l'inconnu. Mais, il ne pu rien dire, il fut coupé dans son élan. En remettant sa mèche de cheveux en place, l'homme venait d'éclairer son visage. Un visage qui n'était pas méconnu au jeune sorcier. Oh. Ben ça alors ! Lance ! Le type avec lequel Damon s'était plutôt bien entendu à une certaine époque de Poudlard. Un mec sympas et drôle, un peu loufoque, un vrai clown à ses heures. Ah tient... La remarque du clown estropié n'était peut-être pas si mal trouvée finalement...

- « Hoohoo ! Fredonna-t-il. Jane ! Eh bien non, navré de te le dire mais, oui c'est bien moi. Tu ne rêve pas. »

L'époque où ils se connaissaient remonte à bien loin. Celle de Poudlard, durant les premières années du jeune sorcier. Sauf contre indications, tous deux se marraient plutôt bien. Ils n'avaient cependant pas eu la chance de pouvoir mieux se connaître car l'attitude de Damon l'avait forcé à rompre tout lien d'amitier. Puis Lance avait quitté l'école bien trop tôt pour qu'ils puissent de nouveau s'entendre. Enfin bon, la vie avait suivi son cours et voilà qu'elle les réunissait ici, Au trois balais, avec Rosermerta qui devait affronter les compliments extravagants d'un client plus ou moins pompette.

Damon reporta son regard sur la table inondée de café. Ça aurait plus facile d'avoir à faire à un parfait inconnu. Mais là, il s'agissait de Jane, et Damon l'appréciait beaucoup. Enfin, ça, c'était à l'époque de Poudlard. Allez savoir ce que cet individu maladroit est devenu, huit ans plus tard.


- « Tu n'as pas beaucoup changé tu sais. Bah quelques petits rides en plus mais, t'es toujours aussi maladroit. Aah... regarde moi ça... » Joignant le geste à la parole, Damon attrapa le coin de la feuille pour la soulever. Elle dégoulinait de café et l'ancre s'étant joint à la liqueur noire brouillait définitivement toute possibilité de récupérer quoique ce soit. La table également inondée fut bientôt secourue par Rosermerta qui s'était déplacé d'elle même avec son chiffon dans le but d'échapper au client bourré.

Elle termina de nettoyer la table, puis demanda aux deux jeunes gens s'ils comptaient boire autre chose. Damon commanda un deuxième café non sans lancer un regard réprobateur à Jane. Bon, la situation ne pouvait pas être pire, vu que son article était déjà condamné. Mais venant de Lance, qui sait ce qui pourrait bien arriver. Rosermerta s'éloigna, soulagée de constater que l'ivrogne n'était plus là et passa derrière le comptoir. Après avoir suivit le départ de la taverneuse des yeux, Damon reporta son attention vers Jane et l'invita à s'asseoir à sa table avant de poser son propre fessier sur sa chaise. Il se dandina de façon à pouvoir glisser sa main dans sa poche et en ressortir quelques pièces. Il eut de nouveau ce fameux pincement au cœur à l'idée de devoir laisser son argent à quelqu'un d'autre et ce, pour la deuxième fois.

- « Alors mon vieux, qu'est ce que tu deviens ? Ça fait quoi.... sept... huit ans ? Et voilà que j'te retrouve ici, tout rayonnant. » Il ponctua ses derniers mots par un sourire... à la fois sincère et quelque peu ironique. Rayonnant n'était peut-être pas le meilleur terme à employer. Il le savait. Mais, c'était justement histoire de railler un peu... comme il avait l'habitude de le faire... Comme au bon vieux temps quoi !








Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeMar 25 Déc - 18:44

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_m4bxiiGapV1rpwd9j
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Damon ~




*Par les caleçons brodés de Merlin* pensa-t-il lorsque l'inconnu confirma son identité. Damon était là devant lui, alors que ça faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vus, quel heureux hasard. Un grand sourire éclaira le visage de Lance, il ne lui fallait pas grand chose pour le mettre de bonne humeur. Retrouver un ancien ami le mettait de très bonne humeur. Surtout que de revoir la tête de Damon lui rappelait les années qu'ils avaient passé à Poudlard et pour Lance ces années avaient été les meilleures de toutes sa vie. Ils n'étaient pas très proches lors de leur scolarité, même s'ils avaient passé de bons moments ensemble. Puis un jour Damon avait changé du tout au tout et Lance c'était éloigné du jeune homme. Le brun n'était pas du genre à se prendre la tête avec ce genre de choses.

- Oh tu sais, ma maladresse c'est ma marque de fabrique ! Puis je suis très bien conservé, moi, monsieur, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Lance fit un clin d'oeil à Damon, le taquinant un peu. Les parchemins sur la table dégoulinait de café, il ne l'avait pas loupé. Il se sentit un peu mal à l'aise, c'est vrai qu'il était maladroit comme pas permis. Rosmerta était venue nettoyer la table qui en avait bien besoin. Heureusement pour les deux jeunes hommes Rosmerta avait l'habitude de ce genre de situation et nettoya le carnage en quelques minutes, laissant derrière elle une table impeccable. Avant de repartir derrière le comptoir elle leur demanda s'ils voulaient boire quelque chose. Le professeur d'études des moldus commanda un thé bien chaud alors que son ami repris un café comme celui qu'il n'avait pas eu le temps de boire grâce à l'arrivée de Jane.

- Je te l'offre !

Lance avait dit ça d'un ton catégorique, montrant bien à Damon qu'il n'avait pas d'autres choix, il fallait bien qu'il se fasse pardonner. Il sortit donc de quoi payer et posa le tout sur la table pour que Rosmerta puisse récupérer son du lorsqu'elle viendrait déposer leur commande. Lance s'installa à la table, tranquillement. Son éternel sourire sur le visage. Damon, une fois installé lui aussi lui demanda ce qu'il devenait. Le sourire du né-moldu s'élargit, il adorait parler de son travail, surtout qu'il travaillait à Poudlard maintenant.

- Figure toi que je travaille à Poudlard maintenant ! dit-il enthousiaste.

Il laissa un instant l'information remonter au cerveau de Damon, il risquait d'être étonné de savoir Lance devenue professeur à Poudlard, ceux qui le connaissait de pendant sa scolarité n'arrivait jamais à croire que Lance était devenue assez sérieux pour assumer un poste de professeur dans l'une des écoles la plus prestigieuse du pays.

- Rayonnant, mais oui, bien sûr et toi tu es resplendissant c'est ça ?

Il avait dit cela ironiquement bien sûr, ce moquant de son ami. Rosmerta était arrivé entre deux, déposant deux tasses devant eux. Lance but une grande gorgée de son thé ne lâchant pas Damon des yeux.







Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeVen 28 Déc - 8:08

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mcky8dOXDe1qd1kvjo1_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Lance ~





Il était content. Ca se voyait qu'il était content. Ravi. Heureux. Ce genre de sentiments se lisaient toujours clairement sur le visage de Jane. Même à l'époque de Poudlard, il n'arrivait pas à cacher sa joie. Quoique, allez savoir s'il y tenait réellement. Damon l'avait toujours connu comme ça. Un brin euphorique et tête en l'air. Il était en quelque sorte rassuré de constater que son ami n'avait pas changé. Contrairement à lui, et heureusement.
''Sa marque de fabrique'' heen ? C'était plutôt vrai. Aussi longtemps qu'il s'en souvienne, Jane s'était souvent illustré dans des prouesses maladroites et peu communes. Damon était complètement d'accord avec lui sur ce point. Le grand sourire aux lèvres de Jane lui rappela d'ailleurs quelques bons moments qu'ils avaient passés durant leurs années d'études. Dire que cela fait déjà huit ans... Que le temps passe vite. C'est effroyable. Il passe et marque les visages des jeunes gens fougueux de l'époque. La remarque de Jane eut pour effet de dessiner un sourire furtif sur les lèvres du jeune homme. Toujours le même ce vieux Lance !

- « C'est ce qu'on appelle la maturité... concept inconnue chez certains encore. Ne perds pas espoirs Jane ! »
Répondit-il avec sa légendaire répartie. Comme on dit, qui aime bien châtie bien. Alors voilà, qui de mieux que ces deux compères pour prouver ce proverbe véridique.

C'est avec un sourire éclatant qu'il s'était assit après le passage de Rosmerta. En bon... samaritain... quoique, vu sa bêtise il serait difficile de le qualifier de la sorte selon Damon, Lance imposa clairement son intention de payer pour eux deux. A vrai dire, le jeune sorcier n'en était qu'à peine surprit. Et c'est sans poser de « Tu es sûr ? » qu'il rangea alors ses pièces dans ses poches, rassuré de les savoir encore en sa possession. Les temps sont durs, pour tout le monde. Mais si Jane voulait absolument payer pour se faire pardonner, Damon n'allait sûrement pas l'en empêcher.
Son ami sortit donc quelques pièces qu'il laissa sur la table, sous le regard brillant du jeune homme.
Puis, c'est avec un sourire étonnamment large que Jane répondit à sa question.

L'étonnement se lisait alors sur le visage du jeune homme. Lui ? A Poudlard ? Jamais il ne l'aurait imaginé. Il se rendit alors compte à quel point le temps avait eu son importance. Pourtant, Jane n'avait pas changé, alors par quel moyen s'était-il procuré une place dans cette école prestigieuse ?
Seulement, une question lui tarda l'esprit. Nul doute, vu son enthousiasme, que Lance avait sûrement décroché un post de professeur, à moins qu'il soit ravi de surveiller les toilettes. Cependant, ce qui intéressa Damon c'était de savoir quelle matière pouvait-il bien enseigner. Posant les coudes sur la table, il croisa ses doigts et vint poser son menton sur ses mains.

- « Voyez-vous ça ! Et comment je dois t'appeler ? ''Professeur Jane'' ou alors tu t'es dégoté une place de concierge ? » Dit-il le regard rieur. Il plaisantait, il le taquinait, il essayait vainement de lui arracher un froncement de sourcils. Rosermeta débarqua et laissa les boissons aux deux sorciers avant de prendre sa monnaie, surveillé par le regard avare du jeune brun. Ce dernier murmura un « Merci Rosie » à la taverneuse avant de reporter son attention sur son ami.


- « Resplendissant ? Tu trouves ? T'es encore loin du compte mon vieux ! » déclara-t-il faussement offusqué avant de boire à son tour une gorge de la liqueur noire.

- « Non sérieusement, quelle matière peut bien enseigner le Mythique Lance.... Mael ? Jane ?! Un cours de magie tordue ? Tu serais imbattable ! »
Reprit-il. Le café ayant laissé une trace sombre au dessus de ses lèvres, il récolta les derniers arômes de la boisson en un passement de langue.
Damon reposa ensuite sa tasse puis fronça volontairement les sourcils, donnant à son regard un air faussement suspicieux.

- « Allez, dis moi tout. »








Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeLun 7 Jan - 16:32

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_ma1rjfYYMS1qlgoafo2_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Damon ~





Damon lui lança que c'était la maturité et puis quoi encore. Lance fit non de la tête, un grand sourire au visage. Il avait même réussi à tirer un sourire à brun ténébreux, ce n'était pas une mince affaire. *Tu n'as pas perdu la main Lancie* il était bien content de voir qu'il arrivait encore à soutirer un sourire à son ami aussi furtif soit-il.

- La maturité ? Pouffa-t-il. Le manque d'entretiens tu veux dire, tu te laisses aller Blackstone, c'est tout. Regarde moi, dit-il en bombant le torse, contrairement à toi j'entretiens mon corps de rêve.

Le professeur conclut sa phrase par un petit clin d'oeil, il ne se prenait pas vraiment au sérieux, mais il aimait parfois se vanter, même s'il savait très bien que Damon aller riposter. C'était ce qu'il cherchait de toute façon. Voilà un jeu qui plaisait à Jane, les joutes verbales. Prouver à son adversaire la supériorité de son esprit plutôt que celle de ses muscles. C'était beaucoup plus subtiles que de se taper dessus. Lance fut soulagé de voir que Damon ne discuta pas son invitation, il avait toujours eu horreur de cette fausse indignation quand il invitait quelqu'un à boire un verre. Il était professeur pas SDF, il pouvait se permettre d'offrir un verre à un vieil ami. Lance n'avait jamais été proche de son argent *un vrai panier percé* lui fit remarqué sa conscience. Elle n'avait pas tort, il avait plutôt tendance à dépenser tout son argent plutôt qu'à l'économiser. Enfin il restait tout de même assez raisonnable pour toujours avoir assez d'argent pour finir les fins de mois, c'était parfois tout juste, mais il y arrivait.

Le sourire de Lance se serait élargit plus encore si ça lui avait été possible lorsqu'il vit la réaction de Damon quand il lui avoua qu'il travaillait à Poudlard. Il se doutait bien que le jeune homme allait être étonné, mais c'était toujours mieux de le voir de ses propres yeux. Il se mit à rire quand Damon lui demanda s'il devait l'appeler professeur ou concierge. C'est donc un Lance tout fier qui se redressa sur sa chaise, prenant un gorgé de son thé pour faire durer un peu plus le suspens. Après tout il pouvait bien se le permettre, surtout qu'il pouvait voir sur le visage de son ami qu'il avait hâte de savoir. Lance concierge, Poudlard serait déjà en ruine, lui qui avait déjà du mal à maîtriser un balai, alors s'occuper de tout un château ? *Mission impossible* mais là n'était pas la question. Il adressa un petit sourire à son ami, resserrant le noeud papillon qu'il avait autour du cou alors qu'il répondit.


- Tu peux m'appeler Professeur Jane.

Il avait dit cela avec un ton faussement hautain. Damon allait surement en resté bouche bée. Lance, lui-même avait toujours du mal à se faire à son nouveau titre. Si bien que parfois quand un de ses élèves l'appelait lors d'un cours ou dans un couloir il lui fallait plusieurs secondes pour se rendre compte que c'était lui qu'on appelait. Aaron en jouait beaucoup. Ce moquant de lui. Lance avait toujours été le pitre, alors devenir professeur après tout ça, ce n'était pas banal. Pourtant, il se plaisait beaucoup à son nouveau poste. Il adorait être professeur, c'était tellement nouveau et spécial. Surtout qu'il enseignait sa passion, la culture moldu ! Le travail parfait. Et c'était grâce à Dumbledore. *Un jour j'irai lui offrir un chapeau, ouais parce qu'on ne verra pas le noeud pap' avec sa barbe* Lance reprit une gorgée de son thé tout en observant la tête de son interlocuteur. Il n'aurait voulu pour rien au monde manquer sa réaction.

- Et ça va les chevilles ? Lança-t-il en réponse au resplendissement.

Damon revint sur le sujet "professeur" il se demandait quelle matière Lance pouvait bien enseigner. Le professeur laissa planer le doute un instant. Accueillant le silence. Gardant juste un sourire mystérieux sur les lèvres qu'il eut du mal à garder quand Damon lui demanda s'il enseignait la magie tordue. Il aurait pu c'est vrai, il faut dire que Lance avait toujours tendance à utiliser la magie à sa façon, comme tout le reste d'ailleurs. Pendant sa scolarité il s'était amusé à inventer quelques sorts totalement loufoque pour s'amuser et apparemment cela avait marqué son camarade. Jane se décida à briser le silence pour répondre à la question de Damon.


- A ton avis ? lui répondit-il, quelle est la seule matière que je suis capable d'enseigner sans faire sauter tout Poudlard ? dit-il en riant. Bonne mémoire, c'est bien Mael, mais il n'y a que ma mère qui l'utilise quand j'ai fait quelque chose de mal alors on va éviter de le prononcer si tu veux bien. C'est vrai que j'aurai pu créer une matière, la magie tordue de Lance, j'suis sûre que ça aurait fait un tabac ! Mc Go n'aurait pas été très contente par contre. Tu t'imagines maintenant je mange à la même table que Mc Go c'est énorme !

L'enthousiasme de l'homme au noeud papillon était palpable, un vrai gamin. Il faut dire que Mc Go l'avait toujours impressionné quand il était à Poudlard et elle continuait de le faire. Elle avait de quoi, surtout quand elle vous regardez par-dessus ses lunettes. Sauf que maintenant elle ne pouvait plus le coller et ça c'était une bonne chose.

- Et toi, tu m'as pas dis qu'est-ce que tu fais maintenant ? Fouineur professionnel ? Assassin de moucherons ? Ah non, je sais, bellâtre dans les vitrines.

Lance éclata de rire, imaginant Damon se taper des pauses dans une vitrines sous les regards vitreux d'adolescente. C'était à se tordre de rire. Puis après tout il avait bien le droit de se moquer un peu de lui, chacun son tour.







Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeSam 12 Jan - 3:10

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mcky8dOXDe1qd1kvjo1_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Lance ~





Que c'était bon de retrouver un ancien camarade. Surtout qu'il s'agissait de Lance et qu'il n'avait pas changé. Toujours aussi.... rayonnant. Si si, il fallait insister sur cet adjectif d'après le brun. Toujours à contester les faits les plus véridiques selon Damon. Non pas que le jeune sorcier aime être contredit, mais là c'était différent. D'une parce qu'il s'agissait de Jane et deux parce que c'était simplement de la camaraderie. C'était pour rire. Pour se chârier un peu. Et ça, c'était quelque chose que Damon affectionnait particulièrement. Même si il n'irait pas le crier sur les tous les toits. On pourrait presque dire qu'il y avait une certaine complicité entre eux. Ou du moins, qu'ils la retrouvaient petit à petit. Et ça, c'était important. Damon n'avait pu s'empêcher de pouffer de rire à son tour. Quelle répartie ce très cher Jane ! Et quel.... torse ! Bon sang, il devait avoir la côte avec les filles ! Avec ce corps de rêve, si bien entretenu... si bien conservé. Conservé ? Allez savoir comment il se conserve. Le formol à plusieurs vertus après tout !

- « Oh tu as peut-être raison... » Le jeune homme avait prit un air faussement triste. Son regard s'était baissé sur son propre ventre et il tapotait celui-ci de sa main droite. « Tu crois que j'ai pris du bide ? J'ai tendance à laisser le chocolat m'amadouer... Un peu. Toi en revanche, là.... tu ressemble à un coq prêt à chopper la première poulette qui passe. »


Maturité heen ? Là non pas du tout. Y avait pas de règles, pas de protocole ni rien, on se permettait juste de déconner un bon coup, surtout après 8 ans. On aurait dit les deux même adolescents de l'époque. A la différence qu'ils avaient prit de l'âge, des kilos et qu'ils avaient certainement perdu quelques neurones, l'un comme l'autre. Une fois assit, la discutions qui se voulait un peu plus sérieux dérapa rapidement sous les paroles taquines des deux sorciers. Mais la surprise fut de taille lorsque Jane annonça qu'il travaillait à Poudlard. D'ailleurs à le voir, il était A-b-s-o-l-u-m-e-n-t ravi et fier de le lui apprendre. Satisfaction qui s’agrandissait lorsqu'il vit l'étonnement de Damon. Et il y avait de quoi être étonné. Jane confirma qu'il était bel et bien professeur et le jeune homme en resta pour ainsi dire sur le cul. Son regard s'était arrêté sur le nœud papillon que Lance avait réajusté fièrement. Même si ce genre d'accessoire laissait Damon perplexe, il devait bien avouer que Jane le portait parfaitement bien. Surtout s'il était professeur. En un sens, il s'accordait plutôt bien avec sa profession... même si ses élèves devaient parfois se moquer.

Quoiqu'il en soit, il se disait que comparé à Lance, ses chevilles se portaient divinement bien ! Après tout, ce n'était pas lui qui remontait fièrement le menton en annonçant hautainement sa nouvelle profession. Cette pensée tira à un sourire à Damon mais il ne releva pas. Parmi les deux, c'était bel et bien Jane qui avait les chevilles les plus enflées selon lui. Le professeur avait fait durer le suspense comme il le pouvait. Se butant à garder le mystère sur son nouveau poste ; ce qui eut pour effet de piquer la curiosité du journaliste. Celui-ci, impatient, faisait tourner sa cuillère dans sa tasse. Puis quand Jane se décida à répondre, Damon l'écouta tout en portant son café à ses lèvres sans pour autant en boire. Une matière où il ne pourrait rien faire sauter.... Certainement pas le cours de Défenses Contre les Forces du Mal. Ça c'était impossible. Sinon Poudlard serait en rénovation. De même que pour les cours de Sortilèges. Damon élimina peu à peu les cours qu'il jugea les plus ''dangereux'' pour n'en sélectionner que les inoffensifs. Il ne manqua pas d'analyser les attitudes de son ami pour trouver un quelconque indice tout comme il se permit de placer un « Comme vous voudrez, Professeur » lorsque Jane lui pria de pas user de son second prénom. Lance reprit et Damon l'écouta attentivement en buvant cette fois-ci quelques gorgées de café.

Erreur fatale. Car le jeune brun manqua de s'étouffer lorsque Mc Go fut évoquée. Il fut prit d'une violente envie de rire et dû se ressaisir pour éviter de recracher toute sa boisson sur la personne assise en face. Rien que d'imaginer Lance déjeuner à la même table que Mc Go fut à la fois choquant et jubilatoire. Et le pire dans tout ça, c'est que c'était vrai. Maintenant professeur, il pouvait s'attabler à la même table que les autres érudits. Comme l'avait si bien dit Jane, c'était « énorme! » Damon toussa pour se dégager les poumons. Mais sa toux fut coupée par son envie de rire qui rendait la chose plus difficile. En revanche, il visualisait très bien la scène. Jane mangeant gaiement en en mettant partout, et juste à côté la digne et fière Mc Go le regardant d'un œil écœuré ou mauvais. Il imaginait Lance capable de picorer dans l’assiette de la vieille, ni vue ni connu j'tembrouille, tout en racontant une hannetonne de ses élèves. Et le tout sans risquer d'être collé ou de se faire retirer des points. Ça, c'était le pied. Le jeune homme parvient à se calmer. Reposant sa tasse sur la table, il essuya une larme de rire perlant au coin de son œil.


Damon n'eut pas le temps de trouver quel poste occupait réellement son ami car ce fut au tour de Jane de le questionner. Celui-ci éclata de rire en émettant ses hypothèses. Il était proche de la vérité lorsqu'il évoquait le « fouineur professionnel ». A l'époque de Poudlard, fouiner dans les affaires des autres était son passe temps favoris. C'était son dada. Il adorait faire ça. Et si en plus ça emmerdait grave les gens, c'était encore mieux. Il prit un air sérieux lorsque Lance cita le « bellâtre dans les vitrines ». Intérieurement, il était également mort de rire. Il se retenait et repoussa sa chaise en se levant. Le visage étonnamment figé il se mit à prendre des pauses dignes des plus grands mannequins. La main sur la hanche, le dos de l'autre sur le front dans une pause dramatique. Bras croisés et regard mystérieux. Les mains dans les poches, le menton levé dans une attitude de beau gosse impétueux. Et enfin, la pause mythique de la bouche en cul-de-poule, le menton entre deux doigts.

- « J'aurais pu faire carrière. Mais j'aurais mis tous les autres mannequins au chômage. Eh tu vois, j'ai pensé aux autres avant de penser à moi ! »
Il termina sa phrase en passant langoureusement sa main dans ses cheveux avant de se rasseoir.... En prenant la pause du "Penseur" de Rondin. Il ne pu s'empêcher de sourire et de rire avant de se mordre la joue pour retrouver un semblant de sérieux.


- « Aaaahmmmmm.... Je pense que.... » Il se redressa finalement, les yeux plissés en regardant son camarade. « Tu occupes le poste de l'histoire de la magie ! » Annonça-t-il en pointant son doigts vers lui. « Non ? Bon alors... La Divination ! Non plus ? Tain'.... Les ru... Oh je sais !! » Son regard s'illumina d'une lueur rieuse lorsqu'il parvint à sa conclusion finale . « Les Moldus ! » Déclara-il en frappant dans ses mains comme si c'était évident. Mais il est vrai qu'après avoir éliminé les cours ''qui pètent'' et ceux qui ''pètent moins'', l'étude des Moldus s'imposait comme étant le poste adéquat pour ce cher Jane. Loufoque comme il était, ça lui correspondait bien. Et le nœud papillon prenait ainsi une place plus importante.

- « Sérieusement ?! Alors... alors à ta santé ! Trinquons pour ça ! »
Damon, visiblement ravi pour son ami, leva sa tasse de café et la cogna contre celle de Lance avant d'y boire une partie du contenu.

- « Pour répondre à ta question, je ne suis pas devenu un objet d'extase pour les gamines. Bien que j'aurais eu succès, note le bien. »
Dit-il d'un ton faussement sérieux. « Je travaille pour la Gazette. ''Le fouineur professionnel'' C'était pas mal trouvé ! » Il reprit en riant. Il était fier de bosser dans un journal aussi connu, surtout qu'il aimait son boulot. Il pouvait allez où il voulait, sans être obligé de rester cloîtré dans un bureau. Monsieur Smiley lui donnait souvent carte blanche et ça c'était le petit plus qui faisait qu'il n'enviait pas grand chose aux autres. La surprise sera certes moins grande pour Lance comparée à celle de Damon qui ne s'attendait pas du tout à voir son ami au poste de professeur. Pourtant, le jeune homme savait qu'il ne déméritait pas.








Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeLun 4 Fév - 0:21

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mf37lfza7X1rw36s8
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Damon ~




Lance était bien content de retrouver Damon. Cela faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vus ou du moins qu'ils ne s'étaient pas arrêtés pour pouvoir discuter comme ils étaient en train de faire. Pourtant, ils avaient été amis, au temps où ils étaient à Poudlard, mais Damon avait changé et Lance avait été obligé de quitter le collège pour pouvoir poursuivre ses études et entreprendre ses voyages. Il ne regrettait, bien entendu. C'était un principe chez lui, de ne jamais regretter ses actes. La vie était beaucoup plus facile ainsi. Sans les regrets tout paraissait plus simple. Pourtant, il était parfois bien content de retrouver de vieux amis. Jane se mit à rire lorsque Damon parla de chocolat.

« Indubitablement, le chocolat a eu raison de toi, mon pauvre Damon. »dit-il en secouant la tête de gauche à droite, faussement attristé « Mais ne t'inquiète pas pour ça, il paraît que les femmes aiment les poignées d'amour. » il passa une main dans ses cheveux « Eh ouais, Lance Jane toujours en service ! »

Il ne pu se retenir plus longtemps de rire et explosa d'un rire communicatif. Le jeune professeur ne savait pas rester sérieux trop longtemps, c'était plus fort que lui. Dès l'instant où il devenait sérieux, une envie irrésistible de rire ou de dire une ânerie lui tiraillait l'esprit et ceux, jusqu'à ce qu'il cède. Son esprit ne devait pas être fait pour le sérieux, mais plutôt pour la déconne. Après tout, on disait bien qu'il était fou et c'était bien connu que jamais les fous n'étaient sérieux, n'est-ce pas ?

Les deux amis continuèrent d'échanger. Damon était toujours à la recherche de la spécification de Jane et lui s'amusait bien de le voir ainsi chercher. Le faire tourner en bourrique avait toujours été l'un des passe-temps favoris du Lance adolescent et apparemment, cette manie n'avait pas changer en huit ans. C'était plutôt rassurant. Comme quoi, les temps pouvaient changer, sans que les gens en fassent autant. Le professeur d'étude des moldus pouffa lorsque Damon le gratifia d'un « comme vous voudrez professeur » sortant de sa bouche à lui, s'en était presque grotesque. Jamais Lance ne se serait attendu, un jour, à entendre pareille phrase sortir de la bouche de son comparse, cependant, c'était bien le cas.

Lance put voir la surprise et l'amusement dans les yeux de son interlocuteur lorsqu'il évoqua Mc Go. Il fallait dire que durant leur scolarité ils en avaient fait voir de toutes les couleurs à cette pauvre professeur de Métamorphose et elle leur avait bien rendu, en les collant dès qu'elle en avait la possibilité. Lance en avait passé du temps à copier des lignes ou à trier des dossiers grâce à elle. C'était aussi ça le plus drôle avec son nouveau rôle de professeur. Mac Go ne pouvait plus le coller, il pouvait donc faire ce qu'il voulait sans risquer une punition. Lance trouvait ça affreusement drôle, malgré le fait que parfois, il lui arrivait encore de baiser les yeux quand il la croisait. La force de l'habitude certainement.

Le professeur explosa une nouvelle fois de rire lorsque Damon se leva pour commencer à prendre des poses, toutes aussi drôles les unes que les autres. Des regards s'étaient tournés vers les deux amis. Il fallait dire qu'entre les rires presque incessant et maintenant un beau brun qui prenait des pauses en plein milieu du café, ça ne passait pas vraiment inaperçu. C'était ce qui rendait la situation encore plus drôle. Lance était loin d'avoir peur du ridicule, bien au contraire, il s'y était habitué avec le temps.Elle était même devenue l'une de ses camarades de jeu.


« Tu es bien trop bon Blackstone. Ça te perdra un jour, tu le sais ? »

Jane s'installa plus confortablement sur sa chaise quand Damon commença à énumérer les postes qu'il pouvait occuper à Poudlard. Il le regardait, un sourire mystérieux aux lèvres, buvant tranquillement sa tasse de thé. Parfois, il faisait non de la tête pour aiguillé son ami, mais ne lâcha à un mot jusqu'à ce qu'il mentionne les moldus. Une énorme sourire se dessina sur le visage du professeur. Damon semblait avoir eu un éclair de génie en disant ça. En réalité, ce n'était pas si difficile que ça à trouver. Lance avait toujours été un fana des moldus, même pendant sa scolarité. Il avait toujours été très intéressé par sa propre culture en quelques sortes Et ce qui l'intéressait encore plus était de voir comment les sorciers voyaient son monde à lui. Maintenant qu'il était professeur d'Étude des Moldus il avait tout le loisir d'étudier cette vision et il n'était pas déçu, c'était le moins que l'on puisse dire. Les élèves étaient très imaginatifs lorsqu'il s'agissait de trouver une utilité à des artefacts moldus.

Ce fut avec plaisir et joie que Lance vint trinquer avec son ami. Il avait l'air très content pour Lance et ça faisait chaud au coeur, pour une fois qu'on ne lui disait pas qu'il avait été fou de choisir une telle matière avec une guerre qui se préparait. Beaucoup lui conseillaient d'abandonner ou de choisir une autre matière. Il n'était pas bon d'ouvertement montrer qu'on était du côté des moldus avec la montée en puissance de Lord Voldemort. Pourtant, ce n'était pas ce qui avait fait renoncer Lance. Il était un né-moldu, il ne pouvait donc pas renier ses origines et malgré le danger que cela pouvait inclure, il était fier de pouvoir l'enseigner à d'autres.

Lance fut heureux d'apprendre que Damon était devenu journaliste. Il savait très bien que c'était un rêve pour lui. Déjà à Poudlard il aimait chercher de nouveaux potins à faire partager à tout le collège. Alors, il n'était pas vraiment étonnant de le voir devenir journaliste une fois l'école finie. De plus, il travaillait à la gazette, un journal que tout le pays connaissait. C'était génial. Damon méritait ce poste, Jane le savait très bien. S'il y en avait bien un capable de dénicher les meilleurs scoops, c'était bien lui.


« Je suis content pour toi. Eh bien, mon ami, on dirait que nous avons tout deux trouvait notre place dans le monde sorcier »








Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Invité

Anonymous


Invité




L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeSam 23 Fév - 23:49

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mcky8dOXDe1qd1kvjo1_500
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Lance ~




Le temps ne semblait pas vouloir se calmer et la pluie inondait les allées sombres de la ville. Les plus courageux osaient affronter ce torrent en sautillant d'une dalle à l'autre. Les enfants s'amusaient avec les flaques d'eau sous les réprimandes de leur mères. Les vieilles étaient installées sur une chaise, devant leur fenêtre afin de mieux espionner ces jeunes brigands. Tout ceci dans le but de raconter à la voisine tous les faits et gestes de Monsieur Traktopel, histoire d'avoir toujours de quoi ragoter. Et il y en avait d'autres, bien à l'abri qui sirotaient tranquillement leur petit café. Dans une ambiance chaleureuse et bon enfant, certains se retrouvaient après des années sans avoir eu de nouvelles.


Et c'est exactement le cas de nos deux jeunes sorciers. Après une bousculade qui eut raison d'un article soigneusement écrit par le chroniqueur de la Gazette, les deux amis prirent le temps de se reconnaître tout en ponctuant leurs phrases de rires béats mais sincères. Leurs discussions alla bon train et la bonne humeur réchauffa l'âme de ces deux compères. L'un se vantait, l'autre répliquait avec humour et taquinerie. Et ainsi de suite, jusqu'à cette affaire de chocolat. Aaah... le chocolat... qui n'y résiste pas ? Personne de censé. Le hic, c'est qu'il a parfois des effets secondaires. Mieux vaut ne pas avoir les yeux plus grands que le ventre sinon... la crise de foie est assurée. Alors heureusement que Damon a un organisme qui fonctionne plutôt bien. Ça compense ce qu'il a dans le crâne. Erm.


Le jeune brun afficha un moue volontaire face à l'air attrister de son jeune ami. Mais sa précision concernant les femmes le fit sourire. Était-ce pour cela qu'il avait eut pas mal de succès auprès de ces dames ? Allez savoir... « Ah ! Tu me rassures mon vieux ! » Répondit-il avec entrain. Il ne pu empêcher un éclat de rire lui échapper lorsque Jane s'aventura à prendre une pause peu modeste en se passant la main dans les cheveux. « C'est ce que je vois ! » A ce moment-là, Damon se demanda si son ami avait depuis le temps réussi à dénicher une... enfin, s'il n'était plus célibataire. C'est une question qu'il gardera pour plus tard. Mais si la réponse s’avérait positive, nul doute qu'il insisterait afin d'être invité à son mariage. Le hic, c'est qu'il n'aime pas les costumes, il trouve que, justement, ses excès de chocolats sont bien trop visible lorsqu'il porte ce genre de vêtement. En revanche, se pavaner en slip de bain sur la plage ne le dérange pas plus que ça...


Entre crise de rire et café rejeté, leur conversation ne cessait de se poursuivre, divaguant de temps à autre comme lorsque Damon s'amusa à faire le bellâtre des vitrines qui sommeillait en lui. Il avait du talent, il en était certain. Et il aurait eu du succès aussi, ça aussi c'était évident. Lui ? Narcissique ? Du tout, du tout ♥ Mais il est vrai qu'il n'avait pas pu s'empêcher d'apprécier tous ces regards qui s'étaient tournés vers eux à ce moment là. Le rire de Lance fut communicatif, même si Damon tentait de garder un minimum de sérieux. Au final, le compliment de Jane lui tira un sourire.

- « Rhoo arrêtes. Je vais rougir, gros bêta. »
Fermant les yeux, Damon avait agité sa main de bas en haut dans une attitude qui se voulait gênée. Ça aurait été mieux si le rouge avait pu empourprer ses joues mais, faut pas en demander trop non plus.


C'est par une déduction fort intelligente mais qui a prit du temps, si si, que Damon découvrit le nouveau poste de Jane au sein de Poudlard. Il était évidemment ravi pour son ami et se demandait quelle genre de journée il avait. Quelles farce il faisait à ses élèves. Quels élèves le lui rendaient bien. En tout cas, il était certain que dans son cours, personne ne s’ennuieraient. Rien que le personnage de Lance rendait toute lassitude impossible. Ah si seulement Damon avait pu avoir un prof comme lui à l'époque. Bon, ca n'aurait pas changé grand chose. Il aurait de toute façon péter les plombs car personne ne peut prévoir ce genre de choses. Mais, il était certains qu'il aurait aimé se rendre à ce cours. D'ailleurs, il pensa sérieusement à se taper l'incruste un de ces jours, histoire de voir ce qui s'y passait. Oh Bien sûr, il évoquera un potentiel article à faire sur le cours des moldus, au moins, ça lui donnerait un bon motif.


Ils trinquèrent. Sincèrement heureux d'apprendre ce que l'autre devenait. L'un prof, l'autre journaliste. En réalité, chacun avait en quelques sorte ça dans la peau. Jane avait toujours admiré les moldus et Damon avait eut sans cesse recours à de nouvelles méthodes pour dénicher un bon scoop au sein de l'école. Jane avait raison. Ils avaient tous deux trouvé leur place dans ce monde magique. Après quelques couacs et mésaventures les voilà désormais adultes... euh.. ouai. Enfin, presque heen. Leur âme d'enfant demeure toujours au fond de leur conscience. Il suffit de les voir se charrier l'un l'autre pour le comprendre. Damon termina son café, posant la tasse avec énergie sur la table. Puis il se leva.


- « Ca te dirait une partie de fléchettes ? Oh allez, même si on est plus des gamins, ça peut être marrant. Y en a un la-bas. » Il joignit le geste à la parole en désignant un coin au fond de la pièce. Une cible était accrochée au mur et les fléchettes plantées un peu partout autour du centre. Le jeu se présentait de manière relativement simple. Il ne s'agissait pas d'une cible avec des point allant de 1 à 25 mais, plutôt un rond divisé en fines zones délimitée par un espèce de cercle. Damon tira légèrement sur le bras de Lance afin de le lever et de l’entraîner avec lui. Il tourna finalement les talons et parti en direction de la cible où il l'attendit quelques secondes.

Spoiler:
 


- « Quatre fléchettes chacun. »
Il était certaine de... faire des trous partout dans le mur. Parce que ça faisait longtemps qu'il n'y avait pas joué. Il tendit les quatre objets à bout pointu à son ami après les avoir arraché à la cible. « Tiens, les prof d'abord... C'est quoi ce paquet que t'as dans les mains ? Un présent pour une potentielle Madame Jane ? » Lança-t-il avec un grand sourire en désignant le dit paquet que portant Lance. Hoho. Voilà qui pourrait être intéressant.








Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Lance M. Jane.

Lance M. Jane.


Professeur ♣ Etude des moldus


▌Age : 26
▌Parchemins : 228
▌Points de Rp : 88
▌Initiation magique : 07/10/2012


On a des curieux ici...
♣ Age:
♣ RelationShip:
♣ M O R E:

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitimeSam 6 Avr - 16:17

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Tumblr_mf37lfza7X1rw36s8
« L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! »
Pv Damon ~




Se présenter en temps que professeur d'étude des moldus faisait toujours bizarre à Lance, il avait encore beaucoup de mal à signer en tant que tel ou même à dire naturellement sa profession. Pas qu'il n'en était pas fier, bien au contraire, juste que dans son esprit, tout ça paraissait si étrange – même pour lui – qu'il avait beaucoup de mal à l'exprimer à haute voix. Surtout devant Damon, il avait été à l'école avec lui et il avait bien pu voir à quel point Lance était un élève sérieux. Enfin, il l'avait été suffisamment pour décrocher son diplôme, mais ça s'arrêtait là.

Heureusement pour Jane, il n'eut pas à se prendre des réflexions désobligeantes dans les dents comme certains l'avaient fait lorsqu'ils avaient appris le nouveau métier du né-moldu. À la place, il lui proposa une partie de fléchettes, qu'il accepta avec plaisir. Il n'avait pas vraiment eu l'occasion d'y jouer, mais il y avait joué une fois, dans un pub en Irlande et ça l'avait bien amusé, même s'il ne comprenait pas l'utilité d'envoyer des morceaux de plastiques dans une pauvre cible.

« Heum... je ne suis pas sûr d'être un très bon joueur, mais pourquoi pas. »

Il alla donc rejoindre son ami devant cette intrigante cible. Damon lui tendit quatre fléchettes qu'il attrapa. Maintenant restait à savoir comment faire pour ne pas éborgner quelqu'un en voulant les lancer. Non, parce que c'était bien son genre de ne pas faire attention et de l'envoyer dans le chapeau d'une des vieilles dames qui se trouvaient un peu plus loin ou peut-être dans la bierraubeurre de l'un des ados qui discutaient une table un peu plus éloignée.

Puis, alors qu'il l'invitait à commencer, Damon lui demanda ce qu'il avait dans les mains. Lance baissa la tête pour s'apercevoir que c'était ce qu'il avait acheté un peu plus tôt. Il fit non de la tête en souriant. Damon était totalement à côté de la plaque, enfin d'un autre côté il ne pouvait pas se douter que ce cadeau était pour sa petite sœur et non pour une jeune femme quelconque.

« Non, pas du tout, c'est un cadeau pour ma petite sœur et un nouveau nœud papillon pour ma collection, j'en ai un peu trop brûlés avec mes expériences, tu comprends ? » dit-il en riant.

Ce n'était pas rare d'apprendre que Lance avait brûlé des choses, ça lui arrivait souvent, surtout lorsqu'il décidait de faire quelques expériences, plus farfelus les unes que les autres pour découvrir on ne savait quoi.

« On doit viser le point rouge, c'est ça ? » demanda-t-il à son ami, plus très certain.

Le professeur se mit face à la cible et essaya de se concentrer du mieux qu'il pouvait pour réussir à atteindre ce cercle blanc et noir. Il prit une grande inspiration. Un...deux...trois... et bim la fléchette prend une mauvaise direction et viens s'enfoncer dans le mur un mètre plus loin près d'une jeune femme. Lance se précipita pour aller la récupérer.

« Oh je suis confus, quel maladroit je fais. Je crois bien que ce jeu n'est pas fait pour moi. » dit-il avec un sourire d'excuse.







Revenir en haut Aller en bas
Who are You ?
Contenu sponsorisé







L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] _
MessageSujet: Re: L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]   
L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L’humour c'est comme le café : meilleur très noir ! [Pv Lance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Votre meilleur trade et votre pire!
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» S o f i a ▬ L'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Alohomora ♣ ::  :: Pré-Au-Lard :: Les trois balais-